25 juillet 2014

À Paris, quelques expositions à n epas manquer et une salade de Yotam Ottolenghi ...


Mosaïque Paris Mai 2014

Allez, il est temps de "remonter" un peu à Paris, comme on dit dans ma province ! ;o) Un petit voyage de début d'été, pour permettre aux prochains voyageurs de découvrir, peut-être, des choses nouvelles ... Et pour les autres de se promener un peu, tout simplement ...

Moi, quand je viens à Paris, je retourne habiter chez ma maman. C'est à Boulogne, vous le savez sans doute maintenant ... ;o) Et la première promenade que je fais, c'est en général le premier matin que je la fais. Je me lève très tôt et je file toute seule dans les rues de Boulogne explorer des ruelles qui m'auraient échappées durant les 40 dernières années ... Vous savez sans doute aussi, au fil des années que vous avez passées à lire ce blog, que le patrimoine architectural y est immense ... surtout lorsque l'on aime autant que moi les Années 30 ...


parcours années 30

Je profite de ces longues balades matinales pour remonter le temps ... Pour passer devant ce qui fut mon collège ...

collège

... La belle mairie où je me suis mariée un jour ... ;o)

hôtel de Ville

La grande cheminée devant laquelle je passais chaque jour en allant en cours ... sans jamais avoir vraiment su à quelle usine elle avait un jour appartenu ... Une blanchisserie, peut-être ? Savez-vous que Boulogne fut durant des siècles LA ville des blanchisseries ... Louis XIV, en créant une route pavée (l'actuelle avenue Jean-Baptiste Clément pour les initiés) pour faciliter ses trajets entre le Louvre et Versailles, permit l'essor de la ville. Les courtisans laissaient au passage leur linge aux blanchisseuses des couvents boulonnais. Plus tard, l'activité se développa au niveau industriel ... Mais je vous reparlerai de ce volet majeur de l'histoire de Boulogne un autre jour ... Je vous reparlerai aussi de ces odeurs terribles de pain d'épice qui venaient nous chatouiller les narines en allant à l'école ... La Biscuiterie Française n'était pas bien loin et, suivant le sens du vent, l'air des rues se saturait en entêtantes odeurs de cannelle, de girofle et autres épices ... Un joli souvenir ...

cheminée

Je ferai aussi avec vous cet intéressant "parcours industriel", en vous racontant combien Boulogne fut importante pour l'industrie française ... Avec Renault pour l'automobile et Farman pour l'aéronautique ... mais pas seulement ... Nous irons jeter un oeil à l'ancienne usine LMT (Le Matériel Téléphonique, qui installa en 1927 en haut de la Tour Eiffel l'émetteur le plus puissant de l'époque...) en bord de Seine), et puis nous irons faire un tour sur l'Île Seguin, aussi, qui hébergea jusqu'à il y a quelques années les fameuses usines Renault, aujourd'hui détruites ...

Parcours industriel

Nous aurons de quoi nous occuper, je peux vous l'assurer ... o:)

roffi entrepreneur

Après cette rituelle balade matinale dans la ville de mon enfance, on file en général faire un tour à So Ouest, pour faire plaisir aux garçons ... Entre deux magasins, on mange un petit truc au café de Marks and Spencer ...

 marks 2

C'est en général très bon ... et très anglais ! ;o)

Marks

Cette fois, ma copine Rachel est avec nous ...

déj

Je pense que l'aventure ne plaît pas qu'à Clément ! ;o)

sieste

Après ces deux moments importants de nos visites parisiennes, le séjour peut vraiment commencer ... Quoi de mieux qu'une balade dans l'un des parcs parisiens pour renifler l'air de Paris ? Le parc Monceau, qui n'est pas très loin de chez ma maman, est très agréable.

 pelouse

On y entre par la rotonde, en général, en bordure Nord du parc, au niveau du boulevard de Courcelles.

la rotonde

On s'y balade tranquillement le long d'allées fleuries ...

allée du parc monceau

Un joli coin de campagne au milieu du tumulte urbain ...

parterre fleuri

En fin de printemps, les amateurs de botanique viennent y admirer les arbres en fleurs ...

arbre jaune

Dans un coin, on a installé des ruches. Comme dans beaucoup d'endroits dans Paris, finalement ...

ruches

L'ambiance est bucolique, c'est sûr ...

Iris

Quel bel endroit pour s'asseoir dans une pelouse toute verte, au milieu des rhododendrons ...

rhodo

Tenez, même Cendrillon vient s'y promener, parfois ! ;o)

cendrillon

Profitons-en pour rendre visite à quelques grands hommes ... Peut-être arriverez-vous à entendre quelques notes du "Hamlet" du compositeur Ambroise Thomas ?

monument à Ambroise thomas de falguière

Ou bien d'autres du joyeux aria de la Marguerite du Faust de Gounod ... "Ah, je ris de me voir si belle en ce miroir ..." ...

Gounod

Avec le dramaturge Édouard Pailleron ...

monument à Pailleron

... , vive "Le monde où l'on s'amuse" ... On laissera "Le monde où l'on s'ennuie" à d'autres, pour aujourd'hui ! ;o)

guirlande

On prendra un instant la place de cette femme alanguie aux pieds de Guy de Maupassant, rêveuse après la lecture de Bel Ami ...

monument à Maupassant par Verlet

Soit dit en passant, il a fière allure, le Maupassant de Raoul Verlet !

maupassant

Quant à la dame, même si elle a perdu un morceau de son nez, elle n'en est pas moins ravissante ... J'aime de plus en plus la sculpture, moi. Pas vous ?

fort comme la mort

Ah, retour dans le monde de la musique ...

monument à Chopin

... avec cet hommage à Frédéric Chopin.

chopin

Et c'est donc sur ces quelques notes que nous continuons notre promenade ...

lala et clem

Le pépiement des moineaux parisiens nous accompagne.

moineaux

Et ça pépie fort, un moineau parisien ! ;o)

moineau

En parlant des animaux, il y en a tout plein, des bestioles, dans les parcs parisiens ... Même des renards, vraisemblablement !

animaux parisiens

Il y a des enfants, aussi.

balançoires

Et des enfants heureux, qui jacassent et criaillent pas mal aussi, je peux vous l'assurer ! ;o)

manège

Bon, cette photo est juste pour moi. C'est là que parfois, nous venions faire du patin à roulette lorsque j'étais petite ... Pour ceux qui auraient connu ça, regardez cette petite vidéo-là. Saut dans le temps garanti ! Rien n'a changé ... sauf les patins ! C'est étonnant ...

piste 2

On s'arrête un instant sous ce gros arbre-là ? Ses grosses branches sont accueillantes ...

le gros arbre

Petit coup d'oeil derrière les grilles du parc ... Photo de mode ou vrai mariage ?

mariage

Revenons à nos paysages de campagne ...

naumachie 1

Contournons la naumachie, avec son petit lac tranquille et sa jolie colonnade corinthienne, rescapée de l'église Notre-Dame de la Rotonde, à Saint-Denis, détruite en 1719 ...

naumachie 2

Au bord de l'eau, quelques iris apportent une jolie touche de couleur ...

iris jaune

Ce jardin est un vrai tableau ...

colonne

Ce beau pigeon ramier va-t-il sauter à l'eau ?

igeon

Le saut était à la mode, fut un temps, dans le parc Monceau ...

parachutiste

Levons maintenant un peu le regard en longeant les bordures du parc. Les bâtiments sont de superbes hôtels particuliers, tous plus imposants les uns que les autres ...

hôtel meunier 1

Celui-ci, au 5 de l'avenue Van Dyck,  est particulièrement réussi.

hôtel meunier 2

C'est l'Hôtel Menier, du nom du chocolatier français, construit entre 1872 et 1874.

hôtel meunier 3

Un ensemble baroque de toute beauté qui reflète bien l'opulence dans laquelle vivaient ces barons de l'industrie et du commerce du XIX ème siècle...

horloge

Le Parc Monceau était un endroit très fréquenté par le beau monde, avant ...

parc Monceau

Quelques clichés volés au milieu des feuilles qui commencent à couvrir les arbres ... et à cacher ces merveilles d'architecture ...

fenêrtes

Il faudra revenir en plein hiver pour les redécouvrir pleinement ...

verrière 2

On notera alors d'amusants détails ! ;o

chérubin

Après cette petite marche dans le Parc Monceau, retour dans le centre de Paris ...

quais de Seine 3

Le long des quais de la Seine ...

quais de Seine

C'est toujours un plaisir ...

ile saint louis

Nous terminons la journée dans le quartier du Marais ...

ruelle

Quelques instants de recueillement dans la belle église Saint-Gervais-Saint-Protais ...

saint gervais saint protais

... et puis un délicieux dîner, comme toujours, chez nos copains Juliette et Daniel !

dîner chez Juliette

On est toujours hyper-gâtés, chez eux !

couronne et tartinade

Ils sont adorables et Juliette cuisine divinement. Ce soir-là, en plus, nous avons droit à des boulettes sorties tout droit du Jérusalem de Yotam Ottolenghi ! Pouvait-elle me faire plus plaisir, ma copine ? ;o)

boulettes ottolenghi

La deuxième journée de mon petit séjour commence sous le soleil ...

terrasse lala

Les choses se gâtent un peu lorsque de gros nuages arrivent ... Je dégaine mon parapluie ... Celui qui résume ma vie ... ;o) Paris et la Riviera ...

parapluie

On s'engouffre dans la Crypte Archéologique ...

crypte archéologique

... dont l'entrée se trouve sous Notre-Dame ...

ruines 1

La Crypte archéologique du parvis Notre-Dame présente les vestiges archéologiques découverts lors des fouilles réalisées ici entre 1965 et 1970.

ruines 2

Elle permet une découverte unique de l’évolution urbaine et architecturale de l’île de la Cité, qui fut de tout temps le cœur historique de Paris.

pont neuf

Ici, tout est prévu pour nous permettre de remonter le temps ...

plan 1

On découvre les bâtiments qui se sont succédés sur le site, de l’Antiquité au XXe siècle.

plans

On revit l'histoire ...

explis 3

Quai du port de l’antique Lutèce ...

 scénographie

 Établissement gallo-romain de bains publics  ...

 escalier

Restes médiévaux de la rue Neuve Notre-Dame ...

rue

... ou encore fondations de l’Hospice des Enfants-Trouvés, tracés des égouts haussmanniens, aussi, le passé, antique, médiéval et classique, revit sous nos pieds. Avec une scénographie parfaite, la Crypte ranime la mémoire d’un des plus anciens quartiers de Paris et montre comment la ville, depuis plus de deux mille ans, n’a cessé de se reconstruire sur elle-même. Un très beau témoignage, qui éclairera désormais mes promenades parisiennes ...

reconstitutions

Heureusement, Notre-Dame est toujours là ! ;o)

notre-dame

Le ciel est redevenu bleu.

lunette

Le soleil frappe à nouveau !

grille

L'air se réchauffe ...

lampadaire

La Seine est tranquille ...

seine 1

Le touriste est heureux !

seine 2

Les bouquinistes rouvrent leurs étals ...

bords de seine

... et les habitants, leurs fenêtres ...

sous les toits de Paris

Le pingouin de la rue de la Huchette va bientôt crever de chaud ! ;o)

pingouin

Il aurait dû choisir l'étroitissime rue du Chat qui Pêche pour s'installer. Celle-là, elle est toujours à l'abri du soleil !

rue du chat qui pêche

Comme toujours dans la rue de la Huchette ...

rue de la Huchette

... on déjeune d'un gyros ... Toujours au même endroit. Ma seule infidélité m'a un jour valu une gastro bien carabinée ! ;o)))

la maison de Gyros

On partage avec une colonie d'étourneaux plutôt collante !

trois oiseaux

... et on repart en marchant, le nez en l'air, à la recherche de l'image insolite ...

têtes

... et des souvenirs ...

théâtre de la Huchette

La fontaine Saint-Michel est toujours bien en place ... Me voilà rassurée.

fontaine SAint-Michel

Il y a toujours de très beaux hôtels particuliers, bien planqués derrière de lourdes portes ouvragées ... J'aime ce mystère ...

16

Il y a à chaque pas quelque-chose à découvrir. Dans une boutique ...

Jacques Tati

Dans le ciel ...

Mariage

... ou même tout bêtement le long des trottoirs !

rue de Buci

Amateurs d'architecture ...

hôtel de navarre 2

... et d'Histoire ...

Hôtel de Navarre

... vous êtes servis !!!

maison de l'éléphant

Chaque époque ...

coin de rue

... a laissé ses traces ...

 sainte beuve

... dans les rues de Paris.

procope

Petite digression pour vous montrer comment parfois, j'élabore mes prochaines invitations ... Je pique les idées à la devanture des restaurants, réinterprétant ensuite un peu les choses, bien sûr, mais enfin, j'aime bien l'idée que quelqu'un ait réfléchi avant moi à l'élaboration du repas parfait ... Ce brunch méditerranéen m'inspire bien, pas vous ?

brunch méditerranéeen

On arrive devant la statue de Danton, au métro Odéon ...

danton

Un peu de lèche-vitrine ...

sabre

Ça ne peut pas faire de mal ...

lapin 2

... de regarder de jolies choses !

lapin 1

Petit arrêt chez Gérard Mulot ...

mulot

... à côté du très beau marché Saint-Honoré.

marché saint-Honoré

Quelques belles devantures encore ... comme cette ancienne boucherie conservée en parfait état, avec encore ses gros crochets auxquels on suspendait les bestioles ! ;o)

vieille boucherie

... ou cet étendage de chaussettes, simple, certes, mais très élégant ! ;o))

chaussettes

On arrive à notre but, l'église Saint-Sulpice, dont nous visiterons les cryptes exceptionnelles dans un petit moment.

arrière de saint sulpice

On s'arrête d'abord sur la place ...

fontaine saint-sulpice

Une averse commence à tomber ...

rue des canettes

On grimpe à l'étage d'un vieux bistrot que j'aime bien ...

vue sur Saint-Sulpice

Un vrai bistrot à l'ancienne...

bistrot

On sort nos provisions ! ;o))

macarons

... et le petit café prend tout de suite quelques lettres de noblesse ! ;o)

goûter

La flotte tombe à seaux ... On s'en fiche, on est à l'abri ! On traverse quand même la place assez vite ...

pluie

On a rendez-vous avec notre conférencière et il ne faudrait pas être en retard ...

saint sulpice 1

L’Église Saint-Sulpice est l’une des plus belles églises de Paris. Le monument actuel daterait du 17e siècle, mais sa construction fut interrompue à de multiples reprises et l'église ne fut terminée qu'en 1870.

Après avoir fait un tour de l'église et admiré ses plus belles pièces ... dont cette superbe chapelle dédiée à la Vierge avec, entourée de colonnes de marbre et surmontée d'une coupole rococo, une magnifique statue de la vierge et l'enfant écrasant le serpent de Jean-Baptiste Pigalle.


saint sulpice 2

Tout comme ce bénitier ...

bénitier Pigalle

... particulièrement réaliste !

pieuvre

Le but de notre visite, c'est la découverte des cryptes.  On ne peut les visiter que sur rendez-vous et c'est un truc assez exceptionnel ... Extrêmement vaste, elle abrite en son centre les fondations de l'église primitive. Je ne vous en raconte pas plus. Inscrivez-vous à une visite. Vous ne le regretterez pas ...

saint sulpice 3

Lorsque l'on ressort, deux bonnes heures plus tard, le ciel est de nouveau tout bleu ...

saint sulpice 7

 Je vous montre un peu mieux la grande fontaine située au milieu de la place. C'est l'œuvre de Louis Visconti ...

saint sulpice 6

... installée en 1847 en l’honneur de quatre grands hommes d’Eglise et de lettres du 17e siècle, Bossuet, Fénelon, Fléchier et Massillon.

saint sulpice 5

Un dernier coup d'œil à ce bâtiment d'exception ...

saint sulpice 4

 ... - Paris regorge décidément de merveilles - ...

paris vestiges

... et nous voilà devant le jardin du Luxembourg.

joséphine

Créé en 1612 à la demande de Marie de Médicis pour accompagner le Palais du Luxembourg, il appartient désormais au domaine du Sénat.

luxembourg 1

On peut s'y promener ...

luxembourg 4

Le long de l'Orangerie, c'est superbe ...


luxembourg 5

... ou trouver des partenaires pour jouer aux échecs.

luxembourg 2

Il y a de belles fontaines ...

luxemborg 6

... et peut-être de séduisants - ou pas - vieux sénateurs ! ;o)

accès sénat

Devant le Palais du Luxembourg s'est installée ...

sénat

Une exposition sur la firme Michelin durant la Première Guerre Mondiale.

michelin 6

Autour d'une carte de France géante listant les divers champs de bataille, divers panneaux explicatifs racontent comme la firme participa à la guerre.

michelin 3

Des photos d'époque ...

michelin 2

... et de petits textes intéressants ...

michelin 5

... l'ensemble est plutôt bien intéressant.

michelin 4

Une dernière chose à ne pas rater avant de ressortir du jardin ... La série des "Reines de France et Femmes illustres", qui regroupe vingt sculptures disposées sur la promenade surplombant le parterre central et le grand bassin, devant le palais du Luxembourg. Superbe !

statue Luxembourg

On jette un oeil à l'exposition sur les Droits de l'Homme inaugurée hier ... Intéressante ...

exposition droits de l'homme

On remonte la rue Soufflot pour admirer cette sculpture digne d'un Botero et que je ne connaissais pas. L'œuvre, surnommée "Le Gros Tout-Nu" par les étudiants de la Sorbonne voisine, a été offerte par son auteur, le sculpteur chinois Hong-Biao Shen, à la Sorbonne, où il a fait une partie de ses études. La statue est là pour une exposition temporaire mais il semblerait qu'elle déchaîne les passions ! ;o)))

Bottero

Il faut dire que son style tranche un chouilla avec le classicisme extrême du quartier !

bibliothèque Sainte geneviève

Passons maintenant, avant de rentrer à Boulogne, devant le Collège de France, devant lequel trône la statue de l'humaniste Guillaume Budé ... Il faudra que je vous reparle de cette vénérable institution ...

collège de France

Mais pour l'instant, partageons une margarita, un mojito ou un tequila sunrise pour fêter ... pour fêter quoi, au fait ? La vie, tout simplement ? ;o)

cocktails

Fin de la journée devant la tour Eiffel éclairée. Rachel y tient beaucoup.

clem et rachel

Clément et sa grand-mère aussi ! ;o)

lala et clem dvt Tour Eiffel

Jour suivant ... On démarre notre périple au Pont Neuf. 

pont neuf

Devant la Samaritaine. Enfin, feu la Samaritaine ... On va un peu tourner autour, histoire que je vous en détaille quelques points sympathiques ... Sa grande façade Art Déco qui donne sur le Seine, d'abord ...

samaritaine 0

Sa belle signalétique très Art Nouveau, aussi, avec l'enseigne signée Eugène Grasset ...

samaritaine 1

... et les belles plaques en lave polie et émaillée ...

uniforme

... aux décors floraux ...

blanc

... qui annoncent joliment au passant ce qu'il trouvera à l'intérieur.

travail chasse

Et ça, c'est vraiment tout un programme ...

amazone

Même les bateaux-mouches ralentissent, devant la Samaritaine ...

bateau mouche

Suivons maintenant le quai de la Mégisserie en direction de l'Hôtel de Ville.


quai de la mégisserie

C'était une récompense, quand on y venait, lorsque j'étais petite ...

animaux

Rien n'a vraiment changé.

oisellerie

Des animaux et des plantes ...

bru

Comme avant ...

graines sélectionnées

De bons souvenirs ...

chats, chiens rongeurs

Avez-vous déjà vu l'arrière du Théâtre de la Ville, rue Adolphe Adam, et son joli balcon ?

théâtre de la ville

Enfonçons-nous dans le Marais ... Observons les anciennes indications de rues, gravées dans la pierre ...

rue de la verrerie

Promenons-nous sans but précis ...

vide dressing chic

... sinon celui de voir de jolies choses ...

maison de l'annonciation

Bientôt midi, nous avons rendez-vous au métro Étienne Marcel ... C'est au pas de course que nous dépassons le Centre Pompidou ...

martial raysse

... non sans noter quand même les expositions du moment ...

henri cartier bresson

Et nous voilà quelques minutes plus tard devant notre restaurant, les Pâtes Vivantes, que Gracianne m'avait fait découvrir l'année dernière ... Voici une autre succursale, plus pratique d'accès pour nous aujourd'hui. Je veux faire goûter ces pâtes délicieuses à Rachel et à Clem, qui nous a rejointes ...

devant les pâtes vivantes

Un petit coup d'œil dans la vitrine, où l'on prépare ces bestioles (c'est un peu cela, tant elles ont l'air vivante lorsqu'on les fait tournoyer en l'air ...) ...

pâtes vivantes et pluie

... et l'on entre vite croquer dans de délicieux gyozas ...

gyoza

... en attendant que nos plats arrivent !

Pâtes 2

Un délicieux moment, que vous devez absolument essayer vous aussi ... Tiens, je vous donne l'adresse de leur site ... Vous vous ferez une idée, comme ça ... C'est par ici ... et c'est remarquablement peu cher, en plus ! Que demande le peuple, hein ? ;o))

Pâtes

Pendant que l'on déjeune, dehors, c'est la tempête. Un orage brusque et violent ! On sort quand même, pour voir ...

tempête

Quelques minutes plus tard, c'est terminé !

après la pluie

Et c'est tant mieux car se promener sous des seaux d'eau ... très peu pour moi ! ;o) Nous étions à la Samaritaine, nous voilà au BHV ...

BHV

Pour la petite histoire,  Le Bazar de l'Hôtel de Ville  est installé ici aujourd'hui grâce à un commerçant lyonnais, Xavier Ruel qui, en 1856, constatant que les articles de bonneterie qu'il faisait vendre par des camelots dans les rues ne partaient jamais aussi bien qu'ici, au coin de la rue de Rivoli et de la rue des Archives, décide d'installer un petit magasin à cet endroit précis. Des fois, on a du nez !

BHV Jardin

En 1855, alors que l’impératrice Eugénie passe devant le magasin, les chevaux de son attelage s’emballent brutalement. Xavier Ruel, qui voit l'incident se produire, réussit à maîtriser les chevaux, ce qui lui vaut une belle récompense qui lui permettra d'agrandir significativement sa boutique, qu'il baptisera alors "Bazar Napoléon". Des fois, on a de la chance !!

BHV voyage

Xavier Ruel meurt en 1900, laissant derrière lui quelques 800 employés de son magasin. Son petit-fils Henri Viguier prend alors la relève et parachève l’œuvre de son grand-père. Il supervise de vastes travaux en 1912, qui donneront au bâtiment l'aspect qu'on lui connaît aujourd'hui. Le magasin devient dès lors l'un des grands magasins parisiens de la mode. Pour ceux qui ne connaissent pas, je vous ferai un jour visiter son fameux rayon consacré au bricolage !!!

BHV Ménage

En ressortant, on passe la tête dans l'enceinte du très joli cloître des Billettes,  au 24 de la rue des Archives ... Une exposition curieuse s'y tient ... Comme souvent ...

couvent des Récollets

Mais le cadre est tellement joli ... Vous saviez que c'était le dernier cloître du Moyen-Âge à subsister dans Paris ? Les maisons qui surplombent les galerie sont, elles, "un peu", plus récentes ...

Les Récollets

Toujours ce très beau portail dans l'angle du Square Sainte-Croix de la Bretonnerie ...

Grille

... et la délicieuse boutique "Moustache", pour nos amies les bêtes ... ;o)

chien au ciré

Quelques tags ...

souriez

... divertissants ? ;o)))

Mickey

... et des poteaux joliment décorés ...

japponaise

... dans la rue des Blancs-Manteaux ...

pieds

Les petits détails qui rendent une promenade vivante ...

haut de forme

... et ludique !

pieds noirs

Comme j'aime, quoi ... ;o)

Chat

Étonnants aussi, ces trois nez qui sortent d'une vitrine ...

Nez

La librairie des Archives, dans laquelle j'adore aller farfouiller, est fermée ...

fermé

Tant pis ... J'en profite pour photographier d'un peu plus près sa pancarte vintage ...

fefrmé 2

Encore un peu de marche et nous voilà devant le Cirque d'Hiver ... Il est étonnant, ce bâtiment ... Il date quand même de 1852,  s'appelle alors le Cirque Napoléon et est essentiellement voué à l'art équestre..

C'est ici que se produit le 12 novembre 1859 le Toulousain Léotard, premier « artiste volant », qui invente l’art du trapèze volant. En 1873, il devient le Cirque d'Hiver. Au début des années 1900, Pathé transforme l'endroit en "Temple de l’Art Nouveau" ... Mais nous en reparlerons.

cirque d'hiver

D'un petit coup de métro, revenons dans le centre de Paris ... Rue de l'École de Médecine, plus exactement.

sarah Bernardt

En face de la maison où naquit Sarah Bernhardt se trouve une petite pâtisserie où tous les étudiants du Quartier Latin viennent refaire le monde depuis près de 100 ans ! Je veux y faire entrer ma copine Rachel, dans la série "À la découverte de mon Paris à moi" ... ;o)

pâtisserie viennoise

Oui, l'espace d'un instant, vous êtes à Vienne ... La salle est minuscule, le confort, un peu spartiate mais sur les tables, cafés et chocolats débordent d'une crème fouettée épaisse qui dégouline immanquablement dans la soucoupe ...

café viennois

Quant aux pâtisseries, ah les pâtisseries ! Je prends depuis toujours celles au pavot. Pomme-pavot, cerise-pavot, pavot-pavot ... ;o)) J'aime la petite amertume de ces graines-là ... Ils ont une forêt-noire délicieuse, aussi ... Avis aux amateurs ! ;o)

gâteau pavot-cerise

On continue de tourner et virer dans le Quartier Latin ...

saint séverin 1

Nous voilà à l'angle de la rue Boutebrie et de la rue de la Parcheminerie.

rue de la Parcheminerie

Au numéro 29 de cette dernière, n'hésitez pas à entrer dans cette toute petite échoppe, au-dessus de laquelle flotte un drapeau canadien.

abbey bookshop

Vous êtes ici à l'Abbey Bookshop, tenue par un sympathique Canadien anglophone ... Des piles de bouquins, neufs ou d'occasion, rangés sur les immenses étagères de couloirs étroits ...

lecture

... ou juste posés par terre, empilés çà et là ...

livres

Une vraie caverne d'Ali Baba pour qui aime lire en anglais ...

depuis 1989

On peut prendre son temps, recueillir des conseils avisés si l'on veut agrandir son champ de connaissance en matière de littérature anglo-saxonne ... et même boire un thé ou un café, toujours chauds au fond du magasin ...

thé ou café

Un vrai régal que cet endroit-là !

porte abbey bookshop

Je vous montre la mignonne vitrine de la bibliothèque "l'Heure Joyeuse", dans la rue Saint-Séverin. Une bibliothèque qui fut, à sa création en 1924, dans la toute proche rue Boutebrie, la première bibliothèque de France consacrée à la littérature pour la jeunesse ...

les bibliothécaires

On ne peut pas passer devant l'église Saint-Séverin sans y entrer ...

saint séverin 2

Elle la plus ancienne des églises paroissiales de la rive gauche de Paris et l'une des plus belles dans le style gothique flamboyant.

frise polychrome

Elle offre une large collection de vitraux du XIXème siècle ...

dons

... et du XXème, avec, le long du déambulatoire, des vitraux de Jean Bazaine, sur le thème des sept sacrements.

 Bazaine 3

C'est le curé d'alors, Alain Ponsard, qui les commanda à l'artiste en 1966.

vitraux Bazaine

Je les trouve impressionnants ...

BAzaine 4

... même si bien moins figuratifs ! ;o)

Bazaine 3

En ressortant de Saint-Séverin ... Attention aux gargouilles, cependant ...

 gargouilles saint séverin

... on repart par la rue Galande.

odette

Il m'arrivait de venir dans ce cinéma, lorsque je vivais encore à Paris.

studio Galande

Et si vous êtes nostalgique du cultissime Rocky Horror Picture Show, ne manquez pas de venir assister à l'une des séances du soir du vendredi et du samedi ... armés d'une bouteille d'eau et d'un sac de riz ! ;o)) Regardez avant d'y aller ce petit reportage. Cela achèvera de vous convaincre ! ou pas ! ;o))

cinéma studio galande

Marchons vers la Seine. Voici Notre-Dame, encore une fois.

jardin notre dame

Et un petit moineau parisien.

moineau et rose

Voilà la librairie Shakespeare and Co, que je ne vous présente plus ...

shakespeare

Les cadenas du Pont de l'Archevêché ... On aime ou on n'aime pas ...

cadenas

Le Mémorial des Martyrs de la Déportation, tout au bout de l'Île de la Cité ...

Mémorial

Les belles façades du Quai d'Orléans ...

Quais Île Saint-Louis

Un lieu propice à la détente ...

musique sur les quais

À la rêverie, aussi ...

amoureux

Retour vers l'Hôtel de Ville par les Quais ...

le Louis Philippe

On en profite pour regarder un peu en détail les statues qui ornent la façade du bâtiment. Je découvre à cette occasion celle de Mme Roland, qui fut l'égérie des Girondins pendant la Révolution Française et qui termina, comme beaucoup, guillotinée ! Ici, elle a encore sa tête ! ;o))

Mme Roland

Nous voilà sur le parvis, plutôt désert en cette fin d'après-midi ...

hôtel de ville

Levez la tête et tenez-vous droit ! ;o) Fin de la journée. Vous pouvez rentrer vous reposer ! ;o)) Demain sera un jour chargé ! ;o)

gardes

Chargé, certes, mais on commencera la journée par un déjeuner délicieux.

bar pitas

Chez Miznon, au coeur du Marais. Au 22 rue des Écouffes, plus exactement ...

menu tableau

Sur une idée d'Hélène, que nous retrouvons avec toujours autant de plaisir !

la commande

La street food de Telaviv qui débarque à Paris ...

Menu Pitas

... avec son cortège de produits frais ...

poireaux

... et délicieux !

aubergines

Le simple fait d'entrer dans la petite boutique met les papilles en alerte ...

tomates et poivrons verts

Ici, la pita est à l'honneur ...

choux

Le chou-fleur, aussi.

buffet

Ce chou-fleur rôti dont je vous parlais il y a peu ...

choux fleurs

Avec de la sauce tarator ou quelques condiments, c'est le bonheur assuré !

sauces pitas

Ce chou-fleur, on peut l'avoir rôti, à partager, ou bien brisé, dans une pita toute moelleuse ... C'est l'option pour laquelle j'opte aujourd'hui. Je partagerai un autre jour ! ;o)

pitas chou fleur

Les autres se régalent d'excellentes keftas très parfumées ...

kefta et vin rouge

Bon, bref, on se régale tous. Le vin est bon, en plus !

déjeuner pitas

Après cette belle entrée en matière, il est temps de tester les desserts. Même principe ... La pita banane et chocolat est superbe !

pitas bananes 1

Celle aux pommes façon tatin, choisie par Clément, est fabuleuse aussi ... Miznon, une adresse à garder bien précieusement. Vraiment.

pita tatin

Nous voilà prêts à aller satisfaire nos envies de culture ... La Galerie des Bibliothèques de Paris, toute proche, propose une intéressante exposition :

galerie des bibliothèques

"Paris 14-18, La Guerre au Quotidien".

Paris 14 18

Le reportage inédit d’un photographe peu connu, Charles Lansiaux (1855-1939), qui donne une bonne idée de Paris durant ce conflit majeur. Au travers de ces photographies prisent sur le vif durant cette période troublée, il offre une image étonnamment vivante des rues d'un Paris qui, sauvé du siège par la bataille de la Marne, n'a en fait qu'une perception assez assourdie d'un conflit qui lui semble lointain. Les quelques deux cents photographies de l'exposition déroulent devant nos yeux l'histoire de l'installation de la guerre dans le quotidien des Parisiens. S'ajoutent aux clichés divers documents d'époque qui rendent l'exposition encore plus vivante ... et passionnante !

Fuite

On quitte le quartier du Marais ... pour retrouver le XVIème arrondissement. J'ai habité juste à côté pendant 25 années mais je me rends compte aujourd'hui qu'il est beaucoup plus attachant que je ne l'imaginais alors ...

immeuble 1

Je déambule volontiers au hasard dans ses rues et fais toujours de jolies découvertes ...

immeuble 2

Que ce soit dans l'avenue Georges Mandel, l'avenue Victor Hugo, l'avenue Henri Martin ...

immeuble 3

... en levant un peu la tête ...

immeuble 4

... et en regardant autour de soi ...

boucherie le Bourdonnec

... on a toujours de bonnes surprises ! Celle que vous voyez ci-dessous, sise au 11 rue de Longchamp, n'est pas pour moi une grande surprise ...

la pâtisserie des rêves 1§ème

... mais un endroit toujours agréable à retrouver ... ;o) C'est la fin de l'après-midi, on y fait quelques emplettes ...

pâtisserie des rêves 1

On tourne autour du Lycée Janson de Sailly ...

le petit lycée janson

Il est immense, le lycée Janson de Sailly.

cheminée

J'y ai passé mon Bac ...

toits

Autant vous dire que j'ai un peu occulté la beauté des lieux, à l'époque ... Je le regrette aujourd'hui ! ;o))

chapelle

Continuons à marcher sur l'avenue Georges Mandel, en la remontant jusqu'à la Seine ...

rotonde 2

Si vous aimez les belles demeures, vous devez un jour de beau temps aller marcher par là-bas ...

fondation singer polignac

Impossible d'être déçu !

fondation polignac

Les plus beaux immeubles cossus de Paris sont dans ce coin-là ...

fenêtre

On en prend plein les yeux.

deux portes

Je me crois à chaque fois dans une de ces sagas littéraires qui retracent la vie de grandes familles bourgeoises au XIXème siècle ...

grilles

Allez savoir pourquoi ! ;o)))

façade

On arrive assez vite au Trocadéro. Notez au passage ce joli hôtel particulier, à l'angle de la rue Greuze.


petite maison

Notez aussi cette cascade de roses qui dégringole le long des fenêtres de cet immeuble ...

roses

Et tout cela à deux pas de la Tour Eiffel !

tour eiffel au loin

Avez-vous déjà regardé d'un peu près ce monument au Morts de la place du Trocadéro ? Il est assurément très impressionnant !

monument aux morts

Quant Palais de Chaillot, je ne vous le présente plus !

choses rares ou choses belles

Cet endroit est toujours aussi enchanteur ...

tour eiffel et trocadéro

L'esplanade est aujourd'hui occupée autant par les touristes ...

devant la tour eiffel 

... que par des groupes venus protester contre l'enlèvement des jeunes lycéennes au Nigeria.

manif

Le ciel de cette fin de journée est somptueux ...

les Invalides

Ce moment est juste magique ...

parcis troca

Quel meilleur endroit pour prendre enfin ...

statue et pigeon

... notre goûter tardif ? ;o)

sac pâtisserie des rêves

Deux jolies boîtes roses de la Pâtisserie des Rêves ...

la pâtisserie des rêves en boîte

Dedans, de véritables trésors ... Saint-Honoré ...

SAint-Honoré

Paris Brest ou Éclair au chocolat ...

éclairs et paris brest

... il y en a pour les goûts de chacun !

goûter gourmand

Je ne vous ferai pas plus de publicité pour la Pâtisserie des Rêves de Philippe Conticini, tant vous savez déjà combien grand est son talent ! Et ça, ça se confirme à chacune de mes visites ! ;o))

rachel et saint honoré

Fin de la journée ...

étonnante façade

... à remonter ces belles rues ...

balcons et fleurs

... à la recherche ...

lofts

... comme toujours ...

verrière

... d'éléments architecturaux ...

balcons 2

... et de petits détails ...

service

... qui m'auraient jusqu'alors échappés !

très belle porte

Une mention à ces entrées d'immeubles en demi-cercle, qui permettaient aux voitures, à cheval ou à moteur, d'entrer d'un côté, de déposer personnes et bagages, et de ressortir de l'autre côté sans faire le moindre demi-tour ! Quelle élégance !

entrée arrondie

Une autre mention aux énormes corniches d'immeubles, signe incontestable de puissance, et d'une certaine ... comment dirais-je ... mégalomanie ? ;o))

aigle

Et puis toujours, sans doute pour moi des réminiscences de mes lectures "Zola-esques", ces entrées de service, sur le côté des immeubles cossus, derrière lesquelles se passèrent tant de choses terribles ...

entrée de service

Relisez donc Pot-Bouille, pour vous remettre cela en mémoire ! ;o)

plaque service

En tout cas, quelles que soient vos références, vous ne pourrez qu'aimer ces balades dans les quartiers de Paris.

frises fenêtres

Ils sont tous si différents qu'il faudrait plus d'une vie pour tous les découvrir !

façade briquettes

Un petit salut à Alphonse de Lamartine en passant ...

lamartine

Retour à la maison, en traversant le Bois de Boulogne ...

sous les arbres

C'est joli, le Bois de Boulogne ...

étang bois de boulogne

Bucolique à souhait ... enfin, presque partout ! ;o)

abri

Aujourd'hui, il est calme. Il commence à se faire tard. Les barques sont rangées, attendant de se prêter, demain, à d'autres promenades romantiques ...

barques

Mais nous, demain, nous ne serons plus au Bois de Boulogne. Demain, nous serons de l'autre côté de Paris, même, dans un autre endroit que les enfants adorent ! Et comme on a été enfant aussi et que l'on appréciait plus que tout les balades au Jardin des Plantes ...

bas relief 

... pourquoi ne pas vous y emmener vous aussi faire un tour ?

panneau jardin des plantes

Le Jardin des Plantes est un endroit merveilleux.

la ménagerie

Commençons, comme souvent, par un peu d'histoire, pour bien mettre les choses en place et vous dire que ce n'est pas un endroit comme les autres, mais un lieu chargé d'histoire ...

fontaine cuvier

 On commence en 1781, quand le naturaliste Buffon, alors surintendant du Jardin du Roy, l'un des plus grands centres de recherche scientifique de son temps,  a l’idée d’ouvrir une Ménagerie.

 cabinet d'histoire

 Ce n'est en fait qu'en 1793, sous l'administration de Bernardin de Saint-Pierre, que les premiers animaux arrivent dans ce parc que l'on appelle désormais, depuis la Révolution, Jardin des Plantes :  la Convention vient de décider que les montreurs d’animaux qui exercent dans Paris doivent cesser toute activité.  Leurs animaux, ours, fauves, aigles, singes ... leur sont confisqués et sont placés au Muséum. On engage même, paraît-il, les propriétaires de ces animaux comme gardiens.

 bernardin de saint-Pierre 2

Puis ce sont les animaux de la Ménagerie de Versailles, après la chute de la Monarchie, qui arrivent à la Ménagerie le 26 avril 1794. Parmi eux, un lion.

 expli ménagerie

Le 27 mai 1794, d'autres animaux arrivent de la Ménagerie du duc d’Orléans. Leur accueil se fait dans des conditions déplorables.

En 1802, l’architecte du Muséum, Jacques Molinos, inspiré par la forme de la croix de la Légion d’Honneur de Bonaparte, alors Consul, établit le plan de la Rotonde, dont la construction se termine en 1812.

la rotonde

Dès lors, les naturalistes du Muséum vont rapporter de leurs voyages à travers le monde de nombreux animaux. Des personnalités officielles font également des dons au zoo. Une girafe est offerte en 1826 par le Pacha d'Égypte Méhémet Ali au roi Charles X. Cette girafe traversera la Méditerranée, entre Alexandrie à Marseille sur le brigantin « I due Fratelli ». Elle va parcourir ensuite à pied, en 41 jours et sous bonne escorte, les 880 km qui séparent Marseille de Paris. C'est Étienne Geoffroy Saint-Hilaire, naturaliste et titulaire de la chaire de zoologie au Museum d'Histoire Naturelle, qui l'accompagne. Le lendemain de son arrivée, elle est présentée au roi dans son domaine de Saint Cloud. Il lui offre des pétales de roses. Elle retournera ensuite à la Ménagerie.

De 1870 à 1874, on construit le "Palais des Reptiles" ...


galerie des reptiles,

Devant ce beau bâtiment récemment rénové ...

galerie des reptiles 2

... on est accueilli par le Charmeur de Serpent de Georges Arthur Bourgeois (1838-1886) ...

charmeur de serpent

À l'intérieur, le bassin des reptiles suscite toujours auprès du public des réactions mêlées de fascination, de peur et de répulsion ...


chez les croco

Il faut dire que les habitants du lieu sont plutôt du genre à glacer le sang ... ;o)

crocodiles

Les "cages" du vivarium n'ont pas changé depuis tout ce temps...

reptiles

Je me revois petite regardant au travers, à la fois subjuguée ... et passablement dégoûtée ! ;o)

vitrines reptiles

En 1881,  Jules André, architecte du Muséum,  construit une faisanderie ...

 old and new

Attendez, je vous la montre mieux, elle est très belle ...

 volière 3

Je vous la montre même sous toutes ses coutures.

volière ?

En 1888, c'est la Grande Volière que l'on construit,  à l’occasion de l' Exposition Universelle de 1889.

entrée de la volière

Elle est l'œuvre de l'architecte Alphonse Milnes-Edwards ...

grande volière 1888

Ses 900 m²  ...

dans la volière

... abritent encore de bien beaux volatiles ...

dans la volière 2

Connaissez-vous celui-là ?

bec rouge et jaune

En 1910, la Ménagerie possède 407 mammifères, 636 oiseaux, 216 reptiles, 237 batraciens et 197 poissons. Elle est devenue l'une des attractions les plus fréquentées de la Capitale ...

jardin des plantes

En 1926 est créé un vivarium par le laboratoire d’entomologie du Muséum.

 entrée vivarium

Ce bâtiment Art Déco existe encore ...

vivarium 2

Il vaut bien qu'on regarde ses murs décorés ...

mosaïques 1930

... autant que ce qui y est présenté, insectes, amphibiens et reptiles de petite taille ... que les enfants adorent !

enfants

Moi, pas trop, par contre ! ;o))

?

Dans les années 30, la grande serre des forêts tropicales est édifiée, en style Art Déco, par René Berger. Superbe, non ?

serre

Celle-ci, l'une des orangeries du jardin, est plus ancienne ...

serre

La singerie que l'on voit aujourd'hui date de 1934. Elle remplace un premier bâtiment, édifié, lui, en 1837.

panneau singerie

Elle est magnifique !


nouvelle singerie

Elle vient d'être restaurée ...

singerie

Elle abrite quantité de singes mais les stars du lieu sont incontestablement les Orang-Outans de Bornéo ...

orang outan

La vieille Nénette, bien sûr, née en 1969 ...

portrait 

... mais aussi le jeune Joey ...

singe 3

... redoutable prédateur sexuel, j'en ai aujourd'hui la preuve ! ;o))

singe 4

Tamu est toute jeune, 10 ans à peine ...

singe 2

Facétieuse comme tout, elle fait les vitres ... bien mieux que moi ! ;o))

singe 1

Et puis après, une petite sieste ? ;o)

l'heure de la sieste

Nous voilà maintenant en 1937...

grande fauverie 

La fauverie est entièrement refaite et remplace celle de 1821.

panneau fauverie

Encore un très beau bâtiment.

voici la fauverie

Des bas-reliefs du plus pur style Art Déco.

façade fauverie

La découverte des contrées exotiques ...

bas relief fauverie

On entre ?


entrée de la fauverie

Fut un temps, avant sa restauration, la fauverie était une puanteur ...

îlot central fauverie

Aujourd'hui, on pourrait dire que cela sent presque bon ! ;o)

rambarde fauverie

Regardez cette somptueuse verrière ...

plafond fauverie

Et la coupole !

toit de la fauverie

Comme il fait beau, les fauves sont plutôt dans la galerie extérieure ...


cage fauverie

Voici Aramis, le Jaguar ...

fauve 4

Et Karu, si je ne m'abuse ...

fauve 1

Une superbe panthère des neiges ...

fauve 2

.... que je préfère vraiment voir depuis l'autre côté de la barrière vitrée ! Même si elle a l'air d'une grosse peluche ! ;o)))

fauve 3

Maintenant que nous avons fait le tour de pas mal de bâtiments, laissons-nous aller à regarder ces animaux, la plupart de petite ou de moyenne taille, et menacés pour la plupart de disparition ...

Partons au fil des allées ...

 bernardin de saint pierre 3

Imaginons-nous tels Paul et Virginie dans une luxuriante forêt tropicale ...

 paul et virginie

... et partons à la rencontre de toutes ces jolies bestioles ...

 bâtiment jardin de splantes

Enfant, on adorait cette promenade. Voyons si c'est toujours pareil ...


 enfants au jardin des plantes

Pour aujourd'hui, nous choisirons la ménagerie, vous l'aurez compris. Le cabinet d'histoire, ce sera pour une autre fois. Il s'y tient toujours d'intéressantes expositions.

 ménagerie

Saluons le wallaby, bien tranquille et pas très sauteur, ce matin ...

 wallaby

Passons devant toutes ces petites constructions érigées lors des deux siècles derniers ...

maison animaux 2

À l'ombre de l'une d'entre elle, vous croiserez cette petite famille ...

mère et bébé

Les bébés gambadent allègrement autour de leur mère ...

chevreau

Cette maisonnette a un charme certain ...

maison du baudet

C'est celle du baudet du Poitou.

baudet du Poitou

En passant, jetons un œil à ces jardins extraordinaires ... le Jardin des Plantes est l'héritier du Jardin Royal des Plantes Médicinales créé en 1635 par Louis XIII et les plantes y sont encore largement à l'honneur ...


un jardin

On œuvre pour la biodiversité, aussi ...

insectes

Cette petite mangouste est adorable et fait le clown devant nous.

petite bestiole

Quant aux flamands roses ...

flamants 1

Pardon, je reprends ... Quant aux flamands rouges des Caraïbes ...

plumes flamants roses

... au plumage superbe ...

plumes roses

... ils se livrent devant nous à des ablutions matinales ...

au bain !

... tout à fait impressionnantes.

séchage

On les quitte pour se diriger ...

pigeonnier

... vers l'enclos du cheval de Przewalski, une autre espèce en voie de disparition.

cheval de prewalsky

La promenade vous plaît ?

petites maisons

L'arbre creux en béton doit dater de la fin du XIXème siècle, j'imagine. Je n'en trouve trace nulle part sur le net ...

arbre

Toi, ne me crache pas dessus pendant que je te photographie ! ;o)

Lama ?

Passons au milieu des vignes ...

la vigne

... pour remonter finalement vers la galerie de  zoologie, aujourd'hui appelée la Grande Galerie de l'Évolution ...

jardins 1

Les parterres de fleurs, en constant remaniement au fil des saisons ...

jardiniers

... sont absolument magnifiques.

la grande galerie

J'ai un petit faible pour les pavots, en règle général.

pavots

Avec ce parterre-là, mon bonheur est complet !

pavots 3

Avant de ressortir du Jardin, saluons Buffon, qui trône au beau milieu de son œuvre ...

Buffon

... et remercions tous ces naturalistes qui, jusqu'à aujourd'hui, nous ont permis d'avoir accès à la vraie diversité de la nature ...

Jussieu

Quittons maintenant le Jardin des Plantes.

museum

Après une telle promenade, ce serait un crime que de ne pas passer à la Grande Mosquée ...

mosquée

... pour déjeuner ! Dehors, il fait bon ...

entrée mosquée

... mais l'intérieur est tellement plus attractif !

dans la mosquée

J'adore déjeuner sur ces grands plateaux dorés ...

sièges mosquée

Nos voisins en sont au dessert ... On en salive d'avance ...

pâtisseries

Avec un petit thé à la menthe, ce sera juste parfait.

pâtisseries orientales

Vous prendriez quoi, vous ?

menu oriental

Pour moi, ce sera une brick au thon et une salade de carottes à l'orientale ... Pleine de jus d'orange et de fleur d'oranger ...

bricks

Mes trois comparses s'en tiennent au traditionnel couscous. Excellent.

à la mosquée

Et voilà le dessert. Notre plateau à nous !!!

pâtisseries 2

Rassurez-vous, nous serons raisonnables ... Un par personne. Un petit délice mais un délice quand même ... elles sont très bonnes, les pâtisseries de la Mosquée.

thé à la menthe

On garde quelques graines de couscous, histoire de montrer ce joli spectacle à Rachel ...

moineaux

En ressortant, on contourne la mosquée ...

minaret

Magnifique sous le ciel bleu ponctué de nuages floconneux ...

étoile

Comme je vous y ai déjà emmenés, c'était par là", on passe note chemin ...

porte mosquée

On marche encore un peu, en direction de la Seine.

paris jazz corner

Ma maman nous a donc, vous l'avez constaté, rejoints pour aller voir l'exposition incontournable du moment à l'Institut du Monde Arabe ...

IMA

Au passage, j'adore ce bâtiment de Jean Nouvel, avec ses 240 moucharabieh ponctuant à intervalles réguliers la façade Sud et dont le mécanisme, actionné électroniquement, ...

IMA 2

... permet l’ouverture des diaphragmes, réajustée toutes les heures pour s’adapter à la luminosité extérieure et créer un jeu de lumière à l’intérieur du bâtiment. Fabuleux !

moucharabieh

Bon, revenons à nos moutons ...  L'exposition, c'est celle-ci ... "Il était une fois l'Orient-Express" ...

affiche orient express

À cette occasion, on a apporté sur le parvis de l'IMA une locomotive et quelques wagons du train le plus célèbre du monde.

dining car

L'exposition est passionnante ...

caisses

Une scénographie superbe ...

une cabine

Deux étages du musée consacrés à des reconstitutions du train mythique ...

marquetterie

... qui vaudraient à elles-seules la visite ...

malles

Mais aussi des histoires aussi véritables que fantastiques ...

neige

Que de personnages aux destins extraordinaires sont montés dans l'Orient-Express !

anecdotes

Oui, l'Orient-Express a une histoire. Avec tous ces objets et documents d’archives, affiches, films et photographies, souvent montrés dans d’immenses malles-cabines-vitrines, on a tout pour vraiment la connaître ! L'Orient-Express n'a pas fini de nous faire rêver !

théophile Gautier

J'aime beaucoup ces affiches-là ...

Simplon Orient-Express

Les regarder, c'est voyager un peu, déjà ...

london Bagdad

Les riches voyageurs à la découverte des contrées lointaines de l'Orient avaient besoin d'être logés ? Qu'à cela ne tienne, on en construisait ... et de vraiment luxueux !

les Hôtels

Des petits déjeuners comme ça en bonne compagnie, j'en aurais bien pris quelques-uns, moi !

menu

Quant à ces étiquettes d'hôtels, celles qu'on collait sur les grosses malles de voyage, elles m'ont toujours fait rêver ...

étiquettes

Après  cette visite fort instructive, on comprend mieux les origines de l’Orient Express ainsi que ses aspects techniques, sociaux, culturels et même géopolitiques. On peut ensuite embarquer dans quelques wagons ...

Première classe

Là aussi, on découvre de jolies choses.

CIWL

L'attente devant le premier wagon permet de se renseigner un peu mieux ...

Les origines

Ce panneau attire mon attention. J'attends avec impatience de découvrir in situ ces décors luxueux ...

Lalique

Encore quelques petites histoires, pour se mettre dans l'ambiance ...

le crime de l'orient express

On grimpe dans cette voiture Flèche d'Or de 1929 ... La magie opère instantanément ...

voiture flèche d'or

Ils sont ravissants, les panneaux de verre de René Lalique, LE joaillier de l'Art Nouveau, maître verrier de génie ...

Hublot Lalique

Et ces plafonniers, ne sont-ils pas vraiment élégants, tout en rondeurs ?

lampe

Les lampes en bronze poli sont du décorateur très en vogue à l'époque René Prou ...

le figaro

Les parois du wagon sont lambrissées en loupe de bouleau de Finlande ...

panneaux lalique

Les naïades lascives de René Lalique dansent dans la pâte de verre sur fond de boiseries d'acajou de Cuba.

panneaux 2

Le confort des wagons doit faire oublier la longueur du voyage ... Un périple de 3000 km, quand même ... Quatre-vingt-une heures pour relier Paris à Constantinople ...

jeu de cartes

Dans ces voitures luxueuses, vous pourrez voyager aux côtés de Pierre Loti ...

pierre Loti

Cela vous dirait-il de partager une tasse de thé avec lui ?

WL

La presse est embarquée à bord ... Il est important de se tenir au courant de la situation internationale ...

le matin

Ces messieurs préfèreront sans doute partager un verre de Cognac ...

 cognac

 ... ou une coupe de champagne avec Joséphine Baker ...

j'ai deux amours

... ou bien avec Asmahan, cette princesse syrienne, l'une des actrices et chanteuses les plus célèbres du monde arabe dans l'entre-deux-guerres ...

gants

N'essayez pas d'embarquer un cendrier. Cela serait du plus mauvais genre ... ;o)

flasque

Ni cette vieille mais mignonne machine à calculer.

machine à calculer

Il suffira de commander ce que vous voulez au "conducteur", qui aura à cœur de rendre votre voyage délicieux ...

conducteur

Ça vous tente ?

vaisselle

Un pianiste jouera sans doute un peu de musique ...

piano

La voiture-restaurant, dite « Train bleu », est décorée par René Lalique, encore, de splendides bouquets de fleurs sur fond d'argent incrustés, comme une marqueterie, dans des boiseries de platane.

salon

De gros fauteuils tendus de cuir moelleux attendent ces messieurs ... Le voyage sera bon.

salon 2

Si vous y êtes invité, n'hésitez pas à vous asseoir à la table d'Agatha Christie. C'est une habituée ...

agatha Christie

Elle accompagne en effet volontiers son archéologue de mari sur ses terrains d'exploration ... Il paraît que ça lui donne des idées de romans ! ;o)) Moi, ça me donne des envies d'évasion, en tout cas. Peut-être un jour prendrai-je place aussi dans ce train de légende ? Croisons les doigts ...

archéologue

... et continuons notre découverte des joies de Paris.

rue de Bièvres

Longeons les quais en remontant vers le Quartier Latin.

enseignes, quai de la tournelle

Remarquez les vieilles enseignes peintes sur les murs ... Le centre de Paris n'était pas que touristique, avant ...

tonnellerie

Nous voilà derrière Notre-Dame.

notre dame encore

Je croise un joli magasin. Il y en a beaucoup, par ici ...

tapisseries

Il est temps de boire quelque-chose. Nous allons finir complètement déshydratés, sinon ! ;o)

aux arts ...

Nous nous arrêtons dans un petit café-galerie répondant au nom amusant de "Aux Arts etc ..." ...

aux arts café galerie

Un accueil  sympathique, bavard et chaleureux, et d'après Clément, le seul à y goûter, de divins et énormes cookies au chocolat ! ;o))

clem aux arts etc ...

Se rafraîchir devant la Seine ...

péniche

Un vrai privilège ...

livre

Un bateau mouche passe sous nos pieds.

pont de bois

La troupe est encore vaillante.

lala, clem et rachel

Les gargouilles de Notre-Dame aussi.

gargouilles

On flâne devant les étals des bouquinistes ...

bouquiniste

On regarde la vie sur les quais de la Seine ...

farniente 2

Tout est tranquille. Les gens profitent de l'instant ... Fin d'une journée active. Demain sera notre dernière journée parisienne ...

farniente

Dernière journée que nous commençons parmi les pâquerettes ...

paquerette

Nous voilà garés de bon matin devant le restaurant Ledoyen ...

ledoyen

... juste derrière le Petit Palais ...

RF

Construit pour l’Exposition Universelle de 1900, comme son voisin le Grand Palais, il est l'œuvre de l'architecte Charles Girault.

petit palais 2

Girault, souhaite faire de ce palais une vitrine à la gloire de Paris et de l'Art. D'où des décorations insensées qui font de la visite de ce bâtiment (gratuite hors grandes expositions) un vrai régal !

petit palais 1

Nous voilà donc devant les grands escaliers de l'entrée.

Paris 1900

Pas mal de monde ... Il faut dire que l'exposition que nous irons voir aujourd'hui, "Paris 1900, La Ville Spectacle", on en parle dans le monde entier ...

devant le petit palais

En attendant de pouvoir entrer, je photographie l'affiche de cette expo-là, que nous n'aurons pas le temps d'aller voir, pour ma copine Marielle.

carl larson

Et puis je tourne la tête de l'autre côté, pour admirer les sculptures qui coiffent le toit du Grand Palais voisin.

char

Quel spectacle !

branche d'olivier

Voyez cette somptueuse grille d'entrée du Petit Palais, maintenant ... Dessinée par Girault lui-même, elle fut saluée dès l'ouverture du palais ...

porte petit palais

... pour son élégance et la virtuosité de son exécution.

entrée petit palais

Entrons maintenant dans le vestibule ...

jardin petit palais

Grandiose !

statue petit palais

Le spectacle va pouvoir commencer ! J'aurais adoré vivre cette Exposition Universelle-là ... Aujourd'hui, je serai presque exaucée ! ;o)

paris 1900.2

En visitant l'exposition « Paris 1900, la Ville Spectacle », en effet, le promeneur est invité à revivre les heures fastes de la ville au moment où elle accueille cette Exposition Universelle qui inaugure de façon éclatante le XXème siècle. Aux yeux du monde entier, Paris s'affiche comme la cité du luxe et de l’art de vivre.

expli paris 1900

Par le biais d'une scénographie étonnante, on nous invite à refaire le voyage que firent les quelques cinquante-et-un millions de touristes qui affluèrent à Paris pour l'évènement et à y participer, dans une certaine mesure.

fêtes officielles

C'est à cette occasion, d'ailleurs, que la première ligne du Métropolitain, avec ses décorations d'Hector Guimard, est mise en service. Tout comme les toutes nouvelles gares de Lyon, d'Orsay ou encore des Invalides.

métropolitain

 Plus de six cents œuvres (affiches, peintures, objets d'art, meubles, bijoux, sculptures, photographies, films …) permettent cette extraordinaire plongée au cœur du Paris de la Belle Époque.

exposition univ

  Le parcours est organisé autour de six "pavillons". Le premier s'intitule " Paris, Vitrine du Monde "  et évoque directement l’Exposition Universelle. L'occasion de présenter au monde les innovations techniques autant que la vivacité culturelle de la capitale ..

exposition paris

Dans le second "pavillon", on découvre les créations des inventeurs de l’Art Nouveau, Gallé, Guimard, Majorelle, Mucha, Lalique …

heurtoir

Il y a quelques beaux exemplaires de ce mobilier typique de la Belle Époque ...

mobilier

Et cette somptueuse Allégorie de la Nature de Mucha !

 allégorie de la nature

C'est, je dois vous l'avouer, ma partie préférée !

paravent Eugène Grasset

Je dois dire que les paravents et autres tapisseries me fascinent ... Celle-ci est incroyable ... Lisez un peu le panneau explicatif ...

la france en afrique

... et jetez un œil à la tapisserie en elle-même. Pas assez de recul pour la photographier en entier. Vous n'en aurez donc que quelques bribes ...  Les Noirs d'Afrique, dans le coin inférieur gauche ...

afrique

... et la France civilisatrice, qui surplombe la composition ... Toute une époque en image ...

france

 La troisième section s'intéresse aux Beaux-Arts et montre la place centrale qu'occupe Paris sur la scène artistique. On sait déjà qu'à cette époque, tous les artistes de talent montent à Paris pour
étudier dans les ateliers, exposer dans les Salons artistiques et tâcher de vendre leurs œuvres par le biais des galeries d'art, qui font à cette époque une percée décisive.

L’accrochage de cette section présente des œuvres de Cézanne ... Ici, un portrait de son marchand Ambroise Vollard ...

cézanne ambroise vollard

Il y a aussi Renoir ...

Renoir

... Maurice Denis, chef de file du nouveau mouvement des Nabis ...

maurice Denis

... Rodin ...

rodin, amour et Psyché

Des sculptures plus belles les unes que les autres ...

fesses

Elles sont confrontées aux toiles de peintres à l'Académisme tant acclamé telle l'"Armenonville, le Soir du Grand Prix" de Gervex ...

une soirée au pré catelan

Le visiteur découvre ensuite les créations d’une mode parisienne triomphante.

les arts de la femme

  Les maisons de couture parisiennes ...

 la mode

... attirent les riches élégantes du monde entier.

mode

On crée des modèles étonnants ...

robe worth

... à diffuser même loin de Paris !

atrribué à Worth

Les Grands Magasins ont le vent en poupe ... la Samaritaine ...

gants samaritaine

Le Printemps ...

le Printemps

Tous ont l'ambition de se distinguer dans cette Exposition des Arts de la Femme ...

broderie

Et il faut dire que les objets qui résultent de cette course à l'élégance sont souvent ravissants !

éventail

La Parisienne est élégante. Le monde entier le saura ...

jean beraud

Les deux derniers pavillons offrent une plongée dans le Paris des divertissements ...

liane de Pougy

 Avec Sarah Bernahardt au théâtre, Yvette Guilbert au café-concert, Debussy et ses opéras, on sait s'amuser à Paris ...

Même les rois savent se divertir, figurez-vous !

fauteuil du prince de galles au Chabanais

Pour preuve, ce "fauteuil de volupté" spécialement réalisé pour les plaisirs du Roi Édouard VII, dans sa maison close favorite, Le Chabanais ...

maison soubrier

Les lieux mythiques comme le Moulin Rouge ou le Chat Noir ...


aristide bruand

... deviennent les sujets favoris d’artistes comme Toulouse-Lautrec.

toulouse lautrec

Les distractions ne manquent pas ...

l'hippodrome

Comme le montrent ces quelques affiches de l'époque ...

cirque d'hiver et bal des increvables

... on n'a que l'embarras du choix ! ;o)

yvette guilbert

Ce sont les début du cinéma ...

phono cinema théâtre

Une vraie révolution et un immense succès !

cinéma pathé

Pour terminer la visite, on sort faire un tour dans les jardins du Petit Palais. Un jardin semi-circulaire bordé d’un péristyle richement orné qui abrite un fabuleux décor peint et sculpté réalisé entre 1903 et 1925.

colonnades petit palais

Les voûtes du portique du jardin sont couvertes de fresques de Paul Baudouin, qui fut élève de Puvis de Chavannes. Au milieu d'un décor de treilles, des médaillons représentent les Mois de l'année, alternent avec les Heures du jour et de la nuit.

plafonds peints

Le sol est couvert d'une mosaïque exécutée par Giandomenico Facchina, célèbre mosaïste d’origine italienne.

sols en mosaïque

L'endroit idéal pour se rafraîchir ...

café petit palais

... autour des trois bassins couverts d'un décor de petits cubes de marbre.

bassin

... sur lequel de grassouillets étourneaux se posent volontiers pour venir quémander quelques miettes au pied des tables du café ... Il y en a qui ont la vie belle, n'est-ce pas ? ;o))

étourneau ?

Allez, je vous laisse pour aujourd'hui, avec une merveilleuse recette de mon cuisinier fétiche, Yotam Ottolenghi ... Elle est issue de sa série télévisée, "Mediterranean Feasts", dans l'épisode consacré à la Tunisie ... Une série à mourir ... de gourmandise ! ;o))

 Salade de Maquereaux Grillés Légumes croquants et Croûtons au Curcuma, Sauce à l'Harissa ...

salade 2

Ingrédients pour 4 à 6 personnes : 

curcuma


- 1 baguette moyenne, croûtes retirées, déchiré en morceaux de 2 cm (110 g net)
- 1 cuillère à café de curcuma en poudre, mélangé avec 2 cuillères à soupe d'eau
- 230 ml d'huile d'olive , et un peu plus pour terminer
- 6 filets de maquereaux, coupés transversalement en tranches de 2 cm (350 g net)
- 1 laitue iceberg, feuilles arrachées en gros morceaux
- 1 petit oignon rouge, pelé et émincé très fin(90 g net)
- 3 poivrons rouges rôtis, refroidis, épépinés et coupés en tranches de 2 cm ( ou bien utilisez des poivrons grillés en bocal)
- 50 g d'olives noires dénoyautées et coupées en deux
- 200 g de haricots verts, parés, blanchis pendant 4 minutes, rafraîchis et bien drainés

 maquereaux et curcuma

Pour la sauce :

- 50g de harissa
- 3 cuillères à soupe de jus de citron
- 1 cuillère à soupe de feuilles de persil hachées grossièrement
- 4 oeufs mollets, pelés et coupés en quartiers
- Sel et poivre noir

NB : Les variétés de harissa commerciale peuvent varier. Si le vôtre n'est pas très épicée, ajoutez un peu de poivre de Cayenne.

 maquereaux

Préparation :

1. Placez les morceaux de baguette dans un saladier et mélangez avec votre main pendant que vous versez lentement dessus l'eau mélangée au curcuma.

 pain à croûtons

Essayer de faire en sorte d'obtenir que tous les morceaux de pain soient colorés. Mettez de côté.

croûtons au curcuma

2. Mettez 200 ml d'huile d'olive dans une grande sauteuse et placez sur un feu moyen. Faites frire les morceaux de maquereau en 2 lots, 1 à 2 minutes à chaque fois, jusqu'à ce qu'ils soient légèrement recourbés et cuits. Sortez-les de l'huile avec une écumoire sur du papier absorbant, assaisonnez légèrement de sel et de poivre noir et mettez de côté.

maquereaux frits

3. Ensuite, ajoutez les morceaux de baguette dans l'huile chaude, faites-les frire en remuant pendant 3-4 minutes, jusqu'à ce qu'ils soient croustillants et dorés. Retirez-les de l'huile avec l'écumoire et laissez refroidir avec le poisson.

 croûtons dorés

4. Ne jetez pas l'huile restante. Dans un grand bol mettez ensemble la laitue, l'oignon rouge, les poivrons, les olives et les haricots. Ajoutez le poisson, les croûtons, 2 cuillerées à soupe d'huile d'olive et du poivre noir. Mélangez délicatement, puis transférez dans un grand plat de service peu profond. Fouettez la harissa dans un petit bol avec 1 cuillère à soupe de l'huile de cuisson et le jus de citron.

sauce

Versez sur la salade, saupoudrez de persil et disposez enfin les quartiers d'œufs sur le dessus. Terminez la salade avec une pincée de sel et de poivre et un autre filet d'huile d'olive.

Régalez-vous ! Ce plat est une vraie tuerie !

salade 3


Bon appétit et à très vite !