14 avril 2013

Il est plus que temps de repartir à Rome ... et quelques recettes de pâtes ...


Mardi matin au réveil ... Ouf, il fait beau, à Rome ! Réveil joyeux, donc, et de bonne heure puisque nous devons être à 9 heures tapantes devant le Vatican pour aller retirer les places réservées avant de partir de Cannes sur Internet ...

temps splendide au réveil.jpg

C'est donc le coeur léger que nous filons vers le métro ... sans même nous arrêter au Gran Caffè ! ;o)

gran caffè.jpg

Nous commençons à nous habituer au quartier et nous empruntons donc les petites rues pour rejoindre la place de la République et son métro ...

rio bar.jpg

Peu de temps après, nous voilà dans l'enceinte des musées du Vatican, sans avoir fait la moindre queue. Les moins prévoyants doivent, eux, s'armer de patience ... ;o) Heureux de ne pas avoir piétiné des heures, on envisage plutôt sereinement de parcourir quelques-unes des 1400 salles des onze musées, réparties en cinq galeries ! Soit un total de 7 km de galeries, me semble-t-il avoir lu quelque-part ... Vrai ou faux, quoiqu'il en soit, c'est grand ! ;o)

vatican 1.jpg

Allez, on prend un dernier bol d'air en admirant au loin la coupole de la basilique Saint-Pierre ...

dôme saint pierre.jpg

Nous voilà vite dans la cour du Belvédère. On y marque un premier - court - arrêt avant de filer à la Chapelle Sixtine ... On a peur du monde et on veut y arriver avec le gros de la troupe, constitué par les troupeaux de touristes déversés par d'énormes bus ... ;o)

cour du belvédère.jpg

Parlons quand même un peu de la fameuse chapelle. On a de la chance, le conclave dédié à trouver un successeur à Benoît XVI n'aura pas lieu tout de suite. ;o)

Édifiée entre 1577 et 1583 à la demande du pape Sixte IV, elle sera décorée par les plus grands artistes de l'époque ... et des époques suivantes. Michel-Ange, alors déjà âgé de soixante ans ... ce qui à ce moment-là est quand même un âge très avancé ...  va être chargé, contraint, même, d'en décorer la voûte et le mur de l'autel. Pie II fera bien d'insister parce que le Jugement Dernier, entre autres merveilles, est d'une beauté infinie ... Tenez, une anecdote trouvée je ne sais déjà plus où ... Michel-Ange fait scandale à l'époque en représentant tous les personnages de son Jugement Dernier complètement nus. Même le Christ ... Paul IV envisagera de faire détruire l'oeuvre mais finalement, se contentera de demander à l'artiste Daniele da Volterra de couvrir certains des quatre-cents personnages concernés d'un voile pudique ... D'où son surnom de "Il Braghettone" ... Le Culottier. ;o)

Pas de photo donc je garderai pour moi ces juste divins (ça tombe bien !) Michel-Ange, Botticelli, Le Perugin ... Mais il faut savoir que quelque-chose de spécial vous étreint lorsque vous pénétrez à l'intérieur ...


Nous sommes dans la cour du Belvédère, donc ... Une jolie fontaine ...

pomme d epain.jpg

J'aime bien ce mascaron ...

fontaine vatican.jpg

Des sculptures antiques ...

sculpture vatican.jpg

Et d'autres moins antiques ! ;o) Cette sphère d'Arnoldo Pomodoro, par exemple ... J'en avais déjà vu une devant l'ONU, à New York ... En fait, ici, elle fonctionne plutôt pas mal dans le paysage, malgré tout ...

boule pomodoro.jpg

Entrons maintenant dans le vif du sujet. La sculpture est évidemment bien représentée dans les collections des musées du Vatican ... Des motifs les plus classiques ...

trois femmes.jpg

... aux modèles plus étonnants ...

vilaine tête.jpg

Des modèles de pureté, aussi ... Cette statue est l'une de celles que je préfère !

la plus jolie statue.jpg

J'aime beaucoup ce vitrail, aussi, d'une délicatesse exemplaire ...

vitrail.jpg

On vient aussi au Vatican pour l'extraordinaire collection de peintures amassées par les papes au fil des siècles ... À cet égard, la Galerie des Cartes Géographiques a toutes mes faveurs ... 120 mètres de long sur 6 mètres de large, vous imaginez ?

salle des cartes.jpg

Une commande du pape Grégoire XIII en 1580. Il fallut trois ans au peintre Antonio Danti pour achever les quarante panneaux de cet ensemble, qui est un extraordinaire témoignage de ce qu'était l'Italie à cette époque ... Des cartes de l'Italie et de ses possessions de toute beauté. Outre l'intérêt artistique s'ajoute donc un indéniable intérêt historique ...

navires.jpg

Les cartes sont précises. Le peintre se fit aider pour faire au mieux par son frère Ignazio Danti, un moine dominicain qui était à la fois mathématicien et cosmographe. Je suis ravie de nous trouver tout en bas à gauche de cette carte-là ... Les deux petites taches sont nos îles de Lérins ...

lerins.jpg

Quant à cette représentation de la Corse, elle est assez ... renversante ? ;o)))

la corse.jpg

Mais les peintures, il n'y en a pas qu'aux murs ... Chaque centimètre de plafond est orné des plus merveilleuses fresques.

caisson.jpg

De quoi se faire un torticoli facilement, je dirais ...

coffrage plafond.jpg

... et une névralgie cervico-brachiale, en plus, quand on veut tout photographier à bout de bras ! ;o)

plafond 1.jpg

Les restaurateurs en savent quelque-chose !

restauration.jpg

Travailler au ras du sol n'est pas de tout repos non plus !

restaurateurs 1.jpg

Aïe le dos !

restaurateurs 2.jpg

Parmi les très belles choses du Vatican, les chambres de Raphaël sont un endroit à ne pas manquer ... Somptueux ...

De très beaux plafonds, forcément ...

chambres raphael 1.jpg

Dans la chambre des Signatures, j'aime particulièrement "L'École d'Athène", une grande fresque où Raphaël plante les plus grandes figures de la pensée antique rassemblées en un temple idéal, en quelque sorte. On y croise, les plus grands artistes et les plus grands penseurs, et souvent, le philosophe ou le scientifique est représenté pratiquant son activité de prédilection, mais sous les traits d'un peintre ... Pas facile à déchiffrer mais passionnant dès qu'on possède les clés de l'oeuvre. Et rassurez-vous, tous les guides racontent ça très bien ...

grands hommes 1.jpg

Dans le chambre d'Héliodore un magnifique clair-obscur, sorti d'une fresque récemment restaurée ... Il s'agirait du premier clair-obscur de l'histoire de l'Art et c'est donc à Raphaël qu'on le doit ...

clair obscur.jpg

Bon, tous ces couloirs sont tuants ...

vue du vatican.jpg

Après avoir vu tant de merveilles et devant l'impression prégnante que cerveaux et jambes vont nous lâcher sous peu, on sort un moment dans les jardins pour reprendre nos esprits ...

paul au vatican.jpg

... et préparer la suite de la visite.

lem au Vatican.jpg

Un petit tour à la cafétéria où nos biscotti aux achetés la veille dans le Trastevere accompagnent divinement notre café.

biscotti au vatican.jpg

Et lorsque l'on a repris quelques forces, on file à la Pinacothèque, pour voir l'une des plus belles collections de peintures qui soient ...

pinacoteca.jpg

Tout est extraordinaire, je dois dire, mais ma préférence va à cette salle, tout au fond du bâtiment, consacrée principalement à ces trois toiles de Raphaël ...

raphaël 1.jpg

Une magnifique "Transfiguration" ...

la transfiguration de raphaël.jpg

... et surtout, cette délicate "Vierge de Foligno" ... Le principe utilisé pour ces toiles est l'utilisation d'une peinture a tempera grasse sur panneau de bois qui donne au tableau des effets de brillance et de transparence tout à fait étonnants !

vierge de Foligno.jpg

Vous n'en pouvez plus, après pas loin de 5 heures de traversées de galeries et de montées et descentes d'innombrables escaliers ... Avant de partir, quand même, visitez donc le Musée des Carrosses. Il est intéressant ... et impressionnant !

Ce gros char noir, là, c'est un carrosse que les papes utilisaient pour voyager.

carrosse de voyage.jpg

Celui-là, encore plus impressionnant et tout en dorures, c'est le carrosse d'apparat. La reine d'Angleterre n'a qu'à bien se tenir ! ;o)))

carrosse d'apparat.jpg

Les siècles passant, les voitures sont de plus en plus "modernes" ...

voiture pape.jpg

Mais elles gardent toutes un point commun ... Un gros fauteuil confortable qui remplace la banquette arrière ... Le pape a bien droit à quelques égards, non ? ;o)

voiture moderne pape.jpg

Quant à cette fameuse Papamobile, elle est vraiment moche mais au moins évitera-t-elle qu'un futur pape se fasse tirer dessus en traversant les foules, comme ce fut le cas de Jean-Paul II le 13 mai 1981 ...

papamobile.jpg

Pour terminer la visite chez les papes, voudriez-vous un exemplaire du journal du jour ?

Benoît 16.jpg

Sinon, n'hésitez pas non plus à poster vos cartes postales d'ici. On dit que les Postes Vaticanes sont bien plus efficaces que la poste italienne, en règle générale ! ;o)

poste vaticane.jpg

Dirigeons-nous vers la sortie en empruntant dette escalier hélicoïdal extraordinaire ...

colimaçon vatican.jpg

... et nous ressortons de l'enceinte des musées par cette grande porte de pierre.

musée vatican sortie.jpg

Nous commençons à avoir bien faim mais je cherche un endroit spécial, trouvé dans quelques-uns de mes guides, un peu excentré par rapport aux circuits touristiques, me dit-on ... Nous laissons donc "Habemus Pizza" de côté ...

habemus pizza.jpg

... et commençons à arpenter le quartier à la recherche de la via ....

villa amalia.jpg

Décidément, pavés et escaliers ne nous seront pas épargnés, à Rome ... On n'en peut plus !

escaliers vatican.jpg

Nous voilà enfin  Via della Meloria 43, devant notre "Pizzarium". De fait, la taille de la boutique rappelle bien celle d'un aquarium sans eau mais avec des pizze ! ;o)))

pizzarium 4.jpg

On entre ?

pizzarium 10.jpg

La boutique est minuscule ...

pizzarium 5.jpg

Uu banc de trois place dehors et un comptoir de trois autres, où s'il y a du monde qui commande, on gêne un peu le passage ... Voilà toutes les commodités, dans un quartier peu avenant, de surcroît ! Il faut le savoir, surtout en hiver ...

Les serveurs sont rapides et agréables ...
pizzarium 8.jpg

Alors bon, la boutique est petite, d'accord ... Mais regardez ce à quoi vous aurez droit si vous bravez les éléments ! ;o)))

pizzarium 2.jpg

Une pizza al taglio que l'on découpe à la demande devant vous. La simplicité ... Et le bonheur à portée de main ...

pizarium 3.jpg

Notre choix se porte sur quelques belles tranches. Ici, on achète la pizza au poids ... De la mortadelle, de la saucisse, du jambon cru, de la roquette, des tomates cerises ... et même de la courge !
pizzarium 6.jpg

Si vous préférez, vous aurez droit à des pâtes ou à des suppli, ces croquettes de riz fourrées avec de la mozzarella, panées puis frites. Un délice quand vous les croquez brûlantes et que la mozzarella explose dans votre bouche ... Mais gare aux brûlures, quand même ... Qui a dit que la gourmandise était un péché, déjà ? ;o)

pizzarium 1.jpg

Nous, on opte pour de la pizza, donc, qu'une dame nous découpe en petits morceaux. Pour qu'on puisse partager. Le partage, c'est important aussi, non ?
pizzarium 9.jpg
Après nous être régalés, on retourne dans les coins un peu plus touristiques de la ville ... Via Cola di Rienzo, pour être plus exacte. On ne louperait sous aucun prétexte Castroni, une épicerie gigantesque où l'on trouve tout ce qui se fait de meilleur, en matière de produits alimentaires, qu'ils soient italiens ... ou pas !

castroni.jpg

De quoi se faire très, très plaisir !

castroni 2.jpg

Lorsque je ressors de la boutique, Paul a les yeux dans le vague et Philippe ... dort ! ;o))) Oui, visiter les musées du Vatican n'est pas de tout repos !

castroni 3.jpg

Ça me permet d'aller tranquillement faire un tour chez Franchi, la boutique voisine, tout aussi impressionnante !

franchi.jpg

Un petit tour au marché local, le Mercato Piazza dell'Unità, ouvert en plein milieu de l'après-midi ...

mercato rionale.jpg

Une jolie architecture Art Nouveau ... Pour ce qu'on peut y acheter, ça ressemble terriblement à notre marché de Vintimille ! ;o))

mercato 2.jpg

Arrêt café ... ou plutôt arrêt cappuccino, pour se réveiller un peu et prendre un petit dessert.

caffè e tiramisu.jpg

Ce qui nous permet de remonter dans une meilleure forme jusqu'à la Place Saint-Pierre ...

basilique saint pierre de rome.jpg

La voilà dans son ensemble, en 1909 mais rien n'a vraiment changé, sur une photo trouvée chez Wikimedia Commons ...

Piazza_st._peters_rome_1909.jpg

Benoît XVI vient d'annoncer qu'il partait.

colonnes place saint pierre.jpg

Ce sera fait demain, au terme d'une grande cérémonie pour laquelle sont attendus plus de 100 000 fidèles.

place saint pierre 4.jpg

Le centre de la place, autour de l'obélisque, est couvert de chaises !

obélisque.jpg

Des milliers de chaises, qui seront toutes occupées demain mercredi.

saint pierre.jpg

Les chaînes de télévision sont sur le pied de guerre !

studios télé.jpg

... et se cachent, pour certaines, derrière les célèbres statues du Bernin qui ornent les grandes colonnades de la place.

statues place sint pierre.jpg

Saint-Pierre veille !

saint pierre 2.jpg

Les Gardes Suisses aussi !

suisse 2.jpg

Demain midi, Benoît XVI fera une ultime sortie sur ce mythique balcon !

balcon.jpg

Sur la place, beaucoup de nonnes ...

nonne.jpg

... et de curés !

don camillo.jpg

Le spectacle est parfois étonnant !

roix.jpg

Pour surveiller tout ce monde, on a sorti l'artillerie lourde ! ;o)))

polizia 2.jpg

On passe le portail de sécurité et on accède enfin à la basilique. Immense ...

la basilique saint pierre du vatican.jpg

Et imposante !  Inscrite au Patrimoine Mondial de l'UNESCO, elle est l'un des monuments les plus visités au monde et le plus grand édifice de la Chrétienté. Elle peut accueillir 60 000 fidèles. Elle remplace, presque au même endroit, l'ancienne basilique de Constantin, construite elle-même à la place d'un cirque, dont l'obélisque que vous pouvez voir aujourd'hui est un vestige.
La basilique actuelle fut commandée par Jules II en 1505. Sa construction s'acheva en 1626 (22 papes eurent l'occasion d'en surveiller la construction !) et nombreux furent les artistes qui y travaillèrent. Parmi les plus célèbres, Bramante, Raphaël, Sangallo le Jeune, Michel-Ange, bien sûr, qui entre nous soit dit fut très contrarié que le pape Paul III l'oblige à participer à cette "aventure" et dit :"Je n'entreprends cette tâche que pour l'amour de Dieu et en l'honneur de l'Apôtre".

saint pierre de rome 1.jpg

Le Bernin a laissé quelques chefs-d'oeuvre, en passant par ici. Et particulièrement ce baldaquin, gigantesque pièce de bronze de 29 mètres de haut, qui surmonte le maître-autel. Pour permettre sa construction, Urbain VIII n'hésita pas à dérober le bronze du portique du Panthéon ...

baldaquin du bernin.jpg

La tradition catholique place le tombeau de Saint-Pierre sous le maître-autel, sous le grand baldaquin du Bernin et seul le pape peut célébrer la messe à cet endroit.

maître autel saint pierre de rome.jpg

Voici une très belle Pietà de Michel-Ange. Il n'avait pas 25 ans quand il la réalisa, à partir d'un seul bloc de marbre, m'a-t-on dit. Elle est la seule oeuvre signée de l'artiste ...

pieta de michel ange, vatican.jpg
La célèbre statue de Saint-Pierre ...

saint pierre.jpg

... dont les pèlerins ont tellement embrassé ou frotté les pieds que le pauvre se retrouve aujourd'hui presque amputé !

orteil de saint pierre.jpg

Le tombeau d'Alexandre VII ...

saint pierre 1.jpg

Il est immense, non ? Regardez la taille de la soeur qui passe devant lui ... D'un bon pas, elle passe, ce qui explique le flou de la photo mais c'est juste pour vous laisser imaginer la taille de cet ensemble de marbre ... ;o)

saint pierre 2.jpg

Cette niche attire beaucoup de visiteur, puisqu'il s'agit de la tombe de Jean-Paul II, dans la chapelle Saint-Sébastien ...
tombe de Jean-Paul II.jpg

Sortons, maintenant. La fin de la journée approche. Le ciel est superbe.

sortie de saint pierre de rome.jpg

Les peintres avaient de beaux modèles pour peindre leurs fresques, à Rome ...

ciel au dessus de saint pierre de rome.jpg

Les statues du Bernin se découpent joliment sur un fond de cette qualité ...

silhouettes sur saint pierre de rome.jpg

Il est temps de migrer vers d'autres quartiers. Au revoir le Vatican ... Nous allons dans quelques secondes traverser le Tibre ...

chateau saint ange 1.jpg

Je vous montre au passage toutes les télés du monde qui sont déjà installées ...

canal +.jpg

...pour le grand évènement que représente le départ de Benoît XVI demain midi ...

départ de BenoÎt 16.jpg

Canal + est présent alors on fait comme à Cannes pendant le Festival, on regarde sans cesse autour de soi et on se méfie des journalistes ... des fois que le Petit Journal serait dans le coin ! ;o))) !

journaliste.jpg

À force de traîner, la nuit tombe. Et elle tombe vite !

le tibre la nuit.jpg

Les bâtiments et les ponts s'éclairent. Le spectacle est magique.

pont au crépuscule.jpg

Et voilà le célèbre Château Saint-Ange ... Un peu d'histoire mais je vous promets de faire court ... ;o)

Édifice destiné au départ (en l'an 135, quand même), à être le mausolée d'Hadrien, il est vite utilisé à des fins militaires et fest intégré autour de 400 à la muraille aurélienne, dont il devint un bastion.

Son nom actuel lui vient d'une légende ... Durant la grande peste de 590, le pape Grégoire Ier aurait vu apparaître l'archange Michel au sommet du bastion, rangeant son épée dans son fourreau et signifiant ainsi la fin de l'épidémie. D'où la présence d'un grand ange ailé en bronze au sommet de l'édifice.

 Le "château" est ensuite transformé en prison.

Durant la longue période où les papes s'opposent aux empereurs, le château devient un refuge pour les papes.  Quand Urbain V quitte Avignon pour rentrer à Rome, il se fait remettre les clefs du château, qui reprend son rôle de forteresse protégeant le Vatican. Son successeur, Grégoire IX, doit cependant subir l'hostilité du peuple romain, qui s'en prend au château, lequel sera remis en état en 1389 par Boniface IX, qui le transformera en château fort, pour ainsi dire. Ce qui permettra à Alexandre VI de s'y réfugier lorsque le roi de France Charles VIII viendra occuper Rome durant la Première Guerre d'Italie, en 1494.

Plus tard, en 1527 lors du sac de Rome, barricadé dans le château, Clément VII  résistera six mois au siège des lansquenets de Charles Quint.  C'est son successeur, Paul III, qui transformera la forteresse en palais.

 Urbain VIII le fait fortifier et continue à piller le Panthéon, emportant assez de bronze  pour confectionner l'artillerie du château.    

Le 21 juillet 1871, l'armée italienne prend possession du lieu. Aujourd'hui, le Château Saint-Ange est un musée ...

Pour la petite histoire, après la Grande, Giacomo Puccini place sur les remparts du château les dernières scènes de Tosca : Cavaradossi est fusillé sur la terrasse par le peloton d'exécution et Floria Tosca, de désespoir, se jette dans le Tibre.

château saint ange 1.jpg

De l'autre côté du Tibre, on "tombe" dans un quartier extrêmement sympathique en empruntant d'abord la Via dei Banchi Novi, puis la via del Governo Vecchio ...

via del goberno vecchio.jpg

Ces petits quartiers anciens de Rome la nuit ont un charme fou !

vespa.jpg

De jolis cafés ...

caffè Novecento.jpg

Des boutiques superbes ...

Valli 1860.jpg

Fringues ou ameublement, on pourrait se croire dans certaines rues du Quartier Latin à Paris ...

utilefutile.jpg

Vraiment joli !

morgana 1.jpg

Et puis il y a là quelques friperies de luxe dans lesquelles Paulo pourrait bien trouver son bonheur ! ;o)

paul dans la friperie.jpg

Nous, on commence à avoir envie de s'arrêter un peu. Cet endroit semble être une bonne option ...

apero mimi et coco 1.jpg

.... pour un apéritif !

mimi e coco vinoteca.jpg

Une chouette vinothèque avec un personnel avenant.

vinoteca inside.jpg

De belles assiettes d'antiparti et un cocktail au Campari et au Martini rouge allongé d'eau gazeuse tout à fait excellent.

apéro 3.jpg

Au second verre, on est tous saouls comme des grives ! ;o)

clem et le campari.jpg

Mais on passe un bon moment, tous ensemble ...

les alcoolo chez mimi e coco.jpg

On marche un peu en biais en sortant de là. je pense avoir échappé au dîner mais les garçons ont encore faim. Décidément, ça a toujours faim, les garçons ! ;o)) Da Baffeto, qui fait paraît-il de bonnes pizze, est plein comme un oeuf et on n'a pas envie d'attendre ... On continue notre chemin ...

da baffetto.jpg

... pour tomber sur la merveilleuse Piazza Navona ... Sans doute la plus grande place de Rome, construite à la place du stade de Domitien (construit en 86), elle a conservé exactement la forme de ce dernier. Cette très belle fontaine est appelée "fontaine des quatre fleuves". Elle fut commandée par le pape Innocent X à l'architecte Bernini et fut achevée en 1651. Je vous la remontrerai un peu plus en détail plus loin dans ce billet. De jour, vous verrez mieux même si, en vrai, la place prend vraiment un côté magique sous ses éclairages nocturnes ...

statue piazza navona.jpg

On jette un oeil aux restaurants, très nombreux autour de la place, mais les aboyeurs nous donnent plutôt envie de fuir. Nous empruntons des petites rues et finissons par nous retrouver Via della Pace. À ce moment-là, on ne peut plus attendre et l'on entre chez Serafini all Pace ...

seraphini alla pace.jpg

Le restaurant est accueillant, de même que le jeune homme qui nous installe à notre table.

seraphini 2.jpg

On est très vite servis ... Tout le monde a envie d'une pizza. On passe un très bon moment. Les pizze sont plus que correctes et ceux qui prennent du tiramisu au dessert semblent très satisfaits. De la bonne nourriture, un prix modique et un personnel charmant. Le cocktail est plutôt réussi ... Et grâce à beaucoup d'eau minérale, nous voilà en meilleure forme ... ;o)))

pizza et eau qui pique.jpg

Ça tombe bien, en fait, parce que j'ai très envie de revoir la fontaine de Trevi de nuit. Les éclairages sont paraît-ils très réussis ...

trevi nuit 1.jpg

De fait, nous n'avons pas à nous plaindre, loin s'en faut ...

trevi nuit 2.jpg

C'est même certainement de nuit qu'elle donne le meilleur d'elle-même ...

trevi nuit 3.jpg

En repartant, nous marquons un arrêt chez le fameux glacier San Crispino, dont on ne m'a dit que du bien ...

san crispino 1.jpg

C'est une minuscule boutique au 42 de la via della Panetteria ... Je vous laisse choisir votre parfum ...

san crispino 4.jpg

De toute façon, il paraît qu'ils sont tous fabuleux ! ;o)

san crispino 2.jpg

Je prends quant à moi un petit pot de la spécialité de la maison, une crème glacée au miel ... Le bonheur au bout d'une petite cuillère, je vous le dis ...

san crispino 3.jpg

Et c'est en dégustant nos glaces que nous entamons le long périple du retour à l'hôtel ... Pas de métro dans le coin et des pieds passablement fatigués ... On imagine déjà les courbatures que l'on aura demain matin ... Nos pas nous conduisent quand même à bon port, en passant devant le Palais Barberini ... oeuvre de trois grands architectes, Carlo Maderno, Francesco Borromini et Le Bernin.

palais la nuit.jpg

Je remarque avec amusement qu'il représente l'Ambassade dans laquelle est reçue la princesse Ann, campée si joliment par Audrey Hepburn dans les "Vacances Romaines" de William Wyler ... ;o)

barberini.jpg

Ah, si seulement nous avions cette petite Fiat 500 pour rentrer ! ;o)))

fiat 500.jpg

On finit quand même par arriver à l'hôtel ... On se couche illllllllllllllllllllico ... et le lendemain - oh merveille -, le soleil brille encore !

hotel dolomiti sous le soleil.jpg

J'en profite pour vous prendre en photo la devanture de la trattoria du premier soir ...

la reatina 1.jpg

Ottima Cucina, voilà une belle promesse ! ;o)))

reatina 2.jpg

On passe saluer Jean-Paul II.  Je dois dire que cette statue, qui se trouve devant la gare Termini, je la trouve plutôt belle ...

jean paul II.jpg

On remonte place de la République ... Je vous remontre aussi la basilique Sainte Marie des Anges et des Martyres ...

basilique sous le soleil.jpg

Le paysage change, hein, sous le soleil ?

place de la république sous le soleil.jpg

Il est temps d'aller goûter les pâtisseries siciliennes de chez Dagnino. Ce salon de thé est dans tous les guides.

dagnino palermo.jpg

On le trouve dans la Galleria Esedra, Via V. Emanuele Orlando, 75 ... C'est tout près de la place de la République ...

cannoli et cassate.jpg

Le café y est délicieux ... Il paraît que les cassates le sont aussi ...

café chez dagnino.jpg

On ne résiste malgré tout pas aux cannoli. C'est qu'il faut comparer les différentes pâtisseries en utilisant les mêmes éléments ... On les choisit au chocolat et à la pistache. Un de chaque, à se partager, comme toujours. Sauf que là, je crois que chacun repart avec l'idée qu'il aurait dû en prendre un à lui tout seul ... ;o)))

cannoli chez dagnino.jpg

On déguste ces bonnes choses avec plaisir, donc, tout en écrivant un gros tas de cartes postales.

Petit déj chez dagnino.jpg

Une fois les cafés terminés ...

café vide dagnino.jpg

... on démarre vraiment la journée. Par quelques courses dans la même galerie commerciale ...

cafetière.jpg

J'entre dans ce grand magasin de matériel de cuisine et de vaisselle ...

Mr Muzio.jpg

J'ai repéré un moule "Colombe" qu'il me faut absolument ! Vous vous souvenez, je vous ai donné une recette de Colombe de Pâques, dans mon premier billet romain ...

moules colombes.jpg

Je ne râle même pas à l'idée de porter la colombe toute la journée tant je suis contente de l'avoir trouvée ... On marche jusqu'à la Piazza di San Bernardo. Là encore, c'est tout près, en remontant la Via V. Emanuele Orlando ...

place église fontaine.jpg

La fontaine dell'Acqua Felice est le terminus d'un aqueduc qui fut construit en 1585 ... Le personnage que vous voyez au centre de la fontaine est Moïse ...

fontaine près de l'église sainte marie de la victoire.jpg

En face, une église à visiter sans faute. Attention, elle ferme aussi à midi ! C'est Santa Maria della Vittoria ...

église santa maria della vittoria .jpg

L’église Santa Maria della Vittoria de Rome est une église baroque romaine.

sainte marie de la victoire.jpg

Elle célèbre la victoire des catholiques contre les protestants à Prague en 1620.

orgue sainte marie de la victoire.jpg

Elle est particulièrement connue pour sa statue du Bernin, L'Extase de Sainte-Thérèse, réalisée entre 1644 et 1652 pour le cardinal vénitien Federico Cornaro. Le jeu de la lumière du jour sur les rayons derrière Thérèse et l'ange renforce l'impression de mystère ...

l'extase de sainte thérèse du Bernin.jpg

La chapelle qui abrite la statue est conçue comme un théâtre et des membres de la famille Cornaro semblent profiter du spectacle ...

famille du cardinal vénitien Cornaro.jpg

Allez, on ressort de l'église. De toute façon, il est midi et le curé nous met poliment dehors ... Pas grave,  on a encore du chemin à faire. Pas encore assez faim pour manger. Forcément, après les cannoli de 11 heures ... ;o)

menu 2.jpg

On en profite pour faire un peu de shopping dans la via Barberini ... On arrive ensuite place Barberini ...

piazza barberini 2.jpg

... mais malheureusement, la Fontaine du Triton du Bernin est en réfection, totalement invisible ...

maroquinerie.jpg

On bifurque dans la jolie via Sistina ... pour arriver finalement sur la Piazza della Trinità dei Monti ...

sous l'église.jpg

Le royaume des escaliers ...

scalinata 2.jpg

En-dessous de nous, quelle jolie vue !

depuis le haut de la place d'espagne.jpg

Regardez les toits de Rome ...

toits de rome place d'espagne.jpg

N'est-ce pas romantique ?

toits rome 2.jpg

Ravissantes terrasses ...

terrasse place d'espagne.jpg

L'église, tout en haut des marches, est très belle. Il s'agit de l'une des églises françaises de Rome ... À ce titre, son entretien et sa gestion sont à la charge de l'État français.

déposition de daniele volterra.jpg

Tiens, un légionnaire s'est égaré par ici ?

légionnaire 2.jpg

En voici un autre, un peu plus moderne, quand même ...

philippe dans la scalinata.jpg

Les genoux de Lala ne remercient pas les escaliers de Rome ...

lala et paul.jpg

Nous, on résiste à peu près ... Mais seulement à peu près ! ;o)

clément dans l'escalier.jpg

Paul fait l'andouille sur les marches, comme toujours ! ;o)

paul dans l'escalier.jpg

Et non, ce n'est pas lui qui a bu cette bière ! ;o)

birra peroni.jpg

Je profite de ce que nos amis se reposent un peu pour prendre quelques photos de l'obélisque. Ce monument pseudo-égyptien, installé ici en 1789 sur décision du pape Pie VI, provient des jardins de Salluste ...

obélisque de la Trinité des Monts.jpg

Tout en bas des marches, voici la fameuse Place d'Espagne, ou Piazza di Spagna ...

place d'espagne.jpg

 En 1854 le pape Pie IX fait ériger la « Colonne antique de l’Immaculée Conception » en face de l’ambassade espagnole sur la place Mignanelli, qui prolonge la place d’Espagne. Tous les 8 Décembre, la statue de la vierge fait l'objet d'un pèlerinage marial en présence du pape.

colonne antique de l'immaculée conception.jpg

La fontaine Barcaccia date de 1629. Elle est l'oeuvre de Pietro Bernini et fut réalisée à la demande du pape Urbain VIII.

barque.jpg

Entre 1723 et 1726 le cardinal français Pierre Guérin de Tencin fait construire par la France « la Scalinata » par l'architecte Francesco De Sanctis.

photo souvenir.jpg

Cet escalier monumental est en marbre et de style baroque tardif. On lui compte 138 marches sur trois niveaux. Il fut inauguré par le pape Benoit XIII à l’occasion du jubilé de 1725.

église et escalier.jpg

En 1893 deux anglaises fondent en bas des marches de la Scalinata le Babington's Tea Rooms.

babingtons 2.jpg

C'est le plus ancien salon de thé de Rome ...

tea rooms.jpg

Le poète britannique John Keats passa les derniers jours de sa vie dans la maison que voici. Deadans, un musée lui est consacré.

John Keats.jpg

Mais que fait la police ? ;o)

policiers au téléphone.jpg

Moins active aujourd'hui que fut un temps, semble-t-il ... ;o)))

vacances romaines policier.jpg

Bon, il est temps de bouger. On partage le cornet de marrons chauds que Paul vient d'acheter. La faim commence à le gagner, je crois bien ...

paulet clem place d'espagne.jpg

Nous nous engageons dans la Via del Babuino ...

via del babuino.jpg

Une rue chic ...

via del babuino 2.jpg

Très italienne ...

vespa rouge.jpg

Célèbre ...

nous nous sommes tant aimés.jpg

... et pleine de boutiques très luxueuses !

gants.jpg

Pour les fashion victims ...

bottes.jpg

... c'est un endroit de choix !

escarpins 2.jpg

La chaussure tient une place importante, encore aujourd'hui ...

escarpins.jpg

Parfois, un petit signe du passé ...

negozio di vetture.jpg

Le mélange d'ancien et de récent est agréable ...

mode masculine.jpg

Bon, encore quelques vitrines ?

il gufo.jpg

J'aime particulièrement les boutiques d'objets design ...

tatou.jpg

... mais je dois dire que tout est très regardante !

anorack.jpg

Anne, c'est un endroit où venir avec la jolie Christine, tu sais ?

bikini.jpg

Nul doute que tout cela saura lui plaire ! ;o)

pink floyd.jpg

Si vous êtes dans ce coin-là, il faut absolument aller marcher dans la Via Margutta ...

via margutta.jpg

C'est une belle rue aussi, la Via Margutta ...

margutta 2.jpg

Autrefois s'élevaient dans cette rue les hangars, écuries et autres communs des palais avoisinants ...

via margutta 2.jpg

Depuis, les choses ont bien changé et cette rue est devenue un quartier d'artistes ...

vélo via margutta.jpg

Fellini y vécut longtemps ...

fiat jaune.jpg

On est à deux pas de la place d'Espagne et pourtant, il règne ici une atmosphère presque campagnarde.

vicolo dell'orto di napoli.jpg

Quelques boutiques de créateurs ...

mode féminine.jpg

... et puis derrière de hauts murs ...

53A.jpg

.... des ateliers d'artistes ... Ici furent tournées pas mal de séquences de "Vacances Romaines "p puisque c'est là que vit le beau Grégory Peck ...

studio de peinture via margutta.jpg

De quoi créer en toute tranquillité, non ? Picasso, Stravinski et Puccini firent partie des illustres occupants de ce palais construit en 1855 pour le Marquis Francesco Patrizi.

studio de peinture 2.jpg

On peut réfléchir en paix, en tout cas ...

sieste via margutta.jpg

C'est beau, hein ?

via margutta 4.jpg

Au milieu de la Via Margutta, voici la fontaine des Arts ... Elle date de 1927 et rend hommage aux artistes qui vécurent ici ...

fontaine via margutta.jpg

Rendons hommage à nos artistes ...

les quatre devant la fontaine.jpg

On réintègre les grands axes et empruntons la Via del Corso ...

via del corso 1.jpg

Si on lève un peu la tête pour regarder au-delà des vitrines des innombrables magasins, on a de jolies surprises ...

immeuble.jpg

Quelques très beaux palais ...

via del corso 2.jpg

Et en passant la tête sous les porches, on fait de belles découvertes, comme toujours ...

via del corso 3.jpg

Jolie balade citadine ...

del corso 5.jpg

Passage devant la maison dans laquelle Goethe séjourna durant son voyage en Italie entre 1786 et 1788 ...

maison de Goethe.jpg

On est tout de suite après sur la très belle Piazza del Popolo ... Au fond, la Porta del Popolo, aboutissement de la Voie Flaminienne ... Et devant, l'obélisque égyptien (période de Ramsès II), rapporté sous le règne d'Auguste et installé là en 1589 par Domenico Fontana à la demande du pape Sixte Quint ...

piazza del popolo.jpg

De la Piazza del Popolo partent trois rues, dont la Via del Corso. Nous ne la reprenons pas mais attrapons celle qui est un peu plus à droite, la Via di Ripetta. On a faim. Vraiment faim, pour certains.

Nous arrivons sur la Piazza Augusto Imperatore ... Coup de chance, nous passons devant un nom qui me dit quelque-chose ... J'ai dû le croiser dans un de mes nombreux guides. Gusto ... Un concept, nous dit-on ... plus qu'un simple restaurant. ;o)

gusto.jpg

En tout cas, la terrasse est accueillante. Je trouve qu'il fait quand même un peu frais ...

resto gusto.jpg

On entre.

gusto inside.jpg

Comme il est un peu tard, on trouve de la place.

carte gusto.jpg

C'est vraiment joli, là-dedans.

lutrin gusto.jpg

Bien décoré, sympa comme tout.

gusto 1.jpg

La carte est bien fournie.

philippe chez Gusto.jpg

On ne sait que choisir ...

paul et clem chez gusto.jpg

Vous faites votre choix ?

carte gusto 2.jpg

Nous, on a des envies de pizza. Sans doute parce que l'on voit le pizzaiolo en action juste sous notre nez !

pizzaiolo gusto.jpg

Le personnel est charmant et nous apporte de l'eau gazeuse. Plein d'eau gazeuse. J'aime bien cette coutume-là ! ;o)

deux eaux.jpg

On pose devant nous une grande panière remplie de morceaux de pizza bianca ... Fabuleux ... De quoi attendre la suite sereinement ... ;o)

pizza bianca.jpg

Vous voulez voir ce que nous allons déguster ? Eh bien ... Philippe a choisi une focaccia couverte de choses très fraîches ... Mmmmm, la mozzarella au lait de bufflonne ...

focaccia.jpg

Ma maman a opté pour une pizza méditerranéenne aux aubergines ...

aubergine.jpg

Moi, je prends une pizza blanche, sans sauce tomate, aux cèpes et à la saucisse ... Divine ...

cèpes et saucisses.jpg

Les garçons optent pour une calzone qu'ils engloutissent entre deux soupirs de bonheur ... ;o)

calzone gusto.jpg

Merci mon guide, encore une fois ! ;o)))

merci cheap and chic !.jpg

En ressortant, pas moyen de faire autrement que d'entrer dans la boutique attenante ...

gusto boutique 2.jpg

Un endroit de perdition, c'est tout ce qu'il y a à dire ... en attendant d'y retourner ! ;o)))

boutique gusto.jpg

Vraiment, un merveilleux endroit ... Et si je reviens à la belle saison, j'irai déjeuner dehors. la terrasse est vraiment sympathique !

aromates.jpg

Le restaurant touche le fameux Mausolée d'Auguste.

mausolée d'Auguste.jpg

Juste à côté de ce monument de l'Antiquité, un autre style architectural, plus ... mussolinien ?

immeuble 2.jpg

Intéressant ...

immeuble 1.jpg

Une jolie église, aussi ... La basilique Saint-Ambroise ...

sant ambrogio.jpg

... et Saint-Charles sur le Cours ... à l'arrière de laquelle les deux saints en question veillent !  ;o)

san carlo.jpg

On continue en empruntant quelques ruelles de plus ...

ruelle.jpg

... et en allant regarder au-delà de quelques grilles ...

jolie cour.jpg

Un grand panneau, au 56 de la via della Fontanella di Borghese annonce les Écuries de Palais Raspoli ...

scuderie 1.jpg

Je me recule un peu pour regarder le bâtiment ...

scuderie 2.jpg

... et rentre ...

scuderie 4.jpg

Jolie surprise, encore. Décidément, que j'aime ces arrières-cours ... Dans celle-ci, il y a une belle galerie d'art. Une annexe de la Fondation Memmo, sise dans le Palais juste attenant ...

scuderie 3.jpg

La balade continue en n'omettant jamais  ...

arrondi.jpg

... de lever la tête souvent et d'ouvrir grands les yeux ...

lampadaire.jpg

... pour ne rien rater du paysage, surtout !

médaillon.jpg

Les rebaisser quand même parfois, les yeux, pour ne pas passer à côté de lieux incontournables ... Ciampini fait partie de ceux-là ...

ciampini 1.jpg

Un petit café-glacier sur la piazza San Lorenzo in Lucina ...

Ciampini 2.jpg

... que vous ne devez manquer sous aucun prétexte. Allez donc regarder la petite vidéo d'introduction leur site. Pour découvrir ce qu'est la vraie Dolce Vita ... Vous ne le regretterez pas et n'aurez plus qu'une envie, celle de grimper dans un avion et de filer vous y perdre vous aussi ...

ciampini 3.jpg

Et dégustez une glace au miel et aux figues ... ou un Aperol Spritz, tout dépendra de l'heure ... à la santé ... du bonheur ? ;o)

Ciampini 4.jpg

Nous voilà ensuite sur la place du Parlement ...

place du parlement.jpg

C'est ce grand édifice blanc ...

parlement.jpg

Plus joli encore vu sous cet angle ...

parlement 2.jpg

Paul marque un temps d'arrêt devant l'étal de ce monsieur, qui vend des tas de bricoles fabriquées avec des canettes ... Il tombe en arrêt devant une belle Vespa rouge ...

vendeur rue.jpg

Qu'à cela ne tienne, il la ramènera à la maison ... Moins encombrante ... et moins dangereuse, surtout ... qu'une vraie ! ;o))

Sans titre

En nous dirigeant vers le Panthéon, nos pas nous font passer devant la maison Giolitti, autre glacier renommé de Rome ...  Impossible pour moi de remanger quoique ce soit. Les essais de ces divines gelait seront pour une prochaine visite ...

Giolitti 1.jpg

Cela dit, j'entre ... et serais presque tentée devant le bel étalage de glaces aux parfums plutôt tentants ... la glace au riz au lait me semble vraiment prometteuse ... mais la file d'attente est telle que je renonce instantanément ! ;o)

giolitti 2.jpg

Voici l'église Santa Maria Maddalena, tout près ... Bâtie en 1621 par Carlo Fontana, elle présente une superbe façade rococo élevée en 1735 par Giuseppe Sarti !

chiesa di santa Maddalena .jpg

Ne pas hésiter à entrer, surtout ...

chiesa di santa Maddalena 2.jpg

Le style rococo se retrouve aussi à l'intérieur de l'église, avec cette décoration très chargée, ces stucs dorés et tout ce marbre rose ...

chiesa di santa maddalena 3.jpg

L'orgue orné d'anges dorés date du XVIIIème siècle ...

chiesa di santa maddalena 4.jpg

La petite place sur laquelle se trouve l'église est ravissante, je trouve ... Toute simple, tellement italienne ...

terrasse jaune près du panthéon.jpg

Deux pas encore et l'on débouche devant le Panthéon !

pantheon 1.jpg

La place sur laquelle il se trouve est extrêmement jolie aussi.

 place panthéon 1.jpg

De vieux bâtiments aux façades couleur ocre ... enfin, ocres ...

place panthéon encore.jpg

Un obélisque central ... Petit obélisque rapporté d'Égypte sous Domitien pour orner initialement le Temple d'Isis ...

obélisque Panthéon.jpg

... elle est érigée ici depuis 1711 sur la fontaine du Panthéon sur ordre de Clément XI.

fontaine devant le panthéon.jpg

À l’origine, c'est-à-dire au Ier siècle avant J.C., le Panthéon était un temple dédié à toutes les divinités de la religion antique. Il fut converti en église chrétienne au XIIème siècle. C’est le plus grand monument romain antique qui nous soit parvenu en état pratiquement intact. Il resta en effet constamment en service jusqu'à aujourd'hui.

colonnes du panthéon.jpg

 Le Panthéon supporte la plus grande coupole de toute l’Antiquité, avec un diamètre intérieur de plus de 43 mètres ! Cette coupole reste de nos jours la plus grande au monde en béton non armé.

dôme du Panthéon.jpg

Dedans, c'est assez étonnant ... Remarquable architecture que celle du Panthéon ... L'article qui lui est consacré sur Wikipédia est assez passionnant, soit dit en passant ... Et puis parmi les personnalités reposant dans les chapelles latérales du Panthéon, le peintre Raphaël ... Émouvant ...

Sans titre

Ressortons du Panthéon avant qu'il ne fasse nuit ...

albergo Abbruzzi.jpg

Reprenons notre chemin à pied ...

devant le panthéon.jpg

... cependant que certains pistonnés rentrent à l'hôtel en taxi ! ;o)

place du panthéon dernière.jpg

Clément et moi, on a envie de voir la Piazza Navona, toute proche, de jour ... Construite sur les ruines d'un stade de Rome dont elle a gardé la forme exacte, comme je vous l'ai, me semble-t-il, déjà dit un peu plus haut, elle est l'un des beaux exemples de l'architecture baroque romaine. Au coeur de ce décor, la très belle église Saint-Agnès en Agone, dans laquelle nous entrerons dans un petit instant. ELle est l'oeuvre de l'architecte Francesco Borromini ... Devant l'église, un autre petit obélisque égyptien provenant lui aussi, comme celui de la place de la Rotonde, devant le Panthéon, du Temple d'Isis. Sous cet obélisque ...

Piazza navona de jour 1.jpg

... la remarquable fontaine des Quatre-Fleuves de Gian Lorenzo Bernini, commande du pape Innocent X et chef-d'oeuvre de l'art baroque. ...

fontaine piazza navona 1.jpg

Chacun des fleuves qu'elle représente symbolise un continent : Pour l'Europe, c'est le Danube qui est représenté. Pour l'Asie, c'est le Gange. Pour l'Afrique, le Nil (celui que vous voyez de dos sur la photo ci-dessus, qui se voile la face ... parce qu'à l'époque, on ne connaît pas encore sa source). Quant à l'Amérique, elle est représentée par le Rio de la Plata. On raconte, mais ce n'est qu'une légende puisque la construction de l'église semble n'avoir commencée qu'après que la fontaine eut été installée sur la place, que le Rio de la Plata tend le bras vers l'église de peur qu'elle ne s'effondre. Un symbole de la rivalité supposée du Bernin et de Borromini ! ;o) Vous noterez que l'Océanie est absente de cet ensemble. Forcément, à l'époque (autour de 1650), ce continent est encore inconnu ...

fontaine piazza Navona 2.jpg

Grimpons les quelques marches qui mènent à l'église, maintenant. De là, la vue sur la place est intéressante. Cela dit, je la préfère de nuit ...
piazza Navona vue de la basilique.jpg

Pénétrons maintenant dans l'église, dont on raconte qu'elle fut bâtie à l'endroit même où eut lieu le miracle de Sainte-Agnès ... Pour la petite histoire, Agnès était une jeune Romaine qui mourut tragiquement (c'est le moins que l'on puisse dire, vous allez voir !) en 303 à l'âge de treize ans.

basilique piazza navona.jpg

Agnès n'a que douze ans quand elle rejette les avances insistantes du fils du préfet de Rome, se prétendant fiancée à un autre, qui serait bien plus noble que lui.  Le jeune homme tombe alors "malade d'amour". Son père convoque Agnès, qui lui avoue être chrétienne et promise à  Jésus-Christ. Le préfet lui ordonne de renoncer à ses croyances. Sinon, on l'enfermera dans un lupanar. Elle refuse malgré tout de céder et est conduite à travers la ville, totalement nue, jusqu'au fameux lupanar ... Miraculeusement, ses cheveux se mettent à pousser, à pousser tellement qu'ils la recouvrent entièrement ...  Arrivée au bordel (il faut bien le dire !) un ange apparaît et l'enveloppe d'une lumière éblouissante et le lupanar devient un lieu de prière. Alors que le fils du préfet, qui ne renonce pas, lui rend visite, il meurt étranglé par un démon ! Furieux, le préfet ordonne alors qu'Agnès soit brûlée en place publique comme une sorcière, mais là encore, le feu épargne Agnès, brûlant par contre les barreaux de sa cellule ... Finalement, Agnès est égorgée. Avant de mourir, elle dit à son bourreau, " Celui qui le premier m'a choisie, c'est Lui qui me recevra. " ... J'aime bien les histoires de martyres, pas vous ? ;o)

sol basilique piazza navona.jpg

La nuit commence à tomber. À nous de prendre aussi un taxi pour rejoindre les autres .. Retour sur la place de la Rotonde ...

place du Panthéon le soir.jpg

Le taxi nous lâche devant la gare.

Jean paul II la nuit.jpg

Jean-Paul II a toujours aussi fière allure ...

jean paul II le soir bis.jpg

Petit voyage en métro à nouveau, après une heure de repos bien mérité à l'hôtel. On va jusqu'à la station Pyramides. Notre idée est d'aller dîner dans le Testaccio, un quartier populaire du Sud de la ville en pleine "gentrification", nous dit-on ... C'est là que la jeunesse branchée s'amuse ... Ça nous dit bien, tout ça ... On arrive donc vers 21 heures, en semaine, à la station de métro en question. Et là, c'est ... comment dire ... glauquissime ? Oui, c'est le bon mot, décidément. ;o)))) On hésite à faire demi-tour mais l'idée de retraverser les coins que nous venons de parcourir nous rebute un peu ... On avance donc courageusement au milieu ... de rien ? ... avec personne autour ... ;o)

On ne va quand même pas se laisser abattre. J'ai mon ipad sur moi et le guide Lonely Planet dessus ... Je cherche donc vite quelques adresses, en regardant autour de moi pour ne pas me faire piquer l'objet, et finit par trouver, dans la rue où nous sommes, une adresse qui semble plutôt sympathique. Da Bucatino, ça s'appelle ... Alors là, je dois vous dire que pour trouver, il faut lever la tête à la recherche de l'enseigne lumineuse. Parce qu'en bas, on ne voit rien. Tout est noir ... On tente le coup et on pousse une porte ...

trattoria da Bucatino.jpg

Miracle ! Nous voici en un quart de seconde revenus à la civilisation. Une trattoria adorable. Un monsieur charmant, aussi, qui nous installe dans une salle agréable.  Je me rendrai compte ensuite, vu le nombre incroyable de clients qui entrent ici et qui n'en ressortent pas, que le restaurant dispose de bien d'autres salles que celle dans laquelle nous sommes. Quel défilé ! Et ça parle italien, c'est bon signe.

salle da bucatino.jpg

On nous apporte, le temps de commander, une pleine corbeille choses délicieuses ...

corbeille de pain.jpg

Ah cette pâte à pizza passée au four et assaisonnée d'un peu de sel et de romarin !

pain dans le testaccio.jpg

Viennent alors pour les uns des bucatini alla amatriciana juste parfaits ...

bucatini alla amatriciana.jpg

Et pour moi, de divins spaghetti alle vongole ... Les meilleurs que j'aie jamais mangés !

spaghetti alle vongole.jpg

Le Lonely Planet suggère de garder une place pour les desserts qui seraient tous faits sur place. On saute donc les secondi piatti et on enchaîne tout de suite sur ... un tiramisu vraiment très, très bon ... Je le sais, je goûte chez mes voisins ... ;o)

tiramisu maison.jpg

En ce qui me concerne, ma panna cotta est juste ... à mourir ! La juste dose de gélatine, la juste dose de sucre ... et une sauce absolument excellente aux fruits rouges dessus. Et en grande habituée, je peux vous dire que souvent, la sauce aux fruits rouges n'est pas fabuleuse ! ;o)

la meilleure panna cotta.jpg

Philippe opte pour un truc plus ... extrême ? Une espèce de millefeuille déstructuré ... mais alors vraiment déstructuré ! ;o) Pas ma tasse de thé mais il apprécie bien, lui ... Enfin, tout ceci arrosé d'une bonne bouteille du vin rouge de la maison et d'un café serré excellent, voilà un moment des plus agréables, passé en bonne compagnie, pour une dernière soirée romaine !

millefeuille.jpg

Le lendemain est le jour du départ. un dernier ristretto au Gran Caffè à côté de l'hôtel, avalé rapidement devant la bar ...

petit café au comptoir.jpg

 Eh oui, on y a tous pris goût ...

brioches à la crème.jpg

.... et l'on quitte notre hôtel à regret !

hôtel dernier jour.jpg

Il était vraiment sympa, cet hôtel. Je vous le recommande.

entrée de l'hôtel.jpg

On remplit le coffre de la voiture de nos "menus" achats romains et ...

départ de l'hôtel.jpg

... quelques heures plus tard (pas beaucoup quand même !), nous voilà à Sienne, que je veux montrer aux enfants.

petite rue de Sienne.jpg

On arrive en fin de matinée.

sienne 3.jpg

Ça tombe bien, on peut se promener un peu dans la vieille ville ... et passer devant des vitrines terribles ! ;o) Ici, une fabrique de panforte, ce délicieux gâteau rempli de fruits séchés, spécialité de la ville ... Une vraie gourmandise !

Bini pasticceria.jpg

On n'a même pas prévu de guide ou de plan.

sienne 2.jpg

On se perd donc un peu dans les rues ...

sienne 5.jpg

... mais je peux vous assurer que cela n'a rien de désagréable !

sienne 4.jpg

On arrive par miracle sur la place du Duomo ...

place du duomo.jpg

Un arrêt à l'office du tourisme ...

les garçons à Sienne.jpg

... situé dans un ravissant Palais ...

sienne puits.jpg

... qui vaut à lui seul le détour ...

fresque sienne.jpg

On se pose un instant pour profiter du paysage. En cette saison, en plus, il n'y a pas grand-monde dans les rues.

duomo 1.jpg

... et puis on lève les yeux !

sienne duomo.jpg

Quelle merveille !

duomo 3.jpg

Vous avez devant vous la cathédrale Santa Maria Assunta, que l'on appelle couramment Duomo di Siena.  Elle domine la ville, superbe ainsi couverte de marbre noir et blanc. De style gothique italien (bâtie sur une base romane, quand même), sa construction commence au XII ème siècle, est interrompue ensuite, reprise au XIV ème puis à nouveau interrompue par la Peste Noire qui décime la région en 1348 et ne sera jamais vraiment terminée ...

 duomo 2.jpg

De ces derniers projets de travaux gigantesques inachevés, il reste ce grand mur, le Facciatone, qui donne la mesure de ce qu'auraient du être les agrandissements en question ..

  arches à Sienne.jpg

Dehors, la louve veille sur Romulus et Remus ... Décidément, on le retrouve partout, ce symbole ...

louve et mouette.jpg

Reprenons les ruelles de la ville médiévale ...

sienne 1.jpg

Il est plaisant de s'y promener ...

vieux portail à sienne.jpg

... et la troupe commence à avoir faim ! ;o)

un restaurant à Sienne.jpg

On finit par trouver un petit restaurant qui ne paye pas de mine dans une rue juste au-dessus de la Piazza del Campo ...

menus.jpg

La serveuse est avenante et les pâtes ... délicieuses ! Que ce soit celles aux foies de volaille et artichauts de Philippe et de ma maman ...

linguine foies de volaille et artichauts.jpg

... mes pici (des pâtes épaisses et délicieuses, comme de gros spaghettis roulés à la main, spécialités toscanes) al caccio e pepe ...

déjeuner à sienne.jpg

... ou ces pappardelle dans une sauce au sanglier ... Tout est vraiment bon.

tagliatelle.jpg

Au dessert, certains succombent à une sorte de tiramisu "à la façon de Sienne", comme nous explique très gentiment notre serveuse. Les biscuits sont des amaretti, trempés dans du vino santo ... La crème est aromatisée à l'Amaretto et tout cela est finalement très bon ! Pas du tout classique, plus liquide que le vrai tiramisu donc servi en verrine mais très bon !

tiramisu à la façon de sienne.jpg

Un peu de shopping pour digérer tout cela.

sacs à sienne.jpg

Et nous voilà très rapidement devant un paysage exceptionnel.

arrivée sur la place à Sienne.jpg

La fameuse Piazza del Campo ...

sienne place 3.jpg

 Il Campo est la place principale de Sienne. Elle est le lieu de la course du célèbre Palio de Sienne. Vous connaissez cette incroyable course de chevaux, où des couples cavalier/cheval des 17 quartiers de Sienne s'affrontent en des courses parfois très violentes ...


Incurvée comme une coquille St-Jacques, comme un amphithéâtre, aussi, en bas duquel se trouve ...

sienne place 1.jpg

... le Palazzo Pubblico ...

lala à Sienne.jpg

... et la fameuse Tour del Mangia ...

Sans titre

... haute de 102 mètres.

gargouille.jpg

J'aime beaucoup son horloge.

pendule sienne.jpg

Le sol du Campo est recouvert d'un pavage de briques assemblées en chevrons, divisé en neuf secteurs évoquant le Conseil des Neuf qui siège au Palais. Ces neuf secteurs sont séparés par des rigoles de pierre blanche.

sienne place 2.jpg

La place est entourée de palais magnifiques. La pierre ocre sous ce ciel bleu profond, c'est tout simplement magique !

bel édifice.jpg

En fait, on ne sait pas trop où donner de la tête et je crois que nous reviendrons très vite, avec un peu plus de connaissances quant à l'endroit.

sur la place.jpg

Parce que visiter une ville au débotté sans avoir lu grand-chose sur son histoire et son architecture, c'est un peu dommage, quand même ... Bon, c'est sûr, on profite de la beauté des lieux quand même mais il me manque vraiment quelque-chose. Et ma dernière ... courte ... visite ici remontant à juste 30 ans, je dois avouer que je suis un peu comme la poule qui vient de trouver un couteau. Et j'enrage ! ;o)))

terrasses à Sienne.jpg

Cela dit, mes sens restent en éveil et lorsque je vois cette petite baraque en bois ...

frittelle savelli.jpg

... qui vend des frittelle de riz ...

frittelle 2.jpg

Une spécialité d'ici ...

fritelle sac.jpg

Des petits beignets gros comme le pouce faits de riz parfumé au zeste d'orange et à la vanille. C'est délicieux. On les déguste brûlants, roulés dans du sucre cristallisé. Vous voulez une recette ? En voici une ... en version originale ... prise sur le site MangiareaSiena.it ! :o)

 Le frittelle di riso e arancio di Piazza del Campo

Ingredienti:

 - 3,5 etti di riso
- 1 litro e un bicchiere d'acqua l
- a scorza grattugiata di un arancio (grande)
- 1 pizzico di sale abbondante olio per friggere zucchero semolato e zucchero vanigliato

 Procedimento:

Mettere a freddo in un litro e un bicchiere d'acqua, 3 etti di riso, una scorza d'arancio grattugiata e un pizzico di sale. Far cuocere a fuoco lentissimo fino a che l'acqua non è completamente assorbita dal riso che nel frattempo si deve sfare. Si lascia a riposo in frigo almeno un giorno (massimo 2 giorni). Poi si lavora a lungo insieme a un etto e mezzo di farina. Quando l'amalgama è omogeneo si mettono a friggere le frittelle in un tegame dove l'olio sia abbondante (tegame preferibilmente alto e stretto) usando un cucchiaino che via via intingeremo nell'olio per non far attaccare il composto (ogni 3 o 4 cucchiaiate del composto) L'amalgama per essere usato deve essere spianato su di una copertoia (coperchio) lasciandolo con un'altezza di circa 3 centimetri. Far cuocere l'olio inizialmente a fuoco molto intenso poi, una volta immessa una quantità per una quindicina di frittelle, abbassare e continuare fino a che le frittelle non si sono gonfiate e dorate, usando l'accorgimento di rigirarle spesso. Mettere a scolare su di un foglio di carta e zuccherarle (metà zucchero e metà vaniglia).

fritelle 3.jpg

Je ne résiste pas.

fritelle 4.jpg

Et même si l'on n'a plus vraiment faim, voilà une occasion à ne pas louper. Après tout, nous ne restons ici que quelques heures ...

paul et frittelle.jpg

En haut de la place, en face du palazzo Pubblico, une fontaine qui, de loin, ne paye pas de mine mais dont il faut absolument s'approcher ... On l'appelle Fonte Gaia.

fontaine sienne.jpg

elle fut originellement sculptée par Jacopo della Quercia entre 1409 et 1419 mais fut restaurée de façon assez "libre" en 1868.

tête de louve.jpg

Il n'empêche qu'elle est vraiment très belle et qu'en été, lorsque la chaleur est écrasante, elle doit apporter une fraîcheur bienvenue à la place.

fontaine sienne 2.jpg

Un petit tour ... dans la Tour del Mangia ... Un bel endroit. On peut y monter. Nous n'aurons pas le temps.

arches sienne 2.jpg

La route est encore longue pour retourner chez nous ...

anneau.jpg

... et nous voulons absolument rentrer dans le Duomo ...

duomo sienna 6.jpg

... maintenant que les estomacs sont calés ! ;o))

duomo sienna 8.jpg

Nous y voilà donc. Trois portiques merveilleusement sculptés ...

duomo sienna 1.jpg

Alors ?

duomo sienna 2.jpg

Et la porte en bronze, n'est-elle pas merveilleuse ?

duomo sienna 5.jpg

Et puis il y a un truc extraordinaire, dans cette cathédrale ... Il s'agit des mosaïques de marbre qui ornent le parvis ...

duomo sienna 3.jpg

... et l'intérieur de la cathédrale.

duomo sienna 11.jpg

Quant aux colonnes ...

duomo sienna 13.jpg

... c'est juste fabuleux !

duomo sienna 10.jpg

Comment ne pas perdre la tête ...

orgue duomo.jpg

... au milieu de tant de merveilles ?

duomo sienna 12.jpg

Bon, eh bien il nous faut quitter Sienne ...

repartir de Sienne.jpg

... si nous voulons arriver avant le coucher du soleil dans une autre très jolie petite ville de Toscane, San Gimignano ...

retour sienne 2.jpg

On remonte donc vers la voiture ...

balcon ouvragé.jpg

 ... en soupirant à l'idée de devoir quitter ces lieux délicieux ...

mangia e bevi.jpg

... mais lorsque nous arrivons à San Gimignano, tout est vite oublié !

san gimignano 1.jpg

Que je vous raconte un peu ... Il n'est quand même pas encore l'heure de lorgner sur les restaurants ...

san gimignano 2.jpg

San Gimignano est l'une des villes les plus pittoresques de la Toscane. Elle fait partie de la liste du Patrimoine Mondial de l'UNESCO.  San Gimignano tient son nom de l'évêque de Modène qui vécut au IVème siècle et aurait sauvé la ville des attaques des barbares.  Ceinte de remparts, elle regorge de petites ruelles dans lesquelles on s'enfonce avec délectation ...

san gimignano 3.jpg

En remontant vers le centre du bourg, on aperçoit au loin quelques grandes tours ...

san gimignano 4.jpg

Car la ville de San Gimignano est la ville des tours.

san gimignano 6.jpg

Des maisons-tours, en fait.

trois tours.jpg

On en compta jusqu'à 75.

tours de sangimignano.jpg

Aujourd'hui, il en reste 13 en bon état. Ce qui offre un panorama tout à fait extraordinaire.

plein de tours.jpg

L'architecture médiévale est toujours bien visible, avec de très belles façades.

façades san gimignano.jpg

Une belle église, des places ravissantes. J'aime beaucoup ce puits rectangulaire. La lumière de fin de journée dans cette cour est juste magique ... Et dire qu'il faut qu'on rentre ...

cour et puit.jpg

Un dernier capuccino italien ... Au revoir, San Gimignano ... Et à une prochaine fois, en ayant un peu plus de temps ...

café san gimignano.jpg

Voilà, fin de notre équipée italienne ... Pise, Rome, Sienne puis San Gimignano ... On a tout adoré ! Les visites, et la cuisine, bien sûr ... Alors forcément, au retour, je ressors ma littérature culinaire italienne et "italianisante" ... très fournie ! ;o)

livres italiens 1.jpg
J'aurai de quoi m'occuper pendant quelques mois, je pense ...

littérature.jpg
Et je rapporte dans mes valises quelques petites choses supplémentaires ... Comme cet excellent livre sur la cuisine toscane ...
toscana a tavola.jpg

... ces petites tomates-cerises séchées mais encore merveilleusement moelleuses trouvées dans une petite boutique de Sienne ...

tomates cerises séchées.jpg

... et puis une cargaison de pâtes, de cèpes séchés de chez Castroni, à Rome ...

pâtes et cèpes.jpg

Des haricots de toute sorte ...

zuppa alla romana.jpg

Deux gros paquets de ces pici que j'ai tant appréciés à Sienne ...

pici toscans.jpg

Des biscuits "savoiardi" pour préparer les tiramisus de l'été ...

savoiardi.jpg

... et puis tellement d'autres choses ...

passata de peperoncini.jpg

... que je vous présenterai au fur et à mesure que je les utiliserai.

risotti.jpg

Et je vous assure qu'il y a de quoi faire ! ;o)))

222 ricetti facili.jpg

Vous vous souvenez de la recette de la colombe de Pâques ? ;o)

moule colombe.jpg

Et puis comme de bien entendu, je me dois de vous mettre l'eau à la bouche. Avec quelques recettes de pâtes, ça vous dirait ? Point n'est besoin de faire des préparations compliquées. Des pâtes de qualité ...

Pour cela, cette boîte de 5kg de pâtes De Cecco assorties est un bon départ ...

Des ingrédients de première fraîcheur ... Un peu d'attention ... et c'est tout ! ;o)

de cecco.jpg

Allez, on s'y colle ? ;o)

Pâtes aux Légumes Rôtis et au Pecorino ...

pâtes tomate 2.jpg


Ingrédients pour 4 personnes ...

- 400 g de pâtes ( ici, des Castellane Parmigiane de chez Barilla)
- 500 g de bonnes tomates-cerises
- 1 tête d'ail entière
- 1 sachet de poêlée de légumes grillés Picard
- Huile d'olive
- Sel, Poivre noir fraîchement moulu
- 100 g de pecorino fraîchement râpé
- 1 petit bouquet de basilic effeuillé

Préparation :

1. Placez les tomates dans un plat à rôtir avec une tête d'ail entière coupée en deux dans le sens de l'épaisseur. Salez-les, poivrez bien et arrosez d'un bon filet d'huile d'olive. Enfournez pour 45 minutes à 180°C. Laissez confire tranquillement en surveillant de temps en temps.
2. Pendant ce temps, faites dégeler à feu doux et à couvert dans une cocotte la poêlée de légumes grillés dans un peu d'huile d'olive.
3. Lorsque la poêlée est chaude et les tomates presque rôties, faites cuire les pâtes al dente dans beaucoup d'eau bouillante salée. Égouttez-les en conservant une petite louche d'eau de cuisson Ajoutez les pâtes et l'eau réservée dans la cocotte de poêlée de légumes. Poivrez bien. Ajoutez le pecorino râpé. Remuez bien et posez dessus les tomates rôties et presque confites, ainsi que la pulpe d'ail que vous récupérez avec une petite cuillère (mettez-en plus ou moins selon votre goût) ... Remuez à nouveau délicatement, et servez, avec encore un peu de pecorino pour les plus gourmands !

pâtes tomate.jpg

Une autre idée ? Si vous aimez les petits artichauts, vous adorerez ces pâtes ...

Pâtes aux Artichauts et à la Guanciale ...

pâtes aux artichauts.jpg


Ingrédients pour 4 personnes :

- 400 g de penne rigate
- 6 petits artichauts très tendres
- 5 cuillerées à soupe d’huile d’olive
- 2 gousses d’ail hachée
- 150 g de gorge de porc salée , ou guanciale (vous pouvez remplacer par des lardons)
- 10 cl de marsala sec
- le jus d’un demi-citron
- Sel et poivre noir fraîchement moulu
- quelques feuilles de marjolaine fraîche

Préparation :

1. Remplissez un saladier d'eau et ajoutez-lui le jus de citron.

2. Cassez la queue des artichauts, retirez-leur les feuilles extérieures et le foin. Coupez-les en tranches pas trop épaisses. Faites-les tremper dans l'eau citronnée en attendant de les utiliser. Faites chauffer l'huile dans une cocotte et faites-y revenir l’ail 2 minutes à feu doux. Ajoutez la guanciale coupée en lanières pas trop fines. Faites revenir encore cinq minutes en remontant un peu le feu.

3. Égouttez les artichauts, mettez-les dans la cocotte et remuez. Laissez cuire quelques minutes à couvert et à feu doux. Ajoutez au contenu de la cocotte une giclée de marsala et couvrez. Laissez cuire une vingtaine de minutes, ou jusqu'à ce que les artichauts soient tendres. Rajoutez un peu d'eau si nécessaire, pour garder le mélange humide.

4. Pendant ce temps, faites cuire les penne al dente dans une grande quantité d’eau bouillante salée. Égouttez-les en gardant une petite louche d'eau que vous versez dans les artichauts. Mélangez les pâtes et la sauce dans la cocotte. Poivrez et servez très chaud, parsemé de marjolaine.

On termine avec une recette étonnante ... mais excellente !

Penne Rigate au Pistou, Pommes de Terre et Haricots Verts

pâtes aux légumes 2.jpg


Ingrédients :

- 2 pommes de terre farineuses pelées et coupées en dés de 2,5 cm
- 1 cuillerée à soupe de sel
- 225 g de penne rigate
- 225 g de haricots verts frais équeutés et coupés en deux
- 1/2 tasse de pesto
- Sel, poivre
- Une poignée de petites feuilles de roquette (facultatif mais délicieux)

Préparation :

Mettez les pommes de terre dans une casserole d'eau bouillante salée. Amenez à ébullition. Ajoutez les pâtes, refaites bouillir et laissez cuire deux minutes. Ajoutez les haricots verts et ramenez à ébullition. Laissez cuire jusqu'à ce que les pâtes soient al dente, soit six minutes environ. Égouttez et ajoutez le pesto. Remuez pour que tout soit bien enrobé de pesto. Salez, poivrez. Ajoutez la roquette. Remuez légèrement et servez.

Bon eh bien voilà ! Je vous dis maintenant à bientôt ? ;o)

67 commentaires:

  1. Tu me donne envie de voyager et cuisiner des pâtes! Belles photos et recettes.

    Bises et bon début de semaine,

    Rosa

    RépondreSupprimer
  2. Un plaisir de revoir avec toi:-)
    Je pense que nous n'avons pas tout vu lorsque je regarde tes images:-)
    Un beau voyage pour moi..ainsi que pour vous ..
    Ton livre semble parfait..je me demande s'il existe pour Paris..:-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y en a pour un peu partout, je crois ! ;o) Tu veux revenir à Paris ?

      Supprimer
  3. •✰ •✰ •✰ •✰ •✰ •✰
    Petit bonjour du C.a.m.b.o.d.g.e...
    nous arrivons en fin de séjour et c'est un pays merveilleux !

    Tes photos aussi sont merveilleuses et c'est un vrai plaisir de les regarder sur ton joli blog !

    je t'embrasse Chère Hélène
    bon début semaine !!!
    •✰ •✰ •✰ •✰ •✰ •✰

    RépondreSupprimer
  4. J'adore l'Italie et sa cuisine, ce billet me remet en tête plein de souvenirs,avec de la nostalgie certes puisque j'étais bien plus jeune ;-)

    RépondreSupprimer
  5. Magnifico !!!!!!!!!!!!! et à très bientôt !!!!!!!!!!! BIZ BIZ et bon début de semaine ...

    RépondreSupprimer
  6. Je viens d'user mes semelles à parcourir les rues de Rome....mais avec quel bonheur et quelles récompenses ces divines pâtes.....à déguster même virtuelles elles sont appréciées
    Merci pour ces belles photos qui rappellent de bons souvenirs, et ces bonnes adresses pour un séjour prochain.
    Amitiés de Mylène

    RépondreSupprimer
  7. L'Italie c'est toujours agréable et très satisfaisant pour les épicuriens. J'adore toutes ces pâtes!

    RépondreSupprimer
  8. tu ns fais voyager...
    merci pour ces bonnes recettes!!!

    RépondreSupprimer
  9. j'adore l'église sainte agnese in agone...Avec st jean de latran c'est ma préférée

    RépondreSupprimer
  10. j'adore l'église sainte agnese in agone, quelque part je lui dois baptiste ;) j'adore aussi st jean de latran

    RépondreSupprimer
  11. J'ai presque mal aux pieds d'avoir suivi votre périple!.....sans blague, j'imagine que vous avez fait des kilomètres!....c'est vrai que les photos sous le soleil sont nettement plus tentantes que celles du début de votre séjour, heureusement pour vous ( et pour nous indirectement) que le temps se soit amélioré!....encore une fois grand merci de nous avoir fait partager tout ça.....et là je file cliquer sur tes billets sur Paris où nous allons bientôt pour piocher quelques bonnes adresse!....

    RépondreSupprimer
  12. Merci pour ce magnifique reportage! en effet quel plaisir de revoir des endroits que j'avais visité il y a une quinzaine d'années, Rome et ses merveilles...j'y retournerais volontiers d'ailleurs! j'ai découvert Sienne que je ne connaissais pas , il y a plein d'endroits intéressants aussi ... je me réjouis de découvrir tes futures recettes car la cuisine italienne est une des meilleures à mon avis, avec la cuisine française aussi:)
    bises

    RépondreSupprimer
  13. Merci pour ces magnifiques reportages et les photos sont superbes
    Cela donne vraiment envie de visiter ces villes que je ne connais absolument pas.
    Merci aussi pour les recettes
    On attends d'autres sujets avec impatience...
    Sylvie01

    RépondreSupprimer
  14. Merci pour ce superbe reportage, je vais le relire plus attentivement car nous allons à Rome cet été, je me réjouis :-)

    RépondreSupprimer
  15. Je n'aurai jamais pensé à visiter Rome, maintenant si ! Mais je perds dix kilos avant de partir, sison ...
    Bises et belle journée de printemps

    RépondreSupprimer
  16. Culturels, gourmands, drôles, spirituels, éclectiques, pleins de chaleur et de partage, tes deux derniers reportages me donnent envie de m'installer en Italie !

    RépondreSupprimer
  17. Encore une foir, merci de m'avoir fait vivre à nouveau Rome ... Que de travail de rendre vos photos si vivantes et vibrantes ! Pauline, Vile de Québec, Québec, Canada

    RépondreSupprimer
  18. Superbe reportage !!! J'y étais ce week end avec mon mari et nous nous sommes régalé tant au niveau papilles que pupilles. Et pizzarium hummmm
    Bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mistou, rien que de relire le mot pizzarium sur votre commentaire, j'en ai l'eau à la bouche ! ;o)

      Supprimer
  19. Mais quel bonheur ma chère Hélène que de suivre tes péripéties italiennes. Ca me rappelle de si beau souvenirs. J'adore cette visite au fond de mon canapé, même pas d'oeil de perdrix, mais le tiramisu en moins. Bravo pour ce travail admirable, reconstituant de si belles balades, tu me donnes envie d'y retourner. J'ai vraiment aimé ++ ces deux derniers reportes aux accents italiens. Je te fais une biz bien cordiale et à un prochain voyage.

    RépondreSupprimer
  20. Oui oui à bientôt !
    Merci pour cette belle escapade italienne ! C'est magnifique, et vous savez si bien rendre vivante vos photos.
    Je vais vite tester les recettes de pasta ! Cela changera de ma bolognaise ou de mes carbonara vite faites !
    Emmanuelle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Essaye, Emmanuelle. Ces recettes sont plus rapides à préparer que des bolonaises, en plus ! ;o)

      Supprimer
  21. Coucou Hélène!

    Tu nous fais découvrir des coins de Rome qui donnent envie de la découvrir... Et t'as raison, ces jolies vitrines exhibant la mode à outrance ont de quoi plaire à Christine. Pigé! ;-))

    Dis donc, vous avez mangé beaucoup de pizzas. J'adore cela et m'en lasse jamais. Idem pour les pâtes!

    Cela me donne le goût de revoir le film Les vacances romaines. Enfant, j'ai vu le film dans un petit cinéma de mon village et je rêvais alors de découvrir Rome. Près de 50 ans plus tard, faudrait bien que j'y vois. À suivre.

    AnneXX

    RépondreSupprimer
  22. Et bien quelle viree en si peu de jours! Je n'arriverais jamais a vous suivre, tu m'aurais perdue a la premiere gelateria rencontree ;) Mais bon, j'ai eu des mois pour parcourir ce que vous avez visite en 3 jours.

    RépondreSupprimer
  23. J'ai été conquise par tes photos de Rome, ville que je n'ai jamais visitée (il le faudra bien un jour car elle est I N C O N T O U R N A B L E ... lol).

    Quant à vous, une bien belle virée : Pise, Rome, Sienne et San Gimignano !
    Et tout un tas de bonnes recettes à la clé ... miam +++ MERCI !

    Tous ces livres de recettes en italien ! Tu lis cette langue ? Chapeau ! Moi qui suis italienne par mon père (que je n'ai jamais connu ...), je ne connais que tchao, arrivederci et basta ... lol !

    J'ai bien pensé à toi lors de notre (trop) court voyage londonien ... J'ai déjà publié deux messages =

    SI CELA NE S'APPELLE PAS AVOIR DU BOL (résumé de notre voyage).... = http://laurejo.canalblog.com/archives/2013/04/05/26843376.html

    TOWER HILL (LONDRES)= http://laurejo.canalblog.com/archives/2013/04/13/26905714.html

    Mais j'espère bien y retourner !

    Gros bisous et bon week-end.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je passe les voir très vite, Jo ! Tu sais combien j'aime Londres ... ;o) Bises

      Supprimer
  24. bonjour chere Hélène, quel magnifique voyage ! Rome est une ville unique, on ne peut ne pas aimer ! nous y avons déjà passé quatre jours, éreintants, car il faut beaucoup marcher et escalader ! vous semblez avoir encore plus marché que nous !!quel magnifique voyage gastronomique, il y en a de bonnes choses en Italie ! compliments pour toutes ces excellentes photos, Rome, Sienne, que nous ne connaissons pas, merci et un grand bravo pour ce magnifique article ! bon weekend et bisous

    RépondreSupprimer
  25. quelle balade magnifique ! Je connais tous ces coins et c'est un pur bonheur que de les redécouvri avec vous ! des tonnnes de MERCIS !!!!!

    RépondreSupprimer
  26. Merci pour la très belle balade qui me sors de mon train train quotidien. Belles photos comme toujours avec toi, tu es une merveilleuse "vendeuse" car après cela, on ferait bien volontiers sa valise de suite (lol). Merci pour ces jolis, merveilleux et gourmands partages. ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est en fait juste que j'aime faire partager mon enthousiasme ! ;o) Et si ça donne envie aux autres de découvrir les coins que j'ai aimés, alors mon bonheur est complet. Bisous

      Supprimer
  27. Merci pour ce voyage "gratuit". Mes parents ont certainement fait le même séjour, hi!!!!!!!! Chaque année, on se dit qu'on va y aller, puis les tarifs nous freinent! En tous les cas, ça vaut le détour. merci pour tes recettes aussi, bisous

    RépondreSupprimer
  28. un excellent voyage en ta compagnie, quel beau pays..quelles jolies recettes(et super le moule a colomba) bisous Helene

    RépondreSupprimer
  29. Je suis totalement sous le charme! Je ne connais Rome que de photos et de discussions mais là tu m'as charmé. Quant à ces plats de pâtes et ces pizzas je suis complètement ébahi (oui je mangerai tout alors qu'il est à peine 10:05 ^^)!

    RépondreSupprimer
  30. J'adore l'Italie et tu m'as fait rêver avec tes superbes photos!
    Que de belles recettes qui me mettent en appétit.
    Dommage que tu n'as pas la véritable recette des spaghetti alle vongole;)
    Bonne journée et merci pour ta visite!

    P.S. : moi aussi j'aurais bien voulu que ce genre de gâteau existe lorsque j'étais petite...;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te la noterai vite. Il faut bien faire un choix dans les recettes ... ;o)

      Supprimer
  31. magnifique tout ça, un des plus beaux billets que j'ai pu lire chez toi !! bisous

    RépondreSupprimer
  32. Quelle belle balade à Rome ! Ca fait tellement envie ces plats de pâtes...l'architecture aussi mais les pâtes, les pizzas...on se refait pas ! Bises Hélène

    RépondreSupprimer
  33. Tu as choisi la meilleure pizza de Rome: Pizzarium ;)
    ciao

    Enrico

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, il me semblait bien que nous étions dans un endroit plutôt exceptionnel ! Si même un Romain nous l'affirme ! ;o) En tout cas, vraie belle ... et bonne ... expérience que ce Pizzarium ...

      Supprimer
  34. C'est toujours un plaisir de t'accompagner dans tes voyages. Je n'ai pas encore visité Rome.
    Un avant-goût très prometteur. Merci.
    A bientôt

    RépondreSupprimer
  35. Oh que ca donne faim ! Tes photos sont superbes :)

    RépondreSupprimer
  36. Merci pour ce beau voyage!
    Et les italiens, ils sont sympas?

    RépondreSupprimer
  37. Oh, un peu comme partout avec les touristes, en fait. Il y a des endroits où ils sont aux petits soins et d'autres, beaucoup moins. Cela dit, moi, à la première parole déplaisante, je mets les voiles ... Et puis les guides et les avis sur internet sont bien utiles à cet égard. Donc les gens auxquels j'ai eu affaire étaient plutôt sympathiques. C'est pourquoi il est important de bien préparer les voyages. ça évite un certain nombre de déconvenues ... ;o) Cela dit, de façon plus générale, tous les Italiens que j'ai réellement connus jusqu'ici étaient adorables. Bonne journée, Edith

    RépondreSupprimer
  38. Quel superbe reportage. Tu as du y passer un temps fou.Cela m'a fait plaisir de revoir Sienne (que j'ai visitée sous un ciel gris) ainsi que San Gimignano .
    Bises et bonne journée
    Domi

    RépondreSupprimer
  39. Quel superbe reportage. Tu as du y passer un temps fou !!!! Cela m'a fait plaisir de revoir Sienne (que j'ai visitée sous un ciel gris) ainsi que San Gimignano.
    Bises et bonne journée
    Domi

    RépondreSupprimer
  40. on n'a plus besoin de voyager avec tes reportages on croirait y être allé !!!!
    aujourd'hui je suis en congé, il pleut alors je passe faire un petit tour sur les blogs que j'aime tant
    bonne journée
    biz
    val de familyblog

    RépondreSupprimer
  41. Waouhhh que de belles photos. Rome est une ville que je rêve de visiter un tout pris. Ton article m'a motivé plus que jamais! Belle journée

    RépondreSupprimer
  42. Une grande partie de ces photos me rappellent de très bons souvenirs! Et certaines d'entre elles, me mettent terriblement en appétit! C'est toujours une belle invitation au voyage tes articles!

    RépondreSupprimer
  43. belle ballade dans ces villes d'Italie que j'adore...

    je constate avec plaisir que tu as ramené de bonnes choses de là bas ! mon coffre est aussi à chaque fois rempli de diverses pâtes, miels, huile d'olive etc !

    biz
    manue :)

    RépondreSupprimer
  44. Superbe Rome, superbe Italie, Il y a très longtemps j'ai eu l'occasion de visiter Rome. Un très beau reportage, merci encore comme d'habitude d'allier culture et gastronomie. Belle soirée

    RépondreSupprimer
  45. Dépaysement total comme à chaque lecture de tes billets. je ne sais pas comment tu fais pour te rappeler de chaque détail ! Trop mignonne la voiture de police version voiture de poupée ! Bon week-end !

    RépondreSupprimer
  46. Ah, il n'y a qu'en Italie qu'on peut dire d'un simple plat de spaghettis que ce sont les meilleurs qu'on ait mangé ! Je n'ai jamais trouvé ailleurs le même goût des pâtes, même pas au resto ici (Paris) ! En tout cas, tes balades creusent, je rafle tout au passage, surtout les penne rigate, que j'utilise souvent, après avoir bien ri en passant devant le Habemus Pa..., euh Pizza, et je m'en retourne du côté du Trastevere du précédent billet pour manger mes rigatoni à la Païta (aux intestins de veau !!!), il n'y en avait que par là-bas que j'ai pu en manger... A bientôt, merci pour la balade. Ouf, je m'arrête à mi-chemin du dôme de St-Pierre, trop mangé, pas pu aller plus haut !!! Bises.

    RépondreSupprimer
  47. Quel plaisir de voyager avec vous tous. Revoir Rome, Sienne que de bons souvenirs. Dès que l'on franchit la frontière, je jubile et le 1er arrêt est pour déguster un ristretto (que je ne peux boire que là-bas)...
    2 photos m'ont fait un clin d'oeil : les camions des télés, plus particulièrement celui de Globecast puisque Fils aîné y travaille; et la vitrine Moncler Grenoble.
    Merci pour ce beau reportage culturel et gourmand. Je file découvrir le précédent.
    Bises

    RépondreSupprimer
  48. ♡✿♡ ♡✿♡ ♡✿♡
    Bonjour Chère Hélène !!!

    Ce voyage en Italie via ton joli blog est MAGIQUE !
    Merci pour tant de bonnes choses, tant de beaux endroits, tant de BONHEURS, etc ... c'est chouette !!!

    GROS BISOUS d'Asie et bon dimanche !!!!! :o)
    ♡✿♡ ♡✿♡ ♡✿♡

    RépondreSupprimer
  49. Coucou Hélène
    Merci pour ce joli reportage (comme à chaque fois) c'est magnifique l'Italie est un pays où j'aimerai bien flâner
    Je note tes recettes de pâtes ici on en raffole
    Gros bisous

    RépondreSupprimer
  50. Zut, et de trois, je m'acharne mais c'est la dernière fois. En bref, j'ai trop envie de retourner en Italie avec mes légionnaires. Et les pâtes au beurre sont mortes et enterrées devant tes superbes recettes.

    RépondreSupprimer
  51. J'ai perdu mon premier commentaire !
    Tes photos de Rome sont un bel hommage tant artistique que culinaire. Je sors de table mais salive devant les pastas, pizzas et gelatis...
    Coup de coeur pour la Pieta de Michel-Ange, la couleur éblouissante des tableaux de Raphael et l'originalité des fontaines !
    Sienne aussi est une ville étonnante. Je comprends ta frustation, je suis addict aux guides qui permettent de faire de belles découvertes mais le hasard fait aussi parfois bien les choses et ton instinct que tu as très sûr.
    Bises et belle soirée

    RépondreSupprimer
  52. Bon 1 er mai a toi ainsi qu'a ta famille, chere Helene !!! et gros bisous de plus

    8-)

    RépondreSupprimer
  53. un superbe reportage photo qui donne envie de partir à la découverte de ce pays ! merci pour ce partage ! bisous

    RépondreSupprimer
  54. Comme Riri cuisine, je vais craquer sur tes plats de pâtes. Merci pour toutes ces idées voyage.

    RépondreSupprimer