05 avril 2013

Un Déjeuner Pascal sur Sainte-Marguerite ... ou Comment Préparer pour les Copains un Pique-Nique plutôt Gastronomique ...


mosaïque Pâques 2013.jpg

Hello les amis ! Juste avant le week end et pour vous changer de l'Italie, un petit billet ... presque ... encore d'actualité ! ;o) Je vous raconterai aujourd'hui mon dimanche de Pâques ... Ça vous va ? Allons-y, alors ...

Dimanche 31 Mars 2013 ... Au milieu de semaines de pluie, une journée ensoleillée ! Une seule et pour une fois, c'est juste la bonne !  Oui, cette année, le dimanche de Pâques a été chez nous une vraie bénédiction ... On a cru ressusciter, après toute cette flotte. Ça tombait bien, me direz-vous ... ;o)

Vous connaissez maintenant l'addiction de Clément pour le repas de Pâques, en famille ou entre amis. Et sa traditionnelle attirance pour le gigot d'agneau à la tapenade, vous en avez souvent profité aussi ... ;o)

Cette année, pas de famille en vue mais des copains libres et une envie d'aller prendre l'air ... C'est comme ça qu'en ce dimanche de Pâques, nous sommes partis du port du Mourré Rouge pour monter sur l'Île Sainte-Marguerite ...

mouré 1.jpg

Le vent soufflait un peu fort mais, en contrepartie, le ciel était merveilleusement bleu.

mouré 2.jpg

Après une courte traversée, nous arrivions sur notre île préférée, un peu avant les copains pour pouvoir tout installer tranquillement. J'avais quelques idées ... et une grosse malle remplie des plats que nous allions déguster ... On a trouvé un bel endroit pour installer notre table, derrière la base du club de voile ... Devant l'étang du Batéguier, en fait ...

batéguier.jpg

Deux tables, une jolie nappe de chez Hema ... Merci Juliette pour le tuyau !

table 1.jpg

Une ravissante et très gaie ribambelle de fanions colorés.

table dressée.jpg

Un gros lapin de Pâques accroché dans un arbre ...

joyeuses pâques.jpg

Une énorme poule en paille couvait quelques oeufs ... en chocolat.

poule sur la table.jpg

Une poule picorait d'invisibles miettes ...

poule verte.jpg

Dans l'ancien pavillon de chasse qui sert de base au club nautique, je suis tombée sur une ancienne photo du lieu ... J'ai ainsi découvert qu'à cet emplacement se trouvait, il y a longtemps, un petit bistrot ... Qu'à cela ne tienne, on allait refaire la même chose !

ancienne base.jpg

Puis les amis sont arrivés ... A commencé alors une grande chasse à l'oeuf.

chasse aux oeufs 1.jpg

Les cloches ayant bien travaillé, il a fallu chercher partout !

chasse aux oeufs 2.jpg

Mais en une petite demi-heure, Ethan était arrivé au bout de ses peines et rentrait avec un panier bien rempli !

chasse aux oeufs 3.jpg

Voici Beluga, notre gardien en chef ! ;o)))

gardien des oeufs.jpg

Le coup d'envoi du déjeuner fut donné par Paulo, toujours affamé !

paulo.jpg

Mon cocktail désormais habituel, jus de grenade, jus de pommes et Canada Dry ... Servi dans une grosse carafe de verre, trimballée aussi dans ma malle en fer ... Pas photographié correctement mais vous avez droit à mes belles pailles de chez Ikea !

pailles.jpg

Un gros lapin vert tenait compagnie à des "Tagliatelles à la Verdurette" ... une jolie recette trouvée dans un Côté Sud ...

lapin.jpg

J'avais aussi prévu une tarte aux asperges vertes et au pecorino ... Derrière, ma grosse boîte anglaise emplie de ciabatte ...

quiche.jpg

Dans ce chouette plat Staub acheté il n'y a pas longtemps sur le net, une frittata, sorte de grosse omelette italienne ... Une recette de Katie Quinn Davies trouvée dans le dernier numéro du Delicious ... version australienne !

nain 1.jpg

Pour un peu de fraîcheur, j'avais aussi préparé une salade de fenouil frais et d'oranges ...

orange et fenouil.jpg

Le clou du spectacle, c'était ce gigot, cuit 5 heures sur un lit de fenouil frais et d'oignons coupés en gros morceaux ... À dilacérer à la fourchette pour en garnir les ciabatte ... Vraiment divin ... Que dire d'autre ? ;o)))

gigot et fourchette.jpg

Chacun a pu grappiller ce qui l'inspirait le plus ... Les assiettes se sont remplies et vidées plusieurs fois ...

ciabatta au gigot.jpg

... au fil de discussions délicieusement sympathiques elles aussi.

autour d ela table 1.jpg

Beluga a eu droit à quelques morceaux de gigot lui aussi ...

belu 1.jpg

Michel avait apporté un excellent vin de Bellet blanc, pour rester local ... et parce que les blancs de Bellet sont des choses divines ...

bellet blanc.jpg

Et figurez-vous qu'il restait encore, à la fin du repas, une petite place pour le dessert. Enfin, les desserts ...

desserts 1.jpg

Un cheesecake, en fait ... Une recette jamais essayée, celle du Easter Cheesecake de Martha Stewart ... Le meilleur de tous ceux que j'ai jamais faits ... Sans rire ... Mousseux, pas trop sucré ... Vraiment bon !

cheesecake.jpg

Pour lui donner un peu  de pep supplémentaire, une compote de rhubarbe fraîche à laquelle nous avions juste ajouté un volume équivalent de fraises rapidement mixées. Pas trop, surtout ... L'idée était de faire une compote plus qu'un coulis ... Résultat parfait. On aurait pu rajouter une cuillerée d'eau de rose dedans mais je n'étais pas sûre que tout le monde aimerait ... Tant pis, je referai ...

compote fraise rhubarbe 1.jpg

Vous voyez, quand je vous dis qu'on avait encore de l'appétit ... ;o)

desserts.jpg

Deux petits trucs encore, parfaits pour servir avec le café ... Le fameux "Chocolate Salami" de Nigella Lawson, sorti de sa série télévisée "Nigellissima" ...

salami 3.jpg

Étonnante chose, mais délicieuse chose ... Attention, il s'agit plus d'un gâteau que d'un habituel saucisson au chocolat. Beaucoup plus moelleux, vous verrez pourquoi dans la recette. Je l'ai préparé la veille mais en fait, dégusté deux jours plus tard, il était bien meilleur. Les parfums s'étaient interpénétrés de la plus intéressante des manières. À garder bien au frais, par contre ...

salami.jpg

Et puis là, une assiette de mes biscuits favoris ... Les Biscotti aux airelles séchées et pistaches ... Toujours en provenance de "Nigellissima" ... Très addictifs, en ce qui me concerne ...

biscotti 2.jpg

Après ce déjeuner printanier, on a traîné un peu ... Certains sont partis faire la sieste sur les catamarans du club ... Mes garçons se sont occupés d'un petit gars rigolo ... et remuant ... qu'ils aiment beaucoup ! ;o))

les garçons.jpg

Et puis, comme la fin de journée était très belle ...

bateaux.jpg

... on est parti se promener.

sur la jetée.jpg

On a grimpé la côte tranquillement ...

on monte vers le fort.jpg

... jusqu'à l'entrée du Fort Vauban.

arrivée sur le fort.jpg

Certains ne le connaissaient pas encore.

entrée du fort.jpg

On a pris le temps de regarder le gros canon de l'entrée ... et même repéré dessus la devise favorite de Louis XIV ... Ultima ratio regum ... Le dernier argument des rois ...

ultima ratio regnum.jpg

Heureusement qu'au milieu de toute cette violence, deux jolis dauphins sauvaient l'honneur. Belles poignées, non ?

dauphins.jpg

On a passé la grande porte ... J'ai beau connaître l'endroit comme ma poche, j'ai toujours un frisson en entrant ici. Surtout hors saison, lorsque l'on est tout seuls ...

entrée du fort 2.jpg

On a commencé par grimper jusqu'au chemin de ronde ... couvert de belle herbe verte. Merci la pluie ! ;o)

chemin de ronde.jpg

Vous voyez ce paysage ?

tourelle.jpg

Imaginez maintenant la douce caresse de ce soleil de printemps dans votre dos ...

bâtiments fort, foyer.jpg

Voilà encore une des faces du bonheur, non ?

clem 2.jpg

On est entré sur la terrasse Bazaine ...

terrasse bazaine 1.jpg

Celle qui surplombe la mer ...

la mer !.jpg

En face, la côte ...

mur.jpg

On s'y est arrêté un moment ... Séance photos pour les uns ...

séance photo.jpg

Oui, oui ... ;o)

séance grimace.jpg

Discussions historiques pour les autres ...

séance histoire.jpg

Il faut dire que le fort a une histoire riche ... Ces ruines peuvent en témoigner ... Déjà occupée dans l'Antiquité par une population celto-ligure. C'est au VIème siècle avant JC. Pline l'Ancien mentionne ensuite sa présence ... Les Espagnols s'emparent de l'île pendant la Guerre de Trente ans et l'occupent entre 1635 et 1637. Richelieu envoie une flotte la reprendre. On y envoie aussi quelques pasteurs huguenots et on les y emprisonne. C'est juste après la révocation de l'Édit de Nantes. En 1687, elle accueille le mystérieux Masque de Fer, dont on racontera qu'il était le frère de Louis XIV ... Mais plein d'autres hypothèses hantent les esprits ... C'est d'ailleurs ce qui fait le charme de l'histoire ...

fouilles.jpg

Tout n'a pas toujours été rose sur cette île, donc, mais aujourd'hui, on y est bien !

trouée.jpg

L'endroit impressionne. C'est grand, c'est beau ...

place 1.1.jpg

Être ici a quelque-chose magique ...

en bas.jpg

Bon, je continue à vous raconter la promenade ?

place 1.jpg

Nous sommes entrés dans le vif du sujet. Dans le centre du fort, en fait ... marchant au milieu des bâtiments qui furent autrefois des casernes. Depuis, les choses ont bien changé et les casernes sont devenus des dortoirs ... pour classes de mer. Moins belliqueux, comme usage.

bâtiments du fort 2.jpg

Et l'on n'enferme plus personne dans les prisons ...

sémaphore.jpg

La place d'armes ne résonne plus que de cris d'enfants ... quand il y en a ...

le puit.jpg

En cette saison, il n'y a pas grand monde par ici ...

derrière le fort.jpg

La promenade est donc ultra-plaisante. Nous avons contourné la poudrière, bien enterrée comme il se doit.

la poudrière.jpg

Les mouettes perchées sur le toit étaient tranquilles ...

la mouette sur le toit.jpg

On a contemplé les vieux toits du fort d'un peu plus haut ...

toits du fort 1.jpg

On est revenu à notre point de départ.

dans l'herbe.jpg

La boucle était bouclée.

deux garçons.jpg

Une fois nos affaires récupérées au pavillon de la chasse ...

pavillon.jpg

... on est remonté sur le bateau ...

sur le bateau.jpg

... et on est rentré sur une mer calme et belle ... Divine journée ...

retour !.jpg

Je terminerai ce billet en vous livrant les recettes des plats servis à ce pique-nique pascal ... Vous allez voir, rien de terrible. Que du frais et du bon, cependant. Les marchés commencent à regorger des produits du printemps. Il faut en profiter !

Pour commencer, donc, la classique tarte aux asperges, assaisonnée cette fois-ci de pecorino.

Tarte aux Asperges et au Pecorino ...

tarte asperge et pecorino.jpg

Vous faites cuire 1 kg d'asperges vertes à la vapeur. Vous les laissez refroidir sur quelques feuilles de papier absorbant. Vous tapissez un moule à tarte d'une pâte feuilletée. Vous placez vos asperges en étoile sur la pâte. Vous parsemez de copeaux de pecorino et vous couvrez d'un mélange fait de 3 oeufs battus avec 1 gros pot de crème épaisse et 100 g de pecorino râpé, une cuillerée à café bombée de fécule, du sel et du poivre.

Vous faites cuire une trentaine de minute à 200°C et vous servez tiède ou à température ambiante ...

On poursuit avec la "Pea, Prosciutto and Pecorino Frittata" de Katie Quinn Davies. La recette provient du numéro de Delicious, The Italian Issue, Mars 2013, édition australienne. Merci le net ! ;o)

"Pea, Prosciutto and Pecorino Frittata" de Katie Quinn Davies ... ou divine Omelette aux Petits Pois, Jambon Cru et Pecorino ...

Pour un plat de 28 cm de diamètre ... soit une dizaine de personnes ...

- 4 bonnes poignées d'épinards frais, si possible de petites feuilles très fraîches ...
- 4 cuillerées à soupe d'huile d'olive
- 2 petits oignons finement hachés
- 2 blancs de poireaux émincés finement en biais
- 4 grosses gousses d'ail hachées
- 6 tranches fines de jambon cru pas trop salé, donc de bonne qualité
- 250 g de tomates cerises coupées en deux
- 250 g de petits pois frais
- 10 gros oeufs
- 2 cuillerées à soupe de crème fraîche additionnée d'une cuillerée à soupe de jus de citron
- 120 ml de lait (soit 1 tasse)
- 1/2 cuillerée à café de paprika fumé
- 1 petit bouquet de ciboulette finement ciselée
- 200 g de pecorino râpé (la recette préconise 400g. À vous de voir !)


1. Préchauffer le four à 180°C.

2. Faites cuire les épinards dans une casserole d'eau bouillante et égouttez-les au maximum. Personnellement, je les fais cuire à sec dans une poêle, jusqu'à ce qu'il soient en purée bien sèche.

3. Faites chauffer l'huile dans une poêle à feu moyen. Ajoutez l'oignon et le poireau et laissez-les cuire, en remuant souvent, entre 4 et 5 minutes. Quand ils ont ramolli, ajoutez l'ail et laissez cuire une minute de plus.  Ajoutez les épinards et assaisonnez de sel et de poivre noir fraîchement moulu. Remuez bien.

4. Versez le mélange au fond du plat huilé. Couvrez de lamelles de jambon cru, des tomates cerises et des trois-quarts des petits pois.

base de la frittata.jpg

5. Battez les oeufs dans un grand saladier, en leur ajoutant la crème, le lait, le paprika. Assaisonnez de sel et de pas mal de poivre noir. Ajoutez enfin la moitié de la ciboulette et 150 g de pecorino. Mélangez bien. Versez délicatement dans le plat. Parsemez du reste des petits pois, de la ciboulette et du pecorino.
Poivrez encore un peu.

6. Faites cuire la frittata le temps nécessaire pour l'avoir juste ferme, soit entre 30 et 45 minutes. Laissez refroidir.

détails frittata.jpg

Servez à température ambiante ... et régalez-vous !

frittata.jpg


On poursuit avec une salade de tagliatelles ...

Tagliatelles à la Verdurette ... d'après Côté Sud ...


salade de pâte verdurette.jpg


Ingrédients :

- 500 g de tagliatelles sèches
- 12 filets d'anchois à l'huile
- 60 g d'ail
- 400 g de courgettes
- 2 branches de céleri
- 2 poignées de haricots verts
- 100 g de févettes dépouillées de leur première peau
- Le jus d'un citron
- 1 beau bouquet de basilic ciselé
- 4 dl d'huile d'olive
- 80 g de parmesan en copeaux
- Fleur de sel
- Poivre du moulin

tagliatelle agnesi.jpg

Préparation :

Épluchez et pilez l'ail dans l'huile d'olive. Lavez les courgettes et détaillez-les en lamelles longues à l'aide d'un économe. Faites de même avec le céleri. Équeutez les haricots verts. Faites cuire tous ces légumes à la vapeur 7 minutes, pour qu'ils restent al dente. Plongez-les dans l'eau glacée pour les rafraîchir. Égouttez-les. Faites alors cuire les févettes dans de l'eau bouillante salée durant 5 minutes puis rafraîchissez-les et égouttez-les.

Mettez l'huile d'olive aillée et le jus de citron dans un grand saladier. Ajoutez les légumes et le basilic finement ciselé. Salez et poivrez. Laissez mariner 1h30.

Faites cuire les pâtes. Égouttez-les. Versez-les dans un saladier, mélangez et vérifiez l'assaisonnement. Parsemez de copeaux de parmesan et de quelques grains de fleur de sel. Décorez de basilic et de filets d'anchois. Servez frais.

Envie d'encore plus de fraîcheur ? Je vous propose cette salade-là ...

Salade de Fenouil et Orange aux Graines d'Anis Vert ...

Pour 8 personnes :

Ingrédients :

- 2 bulbes de fenouil bien frais
- 8 oranges
- 1 citron vert bien juteux
- 6 cuillerées d'huile d'olive
- 2 cuillerées à café d'anis vert
- 1 cuillerée à café de graines de cumin

Préparation :

Émincez le fenouil en réservant son plumet. Pelez 6 oranges à vif et coupez-les en rondelles que vous recoupez en deux ou en quatre, suivant leur taille. Disposez le fenouil émincé et les tranches d'orange dans un plat. Saupoudrez de graines d'anis et de cumin.

Pressez les deux oranges restantes et le demi-citron. Mélangez les jus avec l'huile d'olive, du sel et du poivre. Répartissez la sauce sur la salade de fenouil et d'orange et réservez au frais.

salade de fenouil à l'orange.jpg

Bon, la recette que je vais vous donner là est juste une tuerie,je vous préviens ... Un gigot d'agneau rôti lentement, à feu relativement doux, sur un lit de fenouil et d'oignon ... Une idée tirée du Delicious d'Avril 2013, édition anglaise, cette fois. Slow-Cooked Shoulder of Lamb with Fennel and Marsala, ça s'appelle ... Pas d'épaule ici mais un beau gigot ... Pour le reste, la recette est quasiment la même ...

Un Gigot d'Agneau lentement Rôti au Fenouil et au Marsala ...

Ingrédients :

- 1 gros gigot d'agneau de 2 bons kilos
- 400 ml de bon bouillon de poulet
- 100 ml de vin blanc sec
- 3 bulbes de fenouil, coupé en grosses tranches
- 2 oignons coupés en morceaux
- 2 cuillerées à café de graines de fenouil
- 200 ml de Marsala (pas celui à l'oeuf, le sec ! ;o)))

fenouil etoignon.jpg


Préparation :

1. Préchauffez le four à 160°C. Assaisonnez le gigot de sel et de poivre fraîchement moulu et mettez-le dans un plat à rôtir avec 250 ml de bouillon et le vin blanc. Enfournez pour deux heures ...

Gigot et fenouil cru.jpg

2. Ajoutez ensuite les tranches de fenouil et les morceaux d'oignons. Éparpillez dessus les graines de fenouil et ajoutez le Marsala. Laissez cuire à nouveau 2 heures en ajoutant régulièrement du bouillon si les légumes semblent sécher. Ils doivent rester très moelleux ... Cela dit, ne vous pressez pas. À ce niveau de cuisson, on n'est plus à une demi-heure près ! Le tout est que les légumes de la "sauce" restent bien moelleux, je le répète ...

fenouil et marsala.jpg

En fin de cuisson, cela donne quelque-chose comme ça ... La viande est confite. Au dernier moment, délayez une cuillerée à soupe de maïzena dans un peu d'eau froide. Mélangez aux légumes et placez sur le gaz pour faire épaissir un peu.  Servez tout de suite.


gigot ... de 5 heures !.jpg



Moi, je voulais servir ce gigot lors de notre "pique-nique" ... J'ai donc emballé mon plat dans une grande feuille de papier d'aluminium  et l'ai transporté sur l'île ... Je l'ai mis à réchauffer une petite heure à four très doux sur place ... On l'a mangé chaud, puis tiède, dans de petites ciabatte ... celles de Picard, si vous voulez tout savoir. Juste passées au four le matin, un peu moins longtemps que préconisé sur l'emballage pour les garder souples ... puis transportées dans une grosse boîte métallique ...

Un merveilleux régal !


On passe aux desserts ?  Je vous recommande particulièrement celui-ci ...

Martha Stewart's Easter Cheesecake ...


cheesecake 3.jpg

Pour 10 personnes ...

Ingrédients :

- 1 cuillerée à soupe de beurre mou
- 115 g de poudre d'amandes
- 900 g de Philadelphia à température ambiante
- 1/2 tasse de crème épaisse
- 1 1/2 tasse de sucre
- 4 gros oeufs légèrement battus
- le zeste finement râpé d'un citron
- le zeste finement râpé d'une orange
-1 cuillerée à café d'extrait de vanille

Préparation :

1. Préchauffez le four à 160°C. Beurrez un moule haut à fond amovible de 20 cm de diamètre et saupoudrez des amandes en poudre. Laissez de côté.

2. Dans le bol de votre processeur muni de la feuille, battez le Philadelphia, la crème et le sucre jusqu'à obtenir un mélange lisse. Ajoutez les oeufs et battez jusqu'à ce qu'ils soient bien incorporés. Ajoutez l'extrait de vanille et les zestes d'agrumes.

3. Versez le mélange dans le moule préparé et placez ce dernier dans un grand plat à rôtir. Placez l'ensemble dans le four et versez dans le plat de l'eau jusqu'au deux-tiers du moule. Le cheesecake cuira ainsi au bain-marie.

4. Faites cuire jusqu'à ce que le cheesecake soit ferme, en rajoutant de l'eau dans le bain-marie si besoin. Éteignez le four. Laissez refroidir complètement le cheesecake dans le four, porte juste entrouverte avec une cuillère en bois.

5. Placez ensuite au réfrigérateur et laissez reposer toute la nuit. Démoulez et servez, si possible avec une ...


Compote de Rhubarbe Cuite et Fraises Crues ...

Faites cuire dans un fond d'eau de belles branches de rhubarbe fraîche bien rose. Sucrer selon goût. Mixez brièvement des fraises. Choisissez-les bien sucrées ... ce qui en ce moment vous coûtera assez cher ! ;o))) Attention à ne pas les transformer en purée. Lorsque la rhubarbe est froide, incorporez-lui les fraises. Réservez au frais et servez avec le cheesecake. Essayez ... Vraiment ...


cheesecake 1.jpg

Un autre truc excellent, ce salami de chocolat, une recette de Nigella Lawson, je vous l'ai déjà dit ...

Nigella's Chocolate Salami ...

salami 1.jpg

À préparer si possible deux jours à l'avance, en le conservant bien au réfrigérateur ...

Ingrédients :

- 250 g de chocolat à 60 % de cacao
- 250 g de sablés ou d'amaretti croquants si vous aimez le goût de l'amande amère
- 100 g de beurre mou
- 3/4 tasse de sucre fin
- 3 petits oeufs
- 2 cuillerées à soupe de liqueur Amaretto
- 2 cuillerées à soupe de cacao en poudre
- 1/2 tasse d'amandes décortiquées mais avec la peau, grossièrement concassées
- 1/2 tasse de noisettes grossièrement hachées
- 1/3 tasse de pistaches non salées grossièrement concassées
- 1 ou 2 cuillerées à soupe de sucre glace, pour décorer.

Préparation :

1. Faites fondre le chocolat au bain-marie. Pendant qu'il fond, placez vos sablés dans un sac en plastique et concassez-les grossièrement à l'aide de votre rouleau à pâtisserie. Les morceaux doivent rester assez gros. N'en faites pas de la poudre, surtout. Quand le chocolat a fondu, laissez-le revenir à température ambiante.

2. Battez le beurre et le sucre en crème à l'aide d'un batteur électrique. Ajoutez un à un les oeufs, puis l'Amaretto. Ajoutez ensuite la poudre de cacao, que vous avez tamisée, au chocolat tiède, et mettez le tout dans le mélange aux oeufs. Lorsque vous avec une mixture crémeuse, ajoutez les amandes, noisettes et pistaches et les morceaux de sablés. Remuez bien l'ensemble de façon à enrober parfaitement chaque morceau de biscuit. Placez au réfrigérateur pour une vingtaine de minutes. Pas plus, car le mélange deviendrait peu malléable. La suite de la recette serait plus compliquée.

3. Placez sur votre plan de travail un grand morceau de film plastique. Placez la mixture au centre et faites-en une bûche de 30 cm de long. Enveloppez complètement cette bûche du film plastique, entortillez les extrémités du film et faites rouler la bûche devant vous plusieurs fois en maintenant fermement les extrémités. Placez au réfrigérateur pour une nuit au moins. Cela dit, je vous assure que le salami est encore meilleur le jour qui suit.

4. La suite est amusante mais un peu hasardeuse ... ;o) Je vous dis comment j'ai procédé moi. La manière de faire de Nigella était ... moins évidente, dirons-nous ! On y va ! Placez le salami sur un grand morceau de papier sulfurisé. Saupoudrez-le de sucre glace et frottez-le pour l'étaler uniformément. Mesurez une longueur de ficelle de cuisine d'environ six fois celle du salami. Faites une grosse boucle avec le début de la ficelle et passez-la autour du salami. Ajustez en tirant sur l'extrémité de la ficelle. Ne serrez pas trop quand même ou la ficelle s'enfoncera dans le chocolat et vous ne la verrez plus. Puis formez une seconde boucle et passez-la par-dessus la première. Installez-la un peu plus loin. Continuez jusqu'à ce que vous soyez au bout du salami.

Avec le reste de la ficelle, commencez par remonter le long du salami en lui faisant faire un tour autour de chaque boucle de ficelle qu'il rencontre. Recommencez en redescendant, et ainsi de suite, deux ou trois fois, pour que votre bûche de chocolat ressemble réellement à un vrai salami. En gros, cela donne ça ...

salami.jpg

Et en vrai, une fois coupé, ça donne ça ... Je recoupe chaque tranche en 2, vous notez ? Et puis je le répète, n'hésitez pas à le préparer bien à l'avance. Nous avons terminé le nôtre aujourd'hui, soit 5 jours plus tard ... Toujours meilleur ...

salami.jpg

Pour terminer, de délicieux biscuits, sortis eux aussi du livre Nigellissima ...

Nigella's Cranberry and Pistachio Biscotti ... ou Biscotti aux Airelles Séchées et Pistaches ...

Pour une quinzaine de biscuits ...

Ingrédients :

- 1 oeuf
- 1/3 tasse de sucre en poudre
- 2 cuillerées à café de zeste d'orange finement râpé
- 2/3 tasse de farine (il m'en a fallu plus pour que la pâte se tienne bien !)
- 1/2 cuillerée à café de levure chimique
- noix de muscade fraîche
- 1/3 tasse d'airelles séchées
- 1/2 tasse de pistaches non salées décortiquées

Préparation :

1. Préchauffez le four à 180°C.

2. Battez ensemble l'oeuf et le sucre jusqu'à ce que le mélange soit mousseux. Ajoutez le zeste d'orange, de la muscade râpée (selon votre goût), la levure et la farine. Incorporez ensuite les pistaches et les airelles. Farinez votre plan de travail et façonnez votre pâte en un boudin un peu aplati de 25 cm sur 5 cm. Si  la pâte vous semble trop molle, rajoutez-en jusqu'à ce que le boudin se tienne en forme ...

3. Placez le boudin de pâte sur une plaque couverte de papier sulfurisé. Faites cuire 25-30 minutes, ou jusqu'à ce qu'il soit brun clair. Surveillez bien la cuisson pour éviter que la base ne brûle. Transférez sur une grille et laissez reposer 10 minutes. Placez ensuite sur une planche et coupez en tranches obliques d'environ 1,5 cm d'épaisseur avec un grand couteau à pain.

4. Étalez ces tranches de biscuit sur la plaque et remettez au four pour une petite dizaine de minutes. Tournez-les et refaites cuire 5 minutes. Sortez-les du four et transférez-les sur une grille pour les laisser refroidir. Conservez-les dans une boîte en métal à l'abri de l'air et croquez-les allègrement avec un bon café !

biscotti.jpg


Bon, eh bien j'espère que cet intermède culinaire, entre deux visites de Rome, vous a plu. Le prochain billet sera de nouveau italien. Rome puis Sienne, ça vous dit ?

À très vite, donc ... ;o) 





60 commentaires:

  1. Un weekend de Pâques ensoleillé et bien plaisant! Magnifique déjeuner et plats alléchants.

    Bises,

    Rosa

    RépondreSupprimer
  2. C'est vrai que cette île est un lieu magique et magnifique surtout !! Un très bel endroit pour un pique nique, ça c'est sur !! et tes piques niques à l'île sont toujours un pur bonheur ;o)
    Ici pas de pique nique, le vent était encore bien froid, mais nous étions bien contents aussi de voir le soleil enfin !!
    Encore plein de belles recettes à tester, miam.
    Je ne pourrais hélas pas vous rejoindre à Paris en avril, mais je t'appellerai.
    Bisous à tous

    RépondreSupprimer
  3. Quelle belle journée vous avez eue...tant mieux, le soleil est tellement rare que les jours où il est présent il faut en profiter. Dimanche nous partons passer un mois en Italie, nous commençons par l'île d'Elbe, à Sienne je penserai à toi mais je lirai avec plaisir ton prochain billet. Merci pour toutes ces belles photos et ces bonnes recettes qui font très envie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Fais bon voyage, Tanette ... et rapporte-nous de belles photos !

      Supprimer
  4. Bonjour et bonne Paques meme si en retard! Mon copin aime le gigot d'agneau mais il déteste les fenouils! Vous savez si je peux les remplacer? et avec quoi? j'aimerai lui faire une surprise et cuisiner ca merveilleuse recette pour son anniversaire le mois prochain! Pardonne moi mon francais, je suis italienne et je ne le parle plus il y a plusiers années! ( et nous n'avons pas d'accents dans le clavier!)

    Je vous remercie en avance,
    Nicole

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Nicole ! Merci de votre visite ... POur le fenouil, c'est dommage de faire sans, il perd en cuisant ainsi et si longtemps beaucoup de son goût anisé qui déplaît à certains ... Mais je pense qu'on peut le remplacer par plus d'oignons, coupés en gros morceaux, cependant, pour qu'ils ne brûlent pas ... Essayez et vous me direz ... Au plaisir de vous relire ...

      Supprimer
  5. Bonjour,
    Nous suivons vos périples depuis Aix en Provence
    Nous vous y attendons puisque manifestement nous avons des goûts communs pour la simplicité les bonnes et belles choses
    Merci pour les messages et les recettes éprouvées
    Christinaix

    RépondreSupprimer
  6. Un dimanche de Pâques "parfait" repas des plus délicieux, dans un cadre magnifique!
    bises
    sicacoco

    RépondreSupprimer
  7. Des amis, du soleil, un lieu magique et une belle tablée bien garnie...Tout y est...
    des recettes magnifiques !
    On t'envie...
    belle journée

    RépondreSupprimer
  8. Merci pour ces très bonnes recettes qui donnent envie de vite se remettre aux fourneaux! Ce pique nique fait vraiment envie!Notre w.end de Pâques au fin fond de la nièvre était nettement moins chaud que le vôtre, j'ai éssayé une de vos recettes le poulet aux fenouils et roquefort, un pur délice!!une question, vous utilisez souvent le paprika fumé,fait-il une grosse différence avec le paprika normal? car je n'en trouve pas chez nous. Merci encore pour ce joyeux reportage et nous faire profiter de votre si jolie région. Christiane.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui Christiane, c'est très différent dans la mesure où cela donne un goût vraiment fumé. On l'appelle pimenton en Espagne. On peut le trouver assez facilement en vente sur le net. Ici, par exemple ...
      http://www.lepiceriedebruno.com/664-pimenton-de-la-vera-la-dalia-70g.html
      Essayez, c'est très addictif, le pimenton ! ;o)

      Supprimer
  9. Une bien belle journée de Pâques, merci de nous la faire partager, bises et bon weekend!

    RépondreSupprimer
  10. Quelle magnifique sortie..Ce sont toujours des coups de coeur pour moi vos billets..
    Toujours..

    Je vais faire ta tarte aux asperges..Elle me semble divine..
    J'ai fait ce type de saucisson au chocolat..un "hit"!
    Nous avons eu nos petits chasseurs d'oeufs aussi..J'adore les regarder ..
    Le paysage ..ne se compare pas..nous sommes dans la fonte des neiges..la boue.. des branches partout..ps beau!

    Vous..la mer..les bateaux..le ciel bleu..le site enchanteur pour le repas...
    Extraordinaire.

    RépondreSupprimer
  11. Tout me plaît, la chaleur de ton récit, et ton repas exquis!! Merci Hélène

    RépondreSupprimer
  12. C'est génial et merci pour toutes les recettes a la fin du billet.
    J'en note plusieurs.
    bisous

    RépondreSupprimer
  13. Un week-end qui s'annonce bien puisque le soleil vient de Cannes... Merci pour toutes ces bonnes choses et ces recettes à nous faire baver....;le cheesee cake que je vais essayer trés vite. Le gigot de 7 h était sur ma table également le jour de Pâques.
    A bientôt Hélène et mille mercis pour ce partage.

    Mylène

    RépondreSupprimer
  14. Un pique nique ......je me doutais bien dès le début du billet que ce serait plutôt un festin!...

    RépondreSupprimer
  15. Wonderful post, beautiful photos! I love lamb! Bonjour de Montreal, Quebec, Canada!

    RépondreSupprimer
  16. Toujours lecture agréable qui me rappelle mes souvenirs de jeunesse sur cette belle côte ... les bons petits plats en plus que j'essaye régulièrement et qui sentent toujours bon les vacances et le farniente. A très vite le bonheur de vous lire ... et relire.
    Corinne

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que la Côte est belle. Et en cette saison particulièrement ... Contente aussi que ma cuisine vous plaise ... À bientôt ...

      Supprimer
  17. Zut : si j'avais su, je serais bien venu représenter la famille moi !

    Surtout que je n'en suis pas à mon premier, de pique nique insulaire à la Hélène, et que donc je sais parfaitement ce que j'ai manqué !

    Bah il faisait beau aussi à Auch ce dimanche : on a même joué au ballon.

    Biz...

    Jp

    RépondreSupprimer
  18. Et comme d'habitude....;un billet pétillant, joyeux, gourmand.....;MERCI Hélène et bien évidemment, le cadeau: ces recettes magiques à faire les yeux fermés!
    BON WE
    NIC

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il ne faut de fait pas hésiter à refaire ces recettes, NIC ! Je suis ravie de mon choix. Elles étaient toutes faciles à faire et excellentes !
      Bises

      Supprimer
  19. Un sacré article... De magnifiques photos, une belle balade, un très beau pique nique et des recettes gourmandes, quoi demander de plus... J'ai beaucoup aimé cette balade de toute une journée. Bon week-end. Véro

    RépondreSupprimer
  20. cela fait quelques mois que j ai découvert votre site et c'est toujours un très agréable moment que de vous lire !
    tout à commencé à l'automne 2012 quand je cherchais un fond d'écran sympa de potimarron et autres citrouille quand j'ai trouvé une très belle photo de haricots coco d'une couleur crème et rosée extraordinaire ... ce qui m'a fait visiter le merveilleux site qui l'hébergeait.
    et depuis c'est le bonheur ! tout comme j'aime ! de très belles photos, des recettes et de belles mises en scène, et un autre point commun à moi : les voyages et ses multiples mini-reportages !
    j'aime à savoir que d'autres partagent mes passions mes envies !!!!
    bien à vous.
    corinne de limoges

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Corinne, ce que vous me dites là me fait vraiment plaisir ! :o)

      Supprimer
  21. Voilà qui devrait faire venir le soleil
    Beau samedi
    Valérie.

    RépondreSupprimer
  22. Trop trop chouette ce billet
    que du bonheur avec de belles photos et de superbes recettes
    merci Hélène
    bises à vous 4
    jojo

    RépondreSupprimer
  23. Rome, Sienne, Madrid, Tokyo !!!!!!! c'est comme tu veux, car de toute façon, chez toi, on ne s'ennuie JAMAIS !!! alors à très vite et merci BEAUCOUP pour la recette du cheesecake ♥ de Martha ... biz biz et BON DIMANCHE !

    RépondreSupprimer
  24. Je découvre ton blog et tu me fais rêver de voyage.
    Belle balade sur l'île de ste Margerite, que je ne connais pas encore mais dont j'ai entendu parlé.
    Je crois que c'est sur l'île voisine qu'il y a un monastère ou tu peux venir en retraite ?

    Demain, je cuisine un gigot, je vais aussi le cuire 5 heures, c'est tellement bon comme ça.
    Bon week-end.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne suis jamais allée en retraite là-bas mais de fait, c'est possible. En tout cas, c'est une très jolie île aussi. ;o)

      Supprimer
  25. Coucou Hélène
    C'est toujours un bonheur de voyager à travers tes photos et tes mots. Je me régale dans tous les sens du terme. Tu penses à tout dans le moindre détail, quelle organisation et passion ! En vrac je trouve ton île magique, ton repas féérique et moi qui ait toujours cuit mon rôti 4 h je me garde ta recette de 5 h avec le fenouil que j'adore. Merci d'avoir mis la recette de ta tarte aux asperges, je te l'avais demandé dans un de tes précédents billets, et je me ferais un devoir de la faire, même si je prendrais la blanche car j'ai pas loin de chez moi l'sperge blanche du blayais ou des des landes. Tes biscottis me font rêver d'italie et de cappuccino quant à ton saucisson j'ai lu la recette trois fois, PAS DE CUISSON ! Puis la torture je coupe la tranche en 2 comme si le reste des autres photos ne suffisait pas. Allez je file prendre le train pour l'Italie, je vais à Rome en attendant Sienne

    RépondreSupprimer
  26. Comme a chaque fois, c'est une belle surprise, et je suis toujours aussi impatiente de vous lire ( j'ai l'impression que j'ai 10 ans et que Fripounet est arrivé dans ma boîte aux lettre !).
    Merci pour cette belle promenade ensoleillé, comme c'est bon de voir du ciel bleu, on sentirait presque la chaleur du soleil rien qu'en regardant les photos ! Il faut dire que le soleil brille par son absence en ce moment !
    Biensur j'ai hâte de tester les recettes, surtout le cheese cake et le saucisson au chocolat !
    À bientôt ;-)

    RépondreSupprimer
  27. Bonjour Hélène,
    Suite à votre billet sur l'Italie je vais éssayer le roti de porc, la quantité de graines de fenouil n'est pas indiquée pouvez vous me l'indiquer? . Et j'ai bien l'impression que nous allons encore bien nous régaler!!. Mille merci à l'avance. Christiane.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il en faut une cuillerée à soupe, Christiane. je corrigerai sur la recette un peu plus tard dans la soirée. En attendant, régalez-vous ! ;o)

      Supprimer
  28. Quels bons moments ! C'est toujours un plaisir de découvrir tes photos qui sont invariablement pleines de bonne humeur !
    Amitiés d'Isa-Marie

    RépondreSupprimer
  29. Merci pour ces bons moments de partage et de bonheur. Un rayon de soleil que nous avons hélas perdu de vue depuis six mois...ici c'est froid, gelées, neige aussi et vent glacial quand le soleil daigne nous envoyer un rayon..Bref l'hiver a pris un supplément et reste avec nous..! Bisous

    RépondreSupprimer
  30. Toujours chouette tes billets, j'adore ta compotée.
    UN petit tag pour toi sur mon dernier billet
    Très bonne semaine

    RépondreSupprimer
  31. Merci pour cette belle balade à Sainte-Marguerite que je n'ai pas vu depuis bien longtemps ! Je vais retourner à Rome, pour une seconde balade à travers tes photos, en attendant ton prochain billet. Mais je ne suis pas venue pour rien aujourd'hui, je repars avec un doggy-bag bien rempli, je crois que j'ai pris de tout, sauf le gigot de 8 h (euh... c'est le seul morceau d'agneau que je n'aime pas confit, car je l'adore rosé !). Allez, encore un morceau d'omelette aux petits pois, ces petits grains frais me rendent dingue ! Bisous.
    PS : je me demande comment et combien de jours tu prends pour préparer des pique-nique pareils !

    RépondreSupprimer
  32. Epoustouflant repas pascal au soleil !! Bravo.

    RépondreSupprimer
  33. Quel merveilleux picnic ! Merci pour le gentil partage de ces belles recettes, je prends note!
    bonne semaine!

    RépondreSupprimer
  34. C'est vrai qu'il fait déjà si beau chez vous??? Tu fais que toutes ces recettes semblent si faciles!!! mais j'ai quand même essayé d'en faire quelques-unes et je n'y arrive pas... il y a toujours quelque chose qui ne marche pas... tu es une excellente cuisinière, sans doute!

    Je vous embrasse,
    Paloma

    RépondreSupprimer
  35. Voilà qui me rappelle des souvenirs. Pour le pique-nique, il va falloir attendre. On en peut plus de cette grisaille. Ces rayons de soleil me font un bien fou. Merci Hélène.

    RépondreSupprimer
  36. Voilà qui me rappelle des souvenirs. Pour le pique-nique, il va falloir attendre. On en peut plus de cette grisaille. Ces rayons de soleil me font un bien fou. Merci Hélène.

    RépondreSupprimer
  37. C'est un cadre parfait pour une sortie pique nique gastronomique. Mais vous avez la chance d'une météo bien plus clémente que celle de ma Bretagne adoptive.
    Et je suis épaté par ce salami de chocolat, il va falloir que je l'essaye avec une de mes recettes d'apéritif ! Avec un cocktail a base de rhum, ça devrait donner un accord intéressant.
    Félicitations.

    RépondreSupprimer
  38. a chaque fois que je te lis, c'est avec délices, et je t'assure que l'émotion m'étreint avec tes longs articles, j'adore te lire !! merci pour ces beaux moments de partage
    barbara, bruxelles

    RépondreSupprimer
  39. J'ai fait ta tarte aux asperges et pecorino:) Samedi pour Jacques et moi..avec du bon pain..un petit festin..Elle a gonflée..puis elle s'est tout sagement assoupie en beauté..:)

    RépondreSupprimer
  40. Bonjour Hélène,
    Je viens de découvrir votre blog avec vos magnifiques photos et recettes. Votre pique nique pascal était très bien préparé dans un cadre idilique, en plus vous avez eu la chance avec le temps. Je suis de la région lorraine, je ne connais pas du tout le sud, j'ai visité par le biais de vos photos le fort Vauban, site chargé d'histoire, j'adore visité les sites historiques. Que de bonnes recettes vous avez préparées, bravo !j'en prendrai quelques unes que je mettrai dans mon cahier virtuel.
    Je vais m'abonner à votre blog pour suivre votre aventure culinaire et qui sait visiter d'autres endroits aussi magniquifique .
    Je vous souhaite une belle journée, à bientôt sur votre blog.
    Gigi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut venir visiter la région. C'est très joli, vous savez ... Faites-moi signe si un jour vous venez dans le coin. En attendant, au plaisir de vous relire ...

      Supprimer
  41. Chouette billet pascal! Et puis elle a tout un look divin ton amie Rachel devant la caméra. ;-)

    BisousXX

    RépondreSupprimer
  42. le soleil arrive enfin chez nous, on va pouvoir nous aussi organiser des pique-niques, je retiens tes très bonnes idées de déjeuners à emporter.

    RépondreSupprimer
  43. Voilà de bien belles recettes qui appellent le printemps! J'avoue avoir un faible pour l'agneau et la salade de fenouil à l'orange et à l'anis vert. Régalade en perspective!
    Bises,
    Lou

    RépondreSupprimer
  44. Ta cuisine et la qualité des produits sont un enchantement, je ne serais pas si bien élevé, j'en baverais d'envie. J'aime cet esprit de bonheur et de convivialité qui transparait même dans le choix de la déco et des plats. Un festin de Pâques des plus agréables et en plus sous le soleil. Biz boljo

    RépondreSupprimer
  45. Quel beau billet riche en tout sens. Photos ensoleillées, convives heureux, recettes enchanteresses, tu nous gâtes.
    Bon dimanche, FLaure

    RépondreSupprimer
  46. Il y a pire tradition que vos piques-niques a Ste Marguerite. Quelle belle lumiere dans ces photos!

    RépondreSupprimer