10 juin 2013

La Vie Est Belle ... Merci d'en Profiter ! Ou Quand Barbara et Hillary sont venues nous rendre visite ...



Mosaïque Hillary

"La vie est belle, Merci d'en profiter". Pourrait-il exister plus belle entrée en matière, aujourd'hui ?

la vie est belle, merci d'en profiter

Le beau temps semble globalement revenu. Au moindre petit rayon de soleil, on prépare les beaux jours ...

Je trouve enfin l'énergie de mettre en pots ...

tomates cerises à l'huile

... les petites tomates cerises séchées rapportées de chez Castroni.

tomates castroni

Elles complèteront celles que j'ai confectionnées en septembre dernier grâce à la merveilleuse recette de VEB.

pot de tomates séchées.jpg

J'en profite aussi pour dévaliser le marché, somptueux en ce moment. Un grand jardin où tout pousserait en même temps, en quelque-sorte, sans que j'aie besoin de retourner la terre, arracher les mauvaises herbes ... ;o)))

 légumes du pays

C'est que ces jours-ci, je reçois, après Diane et Steve, nos nouveaux amis canadiens, Hillary et Barbara, deux Américaines francophiles. Je corresponds depuis quelque temps avec Hillary.

courses du marché

Je donne donc rendez-vous à ces dames, fraîchement arrivées en France, sous la grosse pendule Claudel du marché Forville ...

claudel

Là encore, une excellente entrée en matière. Hillary a longtemps vécu dans la région et je crois qu'elle a laissé un gros bout de son coeur par ici.

carottes nouvelles

Et sur nos marchés de Provence, tout particulièrement !

jardin de mon papa

Asperges vertes, jeunes pousse diverses, pois tout frais ... Tout la tente, forcément, et la ramène quelques années en arrière, lorsque se promener par ici était son quotidien.


asperges et jeunes pousses

Il faut dire qu'il y a de quoi être nostalgique.

fleurs de courgettes

J'ai donc fait la veille un marché "spécial Hillary" qui me servira à préparer un dîner facile à servir ce soir, au retour de notre promenade. Regardez ces courgettes adorables, pas plus grosses que mon pouce.

courgettes fleurs

Et cet ail frais, un vrai régal.

ail frais

Hilllary et Barbara ne connaissent pas les nèfles. J'en prends quelques-unes ... que nous oublierons finalement de leur faire goûter ! ;o)


nèfles

On passe dans la section des poissons.

poissons

Elles en découvrent quelques-uns ...

brochet de mer

... et nous nous extasions ...

rougets

... sur ceux qui pourraient faire une jolie bouillabaisse ! C'est qu'ils frétillent encore !

soupe de poissons

Quoique ces toutes petites dorades, elles seraient parfaites rapidement saisies au barbecue, farcies d'une chermoula à la façon des pays du Maghreb ... Il faudra y repenser. Très vite !

dorades

Hillary fait provision d'olives de Nice, de graines de lupin et d'anchois aux aromates, le péché-mignon de Philippe.

au marché

Elle s'attarde ensuite sur les pivoines.

fleurs

De somptueuses pivoines.

pivoines

On passe à la petite crèmerie de la de la rue des Halles. Le Fromage Gourmet. Tout un programme ...

chez le crémier

On enchaîne avec Cénéri, dans la rue Meynadier. Un autre programme, tout aussi alléchant.

chez Ceneri

On en ressort avec un très onctueux ... et odorant ... Coeur de Neufchâtel ... et un petit chèvre à la tapenade que j'adore et que vous verrez dans un instant.

 chez cenri 2

On fait un saut chez Jean-Luc Pelé, forcément ! Hillary prend quelques macarons au foie gras et pain d'épice, pour goûter ...

chez Pelé

La fin de la matinée approche. Il est temps d'aller prendre l'apéritif au Café de l'Horloge.

café de l'horloge

Vous savez que c'est mon préféré, autour du marché ...

café de l'horloge, mosaïque

Autour d'un verre de rosé de Provence bien frais et de quelques petites choses à grignoter, j'explique à nos visiteuses ce qu'est 'l"apéro", en France ! ;o)

rosé

Hillary immortalise l'instant ... ;o)

blogueuses

Après être allés récupérer les bagages de ces dames à leur hôtel presque cannois (!), nous voilà partis pour Antibes où les attendent un charmant appartement dans la minuscule rue du Bas Castelet, tout contre les remparts ...

porte verte

Un petit appartement de rêve ... J'imagine combien leurs petits-déjeuners au soleil seront agréables !

Patio antibes

Elles récupèrent clés et instructions de base, puis décident de nous préparer un pique-nique improvisé. Délicieuse idée !

barbara dans la cuisine

De la charcuterie italienne, de belles tomates bien mûres, des avocats onctueux comme du beurre ... de quoi se faire un joli sandwich ... Un pichet d'eau fraîche dans lequel flotte quelques rondelles de citron ... Healthy and delicious ... C'est que l'on va devoir garder des forces pour la fin de la journée. On a encore quelques trucs à faire découvrir à Barbara et Hillary, nous ...

pique nique dans la cuisine

Faire un petit tour à pied dans le vieil Antibes, d'abord, pour leur permettre de repérer les lieux ...

aïoli du safranier

... et de s'acclimater à leur nouvel environnement. Je sens que ce ne sera pas bien difficile ! ;o)

nèfles 2

La première chose à faire, c'est de monter sur les remparts.

mer antibes

Ça, c'est juste magique !

remparts antibes 2

Les jolies maisons qui plongent dans la mer ...

fenêtre remparts antibes

... et un panorama à couper le souffle !

sur les remparts d'antibes

Philippe est un bon guide. Une vraie table d'orientation ! ;o)

philippe and Hillary

Un petit vent d'Ouest fait flotter le drapeau du château ...

musée picasso

... et découvre les montagnes aux sommets fraîchement enneigés. Un comble pour la saison mais une vraie chance pour nos amies ! ;o) Nous reprenons la route le long du bord de mer, mais en voiture, maintenant. Nous montons jusqu'à Bar-sur-Loup ...

montagnes enneigées

Vous connaissez Bar-sur-Loup. Je vous y emmène presque chaque année, le lundi de Pâques, pour la Fête de l'Oranger ... Si vous voulez revoir de plus près, venez par ici , ou bien par là, ou encore sur ce billet-là !

village de bar sur loup

Notre but, pour cette visite-ci, est de faire découvrir à Barbara le petit village où Hillary a vécu pendant une dizaine d'années. L'occasion aussi de faire quelques photos-souvenirs ... Devant les Gorges du Loup, d'abord ...

devant les gorges du loup

... puis devant l'ancien Office du Tourisme, transformé fort opportunément en bistrot. Il était temps que j'avale un café ... J'étais sur le point de m'effondrer. il faut dire que la soirée d'hier chez Rachel s'est terminée vers deux heures du matin ... À six heures, j'étais dans ma cuisine et à dix heures, au marché. En comptant que j'ai besoin de mes dix heures de sommeil pour être à peu près réveillée durant la journée, je vous laisse prendre la mesure du problème ... ;o)))

coffee time at Bar sur Loup

Hillary semble en pleine forme, elle, pas du tout atteinte par les troubles habituellement liés au décalage horaire. Sans doute l'excitation d'être à nouveau chez elle ... ;o)

hillary et son verre de rosé

Elle n'hésite pas à aller saluer un jeune homme qui se révèle être le chef du restaurant voisin ... Nicolas Rondelli, de L'Hostellerie du Château ... Un restaurant à essayer très vite, avec une étoile au Michelin et un superbe menu de midi qui semble être une très belle affaire ...

hillary and Nicolas Rondelly

C'est avec émotion qu'Hillary retrouve sa maison ... Avec quelques larmes ... Il faut dire qu'Hillary est une vraie émotive ... ;o)

maison de bar sur loup

On redescend vite chez Florian. Cela va lui redonner le sourire. De plus, elle tient absolument ... et nous aussi ... à faire découvrir la délicieuse boutique à Barbara.

florian

Pour une visite guidée, cliquez ... Pendant que vous visiterez, nous dévaliserons la boutique ...

inside Florian

Nous montons ensuite visiter les jardins ...

dans l'herbe

Il a bien plu ces derniers temps, tout est vert et luxuriant.

grappes violettes &

Au passage, si quelqu'un sait ce qu'est cette plante ? ;o)

grappes violettes 2

Ça sent divinement bon le jasmin ...

fleur d'oranger

... et le romarin, dont des haies énormes bordent les restanques.

romarin florian

Le jardin est en effet installé en terrasses successives.

escaliers Florian

Tout en haut ...


toits florian

... nous voilà au-dessus des toits couverts de tuiles.

toits

En contrebas, on aperçoit la petite école du village.

école de bar sur loup

Et puis surtout, on a devant les yeux l'hostellerie qu'Hillary et moi convoitons l'une et l'autre depuis longtemps, sans le savoir. Quelques chambres, une belle table, voilà qui serait merveilleux ... Mais bon, laissons les rêves de côté et concentrons-nous sur ce que nous avons déjà ...

notre hôtel

De délicieux moments, de très belles rencontres ...


en sortant de chez Florian

... qui enrichissent l'esprit tout autant que le coeur !

devant chez Florian 1

On grimpe ensuite, en empruntant les Gorges du Loup ...


cascade

... jusqu'au nid d'aigle qu'est le village de Gourdon !

le nid d'aigle

En fin d'après-midi, hors saison, il n'y a plus beaucoup de monde ... Même la fabrique de pain d'épice ferme déjà ses portes.

devant la fabrique de pain d'épices

Nos deux amies tentent quand même le coup ...

chez le marchand de  pain d'épices

... et ressortent avec deux pains d'épices, l'un truffé d'écorces d'oranges et l'autre, d'éclats de figues séchées ... Celui à la figue est encore trop chaud pour être découpé ...

l'heure du goûter

Celui à l'orange, par contre ! ;o))) Un vrai délice ! Heureusement que Philippe a toujours un couteau en poche ...

découpage du pain d'épices

Après ce petit goûter, nous flânons encore un peu dans les ruelles du village ...

Postcards

Le temps très dégagé permet d'avoir un panorama époustouflant ...

sur la place de gourdon

Notez quelques symboles du Sud, comme ce figuier qui pousse envers et contre tout dans ce gros mur de pierre ...

figuier

... ou ce "siestoir public" ! ;o)

siestoir public

Un coup d'oeil alentour ...  Il est temps de redescendre sur Cannes. J'ai encore quelques moments à passer en cuisine avant que nous puissions dîner ! ;o)

la mer vue de gourdon

Et comme nous arrivons au dîner, parlons un peu de cuisine. De cuisine du Sud, encore, puisque l'heure est à la découverte des produits locaux pour nos copines Hillary et Barbara. Enfin, Hillary connaît déjà très bien puisqu'elle vient de terminer aux États-Unis un livre sur la cuisine niçoise ... Barbara, elle, a tout à découvrir ...

Au menu du dîner, des toutes petites courgettes marinées au thym frais et à l'ail,  des petites courgettes longues comme mon pouce ... Vous savez, celles que je vous ai montrées au début du billet, encore accrochées à la fleur ... Coupées en deux dans la longueur, sautées brièvement à l'huile d'olive en les gardant néanmoins bien croquantes, avec de la fleur de sel, pas mal de poivre et du thym frais. Deux gousses d'ail juste écrasées du plat de la main, aussi ... On reverse le contenu de la poêle dans un petit plat, on asperge d'une lampée d'excellente huile d'olive et on garde jusqu'au dîner à température ambiante ...

petites courgettes

Pour que tout le monde puisse grignoter en attendant que les choses plus substantielles n'arrivent sur table, ma classique planche d'antipasti ...  Je sers les courgettes marinées à côté ... Comme je vous le montrais l'autre jour, j'ai racheté un gros morceau de Pecorino Romano et quelques très fines tranches de salami au fenouil et de spianata picante chez l'Italien ... J'ai ressorti de mes bocaux les fameuses tomates séchées et mes dernières chanterelles au vinaigre ... S'y ajoutent les achats qu'Hillary a faits au marché Forville ce matin ... Des olives pimentées, d'abord ... La petite olive de Nice "cailletier" ... Là, Hillary a appris quelque-chose, quand-même ... ;o)) Puis des anchois marinés pleins d'oignon, de poivron et d'une huile très parfumée ... et pour finir, ces petits lupins pimentés tellement addictifs !


antipasti 2

Les fleurs que j'ai  détachées de mes courgettes sont transformées en beignets. Toujours la même pâte, pour mes beignets ...

Beignets de Fleurs de Courgettes ...

Ingrédients :

Pour 12 fleurs de courgettes de première fraîcheur ...
- 75 g de farine
- 1 jaune d’œuf
- 12,5 cl de lait
- 1 cuillerée à café de thym frais
- 1 cuillerée à soupe d’huile d’olive
- Huile de pépin de raisin pour la friture

Préparation :

Préparez votre pâte à beignet en mélangeant dans un saladier le jaune d’œuf, la farine, l’huile d’olive, le thym, une pincée de sel, quelques tours de moulin à poivre puis le lait. Mélangez juste le temps d’obtenir un mélange homogène. Préparez votre friture en mettant à chauffer votre huile dans une sauteuse à fond épais, ou bien plus simplement comme moi dans votre friteuse ...

Au moment de servir, trempez rapidement vos fleurs de courgette dans la pâte à beignet et mettez-les à frire. Lorsqu’elles sont dorées d’un côté, retournez-les et laissez dorer de l’autre côté. Quand elles ont une belle couleur (cela ne prend que 4 ou 5 minutes, pas plus), égouttez-les, placez-les sur une feuille de papier absorbant et saupoudrez-les de fleur de sel. Réservez les premières à l’entrée d'un four tiède en attendant que les autres soient cuites ... Dégustez très vite. Rien de pire qu'un beignet qui attend ! ;o)

beignets de fleurs de courgettes

J'ai refait une fournée de ma classique pizza bianca brûlée au chalumeau ! ;o)

pizza blanche

Le dîner peut démarrer, avec pour commencer une coupe de ce cocktail que j'adore ...

a table 2

Le Bellini ... La saison des pêches n'est pas encore là, tant pis pour la purée fraîche mais j'ai en stock un merveilleux nectar acheté dans les Alpes de Haute Provence l'an dernier ... Chez Nicolas, on vend un très correct Prosecco ... et l'ensemble fait un cocktail terriblement festif, je trouve ... Ma recette, je la prends dans ce livre que j'adore ... C'est tout simple, une part de purée de pêche blanche bien sucrée pour trois parts de prosecco très frais ... Rien de compliqué et la fête au fond du verre ...

harry's Bar

Vient ensuite un plat de mafaldine, ces longues pâtes ondulées, juste rehaussées d'une poêlée de légumes de saison sautés ... Je fais sauter, donc, selon mon habitude, des asperges vertes à la poêle dans un peu d'huile d'olive. Je cuis quelques instants à la vapeur, dans deux casseroles séparées, des pois gourmands frais et des petits pois, frais eux aussi. Je les garde très croquants, surtout.

marjoliane

Je fais rôtir au four des tomates cerises et des gousses d'ail que je laisse en chemise. Je saupoudre le tout des petites feuilles de quelques branches de thym frais ...

tomates rôties

Au moment de servir, je rassemble tous les légumes verts réservés dans une grande poêle et je fais réchauffer à feu vif. J'ajoute un peu de fleur de sel, quelques tours de moulin à poivre et une poignée de feuilles de marjolaine. Ça, c'est indispensable.

 pour les pâtes

Et puis je mélange le tout et je sers sur les pâtes. Croyez-moi, c'est un festival de saveurs qui s'offre à vous, ce plat-là ...

sauce des pâtes


Râpez un peu de pecorino sur vos pâtes et dégustez très chaud ... Le bonheur frappe à votre porte ... ;o)

 pasta

Vient le moment de servir une belle roquette piquante assaisonnée d'huile d'olive et de jus de citron ...

fromage et roquette

... et les deux fromages choisis par ces dames chez Ceneri. Ah, ce petit chèvre à la tapenade, c'est un vrai délice !

fromages

Et puis c'est le moment du dessert. Il est prêt depuis ce matin et attend son heure dans le réfrigérateur. Pratique ! Mi-trifle, mi-tiramisu, vous le savez, je me damnerais pour ce dessert-là ! Et comme, de l'avis de tous mes goûteurs, cette dernière version est la meilleur qu'ils aient jamais goûtées, je vous donne deux ou trois explications ...

Triflemisu à la fleur d'oranger ... (voilà un joli "mot-valise" pour toi, Hillary !)

Tiramisu fraise fleur d'oranger

Pour 6 à 8 personnes ...

- 24 beaux biscuits à la cuillère
- 1 verre de sirop de pêche-abricot (Moulin de Valdonne, il est délicieux) assez concentré (= du sirop dans un verre d'eau, pas du sirop pur ou ce sera bien trop sucré)
- 500 g ... ou plus ... de fraises bien sucrées et parfumées coupées en deux
- 3 pêches ou nectarines, pelées et coupées en morceaux de 2 cm de côté environ
- 2 boîtes de mascarpone (soit 2 X 250 g)
- 33 cl de crème fleurette
- sucre selon goût
- Eau de fleur d'oranger selon goût

Préparation :

1. Prenez un grand plat creux (ici, j'utilise un très gros photophore) et placez au fond, en les serrant bien, les biscuits à la cuillère que vous aurez rapidement trempés dans le sirop. Attention, ils tombent vite en charpie.

2. Dans le bol de votre processeur, montez la crème fleurette en chantilly et réservez-là dans un saladier, au frais. Récupérez le bol de votre processeur et placez-y le mascarpone, que vous allez battre pour qu'il devienne bien lisse. C'est important, ça a vite tendance à garder de gros grumeaux, ce truc-là ! Reversez alors votre chantilly dans le bol du processeur, par-dessus le mascarpone, et battez un moment encore en ajoutant cette fois-ci le sucre (une centaine de grammes en général mais faites selon votre goût et aussi selon la douceur de vos fruits et l'intensité du sirop avec lequel vous aurez imbibé vos biscuits) et la fleur d'oranger. Là encore, allez-y mollo et ajoutez goutte après goutte pour éviter d'avoir un parfum trop fort ... Lorsque le mélange est homogène, juste sucré et parfumé comme il faut, arrêtez de battre et réservez. Placez rapidement vos fruits en une couche serrée sur les biscuits imbibés. Versez par-dessus la crème au mascarpone, décorez de quelques tranches de fruits que vous aurez conservées et filmez. Placez au réfrigérateur pour 6 heures au moins ... Et voilà !

tiramisu

Régalez-vous comme nous l'avons fait, au clair de lune, si possible. Ça rend tout encore meilleur, un joli clair de lune ...

la lune

Allez, on laisse nos deux copines le temps d'une petite semaine explorer notre jolie région. On a un peu de boulot et pas le temps d'aller se promener avec elles. Dommage ! Mais nous les retrouverons à Antibes le vendredi suivant.

En attendant, je viens de vous le dire, au boulot ! Oh, quand même, ce n'est pas parce que l'on bosse que l'on ne peut pas se faire plaisir ! ;o)

Une invitation en milieu de semaine. Daniel, le mari de ma copine Juliette, est à Cannes pour un soir.
 Ça fait toujours plaisir, ces visites inopinées!

saucisson et Olives, comme en Provence

L'occasion de se faire des petits dîners impromptus ...

poulet à rôtir

... et de passer une excellente soirée.

poulet cuit

Un bon dîner, du bon vin, de bons convives ... Happiness Therapy  ...

Mâcon Igé 2005 

La semaine file à toute vitesse, avec tout ça. Vendredi arrive. Nous nous mettons en route pour Antibes. Nous sommes en effet invités à dîner dans le joli appartement antibois de Barbara et Hillary.

palmiers à Antibes

La fin de la journée est très belle sur les remparts d'Antibes ...

Antibes le soir

Il fait très doux, il y a encore pas mal de bateaux sur la mer ...

soir à Antibes

Petit panneau-souvenir pour Barbara, qu'il a beaucoup fait rire ! ;o)

danger

On tente l'expérience avec Beluga ? Même pas peur !

beluga sur le mur

Au loin, Club Med passe, toutes voiles au vent ...

club med in Antibes

On rejoint très vite la rue du bas castellet ... Les figuiers de Barbarie sont en fleur ...

figues de Barbarie

Elle est vraiment mignonne, cette ruelle ...

rue du Bas Castelet

Un chat nous regarde arriver de loin.

petit chat à Antibes

C'est à peine s'il bouge lorsque nous l'atteignons ! ;o)

petit chat 2

On ne va pas l'embêter. Tout est si tranquille, dans cette rue.

porte bleue

C'est tellement beau, le vieil Antibes !

bleu

Nous arrivons. Toc, toc ! On frappe à la porte ...

poisson

... et nous voilà à nouveau avec nos copines. Quelques petits cadeaux pour les remercier de leur accueil et leur rappeler leur passage dans notre région déclenchent une émotion terrible. On fera attention, la prochaine fois ! ;o)))

ouvrir les paquets

Pendant ce temps, un chat perché à quelques mètres de la fenêtre grande-ouverte regarde avec intérêt Philippe ouvrir une bouteille de Champagne ...

petit chat gourmand

Il prendrait bien l'apéro avec nous, le coquin ! ;o) On trinque à l'amitié, aux belles rencontres, ce jour-là, autour d'une flûte de champagne à la rose. Vous savez, cette chouette recette de chez Florian où l'on place au fond du verre une cuillerée de confit de pétales de roses avant de verser dessus "quelques gouttes" de Champagne. Si le confit de pétales de rose n'est pas trop froid, la gelée fond doucement et les pétales de rose se mettent à flotter dans la flûte ... Magnifique ...

champagne et rose

Pour l'apéritif, il y a plein de choses délicieuses, avec une mention spéciale pour ces petites boules de fromage de chèvre marinées à l'huile ... Juste écrasées sur des petits pains suédois, c'est une vraie tuerie ...

apéritifs à Antibes

Continuons nos bavardages autour de la table du dîner ...

assiettes

Même Beluga a son couvert. Pas sur la table, quand même ! ;o)

petit chien

Pendant que Barbara s'affaire à tout mettre en place ...

barbara in the kitchen

... Hillary utilise les services de Paul pour quelques affaires techniques de la plus haute importance ! ;o)

two geeks

Menu simple et parfait, ce soir. Des pommes de terre à la graisse de canard rôties au four ...

pommes de terre d'Hillary

... accompagnent des poulets rôtis délicieux. Quelle bonne idée que de servir à côté des artichauts coupés en deux, que l'on arrose d'un mélange de beurre fondu et de jus de citron. j'adore cette idée ... et le goût qu'elle a ! ;o)

assiette poulet artichauts pommes de terre

Forcément, on boit du rosé. Pas mal de rosé ...

rosé

Ça met de bonne humeur et ça délie les langues ! ;o)

naugthy girl

On est vraiment gâté, ce soir !

a table !

Oups, en regardant cette photo, je me rends compte que j'allais oublier de vous parler d'une excellente salade d'endives, poires et fromage de chèvre ... Parfumée et rafraîchissante. Un mélange vraiment réussi !

a table 2

Allez, on fait un sourire à l'objectif, les amis ? ;o)

dîner à Antibes

Divine fin de dîner avec deux glaces juste sublimes. Voilà qu'Hillary et Barbara nous font découvrir leurs bonnes adresses, elles aussi ? Je ne connaissais pas ce glacier, tout près du port, sous les remparts ... La Gelateria del Porto ... C'est minuscule, ça passerait vite inaperçu et honnêtement, je crois que je referai souvent le trajet Cannes-Antibes pour aller acheter quelques-uns de ces lingots glacés-là !

deux glaces

Une glace au café très corsé, comme un vrai expresso, et une autre où la vanille est reine ... Les deux sont à tomber ...  Pour les accompagner, des cerises fraîches et une compote de ces mêmes cerises aromatisée au confit de mandarines de chez Florian. Barbara made it.

le dessert parfait

We loved it !

dessert parfait 2

Pendant que l'on se régale, Hillary est très occupée.

two friends

N'y a-t-il pas un petit air de famille entre ces deux-là ? ;o)

two blonds … N°2

Quelques cerises plus tard, nous nous quittons ...

cerises

La nuit est belle. Aussi belle qu'a été notre soirée.

bateau à Antibes, la nuit

Le samedi matin, je prends le train pour Nice. Je passe une délicieuse matinée à déambuler dans les rues et à prendre "quelques" photos.

place Masséna

Il fait super-beau, très bon et les gens semblent particulièrement relax.

Jaume

On se sent revivre, avec un temps comme celui-là. L'air est exactement à la bonne température. On le sent glisser comme un souffle d'ange sur la peau.

 lampadaire à Nice

Le clapotis de la fontaine sonorise joliment la place Masséna.

 fontaine massena 1

J'aime beaucoup cette fontaine. On l'appelle "la Fontaine du Soleil". Elle est l'oeuvre du sculpteur Alfred Auguste Janniot (1889-1969), un des grands sculpteurs des Années Trente, ami du grand décorateur Jacques-Émile Ruhlmann dont j'adore les meubles Art Déco. Réalisée entre 1934 et 1937, elle ne sera inaugurée qu'en 1956.

fontaine masséna 3

Elle célèbre Apollon qui règne au-dessus de ses cinq planètes, la Terre, Mars, Mercure, Vénus et Saturne, au centre de son chariot solaire tiré par un cheval de bronze, sortant de la nuit pour apporter lumière physique et lumière spirituelle au monde des Vivants ... Une des très belles fontaines du classicisme baroque.

fontaine massena 2

Démontée pendant de longues années, elle a retrouvé depuis Mars 2007 sa place, pour notre plus grand plaisir.

fontaine massena 4

... et pour le plaisir de cette jolie dame, aussi ! ;o)))

 fontaine Massena 6

Je ne suis pas la seule à traîner dans les rues ... Ne sont-ils pas élégants, ces deux-là ?



Le soleil commence à bien taper.

table rouge

Le Dogs Bar à l'angle de la rue Saint-François de Paule et de la rue de l'Opéra est rempli d'eau croupie. Il faudra remédier à cela dans les plus brefs délais ! ;o)

 dog's bar

La terrasse du restaurant est, elle, accueillante.

la petite maison

Je passe devant chez Auer, l'excellent chocolatier chez qui je vous ai déjà emmené. C'est par là, si vous voulez vous souvenir ...

Auer

La Couqueto est ouverte ... Pour voir ce qu'est le vrai artisanat provençal, c'est ici qu'il faut aller. Au fait, savez-vous ce qu'est la couqueto ? C'est la jolie coiffe des Provençales, des Marseillaises, en particulier ...

santons

Je passe devant une mini-oliveraie. ;o)

oliviers

J'hésite à boire un café au Bar de la Dégustation ...

 bar d ela dégustation

... sur la Place du Palais de Justice, où se tient en outre le traditionnel Marché aux Livres Anciens et d'Occasion. Je n'ai pas trop le temps, en fait ...

place du palais de justice

Encore quelques pas et j'arrive au fameux Cours Saleya. Devant moi, la très belle chapelle de la Miséricorde.

 église saleya

On ne peut venir à Nice pour la première fois sans aller faire un tour sur le Cours Saleya. C'est ainsi que Barbara va le découvrir très bientôt.

 sur le cours

Dès le XVIIème siècle,  le Cours et ses terrasses sont le centre de la vie mondaine niçoise. Les notables fréquentent ses cafés et ses boutiques luxueuses. On se promène sur les terrasses et on s'extasie devant les couchers de soleil sur la Baie des Anges ...

Cours_Saleya 1759 Nice

En 1839, Benoit Visconti ouvre l’Établissement Littéraire Visconti,  qui restera pendant plus d’un demi-siècle une référence pour tous les passionnés des Arts et des Lettres du monde. On y organise des soirées de charité. Dans la bonne société, on se doit d'être vu chez Visconti. À cette époque, le carnaval de Nice se tient sur le Cours. Sur la terrasse de Visconti sont alors installée des loges que l'on s'arrache ...

Salon_litteraire_Visconti

 Le premier marché aux fleurs, fruits et légumes de la ville est ouvert officiellement ici le 22 juillet 1861.

rayures saleya

En 1892, le corso du carnaval abandonne le Cours, qui perd alors de  sa superbe. Les gens chics l'abandonnent. On le couvre d'une grande halle métallique, puis d'une dalle de béton et voilà le cours transformé en dehors des heures de marché en un immense parking. Triste destin !

ciel saleya

Depuis quelques années, il a été heureusement rénové mais il devient aujourd'hui une attraction touristique plus qu'un marché avec une vraie âme ...

saleya 1

Malgré tout, il reste de quoi se promener avec plaisir.

saleya

L'architecture a gardé son cachet.

le café des fleurs

Ça sent bon le Sud, même si tout est là pour attirer le touriste plus que l'autochtone ...

 poivrons séchés

Retrouvera-t-il un jour son âme, le marché Saleya ?

agrumes

Je n'en ai pas la moindre idée ... La tomate à 14€95 le kilo, je trouve ça un peu angoissant, dans notre région. Même si elle est "à l'ancienne" ! ;o)

tomates anciennes

Même la socca de Thérésa a paraît-il perdu de son  intérêt.

chez Theresa

Heureusement, il reste quelques bons restaurant. Le tout est de mettre le prix. Ce qui peut être un problème, là encore, surtout si l'on considère que la cuisine niçoise est une cuisine simple et faisant la part belle aux produits de saison ...

menu la cambuse

Le seul pour lequel je ressente vraiment une petite tendresse, c'est le Safari, tout au bout du Cours. J'y ai goûté, il y a plus de 25 ans, mon premier bagna cauda. Un véritable émerveillement. C'est là que je suis tombée amoureuse de la cuisine niçoise. Ça, ça a quand même un certain prix ! ;o)

le safari

Et c'est amusant : C'est là aussi que m'a spontanément donné rendez-vous Hillary. Elle connaît l'endroit ...

au safari

Je les cueille donc au Safari et les emmène vite en promenade.

 bout du cours saleya

Hillary connaît un peu Nice mais il lui reste encore plein d'endroits à découvrir.

tuiles colorées

Je vais m'employer à combler quelques-unes de ses lacunes, donc.

dorure

Et puis Barbara doit avoir une très belle première impression.

fer forgé

C'est important, la première impression.

palais de justice

Je n'ai que quelques heures devant moi pour ce faire alors vite, en route !

palais rosco

Nous allons quitter le Vieux Nice et rejoindre le bord de mer. Je fais admirer au passage à mes copines quelques jolis jardinets cachés ...

petit jardin caché

... et puis aussi ma plage fétiche.


castel 2

Pas pour la page en elle-même, je n'y suis jamais allée. Il faudra cela dit que j'aille y faire un tour, un jour. Parce que ça a l'air plutôt sympa. Non, ce qui me plaît vraiment, c'est la jolie structure Belle-Époque qui reprend vie à chaque belle saison.

castel 3

Et puis la mouette qui la surplombe, surtout ... C'est comme ça, des fois, on a des coups de coeur et on ne sait pas vraiment pourquoi ! ;o)

castel

Juste de l'autre côté de la rue, on emprunte le grand ascenseur qui monte au château. Une découverte pour Hillary, qui n'est jamais montée tout en haut de la colline par peur de la grimpette. Et pourtant, Dieu sait que le panorama est saisissant !


depuis le château

Le Cours Saleya, par exemple, a, vu d'en haut, une toute autre allure.

cours saleya vu de haut

Et puis en haut, à l'endroit où se trouvait autrefois le château de Nice, il y a un grand parc très agréable ...

anniversaire pirate

La vue sur le port de Nice est impressionnante, elle aussi.

depuis le château 2

C'est l'un des plus beau panorama que je connaisse ...

port de Nice 1

On marche un moment, en nous arrêtant un instant sous la cascade.

cascade du château

On profite du bleu profond de la mer ... et puis on redescend ... comme nous sommes montées !


mer et toits

Retour dans la vieille ville et arrêt chez Auer.

fabrique de fruits confits

Barbara découvre cette extraordinaire boutique et achète quelques bricoles ...

 hillary et Barbara chez Auer
,
... cependant que je me réapprovisionne en sirop de fruits confits. C'est sublime sur une glace et cette fois-ci, je choisis un sirop de fraises confites et un autre d'ananas ...

sirops

Pendant ce temps-là, Hillary fait quelques photos des bacs de fruits en plein confisage ...

hillary chez Auer

On repart en s'arrêtant chez Alziari, le producteur d'huiles d'olives. Pas mes préférées mais elles sont quand même très bonnes !

huile d'olive

On revient sur la place Masséna ...

toits et ciel bleu

... et on entre aux Galeries Lafayette. J'en connais une qui fatigue ! ;o)

repos

Et pourtant, il y a des jolis trucs à voir, aux Galeries ! ;o)

shoes

Comme on a rendez-vous en début de soirée avec Philippe et ma copine Rachel, qui n'étaient pas libres dans la journée, on se rapatrie encore une fois vers le Vieux Nice. Un arrêt dans une jolie librairie ...

les niçoises qui lisent sont dangereuses

D'autres arrêts devant quelques curiosités architecturales, aussi.

flat iron nice

... et des curiosités animales, aussi !

mariage de chiens

Étonnant, non ? ... comme disait le regretté Pierre Desproges.

york

Allez, encore un bel endroit que  Hillary ne connaît pas. Le Palais Lascaris, dans la rue Droite.

dans les escaliers Palais Lascaris

Je ne vous en dis pas plus.

palais lascaris 2

Tout a déjà été dit dans ce billet-là!

palais lascaris 1

En tout cas, c'est toujours aussi magnifique ...


plat palais lascaris

... et je crois que nos amies sont conquises ! C'est le principal.

plus fait douceur que iviolence

Moi, je suis ravie aussi  car j'apprends que cet été, Matisse sera à l'honneur dans tous les musées de la ville. Un joli mois de Juillet en perspective !

matisse à Nice

Ces dames ont besoin de reprendre quelques forces, maintenant.

les deux amies à Nice

Le dîner est encore loin. Il n'est que 16 heures, comme me le dit si bien Hillary. ;o) Je les fais passer devant mes endroits favoris. Chez Palmyre ...

chez Palmyre

Au Bar de la Bourse ...

bar de la Bourse

Et puis au Carthage ...

le Carthage

... le Tunisien chez qui on boit la meilleure des citronnades et chez qui l'on mange les meilleures bricks au thon ! Voyez plutôt par ici, les gourmands !

le carthage 2

Même ce petit chien noir ne s'y trompe pas. Alors, elle n'est pas bonne, la citronnade du Carthage ? ;o)

chien et pastis

Et puisque l'on parle de chiens, quelques "merda de can" vous feraient-t-elles plaisir ?

raviolis

Fait main, fait bien ! ;o)))

merda de can

Pour le stockfish, je suggère aux copines de s'arrêter ici, chez Glandeves ...

glandeves

Mais non, ce dont Hillary a envie, c'est d'une part de socca de chez René Socca.

devant chez René Socca

De toute façon, Barbara se doit de passer un moment chez René Socca. Une véritable institution du Vieux Nice ! Elle doit goûter aux beignets de cébettes et aux accras ...

acras

À la pissaladière, aussi ...

pissaladière

Enfin, si j'en crois ce que commandent nos deux amies, elles veulent goûter à tout ! Je me demande avec une certaine terreur comment elles auront à nouveau faim dans un peu plus de trois heures ...

goûter chez René Socca

Moi, c'est surtout la socca qui me fait envie. J'ai sauté le déjeuner. Voilà une petite collation qui sera la bienvenue ... Tchin, Tchin, les amies !

festin

Un moineau habitué des lieux et prénommé Titi nous aide à terminer.

iti

Après ce "goûter", j'ai intérêt à faire trotter ces dames. Allez, c'est parti pour quelques kilomètres à explorer toutes les petites rues de la vieille ville. En bas, d'abord.

ruelle Nice

Dans les coins touristiques pour commencer.

 ruelle Nice 2

Je fais quelques découvertes intéressantes en chemin.

oliviera

On passe sur la place Rossetti.

place Rossetti 1

... très fréquentée comme toujours.

place Rossetti

On s'arrête chez Fenocchio seulement pour regarder les parfums de glaces insolites ...

glace tourte de blette

Et puis on grimpe chaque escalier que l'on voit.

escaliers

On arrive en haut de la butte.

linge aux fenêtres

On sent enfin l'atmosphère du Vieux Nice ...

capucines

Nous voilà loin des hordes de touristes.

niche dans le mur

Le quartier est calme, calme ...

courette

Je montre à Hillary et Barbara une maison que j'aime particulièrement. avec une superbe treille.

la treille

Et puis il y a aussi tous ces escaliers ultra-escarpés à chaque entrée de maison ...

escalier jaune

Une ancienne fabrique ... ou n'était-ce qu'un marchand ? ... de savons.

savons

On arrive à distinguer sur les murs quelques vestiges de vieilles réclames, peintes les unes par-dessus les autres ...

Beux

Il sera bientôt l'heure de dîner.

tables fleuries

Nous avons rendez-vous à 19 heures sur la place Garibaldi. Nous y voilà, un peu en avance. Cela nous laisse le temps de regarder la prestation étonnante des ces Italiens lanceurs de drapeaux.

place garibaldi 1

On pousse aussi jusqu'au MAMAC.

théâtre

Devant le théâtre, une installation étonnante de l'artiste belge Arne Quinze. Un assemblage de planchettes peintes en orange fluorescent. Étonnant mais pas désagréable du tout.

installation MAMAc

D'ailleurs, j'irai voir l'exposition qui lui est consacré.

arne Quinze

Ce n'est vraiment pas mal, surtout avec ce ciel en toile de fond ...

installation MAMaC et ciel

Sur le parvis du musée, Arne Quinze côtoie Calder ...

calder et ciel

... et Nikki de Saint-Phalle. Pour ce jeune artiste, voilà une belle consécration !

Nikki de Saint-Phalle

Tout près, Barbara découvre un gros buisson de fleurs ravissantes. Elle me dit qu'on l'appelle "Bottle brush". Goupillon ? Ça lui va très bien, à cette jolie plante !

plumeau 1

En retraversant le Paillon, on s'arrête devant les grands panneaux qui montrent ce qu'était le Paillon avant, et ce qu'il va devenir. Même si on est du genre nostalgique, je crois qu'on ne perdra pas au change. Je vous montrerai quand les travaux seront terminés !

les blanchisseuses du Paillon

18h50 au clocher ! Alors, ils arrivent, nos copains ?

le clocher

On poireaute encore quelques minutes devant le café de Turin. J'y reviendrai très vite pour quelques huîtres et un verre de vin blanc. Trop envie !

le café de Turin

Ah, les voilà ! Rachel et Philippe sont là. On se dit bonjour, pendant que Beluga fait de nouvelles connaissances.

reniflages

J'ai réservé le restaurant pour 19h30 et il est tout proche. Allez, ça nous laisse le temps d'aller faire un tour sur le port.

philippe et barbara

On l'a vu tout à l'heure de très haut. Nous voilà au niveau de la mer et c'est très beau aussi.

le vieux port de nice

Quelques remarques architecturales à ces dames en passant.

la maison tordo 1

Les maisons niçoises ont tout pour plaire.

maison Tordo 2

De l'élégance, de la couleur ... Et puis elles ont toutes un petit nom ! ;o)

maison bonifassi

Philippe a repéré un beau bateau de course. Il est ravi.

virbac

De fait, la bête est belle.

 Mod 70

Tiens, Club Med, que nous avons vu hier au large d'Antibes, est amarré ici. Le début d'une croisière. On entend dans les hauts-parleurs les consignes données aux nouveaux arrivants.

club Med 2

Plus gros encore, un ferry qui partira à 20h00 pour la Corse. On saute dedans ? ;o)

sncm

On arrive mine de rien au bout du quai, devant cette grosse maison que j'adore depuis toujours ...

toits du port

Voilà un endroit où je vivrais bien, je pense ... ;o)

détail toit du port

Oh, vous avez vu dans quoi on roule, à Nice ? ;o)

limousines

Heureusement, de l'autre côté de la route, la nature reprend ses droits.

Mer 1

Et quelle nature ! C'est beau, la mer ... Je mesure chaque jour un peu plus la chance que j'ai de vivre juste à côté, vous savez ? Je ne pêche pas, pourtant ...

mer 3

... ni ne me baigne souvent dedans, d'ailleurs ...

mer 4

... mais à chaque fois que je la regarde, cela me redonne une énergie folle. C'est ainsi. Et c'est bien !


J'en connais d'autres que cela met de bonne humeur, le soleil et la mer ! ;o)

promenade au bord d el'eau

Retour sur la Promenade des Anglais, avec ses barrières bleu Klein, n'est-ce pas Hillary ? ...

bleu Klein d'Hillary

Le soleil commence à baisser à l'horizon ...

castel au soleil couchant

La journée fut belle ...

hotel suisse

On redescend le Quai des États-Unis ...

philippe

... au milieu des bougainvilliers et des jasmins en fleurs ...


Les derniers rayons du soleil lèchent les façades joliment ...

grue

Retour sur le Cours, que l'on traverse rapidement ...

Lou COurs

Arrivée à destination ... Le Bar des Oiseaux, à l'angle de la rue de l'Abbaye et de la rue Saint-Vincent ...

bar des oiseaux

Vous ne connaissez peut-être pas le Bar des Oiseaux. Il ouvrit en 1959, créé par les parents de l'humoriste Noëlle Perna lorsqu'ils arrivèrent d'Algérie, comme tant de Pieds-Noirs à cette époque.

bar des oiseaux 2

Leur fille, future "Mado La Niçoise", reprit l'établissement et y fit ses propres armes d'humoriste derrière son comptoir, d'abord, puis dans un petit théâtre qu'elle installa juste à côté en 1999. Pour mes copines américaines qui ne connaissent pas, allez faire un tour sur You Tube .... Par ici, par exemple ! Vous qui vouliez entendre l'accent niçois, vous serez servies ! ;o))

mado

Moi, j'aime bien ce restaurant.

menu bar des oiseaux

De la cuisine aux doux accents niçois  ...

menu 2

Et une assiette, intitulée "merenda" ... La merenda, c'est en quelque sorte le casse-croûte niçois ...

assiette merenda

Ici, c'est une énorme assiette emplie de choses divines ... La trucchia, cette sorte d'omelette aux blettes, pignons et parmesan, la tapenade, la pissaladière, les panisses taillés en frites fines, la ratatouille posée sur un canapé feuilleté, les vrai mesclun et les petites olives ... Tout est un régal et un merveilleux étalage des richesses culinaires de la ville. Et puis c'est vraiment bon.  Alors c'est là que je veux qu'Hillary et Barbara terminent leur séjour parmi nous ... On commence par un mojito qui met tout le monde de bonne humeur ... et débute une excellente soirée.

a table

Ce soir, il y a une ambiance musicale tout à fait sympathique, de surcroît. Un spectacle fort justement intitulé "Brooklyn", qui va enchanter Barbara, tout particulièrement. Trois gars qui chantent la fleur de la chanson américaine classique. J'adore aussi. Ils sont sympathiques et plutôt bons. Délicieux moment à tous les égards, donc ... De notre arrivée ...

brooklyn

... jusqu'au dessert ! ;o)

fondant au chocolat

Hillary a l'air contente. Tant mieux.

hillary au bar des oiseaux

Fin d'une belle semaine ... On remmène les copines à leur hôtel, tout près de l'aéroport. Demain, Barbara retournera chez elle, à New York.

devant le bar des oiseaux

Hillary, elle, nous la retrouverons au bout du Quai Saint-Pierre, le lendemain matin. Elle part pour Saint-Tropez. Cannes, Saint-Tropez, Saint-Rémy en Provence, elle fait la tournée des Grands-Ducs ! ;o) Comme elle prend le bateau, nous prenons un dernier café-croissant ensemble ... Juste au bord de l'eau ...

petit déjeuner

Le bateau arrive, Hillary part, les yeux humides ! ;o)))

départ d'hillary

Cette fois-ci, tout le monde est parti.

bye bye Hillary

Semaine calme en perspective ...

on pêche

La vie de tous les jours reprend son cours ...

la plage

C'est bien aussi, la vie de tous les jours ...

transats

Surtout ici ...

parasols

N'est-ce pas, l'ami ? ;o)

beluga fatigué

Le bateau d'Hillary s'éloigne.

le bateau est loin

À bientôt, les copines ! On compte sur vous très vite ! ;o)))

port de Cannes A bientôt

Et à vous aussi, lecteurs et lectrices, je vous dis à bientôt. Vive l'arrivée de l'été ! Vive les grillades et les grandes tablées de copains ! À très vite, donc !





71 commentaires:

  1. Je ne prends malheureusement plus toujours le temps de te lire mais tes billets restent aussi savoureux. Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
  2. Tu me donnes un avant gout de mes très prochaines vacances sudistes!.....on a enfin un peu de soleil ici, mais il me manque le petit je ne sais quoi dans l'air qu'on n'aura jamais chez nous...
    Quant au siestoir, je trouve qu'il devrait y en avoir partout!...quand nous nous promenons, MrD et moi, nous sommes toujours à la recherche d'un banc accueillant....

    RépondreSupprimer
  3. En effet, la vie et belle et c'est bien d'en profiter à tous les niveaux!

    Bises et bonne semaine,

    Rosa

    RépondreSupprimer
  4. Et bien, tu as réussi à tout réunir dans un seul billet ? Tu es trop forte !!! ;-)
    En tous cas, c'est vrai que ce fut de beaux et bons moments.
    De belles rencontres avec Hillary et Barbara, tout comme ce fut le cas avec tes amis canadiens si sympatiques, et de belles retrouvailles avec Daniel et son collègue.
    Et merci pour les belles photos de Béluga. Tu arrives toujours à avoir de belles images de lui. Ca fait plaisir et je le trouve trop beau mon toutou !!! hehehe
    Dans tes billets, il y a quelque chose qui est chouette c'est que tu arrives à sublimer chaque lieu. C'est incroyable ! Bravo, tu es une vraie reporter et tu me donnes envie de soit retourner dans ces endroits, soit découvrir ceux que je ne connais pas. Tu es top !!! :-)


    RépondreSupprimer
  5. Une bien jolie publication, comme à ton habitude
    Je te souhaite un beau lundi
    Valérie

    RépondreSupprimer
  6. OUIIIII la VIE EST BELLE lorsqu'on sait apprécier tous ces moments de convivialité en y associant DAme NATURE et tout ce qu'elle nous offre
    MERCI une fois encore pour ce billet qui respire le BONHEUR De VIVRE!
    Belle semaine
    NIC

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Belle semaine à toi aussi, NIC, et encore merci pour ces commentaires toujours si chaleureux.

      Supprimer
  7. Des rires, des amis, des animaux, des produits locaux délicieux, on cuisine, on mange ensemble, on rit...je veux en être ! c'est ainsi que la vie est belle....encore un billet magnifique...
    belle journée

    RépondreSupprimer
  8. Quelle promenade encore, sur le blog le plus jovial, le plus gourmand, le plus convivial, le plus... le plus... que je connaisse. T'es top de chez top, comme d'hab ! Je repars avec un morceau de socca, pour moi c'est assurément dans le vieux Nice qu'on déguste la meilleure !
    PS : la plante avec les feuilles pennées et des grappes violettes, à ce que j'en vois, pourrait être identifiée comme étant un Mahonia Aquifolium (j'adore cette plante qui fait de belles fleurs jaunes, et sur mon blog de sauvages, elle sert d'image d'écran, ses "fruits" peuvent être ronds ou oblongs... ), je transforme ces derniers en délicieuse confiture !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. T'es une championne ! Je vais me renseigner pour les confitures, alors ... ;o)

      Supprimer
  9. Il y a des touristes qui ont de la chance quand meme, tu les as chouchoutees tes amies americaines :)
    Dis, pourquoi tu mets des morceaux de pain dans le poulet roti, ca donne quoi, des croutons au jus?
    Bises et bonne semaine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, en quelque sorte ! L'idée vient de chez Martha Stewart. Ça s'appelle un edible roasting rack. Une excellente idée que je reprends à chaque poulet rôti, maintenant.

      Voilà le lien: http://www.marthastewart.com/272309/edible-roasting-rack

      Si tu essayes, ne fais pas comme moi la dernière fois. J'ai voulu découper le poulet à table. Tout le jus, et il y en avait beaucoup dans la cavité, s'est répandu sur les croûtons au premier coup de couteau et, le temps de finir de découper et de servir, le pain était passablement détrempé. C'était délicieux quand même, cela dit. Les autres fois, j'avais découpé le poulet à part et là, c'était juste divin !

      Supprimer
  10. Que de belles phtos.. gens sympathiques.. animaux aussi..belle bouffe.. paysages superbes..
    Vraiment plaisant vous accompagner!

    RépondreSupprimer
  11. Merci pour ce fabuleux reportage que je lis toujours avec gourmandise
    bises
    sicacoco

    RépondreSupprimer
  12. Encore un beau reportage et en plus , il est paru assez tôt , et je n'ai pas eu le temps de le languir !
    Tu es un vrai chef chère Helène , tu nous ravis toutes les fois.
    Amicalement

    RépondreSupprimer
  13. Le 30 mai j'ai vu et apprécié le Nice que tu racontes. Une bonne socca de chez René aussi et lorsque j'ai lu l'annonce de l'exposition Matisse c'est à toi que j'ai pensé.
    Partager ces moments de belle vie est un pur régal.
    A bientôt de te lire...Le Mucem peut être ?
    Amitiés de Mylène

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Mylène ! Il aurait fallu me dire que tu passais par ici ... Le Mucem, j'irai y faire un tour cet été, c'est sûr ...

      Supprimer
  14. Quelle belle visite !! je me rends compte qu'il y a encore plein de beaux coins à découvrir pour nous vers chez vous ;o)
    Purée, les prix sur le cours Saleya !!!!! c'est ce que l'on appelle des attrapes touriste, non ? 14.95 € les tomates !! y a de l'or dedans ?
    J'avais le même joli petit chien noir que celui qui boit la citronnade.
    Je louche sur la magnifique cuisine de l'appartement loué par Hillary et Barbara, j'aime beaucoup la table.
    Tout se billet sent l'été, ce n'est pas encore tout à fait le cas chez nous et les étals des marchés sont moins fournis de légumes estivaux, hélas !!
    Merci pour ce beau billet, encore un fois.
    Je vous embrasse tous

    RépondreSupprimer
  15. Tu ensoleilles notre grisaille du nord et nous donnes envie de rejoindre le sud,malheureusement ce sera pour bien plus tard!
    Merci de nous faire partager ces séjours avec tant d'enthousiasme.

    RépondreSupprimer
  16. Quelle jolie semaine basée sur l'amitié !!
    Merci encore pour ces belles choses découvertes
    bonne journée bisous

    RépondreSupprimer
  17. Oh... c'est amusant de visiter ton coin de pays en si belle compagnie américaine! J'ai comme l'impression d'être avec vous, c'est bien chouette... Manquait plus que Paul, là.

    Quant à tes plats, je ne connais presque rien de ce que tu nous y présentes. Sérieusement, je commence presque à me faire des complexes, là. ;-0)))

    En tout cas, tu ne chômes pas entre un billet l'autre. T'es notre championne, va!

    AnneXXX



    RépondreSupprimer
  18. elle ont eu bien de la chance d'être si bien guidée ;-)
    nous allons aussi jouer les touristes le temps d'une journée à Bergame en Italie, ce sera l'occasion pour papounet de prendre l'avion et de sortir de notre Belgique natale pour la première fois depuis 76 ans, faut en profiter car les années passent vite !
    bisous

    aussi sur www.domigateaux.be

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Profiter de chaque instant, et se créer de jolis souvenirs ... Voilà le plus important ! Bon voyage, alors ! ;o)

      Supprimer
  19. Après voir toutes ces photos je ne peux te dire que c'est jolie la France!!!
    Bisous.
    Paloma

    RépondreSupprimer
  20. Quel plaisir à chaque fois tes articles...Bonne journée.

    RépondreSupprimer
  21. Une fois de plus je reste rêveuse et t'envie d'habiter une si belle région. Merci pour ce beau billet.

    RépondreSupprimer
  22. coucou Hélène, encore un superbe billet rempli de soleil ! quel bonheur ! et puis comme tjs, des recettes simples, conviviales et délicieuses. Bises !

    RépondreSupprimer
  23. Un beau reportage comme à ton accoutumée et merci du partage. Je voyage sur ma chaise de bureau ça me fait plaisir car mine de rien ça fait un paquet d'années que je ne suis pas allée dans le sud est. Les plats sont tout aussi bien appétissants les uns que les autres, on a vraiment envie de s'attabler et de partager ces moments de gentillesse avec toi.
    L'arbre dont tu cherches le nom est un mahonia, il fleurit l'hiver en jaune c'est superbe, et là il est grand alors sa chute de fleurs va être grandiose. J'en ai un au jardin mais il mesure 80 cm environ...
    Bonne journée bises

    RépondreSupprimer
  24. bonjour hélène,
    un coucou de limoges, tu questionnais sur ce buisson à grappes .... je pense qu'il s'agit d'une variété de mahonia ( je viens de voir que quelqu'un l'a déjà suggéré aussi ).
    trop bien nice et l'arrière pays que j'ai la chance de connaitre un tout petit peu, donc de bien belles évocations et de bien beaux souvenirs sur de bien belles images !
    amicalement.
    corinne de limoges.

    RépondreSupprimer
  25. Coucou Hélène,

    Comme à chaque fois, on est transporté, tel un roman photo par la balade, les dégustations diverses et variées. On voit les sourires, et on imagine les rires qui doivent fuser, l'agréable compagnie que celle des tiens. Les merveilleux souvenirs que tu leur fabriques. C'est un vrai bonheur que de suivre tes pérégrinations. On sent la bonne humeur, la joie de vivre. Je suis d'accord avec si on regarde notre verre à moitié plein, elle est belle la vie.
    PS : Mille mercis pour ton adorable clin d'oeil, ta cuisine est bien présente dans la mienne, j'ai tout dernièrement fait et à deux reprises tes beignets d'aubergines qui ont été plebiscités. J'aime ta cuisine, ton angle de vue. Biz bien cordiale.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et ta cuisine est bien présente dans la mienne, Veb. je crois qu'on voit souvent la vie de la même façon ... Bises

      Supprimer
  26. Merci, merci....pour ce billet plein de peps ! Vous avez réussi à faire rentrer dans "ma chaumière" ( si triste en ce moment...eh oui il faut bien profiter des bons moments quand ils se présentent !) du soleil et réveillé tous mes sens..Je suis une fan des marchés, où que je sois , quel bonheur !!!! tous ces produits, ces couleurs, ces senteurs, ces ambiances.....n'est-ce pas ? et puis sur la table ensuite hummmm, j'ai la chance d'en profiter tous les samedis dans ma petite ville (Montbrison dans la Loire ) Et puis ce ciel bleu qui nous manque tant cette année...Moi je dis Encore et Encore.......Au plaisir de vous lire ... au gré de vos pérégrinations !!!!
    A bientôt
    Martine

    RépondreSupprimer
  27. Tout comme Hillary et Barbara, j'ai aimé me promener à tes côtés et profiter de tous tes coups de coeur! La visite au marché de Cannes m'a plu particulièrement. J'ai aussi beaucoup apprécié tes recettes qui m'inspireront durant la belle saison!
    Bises,
    Lou

    RépondreSupprimer
  28. quelle jolie promenade, j'ai adoré une fois encore
    je retiens l'idée du siestoir :) et les pâtes aux petits légumes ... la statue avec les chevaux-cheveux ... bisous !! a très vite

    RépondreSupprimer
  29. Comme toujours je trouve chez toi un flot de couleurs et de saveurs qui me donnent (un peu) la nostalgie du pays. Par ex je connais bien le marché du Vieux Nice et ses merveilleuses courgettes. mon en avait planté dans le Lubéron et il nous régalait de délicieux beignets qu'il était le seul à réussir parfaitement. Merci pour ce généreux partage

    RépondreSupprimer
  30. Merci pour ce grandiose reportage photo; quels beaux étals de marché! Vous en avez de la chance dans le Sud!

    RépondreSupprimer
  31. Merci encore une fois pour ce très beau reportant, c'est très émouvant! J'aime tellement venir flâner ici, avec toutes ces photos, ces plats délicieux et pleins de soleil et ces beaux moments de vie que tu partages avec nous! D'autant plus que j'habites à une heure de Nice en voiture et j'y es vécu plusieurs années, donc ça me rappelle plein de souvenirs! Très bonne journée à toi :)

    RépondreSupprimer
  32. Chez Auer, c'est un nom d'ici. J'avais des copains de classe qui portaient ce nom. Serait-ce une transfuge post-Annexion ?
    Comme toujours, tu sais recevoir !!! Tu as comblé tes amies américaines avec ces repas et ces belles visites, balades....

    RépondreSupprimer
  33. Lire tes billets c'est partir en vacances dans ta belle région. Pendant une heure, je suis transportée. Avant de commenter j'ai testé la salade d'endives, poires, chèvre : un vrai régal. Regret que "Le Bar des oiseaux" soit aussi loin, j'aurais bien goûté au merenda, regret que "Fenocchio" et "La gelateria del Porto" soient aussi là-bas, j'ai salivé devant ces glaces très tentantes...
    Merci pour tout, les visites, les belles photos, les accents du Sud, la beauté de tes reportages.

    RépondreSupprimer
  34. Quelle chance de t’avoir pour guide Hélène. Après une semaine de pluie, ton billet me redonne le sourire. Je sens même les odeurs de garrigues, c’est pour dire. On vous embrasse.

    RépondreSupprimer
  35. Quelle chance de t’avoir pour guide Hélène. Après une semaine de pluie, ton billet me redonne le sourire. Je sens même les odeurs de garrigues, c’est pour dire. On vous embrasse.

    RépondreSupprimer
  36. C'est beau, c'est chaud, c'est très gourmand.
    Elle est bien belle la vie!!!
    A bientôt

    RépondreSupprimer
  37. j ai passé un excellent moment en votre compagnie au gré de ma lecture...j aime beaucoup Nice et j y vais regulierement, bisous a toi ,bon week end

    RépondreSupprimer
  38. J'ai salivé sur ton menu de l'antipasti au dessert, et me suis régalée de la balade digestive qu tu nous offres... Merci....

    RépondreSupprimer
  39. On a tjs l'impression d'être en vacances quand on vient chez toi! Ces caisses de fleurs de courgettes me font bien envie! Bisous

    RépondreSupprimer
  40. Que de belles photos et de belles rencontres sous le soleil et dans la bonne humeur!
    j'adore ton esprit;) et surtout...ta façon de recevoir;)
    C'est chaleureux et plein de partages!
    Merci pour ce beau périple.
    Bon week-end.

    RépondreSupprimer
  41. Heureusement que tu es là pour nous apporter le soleil. Pour tes petites tomates, tu pars de tomates cerises séchées que tu mets à macérer dans de l'huile d'olive et tu ajoutes quoi ?

    RépondreSupprimer
  42. Un peu au feeling ... Cette fois-ci, de l'ail frais, du thym, du romarin et quelques graines de fenouil ... Il faut trouver des tomates pas trop sèches, encore un peu souples, pour que ce soit vraiment bon ! Bises

    RépondreSupprimer
  43. les photos sont fantastiques avec des recettes gourmandes bravo
    bonne journée

    RépondreSupprimer
  44. Le marché de Forville, Antibes, le vieux Nice, comme je comprends ton bonheur de vivre dans le sud. le soleil rend la vie plus douce également ainsi que le partage avec des gens sympathiques et chaleureux. Je te souhaite un bel été... bises

    RépondreSupprimer
  45. •✰ •✰ •✰ •✰ •✰ •✰
    Bonjour chère Hélène et merci pour ces MAGNIFIQUES photos qui sentent bon le sud de la France ! C'est fantastique !!!!!
    Hum !!!!! ça donne très envie !!!!

    Je t'embrasse bien fort !!
    Bon dimanche et bonne fête des pères à ton chéri :o) !!!
    •✰ •✰ •✰ •✰ •✰ •✰

    RépondreSupprimer
  46. Quel beau reportage ! Les légumes, les poissons sont très tentants sur le marché.
    Très belles photos qui donnent envie de partir en vacances.
    Très bonne fin d'après-midi en ce dimanche,
    Bisous, Doria

    RépondreSupprimer
  47. Quelle jolie balade sympathique et bien accompagnée tu nous offres, c'est toujours un vrai bonheur de faire un tour avec toi!
    bisous et bonne semaine!

    RépondreSupprimer
  48. Une jolie balade comme toujours.
    Je note les merda de can... vraiment bizarre ce nom mais amusant.
    Bises

    RépondreSupprimer
  49. Un merveilleux moment passé à te lire, comme toujours !
    Bises d'orage

    RépondreSupprimer
  50. Encore une super balade Hélène, vous faites entrer le soleil dans notre maison! vos correspondantes ont beaucoup de chance de vous avoir comme guide. La vie est belle à Cannes chez vous qui donnez une bonne place aux jolies rencontres, à la convivialité.quelques bons plats maison pas forcéments compliqués, un bon verre de rosé bien frais, de la bonne humeur,de la générosité et le gout du partage pour nous faire profiter de vos bons moments. Merci encore Hélène Bises Christiane.

    RépondreSupprimer
  51. Je vais avoir du mal à trouver à Toulouse du poisson aussi frais qu'ici ou par chez toi mais pour les marchés aux légumes j'ai beaucoup d'espoir de réaliser cette poêlée et son explosion de couleurs et de goûts.

    RépondreSupprimer
  52. Quelle merveilleuse balade, merci je me suis crue en vacances ! ;)

    RépondreSupprimer
  53. merci beaucoup, cela redonne le moral, ici, c'est vraiment affreux comme temps, et quand le reste va mal aussi...pas simple....la santé est le bien le + précieux, alors si le soleil se cache aussi.....encore merci, j'ai adoré cette ballade

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tant mieux si cela met du baume aux coeurs ! ;o) Bon courage !

      Supprimer
  54. chaque fois que je viens par ici, j'ai encore plus envie d'émigrer dans le sud! Très belle balade que tu nous proposes là! Je vais me contenter d'aller mettre des tomates à sécher au four, et les aromatiser, cette recette est superbe!

    Bonne semaine, bises!

    RépondreSupprimer
  55. merveilleux reportage, et de belles rencontres, sous le soleil du Sud, superbes etalages, cuisine niçoise, magnifique balade, merci Hélène, bisous

    RépondreSupprimer
  56. Ce bel article m'a follement donné envie d'aller visiter Gourdon, de me balader dans le vieux Nice, de monter au château pour admirer la vue et de retourner à Antibes !

    RépondreSupprimer