22 février 2014

Quelques Jours à Paris en Hiver ... Des Vieux Papiers ... Un Autre Buffet Suédois et Quatre Verrines de Philippe Conticini ...



mosaïque paris fevrier 2014

Nouvelle année, nouveaux billets ... Voilà la seule résolution à tenir, cette année ... ;o)

brioches des rois 

Alors on traîne pas et on s'y met ... On est déjà en février ... En février bien avancé, en plus ... Que diriez-vous d'une promenade à Paris, pour changer un peu ? J'y étais il y a très peu de temps pour des journées d'étude sur le handicap à l'UNESCO et cette petite visite m'a encore une fois permis de découvrir de bien jolies choses ... que je vous ferai partager, comme d'hab ! ;o))

Les promenades dans le Sud-Est, ce sera pour une autre fois ... dans une vie où la pluie et la grisaille  s'arrêteront !!! Je ne vais quand même pas promouvoir une région où il flotte des seaux d'eau tous les jours. Non, c'est décidé, je boycotte ! Vive Paris ! ;o)

Ça tombe bien, j'ai eu l'opportunité, à la fin du mois de janvier, d'aller assister à trois intéressantes journées consacrées au handicap dans les locaux de l'UNESCO, pas loin de la Tour Eiffel ...

l'Unesco et la tour eiffel

"Le Temps de l'Un, le Temps de l'Autre", cela s'appelait ... Passionnant. Oui, en vrai !

 APF

Et l'occasion de se pencher un peu sur son propre rapport au temps, ce temps qui me manque toujours pour faire tout ce que je voudrais faire ... Et comme j'ai malgré tout envie de saisir les opportunités dès qu'elles se présentent à moi, j'ai profité de cette fin de semaine pour explorer, entre deux conférences, les alentours du Palais de l'UNESCO ... Parce que ce coin de Paris, derrière l'École Militaire, même s'il n'est pas très "vivant", au sens populaire et touristique du terme, recèle de tas de trucs passionnants, surtout si vous aimez l'architecture ...

sevres lecourbe

Un quartier chic, donc ...

cordonnerie

Un quartier sobre ... Mais de quoi passer quelques beaux moments le nez en l'air ...

balcon art nouveau

Cela étant, j'ai donc profité de la situation, et de ces journées d'étude, pour aller explorer le Palais de l'UNESCO. Les pauses entre les conférences m'ont permis d'aller déambuler dans les parties publiques, un verre de café ou de thé, tout dépendait de l'heure, à la main ... ;o) C'est que c'est un bâtiment étonnant !

Que je vous raconte un peu ... Nous sommes ici dans le 7ème arrondissement, devant un édifice commandé par l'Organisation des Nations Unies à trois architectes de nationalités différentes : Le Français Bernard Zehrfuss, l'Américain Marcel Breuer et l'Italien Pier-Luigi Nervi.

porche UNESCO

Inauguré le 3 novembre 1958, il prend la forme d'une étoile à trois branches et comporte 7 étages reposant sur des pilotis.

 timbre

72 poteaux de béton permettent en effet de dégager de l'espace au rez-de-chaussée.

UNESCO 7

Le bâtiment est organisé de façon à ce que chacune de ses parties reçoivent la même quantité de lumière.

UNESCO 5

Partout, dehors aussi bien que dedans, des oeuvres d'art ... Un véritable trésor culturel et artistique ... Je vous en montre quelques-unes en passant ... Il y en a tellement d'autres ...

La "Silhouette au repos" d'Henry Moore, d'abord ...

école militaire

Le "Globe symbolique" du Danois Erik Reitzel ...

sphère UNESCO

Un mobile de Calder ...

UNESCO 2

Le "Mur du Soleil" de Joan Miro et Joseph Llorens Artigas ...

UNESCO 3

Sur le Mur du Square de la Tolérance est inscrit, dans les six langues officielles de l'UNESCO, le préambule de l'Acte constitutif de l'UNESCO, entré en vigueur dès 1946 et ratifié à l'époque par 20 états :

 " ... Les guerres prennent naissance dans l'esprit des hommes, c'est dans l'esprit des hommes que doivent être élevées les défenses de la paix ..."

UNESCO 4

Voici, non loin de là, les "Rythmes d'eau" de Jean Bazaine, une belle mosaïque très colorée ...

UNESCO mosaique

Le Jardin Japonais ...

UNESCO jardins

... et la Fontaine de la Paix de Isamu Noguchi ... vue de face ...

UNESCO 6

... et de profil !

UNESCO fontaine

Mais ce que j'aime par-dessus tout, ce sont ces escaliers en colimaçon qui semblent grimper jusqu'au ciel ...

UNESCO escalier

Extraordinaire béton !

détail escalier UNESCO

Clin d'oeil pour ma copine Anne du Québec, ce banc superbe et gigantesque appelé "Cèdre rouge des forêts", oeuvre de Mac Millan Bloedel offerte à l'UNESCO par le Canada ... Impressionnant !

banc canadien

Et puis dans le hall, l'"Homme qui marche" de Giacometti ...

giacometti

Quant à la grande salle de la Conférence générale, dessinée par Nervi, ses murs de béton cannelé plissés à la façon d'un accordéon sont juste époustouflants !

UNESCO 9

Une vraie chance que celle de passer trois jours dans ces murs !

UNESCO 8

Je profite de la pause de la mi-journée pour aller faire quelques courses (l'Odéon n'est pas bien loin, en métro ...) et m'attable en général dans la vitrine d'un bistrot pour manger une bricole ... Sandwich au jambon ou croque-monsieur, cela me rappelle mes années parisiennes ...

croque au Danton

Profiter du temps présent, tel est mon maître-mot ...

entrée art nouveau

Alors oui, je déambule encore et encore dans ces rues bordées d'immeubles superbes. J'en profite pour regarder avec attention les balcons.

balcon art nouveau 2

Certains sont de vraies œuvres d'art ...

balcon suffren

Ceux-ci, par exemple, à la typographie très "Art Déco", ornent l'immeuble qui abrite la Caisse Nationale de la Sécurité dans les Mines ...

balcon des mines

J'aime passer sous le métro aérien. Encore un souvenir d'enfance.

métro aérien

Passer à pied sous ce drôle de viaduc est impressionnant.

sous le pont du métro

Jetez un coup d'œil aux piliers, en passant ...

piliper du métro

J'adorerais habiter à hauteur des voies dans ce coin-là ...

tag sur les toits

Ou bien encore dans cet immeuble-là, au 50 de l'avenue de Ségur ! L'œuvre de l’architecte Gabriel Ruprich-Robert (1859-1953). De loin, l'immeuble ne paye pas de mine mais en s'en approchant, il est époustouflant !

rue Chasseloup-Laubat

 Le bow-window à l’angle de la rue Chasseloup-Laubat est orné de petits morceaux de grès formant fleurs et vaguelettes élégantes ...

détail mosaique

 Quelques jolis ornements en ferronnerie.

balcon et ferronerie 

Le marronnier parisien est à l'honneur, remarquable de précision.

 feuilles de marronniers

 Nous sommes dans les débuts de l'Art Nouveau, au tout début du XXème siècle ... Regardez cette porte d'entrée !

porte du 50 avenue de Ségur

À l’angle du boulevard Garibaldi, la fenêtre du premier étage est surplombée d'une console massive mais décorative.

détails fenêtres

Idem pour les corbelets qui soutiennent le grand balcon ...

fenêrtes de l'Avenue de Ségur

Quant à ces impressionnants motifs floraux ...

détail immeuble avenue de Ségur

... qu'ils représentent des hortensias ...

hortensias

... ou des branches couvertes de figues ...

frise fleurie

... ils sont juste ravissants !

figues

En prenant la rue Clouet, mon oeil est attiré par cette petite chapelle orthodoxe, installée dans ce qui fut sans doute un restaurant !

chapelle orthodoxe de la rue Clouet

Juste à côté, une vieille boucherie a fermé ses rideaux ...

vieille boucherie de la rue Clouet

Vous vous souvenez de ces boutiques des années 50, couvertes de petits carreaux ?

boucherie 2

Encore de beaux balcons ornés de volutes exubérantes ...

autre balcon

... ou de lettres entremêlées ...

balcon ML

Dans le quartier, il y a aussi les beaux gâteaux de Monsieur Sadaharu Aoki !

Le bambou (ou bamboo, j ene sais plus bien ...), d'abord, crème au thé vert et ganache au chocolat noir, si savoureux avec son biscuit Joconde punché au thé vert ...

éclairs aoki

Le cassis-chocolat est une perfection ...

éclairs aoki 2

Quant à celui-ci, fait de pâte d'azuki et d'une crème au thé Matcha, c'est une pure merveille ! Des pâtisseries subtiles, pas trop sucrées, vraiment étonnantes ... et délicieuses ...

éclair aoki 3

Quelle bénédiction que cette boutique du 25 de la rue Pérignon ... Les vendeuses sont adorables, en plus. De quoi goûter élégamment et reprendre de l'énergie avant de rentrer à la maison ...

escaliers du métro

... en métro !

88 notes

Sinon, il y a aussi le Moulin de la Vierge, au métro Sèvres Lecourbe.

moulin de la vierge 1

Cette jolie boulangerie, je l'ai regardée des années depuis le métro, sans jamais être descendue pour la voir de plus près ...

moulin de la vierge 3

Voilà une erreur réparée !

vitrine du moulin de la vierge

J'entre donc dans la boutique ...


J'hésite à prendre une gougère au fromage ...

gougères et tartes fines

... mais opte finalement pour un palmier juste DÉMENTIEL !!! Avis aux amateurs !

palmiers

Moi, j'ai en main de quoi traîner un peu dans les rues ... Je repère encore quelques immeubles "Art Nouveau" ...

II bis

... aux ornements si typiques du mouvement ...

vitrail

Un métro passe au bout de la rue Clouet ...

metro rue clouet

Me voilà arrivée au Square Cambronne ...

square cambronne

Un joli petit square tout simple orné d'une statue de Henri Amédée Fouques ... "Un Drame au Désert" ... Tiens, cela me donne envie de partir un jour répertorier les sculptures des "Animaliers" du XIXème siècle ... Un nouveau but à mes longues promenades dans Paris ? ;o)

square cambronne 2

Allez, je remonte jusqu'à la Tour Eiffel ... encore quelques beaux bâtiments ...

rotonde

.... aux façades intéressantes ...

fenêtre d'angle

Des portes magnifiquement ouvragées ...

porte fefr forgé

Décidément, je ne m'en lasse pas ...

balcons, volutes

Entre les immeubles, un joli hôtel particulier.

petit hôtel particulier av de 
suffren

Et puis soudain, au 2 de l'avenue Émile Accolas, tout contre le Champs de Mars, un immeuble qui aura aujourd'hui la palme  de ma balade ...

2 avenue emile Accolas

... grâce à sa ravissante frise animalière Art Déco ...

frise animalière

Pas loin de là, un autre bel édifice, Art Nouveau, celui-là, donc, du début du XXème siècle, si vous avez bien suivi ... ;o)

fleurs

Au centre du décor, la nature ...

façade 1909

Avec ses feuillages et ses grappes de fleurs, la nature vient dans la ville ...

art nouveau 1909

Le fer forgé est à l'honneur, tout en courbes et arabesques ...

rambarde fleurie

Même le graphisme change, tout en rondeur ...

brun et leroy architectes 
1909

... bien différent de ce qui suivra quelque vingt ou trente ans plus tard ...

Henri Renault, 1939

Vous voyez, même les petites inscriptions au-dessus des portes d'entrée ont des choses à nous apprendre ...

leprieur et froquière

La Tour Eiffel est en vue ...

tour eiffel au loin

Le temps n'est pas fameux, il faudrait presque allumer les lampadaires ... superbes ... en cette fin d'après-midi !

lampadaire

Mais bon, cette lumière blanche des hivers parisiens a son charme, malgré tout ...

sous la tour eiffel

Et les flaques d'eau dans lesquelles on sautait lorsque nous étions petits ont leur charme elles aussi ...

champs de mars

Le Champs de Mars est peuplé de corbeaux ...

corbeaux

Le théâtre de marionnettes est fermé ... J'y reviendrai ...

marionnettes

Personne pour s'asseoir sur ces beaux bancs de pierre ...

banc au champs de mars

La Tour Eiffel est toujours aussi imposante. Ça fait longtemps que je n'étais pas passée en-dessous ! ;o)

tour eiffel

Au bord de la Seine, un kiosque régale les - rares - passants de crêpes et de boissons chaudes ...

kiosque

Merveilleux paysage !

sur le pont

Ville somptueuse !

cheval et bouclier

Faisant face à la Tour, voici le Trocadéro ...

trocadéro

Vous savez, là où se tenait le marché de Noël que je vous ai montré dans mon précédent billet. Il y avait le long des bassins tous ces Pères Noël qui flottaient au vent ...

chevaux et chien

Une découverte ! Superbe découverte ! Juste en reprenant le métro devant le palais de Chaillot ... Des toilettes publiques Art Nouveau (encore ! me direz-vous ...) bien planqués derrière une porte de fer ... pour une fois trouvée entrouverte ! Somptueux !

les toilettes du métro trocadéro

Le style des toilettes tranche avec le style de la station mais pour moi, les deux ont du charme ...

station trocadéro

... et les petites plaques disséminées dans les stations de métro pointent du doigt que la décoration ne fut jamais faite au hasard ... Tout ceci fait réfléchir et donne envie de se documenter toujours plus, vous ne trouvez pas ?

station MOTTE

Puisque l'on parle de design ... nous retournons à la Villa Savoye, à Poissy, où nous étions venus l'été dernier. A l'époque, on annonçait pour l'hiver une exposition consacrée aux Arts Ménagers dans les années 30.

la villa SAvoye

La Villa Savoye, c'est cette villa construite entre 1928 et 1931 par Le Corbusier pour un courtier d'assurance, Pierre Savoye, application parfaite de ses "cinq points pour une architecture nouvelle" ...

corbusier poissy

"Au Bonheur de la Ménagère", tout un programme !


"Cuisine et Esprit Nouveau" ... Un sujet des plus intéressants ...

Replaçons-nous dans le contexte de l'époque ...

La fin de ce cataclysme qu'a été la Première Guerre mondiale marque le début d'une ère nouvelle pour la société française. Adieu le modèle rural et patriarcal d’avant-guerre. Les femmes ont eu un rôle majeur dans l'économie de guerre, nombre d'entre elles sont entrées dans le monde du travail et ont de ce fait gagné leur indépendance.

L’organisation des ménages va devoir s'adapter à ces mutations. Nous sommes dans un contexte de reconstruction d'après-guerre et les principes hygiénistes font leur apparition. Il va falloir repenser l'habitat et les promoteurs de l'architecture moderne, dont Le Corbusier fut un des plus flagrants exemples, vont s'atteler à cette tâche.
cuisine et esprit nouveau

Je vous laisse lire le petit panneau explicatif ci-dessous ... Notez la petite phrase de Le Corbusier ... Elle fera plaisir aux dames ...

"La femme sera heureuse si son mari est heureux. le sourire des femmes est le don des dieux. Alors faites-donc de votre cuisine le lieu du sourire féminin !"

au bonheur de la ménagère 2

La cuisine devient l'espace central de la maison. C'est un lieu de vie à part entière. En France, c'est au Salon des Arts Ménagers que les propositions se feront les plus intéressantes. Né en 1923, le Salon des Arts Ménagers (appelé dans ses débuts Salon des Appareils Ménagers) connaît des records de fréquentation dans les années 30. A partir de 1934 s'y ajoute l'Exposition de l'Habitation, qui fait la part belle aux cuisines.

mallet stevens

En 1930, La « Marie Mécanique », présente sur les affiches et inventée par Francis Bernard, symbolise « le remplacement de la domesticité défaillante par les appareils ménagers ».  Elle deviendra la figure emblématique du Salon.

 salon des arts ménagers 2

Le salon de l’Habitation à plusieurs ambitions. Il veut simplifier les travaux de la ménagère grâce à l’invention d’appareils comme la machine à laver le linge et la vaisselle. On y présente des produits et des matériaux nouveaux. Enfin, on y forme les femmes à l'utilisation de ces nouveaux appareils.

salon es arts ménagers

La cuisine devient un véritable laboratoire où l'on retrouve les dernières innovations et les nouveaux matériaux. Elle est proche de la salle à manger, parfois même en étroite communication avec elle. Le travail de la maîtresse de maison y est facilité, avec un espace réparti selon chaque opération ménagère. La cuisine se veut désormais rationnelle, fonctionnelle avec son mobilier intégré, hygiénique et agréable.

 juice o mat

L'hygiène dans la maison devient l'une des obsessions de l'époque. Les surfaces sont lisses et unies, faites de matériaux à l'entretien facile, tels les carreaux céramiques, la tôle émaillée, l'acier inoxydable, les pavés de verre ou encore le linoleum.

l'équipement de la cuisine Savoye

Pour en revenir à la villa Savoye, voici quelques-uns des éléments de cuisine exposés dans le cadre de l'exposition du moment ...

Le réfrigérateur date du tout-début des années 30 et fonctionne avec un moteur  électrique, installé au-dessus. C'est l'une des innovations les plus marquantes de l'entre-deux-guerres, répondant ainsi à la préoccupation de l'hygiénisme de l'époque en permettant de conserver les aliments grâce à la production mécanique de froid et non plus à l'aide de blocs de glace..

Juste à côté, la rôtisseuse-cuisinière La Cornue, fonctionnant à gaz et non plus au charbon, et d'utilisation simple et précise. Allumage simplifié, températures facilement réglables, propreté d'utilisation ...

Quant à cette chaise en tube métallique, éditée en grande série dès 1931, elle répond aussi aux principes hygiénistes et rationnalistes. Elle se nettoie bien et s'empile facilement, libérant l'espace.

frigo et cuisinière

Et la lessiveuse électrique, destinée à soulager la ménagère de sa tâche la plus pénible !

 machine à laver

Voici ma cocotte préférée ... la fameuse "Coquelle" éditée en 1958 par la Compagnie d'Esthétique Industrielle Raymon Loewy. J'en ai une. Une jaune. Le jour où je l'ai trouvée pour presque rien aux Puces de Vanves a été l'un des beaux jours de ma vie ! Comme quoi il en faut peu, parfois !

coquelle orange

Voici le MixMaster M4J, premier robot apparu en Amérique en1932.

premier batteur

Et puis le Classic de Kitchen Aid, que nous connaissons tous bien ...

kitchen aid classic

Un blender et un ventilateur ...

blender

Et puis, grande avancée technologique, l'autocuiseur et son manomètre.

l'auto-Thermos

Une invention géniale mais en fait, une vraie bombe. Au sens propre du terme ... Beaucoup de ces cocottes ont littéralement explosé au nez des ménagères.

ateliers de Boulogne

Il vous reste quelques jours pour aller voir cette exposition par vous-même.

baignoire

Située dans un tel écrin, ...

chambre et pilier

... c'est un évènement à ne pas louper !

escalier Savoye

À ne pas louper non plus, les petits films présentés dans le garage de la maison, des archives de l'INA (que vous pouvez malgré tout trouver sur le net sans sortir de chez vous ...)

fauteuils Savoye

Vous pourrez ainsi entendre un tout jeune Pierre Tchernia donner sa vision du progrès dans la cuisine ...  et dans les rapports entre les hommes et les femmes ! À écouter par ici sans hésiter si l'on veut sourire un instant !

terrasse en hiver

Et si vous êtes à Poissy, de préférence un jour où il fait beau, poussez jusqu'à Villennes sur Seine ...

route historique des maisons d'écrivains

... puis Médan. Une petite route en bord de Seine où se succèdent les plus belles maisons. Pour un peu, on se croirait à Deauville. Un patrimoins architecturale assez extraordinaire ... Et puis à Médan, il y a bien sûr la maison dans laquelle Émile Zola  aimait à réunir ses amis ... Encore un lien de l'INA, très intéressant ...

fondation emile zola

Un peu d'histoire, pour rendre ces photos vivantes ... Émile Zola achète la maison, alors toute petite avec un joli jardin à la française, en 1878, grâce aux droits d'auteur de son roman l’Assommoir,  puis l'agrandit au fur et à mesure de ses succès littéraires. Il lui rajoutera deux tours, une ferme, un pavillon d'amis. Le petit jardin va devenir un parc de 4 hectares ... en 24 acquisitions successives !

Les douze derniers tomes des Rougon-Macquart seront écrits ici ... Pour une admiratrice de cette série de romans comme je le suis, se trouver ici est émouvant, je vous le garantis ... Vous imaginez que "Au Bonheur des Dames" fut écrit ici, derrière ces fenêtres, devant ce charmant paysage ? ;o)

Zola y vivra jusqu'à sa mort, en 1902. Il ne retournera à Paris que pour passer les hivers ...

Zola

C’est dans cette maison de Médan près de Paris que naît chez Zola, en 1880, l’idée de proposer à cinq de ses amis, Guy de Maupassant, J.-K. Huysmans, Henry Céard, Léon Hennique et Paul Alexis, d’écrire chacun un texte pour les réunir en un volume.

 Les textes des "Soirées de Médan" auront pour sujet la guerre franco-allemande de 1870 qui opposa le Second Empire français et au Royaume de Prusse et à ses alliés.

 "L’Attaque du moulin" de Zola, "Boule de suif", de Maupassant, "Sac au dos" de J.K. Huysmans, "La Saignée" de H. Céard, "L’Affaire du grand 7" de L. Hennique et "Après la bataille" de Paul Alexis sont d'assez édifiants témoignages sur cette guerre brutale et tragique ...

zola médan 2

 La maison donne sur la Seine. Le paysage a un charme fou, que l'on retrouve dans beaucoup de tableaux des Impressionnistes, dont la plupart étaient les ami de Zola. Délicieux endroit à revenir découvrir plus complètement aux beaux jours ...

la seine à Médan

Retour à Boulogne, dont j'aime toujours autant le bel hôtel de ville de l'architecte lyonnais Tony Garnier, édifié en 1934 ...

mairie de Boulogne

Le lendemain, dernière balade parisienne ... pour cette fois ! ;o) Un jambon-beurre et un café au bistrot du coin plus tard ...

jambon-beurre

... et nous voilà dans le Marais, le quartier préféré de Paul qui a toujours une course à y faire ...

le marais 1

Quelques rencontres amusantes ... Un chat noir, d'abord ...

poteau 2

Une drôle de dame aux escarpins rouges ...

poteau 3

Et puis un élégant jeune homme coiffé d'un chapeau melon ! ;o)

poteau 1

Gardez vos yeux bien ouverts lorsque vous passerez dans le coin du théâtre des Blancs Manteaux ... et vous les verrez peut-être ...

théâtre des blancs manteaux

Vous trouverez sans doute aussi cette petite boutique que l'on s'attendrait plus à voir à NYC qu'ici ...

bagel market

Entrez chez Bagel Market, au 43 de la rue des Blancs Manteaux ...

bagel market 2

Si vous aimez les bagels, c'est l'endroit où il vous faut être au plus vite !

bagels

Pas loin, pour les amatrices de jolis tissus et autres nappes, arrêtez-vous chez Les Touristes ... Magnifique et extra pendant les soldes !

les touristes

Une jolie devanture ..

fabrique de chapeaux pour dames et fillettes

... une autre ...

timbres et papiers timbrés

... et encore une autre !

Pâtisserie

Les courses de Paul, c'est chez Fleux que ça se passe, rue Sainte Croix de la Bretonnerie. Trois boutiques pour une enseigne, toutes proches les unes des autres. Le paradis du joli objet décoratif et design.

fleux 1

L'endroit rêvé pour faire et se faire ...

Fleux 3

... de jolis cadeaux !

fleux mouton

Direction République, maintenant ...

grands boulevards

La place a été rénovée, embellie et est désormais dédiée aux promeneurs !

république

La Place d'Aligre, à laquelle je trouve un petit air provincial agréable ...

marché

Et sur la place d'Aligre, le marché couvert Beauvau, avec sa belle charpente en coque de bateau retournée. L'édifice d'origine fut construit sur un terrain acheté en 1776 aux religieuses de l'Abbaye de Saint-Antoine.

marché d'aligre

Il fut inauguré en 1781 et on lui donna le nom de marché Saint-Antoine, puis celui de marché de Beauvau d'après le nom de Gabrielle-Charlotte de Beauvau-Craon, abbesse de l'abbaye Saint-Antoine depuis 1761. L'édifice actuel date de 1843.

fleurs d'aligre

Si vous passez devant, jetez un oeil au premier étage de la pharmacie du 83 de la rue Ledru-Rollin ...

pharmacie

Un petit truc rigolo dans la rue Saint-Nicolas ...

Paris déco off

Une décoration étonnante ...

rue saint nicolas 2

... avec ces ribambelles d'énormes abat-jour aux couleurs des plus grands Créateurs de la Décoration Internationale ...

abats jours

Sous les abat-jour, le sourire de ces deux enfants éclaire ce coin de quartier ...

tag

Nous voilà dans le faubourg Saint-Antoine ... Le quartier du meuble, et ce depuis le 12ème siècle ...

ligne roset

Je vous ai déjà amenés par ici ... C'était il y a deux ans.

passage

Toutes ces petites cours, nous les avions parcourues ... Je vous laisse y retourner par vous-mêmes ...

usine faubourg saint antoine

On arrive à la Bastille, devant l'Opéra du même nom ... Je n'y suis jamais entrée, figurez-vous ?

opéra bastille

Un vieil autobus a repris du service.

bus

Nous voilà à l'entrée de la Place des Vosges ...

entrée place des Vosges

... avec une pensée pour Henri IV qui en ordonna la construction et Victor Hugo qui y résida ...

place des vosges

Nous voilà, après une grande boucle, revenus dans le Marais ... Des boutiques ...

Bijoux

De jolies cours ...

cours

De très beaux musées ...

roman d'une garde-robe

... avec pleins d'expositions à voir ...

paris 14-18

La rue des Rosiers, plutôt vide en ce samedi après-midi ...

shabbat starts at 17h17

... avec le Hammam Saint-Paul dont j'adore la façade ... Voilà comment se termine une journée parisienne bien remplie ...

hammam saint paul

Fin de ces quelques jours parisiens en farfouillant dans les trésors de chez ma maman ... Vieilles publicités dans de vieux journaux ...

imperméable

Vieux livres des années 30 ... La collection "Le Livre de Demain" fut lancée en 1923 dans le but de rendre accessible à tous le "livre illustré par des artistes" ...

drapeau rouge

Celui-ci est illustré par des bois originaux de Charles-Jean Hallo. Il date de 1931.

drapeau rouge 2

Un extraordinaire album de tricot que je ne suis pas arrivée à dater précisément, édité par les filatures de la Redoute à Roubaix ...

crochet

La Fée Blanchelaine y explique le "secret du bonheur", ainsi que "le moyen le plus sûr d'y parvenir" ! Attention et bonne volonté sont les maîtres mots du bonheur, semble-t-il ...

fee blanchelaine

Blanchelaine est la Fée du Travail, Agneau est son gentil compagnon. Autre personnage fondamental de l'histoire, le petit écureuil, Brouille-Tout, "petit génie du désordre et de la dissipation" ! Je le connais, celui-là ! ;o))

personnage

Les cinq "gentilles petites filles" Paquerette, Rose, Marguerite, Églantine et Marjolaine vont pouvoir se mettre au travail grâce aux précieux conseils de cette bonne Blanchelaine !

crochet 1

Attention, Brouille-tout, pendant que les amies cueillent des fleurs dans les champs, pique toutes les pelotes, qui ressemblent à de grosses noisettes, et s'entortille dans les fils tant et si bien qu'il finit par dégringoler de l'arbre dans lequel il s'était réfugié ... ;o)

crochet 2

Après ces quelques leçons de tricots pour les jeunes filles, les Filatures de la Redoute s'intéressent à leurs mamans ... " Vous pourrez, aimables travailleuses, faire à l'hiver votre plus gracieux sourire puisque, grâce à cette jolie parure, vous pourrez, sans crainte aucune, affronter ses rigueurs" ... À elles les petites mailles serrées et le point astrakan !

crochet 3

Pour une casaque en tricot, c'est par ici ...

casaque pour madame

... et pour une veste d'intérieur pour Monsieur, c'est par là ... Le point de fond piqué est à la mode ...

veste pour monsieur

Pour les "élégantes patineuses, hardies "skyeuses", intrépides alpinistes, voici, pour les sports d'hiver, un ravissant sweater et son bonnet" ...

hardies skyeuses !

Chacune peut choisir sa laine ... et tricoter "de luxe" !

pubs de laine

Plus ancienne et vraiment intéressante, cette publication-là ... "La Femme chez Elle" ...

la femme chez elle

Ma maman en a un plein recueil ... Les revues datent de 1911 ...

la femme chez elle 2

De fait, la mode est bien différente ... Ces petites élégantes peuvent partir à la plage pêcher la crevette ... Le patron coûte 1 franc.

robe pour fillettes

Voici une publicité pour la maison Louis Vuitton. J'ignorais qu'elle faisait des sacs à linge sale ! Des sacs inviolables, de surcroît ! ;o)

sac vuitton

La femme de 1911 aime les colifichets et les fanfreluches, certes ...

colifichets et fanfreluches

Elle sait aussi tenir sa maison ...

le carnet de la ménagère

... et n'est pas une ignare ! Je vous reparlerai de tout cela une autre fois ...

la femme et le droit

Et en attendant, je vous montre quelques autres trouvailles dans ce style Art déco que j'aime tant ...

service café 1930

Ce coquetier en argent accompagné de trois couverts, sans doute offert à l'occasion d'un baptême, est de la même époque. Je l'adore ...

coquetier

On ressaute en arrière. J'allais oublier ... Connaissiez-vous la "Mode Illustrée" ? ...

la mode illustrée

Ce numéro est daté du 10 Novembre 1918, soit la veille de la signature de l'armistice ...

novembre 1918

On s'y inquiète du sort de nos soldats ...

les soldats mélancoliques ...

On y propose le 4ème Emprunt de la Défense Nationale, l'Emprunt de la Libération ...

4eme emprunt national

Quoiqu'il en soit, les dames seront bien habillées, cet hiver ...

manteaux d'hiver

Allez, fin de mon séjour chez ma maman. Un dernier joli bâtiment ...

route de la reine 3

... sur la Route de la Reine, à Boulogne ...

62

Une très belle maison 1900, l'œuvre de l'architecte Alexandre Barret ...

route de la reine 4

Si vous avez un moment, et que vous n'habitez pas trop loin, passez la voir ...

toit route de la reine

En hiver, c'est plus pratique. Les arbres sont nus et les feuilles ne cachent pas les détails architecturaux ... Une aubaine !

route de la reine 2

Comme on est en hiver, on profite du temps cradouille, même si pas très froid, pour se croire à la montagne et manger de divines croûtes aux morilles, toujours la recette de ma copine Catherine/Kashyle. Encore une fois cette année, cela nous fera un très bon dîner pour l'anniversaire de ma maman qui, pour l'occasion, est descendue à Cannes.

croûtes aux morilles 1

On accompagne ces merveilles d'une petite salade de mâche au vinaigre de vin jaune. Un cadeau de Marielle, qui nous trouve toujours des produits incroyables dans son coin de pays ...

croûtes aux morilles 2

Un Opéra comme dessert, celui de chez Lac, à Nice, pour changer ! ;o)) Un délice ! Joyeux anniversaire Lala !

Joyeux Anniversaire Lala

Autre moment gastronomique du mois de février ... Un repas suédois pour les copains le jour de la Saint-Valentin ...

Menu Scandinave copie


Un gros saumon sur ma planche ...

saumon 1

Quelques sadiques minutes  plus tard ... le voilà salé, sucré et garni de branches d'aneth ... J'ai oublié d'acheter une betterave rouge crue pour imiter Jamie Oliver ... Pas grave, on l'intégrera à la recette demain, juste râpée ...

saumon 2

Le gros jambon sous vide rapporté de Paris après Noël est enfin dans le four, recouvert de sa croûte faite de chapelure, de jaune d'oeuf, de moutarde douce et de fécule. La recette exacte est dans le billet précédent ...

 jambon 1

Avec de la confiture d'airelles, c'est juste divin. Si vous n'en trouvez pas à acheter, elle est facile à réaliser avec les airelles de chez Picard. J'en avais trois paquets en stock (la peur de manquer en été ... o;)) ... lorsque Picard interrompt sa vente ...). Cela m'a donné trois petits pots et je dois avouer qu'elle est bien meilleure que celle que j'achète d'habitude chez IKEA ...

airelles


Bon, je vous donne la recette du "Gorgeous Beetroot Gravadlax" de Jamie ...

Saumon Façon Gravlax à la Betterave Râpée ... d'après Jamie Oliver ... 

saumon mariné 3

Pour un beau saumon frais coupé en deux filets ...

- 160 g de gros sel
- 50 g de sucre roux
- 40 g de raifort râpé
- Une betterave crue râpée de 300 g environ
- 50 ml de vodka
- Le zeste finement râpé d'un citron
- Un gros bouquet d'aneth d'aneth

Préparation :

Placez l'un des filets, peau en-dessous, dans un plat du type plat à gratin assez grand pour le contenir bien à plat. Disposez dessus, en les répartissant bien sur toute la surface du filet, le gros sel mélangé au sucre, le raifort râpé, la betterave râpée, la vodka et le zeste de citron râpé. Placez ensuite les brins d'aneth entiers et recouvrez de l'autre filet, côté peau vers le haut. Enveloppez de film alimentaire et posez un poids dessus. Placer deux ou trois jours au réfrigérateur ... Avant de servir, grattez bien avec le plat d'un couteau tous les éléments de la macération. Placez les deux filets "propres" sur une planche, garnissez de brins d'aneth frais et découpez en tranches très fines ...


Servez avec une sauce "moutarde douce à l'aneth". La recette ne me vient pas de Jamie mais d'un nouveau livre trouvé chez Gibert lors de mon dernier passage à Paris. Excellent ouvrage que ce livre-là : "La Suède à Table", du Belge Jean-Marie Potiez ... C'est mon quatrième livre de cuisine suédoise mais je dois dire que c'est de loin le plus attrayant. Les recettes ne sont pas seulement généreuses, elles sont aussi sont précises et parfaites, cela mérite d'être souligné !

la suède à table

Voilà donc cette fameuse ... très fameuse, même ... Hovmästarsås ...

Moutarde Douce à l'Aneth ...

saumon et sauce


Ingrédients pour un gros bol de sauce :

-  4 cuillerées à soupe de moutarde douce (type Savora)
-  2 cuillerées à soupe de vinaigre de vin
-  3 cuillerées à soupe de sucre
-  1 cuillerée à soupe de crème fraîche
-  150 ml d'huile
-  2 poignées d'aneth haché
-  Sel, poivre du moulin

Préparation de la sauce :

Dans un bol, mélangez la moutarde douce, le vinaigre et le sucre jusqu'à ce que le mélange soit homogène. Versez ensuite l'huile, petit à petit, en un mince filet, en fouettant énergiquement, pour obtenir la consistance d'une mayonnaise. Terminez en ajoutant l'aneth haché et la crème fraîche. Réservez au frais avant de déguster avec le saumon mariné et de grandes galettes de knäkebröd, ce pain très croquant au seigle, qui accompagne si bien les plats nordiques ...

À croquer aussi, de délicieux concombres marinés appelés là-bas Inlagda Gurkor ... Je les achète en général en pots mais je dois dire que la version from scratch est juste un délice ...

Concombres Marinés à la Suédoise ...

concombres marinés

Ingrédients pour 6 personnes :

- 400 g de concombres
- 2 dl d'eau
- 2 dl de vinaigre d'alcool blanc
- 50 g de sucre en poudre
- 6 brins de persil haché
- 12 brins d'aneth
- Sel, Poivre en grains

Préparation :

1. Choisissez de préférence des concombres bien frais et fermes.

2. Lavez-les sans les peler et coupez-les en tranches très fines et régulières.

3. Dans un saladier, préparez la marinade avec l'eau et le vinaigre dans lesquels vous dissoudrez le sucre. Ajoutez les concombres et remuez. Salez, poivrez et ajoutez l'aneth ciselé et le persil haché.

4. Filmez et laissez mariner quelques heures au réfrigérateur.

Passons à plus consistant que des concombres marinés ... Une sublime salade de pommes et de harengs. La "sillsallad med äpple" ...  Mon plat préféré de harengs, je dois dire ...


Salade de Harengs aux Pommes ...

salade de harengs aux pommes

Ingrédients pour 4 personnes :

- 8 filets de harengs marinés
- 2 pommes acidulées, du type des Granny Smith
- 2 oeufs durs
- 15 cl de crème fraîche
- 1 cuillerée à soupe de mayonnaise
- 1 oignon rouge
- 1 citron jaune
- 4 brins d'aneth
- 4 brins de ciboulette
- Sel, Poivre du moulin

Préparation :

1. Dans un saladier, mélangez la crème fraîche, la mayonnaise et le jus de citron.

2. Épluchez les pommes et coupez-les en petits dés que vous mettez dans le saladier.

3. Ajoutez les harengs coupés en morceaux, les oeufs durs et l'oignon hachés. Salez et poivrez. Décorez de brins d'aneth et de ciboulette ciselés.


Et puis forcément, il y a la traditionnelle salade de pommes de terre ... la Potatissallad ...

La Salade de Pommes de Terre ...

Ingrédients pour 4 à 6 personnes :

- 600 g de pommes de terre à chair ferme
- 200 ml de mayonnaise allégée
- 100 ml de crème fraîche allégée
- 1 cuillerée à soupe de moutarde forte
- 1 oignon rouge
- 1 oignon jaune
- 1 cuillerée à soupe de câpres
- 4 radis
- 3 brins de ciboulette
- 6 brins d'aneth
- Sel, poivre du moulin

Préparation :

1. Brossez les pommes de terre et faites-les cuire dans de l'eau salée. Laissez refroidir avant de les éplucher.

2. Pendant ce temps, hachez les oignons, émincez les radis et coupez les câpres en deux. Placez ces ingrédients dans un saladier puis ajoutez la mayonnaise, la crème fraîche, l'aneth et la moutarde. Mélangez pour obtenir une sauce crémeuse. Salez et poivrez.

3. Terminez en ajoutant les pommes de terre coupées en dés dans la sauce. Mélangez bien. Parsemez de brins de ciboulette ciselée ( ou comme ici d'aneth, je n'avais plus de ciboulette pour décorer !).

4. Couvrez le saladier avec un film transparent et mettez au frais quelques heures.

salade de pommes de terre

Finalement, pour être bien, il n'en faut pas tant que ça ... Un buffet bien garni ...

buffet 1

Des gens contents d'être ensemble ...

buffet 2

Des assiettes généreuses ...

assiettes 1

Vive ces moments chaleureux ! Ils font trouver la vie jolie ...

dîner

Quelques petites desserts, pour terminer, sortis de l'extraordinaire et déjà ancien "Tentations" de Philippe Conticini ...

desserts


Les Oranges Sanguines au Jus de Miel, Sauce Anglaise ...


orange et crème 

Ingrédients :

- 240 gr de miel toutes fleurs
- Le jus d'un citron
- 4 cuillerées à soupe de maïzena
- 4 cuillerées à soupe d'eau froide
- 4 grosses oranges sanguines

 Crème anglaise : 

- 250 ml de lait entier
- 1 gousse de vanille
- 3 jaunes d'oeufs
- 20 gr de sucre semoule

Préparation de la crème anglaise :

 Portez le lait à ébullition avec la gousse de vanille fendue en deux dans le sens de la longueur puis grattez-en bien les graines que vous remettez dans le lait. Fouettez les jaunes avec le sucre, versez le lait chaud dessus. Remuez bien et remettez dans la casserole, sur un feu très doux. Faites cuire jusqu'à épaississement en remuant sans arrêt avec une cuillère en bois. Débarrassez dans un saladier, filmez au contact et réservez au frais. Préparée la veille, elle n’en sera que meilleure …

 Préparation des oranges : 

1. Faites bouillir le miel avec le jus de citron dans une petite casserole.

 2. Diluez la maïzena avec l'eau froide, versez dans le miel, fouettez vivement, amenez à ébullition et laissez bouillir 10 secondes. Laissez tiédir.

 3. Pelez les oranges à vif et séparez les quartiers délicatement, en enlevant toutes les peaux blanches intermédiaires. Versez la sauce au miel tiède sur les quartiers d'oranges et laissez macérer un moment. Répartissez les oranges dans vos verrines avec la sauce au miel et versez dessus quelques cuillerées de crème anglaise. Servez.

Crème au Citron, Mascarpone léger … 


 citron et mascarpone 2

Pour la crème au citron : 

- 75 g de beurre
- 8 cl de jus de citron
- 120 g de sucre semoule
- le zeste d'un citron
- 3 oeufs entiers
- 1 feuille de gélatine

Pour le mascarpone léger :

- 100 g de mascarpone
- 1 jaune d'oeuf
- 10 cl de crème liquide
- 20 g de sucre glace

 Pour décorer : Quelques morceaux de crumble

Préparation de la crème au citron : 

1. Faites fondre le beurre à feu doux puis ajoutez le jus de citron, le zeste et les oeufs entiers préalablement battus avec le sucre semoule. Remuez en permanence puis portez ce mélange à la limite de l''ébullition.

2. Dès que les premières bulles apparaissent, retirez aussitôt la casserole du feu puis fouettez de nouveau. Incorporez la feuille de gélatine préalablement trempée dans l'eau froide durant 10 minutes puis essorée entre vos doigts. Mettez au réfrigérateur pendant 2 à 3 heures au moins pour que la crème épaississe.

 Préparation du mascarpone léger : 

1. Mélangez le mascarpone au jaune d'oeuf.

2. Fouettez la crème liquide avec le sucre glace jusqu'à ce qu'elle soit moelleuse (elle ne doit pas être aussi ferme qu'une chantilly). Incorporez délicatement un tiers de cette crème fouettée dans la préparation à base de mascarpone puis ajoutez le reste de crème plus rapidement.

Dressage : Dans un verre, versez alternativement la crème de citron et le mascarpone léger par couches successives. Terminez par un morceau de crumble*.

*Le Crumble aux Biscuits Secs de Philippe Conticini : 

Ingrédients :

- 70 g de beurre pommade
- 30 g de sucre roux
- 100 g de petits biscuits secs (Sablés de Retz à la noix de coco, Petits Lu, Cookies au chocolat, Bastognes ...)

Préparation :

1. Préchauffez le four à 180°C.

 2. Mixez les biscuits en une fine chapelure.

 3. Malaxez du bout des doigts les biscuits écrasés, le beurre et le sucre roux. Étalez les miettes obtenues sur votre plaque de four couverte de papier sulfurisé et enfournez pour quelques minutes, jusqu'à ce que les miettes commencent à dorer. Sortez du four et laissez refroidir sur la plaque avant de ranger ce crumble dans une boîte métallique.



Chocolat Moelleux, Caramel et Fleur de Sel ...


 moelleux chocolat et caramel

Recette pour 6 personnes :

Pour le caramel : 

- 300 g de sucre en morceaux
- 6 cuillères à soupe d'eau
- 10 cl de lait demi-écrémé
- 10 cl de crème liquide

Pour la ganache :

- 300 gr de chocolat
- 10 cl de lait demi-écrémé
- 14 cl de crème liquide

Pour le décor :

- 1/2 cuillerées à café de crème fleurette
- une pincée de pralin
- 4 grains de fleur de sel par verre
- une crêpe dentelle (facultatif)

Préparation : 

Pour la couche caramel :

Mettez à bouillir le lait et la crème. Pendant ce temps, réalisez un caramel blond foncé avec le sucre et l'eau. Hors du feu, ajoutez le mélange lait-crème bouillant en trois fois (attention aux projections et aux débordements intempestifs). Mélangez bien et laissez refroidir.

La ganache au chocolat :

Faites fondre le chocolat au bain-marie, faites bouillir le lait avec la crème et versez encore bouillant sur le chocolat fondu. Mélangez bien.

 Dressage :

Au moment de servir, répartissez la ganache chaude dans les verrines puis couvrez avec le caramel. Déposez sur chaque verrine quelques gouttes de crème fleurette, une pincée de pralin, quelques grains de fleur de sel et terminez en plaçant une crêpe dentelle en équilibre sur le verre.

sel et pralin


Gelée de Citron vert au Curcuma, Riz au Lait  et Vinaigrette Passion ...


gelée de citron vert et riz au lait

Ingrédients :

 La gelée de citron vert :

 - 7,5 cl de jus de citron vert
- 4 cl de jus de citron jaune
- 16 cl d'eau
- 80 g de sucre semoule
- 3 feuilles de gélatine
- 1/2 cuillerée à café rase de curcuma

 Le riz au lait : 

 - 80 g de riz rond
- 8 cl de crème liquide
- 50 cl de lait demi-écrémé
- 40 g de sucre semoule
- 1 gousse de vanille fendue en 2 et grattée

 La vinaigrette à la passion : 

 - 2 fruits de la passion
- 60 g de sirop d'érable
- 10 cl de jus de citron
- 1 cuillerée à soupe d'huile d'olive


Pour décorer :

 - Quelques morceaux de crumble

Préparation : 

La gelée : 

Faites tiédir l'eau avec le jus des citrons et le sucre. Évitez de faire bouillir. Ajoutez les feuilles de gélatine préalablement ramollies dans de l'eau froide et égouttées entre vos doigts. Attendez 5 minutes pour laisser refroidir légèrement. Passez au chinois. Prélevez 3 cuillerées à soupe de ce jus et faites-le bouillir avec le curcuma. Laissez réduire de moitié. Répartissez le jus "gélatiné" dans de petits verres. Faites tomber quelques gouttes de réduction au curcuma dans le verre. Mettez les verres au réfrigérateur pendant 1 heure.

 Le riz au lait : 

 Faites cuire le riz dans le lait, à feu moyen, en l'amenant lentement à ébullition. Ajoutez le sucre et les grains de vanille. Une fois bouillant, réduisez le feu et laissez frémir pendant 20 minutes. Remuez de temps en temps. Versez le riz encore assez fluide dans un saladier. Quand il est bien froid, ajoutez-lui la crème fouettée en chantilly pas trop ferme.

 La vinaigrette à la passion :

 Fendez les fruits en deux et récupérez les graines. Ajoutez-leur le sirop d'érable, le jus de citron et l'huile d'olive sans trop remuer.

 Et pour terminer :

 Dans les verres, posez sur la gelée une cuillerée de vinaigrette puis une autre de riz au lait. Décorez d'un peu de crumble (voir recette un peu plus haut).

quatre verrines

Allez, il y a encore quelques restes ...

pique nique suédois

Vous venez ? ;o)

sasiette nordique

Après ce long billet, je prends quelques jours de vacances et pars faire un petit tour dans le coin de Toulouse ... À très vite pour de nouvelles histoires ...

56 commentaires:

  1. Oh Hélène... un plaisir que ce sympathique p'tit clin d'oeil. J'ignorais tout de cette histoire de banc de cèdre offert à l'UNESCO par le Canada. Étonnnant!

    Bon, là, il est 3h30 du matin. J'ai à peine lu la moitié de ton billet. Je reviens pour lire le reste et commenter le tout.

    À plus tard!

    AnneXX

    RépondreSupprimer
  2. Bravo Hélène , encore un beau spot , sur FB je n'avais pas identifié tes betteraves emincées c'est très beau tout comme ton jambon et toutes tes salades et verrines .Hum , j'arrive !!!!
    Bonnes vacances a Toulouse .
    Amitiés

    RépondreSupprimer
  3. que de belles choses et de découvertes j'adore ton repas nordique
    bisous

    RépondreSupprimer
  4. Quel régal, Hélène! MERCI une fois encore de nous avoir offert une évasion, certes virtuelle, mais tellement vivante! Prochain RV pour TOULOUSE, chouette!..... et pourquoi ne pas aller manger un bon cassoulet ( et pas que) chez EMILE 13 place ST georges ( mais attention, il vaut mieux réserver!!!)
    Bon WE NIC

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci NIC ! Pas pu essayer chez Émile mais je le ferai la prochaine fois ... dan spas torp longtemps, je pense ...

      Supprimer
  5. J'ai hâte de voir la région toulousaine à travers ton regard.

    RépondreSupprimer
  6. Magnifique travail des ferronniers et des sculpteurs sur ces immeubles. Tes photos leurs rendent hommage !!
    Rhooo ! les premières cocotte minutes, impressionnant. Je suis sure que les cuisinières de l'époque devaient en avoir peur.
    Dis donc, belle bête ce saumon !! ce que tu en as fait, après le carnage ;o), et très beau aussi.
    J'ai reçu ce livre de recettes suédoises à Noël, superbe. Des bonnes idées pour un délicieux buffet.
    Bon tu nous propose de venir finir les restes, mais tu pars pour Toulouse !! Comment fait-on, tu nous laisse les clés chez le gardien ? :D
    Je vous embrasse tous


    RépondreSupprimer
  7. Une jolie balade comme d'habitude! j'ai eu l'occasion (lors d'un tournage d'un film à l'Unesco) d'en profiter pour visiter ce lieu! il m'en reste un bon souvenir.
    bonne journée
    bises
    Sicacoco

    RépondreSupprimer
  8. Recoucou!

    Je n'ai pas souvenir du 7ème arrondissement si ce n'est le metro aérien... Remarquable de voir l'édifice de l'UNESCO reposant sur des pilotis en béton. Quelle architecture! Et je souligne la beauté des jolies balustrades que tu nous présentes... Quant aux boutiques et musées du Marais, tout y est beau. Quel beau quartier... Et j'aimerais y voir de plus près le faubourg St-Antoine et la Place des Vosges .. Parlant de la Bastille, n'est-ce pas là où qu'on y présente à l'occasion des defilés de collection mode?

    Voir un viaduc avec des piliers en forme de colonne romaines, c'est d'un grand chic. Étonnant!

    Puisque j'y reviens, je soulignerai que j'aime bien le concept du banc de cèdre canadien avec inscrustration de cuivre ou de je ne sais quoi... Ce bois provient de l'Ouest Canadien. Nos anciennes cabanes au Canada ont tous des poutres de bois, de même origine. C'est du solide et çà vieillit très bien.

    Oh... je te vois avec le fameux roman de Zola que j'ai récemment découvert. J'ai adoré ''Au Bonheur des dames''. Trop contente de voir où l'auteur a écrit ce chef d'oeuvre littéraire... Dire que je redécouvre également les nouvelles de Guy De Maupassant... dont ''Les tombales'', qui est à se tordre de rire. Vraiment! ;-))

    Je serai bien partante pour déguster ce biscuit au thé vert ou Matcha... et TOUT (!)ce que l'on retrouve sur ta table gourmande. ;-) Et parlant de bagels, on en fabrique de très bons à Québec, depuis des lustres. Chez-moi, il est souvent au menu avec fromage à la crème et saumon fume. Un classique. Miam!!

    Je suis sous le charme de l'exposition consacrée aux arts ménagers. Que dire des trésors de ta maman. Quels beaux recueils! Et la pub de Louis Vuitton et les revues de ''La mode illustrée'', c'est magique!! Malheureusement, je n'ai pu lire l'article sur la femme et le droit. Voilà qui m'intrigue. Tu sauras nous en reparler, hein. ;-)

    À nouveau, un bien bel anniversaire à ta maman. ♥ Et puis de belles vacances familiales dans le coin de Toulouse.

    Bises

    AnneXXX



    RépondreSupprimer
  9. merci pour toutes ces belles choses à voire et à manger.
    bizou

    RépondreSupprimer
  10. Encore un magnifique billet !!
    Je connais bien le quartier du début de ton billet.
    Merci pour cette belle ballade.
    @+++

    RépondreSupprimer
  11. Je ne dirai qu'un mot : merci. Suis toujours contente de lire vos articles. Je ne connais pas Paris mais grâce à vous, je commence à la voir d'une façon plus favorable. J'ai hâte au prochain récit. Je te souhaite de bonnes vacances à Toulouse.

    RépondreSupprimer
  12. toujours aussi alléchant merci pour ce beau voyage
    ps je suis allée à New York et j'ai profité de vos bonnes adresses encore merci et toutes mes félicitations
    Nadine Chauvin d'Annecy

    RépondreSupprimer
  13. j'adore l'homme qui marche de giacometti, découvert au hasard d'un texte donné au brevet...il y a quelques années ;)
    Echange de bons procédés, pour son anniv demain manon veut un risotto "comme chez hélène" ;)

    RépondreSupprimer
  14. Encore des découvertes!.... tu me rappelles l'époque où je suivais des formations à Paris....joindre l'utile à l'agréable...
    Quant au buffet suédois et aux verrines j'ai juste envie de gouter à tout!.....

    RépondreSupprimer
  15. Coucou ma chère Hélène
    J'arrrrrrrrrrrrive !!! J'adore tout comme d'hab moi qui ne connais pas grand chose de Paris c'est toujours un plaisir de t'avoir comme guide, curieux insatiable attentif ! Ben alors ton buffet suédois est juste comme les précédents gourmands goûtus, j'adore les verrines de Conti, j'en avais fait à une époque et celle au citron me donne envie d'en refaire. J'ai hâte de voir ta vision de Toulouse que je connais bien. Biz bien amicale bonnes vacances Toulousaine

    RépondreSupprimer
  16. Toujours un grand plaisir de venir visiter:)
    La fête de ta maman c'est quel jour au mois de Février?

    Ma fille le 21..moi le 17..quel beau menu:) Mes enfants ont fait une belle fête aussi:) En chanson..:)
    J'aime beaucoup tes verres:)
    Aujourd'hui nous sommes allés à Montréal..Mile End..(St-Viateur..bagels:))..dans un petit bistro pour le brunch..notre gentille et superbe serveue est native de Paris..elle habite içi depuis 2 ans.
    J'aimerais bien visiter un jour:)
    La Mode Illustrée.. ma bonne amie..a habité Paris longtemps quand ses enfants étaient petits.. sa belle maman avait toujours "La Mode Illustrée"..Je la disais chanceuse car elle en a eu des exemplaires..mais ils sont depuis longtemps..donnés..perdus parmi de nombreux déménagements....
    Nous sommes aussi arrêtés chez Dante..une quincaillerie..surprise..avec plein de belles choses pour la cuisine..nous y allons.. assez souvent..lorsque nous devons aller à Montréal~
    En tout cas ton billet me rappelait un peu aujourd'hui..
    mais d'un autre côté pas du tout:)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dante, dans la Petite Italie de Montréal.... c'est super:
      6851 St Dominique
      Montréal (Québec)
      H2S 3B3

      Supprimer
  17. C'est fou tout ce que tu vois à Paris. C'est surement parce que tu y viens en "touriste", et que l'on oublie que les choses quotidiennes peuvent avoir un intérêt.
    Je note régulièrement dans un calpin les endroits où tu vas comme ça aux beaux jours je pourrais aller voir par moi même... en gros tes billets sont mieux qu'un guide.
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est sûr que j'y vois beaucoup plus de trucs que que lorsque j'y vivais ... EN même temps, en vieillissant, les intérêts changent ... ;o) Bises, Macaronette.

      Supprimer
  18. J'adore ... Tout !
    Merci pour ces belles découvertes.
    Nous aurions pu nous croiser ... Enfin presque, le 1 er février j'etais a IssMoul ;-) et le soir restaurant Corse à Convention !
    Si Lala aime les vieux papiers, elle parlerait pendant des heures avec mon père (ancien imprimeur passionné des livres anciens, des livres tout court, des vieux journaux ... Imprimerie Draeger à Montrouge -a l'origine- si tu connais)
    MERCI Hélène. Bise. Emmanuelle L.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dommage pour Paris ... ou Issy, pas loin de chez moi, à Boulogne ... C'est quoi, ce restaurant Corse à Convention ? J'aime beaucoup la cuisine corse ... Bon, vous avez de la chance, toi avec un père imprimeur passionné de livres anciens et Christiane (cf commentaire un peu plus bas), dont le grand-père était ébéniste dans le faubourg Saint-Antoine ... Trop jalouse ! ;o)) Bon, je file travailler ... un peu ! Pas très envie de reprendre le boulot, ce matin ... Bises, Emmanuelle, et à bientôt
      Hélène

      Supprimer
    2. Le restaurant est "l'accent corse", nous y avons très bien mangé ... Et étions dans l'ambiance, des corses étant venu à Paris pour le match de Rugby au stade de France, on fait leur 3ème mi-temps dans ce restaurant, charcuterie, fromage et vin corse directement sur le bar, c'etait bien sympa de les voir et de les entendre ;-))) ... A bientôt. Emmanuelle

      Supprimer
  19. Toujours fascinantes tes balades! J'aime beaucoup cette sculpture de Giacometti.

    Sympa la nourriture suédoise. J'adore ce genre de plats et cuisines.

    Bises,

    Rosa

    RépondreSupprimer
  20. J'habite très près de Médan et Poissy, trop près car je n'ai jamais visité la maison de Zola et je n'étais pas au courant de l'expo. Heureusement que je t'ai lu. Au printemps, je vais essayer de programmer la visite.
    Bonne semaine, FLaure

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors il faut aller la voir. Elle est en ce moment en cours de rénovation, fermée à la visite ... Je m'y précipiterai quant à moi dès sa réouverture ! ;o) Bises

      Supprimer
  21. Ah, j'ai reconnu ta cocotte jaune ! Encore une fois, une lecture juste passionnante, des promenades que j'ai l'impression de faire à tes côtés, c'est juste un bonheur sublime !!!
    Cette balade Parisienne m'a rappelé mon escapade qui aura bientôt deux ans, et que j'ai juste envie d'y retourner !!
    Merciiiii
    kiki

    RépondreSupprimer
  22. Encore une jolie escapade à Paris et aussi dans mon ancien quartier le 12e , le marché d'Aligre et le faubourg Saint Antoine ou mon grand père était ébéniste. C'est curieux comme il y a des fois des correspondances, je suis justement en train de relire les Rougon-Macquart et je suis ravie de voir la maison dans laquelle Zola a écrit cette série à Médan que je ne connaissais pas. Billet très interessant comme toujours et cerise sur le gâteau un buffet suédois qui à l'air excellentissime!! On en a l'eau à la bouche. Mille merci Hélène et bonne virée vers Toulouse qu'on a hâte bien sur de découvrir sous votre regard. Christiane.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Christiane, pour vos commentaires toujours agréables et pertinents. J'aurais adoré avoir un grand-père ébéniste dans le faubourg Saint-Antoine ! Et quelle belle idée aussi que de relire les Rougon-Macquart ... J'ai fait de même il y a deux ans, après une belle expo Cézanne à Aix en Provence ... J'ai repris l'Oeuvre, d'abord ... et ça m'a donné envie de tout relire du début à la fin. Bon, j'en aime certains un peu moins que d'autres mais la France de l'époque qui s'étale ainsi sous nos yeux, quelle chose extraordinaire ! À très vite, Christiane.

      Supprimer
  23. T'es sure que tu etais la pour une conference en vrai, ou pour aller te promener? Je blague :)

    Mince ta cocotte jaune, ma mere avait la meme, je me demande bien ce qu'elle en a fait.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu es une vilaine, Gracianne ! ;o))) Non, je profite de chaque instant, c'est tout ! Bises et à bientôt j'espère ...
      PS : recherche la cocotte de ta maman ... on y fait des cuisson divines ...

      Supprimer
  24. Quelle chance effectivement ce séminaire à l'Unesco. J'ai vécu à côté et suis passée très souvent devant en admiration devant sa façade et j'en découvre tous les secrets grâce à toi. Une visite de Paris n'est jamais décevante même sous un ciel gris.Tu découvres toujours de nouvelles façades avec 1001 détails. Ta maman possède bien des trésors.J'achète de temps à autre de vieilles revues chez les bouquinistes. Dans ma famille, je suis la seule à aimer les antiquités et j'ai transmis le flambeau à un de mes fils. Bises

    RépondreSupprimer
  25. Coucou Hélène. Je suis en pause au boulot et je prends plaisir à parcourir ton billet, comme d'habitude. Je flane dans les rues de Paris et je louche sur les gâteaux, sur les verrines aussi ! je risuqe bien d'en tester une rapidement. Bon weekend et à bientôt

    RépondreSupprimer
  26. J'ai aussi cette superbe cocotte en fonte émaillée mais dans un vert presque jaune. Comme celle qui apparait sur 2 de tes photos (avec les morilles et le poisson lol) Ma préférée de par sa couleur et sa forme.
    Je suis une inconditionnelle de l'Art Nouveau et tu me régales. Je vote aussi sur cette frise animale.... Bruxelles t'enchanterait ... Pour nois, cet été, ce sera la ville du Monde où il y a le plus de maisons Art Nouveau ;-)


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai vu ça, Coco ... J'irais bien aussi ... un de ces jours ... ;o) J'attends tes photos, et tes commentaires. Cela devrait achever de nous décider ... Bruxelles, on avait adoré ... mais on doit y retourner, nos trois jours passés là-bas s'étant révélés bien trop justes pour essayer toutes les bières ... et voir tout ce qu'il y avait à voir ! ;o)))

      Supprimer
  27. Comme d'habitude, tu me fais saliver derrière l' écran;)
    C'est une belle promenade; des endroits qu je voudrais visiter mais hélas, j'habite trop loin!
    Bon week-end Hélène. Bises

    RépondreSupprimer
  28. décidement qui aurait cru? en soirée j'ai retrouvé le livre de Conticini et comme par hasard je me suis arrêtée longuement sur les verrines, dont celle a l'orange, puis les autres; par contre je n'ai jamais osé essayer de recette de son superbe livre; tu me donnes du courage; je suis sous le charme de ta visite guidée dans Paris et de découvrir qu'on lis encore Zola! pas croyable. Le Marais , superbe, et les créations des japonais en pâtisseries c'est toujours impressionant; il parait que Pierre Hermé marche tres fort d'ailleurs chez eux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Lance-toi pour les recettes de Tentations ... Le bouquin est immense mais les recettes aussi ! Et pas si difficiles à réaliser, en plus. décidément, j'aime bien ce gars-là ! ;o) Bisous

      Supprimer
  29. Tu es donc peut-être encore dans ma région...je n'habite pas très loin de Toulouse. J'imagine que tu nous feras un bon reportage à ton retour. J'ai bien aimé la visite parisienne et les détails que tu as eu l'amabilité de nous partager car je ne connais pratiquement pas notre capitale...Les vitrines son tentantes... surtout celles des pâtissiers...hi hi.
    Bonnes vacances à toi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On s'est beaucoup baladé autour de Toulouse, Tanette ... Joli coin de France que cette région-là ... Bises

      Supprimer
  30. Décidément cette cocotte jaune tout le monde en parle ^^ moi aussi j'en ai des souvenirs de chez ma grand-mère ... :)
    Encore un très beau partage ! merci Hélène ... et tu sais allier l'utile à l'agréable, il serait inopportun de s'en priver !
    Un beau week end et @ bientôt pour une suite dans le sud ;-)
    Sandy

    RépondreSupprimer
  31. la mode illustrée, ma grand mère en avait plein de ces magasines, quand j'étais toute petite j'adorais les feuilleter pendant des heures ... ça m'a rappelé de chouette moments ...
    hate de voir ton séjour toulousain !! a bientot, bisous

    RépondreSupprimer
  32. Quand j'ai vu le titre, j'ai cru que tu allais nous faire visiter la "pâtisserie des rêves", hi!!! Néanmoins, la balade est très agréable et les recettes tjs un bonheur à lire. Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est sympa aussi, la Pâtisserie des Rêves, val ! ;o)

      Supprimer
  33. quel beau "reportage"! merci pour ce voyage!

    RépondreSupprimer
  34. Un pur moment de dépaysement et de bonheur dans ce beau billet. Tu vois toujours Paris si beau...! Que c'est un plaisir de t'emboiter le pas et de finir avec gourmandise dans tes si belles verrines ultra gourmandes. Bises.

    RépondreSupprimer
  35. Un Paris toujours beau. je t'ai accompagnée avec plaisir.
    Plusieurs desserts me font saliver. Recettes mises de côté.
    A bientôt.

    RépondreSupprimer
  36. une très belle balade de Paris
    Alors tes verrines hummmm un délice!!!!!!
    bonne journée
    bises

    RépondreSupprimer
  37. Honte à moi, il faut que je vienne te lire pour découvrir Paris. C'est vrai qu'on ne prends jamais assez le temps pour de belles ballades. En plus tu m'as appris un mot nouveau : corbelet. Souvenirs, souvenirs, il y avait aussi une vieille Cornue chez mes parents, dommage elle est aujourd'hui hors d'usage. Quant à ton buffet et tes verrines, comme d'habitude, on envie d'être petite souris pour en profiter aussi. Bises

    RépondreSupprimer
  38. Ce que j'aime cette promenade parisienne ! De très jolies photos et des endroits que tu me fais découvrir !
    Bisous, Doria

    RépondreSupprimer
  39. Tes beaux desserts me font craquer, et toujours le même plaisir à me balader et découvrir Paris grâce à toi!
    bisous et bonnes vacances!

    RépondreSupprimer
  40. Merci pour cette superbe balade et toutes ces découvertes! Bonne soirée, bises!

    RépondreSupprimer
  41. hum...la coté suède à la fin me fait craquer! à bientot

    RépondreSupprimer