07 mars 2015

Genova, Diego et Frida, Ribollita, Pâtes à l'Anchois, au Beurre d'Orange et Grains de Noisettes, Poires au Barolo ...


mosaIque genes anniv lala

L'année 2015 est déjà bien entamée ... La Fête de la Truffe, c'est du passé ... De quoi vous parlerai-je donc, ce mois-ci ?  Eh bien de l'Italie, encore une fois ...

vittorio

Parce que l'Italie, on y prend vite goût ... Et pas uniquement quand brille le soleil ... L'Italie en hiver, même sous une belle couche de nuages, ça a son charme aussi !

beton

Ah, les mouettes génoises font moins les fières, hein, quand souffle le vent glacial ! ;o)

mouettes

Idem pour les cormorans, qui restent perchés pendant des heures au sommet des grues en sommeil ...

cormorans

Mais même sous les nuages, vous disais-je, et même dans ce vent saisissant, le charme de l'Italie reste le même ...

boccadosse

Mais pourquoi venir passer deux jours de plein hiver en Italie, à Gênes, encore une fois, au tout début du mois de Février ? Simplement parce que nous fêtions l'anniversaire de ma maman, qui arrive un mois pile après le mien, et que je manquais cruellement d'idées pour lui faire un joli cadeau ! ;o) Et puis quoi de mieux que d'aller se promener en famille, pour fêter ces moments-là ?

clem et lala à Boccadosse

Nous étions bien déjà venus une journée après Noël, mais c'était court pour tout lui montrer et la semaine sainte nous avait privés de bien des choses ... En plus, les deux expositions du Palazzo Ducale, que je voulais absolument voir et dont je vous reparlerai un peu plus loin, se terminant le 8 février, il était plus que temps de revenir ...

pigeons

Nous arrivons donc un jeudi matin de la toute fin de janvier dans la petit village de Boccadasse, un pittoresque petit village de pêcheurs que je vous avais fait découvrir l'été dernier, lors de notre première incursion dans Gênes ... Pour un retour en arrière, c'est par ici. Des maisons colorées, une petite plage d'un autre temps ...

terrasse boccadosse

... des barques de pêcheurs tirées à sec attendant les pêcheurs ... Nous voilà en un clin d'œil au beau milieu d'une carte postale !

santonia

L'ancienne laiterie "hygiénique" transformée en glacier ...

antica gelateria

... où l'on fait, forcément, bien moins la queue qu'en plein été ... ;o)))

glaces boccadosse

L'occasion rêvée de goûter à l'une de ses délicieuses brioches fourrées de glace au café ... De "panera", plus exactement, une délicatesse génoise ... Une glace au café sans œuf, en fait ... Juste de la crème, du sucre et du café ... Une glace qui ressemble un peu à celle, divine et ultra-simple à mettre en œuvre, de Nigella Lawson, et dont je vous avait donné la recette dans ce billet-là, plutôt mexicain, cela dit ! ;o)

Autre avantage ... Avec ce froid de canard, dehors, la glace ne fond pas ! ;o)) Mais nous, on fond littéralement pour elle, je peux vous l'assurer ...

glace en brioche

On ne peut quitter Boccadasse sans s'arrêter à l'église Sant'Antonio, perchée tout en haut du belvédère ...

l'église de boccadasse

La seule église de Gênes dédiée à Saint-Antoine de Padoue ...

église Boccadasse

Une église de pêcheurs ... de pêcheurs de poissons, hein ? ;o) Des ex-votos partout ...

satatue boccadasse

Des vitraux modernes bien dans le thème ...

vitrail

Bref, un joli endroit bien abrité du vent en hiver ... et de la grande chaleur en été ! ;o)

petit bénitier

En ressortant de l'église, on grimpe dans les ruelles du village ...

linge et creuse

L'endroit est vraiment charmant.

vierge aux coquillages

On ne s'attardera pas trop longtemps quand même ...

descente boccadasse

Mine de rien ...

société des pêcheurs

... l'heure du déjeuner arrive ...

mer agitée

... et l'on voudrait quand même pouvoir déjeuner à Gênes ... Mais bon, Boccadasse n'est qu'à quelques minutes du centre de Gênes, nous sommes en voiture et et nous commençons à bien connaître ... ce qui nous fera indubitablement gagner du temps ! ;o)

rampe

Nous reprenons donc la voiture. Le temps de nous garer au parking Dante et nous voilà en ville. Comme à Noël, la Piazza delle Erbe est bien vide ... Ce n'est pas encore aujourd'hui que nous pourrons regoûter aux délicieuses pizze du bar Berto ! ;o)

piazza delle erbe

Comme je vous le disais il y a un instant, nous ne nous perdons plus, à Gênes ... Et c'est heureux, parce que les premières fois, nous avons visité les ruelles le nez collé au plan et ce n'était pas facile-facile ... Encore deux ou trois visites et nous serons de vrais génois ! ;o)

primeurs

Il n'est pas encore midi et les boutiques sont encore ouvertes. Il faut savoir que le temps du déjeuner ... et celui de la sieste ... sont sacrés, par ici ! ;o) Il faut en tenir compte en prévoyant les visites ...

primeurs 2

Le léchage de vitrines ...

ravioli con zucche

... et il y a largement de quoi lécher dans le centre historique de Gênes ...

épicerie genes

... cela se fait dans la matinée ...

poissons

... ou bien carrément en fin d'après-midi.

droguerie

En tout cas, le commerce de détail est encore très présent, ici, et c'est un régal que de s'arrêter dans les innombrables échoppes ... Tout y est appétissant et la tentation  de tout acheter est immense ! ;o)

confiserie

Gourmandise et culture ... Voilà qui caractérise bien Gênes ... et cela ne peut que me plaire !


la fabrica dei preti

Le centre historique de Gênes est rempli de boutiques très anciennes. Certaines ont plus de 200 ans. Je vous en avais déjà parlé ...

viganotti 2

L'office du tourisme organise un tour de nombre de ces échoppes, dont l'architecture intérieure, les meubles et les équipements sont d'époque ... Je dois vraiment participer à cette visite un jour ...

roméo viganotti

Nous nous dirigeons d'un pas sûr vers la Piazza San Lorenzo, où nous devons récupérer notre appartement ... Nous nous arrêtons quand même sur chaque placette ...

cour et linge

... devant chaque trompe-l'oeil ...

joli trompe l'oeil

Au niveau du 16/r Via dei Giustiniani, nos estomacs commencent à crier famine ...

farinata

... lorsque nous passons devant cette petite échoppe qui sent bon l'Italie !

découpe pizza  typo recco

Antigua Sapesta ... Torte e Farinata ... Tout un programme ! Je vous mets le lien vers le site de boutique ... C'est par là ... . Cela vous fera envie, j'en suis sûre. Quant à nous, nous y reviendrons ! Sur les guides, on dit beaucoup de bien de leur farinata et de leur tourte aux herbes à la Génoise ...

antica sapesta 2

Pour aujourd'hui, nous irons tester une autre adresse, repérée la dernière fois ... Mais pour l'instant, nous voilà devant la cathédrale San Lorenzo ...

san lorenzo 2

... en face de laquelle se trouve le Palazzo Cicala ...

palazzo cicala

... dans lequel nous allons déposer nos bagages avant d'aller ... enfin ... déjeuner !


entrée palazzo cicala

De l'extérieur, l'entrée ne payait pas de mine mais sitôt la grande porte poussée, on est dans un autre monde.

salon hôtel

Le lobby, au premier étage, est ravissant ...

livres

La vue sur San Lorenzo doit donner une toute autre saveur au petit-déjeuner ! ;o)

sur la place

Nous apprenons en arrivant que notre appartement ne se situe pas dans ce palais-là mais dans un autre, le Palazzo Giustiniani, à cinquante mètres de là ... C'est en fait le bâtiment que vous voyez là, sur cette minuscule placette, juste sur la gauche de la photo ... Un jeune homme charmant nous y accompagne.

palazzo dei giustiniani

On aurait pu tomber sur pire, non ?

entrée palais dei giustiniani 2

Allez, je vous fais entrer. C'est une trop belle affaire pour que je puisse vous la laisser ignorer.

cherubin

Je vous fais faire le tour ?

le salon

Voilà. Nous sommes au cinquième étage mais rassurez-vous, l'ascenseur fonctionne très bien ! ;o)

salon 1

L'appartement est immense. Nous sommes cinq et personne ne marchera sur son voisin, c'est sûr !

salon de l'appartement 

Un gigantesque salon, donc, avec de grands canapés, et une mignonne kitchenette bien équipée.

salon 3

Pas de doute, nous serons bien ...

salon 2

Et ce n'est pas Clément qui dira le contraire !

clem  sur le canapé

Nous n'utiliserons pas beaucoup la cuisine.

cuisine

Mais vous voyez que pour un séjour un peu plus long, on serait très confortablement installé.

étagères

Voici la première chambre, simple et élégante ...

chambre 2

Tout y est : La vue plongeante sur la ruelle étroite, et même le fil d'étendage, pour se sentir vraiment Italien ! ;o)

canyon urbain

Là, c'est la seconde chambre, ...

chambre 1

... encore plus grande.

chambre 1

Et pour vous mettre en forme avant de partir le matin (parce que le soir, je peux vous jurer que vous n'en aurez pas le courage !), un vélo d'appartement vous attend ... ;o)

vélo

La salle de bain ...

bagni

... grande et confortable ...

lavabo

... avec plein d'eau bien chaude au moment où l'on en a envie, et ce jusqu'au bout des ablutions ! ;o) Je souligne cela parce que dans les différents pays/hôtels que nous avons visités, cela n'était pas si fréquent ! ;o)
 baignoire

Une vue dépaysante ... Le cinquième étage, dans ces palais, est très, très haut ...

par la fenêrte ...

C'est joli, hein ?

trompe l'oeil 2

Ce sont de chouettes appartements, qui se cachent derrière ces immenses fenêtres ...

trompe l'oeil beige

Regardez, je vous montre le bâtiment situé juste en face du nôtre, pas encore bien rénové, qui ressemble fort au nôtre ... Vous voyez ces petites fenêtres, derrière la corde couverte de linge ... On pourrait se dire que l'appartement qu'elles éclairent est sans doute un peu miteux ... Eh bien en fait, ces fenêtres-là, qui paraissent bien minuscules comparées à celles des étages inférieurs, desservent un appartement aux mêmes dimensions que le nôtre ...

linge

L'appartement que je viens de vous faire visiter possède ces mêmes petites fenêtres, au même cinquième étage ... Je vous laisse imaginer à quoi doivent ressembler les étages "nobles" du dessous ! ;o))

clem et lala

Et vous avez vu cette chouette petite terrasse ? Il y en a plein, dans Gênes ... Les toits sont très "habités", par ici ... ;o) La vue doit être fabuleuse, sur les toits d'ardoise de la ville !


toit terrasse

Mais bon, la nôtre est belle aussi ...

vue plongeante 1

... et nous voilà ravis !

vue plongeante 2

Allez, je vous laisse les coordonnées de cette extraordinaire affaire, pour que puissiez en profiter à votre tour, si d'aventure vous veniez à passer par Gênes ...

Locanda Palazzo Cicala
Piazza San Lorenzo, 16 - Genova
tel +39 010 2518824
fax +39 010 2467414
info@palazzocicala.it
 
Voilà, je pense que vous avez tout ... Quant à nous, on ressort prendre le pouls de la ville ...

pizza dei giustiniani

On ne va quand même pas passer la journée dans cet appartement, aussi somptueux soit-il ! ;o)

façade palais dei giustiniani

On en a d'autres à voir, des palais ...

entrée d'un palais

Ce n'est pas cela qui manque, par ici ...

vierge

Pour aller déjeuner, nous ne ferons que quelques pas ...

tags

... jusqu'à la Trattoria Ugo ... Une adresse trouvée dans le guide du Petit Futé, le seul guide de Gênes trouvé en français, soit dit en passant, avec un plan de bonne qualité et des tas d'idées sympathiques ...

trattoria ugo

Je l'avais repérée à notre précédent passage mais difficile de faire le tour des bons établissements lorsque l'on ne vient que pour un ou deux jours ! ;o) C'est pourquoi je note chaque bon endroit vu mais non essayé, à chaque visite, et on a de quoi faire des essais intéressants la fois suivante ! ;o)

trattoria ugo 2

Cette trattoria-là se situe dans la Via Giustiniani, au n°86/r ... Il faut, j'y pense en écrivant cette adresse, que je vous explique pourquoi les numéros sont parfois suivis d'un "r" : "r" pour "rosso" ... rouge ...

Les bâtiments professionnels de Gênes ne suivent pas le même système que les maisons, en ce qui concerne le numérotage des rues ... deux systèmes de numérotages coexistent donc : Les bâtiments d'habitation sont indiqués en chiffres noirs, tandis que les bâtiments professionnels le sont en chiffres rouges. Attention donc en cherchant une adresse précise : Pour une même rue, deux suites de chiffres sont utilisées. Notre trattoria est au 86/r ... C'est une vieille trattoria, dans laquelle on se sent bien au moment-même où l'on franchit le pas de la porte ... De grands carreaux au sol, une belle collections de poêles et casseroles en cuivre au mur ... De grosses tables en bois foncé ...

trattoria ugo 3

Lorsque nous entrons, il est juste midi et il n'y a pas encore trop de monde ... On commande donc, pas trop facilement je dois l'avouer, un pichet de vin blanc Frizzante et quelques "primi" ... La commande n'est pas facile à passer parce que nous ne parlons quasiment pas italien et que mon seul registre très sûr, dans ce pays, c'est celui de la gastronomie ... La gentille serveuse, voyant que nous ne parlons pas sa langue, tente de nous traduire dans un français plus qu'approximatif des plats dont je connais le nom en italien - il n'y a pas de carte écrite - mais dont la description en français se révèle être assez hasardeuse ... Lorsque les plats arrivent, c'est la débandade. Personne ne sait reconnaître ce qu'il a "choisi" ! ;o))

vin blanc

Mais quoiqu'il en soit, tout est vraiment bon ! Je vais quand même tâcher de vous remettre tout ça dans le bon ordre ... Clément voit arriver devant lui une belle assiette de pappardelle fumantes al ragù, avec de gros morceaux de saucisses ...

pâtes aux saucisses

Là, ce sont mes fettucine verdi al pesto con patate et fagiolini ... que ma maman mange avec grand plaisir ! ;o)

pâtes aux pommes de terre et haricots

... et moi, je m'avale avec encore plus de bonheur ses Tortelli All'Erbette !

herbes piquantes

Philippe a devant lui ce qu'il avait demandé ... des gnocchi al pesto ... et le pesto à Gênes est le seul vrai pesto ... et le meilleur du monde ! ;o)

gnoccchis au pesto

Nous n'avons plus très faim après ces belles assiettes de pâtes mais nous nous partageons quand même une assiette de ces anchois farcis qui font la réputation de la maison ... Et ça, c'est juste excellent !

 anchois ugo

La prochaine fois, on en prendra une assiette chacun, je crois ! ;o))

anchois farcis

Remis en appétit, on se partage quelques desserts ... Une panna cotta excellente ...

panna cotta

Une torta Zena Zuena, spécialité locale déjà goûtée l'été dernier chez l'excellent pâtissier Klainguti, chez qui, d'ailleurs, nous retournerons demain ......

torta zena

... et une part de torta della nonna ... Crème pâtissière et pignons ... Un délice ! À la fin de notre déjeuner, la salle est pleine ... Surtout des locaux, d'ailleurs ... Et la plupart terminent leur repas en trempant des cantucci "fatti in casa", ces biscuits bien croquants, dans un petit verre de VinSanto ... la vita è bella ...

torta della nonna

Après ce délicieux ... et fort peu cher ... déjeuner ...

épinards

... retour dans les carruggi de la ville ...

omne genu flectatur

Ces ruelles génoises sont vraiment dépaysantes ...

new blue jeans

Pas de doute, on est en Italie !

vespa

Le Delizie Dell'Amico ...

le delizie dell'amico

Que des spécialités ligures ...

spécialités

La farinata est une espèce de socca ... une grande galette cuite au feu de bois à base de farine de pois chiches ... Aujourd'hui, ici, elle est aux artichauts ...

oggi farinata con carciofi

Et il n'y a pas que ça ... des pizze, des torte di verdure alla Ligure, de la focaccia tippo Recco, fourrée de fromage frais ... de la polenta, aussi ...

polenta

Bon, après avoir mangé tout ça, il vous faudra peut-être aller vous faire refaire des chemises sur mesure chez Laura ... C'est tout près ... ;o)

laura

Vous pourrez aussi aller marcher un peu ... ou vous asseoir sur les marches de San Lorenzo ...

entrée de san lorenzo

Par chance, la cathédrale est ouverte. C'est le moment d'aller la visiter. Entre les heures de fermeture et celles des messes durant lesquelles il est fort mal vu, cela se comprend, de déambuler dans les allées, il faut savoir saisir l'instant ! ;o) Entrons donc ! À l'intérieur de la cathédrale, on remarque cette alternance de pierre blanche et de pierre noire, assez symbolique des édifices ligures. 

san lorenzo 16

L'église se compose de trois nefs, séparées par une rangée de colonnes ...

 san Lorenzo 2

... elles-même surmontées d'un second niveau de colonnettes, formant un ensemble très aérien.

san lorenzo 12 

La voûte de la nef, avant d'arriver au transept, est complètement nue ...

 san lorenzo 1

... ce qui contraste avec la surabondance de couleurs sur les fresques du sanctuaire

san lorenzo 5

Remontons la nef de droite ... Juste au-dessus de la statue du cardinal Pietro Boetto (1938-1945), une fresque de la Dernière Cène de Lazzaro Tavarone réalisée en 1626.

 san lorenzo 15

La très belle chaire date de 1526.

 san lorenzo 18

Voici le choeur ...

san lorenzo 17

... et puis la nef de gauche ...

san lorenzo 20

Ici, la statue de la Madone de la cité de Domenico Fiasella et Gio Battista Bianco date de 1637. Deux anges tiennent une couronne au-dessus de la tête de la Madone en donnant l'impression de n'être appuyés sur rien.

madone et anges

Les chapelles latérales méritent elles aussi que l'on s'y arrête ...

 san lorenzo 6

Dans celle-ci, l'autel est surmonté d'un tabernacle monumental, dans le style de la Contre-Réforme.

 san lorenzo 14

C'est la chapelle dédiée à Saint Jean-Baptiste, qui accueille le reliquaire contenant ses cendres et qui est ornée d'une galerie de statues de marbre tout à fait impressionnante ...

san lorenzo 7

Quant à cette chapelle-là, très belle aussi, c'est la chapelle Lercari, ainsi nommée d'après une famille de patriciens génois dont la célébrité remonte au moins au XVIe siècle.

chapelle lercari

J'allais oublier, avec tout cela, de vous parler des magnifiques orgues de San Lorenzo. Le buffet est une réalisation de Gaspare Forlani en 1554-1555. Les volets de décoration portent des œuvres de Giulio Benso qui datent d'entre 1634 et 1655, représentant les saints protecteurs de la ville, entourés d'anges musiciens ou encore David dansant devant l'arche.

san lorenzo 13

Tout ceci méritait bien une visite un peu appuyée, non ? ;o)


san lorenzo 8

Je vous laisse enfin découvrir la crèche ...

crèche napolitaine

Les crèches génoises sont parmi les plus belles du monde ...

crèche 1

Celle-ci, immense, est adorable ...

crèche 2

Ravie d'avoir pu m'y attarder ...

crèche 3

Dirigeons-nous vers la sortie, maintenant ...

san lorenzo 19

On retourne prendre l'air ?

sortie de san Lorenzo

Les magasins ont bien dû rouvrir, vu le temps passé dans l'église ... ;o)

galleria imperiale

J'adore quand les boutiques sont installées dans d'anciens palais.

dans la galleria imperiale

Et ce genre de boutiques, ça pullule, par ici.

entrée galleria imperiale

Sur le Campetto, particulièrement ...

piazza campetto

Il y en a deux belles ... Le magasin d'antiquités précédent, installé au rez-de-chaussée de ce magnifique bâtiment ...

palais galerie impériale

... et ce magasin de fringues bon marché, au fond duquel trône une grande statue d'Hercule tuant l'Hydre de Lerne .... Bon, je vous arrête tout de suite : Le premier à qui les paroles du "Curé de Camaret" viennent dans la tête peut sortir tout de suite ! ;o) Pour les amateurs de (vraie) culture, la statue date du XVIIème siècle et est l'oeuvre du scupteur génois Filippo Parodi ! ;o)

autre palais campetto

Et si vous montez au premier étage de ce même magasin OVS, vous trouverez, au beau milieu du rayon "Enfants", une petite chapelle ravissante, qui se trouvait sans doute dans l'une des chambres du Palais ...

la chapelle

Bon, continuons ...

piazza delle oche

Nous voilà dans le quartier de la Madeleine ...

S. Maria

Les rues sont toujours plus étroites et sombres ...

chemin de santa maria

L'église Santa Maria delle Vigne est ouverte ... Chouette, on y entre vite !

sainte madeleine des vignes

Elle est étonnante, cette église-là. Je vous l'avais fait visiter l'été dernier, déjà ...


la parole de Dieu

Je ne vous referai donc pas faire un tour complet ...

san michele

... mais nous nous attarderons sur la crèche.

la crèche de l'académie des beaux arts

Une crèche faite entièrement de morceaux de bois agencés de façon à créer des personnages grandeur nature. Le projet d'élèves de l'Académie des Beaux-Arts de Gênes ...

beaux arts

C'est absolument magnifique !

les parents

Tout y est, Jésus, Marie, Joseph ...

l'enfant

Le bœuf ...

le boeuf

... et l'âne ...

l'âne gris

Les Rois mages, aussi ...

crèche santa maria

Un dromadaire et un cheval ainsi que quelques moutons ... Superbe !!!

bergers et rois mages

Dans les petites chapelles latérales de l'église, des mini-crèches de toute sorte ... En galets ...

crèche en galets

... ou même en matériaux informatiques. Comme quoi ... il faut vivre avec son temps ...

crèche informatique

En sortant de Santa Maria, il fait un peu frais et nous nous engouffrons dans un petit café ...

il batteghino

Nous ne restons pas au comptoir, comme le font en général les Italiens ...

petit café au comptoir

... mais nous allons nous poser un peu dans la petite salle du fond ...

petit café

Un caffè con panna pour moi ... et quelle panna ! ;o)

petit café assis

Une fois requinqués ... et un peu réchauffés ... nous repartons errer dans ce délicieux centre historique.
une autre placette

Le plus vaste d'Europe, je vous le rappelle ...

plaque de rue

Nous tâchons de ne pas nous perdre, ce qui mobilise pas mal de notre énergie ...

patisserie

Enfin, surtout de la mienne, les autres se laissant guider en toute confiance ! ;o) On fait un peu de lèche-vitrines ...

vitello tonato et mostarda di cremona

Quand je vous dis que la gastronomie ligure possède bien des attraits ...

polpo bollito

... et puis nous arrivons très vite devant le Palais Spinola.

palais spinola

Celui-là, nous n'avons encore jamais eu le temps de le visiter. Aujourd'hui, ce sera chose faite.

galleria spinola

Il existe un billet couplé avec un autre palais, le Palazzo Reale, au prix tout à fait intéressant ... Nous en profiterons ... Le Palazzo Spinola di Pellicceria ou Palazzo Francesco Grimaldi, est situé Piazza di Pellicceria en plein milieu du centre historique de Gênes.

Édifié en 1593 par Francesco Grimaldi, il est à l'époque immédiatement inscrit dans les rolli. Il figure dans le relevé que fit Rubens de ces palais en 1622, sous forme de gravures qui renseignèrent ensuite l'Europe entière sur ces extraordinaires modèles architecturaux.

Pour plus d'explications quant aux rolli, reportez-vous à mon billet précédent. Par là ...

Sachez enfin qu'il fait partie, depuis 2006, des 42 palais des Rolli inscrits dans la liste du Patrimoine Mondial de l'Humanité de l'UNESCO.

chaise à porteurs

Pas grand monde dans le Palazzo Spinola ... On en profite pour se promener dans toutes les pièces tranquillement, avec la petite brochure traduite en français qui se révèle être bien utile.

salle galleoti

Le palais actuellement le siège de la Galerie Nationale de la Ligurie.

salon palais spinola

Au fil des siècles, il a appartenu à plusieurs des principales familles de l’aristocratie génoise, avant d’arriver aux Spinola, qui en ont fait don à l’État italien afin qu’il soit transformé en musée en 1958.

salon palais spinola 2

 Nous sommes ici dans une précieuse demeure historique au charme indéniable ... Partout, des salles peintes a fresco de toute beauté ...

plafond peint

Les pièces regorgent de magnifiques œuvres d’art et de mobilier ancien.

salle galeotti 2

Il faut absolument visiter cette charmante et précieuse demeure. En outre, le fait qu'elle ait appartenu à l'une des très grande famille génoise lui donne une valeur ajoutée historique tout à fait intéressante.

plafond galerie des glaces

Un joyau !

lustre palais spinola

La décoration des deux étages nobles est un peu différente ... Le premier étage a conservé l’aspect et la décoration d’une demeure aristocratique du XVIIe siècle ...

fenêrte palais spinola

... tandis que le deuxième montre les traces d’une restructuration raffinée effectuée au XVIIIe siècle.
 Quel plaisir que de traverser cette petite mais somptueuse Galerie des Glaces ! Un  joyau qui  date de 1734 et qui est merveilleusement conservé ...

galerie des glaces 2

Pas possible de vous faire visiter le Palais Spinola sans faire un arrêt dans la grande cuisine ...

 cuisine palais spinola

... et la petite pièce attenante spécialement dédiée à la confection de la pasta ... On est en Italie, hein ! ;o))

marbre à pâtes

Mais le Palazzo Spinola ne se visite pas uniquement pour sa décoration. C'est aussi l'écrin délicat dans lequel est présenté une riche collection d'œuvres d'art, composée initialement de la collection de la famille Spinola et enrichie au fil des ans par des acquisitions de l'État italien ...

mythologie

On peut remarquer des oeuvres des Italiens Luca Giordano ou encore Guido Reni, mais aussi d'artistes étrangers comme Joos van Cleve, Anton van Dyck, Pierre Paul Rubens ou encore Bruegel l'Ancien ...

J'aime beaucoup cette "Tentation de Saint-Antoine" ... Une très jolie pièce attribuée à Bruegel le Jeune ...

brughel

Et aussi la superbe "Ascension" de Louis Brea (1483), l'un des peintres bien connus dans notre région niçoise ...

brea

Et puis bien sûr le superbe Giovanni Carlo Doria a Cavallo (1606) de Rubens !

rubens

Que de belles choses !

une salle

Il y a aussi une très belle collection de veilleuses ...

veilleuses

Ma préférée, c'est celle-là ... Je ne quitte jamais une salle d'un musée sans avoir décidé auparavant de quelle pièce j'emporterais avec moi si on m'en donnait la possibilité ! Une manie ... ;o)

veilleuse montgolfière

 Les grandes salles remplies de céramiques sont assez extraordinaires aussi ... Qu'elles soient pharmaceutiques ...

pots de pharmacie

... ou culinaires ... elles me plaisent énormément !

vaisselle

Une grosse collection de textiles, également ... Magnifique !

costume

La visite se termine ... Dehors, la nuit est tombée ...

nuit devant le palais spinola

L'ambiance change et se fait plus feutrée ...

rue la nuit

Il est encore un peu tôt pour aller dîner. Nous continuons donc à arpenter les ruelles du vieux Gênes ...

via san luca

L'église San Siro est ouverte ...


san siro 1

Encore une église que nous n'avons jamais visitée ... Un office est en cours, dans une travée latérale de l'édifice ... Le curé, assis tout au fond, a laissé sa place à un fidèle ...

san siro 2

Nous contournons ce monde pour aller explorer un peu cette immense église. C'est curieux, de dehors, elle paraissait bien plus petite ...

chapelle église san siro

Il y a encore des crèches dans chaque chapelle ... Ravissant ...

creche san siro 1

Quittons l'église ...

façade san siro

... et remontons en direction de la Piazza de Ferrari ...

coiffeur

Mon œil est attiré par une devanture sympathique ...

une pâtisserie

Le Gianduja et la Chiboust alle Pere sont des gâteaux bien appétissants ...

gianduia

la pâtisserie Villa est ici depuis 1827 et régale toujours les Génois de spécialité ligures ... Une bonne référence, donc ...

pâtisserie villa

Ça vous dirait, une petite meringue au chocolat ?

D.VILLA

On traverse maintenant la piazza Fontane Marose, là où se trouvait notre excellent hôtel l'été dernier ... Ah, ce petit déjeuner extraordinaire ! Une vraie pub pour le Slow Food ...

banco de sardegna

Juste à côté, la trattoria Da Maria ouvre juste ses portes. Il est 19 heures ... On avait adoré s'y arrêter pour déjeuner ...

da maria

Un peu de shopping avant d'aller dîner ?

chaussures

Bon, non, on va se dépêcher un peu ...

hotel doria

Ce soir, nous verrons enfin, en nocturne, l'exposition Frida Kahlo et Diego Rivera du Palazzo Ducale ...

bar

Et comme nous voulons dîner, il ne faut pas trop traîner !

ruelle et escalier

Après avoir acheté nos tickets, nous nous décidons pour un grand apéro dans le café du Palais ... C'est pratique, pas cher, très copieux et très bon !

le bar du musée

Un Aperol Spritz pour commencer ...

frida

Quel bonheur que de s'en prendre plein les papilles et plein les yeux en même temps ... Nous verrons en même temps l'exposition des portraits de Nikolas Muray ... On la dit vraiment belle et le billet groupé est intéressant !

nicholas muray

Question papilles, donc, on est servi ... Le buffet "All you can eat", pour une petite dizaine d'euros boisson alcolisée comprise, est très bien achalandé et les serveuses apportent sans arrêt de nouveaux plats ...

all you can eat

Pas de la haute gastronomie, non, mais de quoi se faire de jolies assiettes avant d'aller se cultiver ... ;o) Mastica l'Arte, Medita sul Cibo" ... Jolie phrase bien trouvée ... ;o)

apéro au musée

Chez nous, personne ne se plaint, en tout cas ! ;o) Et puis ça fait du bien de se poser un peu ...

avant frida

Vous connaissez les frisceu ? De divins petits beignets de pâte à pain, parfois parfumés d'herbes fraîches ou de petits morceaux d'oignons. Tout simple, très bon ... Allez, je vous en offre un ...

fritelle

Bon, eh bien maintenant, nous nous quittons un -bon- moment pour aller découvrir nos merveilles. Les photos sont interdites, pas moyen de vous montrer quoique ce soit, donc ...

lala et clem chez frida

Mais quand même, les tableaux de Frida dans les appartements du Doge, ça a quand même vachement de la gueule, croyez-moi sur parole ! ;o)

appartement du doge

Quant aux clichés de Nikolas Muray, qui fut pendant de longues années l'amant de notre peintre mexicaine, ils valent aussi qu'on les admire un long moment ...

muray

Fatti un  selfie con Frida ...

clem et frida

Clément ne se fait pas prier !

clem et frida 2

Bon, il reste très intrigué par le mono-sourcil de la dame ... Déjà à Mexico, quand nous avions visité sa maison de Coyoacan, la Casa Azul, il avait été impressionné ! ;o)

pour paulo

Mais à l'époque, il avait adoré ses petits chiens, des Itzcuintly à la peau complètement glabre ... Aujourd'hui, il manque d'en écraser un ! Allez savoir pourquoi ? ;o))

photo montage

Fin de la soirée vers 22h30, à la fermeture du musée ... Une bien belle façon d'occuper sa soirée que cette nocturne du Palais Ducal, le jeudi ...

le palais, la nuit

Le café a fermé ses portes lui aussi ...

bar du musée palais des doges

Nous saluons Charlie Chaplin (l'auriez-vous reconnu ?) ...

charlie chaplin

... avant que d'aller rejoindre notre appartement, situé à moins de 5 minutes de là ...

 entrée du palais Giustiniani

Quelle merveilleuse journée !

palazzo ducale

Vendredi matin. j'ouvre les volets et passe ma tête à l'extérieur. Le ciel est bleu et le campanile de San Lorenzo est la première chose que je vois. La journée pourrait commencer plus mal.

vue de ma fenêtre

8 h30, on sonne à la porte et une jeune fille nous dépose ce joli panier de pêcheur ... L'heure du petit-déjeuner !!!

panier de pêche

Je prépare vite un café ...

cafetière

... en déballant les victuailles comme un enfant se précipite sur ses cadeaux à Noël ...

panier 2

Oui, notre hôtel livre les petits-déjeuners à domicile, si on le souhaite, bien sûr ...

petit dej complet

Au menu, petits pains tout frais, focaccia et fromage délicieux, croissants, yaourts bio aux fruits, excellent jus d'orange et lait tout frais ... Des fruits de saison pour tout le monde, aussi ... Un délice !

delizia

La journée sera longue, chacun doit prendre des forces ! ;o))

petit déjeuner lala clem

C'est quand même à regret que nous quittons notre petit très grand nid douillet ...

fenêrtes

... pour repartir à la découverte d'autres merveilles !

rue et fiat

Il fait très beau mais un froid glacial souffle dans les ruelles ...

etoile rouge

Pas grave, l'excitation de la découverte réchauffera les cœurs, à défaut des mains et des nez ! ;o)

piazza san donato 2

Ma première visite du jour sera celle de l'église San Donato ... Son clocher octogonal du XIIème siècle a souvent attiré mon regard ...

clocher

... mais les portes étaient à chaque fois closes.

enfin ouverte

L'intérieur est très beau, avec ses colonnes de pierres noires et blanches ...

san donato 2

Dans les chapelles latérales, beaucoup de grandes œuvres d'art ...

san donato 1

... et tout particulièrement un somptueux triptyque peint en 1515 par le Hollandais Joos Van Cleve, "L'Adoration des Mages" ... Pas moyen de le prendre en photo, même sans flash, et c'est très surveillé ! ;o)

van cleve

Quoiqu'il en soit, les œuvres d'art gagnent à être vues en vrai, c'est sûr ! Alors allons en découvrir quelques autres !

piazza di san donato

Ce matin, le vent glacé souffle de plus belle ... et le soleil n'est pas encore bien haut.

il balcone

Le jeu est de trouver les rues abritées ...

terrasse et moulure

... et de laisser celle qui laissent s'engouffrer l'air glacial ! Je parcourrais bien les rues de la ville avec ce triporteur si typique plutôt que le nez au vent ...

triporteur

Mais, et ce doit être un bon signe, les cafés ont malgré tout installé leurs terrasses extérieures. C'est sans doute que la température devrait remonter ...

placette le matin

On vient de petit déjeuner. Dommage, j'aurais bien pris ici une part de focaccia brûlante pour me réchauffer les doigts !

focacceria

Notre but de visite suivant sera le Palazzo Reale, un autre joyau de la ville ... Il est situé via Balbi, un peu excentré par rapport à là où nous sommes, mais nous marchons volontiers. Il y a tant de choses à voir en chemin ... De très belles portes, aux heurtoirs parfois étonnants ! ;o)

heurtoir

Des façades couvertes de fresques de toute beauté ...

trompe l'oeil en façade

Comme certaines lumières sont encore allumées, on peut voir les plafonds peints de certains appartements ! ;o)

plafond éclairé

On s'engouffre dans des ruelles incroyablement étroites ...

ruelle vide

... découvrant au passage de bien jolis jardinets ...

derrière les grilles

... et des vierges cachées dans les moindres recoins.

petite vierge

Oui, Gênes est une ville étonnante qu'on ne se lasse pas de découvrir !

terrasse et parasols

J'aime particulièrement ce type de façades-là. Tellement élégantes ...

arches noires

Vous continuez avec moi ?

la santa

Allez, je vous montrerai encore des tas de choses ...

frise en pierre

Regardez, je suis sûre que vous savez maintenant que vous êtes sur le Campetto ! ;o)

campetto le matin

Arrêtons-nous ici, chez Romanengo ...

pietro romanengo

Voici une confiserie installée ici, au 74/r de la via Soziglia, depuis 1780 ...

confiserie romanengo

Ces petites gouttes à l'essence de rose ne sont-elles pas ravissantes autant que désuètes ?

gocce al rosolio

La boutique est magnifique. N'hésitez pas à entrer ...

romanego 1

On redevient tout petit, en mettant les pieds dans une boutique comme celle-ci ...

comptoir romanengo

Je ne résiste pas à l'envie de rapporter un petit quelque-chose ... Comme nous ne sommes pas très bonbons, chez nous, je choisis plutôt de prendre une centaine de grammes d'une très belle poudre de cacao amer ... La façon dont on nous la pèse, cette poudre précieuse, dont on nous la glisse dans un petit sac et dont on nous l'emballe vaut la visite chez Romanengo, vraiment !

cacao romanengo

À quelques pas de là, il y a les frères Klainguti ... Je vous ai déjà parlé de ce pâtissier chez qui Giuseppe Verdi allait se fournir en petites brioches ...

klainguti

Les fameux Falstaff, une mignonne brioche au coeur de crème de noisettes ... Un petit délice !

Falstaff

On en commande une et on file prendre une place le long de ce magnifique bar ...

bar en cuivre

Voilà notre bien sympathique en-cas, avalé debout en comptoir, comme les vrais Génois ! ;o)

café et falstaff

Allez, à la vôtre ! ;o)

lala et clem chez klainguti

Vous voilà un peu réchauffés ? ;o) Alors on peut repartir !

linge uax fenêrtes de Gênes

Tiens, voilà une adresse à garder ... L'idée de manger typiquement génois est alléchante ... Je me renseignerai donc en rentrant ...

mangemmo zenèize

On tourne ...

Taggiöu

... on vire ...

bel immeuble peint

... et on revire ...

placette

... dans les ruelles du vieux Gênes ...

immeuble rond

On remonte vers la via Garibaldi ...

corona di ferro

Vous savez ...

lustre dans l'entrée

... celle des fameux Palais des Rolli ? Nous les avons déjà visités deux fois, les trois qui sont visitables. Nous nous abstiendrons donc d'y retourner aujourd'hui ... même si l'envie m'en prend un instant ! ;o)


luigi forillo

Tout en haut de la via Garibaldi, nous voici devant le Palazzo della Meridiana ...

palais della meridiana

On continue tout droit dans la via Cairoli, en nous arrêtant un moment dans cette librairie, que l'on dit la plus ancienne d'Italie ... Elle date de 1810, de fait ...

bozzi

Depuis la via Cairoli, on peut grimper dans les collines par des chemins de traverse plutôt escarpés ! ;o)

ruelle qui monte

Sinon, de l'autre côté, on peut redescendre vers la mer ...

ruelle qui descend

C'est sympa aussi !

ruelle et petit pont

En haut de la via Cairoli se dresse la basilique della Santissima Annunziata del Vastato ...

basilique genes

Elle est un exemple du Maniérisme tardif génois et du Baroque du début du XVIIème siècle.

basilique

Ses dorures l'illuminent joliment ...

trompe l'oeil du balcon

L'église est immense ...

transept

... et regorge de chefs-d'œuvres ...

colonnades

Construite à l'origine par des moines franciscains, elle fut rénovée par la richissime famille Lomellini entre 1590 et 1650.

coupole

Les amateurs de baroque en prendront plein les yeux !

fresque basilique

Les églises italiennes sont souvent incroyables ...

la croix

Celle-ci, qui ne payait pas particulièrement de mine vue de l'extérieur, est un véritable musée !

l'adoration des bergers

Attention, comme toutes les églises italiennes, elle ferme à l'heure du déjeuner ... et plus exactement, pour celle-ci, entre 11h30 et 15h30 ... C'est bon à savoir, parce que sinon, on rate de bien belles choses ...

philippe dans la basilique

On ressort de la basilique ...

comme à Rome

... et on prend la Via Balbi ...

via balbi

Notre objectif étant de visiter la Palazzo Reale, ou Palais Stefano Balbi, nous voilà au bon endroit !

palazzo reale

 Situé en face de l'université et tout près de la gare de Gênes-Piazza Principe, il fait partie de cet extraordinaire complexe architectural génois des XVII ème et XVIII ème siècles, dans lesquels on a conservé le mobilier et la décoration intérieure. Le Palazzo Reale fait aujourd'hui partie des quarante-deux palais des Rolli inscrits dans la liste du patrimoine mondial de l'humanité de l'UNESCO.

 carrosse

L'histoire du palais commence en 1643 quand Stefano Balbi présente un projet de bâtiment destiné à être construit devant l'église San Carlo.

fenêrte palazzo reale

En 1650, le palais a à peu près l'aspect qu'il a aujourd'hui, c'est à dire un gros bâtiment central encadré par deux ailes latérales courtes.

 côté jardin

C'est Francesco Maria Balbi qui, en 1645, fait construire le jardin et aménage l'étage inférieur, commandant alors des fresques pour décorer les pièces ...

 plafond 2 palazzo reale

En 1677, la famille Balbi vend le palais à la famille Grillo, qui le cède deux ans plus tard à la famille Durazzo qui l'agrandit encore, le surélève et le remplit d'œuvres d'art somptueuses ...

galerie des glaces palazzo reale 2

En 1705, Eugenio Durazzo fait venir l'architecte Carlo Fontana de Rome. Celui-ci va donner une cohésion à l'ensemble du bâtiment. Il en modifie le portail et l'atrium. Il ajoute la cour et le jardin suspendu qui donne sur la Via Prè ...

 bassin palazzo reale

Remarquez la belle mosaïque de galets colorés !

 mosaïque de galets

... et sur les bassins du Vieux Port.

phare

Vous aurez noté combien, après le passage de Carlo Fontana, la façade intérieure est jolie et combien elle contraste avec l'austérité de la façade avant du bâtiment, celle que nous avons vue sur la via Balbi en entrant ...

terrasse palazzo reale 2

 C'est durant le période où les Durazzo en sont les propriétaires que la Galerie Ouest des Peintures commandée par la famille Balbi en 1650 est transformée en Galerie des Glaces.

galerie des glaces palazzo reale 3

Elle est incroyable, non ? On se croirait pour un peu à Versailles, dont d'ailleurs on s'inspira ici ... Les statues sont des statues romaines largement restaurées ...

galerie des glaces 

 Les fresques qui décorent la galerie sont du peintre et sculpteur génois Domenico Parodi ...

 médaillon 2

  Le Palazzo Reale est dès lors un luxueux écrin pour les œuvres de peintres comme Luca Giordano, Paul Veronese, Le Tintoret, Van Dyck ...

van dyck


 una balbi

 ... ou encore Rubens, autant que pour celles des grands maîtres génois d'alors ...

médaillon 1

En 1823, le palais est vendu au roi de Sardaigne Carlo Felice qui l'adopte comme l'une de ses résidences officielles, et c'est le décorateur Michele Canzio qui est alors chargé de transformer certaines pièces pour les adapter aux nouvelles nécessités diplomatiques. C'est qu'une Salle du Trône et des Audiences ou encore une Salle de Bal sont devenues nécessaires !

 salon du trône

En 1919, le palais est vendu par Victor Emmanuel III à l'État Italien.

 détail lustre

Le Palazzo Reale a conservé son mobilier d'origine.

 salon aux tapisseries

Il est étonnant de voir comme les trois grandes époques du palais coexistent aujourd'hui ...

 salon palazzo reale

 ... et passer dans les pièces de ces différentes époques,

 queen's bathroom

 ... au milieu des œuvres d'art achetées au fil des siècles par les propriétaires des lieux, tous des collectionneurs avisés ...

 joli pot

... de pièces de mobilier extraordinaires ...

petit cabinet d ela reine

... ou encore d'objets du quotidien ...

 cheminée

 ... constitue une expérience inoubliable qui nous fait, le temps d'une visite, voyager dans le temps ...

chapelle 2

Et puis n'oubliez pas de monter sur la terrasse.

statue palazzo reale

La vue sur les toits de Gênes est superbe ...

toits depuis le palazzo reale

Ça me dirait bien, un petit toit-terrasse comme celui-là ...

toits terrasses

...  à Gênes!

au loin, la neige

Bon, eh bien descendons maintenant de notre perchoir et retournons dans les rues ... Remontons encore un peu la Via Balbi ...

via balbi 2

Admirons ses traverses escarpées ...

montée depuis la via balbi

... et arrêtons-nous dans une de ses focaccerie qui font le charme de la ville ...

focaccia genovese

Les vitrines sont en général irrésistibles ...

vitrine focacceria via balbi 1

Vous voyez ce que je veux dire ? ;o)

focaccie et focaccine

... et la focaccia y est tellement bonne !

échanges

Regardez ces deux morceaux de fougasses au vrai pesto de Gênes ... Vous sauriez y résister, vous ? ;o)

focaccia genovese 2

On picore notre apéro en grimpant encore un peu ...

enseigne près de la gare

C'est beau, l'Italie !

enseigne focacceria

Et puis il y a toujours sur les façades des tas de ces vieilles enseignes lumineuses que j'adore !

viaggi et vacanze

Voilà, nous sommes à la gare de Gênes-Piazza-Principe ... Un bel édifice.

quartier d ela gare 3

Le temps s'est nettement radouci ...

quartier d ela gare 1

... et, la focaccia nous ayant ouvert l'appétit ...

quartier de la gare 2

... nous revenons sur nos pas pour aller déjeuner au café du Palazzo Reale. C'est le même établissement que celui du Palazzo Ducale, où nous avons pris notre apéritif/dîner hier soir avant d'aller admirer les œuvres de Frida Kalho et de Diego Rivera ...

buffet pâtes musée reale 1

Pour le déjeuner, il y a un copieux buffet, chaud et froid.

buffet reale 2

Pour la modique somme de 12 euros, vous mangez ce que vous voulez, ce qui est plutôt bien avec de grands hommes affamés ! ;o).

buffet reale 3

Les produits sont de bonne qualité, globalement ... Et encore une fois, ce n'est que de la cuisine locale !

assiette

Pas question de faire la sieste, aujourd'hui encore ... Nous traversons la rue pour aller visiter l'université ...

faculté

La fac de droit, en fait, je crois ...

faculté de droit

Elle est située dans un très beau bâtiment ...

fac de droit

... et comme nous sommes en semaine, il y a des cours et des étudiants ...

patio fac de droit

J'aime beaucoup ces vieux pupitres en bois ...

pupitre

Les escaliers sont assez majestueux, encadrés par deux ...


entrée de la fac de droit

... superbes lions de marbre !

le lion

Là, c'est la bibliothèque universitaire ... Elle est belle, non ?

bibliothèque d ela fac de droit

On va marcher maintenant vers la mer.

traffic

Nous sommes à la jonction entre la vieille ville et la récente et le bâtiment que vous voyez ici au bout de la rue est une des anciennes portes de Gênes.

en arrivant au port

La Porta dei Vacca, l'une des deux portes survivantes du "Mur de Barberousse", la troisième enceinte de Gênes,  achevé en 1163.

seconde porte d egenes

Encore une petite faim pour une part de schacciata croccante ? ;o)

schiaccata

Quelques fruits, peut-être ? Après tout, personne n'a mangé de dessert ? ;o)

piazza del campo

Pour le dessert, je vous conseille un bon endroit. Où l'on boit un excellent café, en plus, ce qui nous fera du bien. Il faut d'abord arriver sur la Piazza Fossatello ...

vers Cavo

Une place mignonne ...


... avec un joli palais, le Palazzo Cipriano Pallavicini.

façade aux volets verts

Et juste à côté, tout à l'entrée de la Via Fossatello, voici la pâtisserie Cavo ...

A. Cavo

... très réputée depuis la fin des années 1800 pour ses amaretti di Voltaggio ! Voltaggio est une petite ville qui fait aujourd'hui partie de la Province d'Alessandria, dans le Piémont, mais qui fut un temps dans la République de Gênes ... Les riches familles patriciennes génoises allaient s'y reposer durant la saison estivale et c'est là qu'Attilio Cavo inventa ses fameux macarons, pour utiliser des amandes qui lui avaient été envoyées de Sicile ... On lui conseilla d'ouvrir une boutique à Gênes, pour que ces mêmes riches génois puissent continuer à déguster ces merveilles de douceur même en hiver ... Ces amaretti di Voltaggio furent primés encore et encore, dans toutes les expositions de l'époque ...

amaretti di voltaggio

La boutique de la via Fossatello est toujours là ...

cavo 4

Superbe...

cavo 1

Les précieux amaretti sont toujours vendus derrière le magnifique comptoir ...

cavo 2

... en gros sachets ou dans de belles boîtes en carton au joli design Art Nouveau rouge et blanc.

amaretti cavo

On est très fier de ces macarons, chez Cavo ... et on a bien raison ... J'ai rarement mangé quelque-chose d'aussi fin ... À découvrir urgemment, si vous passer par là !

attilio cavo

 Je vous avais promis un dessert et un café ... Les voilà. Nous les dégusterons au comptoir ...

choux

Nous ne paierons pas à cette belle caisse, cependant ... qui doit être installée là depuis les origines de la boutique ... Quelle belle visite !

cavo 3

Après un petit café, tout va mieux ...

briques noires et blanches

C'est que c'est fatigant, Gênes ! Ce n'est pas ce brocanteur qui dira le contraire ! ;o))

pieds

On marche ...

via san luca 2

... on marche ...

focaccia pizza

On salive ...

locanda spinola

... et on marche encore !

piazza  banchi 2

Et puis on tombe encore sur une jolie église perchée en haut d'une grosse volée de marches ... "San Pietro in Banchi" date de la seconde moitié du XVIème siècle.

piazza banchi 1

Si elle est surélevée comme cela, comme posée au-dessus de boutiques, c'est que ces dernières furent d'abord construites et louées pour payer les frais de l'édification de l'église ...

boutiques

Elle est située sur la Piazza dei Banchi, ou Place des Banquiers, en français ... Cette place fut le centre du commerce à Gênes jusqu'au XIXème siècle et le siège d'un des trois grands marchés de la ville, celui du blé. Sur la place, la Loggia dei Mercanti, ou Loge des Marchants, construite à la fin du XVIème siècle, devint en 1855 le siège de la première Bourse de Marchandises en Italie.

banque

 Ma maman n'ayant jamais visité San Pietro in Banchi, nous la grimpons, cette volée de marches !

poteaux de l'église

Il est vrai qu'elle est mignonne, cette église ... Un intérieur en marbre blanc ...

san pietro in banchi

... lui donne une belle luminosité.

san pietro 3

De belles fresques ...

san pietro 4

... et ces bas-reliefs en stuc que l'on dit les plus beaux de Gênes !

stucs

Bon, vous voyez encore une fois que l'on ne perd pas son temps, quand on entre dans une église génoise ! ;o)


san pietro 5

Et si vous désirez une caricature, n'hésitez pas à aller voir ce monsieur-là, devant la Bourse ... ;o)

caricature

Il a fière allure, non, avec sa cape et son béret ?

caricaturiste

De la Piazza dei Banchi, on est très vite sous les arcades de la Sottoripa ...

 passage

La Sottoripa est une galerie dont la construction fut imposée par la commune de Gênes au début du XII ème siècle, avec pour but de faciliter le transit des marchandises entre les boutiques et les bateaux du port.

Jusqu'à la construction de la loggia dei mercanti, que nous venons de voir, c'est tout le négoce des marchandises qui se traitait sous ces arcades.

Aujourd'hui, les portiques du XIIème siècles sont encore là, certes sans doute restaurés mais bon, quand même ... ;o) Beaucoup d'entre eux ont été détruits durant la Seconde Guerre mondiale mais se promener sous les arcades de Sottoripa, c'est encore faire une balade dans le temps au milieu des effluves d'épices, de pesto et de fritures.

sottoripa 2

Et puisque nous parlons friture, sachez qu'à Gênes, depuis toujours, on en raffole !

friture 4

... et que les friggitorie sont de véritables institutions ... On y achète, dans des cornets de papier, des anchois, des sardines, des calamars ou encore des poulpes frits et brûlants que l'on va déguster sur le port, juste en face ...

fritures

... ou dans les ruelles adjacentes ...

san giorgio

Il y a aussi des beignets de légumes et des panisses ... Comme chez nous, on aime la farine de pois chiches, à Gênes ...

fritures 2

Contournons le Palazzo San Giorgio ...

san giorgio 3

... tellement beau ...

san giorgio 5

Et allons vite sur le port !

san giorgio 6

C'est ici que nous terminerons la journée, parce qu'aujourd'hui, nous ne voulons pas rentrer trop tard. Nous profiterons de la promenade sur le Porto Antico, pour aller faire quelques courses ...

port 1

Il fait une chaleur divine ...

lala et clem

... et les lézards apprécient !

joli clem 2

Nous grimpons donc chez Eataly ...

eataly

La vue depuis l'ascenseur de verre est vraiment jolie ...

port 2

Je mets dans mon cabas quelques légumes ... dont une belle botte de ce cavolo nero toscano ...

cavallo nero toscano

Il y a de très beaux fruits et légumes, chez Eataly ...

cipolle piemonte

On peut y manger, aussi.

 eataly 2

Mais là, ce n'est vraiment pas le moment ...

la pasta de chez Eataly

Non, je me contente de choisir ce que nous utiliserons dans les semaines qui viennent pour concocter de délicieux plats italiens ... Je dois dire que les étals sont tentants ...

tomates 2

On fait une razzia sur les pâtes et le riz, bien sûr ...

 pâtes e triz

Mama nous offre une bouteille de ce précieux Vin Santo ... dans lequel nous tremperons un de ces jours quelques biscotti croquants ...

 vin santo

Et puis on repart, lourdement chargés ! ;o))

les palmiers du port

Un peu de lèche-vitrine gourmand en remontant jusqu'à notre voiture ...

krapfen con panna

On retraverse la mignonne Piazza Campetto ...

encore le campetto

On repasse sous des arches ...

arcade

On s'arrête Piazza San Matteo, que ma maman ne connaît pas.

lala et clem piazza san matteo

Une ravissante place médiévale que je vous ai déjà montrée lors d'une précédente visite ... Elle est bordée de palais qui appartenaient à la famille des Doria, de richissimes génois ...

piazza san matteo 3

Comme l'église est ouverte, malgré nos lourds paquets, nous entrons ! Sa façade rayée de pierres noires et de pierres blanches, sur laquelle est racontée la vie des Doria, est bien élégante ...

san matteo

Elle fut édifiée en 1125 par Martino Doria, pour en faire la chapelle privée de la famille ...

san matteo 2

Elle fut remaniée dans un style gothique en 1278 et l'intérieur est encore flamboyant !

san matteo 3

Quant à la place, elle conserve encore aujourd'hui son caractère médiéval et l'on s'étonnerait presque de ne pas voir surgir ici quelque vaillant chevalier en arme ... ;o)

piazza san matteo 1

Eh bien voilà ! Nous arrivons à la fin de ces deux jours de découverte de Gênes ...Mais n'ayez crainte, il nous reste encore beaucoup à voir ... ;o)

place du palais ducal

L'église du Gesù se détache joliment sur un fond de ciel très bleu ...

fronton de l'église du gesu

Pareil pour le Palais Ducal, que je suis ravie d'avoir visité.

dernière vue du palais ducal

Nous reviendrons vite voir les clochers ...

les toits de san lorenzo

... et le majestueux campanile de San Lorenzo ...

campanile de san lorenzo

En attendant, prenons un dernier cappuccino ...

un dernier cappuccino

Faisons provision de petites choses pour le dîner ...

focaccine d patate

Paul sera content que nous lui ayons rapporté quelques bricoles à manger ! ;o))

pique nique italien

Le soleil couchant lèche les toits du Palazzo Ducale ... Il est temps de rentrer ...

soleil couchant sur le palais ducal

Arrivederci, Genova ! A presto !

la nuit tombe

Pour terminer, je vous laisse quelques recettes de plats tout à fait délicieux ... Nous commencerons par une Ribollita ...

la ribollita

... cette épaisse soupe toscane faite de légumes...

ribollita 1

 ... et de pain trempé ...

 pain

Un vrai plat du plat du pauvre...

pain dans la sope

... qui prouve bien que nul n'est besoin d'ingrédients sophistiqués pour faire une cuisine divine ... ;o)

À table !

Vous voyez ? ;o)

dans la soupière

La Ribollita ... d'après plein de mes livres de cuisine toscane ... ;o)

ribollita détail

Ingrédients pour 6 personnes :

Pour les haricots blancs :

- 400 g de haricots blancs secs, si possible des cannellini
- 1,5 litre d’eau
- 1 oignon, coupé en deux
- 1 carotte, coupée en deux
- 1 tige de romarin ou quelques tiges de thym frais
- 4 tiges de persil frais
- 1 cuillerée à soupe de gros sel
- Une dizaine de grains de poivre noir
- 2 feuilles de laurier

Pour la soupe :

- 4 cuillerées à soupe d’huile d’olive
- 2 oignons hachés
- 3 branches de céleri coupées en petits dés
- 2 carottes pelées et coupées en petits dés
- 1 poireau haché
- 3 gousses d’ail hachées
- 1 botte de cavalo nero, ou chou noir de Toscane, émincé finement (300 g environ)
- 3 tomates, mondées et grossièrement écrasées
- Quelques tiges de thym frais
- Une pincée de graines de fenouil
- Un bon morceau de pain de campagne rassis coupé en gros cubes (deux grosses poignées environ ...)
- Parmesan en morceau, à râper au moment de déguster ...


 Préparation :

1. Placez les haricots secs dans un saladier. Couvrez-les d’eau froide et faites-les tremper toute une nuit à température ambiante. Ajoutez de l’eau si besoin afin que les haricots soient toujours bien couverts. Le lendemain, rincez les haricots et égouttez-les.

2. Placez les haricots dans une cocotte avec le reste des ingrédients de cette partie de la recette, sauf le sel. Couvrez et laissez cuire jusqu'à ce que les haricots soient tendres, soit une petite heure. Ajoutez le sel seulement 15 minutes avant la fin de la cuisson. À l’aide d’une écumoire, retirez et jetez les aromates. Prélevez un quart des haricots blancs et réservez-les pour le service.

3. Écrasez au pilon les trois quarts des haricots restants dans la casserole dans leur eau de cuisson. Réservez cette purée de haricots.

 4. Attaquons-nous maintenant à la soupe proprement dite ... Dans une grande cocotte, faites dorer l’oignon haché dans l’huile d’olive. Ajoutez le céleri, les carottes, le poireau et l’ail. Faites suer l'ensemble quelques minutes sans laisser colorer. Ajoutez le chou, les tomates, les graines de fenouil et le thym. Versez la purée de haricots et ajoutez environ 1,5 litre d’eau. Salez et poivrez. Couvrez et laissez mijoter 1 bonne heure.

5. Ajoutez en fin de cuisson les haricots blancs réservés. Mélangez à fond. Ajoutez ensuite le pain coupé en cubes. Remuez encore et laissez dans la cocotte, hors du feu, pendant une heure au moins pour que le pain fonde littéralement dans la soupe. Le mieux, c'est vraiment de la faire le matin pour le soir ...

6. Au moment de servir, réchauffez la ribollita en la refaisant bouillir (de là vient son nom de Ribollita ... qui signifie bouillie deux fois ...). Rajoutez un peu d'eau si la soupe vous semble trop sèche. Servez avec un bon filet d’huile d’olive, quelques tours de moulin à poivre et saupoudrez de parmesan si vous en avez envie. Ce qui est bien bon, je vous le dis ! ;o)



On continue avec un dessert simple et très bon, qui terminera bien votre repas de ribollita. Là encore, pas la moindre sophistication, un plat de campagne ... Si vous ne trouvez pas dans votre coin de Barolo à prix honnête, ce qui est bien rare pour ce grand vin piémontais, rabattez-vous sur un autre vin rouge italien un peu corsé, hein ? Pas la peine de passer cent euros de vin dans votre four ! ;o)))

Pere al Barolo ... Poires au Barolo ...

poires au Barolo

Ingrédients pour 6 personnes : 

- 6 poires assez fermes
- 75 cl d'un vin rouge assez corsé, un Barolo si vous avez eu la chance d'en rapporter d'Italie à un prix convenable ...
- 200 g de sucre semoule
- 4 clous de girofle
- 1 pincée de cannelle en poudre

 Préparation :

1. Préchauffez votre four à 180°C. Épluchez les poires en laissant les queues intactes, puis rangez-les dans un plat pouvant juste les contenir Ajoutez les clous de girofle, saupoudrez de sucre et de cannelle puis arrosez de vin. Enfournez et laissez cuire pendant 45 minutes environ, ou jusqu'à ce que les poires soient tendres et nagent dans un sirop encore fluide de vin épicé. Arrosez souvent en cours de cuisson. Laissez tiédir puis placez au réfrigérateur pour une nuit. Servez, par exemple, avec quelques amaretti ...

 amaretti 2

Ceux de chez Cavo, que je vous vantais il y a un instant, sont parfaits, pour cela ... Mais les habituels de Sarone, qui sentent très fort l'amande amère, sont très bons aussi. Quoique moins fins ... ;o)

les amaretti de chez cavo

Allez, bon appétit !

poires et amaretti

Et puis pour en finir avec ce billet aux accents italiens, voici ma version d'un plat dégusté l'été dernier dans cet extraordinaire restaurant génois La Forchetta Curiosa ... Un restaurant où de vieilles recettes ligures et piémontaises sont remises à l'honneur, en privilégiant les excellents produits locaux ... J'avais donc eu le plaisir de déguster une assiette de "riccioline ai due grani con burro all'arancio con acciughe e granella di nocciole", soit, plus simplement, de pâtes au beurre d'orange, anchois et noisettes.

Je vous en propose mon adaptation, n'ayant trouvé de cette recette aucune trace dans mes livres ni ailleurs ... Mes pâtes sont des pici, rapportées l'an dernier de la région de Sienne ...

pici 2

Pici au Beurre d'Orange, à l'Anchois et aux Noisettes ...

pici 3

Succinctement, voilà comment procéder ...

1. Maniez un bon morceau de beurre (d'une centaine de grammes) avec un peu de sel, le zeste d'une orange râpé très finement et quelques flocons de piment rouge fort séché ... Réservez.

2. Hachez quatre ou cinq gros filets d'anchois de bonne qualité conservés à l'huile. Faites-les fondre dans une grande poêle qui pourra contenir toutes vos pâtes avec un peu d'huile d'olive. Réservez.

3. Faites rôtir deux bonnes poignées de noisettes quelques minutes sur la plaque de votre four, en surveillant bien pour ne pas les laisser brûler. Concassez-les finement, pour en faire une chapelure grossière (mais pas trop pour ne pas les transformer en une pâte huileuse ...)

4. Faites cuire vos pici dans une grande casserole remplies d'eau salée bouillante. Mes pici secs demandent plus de 20 minutes de cuisson. Vérifiez le temps de cuisson sur l'emballage et gardez-les un peu al dente ...

5. En fin de cuisson, refaites chauffer la poêle dans laquelle se trouvent vos anchois fondus. Ajoutez le beurre d'orange. Faites fondre à feu doux. Lorsque les pâtes sont cuites, égouttez-les en gardant une demi-louche d'eau de cuisson. Versez vos pâtes dans la poêle et remuez à fond. Ajoutez un peu d'eau de cuisson des pâtes si l'ensemble vous semble un peu sec. Il s'agit de toute façon d'un enrobage plutôt que d'une vraie sauce. Servez en ajoutant sur chaque assiette un filet d'anchois entier, une cuillerée de noisettes concassées et un peu de persil haché ... Dégustez tout de suite, bien brûlant, et régalez-vous !

Sur ces bonnes paroles, je vous laisse avec un bouquet de mimosa cueilli rien que pour vous et vous souhaite un bon week-end !

premier mimosa

À bientôt !

apérol




57 commentaires:

  1. Superbe reportage ! Ça a du te prendre un peu de temps ! Gros bisous et bon week-end !

    RépondreSupprimer
  2. Ma ville est "Superbe".....tout le monde doit le savoir!!!!!:))))))
    Super report, great!!!

    RépondreSupprimer
  3. Quelle idéale idée pour célébrer vos anniversaires.Bon anniversaire ..vous deux.
    J'imagine la joie totale de ta maman ..en ta présence et celle de son gendre et petit-fils(maintenant grand!)
    Je suis au septième ciel parmi ma famille.
    En voyage.. encore plus;)
    Tu aimerais ..ces bas ..je crois..:) http://www.amazon.com/Socksmith-Womens-Frida-Knee-Socks/dp/B00E5NXYM4
    Ta nature morte..avec ta superbe soupière ..superbe♥
    J'ai aimé mon voyage avec vous.Bon Weekend.

    RépondreSupprimer
  4. Merci beaucoup Hélène pour les mimosa ainsi que de ce beau reportage qui me rappelle des très bons souvenirs et évidemment les recettes..... Mes parents avait un appartement à Rapallo pas très loin de Gênes. Que de bons souvenirs gastronomiques.

    RépondreSupprimer
  5. Coucou les amis,

    D'abord, un beau bonne fête à ta maman!♥

    Je reconnais maintenant la ville grâce à tes nombreux visites. J'aime ces ruelles et ce bord de mer. Très dépaysant à mes yeux.

    Tourlou!

    AnneXX

    RépondreSupprimer
  6. Encore une fois, tu nous as fait voyager. Superbe ville. Au passage, tes poires au Barolo me font de l’œil. Bonne fin de week-end.
    Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
  7. superbe reportage, j adore me promener en ta compagnie, et me regaler aussi(sauf les anchois lol) bisous

    RépondreSupprimer
  8. l'apéro qui accompagne le mimosa me tente bien aussi ;)

    RépondreSupprimer
  9. Merci pour ce fabuleux voyage à GENES, grâce à vous et vos commentaires détaillés, je suis du voyage, vous me faites envie, avec toutes ces spécialités qui donnent l'au à la bouche, j'avais beaucoup aimé votre précédent voyage, et la RIBOLLITA me tente beaucoup, j'aime l'anchois, les PICI sont pour moi .Merci encore pour ce beau voyage.

    RépondreSupprimer
  10. Magnifique.. la Ribollita trônera bientôt sur notre table.. Merci!

    RépondreSupprimer
  11. Fabuleux voyage pour vous ....et pour nous;) Et encore de belles recettes à tester!

    RépondreSupprimer
  12. Encore une magnifique visite sans se donner mal aux pieds!....merci....

    RépondreSupprimer
  13. Joli "reportage comme toujours, belles façades, jolie crèche, cuisine généreuse, la torta della nonna, faudrait que je cherche pour la préparer, hummm, elle m'a l'air bien bonne, jolie vaisselle, c'est du boulot!!!!! Merci de me permettre de voyager avec toi!

    RépondreSupprimer
  14. Bravo, il est splendide ce billet. Decidement je ne me lasse pas de vos promenades genoises.

    RépondreSupprimer
  15. tu es un véritable guide touristique à toi toute seule, j'ai bcp de plaisir à lire tes articles, je les attends et je prends le temps de m'installer tranquillement pour te lire, et quel plaisir de te retrouver à gênes aujourd'hui !!
    bisous, bonne soiree

    RépondreSupprimer
  16. Ton billet : un fabuleux moment de lecture. Quel régal ! Gênes me fait envie maintenant que j'en ai découvert une petite partie grâce ton reportage. (Un clin d'œil vers ton blog sur mon billet de ce jour) Bonne soirée et bonne semaine à toi.

    RépondreSupprimer
  17. Pas mal du tout comme lieu de villégiature pour le week end !! dépaysant et pas trop loin ;o)
    bises

    RépondreSupprimer
  18. Coucou Hélène, ravie de te retrouver dans un nouveau carnet de voyage ... tu devrais écrire un livre !
    C'est superbe comme d'habitude, que la vie est belle à Gênes !
    et cette recette familiale et réconfortante en fin de billet, tout ce que j'aime.
    Merci pour ton commentaire aussi chez moi, tu m'as fait rire.
    Bises et bonne journée
    Anaïck

    RépondreSupprimer
  19. Absolument Magnifica, ma chère Hélène. Un dépaysement total qui ne peut que nous donner l'envie de visiter Gênes , une ville sui semble hors du temps. Bises

    RépondreSupprimer
  20. Un billet plein d'évasion comme toujours et qui fait du bien sous le ciel gris de Picardie. Ce que j'aime le plus chez vous c'est la présence de votre mère parisienne qui semble toujours de vos voyages et petites découvertes... Elle en a de la chance. Merci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On profite les uns des autres, c'est vrai que c'est chouette. merci de votre petit mot, Sophanara ! Au plaisir de vous relire par ici ...
      Hélène

      Supprimer
  21. Cela me semble parfait comme cadeau et ta maman a du apprécier. On repart à NY pour la St Patrick, j'aurais bien aimé aller en Italie mais je ne vais pas me plaindre, ce sera pour plus tard. Tes pâtes à l'orange et aux anchois m'ont mise en appétit même sans ces pâtes spéciales, je pense que de pôves pâtes fraîches feront très bien l'affaire. Biz Boljo

    RépondreSupprimer
  22. Bonjour Hélène... C'est toujours avec beaucoup de plaisir que je te retrouve au travers tes escapades tant culturelle que gourmande. J'aime beaucoup beaucoup ;-) ce mercredi matin 7h, alors que la maison dort encore et qu'il ne faut pas faire de bruit, c'est le moment idéal pour moi avec mon grand thé au début ... Et le petit café pour finir :-) Merci Hélène. Bises de bretagne. Emmanuelle

    RépondreSupprimer
  23. Ta maman a dû apprécier ce séjour magnifique! C'est un pays que je n'ai jamais visité. Il a la réputation d'être assez cher! Néanmoins, un jour peut-être, je me ferai ce plaisir! En plus, on y mange si bien! Bisous

    RépondreSupprimer
  24. Coucou Hélène
    Quel beau cadeau je dirais ! Voici une maman comblée et des lecteurs aussi. C'est beau l'Italie il n'y a pas à dire et il n'y a pas meilleure ambassadrice que toi pour nous faire rêver, voyager sans quitter notre fauteuil. Tes pâtes pour sûr qu'on les retrouvera un soir sur ma table. Beau reportage comme à chaque fois on sort émerveillée, ravie, enrichie. Top comme d'hab biz bien cordiale

    RépondreSupprimer
  25. Tu nous fais encore une fois rêver et voyager. Merci

    RépondreSupprimer
  26. Ta curiosité est insatiable, grâce à tout ce que tu montres, tu déblaies admirablement le terrain pour une éventuelle visite. Avec cette nouvelle visite, je comprends encore mieux pourquoi ma fille veut venir s'installer à Gênes. La veilleuse que tu as choisie me fait sourire, je dois avoir la même manie, c'est fou les collections virtuelles que j'ai pu acquérir au fil des ans. La rampe d'escalier en forme de lion n'aurait pas été pour me déplaire. Bises

    RépondreSupprimer
  27. Hélène,
    "
    je vous signale qu'il existe un autre guide sur Gênes en français :"Gênes et les Cinq Terres" paru le 2 juillet 2014
    Editeur Hachette Tourisme, Collection Guides voir. il existe également un guide Gallimard "Gênes" assez ancien et probalement quelques pages sur Gênes dans le guide du Routard "Italie du Nord" que je n'ai pas sous la main. C'est avec beaucoup de plaisir que je vous lis chaque mois, merci. Sophie (Bibliothèque de Monaco)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour toutes ces précisions ! Je regardera tout cela attentivement !

      Supprimer
  28. J'aime beaucoup l'Italie mais je n'ai encore jamais visité Gênes.
    C'est chose faite avec ton magnifique reportage agrémenté de jolies photos.
    Bises et bonne soirée

    RépondreSupprimer
  29. Comme d'habitude tu me fais rêver ...et voyager par la même occasion ! J'adore, enfin nous adorons l'Italie mais à part Venise nous avons rien fait d'autre. Nous allons à Rome en Juin et j'espère qu'on va se régaler (à tous les sens du terme) . J'ai vu que tu as publié un billet sur Rome ...je vais l'étudier. Merci encore. Bises

    RépondreSupprimer
  30. Merci pour ce merveilleux voyage! Je connais très peu l'Italie, en dehors de sa gastronomie ^_^
    Ton récit donne vraiment envie de voyager! Merci pour tes recettes aussi, je connaissais cette soupe, sans y avoir jamais goûté.
    Belle journée, bises

    RépondreSupprimer
  31. Ohh pour rien au monde je n'aurai voulu rater ce "voyage" !!! Moi aussi j'adore l'Italie... et sa gastronomie ^^ Les 5 Terres..., la Spezia une très très belle région la Ligurie ! et ces fameux villages colorés accrochés aux falaises, les pieds dans l'eau :)
    Et nous, c'est les pieds sur le divan qu'on a une fois de plus voyagé :)) Merci Hélène ;-)
    Bises ! Sandy

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne connais pas encore les Cinq Terres. C'est somptueux, paraît-il. Sans doute pour bientôt ! ;o)

      Supprimer
  32. Une très jolie promenade au coeur de Gênes qui encore une fois s'est avérée très intéressante et joliment photographiée! Les châteaux génois font rêver, le pesto aussi bien sûr, mais ta ribollita remporte la palme. De simples légumes, des haricots blancs, quelques morceaux de pain et voilà la plus belle soupe du monde entier tellement bien mise en valeur dans une soupière magnifique. J'ai hâte de la réaliser!
    Bises,
    Lou

    RépondreSupprimer
  33. C'est toujours avec un grand plaisir que l'on vient ici, la tasse de café à la main, tranquillement faire ce merveilleux voyage avec vous !
    Encore un bien joli moment...dont je te remercie
    Bon week-end

    RépondreSupprimer
  34. Grazi ..Grazi ! pour ce beau voyage virtuel .... L'Italie pour moi se sera en mai...lacs du nord, Vérone, Venise...j'ai hâte...je vais essayer de prendre le temps comme vous....de lever la tête comme vous....de guider mes proches au mieux comme vous !! lol !
    Enfin bref de ramener de belles photos, de bonnes recettes, de beaux souvenirs....
    Au plaisir de vous lire à nouveaux..
    Martine du Forez

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. QUel beau voyage vous allez faire ! Je suis sûre que vous saurez en profiter au maximum ! Bises

      Supprimer
  35. Ta maman a eu un très bel anniversaire ! Gourmand, culturel et en famille, que du bonheur...
    La ville de Genes ne figure pas dans les catalogues touristiques français alors qu'elle recèle de trésors. De plus elle est proche de la France... étrange parfois ces omissions.
    Tu m'as fait rire avec ta veilleuse préférée, je pratique aussi ce jeu très plaisant et illusoire...
    Bises et bon dimanche

    RépondreSupprimer
  36. Merci pour ta visite Hélènes,.
    Bises et bonne journée

    RépondreSupprimer
  37. Re Hélènes;)
    Pour répondre à ta question, oui, j'ai fait moi-même la purée de poires sans aucun problème et comme je fais toutes mes purées de fruits, jamais je n'ai rencontré le soucis dont tu me parlais. Je suis une fan des mousses de fruits et j'en fais régulièrement depuis des années. Pour les fruits aqueux, je les égoutte bien avant de les employer et j'ajoute toujours un peu de gélatine ou d'agar agar
    Bises

    RépondreSupprimer
  38. Une fois de plus, je viens de faire une délicieuse promenade, félicitations ma chère, tu as vraiment l'oeil pour photographier tous ce qui est curieux, intéressant, amusant, ravissant et gourmand, ce qui n'est pas négligeable hi, hi, hi, ! Je salive devant chaque plat et la brioche à la glace au café, bravo et merci beaucoup, j'adore tes reportages. Grosses bises. Jeanne

    RépondreSupprimer
  39. Comme toujours c'est un plaisir de passer sur ton blog, tellement de belles images, et surtout de succulentes recettes, à la fois simples et sophistiquées, dont seuls les Italiens ont le secret :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as raison, Riri. Simple et sophistiquée, c'est bien la cuisine italienne !

      Supprimer
  40. Un très beau billet sur l'Italie que j'aimerais bien découvrir un jour !
    Bisous, Doria

    RépondreSupprimer
  41. Je n'ai pas le plaisir de connaitre l'Italie et tes superbes photos me donnent bien envie de faire le voyage;
    bizou

    RépondreSupprimer
  42. Eh bien voilà finalement un beau cadeau pour l'anniversaire de ta maman ;) Bonne soirée, bises.

    RépondreSupprimer
  43. Ce sont de bien belles photos,
    beau reportage

    RépondreSupprimer
  44. Je te souhaite un excellent dimanche. Bisous et à bientôt pr ton nouveau périple, hi!

    RépondreSupprimer
  45. bonjour hélène
    je viens d'avoir la chance de faire une escapade en italie, j'avais hâte de genova....quel enchantement, j'adore cette ville qui fourmille de partout, tes différents billets m'avaient déjà conquise... je n'ai pas été déçue !!! merci pour m'avoir guidée dans cette découverte.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une bonne nouvelle, Corinne ! Je suis vraiment contente de faire découvrir les endroits que j'aime à mes lecteurs, et encore plus contente lorsqu'ils essayent et aiment ce que j'ai moi-même adoré ! Voilà ma plus belle récompense ! À très vite pour d'autres balades, alors ...

      Supprimer