13 septembre 2015

Délices Italiennes et Échappée Toscane ... Lucca, Pise, Florence, Carrare, Pietrasanta et Colonnata ...



mosaïque Toscane


Eh bien ça y est, nous voilà en route pour l'Italie ... Direction Lucca, pour notre "petite" balade estivale ... Petite dans le temps ... sept jours seulement ... mais tellement grande au sens de la découverte ...

Lucca carte

Lucca est une jolie petite ville de Toscane, que je vais vite vous présenter - bien- plus longuement dans un instant ... À moins de quatre heures d'autoroute de Cannes, c'est une destination sympathique et très dépaysante ...

Dimanche matin ... Un départ en milieu de matinée ... Un petit café dès l'arrivée en Italie, une heure plus tard ...

Moretti

Plus loin, au milieu de la Côte Ligure, un pique-nique simple et efficace ... Un avant-goût de notre voyage ...

pique nique italien

Et en début d'après-midi, nous voilà à Lucca, dans le ravissant appartement que nous avons loué à Davide, juste en dehors de la ville.

appart Lucca 2

L'endroit est extrêmement sympathique. C'est sûr, nous allons passer de bonnes vacances !

appart Lucca 1

Quelques minutes plus tard, nous voilà dans cette ville que les guides qualifient de joyau médiéval de la Toscane.

Une petite ville entourée d'une muraille de briques rouges ...

citta di lucca

... longue de plusieurs kilomètres et toujours intacte depuis le 17ème siècle !

murailles lucca

On gare la voiture à l'extérieur de cette enceinte ...

porte d'entrée de lucca

... et l'on entre dans la ville ...

entrée luccca 1

Les ruelles de Lucca, et ses jolies placettes, on les découvre à pied ... ou en vélo !

vélos à Lucca

Première boutique que nous rencontrons ... Une épicerie fine tout à fait diabolique ! ;o)

tortelli

Coup de chance pour nos estomacs et notre porte-monnaie, elle est encore fermée. C'est que l'on fait la sieste tard, en Italie ! En même temps, quand on voit la température ambiante, on comprend mieux l'intérêt de la sieste ! ;o)

spécialités de Lucca

Le magasin de céramique est lui, ouvert, et il propose des tas de très jolies choses ...

céramiques de Lucca

Elle est très réputée, la terracotta toscane et on trouve dans cette boutique des pièces impressionnantes !

céramique Lucca 2

Pour acheter vos crayons et carnets de dessin, arrêtez-vous ici ... Vous aurez de quoi fabriquer le carnet de voyage parfait !

peinture

Très vite, nous arrivons sur la Piazza dell'Anfiteatro, le diamant de ce bijou de ville ... la cerise sur le ... tiramisu ? ;o) Elle est étonnante, cette place. D'abord, elle a une forme ovoïde tout à fait atypique ... En fait, elle suit rigoureusement la forme des arènes romaines du IIème siècle avant JC. Auparavant, Lucca était une ville étrusque. N'oublions pas que la Toscane fut le berceau de la grande civilisation étrusque ...

place de l'Amphithéâtre Lucca

La place fut créée plus tard, au Moyen-Âge.  C'est ici, dans le "parlascio", que se tenaient les réunions des citoyens.
Aujourd'hui, la place est surélevée d'environ 3 mètres par rapport à l'arène romaine. Les maisons se sont littéralement appuyées sur les vestiges, respectant la conformation elliptique de la place ...

Place de l'amphthéâtre 2

Il est amusant, en se promenant autour de la place, dans la via dell'Anfiteatro particulièrement, de voir encore aujourd'hui de gros blocs  de pierres ...

vestiges romains

... et des bouts de colonnes ... des anciennes arènes romaines.

vieilles pierres

La Piazza dell'Anfiteatro est l'endroit parfait pour venir se poser pour prendre un verre ...

Dal Puccini

... ou une glace délicieuse ... lorsque les pieds crient grâce !

brioche glacée

Cette gelateria Anfiteatro est un très bon endroit. La dame qui tient l'échoppe est française et ses glaces sont un délice.

Gelateria Anfiteatro

Surtout quand elles sont bien calées, comme en Sicile, au fond d'une délicieuse brioche aux saveurs de panettone ! Un régal auquel nous succomberons plus d'une fois dans la semaine ! ;o) Tiens, j'en profite au passage pour vous présenter notre nouvelle mascotte de voyage ... le cochon toscan Lucchino ... Il partagera certains de nos bons moments. Au moins sur les photos ! ;o)

cochon et glace

Allez, profitons de ce moment enchanteur ...

chez le glacier de Lucca

... avant de repartir trotter allègrement.

Ruelle Lucca

Le soleil commence à baisser ...
Piazza san frediano 2

Sur la Piazza San Frediano, la lumière est belle.

Piazza San Frediano

On contourne l'église ...

tour de SAn Frediano

En rejoignant les remparts, on a une jolie vue sur les jardins du Palazzo Pfanner ...

jardins du Palazzo Pfanner

La tour de San Frediano est belle ...

la tour de san frediano

Il fait bon sous les marronniers des remparts de Lucca ...

sur les remparts de Lucca

Quatre kilomètres de fortifications ...


sous les remparts de Lucca

... sur lesquelles on se promène à pied ou à vélo ...

vélos sur les remparts de Lucca

On réintègre la vieille ville ...

sant' agostino

Il nous faut vite prendre le pouls de la ville et surtout, apprendre à nous y repérer sans avoir toujours le nez collé sur la carte ! Parce qu'il n'est pas facile alors de repérer tout ce qu'il y a de merveilleux ... en l'air ! ;o)

toit et ciel

Malgré la glace et devant toutes les jolies trattorie, fort nombreuses par ici ...

Da Leo

... les garçons commencent à avoir faim. Il est vrai qu'il est difficile de résister aux odeurs délicieuses qui flottent dans les rues. Le parfum de la pizza est assez irrésistible, en fait ...

via Fillungo 1

Un subtil mélange de culture et de gastronomie, tel est notre but lorsque nous visitons le monde, de toute façon ...

fenêtre lucchese

Alors oui les gars, il va être temps de s'arrêter quelque-part ! Mais pas pour dîner, encore ...

terrasse de bistrot

De toute façon, il fait très chaud ...

fontaine et enfants

... et j'ai très soif !

Où sommes-nous ?

On se laissera aller au granité au citron non traité un de ces jours ...

Granita

Pour l'instant, on retourne vers notre point de départ ...

Piazza del Salvatore

Je cherche une adresse précise, où nous prendrons l'apéritif. Impossible en effet de venir dans le nord de l'Italie sans succomber aux charmes de l'heure des "aperitivi" ! Je vous montrerai pourquoi dans un instant.

focaccia lardo

En attendant, profitons des derniers rayons du soleil qui lèchent les églises de Lucca ...

san Michele

Celle-ci est sans doute l'une des plus belles de la ville ... San Michele in Foro ... Chef-d'œuvre de l'art roman pisan ... Située sur une place magnifique ...

soleil couchant sur la place san michele 

... elle arbore une façade admirablement décorée ...

san Michele 2

Nous y reviendrons un autre jour, quand elle sera ouverte, et je vous la ferai visiter ... En attendant, je vous laisse admirer l'immense Saint-Michel terrassant le dragon, entouré de deux anges ...

saint-Michel

Les pieds commencent à fatiguer. Je piquerais bien son vélo à ce mignon petit gars. Mais pas sûr que j'irais bien loin ! ;o)

petit gars devant SAn Michele in Foro

Encore un glacier prisé à Lucca ... Turandot ... On est dans la ville de Puccini, ici, il faut le savoir !

Turandot Gelateria

Et la très belle Banca Commerciale Italiana ...

banca commerciale

... située dans un superbe palais Renaissance en briques rouges.

banca

Sur la place, une statue de Francesco Burlamacchi, un politique local du XVIème siècle qui, pour avoir comploté contre Cosme Ier de Médicis, alors duc de Florence, finira décapité ! Triste affaire ... ;o)

immeubles place san michele

Aujourd'hui, personne d'entre nous ne complotera, c'est dit !

un peu de repos ?

Ou alors juste pour trouver le plus chouette des restaurants !

petits resto

Et en ce qui concerne la restauration, à Lucca, on a un choix certain.

trattoria

Beaucoup de belles boutiques de modes, aussi ...

mode masculine

Mais bon, ce n'est pas ce qui nous intéresse pour l'instant. ;o)

l'heure du dîner

Oh la la ! Qu'est-ce que cette immense scène, installée sur la Piazza Napoleone ?

lucca summer festival

Le 18 ème Lucca Summer Festival, nous apprend-on ! Un festival de musique , qui accueille des tas de stars mondialement connues. Voyez plutôt l'affiche de cette année ! Pas de concert ce soir. Nous repasserons peut-être demain lorsque Lauryn Hill s'y produira.

programme summer festival

Bon, alors, qu'est-ce qu'on mange, ce soir, à Lucca ? ;o))

ristorante Giglio

On commencera par l'aperitivo, c'est une chose entendue. Mais où ?

piazza del Giglio

Le buffet du bar de l'Astra Cinéma est alléchant mais je suis sûre qu'on peut trouver mieux ...

apero cinema astra

Pour rejoindre la via Fillungo, on passe devant la somptueuse église San Martino.

détails cathédrale de lucca

... puis devant une librairie encore ouverte à cette heure avancée ...

libreria

Un mignon petit chien attend patiemment que son maître ait terminé sa lecture ...

petit chien sage

Ce n'est pas ce soir que nous irons voir un opéra de Puccini. Et pourtant, il s'en joue chaque soir, dans l'église San Giovanni ...

puccini e la sua Lucca

Non, nous allons plutôt  entrer dans l'œenothèque Vinarkia della Pavona, au 188 via Fillungo ... Il y a à l'arrière de ce tout petit restaurant ...

 couloir du restaurant

un jardin croquignolet ...

jardinet à Lucca

... dans lequel il fait bon prendre un peu de repos ...

clem à l'apéro de Lucca

... et j'en connais qui en ont besoin ... ;o)

Philippe à l'apéro de Lucca

... en dégustant un bon verre de vin ou bien, comme nous, un Apérol Sprtitz ou bien un Negroni. Costaud, le Negroni, mais vraiment délicieux ! ;o)


antipasti de Lucca


Pour accompagner ces divines boissons, un très joli buffet d'antipasti ...

buffet d'antipasti à Lucca 2

... dans lequel, pour le prix de la consommation, vous pouvez aller piocher autant de fois qu'il vous plaira ! Foccacie, bruschette, torte, tartinades en tout genre ... Le choix est large et de bonne qualité !

buffet d'antipasti Lucca 1

Le parfait endroit pour préparer la journée du lendemain ! ;o)

toscane Ombrie

Nous ne titubons pas trop en sortant de cet apéritivo, - enfin, moi, c'est limite avec mon Negroni ! - et nous repartons découvrir notre nouveau lieu de villégiature ...

Ristori

En passant devant le glacier Ristorni ...


ristori 2

... je ne peux m'empêcher d'en admirer l'intérieur. Le plafond est étonnant ...

ristori 3

La nuit est quasiment tombée ...

dîners en terrasse

... et les terrasses s'éclairent ...

une entrée de la place de l'amphitéâtre

Nous voici de retour sur la Piazza dell'Anfiteatro ...

piazza del anfiteatro la nuit

Clément, qui nous a déclaré il y a quelques instants, en terrminant son Apérol Spritz, qu'il n'avait absolument plus faim, se plonge néanmoins dans une lecture attentive des menus de tous les restaurants ! ;o)

recherche d'un restaurant ...

Moi aussi, finalement ... ;o)

oggi tartufo

De nuit, la place éclairée est juste magnifique ...

place de l'amphitéâtre la nuit 2

Comment y résister ?

encore la nuit

Nous coupons la poire en deux ... Pas de vrai dîner, certes, ...

perbacco

... mais nous nous arrêterons quand même sur une terrasse ...

Premier dîner à Lucca

... pour partager une pizza ...

pizza géante

Une gigantesque pizza, en fait ! ;o)

lucchino le cochon

Et lorsque l'on n'en peut plus ... lorsque l'appel du lit se fait par trop sentir ... on se remet en route ...

baralla

... en faisant le plein d'images appétissantes ...

carne cianina

... autant de promesses de festins à venir ...

charcuteries

Vous comprenez ce que je veux dire ? ;-)

lardo IGP

Voilà, notre première journée se termine.

sculptures et lumière

Nous repassons de l'autre côté des remparts ...  Il est temps d'aller dormir un peu. Demain sera une longue journée ...

on rentre se coucher

Lundi matin ... On ouvre les volets de bonne heure ... Il fait encore plutôt bon ...

la vue

... même si l'on sent bien que la journée sera chaude. Très chaude ...

la chambre

On se prend un bon petit-déjeuner avant de partir ? J'ai acheté tout ce qu'il faut et l'avantage lorsque l'on loue une maison ...

lucchino au petit dej

... c'est qu'on évite les petits-déjeuners souvent moches des hôtels ! ;o)

mon petit dej

Voilà de quoi mettre les troupes en forme ...

pecorino toscano

Elles en ont besoin, non ? ;o)

sieste du matin


Nous allons en effet passer la journée à Pise, aujourd'hui, et nous aurons besoin de toute notre énergie ...

pisa

Trente kilomètres et quarante minutes plus tard, nous voici sur la piazza Vittorio Emanuele II, pas très loin de la gare ferroviaire. On trouve un parking qui nous gardera la voiture pour la journée et on file vers de nouvelles aventures.

place vistor emmanuel

Ce petit chien nous mène tout droit dans la via Ricardo Zandonai, tout près de là ...

chien Haring

... pour admirer l'une des façades latérales du couvent de l'église San Antonio Abate ... Un mur peint en 1989 par Keith Haring, sa dernière œuvre monumentale ... Son titre ? Tuttomondo ! L'expression graphique des thèmes les plus chers à cet artiste engagé ... La Paix et l'Harmonie dans le Monde ...

 tutto mundo

180 m de grandes figures colorées, trente des symboles préférés de Haring ... Je vous montre d'un peu plus près ? Je resature au passage légèrement les couleurs, qui ont eu tendance, comme vous pouvez le voir, à passer avec le temps ...

haring 

En haut à droite, des ciseaux verts coupent le mal, symbolisé par un serpent rouge qui vient d'arracher le bras d'un personnage ... Dans le centre de la toile, il y a le chien, l'animal protecteur par excellence. Il est rouge et armé d'un bâton jaune, symbole du pouvoir et de la force. On retrouve quelques bébés, aussi, les symboles de ce qu'il y a de plus pur dans ce monde ... L'un est dans les bras de sa mère, l'autre file à quatre pattes vers la gauche de la toile ... On retrouve le dauphin aussi, qui représente l'harmonie entre l'homme et la nature. Et puis un ange jaune, aussi ... Bien placé puisque nous sommes sur le mur d'une église ! ;o)

En face, il y a un chouette café ... Le Keith Art Shop Café ... Nous y reviendrons ...

keith bar

Pour l'instant, prenons le Corso Italia et remontons-le jusqu'à l'Arno ...

la grand rue de Pise

Ce n'est pas très très long ...

caffe astra

... et c'est vraiment joli !

H&M

Et puis sur le chemin, je trouve une très jolie librairie ... Une librairie dans la verdure ...

librairie sous les frondaisons

C'est magnifique, non ? J'y trouve un chouette livre sur la cuisine toscane, en plus ... Un de plus, me direz-vous ? ;o)))

lecture

Bon, comme vous le voyez, ma mère BOIT ! ;o)

ma mère boit

En fait, il fait tellement chaud, dans ce pays, que l'on boit des litres et des litres d'eau chacun ! Jamais bu autant et jamais aussi peu eu envie de faire pipi après ! ;o)

le milord bar

Nous voilà devant la Via di Banchi ...

police à Pise

Il y a un mariage ...

mariée à Pise

Il y a ensuite la Via San Martino, l'ancienne rue des marchands arabes et turcs, nous dit notre guide du Routard fétiche une rue pittoresque que nous reprendrons dans sa plus longue partie tout à l'heure ...

via san martino

En attendant, nous tournons sur la gauche et remontons sur quelques dizaines de mètres la via Pietro Toselli. Et nous tombons tout de suite sur un très joli bâtiment. L'arrière du Palazzo Gambacorti ...

palazzo gambacorti

À travers une de ses fenêtres ouvertes, on peut apercevoir un plafond magnifique !

plafonds palais

Et si on se prenait un vélo ? ;o)

ciclopi

Ou une Vespa rouge, pour être plus dans le ton ?

san cristina

Eh bien non, nos pieds nous suffiront aujourd'hui encore ...

vieille rue de pise

Nous arrivons au Palazzo Blu ...

le palais bleu

Un très beau palais du XIVème siècle, aujourd'hui dédié aux Arts et à la Culture depuis son rachat par la Fondazione Cassa di Risparmio di Pisa ...

palazzo blu

Pour celles et ceux qui passeraient par Pise entre Octobre 2015 et Février 2016, une très belle exposition consacrée à Toulouse-Lautrec est en vue ! ;o)

toulouse lautrec

En face du Palazzo Blu coule l'Arno ...

les bords de l'arno

Et les quais de l'Arno sont superbes ...

l'arno 1

On traverse le Ponte di Mezzo ...

clem et lala à Pise

Je vous laisse admirer la rive sur laquelle nous étions ...

palazzo gambacorti 2

On arrive sur la Piazza del Pozzeto ...

piazza garibaldi

... avec en son centre la statue de Garibaldi, le héros local du fait de sa participation active à la constitution de l'Italie Unifiée ... Le palais rose que vous pouvez voir juste derrière Garibaldi est appelé Casino dei Nobili. Un bâtiment du XVIIIème siècle destiné à distraire l'aristocratie pisane de l'époque.

Pise à Garibaldi

Voici l'autre rive de l'Arno ...


les bords de l'arno 2

Encore quelques pas et nous arrivons sur la piazza delle Vettovaglie ... Vettovaglie, ça veut dire victuailles ... Autant dire qu'on ne pouvait pas passer sans nous y arrêter ... ;o) Un joli exemple d'architecture médiévale ...
piazza delle vetovaglie

Connue comme "la Place des Porcs", c'était la place de Pise qui était consacrée au commerce de la viande ...

macelleria

On en retrouve certains signes en regardant bien sur les murs ...

carne insaccate

Aujourd'hui s'y tient un marché plus classique, avec fruits, légumes ... et chapeaux ! ;o) N'est-ce pas Lala ? ;o)

joli chapeau

On rejoint ensuite le Borgo Stretto, l'artère la plus élégante de la ville.

arcades pise

Toutes les belles boutiques sont ici rassemblées, sous les superbes arcades ...

clem sur le Borgo Stretto

C'est dans cette rue-là que le savant Galilée vit le jour ...

maison de Galilée

Tiens, le pharmacien a de la température ! Pas étonnant, avec cette chaleur ! ;o)))

la pharmacie a de la température

On continue ? Ma troupe commence à avoir un peu faim. 

 il montino

J'ai trouvé une bonne adresse sur mon guide et je vous y emmène de ce pas !

vieilles maisons de Pise

Mais d'abord, je vous laisse admirer ce bâtiment que je trouve très beau. Il est situé au 13 Largo Ciro Menotti, une petite place sur le bord du Borgo Stretto. Sa mosaïque bleu piscine est du plus bel effet, je trouve. Il tranche avec ce qui l'entoure mais j'aime ça !

immeuble bleu pise

Rendons-nous maintenant sur la Piazza San Omobono et arrêtons-nous devant cette trattoria typique ...

la trattoria du déjeuner

Jetons ensemble un œil au menu ...

menu pise

Tout ceci me convient bien, d'autant plus que le Routard - encore lui ! - ,  en fait une bonne critique. Un endroit simple, un accueil sympathique, une cuisine familiale, bonne ... et des prix tout petits !

trattoria san omobono

Un gros pilier médiéval traverse la salle du restaurant. Étonnant !

chapiteau de pierre

On nous pose un pichet de vin local sur la table, parfait pour nous remettre de nos fatigues, et une corbeille de pain toscan ... Vous connaissez le pain toscan ? C'est un pain de campagne qui pourrait être fort bon ... s'il n'était pas strictement sans sel ! ;o) Son autre petit nom, d'ailleurs, c'est pane sciocco ... pain idiot ... ;o) Bon, je lui fais un mauvais procès, puisqu'en fait, c'est souvent un très bon pain. Il suffit de l'accompagner des charcuteries locales et autres fromages bien salés pour qu'il "passe" facilement. Cela dit, un peu de sel ne lui ferait pas de mal, ça, j'en suis certaine ... ;o)

Pour la petite histoire, on raconte que  l'origine de ce pain non salé remonte aux années 1100, lorsque Pise, la grande rivale de Florence, coupa les vivres, en matière de sel tout au moins, à sa voisine. Les Florentins ne se laissèrent pas impressionner et décidèrent de s'en passer ... D'où ce nouveau pain-là, qui est resté et dont la réputation a fait le tour du monde ensuite ... et notez bien qu'ici, on est à Pise, la source des problèmes, et que l'on mange de ce pain-là ! ;o)

pain toscan

La commande passée, on peut se reposer un peu. Les pâtes de Paulo, des fettucine al ragù d'anatra,  sont au canard et sont un vrai délice.

lucchino et les pâtes au canard de Paul

Quant à mes tripes à la Pisane, elles sont juste à tomber ! Cuites avec un soffrito d'oignons, de céleri et de carottes, avec un peu de tomate, aussi, arrosées de vin blanc et confites à feu doux pendant un long moment ... On me les sert brûlantes en me disant d'y ajouter un filet d'huile d'olive et du parmesan. Je m'exécute bien volontiers ... et me régale à un point dont vous n'avez pas idée ! Elles sont moelleuses et délicates. Je n'en ai jamais mangé de si bonnes !

divines tripes à la pisane

Je vous en ferai un de ces jours, avec l'aide de cet excellent livre, trouvé dans la grande librairie du Borgo Stretto ...

recipes from tuscany

Pour le dessert, je prends une panna cotta au miel et aux noix ... Les autres plongent des cuillères gourmandes dans leur tiramisu. Les deux desserts sont excellents. Un très bon endroit pour déjeuner. Merci le Routard. Sans lui, on ne serait jamais passé dans cette rue-là ! ;o)

desserts

En ressortant du restaurant, on passe devant d'autres bons endroits mais je me contente de regarder les cartes ...

menu sur poêle

... et de les photographier pour vous !

zuppa pisana

J'immortalise aussi quelques vitrines. J'ai l'impression que tout le monde fabrique son panforte, en Toscane. Je pensais qu'il venait exclusivement de Sienne, moi ... En tout cas, ici, il est d'une épaisseur incroyable et est vraiment appétissant !

panforet di pisa 2

Avec un petit verre de Vin Santo, ce serait parfait !

vin santo

Il n'y a pas que moi qui ait besoin de faire la sieste. Impossible de prendre cette jolie pancarte en photo de face !

biscotti medievali

Ce n'est pas grave, on continue dans la via Domenico Cavalca ...

torre del campano

Un petit saut dans le temps, avec une tour médiévale et une carriole tirée par des chevaux ! ;o) La tour est dite Torre del Campano, et la grosse cloche a son sommet servait paraît-il à rythmer les cours de l'Université toute proche.

calèche

Un peu plus loin, la mignonne église San Frediano, sur une jolie place.

san frediano, pise

Édifiée autour de 1050 à la demande de la famille Buzzaccherini-Sismondi, elle est encore en très bon état. J'aime beaucoup ses bancs gravés aux noms de généreux paroissiens ...

bancs d'église

Nous parlions de l'Université, nous y voilà ! Sur la Piazza dei Cavalieri, voici le bâtiment impressionnant de l'École Normale Supérieure de Pise qui, fondée en 1810 par Napoléon comme "succursale de l'École normale de Paris en Toscane", a donné depuis trois Prix Nobel et plusieurs Présidents de la République.

Ne ratez surtout pas cette place, tout aussi impressionnante que la Place des Miracles. Cette place est aussi connue comme la "Piazza delle 7 Vie", ou Place des Sept Rues, du fait du nombre des rues débouchant ici. Ici se tenait le forum Romain et ce fut également le cœur du pouvoir politique durant la République Pisane. La place fut rénovée au XVIème siècle par les Médicis, après que l'ordre des Chevaliers de Saint-Stéphane eut été créé.

palazzo della carovana

 Cosme Ier de Médicis voulait que cette place soit magnifique, un symbole de puissance et de force. Sa statue (1596) trône au centre de la Piazza dei Cavalieri, devant la Fontaine Dei Gobbo. Le superbe bâtiment qui héberge l'École Normale Supérieure de Pise est le Palazzo della Carovana. Il date de 1562.

piazza dei cavalieri 2

Le palais qui suit est le Palazzo dell'Orologio, ou Palais de l'Horloge. C'est la bibliothèque de l'École Normale Supérieure. Un tunnel le relie au Palais de la Caravane. Il a été formé de la réunion, en 1605-1608, de deux tours médiévales : La tour de Justice à gauche, qui abritait les magistrats de Pise, et la tour des Gualandi à droite. La tour des Gualandi a un autre nom, ou plutôt deux autres noms : La tour de la faim ou la tour du comte Ugolino. La légende raconte que ce dernier fut laissé dans cette tour avec ses enfants et qu'ils moururent de faim. Pour l'anecdote, le comte Ugolino della Gherardesca a servi de modèle au héros damné de la Divine Comédie de Dante, damné et condamné à mourir de faim après avoir mangé ses propres enfants ! Tout un programme, là encore ! ;o)

piazza dei 
cavalieri

À droite du Palazzo della Carovana se trouve la très belle église Santo Stefano dei Cavalieri. À l'heure où nous passons, l'église est fermée mais on m'a dit qu'elle renfermait une collection de drapeaux fauchés par les Pisans aux pirates lors de combats anciens ...

piazza dei 
cavalierei

La place est entourée d'autres beaux palais mais vous devrez aller les voir par vous-mêmes, un jour ! En changeant de registre, voici un autre moment important de l'histoire de Pise ... et de l'Italie en général ... La lutte contre le régime fasciste  de Mussolini eut un grand développement à Pise et  il existe un parcours dans la ville qui le retrace plutôt bien ... Vous  pouvez en suivre les étapes principales en parcourant les rues de la ville à l'aide de l'intéressant plan interactif édité par Via Libera ... Vous apprendrez par exemple ici, sur la Piazza dei Cavalieri,  tout sur le GAP, ou Groupe d'Actions Patriotiques, qui se démena à Pise durant la guerre dans des actions de propagande et de sabotages ... Intéressant. La prochain fois, la balade complète fera partie de mon programme.

GAP

Il est à noter que les signes d'un attachement politique très fort sont toujours très présents, à Pise ...

politique sur les murs

On en voit bien les traces sur pas mal de murs du centre-ville ! ;o)

politique dans la rue 2

Bon, si je vous dis qu'il fait très, très chaud et que chacun d'entre nous a déjà bu un litre d'eau depuis la fin du déjeuner, pourtant pas très salé, vous me croyez ? On aurait besoin de se poser ...

i santi

... mais comme à chaque fois, l'excitation de la découverte est la plus forte et je nous ai vus parfois durant nos voyages supporter de grands froids ou de très fortes chaleurs sans plus de soucis que cela ...

bel immeuble pise

Et de toute façon, les lunettes de soleil et les casquettes ne sont pas faites ... que pour les sangliers !!!

sanglier pisan

J'espère juste que comme notre ami ci-dessus, vous avez mis de bonnes chaussures ...

la toscana

C'est que l'on trotte, durant nos balades !

porchetta

La bonne nouvelle, c'est que nous arrivons à un point clé de notre promenade du jour ...

terrasses à Pise

Vous commencez à entrevoir au bout de la rue le dôme de la cathédrale de Pise, le fameux Duomo ...

devant la place des miracles

Après notre marche dans les rues étroites ...

ristorante

... nous parvenons maintenant sur l'immense Place des Miracles ...

calèches sur la piazza dei miracoli

Et même si cette Piazza dei Miracoli est le rassemblement de milliers (et bien plus sans doute) de touristes ...

fontaine de pise

... c'est quand même un endroit étonnant !

clem et lala devant la tour de pise

Pour la fameuse Tour Penchée, bien sûr, d'abord ... qui est en fait le campanile de la cathédrale. Haute de 58 m, elle présente huit étages soutenus par des colonnes en marbre de Carrare. La tour a commencé à pencher dès les premières années de sa construction, débutée en 1173, en raison d’un affaissement du sol. Elle est aujourd'hui sécurisée et on peut la visiter.

devant la tour de pise

Quant à la cathédrale ...  Elle est belle, cette cathédrale, surtout depuis qu'elle est toute propre ! Elle date du XIème siècle et est tout à fait caractéristique du style pisan, recouverte de marbre vert et blanc

acrobaties 2

Bon, il faut faire les photos avec les acrobates qui grimpent sur les barrières ... et s'en font chasser par les coups de sifflets des gardiens du lieu ! ;o)

acrobaties à pise

Clément se prête au jeu en soupirant très fort ... et sans grimper sur  quoique ce soit mais que ne ferait-il pas pour me faire plaisir ! ;o)))

clem et la tour de pise

Lucchino le cochon s'y colle aussi ... même si croquer un bout de tour de Pise n'a pas le même attrait que poser devant une pizza géante ! ;o)

lucchino et la tour de pise

Bon, quand même, elle est impressionnante, cette cathédrale !

église pise

  Le Baptistère est cet édifice circulaire de 110 m de circonférence. Il est coiffé d’un dôme de 55 m de haut. C’est le plus grand baptistère d’Italie. Sa construction commença au XIIème siècle et ne se termina qu'au XIVème, ce qui explique que ses deux premiers niveaux soient de style roman et que la partie la plus haute soit plutôt gothique.

baptistère pise

Derrière la cathédrale, le Camposanto, que nous ne visiterons pas cette fois-ci -nous sommes trop morts de chaud !-, est un cimetière ... Un gigantesque cloître abritant des très nombreux sarcophages romains. Il contient en outre de la terre ramenée de Terre Sainte par les Croisés. Ses murs étaient couverts de nombreuses fresques qui ont été très abîmées lors de la Seconde Guerre Mondiale ... En les déposant pour les restaurer, on en a retrouvé les dessins préliminaires, les sinopie ...

fresques pise

... qui sont aujourd'hui exposés dans le remarquable Museo delle Sinopie, également sur la Piazza dei Miracoli.

museo delle sinopie

Entre l'église et le baptistère, nous avons repéré un petit coin d'ombre et de l'herbe fraîche bien moelleuse ...

devant la tour de pise 3

On se jette dessus et nous voilà partis pour une pause bien méritée d'une petite demi-heure à la fraîche ... 

une sieste à l'ombre

De quoi, pour moi tout au moins, me replonger dans mes guides et préparer le trajet du retour ... C'est que tout ce que nous avons marché dans un sens, nous allons devoir le remarcher intégralement en sens inverse !!!

cochon dans l'herbe

En repartant, nous contournons la cathédrale ...

murs gravés

Je ne suis pas la seule à être impressionnée ...

enfant devant la tour de pise

... par la majesté de l'endroit !

la tour de pise d'en bas

On pourrait passer des heures à en regarder chaque détail.

détails tour de pise

Mais il nous faut bouger, maintenant !

lala et clem derrière la tour

Nous saluons la Louve de Romulus et Remus en passant ...

la louve

... refusons les avances des vendeurs à la sauvette non sans apprécier leurs marchandises ! ;o))


un parapluie ?

... prenons notes ...

festunita

...et photos ...

zambra

... des nombreuses fêtes locales qui auront lieu ces jours-ci dans le coin !

polenta aux cèpes

C'est que la gastronomie est très à l'honneur, dans les sagre et feste popolari locaux  ! ;o)

festunita 2

Une vraie leçon de gastronomie italienne !

on mange quoi ?

Je détournerais bien ce petit triporteur pour retourner de l'autre côté de la ville, là où se trouve notre voiture ... Entre trois roues et deux pattes, je choisirais aujourd'hui, sans hésitation aucune, les trois roues ! ;o)

triporteur vert

Mais nous n'avons que deux pattes à notre disposition ... Nous ferons donc avec !

société anonyme

On repasse devant la boulangerie de tout à l'heure, celle qui présente en devanture une jolie affiche dessinée ... Pas de bol, le banc qui se trouve juste devant doit être un lieu de sieste très prisé ! ;o)

il vecchio forno

Bon, je prends la photo malgré tout. Tant pis si elle est un peu de traviole ! ;o)

jolie affiche

Et je vous repropose un bout de panforte au passage !

gros morceaux de panforte

Paul me signale un magasin qui fait de jolies chaussures.


chaussures italienens

On s'y arrête un moment.

scarpe pelle

Ma maman s'intéresse, elle, aux anciennes pharmacies. Elle est servie, l'Italie en est pleine !

la pharmacie du 31

Moi, ce qui me plaît le plus, ici, c'est de marcher sous les arcades du Borgo Stretto ...

vieux café de pise

... et de passer devant les belles façades d'églises ...

devant san michele in borgo

... ou celles des vieilles et élégantes boutiques !

sergio campone

Et là aussi, je suis servie. Et fort bien servie, même ...

confiseur bar

On retraverse le Ponte Mezzo, maintenant.


vélos au-dessus de l'Arno

Le soleil est moins haut ...

sieste au bord de l'Arno

La chaleur se fait moins ardente ...

où est l'apéro

Certains commencent à parler d'aperitivo ... ;o)

restaurant à pise

Nous tournons dans la via San Martino ... Vous savez, la rue des marchands arabes et turcs dont je vous parlais tout à l'heure ?

façade orange pise

Puis l'on rejoint les bords de l'Arno. 

palais au bord de l'arno

De magnifiques palais bordent le fleuve ...

palazzo lanfranchi

Que de belles choses à voir ! Et moi qui pensait que Pise se résumait à la Piazza dei Miracoli ! Et pas tant de touristes que ça, en dehors des environs de la Tour !

mur en brique

Juste la vie italienne ...

pour ouvrir

... décontractée et tranquille ...

oiseaux

La bella vita...

belle boutique de pise

Avant de quitter Pise, nous ne pouvons que nous arrêter dans le café qui fait face au mur de Keith Haring ...

OUF

Choisissez votre cocktail ...

quel sprtitz

En attendant que l'on vous apporte vos consommations, allez vous servir au buffet ...

KH 89

Aperol Spritz ou Hugo Spritz, un spritz délicieux à base de prosecco, de liqueur de fleur de sureau, de citron vert et de menthe, tout est délicieux !

un elderflower spritz

Devant la fresque de Haring, le monde va et vient ...

enfants devant haring

Tuttomundo ... La dernière grande œuvre de Haring porte vraiment bien son nom !

apéro devant haring 2

On quitte Pise quand le soleil se couche ...

le dome dans les champs

On évite l'autoroute et on prend les chemins de traverse ...

colline et tournesols

Que la Toscane est belle, au cœur de l'été !

tournesols de dos

Les tournesols en fleurs donnent un aspect incroyable au paysage ...

tournesols

Les foins sont faits ...

balles de foin

Vive les vacances !

sagra dei rigatoni

Fin de la journée à Lucca ...

terrasse éclairée de lucca

C'est amusant, en deux jours, on s'y sent déjà chez nous !

sagra della zuppa

L'affluence touristique n'y est en rien comparable à celle de Pise ... ou pire, à celle que nous rencontrerons bientôt à Florence ...

on va dîner

Ce soir, nous dînons au Purgatoire ...

dante purgatorio

... mais ici ...

vins

... nous sommes vraiment au Paradis! ;o)

au restaurant dante

Rentrés à la maison, un petit debriefing de la journée autour de cantuccini aux amandes ...

night cap

... que nous trempons dans un divin Vin Santo. Je vous parlais de Paradis ? ;o)

vin santo et cantitucci

Mardi Matin ...

voisins

Nous sommes réveillés par les rayons du soleil qui commencent de très bonne heure à réchauffer la maison ...

chat au soleil

Vite, on referme tous les volets, on déjeune et on file ... Aujourd'hui, nous resterons dans le coin de Lucca ... Nous garons la voiture devant le torréfacteur le plus connu de la région. Bei and Nannini ... On peut boire son café dans un peu tous les cafés de Toscane ...

bei e nannini

On passe les remparts et on se retrouve tout de suite dans la vieille ville ... Déjà, les étals gourmands nous appellent ...

pici et fromages

Les cafés aussi, nous appellent ...

art puccino

En ce début de matinée, il y a encore très peu de monde dans les rues.

une entrée romaine

Tant mieux. On peut admirer tranquillement les merveilles lucquoises.

belle céramique toscane

On passe devant notre œnothèque de l'autre jour. Elle est encore fermée. Tant mieux aussi. Il n'est vraiment pas l'heure de boire un verre de vin ou un Spritz ! ;o)

bistrot apéro lucca

Aujourd'hui, nous aurons tout le temps d'admirer les belles demeures de la Via Fillungo, la rue élégante de Lucca, le centre de l'activité commerciale et artisanale de la ville ...

très belle porte

Depuis deux jours, on a bien compris qu'il fallait toujours marcher à l'ombre. Heureusement, la ville est piétonne et les rues sont étroites. Il est donc simple de changer de côté au fil de la promenade !

courette lucca

Nous arrivons devant l'église San Frediano ...

piazza san frediano de jour

... et sa magnifique mosaïque d'inspirations romaine et byzantine représentant l'Ascension du Christ.

mosaïque san frediano

L'église San Frediano est l'une des plus anciennes églises de Lucca. Elle date de 1112. L'intérieur est encore très médiéval. Ses fonts baptismaux du XIIème siècle sont assez remarquables. Il s'agirait en fait plus d'une fontaine lustrale, qui se trouvait auparavant devant l'église et dans laquelle les fidèles faisaient leurs ablutions ... Sur la Fontana Lustrale, des scènes gravées de la vie du Christ et de Moïse ...

fonts baptismaux san frediano

Les trois nefs sont séparées par ...

intérieur san michele 2

... de splendides chapiteaux.

intérieur san frediano1

Des colonnes peintes ...

poteau décoré

La lumière y est très belle, en plus ... Plein d'autres belles choses à voir dans San Frediano, dont le corps momifié de Sainte Zita (!), mais il vous faudra, faute de place ici, aller les voir par vous-mêmes. Après tout, ce ne serait pas une si horrible punition ? ;o)

interieur san frediano 3

En ressortant, je continue à prendre en photo pour vous les menus des restaurants ...

piccola osteria

Ça pourra donner des idées à certains !

only italian raw materials

En tout cas je trouve qu'en Italie, on est toujours  assez sûr de bien manger. Les produits sont en général frais et locaux. Les Italiens y tiennent, à la haute qualité de leur gastronomie. Ça tombe bien, moi aussi !

own production

Il commence à faire très chaud ...

coco fraîche

.. mais comme je vous le disais un peu plus haut, l'excitation de la découverte est la plus forte ...

104 via fillungo

... et voir cette petite allée de boutiques de style Liberty me ravit ...

art nouveau via fillungo

... au point d'en oublier les assauts du soleil.

albergo la luna

Je vous montre en passant les jolies devantures, souvent Art Nouveau, des boutiques de la Via Fillungo ...

pellegrini

Celle du joailler Carli vaut particulièrement le détour ... Chaque fois que la boutique ferme, que ce soit à l'heure du déjeuner ou le soir, les employés rentrent les vitrines posées sur ces petits étals en bois ravissants à l'intérieur de la boutique. Une vitrine en kit, quoi ...

carli

Ce qui est beau en Italie, c'est que les villes sont petit à petit joliment restaurées, tout en gardant leur personnalité d'origine ...

di simo caffé

Alors quand on s'y promène, on a tout de suite l'impression d'avoir fait un saut en arrière dans le temps.

via fillungo 3

C'est agréablement reposant, je trouve ...

via fillungo J2

Voici la Torre delle Ore, encore appellée Torre Civica ... C'est son horloge qui rythme la vie des Lucquois depuis 1390. Il faut grimper 207 marches particulièrement terribles, paraît-il, pour atteindre son sommet et voir devant soi se dérouler un paysage  merveilleux. Ce sera pour une autre fois, et à une autre saison. Il fait vraiment trop chaud pour se livrer à ce genre d'exercice au milieu d'une journée de marche très active ! ;o)

terre dell'orologio

Restons donc sur le plancher des vaches. Il y a suffisamment à voir par ici.

chiocchetti

Là, toujours dans la via Fillungo, il y a l'église San Cristofo ...

église san paolino e donato 2

... qui présente une exposition sur les machines de Léonard de Vinci ...

san paolino e donato inside

Sur les murs  des palais, de gros anneaux en fer ouvragé ... sans doute destinés à attacher les chevaux.

anneau

Des bancs en pierre, aussi, bien pratiques pour se poser quand les pieds se font récalcitrants ...

cyclistes et piétons

Ne pas oublier de passer la tête à travers toutes les portes cochères ...

joli porche

Nous voilà revenus devant la cathédrale San Michele in Foro ...

escaliers san lichele

Je vous avais bien dit que nous repasserions par ici en plein jour !

tour de san michele

La place est tranquille, de bon matin ...

belle place san michele

J'en profite pour vous montrer ces escaliers terribles ... repérés par ma maman ! ;o)

les escaliers de san michele

L'église est ouverte ...

san michele 2

Si nous en profitions pour la visiter ?

croix sur san michele

C'est une jolie église romane, avec cependant des éléments gothiques ...

église san michele

Sa façade, surtout, m'impressionne ...

colonnade san michele

Je vous laisse admirer les sculptures ...

rosace san michele

... et la finesse de leurs motifs !

edécors san michele

Cette place est juste merveilleuse !

piazza san michele de jour

La palazzo Pretorio est particulièrement élégant. Sous ses arcades, un monument du XIXème siècle est dédié à un grand architecte lucquois du XVème siècle, Matteo Civitali ...

palazzo del podestÃ

En cherchant une boutique sur la via San Paolino, nous tombons sur la Piazza Citadella ...

Près de la via san paolino

... joliment bordée de terrasses ...

terrasse place puccini

Au fond de la place, une très belle statue de Giacomo Puccini, juste devant sa maison natale ...

statue de puccini

On continue à pied ou on loue un vélo ?

deux vélos sous des fenêtres

Prenons la Via San Paolino, maintenant ...

via san paolino

Ainsi nommée du fait de la présence de l'église que vous voyez ici, elle-même nommée ainsi car dédiée au premier évêque de Lucca et patron de la ville ... Édifiée entre 1522 et 1586 sur les cendres d'une plus ancienne église, elle-même sans doute bâtie sur les ruines d'un temple païen, elle abrite le corps intégralement conservé de San Paolino ... Elle est malheureusement fermée à l'heure où nous passons. Ce qui arrive souvent en Italie, d'ailleurs ! ;o) Nous nous contenterons donc d'en admirer la façade et les deux belles statues de San Paolino et de San Donato, qui fut, lui, le deuxième évêque de Lucques.

Chiesa ss paolino e donato

Pas grave, comme je viens de vous le dire, la rue San Paolino regorge de boutiques très attractives ! ;o)

fromages de lucca

Arrêtons-nous devant chez Chifenti.

chifenti

Tous les produits artisanaux typiques de la région sont ici ...

chifenti affiche

Je vous signale que l'on n'a pas encore trouvé d'endroit où déjeuner ...

tortine chifenti

... et que passer devant ces vitrines est en soi une vraie torture !

les tartes de chifenti

N'y résistant plus, j'entre dans la boutique pour acheter un buccelato.

chifenti dernière

Repartir de Lucca sans avoir goûté le bucellato serait un crime, m'a-t-on dit ! Nous le mangerons demain matin, au petit déjeuner, juste avant de lever le camp pour ... Florence !

bucellato chifenti

Oh que l'Italie est belle !!!

ricotta del 
pastore

Belle et appétissante !!!

épicerie lucca

Ça vous dirait de faire quelques emplettes ?

la boutique dei golosi

Vins toscans, pâtes artisanales, huile d'olive des collines lucquoises, charcuteries et fromages bien affinés ... Vous trouverez tout dans la Via San Paolino !

vins et pâtes

Et cette incroyable boutique !

quincaillerie

La plus fantastique des quincailleries !

quincaillerie 2

Un endroit où il est plus que facile de perdre la tête !!!

rigagnocchi

... et pas uniquement sous le coup des innombrables serpes et faux que l'on vend ici ... au milieu d'un matériel de cuisine fabuleux ...

outils

Un cri unanime se fait entendre : "On a faim, maintenant !"

rusticanella 2

Aussitôt demandé, aussitôt exaucé !

menu petite trattoria

La trattoria Rusticanella nous tend les bras ...

un dessert ?

... et son délicieux menu du jour ... Nous voulons déjeuner un peu rapidement et un serveur charmant nous installe sous de grands parasols verts, dans la toute petite rue qui fait face au restaurant.

bon app messieurs

Pour la modique somme de 12 €, nous dégustons une grande planche de charcuteries et fromages locaux, avec un verre de vin rouge local tout à fait excellent ! De la focaccia tiède autant que l'on en veut ... Un vrai régal que ce déjeuner, dans un restaurant qui a fort bonne presse tant parmi les autochtones que parmi les touristes ... et l'accueil est vraiment adorable, ce qui rajoute au charme de l'endroit ...

vin et charcuteries

Après cela, nous n'avons plus besoin d'autre chose que d'un bon café. On s'arrête dans la belle librairie vue le jour de notre arrivée ... Il est bien bon, leur café !

librairie-café

Il font aussi des Spritz ... mais à cette heure-ci, on évite ! ;o)

spritz ?

À notre tour de nous asseoir sur ces jolis bancs de pierre !

un peu de repos sur les bancs de pierre

On remonte la Via Fillungo ...

la tour de l'horloge de lucca

Il est 13h35 ...

torre guinigi lucca

La girouette est tranquille. Pas de vent en vue !

girouette d ela tour de l'horloge

Le pas a bien ralenti, après ce déjeuner ... et avec cette chaleur-là !

encore la via fillungo

Mais non, encore une fois, nous n'emprunterons pas cette Vespa !

vespa blanche

Un cheval nous surveille du coin de l'œil ...

tête de cheval

... dans la Via del Suffragio.

terrasse cantine bernardini

Et encore une fois, on regrette de ne pas pouvoir déjeuner vingt fois par jour !

cantine bernardini

... ou bien même trente fois ! ;o)

sagra del tagliarino

Allez, on peut rêver ! ;o)

petit balcon

Bien ! Continuons en attendant de brûler des calories en tournant ...

entre deux maisons de Lucca

... et en virant ...

palazzo Guinigi

... dans les rues du centre historique de Lucca !

petite église lucca

Ne laissons passer aucune belle vieille pierre, surtout !

boutique de vieux papiers

Ni aucune statue, même celles qui sont en l'air !

vierge perchée

Gardons l'œil vif et curieux !

ruelle sous un porche

On est toujours récompensé, quand on est curieux, dans les rues de Lucca !

association des commerçants de Lucca

Allez, il va être temps de ressortir des remparts ...

l'auberge de la lune

Un rafraîchissant granité au sirop d'orgeat avant de partir ?

granite

On reprend la voiture.

les remparts de Lucca

Un petit arrêt à la maison, pour poser les courses faites dans la matinée. Il fait vraiment trop chaud dans la voiture ...

lucchese Lucchino

Et nous repartons vite ...

cochon voyageur

... à la découverte des collines lucquoises et de leurs belles villas ...

les villas 
lucchese

Nous arrivons assez vite au bout d'un chemin ...

à l'entrée de la villa torrigiani

... devant ce qui doit être la maison du gardien ...

table au jardin

... de la Villa Torrigiani.

billet d'entrée

On passe devant la chapelle de la villa ...

chapelle villa torrigiani

... avant de prendre nos billets ...

grille villa torrigiani

... à l'entrée du jardin.

clément et paul devant la villa torrigiani

Et là, c'est l'émerveillement !

balcon de la villa torrigiani

Une façade baroque de toute beauté !

villa torrigiani

Elle date du XVIème siècle et fut d'abord la propriété de la famille Buonvisi qui l'utilisa comme résidence d'été ... puis rachetée en 1634 par le marquis Nicoloa Santini, qui était alors ambassadeur de la République de Lucques auprès de la cour de Louis XIV. Il en fit rebâtir la façade avant, primitivement Renaissance, en style baroque.

La façade arrière a, elle, gardé son style Renaissance ...

façade renaissance

Les Torrigiani sont les descendants des Santini. Aujourd'hui, la maison appartient à la famille Colonna.
statues toit villa Torrigiani

Les riches Lucquois avaient le chic pour se faire construire de belles maisons de villégiatures, hein !

perron d'entrée de la villa Torrrigiani

On imagine aisément les réceptions grandioses qui devaient s'y tenir en été ...

fresque et lion

Les fresques sont bien conservées ...

fresque terrasse

On n'en visite que le rez-de-chaussée, et seulement lors d'une visite guidée ... en italien !  Mais si vous le souhaitez, on vous distribuera un feuillet explicatif en français, qui n'est pas inutile, loin de là ! Les photos à l'intérieur sont interdites, donc il faudra vous contenter aujourd'hui de celles des jardins ... ;o)

terrasse derrière la villa

De très, très beaux jardins qui valent à eux seuls une visite !

oranger

Le Sieur Santini ayant quelques accointances avec Versailles, il fit construire des jardins inspirés de ceux de Lenôtre pour agrémenter sa "maison" ... Il en reste quelques éléments aujourd'hui encore, tel ce grand bassin orné de colonnes et de statues ...

bassin

Ce merveilleux jardin caché, dit "le jardin secret de Flora" ...

jardins à la française

... superbe avec ses escaliers de pierre, ses massifs de fleurs et ses buis bien ordonnés ...

escaliers

Une petite orangerie ...

orangerie?

... dans laquelle ont élu domicile quelques oiseaux sympathiques. Il y a encore pas mal d'hirondelles, dans la région.

hirondelle

Et puis la fameuse Grotte des Vents.

 grotte des vents

Quand je vous dis qu'on se croirait à Versailles ! ;o)

jardin 1

Oh, mais qu'est-ce qu'il fait chaud ! ;o)

il fait chaud statue

Échappons-nous un moment dans la chapelle de la villa, tout au bout du jardin. Il devrait y faire un peu plus frais ...

chapelle 2

Et reprenons ensuite la voiture, au fil des routes toscanes ...

paysage toscan

En admirant les champs d'oliviers ... L'huile d'olive de Lucca est très réputée ...

oliviers

N'hésitez pas à vous arrêter au bord des routes ... Vous pourrez ainsi voir de près de jolies choses ...

sur la route

Cette ancienne grange à foin transformée en habitation est assez extraordinaire ... et la vue qu'elle offre sur la plaine toscane est époustouflante !

grange

Attention aux scooters et autres Vespa sur les routes sinueuses, quand même ... Des fois, ils conduisent limite, les Italiens ! ;o)

fiat et vespa

Mais ils ont de si jolis véhicules ! ;o))

FIAT 500

Alors, cette balade campagnarde, elle vous plaît ?

vignes, oliviers et pins parasols

Les paysages sont assez magiques, non ?

cyprès

Un coup de cœur, la petite église San Quirico in Petroio, le long de la route qui va de Segromigno in Monte Pizzorna a Marcigliano et Valgiano ...

Une très vieille église, plantée au milieu des  vignes et des champs d'oliviers ...  Le premier document qui mentionne l'église date de 847 ! Tellement belle dans sa simplicité !

san quirico 847

On continue ?

routes toscanes

Les bords de route, par ici et certainement dans toute l'Italie, sont bordées de ces panneaux indiquant des fêtes, qu'elles soient patronales ou, le plus souvent, liées à un produit-phare de la région ...

sagra dell'oliva dolce

Chaque village y va de sa "sagra" et vous aurez, si vous êtes un peu organisé, de quoi vous régaler chaque jour ! Un tourisme que j'aime, vous l'imaginez sans peine !

tordelli

Allié au tourisme classique, bien sûr ... Mais culture et gastronomie ont toujours su faire bon ménage ! ;o)

une autre villa

Je dirais même que l'une perdrait beaucoup sans l'autre ...

villa oliva

... et réciproquement, vous dira notre ami Lucchino le cochon toscan, en picolant son Spritz de retour à Lucca !

lucchino spritz

Une belle et simple panzanella pour le dîner ... Quelques cantuccini et un petit verre de Vin Santo, sans lesquels une soirée en Toscane ne serait plus qu'une vulgaire soirée banale ! ;o) Vite, au lit ! demain sera une rude journée ! ;o)

panzanella 1

Mercredi matin ... Une bonne nuit et un réveil sous un grand soleil plus tard, nous voilà à la table du petit déjeuner, qui sera, ce matin, plus rapide qu'à l'accoutumée ... Il est 7 heures, nous avons étrenné à la fois la nouvelle cafetière Bialetti de Paul, aux petits airs de Robin des Bois, achetée hier dans une boutique de Lucca, et le fameux buccelato, aux saveurs anisées tout à fait délicieuses ...

bucellato du matin

8 heures ... En route ! On quitte Lucca pour Florence !

firenze

Une entrée étonnante dans la ville. Premier bâtiment entrevu ... Le Palais de Justice, extrêêêêêêêêêêêmement moderne ! L'œuvre posthume du grand architecte italien Leonardo Ricci, quand même ...

palais de justice florence

Une fois la voiture garée dans un parking du centre de Florence, nous abordons la première partie de notre journée ... au Mercato Centrale di San Lorenzo ... L'édifice est déjà sympathique ! Une grande halle imaginée par l'architecte Giuseppe Mengoni, inaugurée en 1874, créée pour répondre à l'augmentation de la population florentine et à la restructuration urbaine de la ville, connue sous le nom de Risanamento, après le Risorgimento, ou l'unification, à l'initiative de Victor Emmanuel II, au départ Roi de Sardaigne, du pays en un Royaume d'Italie.

 Et il ne faut pas oublier que c'est quand même grâce à cet événement historique majeur que Nice et la Savoie sont aujourd'hui françaises ! ;o)

mercato centrale firenze

Bien, entrons dans le Marché, maintenant. Je suis sûre que vous adorerez la visite !

tabacchi

Au rez-de-chaussée, vous avez un marché alimentaire extraordinaire, ...

seiches

... avec les produits les plus frais qui soient !

fagioli

La Toscane et avec elle, tout ce qu'elle produit de meilleur ...

pains

... sont à portée de vos mains ...

salame

... et de vos papilles !

fiorentina

Oui, ce marché est bien connu pour la variété et la qualité de ce que l'on y propose !

saucissons toscans

Il était donc impossible de ne pas commencer notre balade dans Florence sans y faire une première escale ... ;o) 

Passons au premier étage, maintenant. Il ne faut pas le louper. Son accès n'est pas évident à trouver ... Première vision ... Une librairie pleine de livres de cuisine !

librairie

Je repère MA référence en matière de cuisine italienne ... Ce livre-là, je l'ai depuis bien longtemps ! J'avais 17 ou 18 ans, à l'époque, et la cuisine italienne me passionnait déjà !

artusi

Le reste de l'étage est consacré à la restauration ... La restauration des estomacs et de l'âme, je vous le dis !

verrière du marché

Il est juste 10 heures et  les cuisiniers passent à l'action !

chianina

Tout est préparé sur place ... Ça sent bon la truffe, devant cet étal-là ...

il tartufo

C'est juste mortel !!!

truffes

Oui, parfaitement ... Juste mortel ! ;o)

tartufo e frittata

Chez ce Sicilien, il est un peu tôt pour s'essayer aux cannoli ...

cannoli

... ou aux arancini !

ARÀ

... mais dès cet instant, nous savons que c'est ici que nous reviendrons dîner ce soir, avant de repartir !

arancine

Si vous aimez les fromages italiens, ou si vous souhaitez les découvrir, c'est à ce comptoir qu'il faut venir !

provolone

Moi, ce soir, je crois que je me tournerai vers une assiette de ce genre ...

caprese bianca

Le David de Michel-Ange a subi quelques outrages !

sculpture

... sans doute placé trop près de l'Enoteca Chianti Classico ... ;o)))

l'enoteca

L'odeur devant cette boulangerie est proprement insoutenable !

boulangerie

Comment ne pas succomber aux charmes de ces focaccie farcies de jambon cru ?

une petite faim ?

Mais il me faut encore d'abord un café ...

espresso

Paul et Clément sont les rois de la commande !!!

un petit café

Je leur apporte en récompense deux beaux morceaux de ces choses-là ! Fourrés à la mortadelle de Bologne, car je sais qu'ils adorent.

focaccia ripiena

En fait, on les partage ! ;o)

petit ddéjeuner florentin

Moi, je profite de cette pause pour me recharger en caféine et pour lire quelques jolis petits trucs ! Non, je ne sais pas résister !

street food all'italiana

Fin de notre petit-déjeuner ...

un bon début de matinée

Je repars explorer les stands du marché ...  Le Lampredotto est un plat traditionnel de la région de Florence ... Il s'agit d'un plat de tripes cuites dans du bouillon et de la tomate, très bon, paraît-il ...

il lampredotto

Le cuisinier est en train de préparer son bouillon en épluchant de tas de légumes ...

lorenzo nigro

Et le lampredotto de Lorenzo Nigro a l'air bien connu, dans la région ...

L.NIGRO

Il va falloir qu'on bouge, maintenant ...

handmade pasta

Pas le temps d'aller faire la cuisine dans cette belle cuisine ... On file ! ;o)

la scuola di cucina

Sortons sur la Via Dell'Ariento, où se tient un marché au cuir réputé ...

via dell'arriento

Moi, plutôt que de passer entre les étals de marchand de sacs et de ceintures en tous genre, je longe les boutiques ...

enseigne 8

... et je lève le nez !

enseigne 6

J'ai toujours aimé les enseignes, vous le savez ...

enseigne 5

Chez nous, en France, on en trouve de très sophistiquées ...

enseigne 4

Mais j'adore plus que toutes les autres celles-ci ...

enseigne 3

Ces grandes lettres qui s'éclairent la nuit ...

enseigne 2

... et annoncent de loin la couleur !

enseigne 1

Nous voilà tout de suite sur la Piazza San Lorenzo, devant l'église du même nom ... 

basilique de san lorenzo

Comme il ne semble pas y avoir trop de queue pour y entrer, nous décidons d'aller la visiter.

bibliothèque de san lorenzo

Même si, à priori, la visite des grands musées de Florence n'est pas à l'ordre du jour durant ce voyage-ci ...

le cloître de San Lorenzo

Aujourd'hui, notre idée est de faire une grande balade dans la ville, pour nous en imprégner un peu ... et revenir bien plus longuement une autre fois ...

lala et clem sous le cloître

Mais bon, nous ferons une petite exception ! ;o)

entrée pour la basilique san lorenzo

Un peu d'histoire ... La basilique San Lorenzo fut édifiée sur les ruines d'une première église construite à la fin du IVème siècle, le plus ancien monument religieux de Florence. Les travaux de reconstruction auraient été décidés autour de 1060 mais faute de financements, ils restèrent au point mort. Ce n'est qu'en 1421 que Filippo Brunelleschi fut finalement chargé par Giovanni di Bicci de' Medici de redémarrer les travaux. Ceux-ci recommencèrent en 1424 mais continuèrent à n'avancer que très lentement. On célébra les obsèques de Jean de Médicis en 1429 dans la sacristie, terminée depuis peu. En 1441, c'est Cosme de Médicis, le fils de Jean de Médicis, qui repris les rênes du projet et Bruneschelli, déjà âgé, laissa sa place à l'architecte Michelozzo, puis à Antonio Manetti...

autel san lorenzo 

Cosme de Médicis mourut en 1464 et fut enterré dans la crypte ...

qui riposa

... juste sous l'autel central.

tombeaux

La façade de l'église ne fut jamais terminée, même si Michel-Ange proposa un projet pour elle en 1518.

façade nue san lorenzo

L’intérieur est très dépouillé mais aussi très élégant.

la basilique san Lorenzo à Florence 

Parmi les nombreux chef-d'œuvres conservés ici, on peut noter deux superbes ambons en bronze de Donatello ...

 opus donatello

Celui de droite représente la résurrection du Christ, celui de gauche, actuellement en cours de restauration, la Passion du Christ ... Un incroyable travail que ces bas-reliefs ouvragés en bronze ...

chaire donatello

Dans le transept gauche se trouve la  Sagrestia Vecchia, l'ancienne sacristie, donc, dessinée par Bruneschelli et décorée par Donatello ... Ses proportions parfaites et sa sobriété élégante sont le parfait exemple de ce que l'on a appelé la Première Renaissance florentine. En son centre, les tombeaux des parents de Cosme de Medicis, les fondateurs de la dynastie des Médicis.

la sagestia vecchia

Sur l'une des voûtes, l'œuvre de Giuliano Pesello, une belle reproduction du ciel astronomique de Florence du 4 juillet 1442 ... sans doute le jour où la comète de Halley a traversé le ciel florentin ...

lees constellations

Sinon, plusieurs merveilles artistiques un peu partout dans l'église. Une Annonciation de Filippo Lippi, particulièrement, que je ne vous montrerai pas ici parce que ma photo est juste ... floue  ? ;o)))

À la place, je vous montrera les toits de la ville vus depuis le premier étage de l'église ...

les toits de Florence depuis SAn Lorenzo

C'est joli, non ?

martini

Ah, je ne savais pas le street art bien représenté en Italie ... Et pourtant, voici le travail d'un artiste italien surnommé Blub, qui immortalise sur les murs de la ville des personnalités de toutes les époques avec un masque de plongée sur le nez et des bulles d'air tout autour d'eux ! J'aime bien ! Et puis j'adore Freddy Mercury, aussi !

blub 1

Remontons le Borgo san Lorenzo ...

ristorante nuti

Encore une fois, tous ces restaurants ...

ristorante pizzeria

... toutes ces échoppes appétissantes ...

panino con lampredotto

... mettent l'eau à la bouche des gourmands !

barone

"Sigh !" comme dirait Charlie Brown ... ;o)

bisteca et fromage

Et là, brutalement, nous voilà au débouché d'une place immense ...

devant le duomo

La place du Duomo ...

il duomo

Que de touristes !!!

tourisme devant le duomo

Mais quel édifice fabuleux !

le long du duomo

Impossible de décrire l'impression que l'on a en arrivant en-dessous ...

touristes devant le duomo

Je n'ai eu cette impression qu'en arrivant au pied des plus grands buildings de New York, vous voyez ? Dans un style très différent, bien sûr, mais l'impression que vous n'êtes qu'une toute petite chose à côté de ces monstres de pierre est la même dans les deux situations ...

la queue devant le duomo

Le fait que la file d'attente fasse, avant même qu'il soit midi, la moitié du tour du bâtiment nous encourage à passer notre chemin ... et à noter qu'il faudra revenir très vite !

autour du duomo

Engageons-nous maintenant dans le Borgo degli Albizi ... Une jolie rue qui rappelle un peu la strada Nuova de Gênes, si belle avec tous ces Palais ...

déambulation entre les palais

Il reste sur le Palazzo Ramirez de Montalvo de belles traces de fresques ...

fresque grise sur palais

La porte du Palais Tanagli est imposante ! Un bel édifice du XVème sièvle ...

belle grille florentine

Ce magasin de robes de mariée est tout à fait raccord avec la noblesse de la rue ! ;o)

belle robe

Ici, on vend l'une des spécialités de Florence ... Du papier. Mais pas n'importe quel papier ... Du vraiment joli papier.  Dont surtout celui marbré à la cuve ...

papiers florentins

Dans cette papeterie nommée Marzotto Carta, on trouve de très chouettes objets liés au papier. Je m'offre quelques très mignons crayons ...

petite papeterie

Passons vite devant ces monstreux panforte ...

panforte à Florence

... cette monumentale pile de cannoli siciliens ...

cannoli

... cette Cassata Fiorenza emballée dans un ravissant papier bleu, un "millefeuille de fines gaufrettes fourrées d'une crème à la noisette et un enrobage de chocolat", paraît-il ...

cassata fiorenza

Non, pas le moment de se sucrer les boyaux. Les troupes réclament du salé, d'abord ! ;o) Nous arrivons sur la Piazza di San Pier Maggiore ...

Piazza di San Pier Maggiore

Sans plus traîner, les garçons font le tour de ce que les restaurants ont à nous offrir, et c'est finalement chez i Ghibellini qu'ils décident que nous nous arrêterons pour déjeuner ...

i ghibellini

De fait, le menu est alléchant.

menu i ghibellini

On peut tenter le coup. En plus, ils ont une salle bien climatisée. Personne en terrasse, je vous le garantis!

secondi

Ma maman s'essaye aux gnudi, de grosses boules d'une pâte faite de farine, d'oeuf, d'épinards et de ricotta, que l'on sert ici dans une riche sauce au gorgonzola, et aux pignons. Je vous en avais donné une recette à la fin d'un billet sur Rome, il y a un moment de cela. Vous pouvez aller la rechercher à la fin de ce billet-là. C'est délicieux, les gnudi ...

gnudi

Paul prend des pici al pesto ... On adore les pici, ces gros spaghetti toscans roulés à la main ...

pici al pesto

Philippe succombe aux charmes des tripes à la florentine, pleines de tomates et de fromage, servies avec des haricots à la tomate eux aussi ... Il se régale !

tripes à la florentine

Clem et moi, nous avons envie de pizza ... Nous voilà exaucés et elles sont divines !

pizze

Un fantastique tiramisu comme dessert pour certains ...

tiramisu

Une panna cotta aux fruits des bois pour moi ... On est au Paradis !

panna cotta

Lorsque l'on ressort du restaurant, il fait une chaleur innommable ... Après le Paradis, l'Enfer ! ;o) Nous commençons donc à choisir les rues dans lesquelles nous passons en fonction de l'ombre qu'elles ont à offrir ... et cela nous permet de faire de jolies découvertes ... De chouettes restaurants avec de chouettes cartes ...

farm to table

Belles boutiques de terrecotte ...

sbigoli terrecotte

Oups ! Goldorak serait-il italien ? Ou bien l'eau pétillante de midi était-elle chargée en substances illicites ?; o))

goldorak

Quelques belles librairies ...

libri

Et un "Blub" de plus ! Cette fois-ci, c'est Shakespeare qui est affublé de son masque de plongée ... ;o)

blub 2

Je repère plusieurs très beaux magasins de meubles ... Cette commode laquée à la Mondrian me plaît énormément.

belle commode

Marchons encore un peu ...

fontaine

Voici le musée national del Bargello.

musée national del bargello

Il est situé dans un très beau bâtiment.

musée national

Magnifique, même !

museo del bargello

Vous avez vu comme ces palais sont hauts ?

philippe et paul

Voici le petit cloître des Orangers de l'église Santa Maria Assuntanella ... On y accède par la Via del Proconsolo.
petit cloître de santa mariaassunta

Ici, on l'appelle la Badia Firentina ... L'abbaye florentine ... Édifiée en 978, elle vit son campanile rasé en 1307 par la ville de Florence pour punir les moines de l’abbaye qui avaient refusé de payer l'impôt sur les biens ecclésiastiques que la cité exigeait d'eux. Ils avaient fermé la porte de l'église aux collecteurs d'impôts, et avaient appelé le peuple à se ranger à leur côté, en faisant sonner les cloches.

La construction d'en nouveau campanile commença en 1310. Un clocher hexagonal, de style gothique, d'une cinquantaine de mètres de haut. L'église fut ensuite restructurée à plusieurs reprises et Dante la fréquenta très régulièrement.

santa maria assunta

On jette un œil à l'intérieur ... L'ambiance est plus à la prière qu'à la visite ... ;o)

la badia fiorentina

À l'entrée, le bénitier est particulièrement ravissant.

bénitier florentin

On rejoint vite la Piazza di San Firenze ...

museo del bargello 3

Blub nous régale d'un Vermeer aquatique ... Comme quoi comme le dit si bien Blub ... L'Arte sa nuotare ... L'Art sait nager ...

blub 2

La photo suivante est là pour vous donner encore des idées, des fois que vous voudriez vous préparer un panino original ... ;o))

quelques idées de panini ?

Nous arrivons enfin sur la fameuse Piazza della Signoria.

Piazza della signoria

La Piazza della Signoria est depuis toujours un lieu de réunion publique pour les Florentins ... C'est ici que beaucoup des grands évènements populaires se sont déroulés ...

Sur cette place, on est dans le cœur politique historique de Florence avec le Palazzo Vecchio, alors que sur la Place du Dôme, où nous étions tout à l'heure, c'est le cœur de la vie religieuse qui bat ...

En tout cas, c'est la place emblématique de Florence ... Celle qui attire tellement de touristes, vous voyez ? ;o)))


touristes asiatiques 

Il faut dire qu'ils n'ont pas tort, les touristes. Cette place est juste magnifique. De style Renaissance, elle est le siège du Palazzo Vecchio, qui fut le siège du gouvernement de la République florentine (= la Signoria, ou la seigneurie ...) dès le début du XIVème siècle et qui est aujourd'hui l'Hôtel de Ville de Florence ...

il palazzo vecchio

Ce bâtiment du début du XIVème siècle fut édifié par Arnolfo di Cambio, l'architecte auquel on doit aussi le Duomo. Sur la façade principale, qui donne sur la piazza della Signoria, sont peints une série de blasons peints en 1353 qui, paraît-il, si on les observe bien, reflètent la situation politique de la ville au cours des XIIIème et XIVème siècles.

écussons palazzo vecchio

La tour que vous voyez au sommet du bâtiment est dite Torre d'Arnolfo ... C'était la tour de guet du palais, avec un chemin de ronde en saillie. Elle n'est pas au centre de l'édifice car construite sur les ruines d'une tour plus ancienne.

palazzo vecchio 3

Devant la porte d'entrée, deux statues ...  Une réplique du célèbre David de Michel-Ange, et une autre représentant Hercule et Cacus de Baccio Bandinelli ...

entrée du palazzo vecchio

Le Palazzo Vecchio est accolé à la loggia dei Lanzi.

loggia dei lanzi 2

La Loggia dei Lanzi est une galerie qui fut édifiée entre 1376 et 1382 pour accueillir les grandes cérémonies et réceptions de la République de Florence et qui permet aujourd'hui au public de voir, en extérieur et sous ses grandes voûtes et arcades, de très nombreuses sculptures de renom ... 

Le lion de marbre que vous voyez ici fut réalisé dans les années 1600 par Flaminio Vacca ? C'est le symbole de la ville de Florence.

loggia dei lanzi 

Ici, c'est l'Enlèvement des Sabine, de l'Italien Giambologna, né Jean de Bologne, créée autour de 1580 ...

 l'enlèvement des sabines

Hercule et le centaure Nessus, de Giambologna aussi ...

 hercule contre le centaure

Statue équestre du duc de Florence et premier grand-duc de Toscane Cosme Ier de Médicis, un bronze de 1594, par Giambologna encore ! ;o)

cosme 1er de medicis

Devant le Palazzo Vecchio, la Fontaine de Neptune de Bartolomeo Ammannati ...

la fontaine de neptune

Juste à côté du Palazzo Vecchio, le Palazzo della Mercanzia, un palais Renaissance, accueille le musée Gucci depuis 2011 ...


musée gucci

Au-dessus de la porte d'entrée du très beau Palazzo Uguccioni, un buste du Grand-Duc de Florence Francesco I de'Medici, le fils de Cosme Ier, dont on attribuerait la paternité (celle du buste, hein ?!) à Giambologna ... encore et toujours ...

buste sur façade


Tiens, maintenant, c'est l'Homme au Chapeau Melon de Magritte qui est venu prendre un petit bain ... de foule ? ;o)

blub 3

En tout cas, une chose est sûre, la chaleur estivale intense ne rebute pas les foules ...

palazzo vecchio 4

Sur la Via Calimala, la Loggia del Mercato Nuovo ...

mercato del porcellino

C'est un lieu populaire de Florence, construit en plein cœur de la ville, tout près du Ponte Vecchio, par Giovanni Battista del Tasso vers 1550.  On y vendait à l'origine des soies et des objets précieux. Aujourd'hui, on y vend plutôt des souvenirs ...

piazza del mercato nuovo

On appelle aussi cette Loggia del Mercato  Nuovo d'un autre nom ... Il Mercato del Porcellino ... du fait de la présence d'une fontaine en bronze du sculpteur Pietro Tacca (1577-1640) représentant un sanglier ... D'une copie, en fait, l'original se trouvant au musée Bardini, et elle-même une copie d'une sculpture hellenistique en marbre conservée à la Galerie des Offices.    

 La tradition veut qu'il porte chance quand on lui touche le nez et qu'on lui glisse une pièce de monnaie dans la bouche. Voyez d'ailleurs comme son groin est luisant !


fontana del porcellino

Trois des niches des piliers d'angles, accueillent des statues de Florentins illustres. Celui-ci est Bernardo Cennini, orfèvre et typographe célèbre du Quattrocento, l'un des premiers à avoir utilisé la technique de la gravure avec des caractères typographiques ...
 
 bernardo cennini orfevre et typographe

Pendant que je reluque une boutique qui propose des choses infernales ...

venchi

Venchi, pour les initiés ... chocolatier depuis 1878 ...

venchi 2

... j'en vois qui procèdent à des ablutions à la fontaine ! ;o)

on a un peu chaud ?

Encore un chouette panneau lumineux !

martini 2

Passons notre chemin ! ;o)))

giardino

Dépassons l'église Santo Stefano ...

santo stefano

... et la Torre degli Amidei, une tour datant du Haut Moyen-Âge, ornée de deux têtes de lions dont on dit que l'une est très ancienne, certainement de l'époque des Étrusques.

torre degli amidei

Nous arrivons enfin au fameux Ponte Vecchio ... Qui n'a jamais vu, ne serait-ce qu'en photo, le Ponte Vecchio ?

il ponte vecchio firenze

Le Ponte Vecchio est à la fois un pont couvert soutenu par trois arcs, une rue piétonne et une élégante galerie marchande. C'est le plus ancien pont de Florence, son emblème, aussi. Il date du XIVème siècle.

sur le ponte vecchio 

Initialement, ses boutiques étaient occupées par des bouchers, des tripiers et des tanneurs. En 1593,  Ferdinand Ier de Médicis, qui n'en supportait pas les odeurs fétides, décida de les remplacer par des boutiques de bijoutiers et joaillers ... Plus chic et moins pestilentielles , c'est sûr ! ;o)

bijourx ponte vecchio

C'est aujourd'hui un haut lieu de la joaillerie et de l'orfèvrerie de luxe ... 

 argent florence

 J'y vois des tas de choses à mon goût ! ;o)))

joaillerie sur le ponte vecchio
Le Ponte Vecchio traverse le fleuve Arno à son point le plus étroit, presque en face de la Galerie des Offices.

l'arno à florence

Au milieu du pont, Clément et ma maman posent devant ...

lala et clem sur le pontevecchio

... le buste de Benvenuto Cellini, célèbre orfèvre florentin du XVIème siècle ...

buste benvenu cellini

Nous traversons le fleuve ... et nous voilà donc dans l'Oltrarno, la rive gauche de l'Arno.

le ponte vecchio vu de l'autre rive

Un drôle de volatile nous accueille ...

drôle de canard

Encore une petite photo-souvenir ...

lala et clem devant le ponte vecchio

La troupe fatigue ...

on fatigue ?

Malgré la chaleur moite, j'essaye de me recentrer ...

osteria del cingiale bianco

... sur des choses essentielles !!!

funghi porcini alla griglia

Oui parfaitement ! Essentielles ! ;o)

funghi porcini

Allez, encore une petite ! ;o)

lala et ses petits fils

Après nous être promenés un moment sur la rive gauche, nous repassons sur la rive droite, maintenant ... par le Ponte Santa Trinita, cette fois-ci ... Moins touristique que son voisin mais charmant aussi ...

ponte santa trinita

De l'autre côté du pont, la ravissante place Santa Trinita ...

 piazza santa trinita firenze

... une belle place triangulaire avec, en son centre, une colonne romaine appelée la Colonne de Justice ...

colonne de la justice

À l'entrée de la place, un palais médiéval de toute beauté : La Palazzo Spini-Ferrini, qui abrite aujourd'hui un musée consacré au fabricant de chaussures Salvatore Ferrogamo ... Un bâtiment superbe qui fut, à l'époque de sa construction, autour des années 1300, le plus grand palais  appartenant à un particulier. Il rivalisait, tant en grandeur qu'en splendeur, avec le Palazzo Vecchio que nous avons vu tout à l'heure ...

Palazzo Spini Feroni

En face de ce palais, l'église  Santa Trinita, église mère de l'ordre des Vallombrosains ... Une belle porte en bois sculpté ...

porte de la basilique santa trinita

Elle abrite de superbes fresques du peintre florentin Domenico Ghirlandaio (1449-1494) dans la chapelle Sassetti ... Faute d'une lumière convenable, je vous les montrerai pas ici ... ;o)

Santa trinita

Bon, de toute façon, nous reviendrons vite et je vous montrerai tout cela ...

moine

En attendant, nous prenons l'élégante via de'Tornabuoni ...

piazza santa trinita

Je vous laisse jeter un œil à ces élégantes boutiques ...

pucci

Les marques italiennes les plus prestigieuses y sont représentées ...

dolce gabbana

Il est quatre heures et demi, la chaleur est étouffante. Et tellement humide que j'ai du mal à photographier derrière mes lunettes à cause de la buée qui s'y dépose ! ;o))

16h30

Il est temps de trouver un café très climatisé pour reprendre des forces ...

clem au bistrot

... et des relations sociales correctes ! ;o))

paul au bistrot

On reprend ensuite notre chemin ...

moschino

... au milieu du vrai chic italien ...

sacs à main

Quelques très belles pièces attisent ma convoitise, c'est sûr ...

fourchettes

... mais le côté simple de l'Italie me va bien aussi, rassurez-vous !

restaurant pizzeria

Voici des sièges étonnants ...

drôle de banc

On fait encore quelques pas ...

près de la place de la république

... et nous voilà maintenant sur la Piazza della Repubblica, l'une des plus importantes places de Florence, construite  lors du Risanamento, la réhabilitation urbanistique de la ville qui a eu lieu après le Risorgimento, à la place du Mercato Vecchio et du ghetto de Florence. Je vous en parlais tout à l'heure ...

place de la république

Tout autour de la place, des cafés historiques ... Je vous montrerai plus particulièrement celui-ci, le Caffé Gilli ... Je suis sûre qu'il saura vous plaire ...

gilli

Ses vitrines sont à tomber !

pâtes de fruits de chez Gilli

Confiseries en tout genre ...

pâtes de fruits gilli

Panforte d'anthologie ...

panforte gilli 2

Biscuits empilés en grosses pyramides ...

pistacchio

Nougats bien emballés ...

torron

... le choix est large ...

panforte gilli

... et assez irrésistible, non ?

confiseries

Un vrai palais de la gourmandise ...

biscuits aux amandes

Encore un peu du Paradis, même si la gourmandise est toujours officiellement un péché, non ? ;o)

cantuccini

Dans un tout autre genre ...

boutique Florence

... Paul nous fait entrer dans une boutique étonnante ...

luisa viorama

Une espèce de concept-store étonnant, chic et amusant dans lequel vous pouvez jeter un œil, si vous passez par la Via Roma !

over the rainbow

On arrive ensuite directement sur la Piazza del Duomo ...

il duomo retour

... toujours aussi bondée que ce matin ...

il duomo retour 2

On examine ses façades sous toutes leurs coutures ... C'est superbe, vraiment !

il duomo retour 3

On jette aussi un œil à la "faune" locale ... ou pas ! ;o)

triplette

Il faut bien prêter attention à chaque sculpture ...

il duomo retour 4

... à chaque détail ... et c'est l'émerveillement assuré !

vierge du duomo

Ça, c'est l'une des extraordinaires portes de bronze du Baptistère ...

porte dorée

Petite pause au pied d'une colonne ...

colonne et enfant

Un arrêt dans un chouette magasin d'artisanat florentin. 

arte de ciompi

J'y achète quelques cartes postales ravissantes ... Je ne prends pas ces jolis personnages en carton mais maintenant, je regrette ! ;o)

papiers à Florence

Paul nous arrête dans une autre boutique ... On s'assied un petit moment en l'attendant ...

chaises italiennes

Desii Vintage ... Second Hand and Opportunity ...

desiivintage

Un très joli programme ...

boutique vintage

Plein de beaux objets qui font le bonheur de Paul !

paulo dans boutique vintage

Nous voilà finalement, en tout début de soirée, revenus sur la place de l'église San Lorenzo ...

Piazza di San Lorenzo

Nous passons devant la chapelle des Médicis ...

chapelle des medicis

... et retrouvons la Via dell'Ariento ...

fenêtres vitrines

... et son marché au cuir ...

lala et clem le long du marché san lorenzo

Nous voulons dîner avant de repartir à Lucca et c'est donc au marché San Lorenzo que nous partons à la recherche de la nourriture de nos rêves ...

éventail 2

On nous distribue de ravissants et pratiques éventails en carton. On en a bien besoin.

éventail 1

Pour moi, ce sera un éventail ET une bière glacée ! ;o))

baffo d'oro

Je vais ensuite farfouiller du côté des fromages ...

quelques fromages

Quel choix extraordinaire !

mozzarelle 1

Et quelle qualité, surtout !

plats de mozzarelle

Je reluque au passage ces superbes contenants ...

caseificio antico demiano

Et voilà notre dîner ! De la mozzarella di bufala affumicata, c'est-à-dire au lait de bufflonne et fumée, et de sublimes tomates bien mûres ...

caprese à la mozzarella fumée

... une assiette de burrata di bufala ultra-fondante et un excellent jambon ...

burrata et Parme

Clément choisit deux bruschette garnies de la même burrata di bufala ... Un régal !

bruschette de burrata

Paul et Philippe préfèrent des choses qui tiennent un peu plus au corps ! L'occasion de rencontrer la "chianina", la plus grande vache d'Europe, réputée pour la finesse et la tendreté extrêmes de sa viande.

la grande bianca

C'est elle qui fournit, paraît-il, la meilleure bistecca alla fiorentina ...

fiorentina cotta al carbon

Les garçons veulent la goûter en hamburgers ...

hamburger 
chianina

Et ce n'est pas un mauvais choix, loin de là !!!

burger

Avec de très belles frites préparées sous les yeux de ces messieurs, c'est juste délicieux !

frites

Chacun est ravi de son choix et chacun se régale ... alors qu'un terrible orage se met à claquer au-dessus de nos têtes ...

chacun ses goûts

Paul a encore une petite faim ... Ce salame al cioccolato lui tend les bras mais il préfère choisir ...

salame al chiocolato

... l'un des cannoli repérés ce matin ...

encore des 
cannoli

J'y goûte aussi, je dois l'avouer, et il est absolument délicieux !!!

cannolo croqué

On le croque tranquillement en écoutant des musiciens ...

concert au marché

... jouer des airs de jazz ...

lessjazz trio

Lorsque l'on sort du marché, il pleut encore à torrent ...

pluie sur Florence

On reprend la route avec le soleil qui se couche devant nous ... Moins d'une heure plus tard, nous sommes "à la maison "... Quelques cantuccini, un petit verre de Vin Santo et au lit ... Oui, les jours se suivent et les soirées se ressemblent ! ;o))

retour vers Lucca

Jeudi matin ... On part pour Carrare et ses carrières de marbre ... Un premier arrêt à Pietrasanta ...

pietrasanta

Pietrasanta, c'est une petite ville au Sud de Carrare, tout près de la mer, parfois surnommée "la Petite Athènes" du fait du grand nombre d'ateliers de taille du marbre. On y fond aussi le bronze dans des fonderies réputées dans le monde entier ...

pietrasanta 2

Fondée en 1255 par Guiscardo da Pietrasanta, alors Gouverneur de Lucques, la petite ville s'est au fil des siècles remplie de monuments superbes. Aujourd'hui, elle accueille les visiteurs autour de nombreuses galeries d'art, de magasins d'antiquités et de belles églises ... La sculpture y est plus que jamais à l'honneur. De nombreux grands artistes sont passés par là ... Parmi les très connus, Michel-Ange, d'abord, qui venait à Carrare chercher ses blocs de marbre, Donatello, aussi, et puis, plus près de nous, César ou Henry Moore ...

Dans cette belle maison toscane, à l'entrée de la ville, un atelier de sculpture.

scultore

Spartaco Palla Scultore ...

pietrasanta 3

Vous voulez reproduire une sculpture en marbre ou en pierre d'après un modèle que vous aimez ? C'est ici qu'il faut vous adresser ...

pietrasanta 4

Classique ou moderne, vous serez exaucés ...

sculpteurs

Jetez un œil à l'intérieur en passant ... Dans les salles d'exposition, vous verrez une belle collection de modèles en plâtres ...

statues sculpteur pietrasanta

Pietrasanta est aussi une ville de musique et accueille chaque année en été un grand festival dans lequel viennent se produire les artistes les plus réputés ...

pietrasanta in concerto

 C'est dans l'église Sant'Agostino que les concerts se tiennent ...

 via della rocca

Dans le cloître du couvent qui est annexé à l'église, en fait ...

cloître pietrasanta

On y entre par un petit couloir, sous des voûtes de pierre, à la droite de l'église ...

ortie du musée

Notez la belle porte, en passant ...

porte de l'église pietrasanta

Le couvent accueille, lui, le museo dei Bozzetti, consacré au travail artistique du marbre ... Bozzetto, en italien, ça veut dire esquisse, ébauche, maquette ...

salut

Le Museo dei Bozzetti "Pierluigi Gherardi" est né en 1984 à Pietrasanta, dans le but de montrer l'activité artistique des sculpteurs qui viennent ici du monde entier réaliser leurs propres travaux dans les laboratoires d'artisans locaux.

mangeur de burger

Une tradition séculaire lie, de fait, Pietrasanta à la fabrication artistique de marbre : l'activité de maîtres passés par Pietrasanta est attestée depuis le XIVème siècle ...

grimpeur

C'est ici que Michel-Ange venait signer ses contrats pour les marbres qu'il choisissait dans les carrières voisines.

photos des bronzes en place

Plus tard, s'est ajouté à l'activité des laboratoires de marbre le travail de fonderies artistiques de bronze et des ateliers de mosaïstes, modeleurs et agrandisseurs d'œuvres en argile.

 femme et enfants

Aujourd'hui, cette vie en symbiose avec l'art continue et se développe de plus en plus grâce à la grande compétence des artisans locaux, les garants d'aujourd'hui de la tradition ancienne ...

homme debout

 Placé dans l'ancien couvent de Sant' Agostino, le Musée se propose de montrer le processus de création et de réalisation d'une œuvre en marbre ou en bronze, depuis l'esquisse jusqu'à la réalisation finale ... Il a  rassemblé plus de 600 objets, esquisses comme modèles à taille réelle réalisés principalement en craie qui représentent l'idée initiale du sculpteur avant sa traduction en un ouvrage fini.

cavalier

Les travaux réalisés sur la base de ces maquettes peuvent être vus dans les musées, les collections et les parcs du monde entier.

marin

Dans le musée vous pouvez voir des œuvres de plus de 300 sculpteurs ... Voici un Centaure de César ...

centaure

... et deux personnages du Colombien Fernando Botero ...

dame de bottero

... qui partage aujourd'hui sa vie entre Paris, New York et ... Pietrasanta ! Un hôte de choix ! Cet Ève et son Adam, nous les avions vus, immenses et en bronze, dans le centre commercial  Shops at Columbus, sous les deux tours du Time Warner Center, sur Columbus Circle à New York ...

femme botero de dos

Une jolie collection, aussi, de céramiques très anciennes, trouvées dans le coin ...

céramiques de pietrasanta

Sur la Piazza del Duomo se tient une exposition des œuvres de l'un des grands artistes contemporains, Igor Mitoraj, mort en 2014. Le sculpteur polonais fut un résidant de marque de Pietrasanta, où il installa son atelier de sculpture en 1983.

grand-place de Pietrasanta

Le thème majeur des œuvres d'Igor Mitoraj est le corps humain tant dans sa beauté que dans sa fragilité.

sur la place de pietrasanta

 Il s'inspire de la statuaire antique, avec ses proportions idéales, mais les corps qu'il travaille sont écorchés, esquintés, meurtris ... On aime ou on n'aime pas mais il est bon toujours bon de connaître les grands artistes et de réfléchir à leur œuvre, non ? Ça s'appelle la culture et ça ne fait jamais de mal, vous ne croyez pas ? ;o)

chute d'ange à Pietrasanta

La Piazza del Duomo a trois campaniles, installés en ligne ... Celui de l'église Sant'Agostino ... Celui de la cathédrale San Martino, et puis le campanile de la ville, la tour de l'horloge ... qui nous indique qu'il est midi !

la tour de l'horloge

On pourrait aller déjeuner tout de suite mais le Bar Michelangelo nous tend les bras ...

bar michelangelo  2

... ou plutôt ses chaises accueillantes ...

le bar Michelangelo

Nous avons besoin d'un remontant ... rafraîchissant ! Vous avez vu comme la population locale met à profit le moindre coin d'ombre ? ;o))

À l'ombre du colosse

Un café glacé sera la solution ... ;o)

cafés glacés à Pietrasanta

Au-dessus du bar, une plaque indique que Michelange s'arrêta un jour d' Avril 1518 dans cette maison pour signer ici le contrat de construction de la façade de San Lorenzo, que nous avons vue à Florence l'autre jour ...

Michel-Ange

Juste après notre café glacé, nous nous dirigeons vers la collégiale de San Martino du XIVème siècle ...

collegiata di san martino

... Une très belle façade, tout en marbre blanc ...

colegiata di san martino 2

... et un bel intérieur est en forme de croix latine ...

intérieur san martino pietrasanta

Elle est ornée de colonnes en marbre ...

colonnes de marbre

... d'un bénitier en marbre ...

bénitier en marbre

... d'autels en marbre ...

autel en marbre

... et de confessionaux ... en marbre aussi, bien sûr !!! En auriez-vous douté ? ;o)

confessional en marbre

Dehors, un grand campanile en briques rouges ... Des études récentes attribueraient la réalisation de ce campanile de 35 mètres de haut et de son escalier hélicoïdal intérieur à Michel-Ange. Il devait être à l'origine recouvert lui aussi de marbre blanc mais l'ouvrage est resté inachevé.

 le campanile

Derrière la Piazza del Duomo, on peut apercevoir les murs de la forteresse Moyen-Âgeuse lombarde Rocca di Sala ...

collines et village

Dans la petite rue juste à droite de San Martino, le baptistère ... fermé à l'heure où nous passons. Dommage, il paraît qu'il est impressionnant ...

ruelle de pietrasanta

Autour de la place, de très élégants bâtiments, comme celui de la Caisse d'Épargne de Lucca, le Palazzo Panici Carli, qui date lui aussi du XIVème siècle ...

banque pietrasanta

Juste en face, la Palazzo Moroni et son petit musée archéologique ...

ancien palais pietrasanta

Engageons-nous dans la Via Giuseppe Mazzini ...

bartoli

... une jolie rue étroite bordée de maisons anciennes et de commerces en tout genre ...

jolie boutique à pietrasanta


 Arrêtez-vous chez Nina ...

NINA

Le bon endroit pour prendre un verre ...

librairie salon de thé pietrasanta

... tout en faisant un peu de shopping.

verrerie dans la librairie

Tiens, Blub est passé Via Mazzini, lui aussi ... Et avec Dante, en plus ! ;o)

blog pietrasanta

Le commerce de bouche est bien représenté ...

macelleria lanè

Ça donne faim, tout ça ...

jambons de pietrasanta

Mais il n'y a pas que de la nourriture ... Il y a aussi de très jolis objets. Quand je vous dis qu'il y a de quoi faire un chouette shopping ! ;o)

sac et chaussures

Continuons la balade dans cette rue piétonne ...

rue de <Pietrasanta

Levons les yeux et regardons à travers les volets entrouverts ...

fenêrte ouverte à Pietrasanta

Nous arrivons vite devant la petite église de la Miséricorde, l'une des plus anciennes de Pietrasanta puisque construite avant 1320. À l'origine, elle servait également de dispensaire pour les indigents.

Misericordia

C'est ici que l'on trouve les deux fameuses toiles que Botero offrit il y a quelques années à sa ville d'adoption ... Celle-ci représente La Porte du Paradis ... On y reconnaît en bas à gauche Mère Thérésa ...

le paradis

Celle-là est la Porte de l'Enfer, avec, cette fois-ci en bas à droite, la tête d'Adolf Hitler !

l'enfer

Derrière un pan de tissu, j'entrevois une mignonne crèche ... Il faudra revenir la voir en hiver ! ;o)

crèche

Au bout de la rue, la Piazza Matteotti et en son centre, faisant face à la mairie, Le Guerrier ... Encore une statue offerte en 1992 par Botero à la ville ...

bottero et vespa

Sur un toit, les décorations de Noël sont déjà en place ! ;o)))

auguri

On est bien en Italie !

vespa et charcuterie

On profite de la présence d'une fontaine pour remplir les bouteilles et se rafraîchir un peu ...

autour de la fontaine

... et puis on décide qu'il faut aller manger un petit morceau ... Il se fait tard, on ne veut pas perdre trop de temps mais quand même, on a faim ! ;o)

antica pizzeria

Nous nous arrêtons donc dans cette boulangerie tout en haut de la via Mazzini ...

pasticceria

Nous nous asseyons et l'on nous apporte, en attendant les salades que nous avons commandées, une assiette de cecina ... La cecina, c'est comme notre socca niçoise ... Une fine galette de farine de pois chiches cuite au feu de bois ...

cecina

Nos salades arrivent ... Jambon cru, roquette et parmesan pour les uns ...

roquette et jambon cru

Assiette très italienne pour les autres, avec la classique insalata di farro ... La qualité des plats est très correcte, rien à redire à cela. On aurait pu tomber plus mal ! ;o)

antipasti

Quant au service, il est charmant et l'on nous apporte avec notre déjeuner une grosse corbeille de fougasse encore tiède. Un régal !

foccacia a pietrasanta

Et quand on reçoit nos cafés, ils arrivent accompagnés d'une pleine assiette de beignets moelleux ... Il n'y a pas à dire, nous sommes gâtés ! Avec beaucoup d'eau pétillante, nous nous en sortons à très bon compte et c'est très contents que nous repartons ...

beignets à pietrasanta

Un dernier regard sur l'église San Martino ...

eglise et campanile pietrasanta

Un autre sur ... la tour de l'horloge ! ;o))))

tour et sculpture

... et nous reprenons notre route, non sans admirer les systèmes de levage, au bord de la route, qui permettent de charrier les énormes blocs de marbre descendus des carrières de Carrare !

blocs de marbre

Et justement, nous nous dirigeons maintenant vers Carrare !

 carrare

En fait, tout de suite, nous bifurquons vers Colonnata ...

pancarte Colonnata

Je veux aller à Colonnata depuis tellement longtemps !

petite église perchée à Colonnata

La route qui y mène serpente au milieu de sublimes paysages ...

carrieres de marbre derrière les arbres

Les carrières de marbre sont tout simplement époustouflantes ...

carrières 2

300 carrières sont encore en activité ...

cave

...  et on en extrait chaque année ...

Carrière 1

... près de 1300 tonnes de marbre blanc. 

carrières 7

C'est un impressionnant spectacle que de voir les engins aller et venir en charriant d'énormes blocs ...

carrières 5

... le long de pentes vertigineuses ! Essayer de distinguer le camion tout en bas de l'image ...

carrières 6

Ils sont courageux, ces travailleurs du marbre !

camion à colonnata

Et pensons du même coup à ceux qui charriaient les énormes blocs ... comme ça !

la lizzatura

Les voitures en voient de toutes les couleurs aussi, à Colonnata ! Enfin, surtout du blanc, d'ailleurs ! ;o))

poussière d emarbre

Mais Colonnata n'est pas que la ville du marbre ...

locanda apuena

C'est LA ville de cette extraordinaire spécialité qu'est le lardo di Colonnata ...

larderia fausto

Ce soir, dans le village, ce sera la Festa del Cavatore ... La fête du casseur de pierre ...

festa del cavatore

Les tables et les parasols sont en place ...

place de colonnata

... et on y mangera assurément de bonnes choses !!! Dommage que nous ne puissions pas rester ...

menu de la fête de colonnata

Nous grimpons dans le village, en passant devant la grosse fontaine ... en marbre, forcément ! ;o)

fontaine 2

Partout, des panneaux indiquant la direction des larderies du village ...

larderia la conca

Vous avez déjà goûté au lard de Colonnata ?

dal 1939

C'est en fait un lard gras, fait à partir de porcs élevés dans la région du Chianti, qui est enrobé d'un mélange de sel et d'épices , en général de la sauge, du romarin, de l'ail et du poivre (mais chaque larderie a le sien et y ajoute souvent cannelle, girofle, muscade ...). On garde ces gros morceaux de lard empilés dans de grandes vasques de marbre (les conche) dont les parois ont été frottées d'ail. 

bacs de marbre

On le plaçait autrefois dans le fond des galeries d'extraction du marbre, pour le faire sécher ... 

le lard de colonnata

Aujourd'hui, il est toujours conservé dans les fameuses conche de marbre épais mais dans des celliers plus pratiques à atteindre ! ;o))

bacs à lard de colonnata

On le déguste après au moins 6 mois d'attente, coupé en tranches très fines, posé sur du pain grillé brûlant ...

al lardo

Le village est minuscule mais les larderies se succèdent tous les trois mètres ... ;o)

en attendant la fête

C'est terrible comme il fait chaud et les escaliers sont pentus ! ;o)

escaliers à colonnata

Tout en haut, il y a une église du XVIe siècle dédiée à Saint Barthélemy.

chiesa della madonna

Elle possède un joli campanile ...

campanile colonnata

De l'extérieur, elle est plutôt simple ...

église de colonnata

Juste devant, le Monument aux Morts, il Monumento al Cavatore, d'Alberto Sparapani, édifié en 1983, long de 11 mètres et pesant près de 60 tonnes. Dédié aux carriers de Colonnata, c'est un très joli bas-relief fait tout de marbre blanc ...

monument aux morts colonnata 2

... qui raconte en images l'histoire du marbre et de ses ouvriers ...

monument aux morts colonnata 1

À l'intérieur, l'église est presque entièrement faite de marbre blanc, elle aussi ...

autel eglise de colonnata

Ravissant !

ange de colonnata

Le dernier repas de Jésus n'a pas dû comporter de lard de Colonnanta mais cette scène (qui est aussi  cette Cène ...) gravée dans le marbre est belle quand même ! ;o)

la cène

On pousse jusqu'au bout du village, on descend un escalier de pierre ...

une petite soif à Colonnata ?

On arrive sur une petite place en contrebas et là ...

bar larderie

... on se dit qu'on a décidément soif. Très soif, même !

bar à colonnata

On s'attable donc devant une bière bien fraîche et là, c'est le bonheur. Je vous l'ai déjà dit ... En Italie, on se rapproche du Paradis ...

birra moretti

Petit passage dans les larderies du village pour faire le plein de lard, pancetta et autres délices ...




lucchino a la larderie

Il est temps de rentrer au bercail prendre un peu de repos ...

deux chats qui dorment

J'en connais qui resteraient bien dans le coin encore un jour ou deux, cependant ... ;o)

nutella party

... mais il est temps de repartir. Un petit détour au musée du marbre de Carrare ? Il est trop tard pour le visiter correctement mais déjà, la balade dans le jardin vaut le coup pour admirer de beaux pieds et chapiteaux de colonnes semi-travaillés de l'époque romaine ... Impressionnants !

le musée du marbre

De retour à Lucca et pour profiter de cette adorable ville encore une dernière soirée, nous occupons la fin de notre journée à explorer les coins dans lesquels nous ne nous sommes pas assez arrêtés à notre goût ... Nous voilà donc au pied de la Torre Guinigi, cette maison-tour faite de pierres et de briques au sommet de laquelle est installé un jardin suspendu planté de plusieurs grands chênes verts ...

les oliviers de la tour

Les Guinigi furent, dès le XIIIème siècle, une riche famille lucquoise de commerçants et de banquiers et eurent une influence politiuqe non négligeable ... Pour se faire une idée de leur puissance, il n'y a qu'à regarder leur magnifique palais ! ;o)

façade de la torre guinigi

Juste derrière, voici San Pietro Somaldi, une jolie église du XIIème siècle ...


chiesa di san pietro somaldi

... de style romano-pisan.

gravure

On salue encore une fois notre désormais ami Giacomo Puccini en passant devant sa maison natale ...

puccini museum

Dès demain, nous regretterons, c'est sûr, ces petits fournils remplis de piles de fougasses odorantes ...

forno F. Casali

Un dernier dîner sur la Piazza del'Anfiteatro ...
pici all'anatra

Il fait encore jour, pour l'instant ...

dal puccini

On s'attable devant un cocktail bien frais ... Apérol Spritz pour la plupart ... et Rossini pour moi ! Comme un Bellini à ceci près que la pulpe de pêche sera remplacée par de la pulpe de fraise ... Le Prosecco, reste, par contre !!! ;o) Délicieux !

bellini a la fraise

Avec une assiette de chitarre cacio e pepe ... Pecorino et poivre ... c'est du tout simple ... c'est du tout bon !

pici cacio e pepe

Une glace de notre gelateria préférée plus tard ... et je suis aux anges ! ;o))

une dernière glace

La nuit est tombée ...

fin de soirée à Lucca

La lune s'est levée ...

la lune est au-dessus du toit

On traîne encore un moment sur la plus jolie des places italiennes ...

dernière soirée à Lucca

En retournant à notre voiture, nous tombons sur un rassemblement bien bruyant d'Italiens manifestement contre l'Europe ... ou en tout cas contre un truc que fait l'Europe, mais mon italien n'est pas assez bon pour que je comprenne ce qu'ils scandent en balançant leurs drapeaux européens barrés ! ;o)

manif à Lucca

L'œnothèque où nous avions pris nos quartiers d'avant-dîner ferme elle aussi ... Il est tard ... On rentre se coucher ...

le bar ferme

Demain matin, nous reprendrons la route de bonne heure ...

vespas

Direction Turin, où je vous donne rendez-vous d'ici quelques jours ! ;o))

gran turismo

Pour terminer ce long, très long billet sur la Toscane ... en fait, sur une petite partie de la Toscane ... tant de choses nous restent à découvrir dans cette merveilleuse région du monde ... je vous offre maintenant un repas italien pour goûter à quelques-uns des produits rapportés de notre voyage ... Et particulièrement la lard et la pancetta de Colonnata ...

colonnata products

Nous commencerons par un aperitivo digne de ce nom ... autour d'un Apérol Spritz, bien sûr ... ou de deux, d'ailleurs ... ;o)

apéros sur table

On se met en cuisine ?

ail

D'abord couper plusieurs belles ciabatte pour en faire de petites bruschette ... Les badigeonner de bonne huile d'olive, ensuite, puis les griller au four et les frotter d'ail ... La base est faite ! ;o)

bruschette

Découper ensuite de très fines tranches de lard de Colonnata. Plus facile à faire si le lard est très froid ...

lard de colonnata

Déposer la lamelle de lard sur une tartine de pain grillée brûlante pour que le lard commence à fondre ... , ou bien simplement sur du pain juste coupé et mettre le tout au four quelques minutes, le temps que le lard fonde un peu et que son gras ultra-aromatique se répande dans votre bruschetta ... qui en devient juste divine !

bruschetta colonnata

Un autre truc très bon, dégusté ... non, dévoré à Turin sur une place ravissante, c'est cette autre sorte de bruschetta, faite à partir de moitiés d'un pain très dur que l'on achète facilement en Italie, en sachets, que l'on trempe rapidement dans de l'eau et sur laquelle on dépose tout de suite des tomates fraîches concassées assaisonnées d'huile, de vinaigre de vin blanc et de basilic frais ... Ça croque et c'est bon !

bruschette tomate

Autre truc que nous avons adoré dans ce même bistrot turinois, des bruschette couvertes d'un mélange de tomates et d'une saucisse épicée, un peu comme la soubressade espagnole, cuit dans un peu d'huile d'olive et aromatisé de paprika fumé ... J'ai dû mixer légèrement l'ensemble après cuisson au mixeur plongeant. Cela nous a donné une pâte à tartiner vraiment délicieuse ...

aucisse et tomate

Là, ce sont des artichauts grillés passés quelques minutes à la poêle et saupoudrés de thym frais ...

ruschette au chorizo

Et là, les délicieux beignets que nous adorons avoir avec notre apéro à Gênes ... J'ai oublié leur nom, sans doute des fritelle, mais il s'agit d'une simple pâte à pain, dans laquelle on incorpore au dernier moment des oignons nouveaux coupés en tout-petits morceaux, passés rapidement à la grande friture et servis ...

fritelle

... avec de la bonne charcuterie ... Le salame piccante ou encore celui aux graines de fenouil sont mes deux préférés ... Ceux du traiteur Italien Il Bianchetto Italiano du marché Forville tout particulièrement ... Un bon morceau de Parmesan bien affiné est parfait aussi pour accompagner ces petits beignets-là ...
 
salame au fenouil

La table est dressée ...

piments et haricots

Décor champêtre ...

Ur la table

Attention à ne pas trop manger pendant l'apéritif ... ;o)

apéro italien

Sinon, vous n'aurez plus de place pour ...

dîner 1

... les pici all'arrabiata que j'ai prévus ensuite !

dîner 2

Ils sont délicieux, surtout préparés en leur ajoutant cette divine pancetta de Colonnata !

pancetta de colonnata

Je vous note la recette ici. C'est simple et vraiment bon. L'ajout de pancetta est facultatif mais je dois dire que je préfère avec. Ces pâtes toutes simples prennent tout de suite une espèce de noblesse !... ;o)))

Pici all'Arrabiata ... d'après les idées piquées à mon chouchou du moment, Gino d'Acampo, dans ses merveilleuses "Italian Escapes" ...

Ingrédients pour 6 personnes :

- 3 cuillerées à soupe de gros sel
- 6 cuillerées à soupe d'huile d'olive
- 1 oignon moyen détaillé en tranches fines
- 1 cuillerée à soupe de flocons de piment séché (j'utilise du piment chipotle, délicieusement fumé ...)
- Facultativement mais c'est vraiment bon, 200 g de bonne pancetta coupée en dés. Ici, de la pancetta de Colonnata divine ...
- 2 cuillerées à soupe de concentré de tomate
- 400 g de chair de tomates en boîte. Prennez des tomates italiennes ou provençales ... Elles sont plus chères mais vraiment meilleures ...
- Du persil plat ciselé, environ 3 cuillerées à soupe

- 500 g de pâtes (ici, des pici mais si vous n'en trouvez pas, des penne seront parfaites aussi ...)
- Parmesan ou Pecorino Romano fraîchement râpé pour servir ...

Préparation :


1. Faites bouillir 6 litres d'eau dans une grande cocotte avec 3 cuillerées à soupe de gros sel. Faites-y cuire les pâtes et gardez-les bien al dente.

2. Pendant ce temps, faites revenir, si vous les utilisez, les oignons, les flocons de piment séché et les dés de pancetta dans une grande poêle avec 4 cuillerées à soupe d'huile d'olive. Quand ils sont bien dorés, ajoutez 2 cuillerées à soupe de persil, le concentré dilué dans un peu d'eau et la chair de tomate. Remuez, baissez le feu et laissez cuire 5 minutes environ.Rectifiez l'assaisonnement avec un peu de sel si besoin. Égouttez les pâtes en gardant une demi-tasse de leur eau de cuisson, pour allongez légèrement la sauce. Versez les pâtes dans la poêle où se trouve la sauce, et non l'inverse. Remuez bien pour enrober les pâtes de sauce. Ajoutez un peu d'eau de cuisson si nécessaire. Saupoudrez du reste de persil et servez immédiatement, avec, à côté, plein de Parmesan ou, mieux, de Pecorino Romano fraîchement râpé.

Une assiette de pici all'arrabiatta et une petite roquette piquante assaisonnée de jus de citron et de bonne huile d'olive ... Difficile pour moi de résister à cela ! ;o))

pici all'arrabiata

Pour terminer, quelques figues presque confites ...

fiues et basilic

... et pour les très gourmands, un tiramisu très classique confectionné avec le merveilleux cacao amer en poudre rapporté en février dernier de chez Romanengo, le confiseur génois ...

romanengo cacao

... et une schicciata aux raisins ... Une fougasse briochée à l'huile d'olive moelleuse et des grains de raisin noir qui éclatent en bouche en laissant s'échapper un jus sucré et brûlant ... Allez, je vous donne la recette dans deux minutes ...

focaccia cuite 1

On va commencer par le tiramisu ... La recette que j'utilise maintenant est la version ... qui reste néanmoins ultra-classique ... de Jamie Oliver. Le plus italien des Anglais, cela dit ...

Le Tiramisu ... de Jamie Oliver ! ;o))

tiramisu 2


Ingrédients pour 10 personnes :
- 4 gros oeufs, blancs et jaunes séparés
- 4 cuillerées à soupe de sucre en poudre
- 400 g de mascarpone
- 1 grosse gousse de vanille coupée en deux. On en récupère les graines.
- 300 ml d'expresso fort
- 3 cuillerées à soupe de Marsala
- 200 g de biscuits Savoiardi, si possible, ou sinon, de gros biscuits à la cuillère
-1 bonne cuillerée à soupe de cacao amer en poudre

Préparation :
1. Dans un grand bol, battez vos blancs d'oeufs en un neige ferme.

2. Dans un saladier, battez les jaunes d'œufs et le sucre jusqu'à ce que le mélange soit bien moussseux. Ajoutez alors 100 g de mascarpone et continuez à fouettez. Attention à ne pas laisser de grumeaux de mascarpone dans votre mélange. Ajoutez encore doucement, en fouettant toujours, le reste de votre mascarpone. Incorporez en dernier lieu les œufs que vous aurez battus en neige. Réservez.

3. Placez votre café fort et votre marsala dans un plat creux. Trempez 8 ou 10 biscuits, l'un après l'autre, dans le mélange, et arrangez-les au fond de votre plat de service. Étalez par-dessus un tiers du mélange crémeux. Remetetz une couche de biscuits trempés sur cette crème, Étalez à nouveau un tiers de la crème. rfaites un dernier étage de biscuits trempés puis un dernier étage de crème. Placez quelques heures au frais. Au moment de servir, saupoudrez la surface de votre tiramisu d'une belle couche de cacao en poudre ... Régalez-vous !

tirrmaisu 1

Passons maintenant à notre Schiacciata aux raisins ... Un dessert de vendangeurs, préparé en principe avec les grains restés sur les vignes après les vendanges ...

focaccia crue

La recette, je l'ai prise dans cet excellent petit livre d'Alba Pezone ... J'en ai déjà fait d'autres, mais elles étaient plus sèches ...

 focaccia

Vous pouvez acheter ce livre les yeux fermés ! Je peux vous dire qu'il y a dedans de quoi faire plus d'un délicieux repas ! 

focaccia des vendanges 

Je vous la donne ici, cette recette, parce que je veux la garder sous le coude, cette focaccia-là !

 La Schiacciata aux Raisins Noirs et au Romarin Frais ...

focaccia crue 2

Ingrédients pour 2 focaccie de taille moyenne, ou pour une grande comme celle-ci ! ;o) :

- 500 g de pâte à focaccia*
- 1 kg de bon raisin muscat, sans trop de pépins !
- 6 cuillerées à soupe de cassonade
- 1 branche de romarin frais, effeuillé
- De la bonne huile d'olive 

Préparation :

1. Lavez le raisin et séchez-le bien. 

2. Préchauffez le four à th. 8-9. Huilez légèrement la plaque de cuisson. Si vous en avez une, je vous conseille de prendre comme moi comme moi une pierre à pizza de grande taille et de la faire préchauffer en même temps que le four. Si vous prenez une simple plaque, ne la préchauffez pas ou bien l'huile brûlerait ...

3. Quand la pierre est chaude, étalez rapidement votre pâte dessus, piquez-la à l'aide d'une fourchette, arrosez-la d'un peu d'huile d'olive (Alba Pezone aromatise la sienne à la vanille. Je trouve la mienne bien fruitée et aromatique et la laisse donc telle quelle ...) et de 2 cuillerées à soupe de cassonade. Disposez rapidement vos raisins. Enfournez pour 12 minutes à th. 7-8. Saupoudrez alors du reste de cassonade et répartissez les feuilles de romarin. Replacez dans le four pour encore 5 minutes. La focaccia doit être dorée et les raisins, presque confits.

Dégustez dès la sortie du four mais sachez que s'il vous en reste, elle sera délicieuse aussi le lendemain ... Un dernier conseil ... Vous pouvez la servir, lorsqu'elle est brûlante, avec une crème légèrement sucrée faite de mascapone, de crème fraîche et d'un peu de sucre glace, fouettée comme une Chantilly ... ;o)

* Pour la pâte à focaccia, il vous faudra mélanger 20 g de levure fraîche, 60 cl d'eau tiède, 10 g de miel, 5 cuillerées à soupe d'huile d'olive, 500 g de farine de type 00 et 10g de sel fin. Vous procéderez comme pour une pâte à pain normale, en pétrissant une quinzaine de minutes, en laissant lever deux fois trois heures et en dégazant énergiquement la pâte entre les deux levées ... Résultat exquis assuré ! ;o)

focaccia 2

Sur ces bonnes ... et longues ... paroles, je vous laisse pour quelques jours. Le temps de me replonger dans notre échappée turionoise et de vous la rapporter un peu ... digérée ? ;o)))

 À très vite !



58 commentaires:

  1. En tout cas..vous savez voyager..nous n'avons pas parcouru tout ce que vus avez parcouru..tellement des beaux souvenirs..certaines de tes photos..
    "Lala" est heureuse et bien..ses chapeaux lui vont comme un charme.
    Les p'tits rideaux brodés avec le nom du resto..si "cute"!
    J'aurais pris une photo aussi..
    Le magasin d'art.. :)♥
    Tes beaux beaux beaux fils..
    La bouffe..les décors..Lucchino:)..et la tour de Pise..bien pensé avec les forces Herculiennes de Clément et Lucchino..Hihihi...
    Le retour ..chez vous et les belles recttes..j'ai fait ton cavian d'aubergines cette semaine..délicieux.. il pleut..je vens de sortir une tarte aux pommes du four..et c'est de la pizza maison ce soir. Je suis contente parce que tu m'en a donné envie!
    Merci de prendre le temps de nous faire découvrir tant de belles choses.
    NB J'ai bien vu ta basilique Mutti♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Monique, tu es toujours la première ! ;o) Je crois vraiment que l'on perçoit les choses de la même façon, en fait, et tes visites sont précieuses ! Je file chez toi, maintenant. J'ai de la lecture en retard ! ;o)) Bises

      Supprimer
  2. Merci pour la balade. Cela fait un bien fou !
    Tu m'as donné vraiment envie d'aller visiter l'Italie et de déguster toutes les spécialités.
    Cette semaine quand j'aurai besoin de m'évader, c'est vers ton blog que je viendrai me promener.
    Bonne soirée, bises, Carole

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Carole, l'Italie est merveilleuse et qu'est-ce qu'on y mange bien, de fait ... Repasse quand tu veux, bien sûr ! ;o) Bises et bonne semaine

      Supprimer
  3. Merci pour ce moment de pur bonheur. Je suis impatiente de lire la suite ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Danielle, pour cette fidélité ! Et oui, à très vite pour une découverte de Turin ... Une fort jolie ville, en fait !

      Supprimer
  4. Merci Hélène pour ce superbe reportage !
    Bas alpine "exilée" à Paris, je suis votre blog depuis quelques années et m'en suis souvent inspirée pour mes vacances à Londres, à New York, ou mes promenades dans Paris ...sans oublier vos recettes
    Je n'avais jamais osé laisser un commentaire mais après les articles sur Castellane et Lucques, je devais me lancer...
    Nous allons souvent en Toscane car ma belle famille est originaire de la Garfagnana au nord de Lucca Vous décrivez si bien ce qui fait la beauté de cette région
    Merci beaucoup pour ce partage
    PS Grâce à vous, cet été nous nous sommes arrêtés en route à Gènes et nous avons adoré !
    anne

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à vous surtout, Anne, pour ce joli commentaire ... Comme je le dis souvent, un blog est un lieu de partage et d'échanges et n'a de raison d'être que par les réactions qu'il engendre ... Si le mien peut faire un peu rêver, donner des idées de voyage, aider à l'organisation de balades ou bien encore permettre de retrouver, souvent sous un autre angle, certains coins que l'on a déjà vu, mon but est atteint ! Et avoir des retours est en cela merveilleux ... N'hésitez donc plus, Anne, à me laisser vos impressions par ici ... Des bises d'une parisienne "exilée" dans ce beau Sud ! ;o)

      Supprimer
  5. Quel dommage que toutes les photos ne s'affichent pas! Mais ce sont de superbes vacances. J'adore l'Italie et tu m'as donné envie de m'y rendre aux prochaines vacances. Encore faut-il convaincre ma moitié;)
    Bises et bonne semaine Hélène

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le billet est très long, de fait, Brigitte, et il faut laisser les photos s'ouvrir tranquillement ... Merci pour tes gentils passages. Bonne journée

      Supprimer
  6. Comme à chaque billet, ce n'est que BONHEUR, une évasion qui apporte le SOLEIL, le partage, joie de voir ce que laisseront comme souvenirs maman et fils..... PROFITEZ Hélène , c'est de l'OR.... et celui là il est "vrai", on peut le consommer sans modération !
    Je vais tenter cette recette .... les vendanges viennent de se terminer ici en BOURGOGNE ( côte de BEAUNE)
    Amitiés et à bientôt pour de nouvelles aventures .... et recettes! NIC

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai bien conscience de ma chance, NIC ... Repassez me dire comment vous avez trouvé cette focaccia ! Nous, on l'a tellement aimée que je l'ai refaite quelques jours après l'avoir essayée ... Et je la referai le weekend prochain, encore ! ;o) Bonne journée et merci pour vos fidèles passages.

      Supprimer
  7. "Et encore une fois, on regrette de ne pas pouvoir déjeuner vingt fois par jour !"
    Tu me fais rire, cette profusion toujours, de tout. La Toscane c'est l'Italie de mes premieres amours, j'ai fete mes 15 ans a Florence, il y a fort fort longtemps, et depuis un certain nombre de mes anniversaires, toujours avec autant de plaisir. C'est te dire si je n'en ai pas loupe une miette, de ce billet.
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faudra que nous retournions à Florence, nous ... Une journée, c'était juste pour découvrir un peu mais je veux visiter correctement églises et musées, la prochaine fois ... Avec moins de monde, quand même ... C'était terrible, là ... et vraiment très chaud !

      Supprimer
  8. un article qui a ravivé des jolis souvenirs... il y a 3 semaines j'etais a Pise...j'ai decouvert des specialités Toscane..j'adore l'Italie tout simplement....merci a toi pour tout ce que tu nous donne sans compter, bisous

    RépondreSupprimer
  9. Quel magnifique reportage sur cette belle Toscane. Vous êtes vraiment courageux d'avoir bravé la chaleur. Il y a pile un an j'y étais quel bonheur d'avoir rajeuni et revu ces beaux endroits. La piazza del Duomo au soleil couchant est tout à fait sublime. Merci merci merci
    Amitiés de Mylène

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui Mylène, le terme "bravé" est juste ! Cela dit, c'était tellement beau, sous ce soleil de plomb ... Pour moi, la Toscane, c'était synonyme d'été ... Mais bon, la prochaine fois, on fera ça à un autre moment ! ;o))

      Supprimer
  10. J'ai le même livre que toi, hi!!!! sur les fougasses. J'adore ce voyage. j'aimerais un jour en faire un comme toi, sur les traces de ce petit cochon toscan! Bisous

    RépondreSupprimer
  11. La dolce vita! De bien jolies photos! Un voyage avec lequel on se régale tant avec les papilles qu'avec les pupilles!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, la vraie dolce vita, Émilie ! Et la version numérique du petit Futé nous a bien dépannés ! Merci encore ! ;o))

      Supprimer
  12. Merci pour ce très beau reportage !
    L'Italie regorge de monuments magnifiques et surtout de bonnes choses à manger....
    Je me suis régalée à travers mon écran d'ordi !! Encore merci pour ce partage.
    Marie Jo

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quand je pense qu j'ai passé plus de 20 ans à Cannes sans presque jamais aller en Italie ... ou tout au moins au-delà de la ville de San Remo ... Il faut rattraper cette grosse erreur maintenant ! ;o)

      Supprimer
    2. On habite pas très loin, je suis juste avant Grasse. Moi non je n'y vais pas souvent à mon grand regret d'autant plus que j'ai de la famille à Rome. D'ailleurs si tu n'y es jamais allée je te le conseille vivement.
      Bonne soirée.
      Marie Jo

      Supprimer
    3. Ah, on est voisines, alors ! :0) Je crois que si j'avais de la famille à Rome, je squatterais souvent chez eux ! on est allé à Rome il y a deux ou trois ans et j'avais adoré ! Tu peux voir les deux billets de blog en question en cherchant le mot "Rome" dans l'index sur la colonne de droite du blog ... Tiens, je vais les relire moi aussi ! Bises et bonne soirée

      Supprimer
  13. Encore un beau reportage ma chère Hélène. La Toscane est une région de l'Italie que je rêve de découvrir un jour. Des bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Jackie, c'est sûr que c'est un vrai beau coin à découvrir ... tellement attachant. et puis là, pour faire de jolies photos, on n'a que l'embarras du choix ! Des bises à toi aussi

      Supprimer
  14. Oh la la c'est tellement beau ... Et bon !!!
    Merci pour ce beau voyage enrichissant, merci Lucchino de nous faire la visite ;-)
    Cela m'a donné soif ... De spritz !
    A très vite ... Bises. Emmanuelle L

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Emmanuelle, espérons que nous pourrons boire un Spritz ensemble un jour. D'un côté ou de l'autre de la frontière !!! On te présentera nos cochons italiens ... Bises

      Supprimer
  15. Un voyage aussi beau (très beau) que gourmand (très gourmand). Merci pour un partage aussi enrichissant.
    A bientôt

    RépondreSupprimer
  16. Encore une très belle découverte!....heureusement que vous avez trouvé de quoi vous hydrater convenablement et agréablement!.....

    RépondreSupprimer
  17. Encore une très belle découverte!....heureusement que vous avez pu vous hydrater convenablement et agréablement!.....

    RépondreSupprimer
  18. ah la Toscane c'est tellement beau et ces délices italiens...sublime

    RépondreSupprimer
  19. quel reportage magnifique.... que du bonheur..... positive attitude !!!!!! c'est bon pour le moral, c'est bon pour le moral la la la !!!
    yessssssssssss !
    corinne de limoges

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est pas très italien ça : c'est bon pour le moral !!!

      Supprimer
  20. Alors mon but est atteint, Corinne ! ;o) À très vite !

    RépondreSupprimer
  21. Merci ,merci chère Hélène pour ce magnifique billet! une splendeur culturelle et magique pour les papilles, quel bon moment j'ai passé !
    bises
    sicacoco

    RépondreSupprimer
  22. Ben voilà, j"ai encore plus envie d'aller en Italie moi maintenant !! ;o)
    bisous à vous tous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est juste fabuleux, Marielle ... et moins loin que la Norvège et la Suède ! ;o)))

      Supprimer
  23. Enfin j'ai réussi à finir ton long billet malgré la lenteur du débit et quel bonheur de finir par la recette de la Schiacciata aux raisins Noirs, que de bons souvenirs. Merci encore pour ces bons moments partagés et nous donner encore plus envie d'apprendre l'italien !
    A très bientôt et encore merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un bon souvenir pour nous aussi que cette jolie soirée ... Il faudra venir faire un tour en Italie avec nous, une fois ... Un weekend à Gênes au printemps, c'est juste génial ... et pas trop loin !

      Supprimer
  24. magnifique, j'ai mis un temps fou pour tout lire, je pense que c'est le billet le plus long que j'ai jamais lu mais quel bonheur de voyager comme ça en ta compagnie, franchement je suis fan !!! je t'embrasse, à bientot

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On peut le lire à son rythme ... ravie que tu aimes, en tout cas. Bises, Barbara

      Supprimer
  25. Quelle belle escapade tu m'as permis de faire ! Que du bonheur alors qu'il pleut et vente au dehors !!
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un bon billet pour cette fin d'été tourmentée, n'est-ce pas ? ;o)

      Supprimer
  26. Grâce à toi, le temps d'une soirée, je me suis échappée en Italie. Tes pâtes et la Schiacciata sont prévues pour la semaine prochaine ;-)
    Des bises du nord

    RépondreSupprimer
  27. Tu adoreras, Hélène ! ;o) Bisous et encore merci pour ton envoi-mail du jour ...

    RépondreSupprimer
  28. Rha là là comme ça m'a fait du bien de faire défiler les photos, ça m'a rappelé mon escapade de l'an passé en Toscane, j'adore l'italie et je sais où venir si jamais je veux me replonger dans des paysages. C'est toujours un plaisir de se promener à travers ta vision. Bise bien cordiale

    RépondreSupprimer
  29. Firefox a déjà planté 2 fois depuis que j'ai commencé à lire ton article, ça fait 2 jours :P Je savoure tes voyages, je m'évade dans des contrées que je ne connais que de nom... Mes messages ont déjà été effacés 2 fois par mes 'plantages', alors ce troisième volet ne sera malheureusement pas aussi long... J'ai adoré ton article, j'ai découvert ce palais rose, qui m'a rappelé celui que j'ai découvert à Trier, en Allemagne (Trêves), tout aussi rose, mais plus grand avec un jardin devant...
    La pizza que vous avez partagé, m'a mise l'eau à la bouche...
    Le marché m'a fait rêvé au plus haut point, les promenades dans Pise... Tu m'as aussi fait découvrir le Spritz, totalement inconnu...
    Ton tiramisu m'a fait envie! J'adore!!! J'ai rêvé et me suis évadée!
    A bientôt!
    Bisous

    RépondreSupprimer
  30. Ah, tu me réchauffes bien aujourd'hui avec cette escapade toscane. Nous y sommes allés 4 jours en 2013 et nous avions a-do-ré !
    Parmi les villes que tu as visité, nous avons en commun Florence la belle, Lucca et Pise mais nous acons fait l'impasse sur la ville même par manque de temps. Merci pour la visite

    Nous nous sommes attablés chez Turandot, pour nous déshaltérer. Il n'y avait pas beaucoup de monde dehors avec ces chaleurs.

    En Toscane, pour Marc c'était 2 glaces par jours ;-) (vous avez gouté celles de chez Venchi ? Les meilleures d'après Marc)

    Les terrasses et l'eau, beaucoup d'eau c'est incontournable ! surtout lorsque nous avons fait la file à Florence pour visiter le duomo. Heureusement que notre hôtel était climatisé, j'ai mieux supporté la chaleur de la journée.


    Bon, ça donne envie d'y retourner ce beau billet ;-)



    RépondreSupprimer
  31. Ouaouhhh !! que de souvenirs pour moi !!!
    C'est une chance pour vous d'habiter si près de cette belle Italie ^^ Pour nous Alsaciens, cela rallonge le parcours, mais nous aimons passer par la Suisse ;-) Nous avions effectué un itinéraire spécial camping car ^^ en traversant la Ligurie et la Toscane, faisant des haltes à Stresa, puis Como, Portofino, la Spezia, Carrera (également) à visiter les mêmes carrières de marbre et à faire les mêmes photos (^^), en passant par Lucca, Firenze (Ahhh la belle !), Pisa, Livorno, Siena, en ayant fait au préalable des haltes dans la région de Chianti (les vins!! bien sûr), en visitant les Cinq Terres (d'ailleurs, si tu n'as pas encore fait, A VISITER A TOUT PRIX !), bref, ton billet toscan m'enchante !
    Mais lequel ne me fait pas cet effet là ? ;-) En clair, AUCUN !
    Merci pour ce beau partage une fois de plus !
    Bises et beau week end !
    Sandy

    RépondreSupprimer
  32. Très beau billet et ode à la Toscane ! Le cochon accompagnateur m'a bien fait rire. La découverte de Lucca m'a enchantée. Pise est merveilleuse avec sa tour penchée et Clément si charmant... Que Haring et Toulouse Lautrec s'y cotoyent, donne une excellente raison de s'y rendre s'en tarder...Lala est belle avec son chapeau et toute cette nourriture m'a fait oublier que mon frigo est vide ! Je reviens finir Florence pour Donatello que j'aime tant et Blurb si original avec sa jeune fille à la perle... Bravo pour ce formidable billet et des bisous

    RépondreSupprimer
  33. Me revoilà pour la deuxième partie. Florence est magnifique, musée à ciel ouvert ! Mais je préfère encore plus les petites villes, la campagne et les statues de Pietrasanta, sans parler de toute cette cuisine magnifique et généreuse dont tu nous parles avec amour et que tu sais si bien préparée. Nous avons un voyage prévu à Rome en 2016, je reviendrais lire tes billets avec attention même si ce n'est pas moi pour une fois qui vais jouer les guides mais la fille de nos amis. Bonne soirée.

    RépondreSupprimer