16 août 2015

Castellane, Trigance, Les Gorges du Verdon et un Dîner au Bord de l'Eau ...



mosaïque CAstellane

Bien !!! Il est temps de revenir sur ce blog et de le réalimenter un peu, vous ne trouvez pas ? En attendant nos dernières aventures toscanes, voici une petite promenade effectuée dans le coin des Gorges du Verdon en début Juillet ... Première destination, après quelques bons kilomètres sur la Route Napoléon ... Castellane. Un bien joli endroit que ce village-là, situé en amont des Gorges du Verdon.

clocher 

Située à 724 mètres d'altitude, Castellane a toujours été notre halte de prédilection lorsque nous allions skier à la Foux d'Allos ...

ruelle castellane

En été, c'est joli aussi ...

chapelle

Et c'est aussi le prétexte à une halte très gourmande ... À "Ma Petite Auberge", toujours ... Sur la Grand Place ...

ma petite auberge

En été, l'ombre du gros tilleul de la cour du restaurant devient une vraie bénédiction ...

tilleul

Il y a toujours un petit vent agréable sur cette terrasse ...

terrasse

... et la carte est toujours inventive.

menu auberge

Au menu ce jour-là, cette délicieuse et très fraîche tomate à la provençale ...

tomate 1

... farcie de légumes grillés.

tomate 2

Les garçons prennent quant à eux un millefeuille de pommes, chorizo, sauce au camembert ... Un régal !


pomme et chorizo

Clem prend ensuite une dorade au fenouil en papillote ...

dorade 1

... toute simple et bien bonne ...

dorade 2

Il apprécie, même si l'idée de dépiauter la bestiole dans son assiette le freine de prime abord ! ;o)

clement

L'entrecôte de Philippe, avec sa sauce aux champignons des bois, est excellente.

entrecôte

Quant à mon étonnant poulet, entouré de lard et présenté avec une émulsion façon carbonara, est une vraie bonne idée !

poulet

Pour le dessert, une tarte aux poires et aux amandes pour Clément.

tarte aux poires

Une belle crème brûlée au caramel pour Philippe ...

crème brûlée

... et pour moi, un sablé à l'ananas caramélisé servi avec un coulis aux saveurs exotiques ... Un repas parfait dans une charmante auberge pour 25 euros par personne ... Une belle affaire ...

sablé

Un rouge de Sainte-Roseline et un petit café par-dessus tout cela ... Nous voilà juste bien ! ;o))

café

Et prêts à repartir vadrouiller dans le coin.

escalier

Vous me suivez ?

tour à 5 côtés

Les minuscules ruelles de la ville ont un charme indéniable ...

 petite traverse

Castellane est une ville très ancienne et on peut encore en voir de beaux restes ...

traverse

Son premier peuplement remonte au Néolithique. Ce fut ensuite une petite ville très active, pas mal peuplée, idéalement placée sur la route du sel entre la via Aurélia et la Via Domitia.

clocher

Elle a ensuite eu une histoire agitée, comme la plupart des villages de nos vallées, prises dans les rivalités entre rois, seigneurs et autres évêques ! ;o)

entrée du palais de justice

Et comme beaucoup de ces villes de l'arrière-pays, Castellane a commencé à décliner au moment de la Révolution Française ...

escalier

Aujourd'hui, heureusement, le tourisme s'y développe plutôt bien ...

fontaine

... et je suis assez étonnée de voir la ville plutôt animée ...

placette castellane

... en ce mois de juillet.

légumes de la colle

Et puis il y a une boulangerie que j'aime bien, à Castellane. Celle où l'on achète depuis toujours de belles parts de fougasse aux anchois en montant au ski ...

 fougasses

Après une baisse de qualité il y a quelques années, due sans doute à un changement de propriétaire, j'ai eu la bonne surprise cette année de retrouver ici la qualité d'avant ...

sablés

Alors on a acheté deux beaux morceaux de fougasse et on les a rangés bien gentiment dans la voiture ... en les gardant pour un peu plus tard ... en cas de fringale sur la route, par exemple ... ;o)

tartelettes

Bon, assez parlé de fougasses aux anchois ... On reprend la route ?

roche 2

Direction les Gorges du Verdon, alors ...

rocher

Je vous laisse admirer la richesse géologique des montagnes provençales en passant ...

roche

Quelques kilomètres de jolies routes plus tard ...

le petit journal

Nous arrivons en bas d'un village perché ...

trigance 1

... surmonté par une forteresse. Nous voilà à Trigance.

ch^^zateau de trigance

Nous nous arrêtons à l'entrée du village.

écorce

Malgré la chaleur, nous allons marcher un peu.

sentier d'interprétation

De belles roses trémières ...

escalier et rose trémière

... envahissent les bas-côtés des rues ...

rose trémière

Aujourd'hui, à Trigance, il fait si chaud que le temps semble d'être arrêté !

table

Pas grand-monde en vue ...

 épicerie chez César

Tous les volets sont clos ...


boulangerie trigance

Quelques enfants bavardent près de la fontaine. Un cheval attend patiemment son maître.

enfants et cheval

Vous vous sentez de grimper un peu ?

montée du village

Quelques grands platanes vous procureront une ombre qui sera, je vous le promets, la bienvenue !

sous un arbre

La grimpette vaut le coup, quoiqu'il en soit ...

tuiles colorées

Même les oiseaux sont écrasés de chaleur et ne bougent pas lorsque nous nous approchons ...

des pigeons

La pierre des bâtiments emmagasine ... et restitue quand on s'en approche ... la chaleur de façon incroyable ...

la tour

Pour un peu, on irait bien se planquer dans cette grange en attendant que la nuit tombe ...

une autre porte

... ou bien faire une petite sieste de l'autre côté des murs épais de cette maison-là ...

une belle maison

À moins que le château ne soit l'ultime retraite en cas d'été caniculaire ? Nous voilà au pied de l'ancienne forteresse de méditation des moines de l'abbaye de Saint-Victor à Marseille, édifiée au IXème siècle, devenue ensuite demeure des seigneurs de Trigance. Le château, détruit pendant la Révolution a été restauré dans les années 60. C'est aujourd'hui un hôtel-restaurant dans lequel il doit faire bon se poser quelques jours ...

la tour du châtea

Il y a plusieurs grands puits, à Trigance ... C'est important, les puits, dans les pays chauds et perchés, loin de toute source d'eau et soumis aux caprices d'une pluie qui ne tombe pas suffisamment. À Trigance, la situation est intéressante : En effet, une faille de la roche sur laquelle est construite Trigance permet d'atteindre les eaux souterraines. On a donc aménagé le long de la faille de nombreux puits publics dans lesquels venaient s'approvisionner en eau fraîche la population. Il paraît que certains de ces puits sont à l'intérieur des maisons ... Celui-ci, le puits de Farlampous, date du XVIIIème siècle ...

le puit

Un peu plus loin, la citerne Giraud doit dater de la fin du XIXème, plutôt ...

citernes

En tout cas, c'est très beau, Trigance ...

porte en bois

Aujourd'hui, on entend plus les cigales cymbaliser que les oiseaux chanter, je vous le dis ! :o)


cabane oiseaux

Nous, on ne va bientôt plus émettre aucun son tant nous sommes déshydratés... Nous nous arrêtons donc vite sur la terrasse du café de la place du village, et nous nous installons confortablement sous le grand platane ...

placette

De jeunes enfants ont déjà pris la meilleure place ! ;o

enfants

Cette halte était vraiment indispensable ! ;o)



Comme nous sommes tout près de la boulangerie et que le programme est appétissant ...

tête d'aix

... nous entrons. Une vraie caverne gourmande ...

la boulangerie

La spécialité de la maison semble être la navette.

quelques navettes ?

Soit ! C'est la navette que nous goûterons ! J'en prends un assortiment. Assez différente de celle que je connais de Marseille, plus rustique, en fait, elle n'en est pas moins délicieuse ! Ma préférée, c'est et ce sera toujours celle qui est délicatement parfumée à la fleur d'oranger !

les navettes de Trigance

Après la fleur d'oranger des navettes, je vous invite à respirer ces quelques brins de lavande. Vous êtes en Provence, c'est sûr !

lavande

Avant de repartir, je jette un œil aux fêtes patronales à venir ... J'adore me promener l'été en France ... Rien que pour ça !

chateauvieux

Jetez un œil aussi sur ce paysage de rêve ...

paysage

Nous arrivons aux Gorges du Verdon à proprement parler, sublimes avec leurs balcons ...

balcon de la mescla

... pour le moins vertigineux !

encore les gorges du verdon

Finalement, pas besoin d'aller à l'autre bout du monde pour avoir des paysages fantastiques !

fer à cheval

Certains n'ont assurément pas le vertige ...

saut

... mais je ne sais vraiment pas comment ils font ! :o)

le grand pont

Chez nous, on n'est pas de grands aventuriers et le plancher des vaches nous convient très bien ... ;o)


les garçons sur le pont

Encore besoin de sensations fortes ?

gorges 3


Allez, il nous faut avancer un peu. La route est encore longue ...


aiguines moustiers

... et les paysages à couper le souffle ...

gorges 1

... encore nombreux !

falaises de bauchet

Ça y est,  le lac de Sainte-Croix est en vue !

château de trigance 1

Le château d'Aiguines aussi.

château trigance

On s'arrête un moment, devant de vieilles maisons magnifiques.


santons 5

Nous sommes au pays des santons ...

santons 3

Ils sont jolis, non ? -

santons 6

... et de l'huile d'olive, un peu plus loin ...

moulin

Un bien bel endroit, même si, en cette fin d'après-midi, il fait encore très, très chaud ...


antons 1

Heureusement, le lac nous tend les bras.

lac 5

Ça vous dit, une petite trempette ?

lac 4

Ou alors un tour en bateau ?

lac 3

En tout cas, même les arbres ont les pieds dans l'eau ...

lac 2

Le soleil commence à descendre ...

lac 1

On croque un morceau de la fougasse aux anchois rapportée de Castellane avant de repartir ...

de la fougasse aux anchois

On repart sur les routes varoises ...

de la lavande

On s'arrête pour aller admirer le menhir de Trans-en-Provence ... et puis on rentre ! Une belle journée qui nous a donné des envies de vacances ...

dolmen de la pierre de la fée

Et pour les attendre, ces vacances, ou bien même pour imaginer qu'elles sont déjà un peu là, quoi de mieux que d'organiser un dîner au bord de l'eau avec les copains ... Tout le monde n'est pas là, en ce début du mois de Juillet. Certains ont déjà fui la marée touristique. Tant pis, on fera une session de rattrapage en fin août ! ;o) J'attrape mes Côté Sud, magazines et petits bouquins ... C'est dedans que je puise mon inspiration, souvent ...

côté Sud

Au menu, un Cocktail au Concombre, à la Menthe et au Citron vert, étendu d'eau gazeuse.

concombre, lime  et menthe

Ni sucre ni alcool ... Parfait quand il fait chaud ...

un air de fête

Comme nous ne sommes pas un club d'anti-alcool quand même, je prépare une Sangria Blanche, comme celle que l'on boit au Portugal, paraît-il ! ;o) La recette vient d'un magazine Saveur. Pour la préparer, on mélange dans une grande carafe 2 bouteilles de vin blanc sec (j'ai pris un Riesling de la cave de Cleebourg), 2 belles nectarines blanches blanches coupées en quartiers, 3 cuillerées à soupe de cassonade,1 gousse de vanille fendue et grattée ainsi que 1/2 bouquet de menthe. Couvrez et laissez macérez 6 heures au frais. Remuez et servez. J'ai rajouté au moment de servir quelques belles framboises, pour le goût et parce que c'est joli !

sangria blanche

Sur la table, parce qu'il faut bien manger un peu, un plat de caponata ... Toujours la même recette, celle de Patricia Wells ... Je vous la remets ici ...

La Caponata, selon Patricia Wells ...

caponata 1

Pour 8 à 12 personnes en entrée , à préparer un jour ou deux à l'avance pour que les parfums puissent se développer au mieux ...

 Ingrédients :

 - 2 oignons moyens
- 2 poivrons rouges
- 480 g de tomates italiennes en boîte, au naturel , ou, comme moi, la même quantité de tomates fraîches pelées et juste passées au blender, à cru
- Plusieurs tiges de persil, feuilles de celeri et brins de thym, liés en un bottillon avec du fil de cuisine
- 8 branches de coeur de céleri avec les feuilles, émincée
- 2 cuillerées à café de thym frais
- 1 aubergine moyenne (500 g), non pelée et taillée en petits dés
- 25 cl d'huile d'olive extra-vierge
- Sel fin
- 2 cuillerées à soupe de sucre en poudre
- 2,5 cl de bon vinaigre de vin rouge
- 40 g de câpres égouttées et rincées
- 1 poignée de raisins secs ( PW n'en met pas mais moi, oui !)
- 150 g d'olives vertes égouttées et dénoyautées (j'ai ajouté quelques noires de Nice aussi ...)


Préparation :

1. Pelez les oignons, pa­rez-les et coupez-les en deux dans la longueur. Po­sez-les à plat sur une plan­che à découper, face cou­pée en dessous, puis émin­cez-les finement. Met­tez-les de côté. Coupez les poivrons en fines languet­tes, puis recoupez ces lan­guettes en deux dans la lon­gueur. Mettez-les de côté aussi.

2. Dans une sauteuse, mettez les oignons, 6 cl d'huile et une pincée de sel, puis remuez pour enrober les oignons d'huile. Faites cuire sur feu doux jusqu'à ce qu'ils soient ramollis et transluci­des, pendant 5 minutes environ. Ajoutez les poivrons et une pincée de sel. Cou­vrez et poursuivez la cuis­son pendant encore 5 mi­nutes. Ajoutez les tomates en les réduisant en purée directement dans le récipient si elles sont en conserve. Si vous prenez des tomates mixées, ajoutez-les sim­plement dans la sauteuse. Faites cuire pendant cinq minutes de plus. Ajoutez les aromates en bottillon et l'ail, goûtez et rectifiez l'as­saisonnement. Couvrez et laissez mijoter tranquillement pendant 20 minutes en remuant de temps en temps. Ne faites pas trop cuire : les légumes doivent être bien cuits mais encore un peu fermes et ne pas se transformer en bouillie. Retirez le botillon d'aromates et jetez-le. Retirez la sauteuse du feu.

3. Pendant ce temps, dans une autre sauteuse, faites chauffer 6 cl d'huile sur feu modéré. Ajoutez le céleri et faites-le cuire 7 à 10 minutes, jusqu'à ce qu'il soit légèrement coloré, commence à ramollir et à devenir transparent. Versez-le alors dans un bol, salez légèrement, ajoutez le thym et mettez de côté.

4. Dans la sauteuse où le céleri à cuit, faites chauffer le reste d'huile sur feu modéré. Quand elle est chaude, ajoutez l'auber­gine et faites cuire pendant 15 minutes jusqu'à ce que les morceaux soient légère­ment colorés, en remuant régulièrement pour qu'ils ne brûlent pas. Les morceaux doi­vent rester assez fermes.

 5. Ajoutez l'aubergine et le céleri au mélange à base de tomates. Goûtez et rectifiez l'assaisonnement. Couvrez et faites mijoter doucement pendant 20 minutes, jusqu'à consistance de con­fiture onctueuse.

 6. Pendant ce temps, mé­langez dans un petit bol le sucre et le vinaigre. Re­muez pour dissoudre et mettez de côté.

7. Versez 1 litre d' eau dans une casserole, portez à ébullition sur feu vif, ajou­tez les olives et faites-les blanchir pendant 2 minu­tes pour les dessaler. Égouttez-les et rafraîchis­sez-les à l'eau courante.

8. Ajoutez le mélange su­cre-vinaigre, les olives blanchies et les câpres dans le mélange de légumes et faites mijoter pendant en­core 1 ou 2 minutes pour permettre aux saveurs de bien se mélanger. Goûtez pour rectifier l'as­saisonnement. Versez la caponata dans un grand saladier. Servez chaud ou à température ambiante, mais jamais très froid.



la table

J'ai fait une panzanella, aussi ... Une valeur sûre que tout le monde apprécie, y compris ceux qui au premier abord disent qu'ils n'aiment pas du tout le pain mouillé ! :o) Cette salade toscane est toujours un vrai régal, qui peut servir de plat complet par les chaudes soirées estivales. Et on la fait comment, cette Panzanella ?

Des tomates plutôt très mûres, les belles grosses "cœur-de-bœuf" sont parfaites pour ça, des oignons rouges coucpés en petits dés, du basilic frais ... et un beau morceau de pain de campagne rassis, que l'on coupe en morceaux ... On mélange le tout et l'on prépare une bonne vinaigrette à base d'huile d'olive et de vinaigre balsamique. On sale, on poivre bien et l'on verse sur la salade ... On laisse reposer une heure ou deux, pour que le pain s'imprègne bien de la sauce ... On sert bien frais ...

couleurs


J'ai refait le caviar d'aubergines très spécial de Côté Sud ... Celui que je vous avais déjà montré dans mon précédent billet ... il y a quelques mois ... non, quelques semaines, quand même !!! ;o))

Le Caviar d'Aubergines de Côté Sud ... 

 caviar d'aubergines 2

Pour 4 personnes : 

Ingrédients : 

- 4 gousses d'ail
- 2 kg d'aubergines
- 1 oignon rouge
- 1/2 botte de persil
- 6 pétales de tomates confites
- 4 filets d'anchois
- 5 g de câpres
- 2 cl de vinaigre de vin rouge
- 3 cl de bonne huile d'olive
- Sel et poivre
- Tomates cerises et basilic

Préparation : 

1. Épluchez les gousses d'ail et ôtez les germes. Coupez les aubergines en deux dans le sens de la longueur. Incisez les chairs et piquez-les d'ail. Versez l'huile d'olive. Faites cuire à 180°C pendant 45 minutes.

2. Émincez finement l'oignon. Ciselez quelques brins de persil. Taillez les tomates en fine brunoise et réservez le tout. Dans le mixeur, combinez la chair des aubergines et une des deux peaux. Hachez le tout.

3. Dans une sauteuse, faites suer les anchois avec un peu d'huile d'olive. Incorporez l'aubergine et mélangez délicatement. Rectifiez l'assaisonnement. Hors du feu, ajoutez les câpres, les tomates, le vinaigre et le persil restant. Vérifiez à nouveau l'assaisonnement. Servez tiède ou froid. Garnissez de tomates cerises, de feuilles de basilic et servez.

Pour accompagner l'apéro ... et le reste, j'ai préparé une grande plaque de focaccia au romarin ... Coupée en petits carrés, elle servira de pain, en fait ...

 caviar d'aubergines

Allez, on boit un coup, maintenant ? Un verre de cocktail au concombre mixé avec de la glace pilée, du citron vert et de la menthe ...

concombre

... ou plutôt un peu de sangria blanche très parfumée ?

sangria blanche 2

Dominique a terminé de m'aider à dresser la table ...

domi

Un pique-nique amélioré, en quelque sorte ...

bols et couverts

Allez, trinquons ensemble à l'amitié ...

service

La soirée peut commencer !




Tchin !

Il faut profiter de ces moments tous ensemble ...

apéro

Bon, Caro est un peu à la ramasse avec son gaspacho ...

fin de découpage !

... et les brochettes de cailles, abricots frais, marjolaine et lavande qu'elle nous a promises ! ;o))

cailles et abricots

... mais c'est tellement sympa de terminer les préparatifs ensemble ! J'aime bien cuisiner à plusieurs, moi. Enfin, du moment qu'on peut boire un petit cocktail ou un verre de vin en travaillant ! ;o)

les copines

Michèle et Claude, quant à eux, sont arrivés avec une belle tarte aux blettes et à la tomate ...

 taret aux blettes

Allez, vous pouvez vous servir ... Pour le gaspacho, j'ai confié à Caroline la recette que j'utilise depuis toujours. Celle de l'ouvrage "Nos Recettes Préférées à la Maison" de Gault et Millau, un merveilleux bouquin paru en 1983 aux Éditions N°1, le livre que je garderais sans doute s'il fallait un jour que je n'en garde qu'un ... ( Mais quelle horrible perspective !!! ) Chaque recette essayée durant toutes ces années fut une perfection ...

 gault et millau

Gaspacho Andalous ... 

Ingrédients : 

- 6 tomates
- 1/2 concombre
- 1 poivron vert
- 1 poivron rouge
- 1 oignon
- 2 gousses d'ail
- 6 tranches de pain de campagne
- 4 cuillères à soupe d'huile d'olive
- 2 cuillères à soupe de vinaigre de Xérès
- Sel, poivre du moulin

Préparation : 

1. Réservez pour la garniture le tiers du concombre, le tiers de chaque poivron, ainsi qu’une tomate et deux tranches de pain.

2. Lavez, épluchez et coupez le reste des légumes et le pain en petits morceaux. Faites tremper le pain dans un bol avec 1 verre d’eau. Mixez les légumes, le pain essoré, l’huile et le vinaigre de Xérès dans le bol de votre processeur afin d'obtenir une purée que vous détendrez avec de l’eau fraîche de façon à obtenir une soupe pas trop épaisse. Salez et poivrez selon votre goût. Placez au frais pour quelques heures.

3. Coupez en très petits dés les ingrédients réservés et présentez-les dans de petits bols, à côté du gaspacho.

gaspacho de caro

Commencez donc par un bol de gaspacho glacé, le temps que les brochettes de Caro n'arrivent sur table ...

brochettes

Clément s'occupe du feu ...

clem et le feu

... aidé de ses deux fidèles assistantes ! ;o)

allumer le feu !

Allez, une petite photo de groupe ?

pain et fougasse

Oups, viens vite, Clem ! Le cuisinier a sa place autour de la table, lui aussi !

le pique nique

Un petit dessert, quand même ? Que diriez-vous d'un clafoutis aux prunes et aux amandes ? Une recette du dernier hors-série cuisine de Côté Sud ...

Clafoutis aux Amandes et aux Prunes ...

clafoutis 2

Pour 4 à 6 personnes ...

Ingrédients :

- 500 g de bonnes prunes sucrées
- 125 g de poudre d'amandes
- 125 g de sucre en poudre
- 15 g de maïzena
- 4 œufs entiers
- 125 g de crème fraîche
- 1 g de fleur de sel
- Beurre et farine pour le moule

Préparation :

1. Dans un saladier, mélangez le sucre, le sel, la maïzena et la poudre d'amandes. Mélangez bien. Ajoutez alors la crème et les œufs. Mélangez à nouveau. Beurrez et farinez votre moule. Versez dedans la pâte à gâteau.

2. Dénoyautez vos prunes et disposez-les sur la pâte, face coupée vers le haut. Enfournez dans un four préchauffé à 180°C pour une vingtaine de minutes. Le gâteau doit être juste ferme. Laissez refroidir avant de servir à température ambiante.


clafoutis 1

Allez, régalez-vous. Moi, je vous dis à très vite, pour un ... ou plusieurs ... billets très italiens. La Toscane et le Piémont, ça vous dirait ?

45 commentaires:

  1. Merci pour ce voyage dans la Haute Provence , région ou une partie de ma belle famille réside et ou j'ai eu la chance d'habiter.
    Je ne connaissais pas Trigance, c'est un beau village. J'attends avec impatience votre voyage en Toscane. A bientôt de vous lire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est ravissant, Trigance. Tout petit mais ravissant ! ;o)

      Supprimer
  2. Sont-tu beaux les sablés? On dirait des cartes de souhait..de très belles photos comme toujours.
    des vues imprenables..portes qui acceuillent..restos aussi..petites terrasses..bouffe..
    Jeune.. pas grand chose m'effrayait..maintenant..j'aurais le vertige vertigineux!
    Tout me tente.. le caviar..l'ensemble de Dominique;)..le bord de mer..de lac..
    Il doit y avoir tellement de Santons!
    Cela fait longtemps que tu nous les fait découvrir..
    Mon gendre a fait l'aquisition d'un voilier..j'ai tout de suite pensé .....of whom do you think?

    Merci pour les bellles visites!

    RépondreSupprimer
  3. Alléchée par ce billet qui, comme tous les précédents me fait saliver tant par les recettes de cuisine que par la beauté des photos et des paysages, certes je serai au rdv pour la Toscane et le Piémont dont je suis fan. Merci pour ces voyages depuis mon fauteuil. A bientôt.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis en pleine rédaction des billets italiens, Tanette, mais insérer tant de photos me rend folle ! ;o)) Bises et à très vite

      Supprimer
  4. Ah, enfin, je guettais cet article depuis un moment.
    Mais qu'est ce qu'elle fait Hélène ? Ma dose de dépaysement, de rêve, de merveilleuses recettes me manquait.
    Tu as ensoleillé mon lundi, merci Hélène et quel plaisir de te lire.
    Bisous, Carole

    RépondreSupprimer
  5. Merci pour ce beau partage. Comme d'habitude, tu mas donnée faim et fait rêver...

    Bises,

    Rosa

    RépondreSupprimer
  6. MERCI une fois encore pour ce billet touristique agrémenté de recettes TRES alléchantes . Les gorges du VERDON : quel spectacle! il y a bien longtemps que j'y ai crapahuté mais les souvenirs sont indélébiles!
    A bientôt pour de nouvelles aventures. Sympa de nous faire partager ces escapades toutes plus tentantes les unes que les autres....
    Profitez encore de ce bel été chaud.... trop chaud.... NIC la bourguignonne

    RépondreSupprimer
  7. Balade caniculaire, mais belle balade ........ sans oublier bien sûr le côté gourmand. En plus, ça me rappelle des souvenirs : j'ai fait à peu de chose près la même sortie lorsque j'habitais encore à Nice.
    Et sinon, je craque complètement sur ta panzanella ;-)

    RépondreSupprimer
  8. Les gorges du Verdon, ça me rappelle de vieux souvenirs, Mélo avait 1 an ;o)
    je bave devant tous tes plats et ceux de tes amis, comme d'hab
    bises

    RépondreSupprimer
  9. Quel bau reportage! J'adore les paysages!
    C'est super de partager ce si bon repas entre amis. Tout me semble délicieux!
    Bisous

    RépondreSupprimer
  10. Qu'ils sont agréables ces moments qu'on passe sur ton blog où on découvre notre belle région! Merci pour les recettes, les bonnes adresses.....Bisous

    RépondreSupprimer
  11. Une jolie balade sous le soleil !mais très rafraîchissante ..avec ces super cocktails que tu nous propose! :) de belles photos du lac qui me rappelles de beaux souvenirs
    bises
    sicacoco

    RépondreSupprimer
  12. aww J'aime beaucoup les belles photos et le clafouti:)
    What beautiful place, All look amzing and peaceful!!
    Thanks by sharing these lovely pictures!!
    a bientot!

    RépondreSupprimer
  13. Que du bonheur de te retrouver et de me régaler de tes photos (et de tes recettes ...) ! Cela m'a d'autant plus fait plaisir que j'ai gardé un souvenir magique de Castellane, Trigance, Rougon, ... où nous sommes allés l'année dernière.
    Quant aux Gorges du Verdon et au lac de Ste Croix, nous y allons assez souvent et adorons ces paysages.
    Je "file en Toscane" ... A bientôt donc ma grande et gros bisous.

    RépondreSupprimer
  14. Encore une belle balade! Ah comme j'aimerais me rendre dans le sud de la France!

    RépondreSupprimer
  15. Je n'aurai pas dû lire ton post hier à l'heure du déjeuner... Ce soleil, même virtuel, me fait un bien fou. Cette semaine est tristounette sur Paris. Merci encore pour la balade.
    Rien à voir mais pour tes photos flirck, si tu veux enlever le nom il faut que tu changes "true"par "false" en Htlm. Je galère à insérer mes photos ces derniers temps :-((( Des bises

    RépondreSupprimer
  16. Une ballade aussi belle que gourmande. Merci.
    A bientôt

    RépondreSupprimer
  17. wouaaaaaaaaaaaaaaah !! quelle jolie balade et que de jolis gourmandises !! tout ça me tente terriblement
    Je te souhaite une bonne journée. Bisous

    RépondreSupprimer
  18. ça me dit toujours ! j'adore tes billets, on voyage toujours en se régalant avec toi, mon moment de détente préféré !!
    bisous

    RépondreSupprimer
  19. Un beau reportage, des lieux où le temps semble s'être arrêté, des villages à la Pagnol, bref c'est beau. Quant au pique nique je me serais bien invitée. Bisous et encore merci pour ces beaux moments que tu nous fais partager.

    RépondreSupprimer
  20. encore un panel de merveilles chez toi, le haut var est magnifique, le verdon j'adore....Trigance superbe, et castellane a retrouvé sa serenité depuis quelques temps, bisous Helene

    RépondreSupprimer
  21. Bonjour ma belle Hélène,

    Je me serais bien jointe à votre groupe avec grand plaisir. Qui sait, l'an prochain... Clément me semble bien heureux avec vous tous.

    Ma bonne vieille copine Barbara a eu un réel coup de coeur pour Verdon. Quel beau panorama on y retrouve.

    Un réel bonheur que de te lire même si la cadence d'autrefois n'y est pas. Tu as l,art de nous entretenir, come toujours. En plus, il est rare de te voir sur les photos. C'est bien cela. ;-)

    Allez hop, au prochain billet!

    Tourlou!

    AnneXX

    RépondreSupprimer
  22. un joli reportage des photos de cuisine bien gourmandes j'aime bien
    bonne soirée

    RépondreSupprimer
  23. Muhm!! En attendant ton billet très Italien avec impatience, je te pique la recette du clafoutis aux prunes! Bon WE

    RépondreSupprimer
  24. Pleins de souvenirs d'enfance qui ont refait surface...
    Merci pour ce joli partage.
    A bientôt.

    RépondreSupprimer
  25. Merci de ce beau petit tour par chez nous.
    Très cordialement.
    Michèle

    Mich

    RépondreSupprimer
  26. bonjour hélène,
    j'ai repris ta recette de tomates séchées, juste quand tu dis plonger les tomates dans l'eau bouillante j'ai 2 question :
    combien de temps ? et faut il attendre quelles soient froides pour les mettre en bocaux ?
    bien sûr tes billets sont toujours très agréables : j'adore tes billets hélène !!!.
    amicalement.
    corinne de limoges

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Corinne et merci pour tes compliments ! Pour ce qui est de la recette en question, ce sont les bocaux qu'on plonge dans l'eau bouillante et pas les tomates, qui elles, baigneront dans de l'huile ... Je te remets la recette (qui est celle de ma copine VEB) ici ... Je dois en refaire ces jours-ci, d'ailleurs ! ;o)

      Les Tomates de séchées ... Recette de Leyre ... et d'ailleurs ...

      Ingrédients pour 1 kg de tomates ...

      - 2 cuillerées à soupe de sucre roux
      - 2 cuillerées à soupe de sel fin
      - 1 cuillerées à soupe de vinaigre de cidre
      - 5 cuillerées à soupe d’huile d’olive
      - 1 cuillerées à soupe de thym pulvérisé grossièrement

      Préparation :

      1. Choisir de belles tomates (j'aime préparer cette recette avec des tomates Roma bien charnues, VEB mélange les sortes ... À vous de voir ...), les couper en deux dans le sens de la longueur, retirer le coeur des tomates, dont on pourra faire un excellent coulis.

      2. Puis disposer les quartiers de tomates sur une plaque recouverte de papier sulfurisé.

      3. Dans un bol, mélanger le sucre roux, le sel, le thym, le vinaigre et l’huile d’olive, puis enduire généreusement les demi-tomates de ce mélange.

      4. Enfournez pendant trois ou quatre heures à 100°C. Les tomates doivent avoir, en fin de cuisson, perdu leur eau mais rester néanmoins souples au toucher.

      5. Préparer vos bocaux en les passant à l'eau bouillante et en les séchant bien.Disposer vos tomates en couches successives, en intercalant entre elles des brins de thym, de romarin, des gousses d'ail coupées en deux ... ou tout autre aromate ... Couvrir d'huile très largement. Conserver dans un endroit tempéré ...

      Supprimer
  27. merci hélène, .... parfois je lis un peu trop rapidement !!!!!

    RépondreSupprimer
  28. Tu me replonges dans mon petit séjour dans les Alpes Maritimes. Il y a tellement de villages et coins magnifiques a explorer dans la région! tu as raison: qui a besoin de partir quand on vit au paradis? C'est ma question!

    RépondreSupprimer
  29. Merci pour ce beau partage tu nous gâtes avec toutes ces délicieuses recettes
    Dire que je n'ai jamais goûté de sangria blanche :-( ;-)
    gros bisous à vous 4
    jojo

    RépondreSupprimer
  30. J'ai tout mangé, je me suis promenée, j'ai découvert, j'ai adoré ! merci encore et belle continuation !
    Bon weekend

    RépondreSupprimer
  31. Une très belle région à redécouvrir pour moi. Brochettes et clafoutis me plaisent bien. Très belle après-midi.

    RépondreSupprimer
  32. waouhh que de magnifiques photos merci pour la balade !!

    RépondreSupprimer
  33. Mais comment avais je pu louper ce joli billet?.....j'étais pour quelques jours en Bretagne et profitais du bord de l'océan..avec peu d'internet..mais maintenant, quand je te lis, le sud du début de l'été me manque déjà!....

    RépondreSupprimer
  34. ça donne toujours envie de te suivre et de s'asseoir à ta table.
    C'est une région que je ne connais pas du tout. Il faudrait que je trouve un jour du temps pour faire quelques tours en province.
    Bises

    RépondreSupprimer
  35. Tes photos de plat mettent l'eau à la bouche. Quant aux paysages, je ne sais pas trop, il a l'air de faire bien trop chaud pour moi :-)

    RépondreSupprimer
  36. Merci pour ce beau reportage et ces recettes qui mettent l'eau à la bouche
    Hum la fougasse aux anchois de Castellane un régal. C'est une halte obligatoire en passant par là !
    Marie Jo

    RépondreSupprimer
  37. Bonjour Hélène, c'est toujours un plaisir de venir viuager en photos chez toi d'autant que tu m'amenes la dans une région ou je suis allée il y a quelques années et que j'adore. J'aimerais tant y retourner. Et tu as le hic pour toujours dénicher de belles adresses. Bises

    RépondreSupprimer
  38. Quel plaisir de te relire !! En même temps, il m'en manquait cet été pour venir prendre connaissance de te beaux billets. Avec nos vadrouilles et les petits enfants, on commence à bien s'amuser ;-)

    Je suis ravie de découvrir Castellane où nous sommes passés une fois mais sans avoir le temps de nous y arrêter.

    Tu m'as donné mal au ventre rien qu'en regardant la photo du pont où les personnes font du saut à l'élastique !

    Je préfère déguster une excellente caponata, surtout avec les chaleurs

    Evidemment j'attends le séjour toscan, région que nous avions adoré....

    A bientôt belle Hélène et claques la bise de notre part à tes hommes

    RépondreSupprimer
  39. Toutes ces belles photos et recettes plus appétissantes et parfumées les unes que les autres, nous font regretter l'été qui vient de s'en aller ! Merci pour ta visite sur mon blog !

    RépondreSupprimer