29 avril 2016

Un billet pascal un peu tardif, certes, mais plein de recettes pour me faire pardonner ! :-) ...



mosaïque Pâques 2016

Bon, je suis sûre que vous n'en revenez pas du tout petit intervelle entre mes deux derniers billets, pas vrai ? ;-)

Le weekend dernier, nous avions la chance d'avoir Catherine-Kashyle et sa petite famille dans la région. Mamyvonne était du voyage et ça nous a fait très plaisir ! Alors le samedi matin ... c'était inévitable ... nous nous sommes tous retrouvés en Italie. À Vintimille, précisément.

vintimille

Le temps était radieux ...

la roya 1

... et la mer, superbe ... quoique encore bien fraîche si l'on en croit le manque d'affluence dans l'eau ! :-)

l'embouchure de la Roya

On est arrivé un peu tôt, pour avoir le temps de faire nos courses tranquillement sous la grande halle du mercato dei fiori ...

mercato dei fiori

Le printemps est toujours une jolie saison pour faire son marché à Vintimille ...

coriandolo

Les produits hivernaux côtoient les premiers légumes printaniers sur les étals des petits producteurs locaux ...

 petits producteurs

J'ai fait provision d'artichauts poivrades déjà tournés, donc, pour ce soir ... 5 euros les 13, voilà une belle affaire !

artichauts

Et regardez ces belles bottes de petites asperges vertes, très appréciées dans notre région ... En risotto ou dans une omelette, elles peuvent faire des merveilles de petits repas rapides !

asperges

Pareil pour les courgettes trompettes, tellement douces au palais ...

courgettes trompettes

La poissonnerie est impressionnante aussi. Je vous en parlais il n'y a pas si longtemps ...

espadon

Vous imaginez ces petites seiches dans votre assiette ?

seppie

Vous en diriez pas non à un plat de spaghetti alle vongole, j'imagine ?

vongole

Moi, je dois dire qu'à l'instant où je vous parle, ce Saint-Pierre me tente terriblement !

saint pierre

Avant de quitter le marché, j'ai acheté un gros bouquet de ces jolies renoncules ... J'adore les renoncules, vous le savez maintenant ! :-)

renoncules

On a évité de se charger en délicieux beurre local ...

 beurre local

... ou en fromages, d'ailleurs ...  parce qu'il faisait vraiment trop chaud ... On pourrait toujours repasser, si l'envie s'en faisait toujours sentir, juste avant de rentrer à la maison ! :-)

fromages

Quelques œufs ou une poignée de fleurs de capucines ?

oeufs et capucines

Comme il était l'heure d'aller prendre un petit aperitivo, nous sommes finalement sortis du marché.

agrumes

On a vite opté pour le Spritz du Gran Caffe' Paris. Oui, sachez que désormais, faire le marché à Vintimille sans aller prendre un Spritz au Café de Paris, c'est pécher ! :-) Désormais, plus de marché à Vintimille sans un Spritz au Gran Caffe' Paris !!!

spritz

Pour le prix de la consommation, on a eu droit à "quelques" antipasti...

antipasti 2

L'aperitivo est un moment quasi-sacré, en Italie ... Le meilleur moment de la journée, même, à mon sens !

antipasti 1

Nous avons ensuite marché vers le restaurant, situé juste de l'autre côté de la Roya ... Un pêcheur avait installé sa chaise directement dans l'eau... qui grouillait de gros mulets ...

pêcheur 1

... et les cygnes couvaient, comme chaque année, sous un abri spécialement installé pour l'occasion ...

cygnes

On s'est arrêté de l'autre côté du pont, à la Vecchia Napoli, notre petite trattoria préférée ...

 la vecchia napoli

Cela fait 25 ans que l'on y vient, c'est vraisemblablement toujours la même famille qui tient l'endroit, et l'on y mange vraiment bien.

 le four à pizza

Simple mais bien bon. Italien, quoi ! :-)

menu

 Les pizze y sont particulièrement délicieuses ...

pizza quatre fromages

Ah, que j'aime mon traditionnel calzone, plein à ras bord de jambon et de ricotta bien fraîche !

 clément

La parfaite simplicité réconfortante ...

calzone

Il semblerait que les pâtes aux cèpes soient excellentes aussi ! ;-)

Mamyvonne

Lorsque nous sommes repartis, on a nourri les canards de la Roya ... les mouettes n'étant pas au rendez-vous, aussi étonnant que cela puisse paraître !

la famille au bord de la Roya

Ils n'ont pas eu l'air de s'en plaindre et ont avalé avec appétit les croûtes de pizza que nous avions réussi à sauver à la fin du repas !

canard

On est reparti vers le centre de la ville et nous avons fait un plein de courses géant au supermarché ... Rien que de très habituel, quoi ... Juste la promesse de quelques semaines d'apéritifs et repas délicieux ...

immeuble vintimille

 Catherine et sa famille ont repris leur voiture. Nous nous retrouverions le soir à la maison ... Clem et moi, nous avons marché un moment sur le bord de mer ...

plage

Et comme il faisait très, très chaud, Clem a bientôt suggéré que nous nous arrêtions pour manger une petite glace ! ;-) On est retourné à la gelateria La Granita ... Nous y était déjà venus à Noël avec nos "invités" Les Malappris et malgré l'ambiance détestable qu'ils avaient fait régner, nous avions trouvé l'endroit sympathique, tant au niveau de l'accueil ... que des glaces ! :-)

gelateria la granita

J'ai choisi une délicieusement rafraîchissante coupe de fruits frais coiffés d'une glace au yaourt ...

glace

Quant à Clem, il s'est forcément dirigé vers une brioche fourrée de trois belles boules de glace ... Noisette, café et yaourt ... une valeur sûre ... et divine !

brioche

È bella l'Italia !


drapeau

Et puis le soir, de retour à la maison, j'ai vite préparé mes artichauts. À la manière de la grand-mère de Philippe, juste tranchés puis plongés, tournés et retournés dans une mayonnaise à l'huile d'olive très citronnée ... Un régal avec de la baguette de campagne !


artichauts préparés

J'ai fait cuire mes farcis ...

farcis

.. que nous avons mangés en même temps que la pissaladière ...

pissaladière

De bons amis de longue date, une bouteille de Lambrusco ... Un petit morceau de bonheur. Personne n'a voulu quitter son fauteuil pour aller jusqu'à la table pourtant dressée et on a pique-niqué sur nos genoux ... Comme en vacances, en fait ! :-)

dîner

Pour le dessert, j'avais préparé le matin un tiramisu au citron. C'est délicieux, le tiramisu au citron ! Je vous laisse la recette parce que vraiment, ce dessert ultra-frais est un délice ...

Le Tiramisu au Citron ...

Ingrédients pour 8 personnes :

- 1 boîte de 300g de biscuits à la cuillère
- 2 pots ( 500g ) de mascarpone
- 4 gros œufs
- 100 g de sucre en poudre
-  le zeste d'un gros citron

Pour le sirop :

- 200 ml de jus de citron
- 150 ml d'eau
- 100 g de sucre en poudre ​
- le zeste de 2 citrons finement râpé

Préparation :

1. Commencez par préparer ensuite la mousse au citron : Râpez finement le zeste d'un citron à la microplane. Dans un saladier, fouettez les jaunes avec le sucre restant et le zeste du citron jusqu'à ce que le mélange blanchisse. Incorporez ensuite le mascarpone à ce mélange et fouettez pour obtenir un mélange homogène.

2.  Cassez les œufs et séparez les blancs des jaunes. Montez  les blancs en neige avec 1 cuillerée à  soupe de sucre. Réservez. 

3. Incorporez délicatement les blancs en neige à la crème au mascarpone en faisant bien attention à ne pas casser les blancs. La pâte doit être bien lisse. Réservez au réfrigérateur.

4. Préparez enfin le sirop, en faisant chauffer l'eau, le jus de citron, le zeste râpé  et le sucre dans une casserole. Quand le sucre est entièrement dissout, retirez du feu.

5. Déposez au fond de votre plat de service une rangée de biscuits à la cuillère rapidement trempés dans le sirop encore tiède, en les serrant bien. Recouvrez de la moitié de la mousse au mascarpone. Recommencez à placer une couche de biscuits imbibés, puis le reste de mousse au mascarpone. Lissez et placez au frais plusieurs heures, idéalement une nuit ... Décorez de zeste râpé ... et pourquoi pas, en pleine saison, de quelques belles framboises ? Servez bien frais, avec un verre de limoncello bien glacé, et régalez-vous !

tiramisu au citron

Le lendemain, on a organisé un brunch. Un brunch de Pâques, figurez-vous, parce que décidément, cette année, Pâques tombait bien trop tôt ! ;-)

brunch de pâques 2

Et puis bon, tout le monde aime les brunches, non ? C'est convivial, on prend son temps, on mange ce que l'on veut, dans l'ordre que l'on veut, au rythme que l'on veut ...  Alors donc, j'ai préparé un brunch ...

Je vous mets le menu en un peu plus lisible ... mais à peine ... que sur la photo précédente. En français d'abord ... et puis en anglais pour les copines anglo-saxonnes ! ;-)

 menu a- imprimer en franc-ais 2

Un bouquet de renoncules colorées sur la table ...

renoncules en pot

... et un décor très ... pascal ? :-)

table 2

Une table avec ce qu'il fallait de poules ...

poules

... de lapins et de petits œufs en sucre ou en chocolat !

poule et lapin

De jolis menus pour chacun. J'aime que mes invités remportent leur menu en guise de petit souvenir ...

menus

Des carottes remplies de friandises, aussi, en guise de marque-place ...

menus 3

Au menu, donc, un Smoothie de Pâques tout rose, fait de yaourt à la grecque allongé d'eau fraîche et sucré avec une lampée de sirop Monin à la rose ...

smoothie fraise coco

Un grand pichet de Citronnade, aussi. La recette était sur le billet précédent, celui du cassoulet à Toulouse, mais comme je suis sympa, je vous la remets ici ... Le principe est simple, le résultat ... délicieux ! Prélevez les zestes de six citrons jaunes et de deux citrons verts non traités à l'aide d'un économe. Placez ces zestes dans une grande carafe qui résiste à la chaleur et couvrez du jus de ces citrons, de 1,5 l d'eau bouillante et de 200 g de sucre en poudre. Laissez infuser plusieurs heures, filtrez et servez glacé !

la citronnade

Une tarte à la tomate trouvée dans le journal Country Style de Mars 2016 ... Tout à fait étonnante ... et vraiment excellente !

la tarte aux tomates

Tarte à la Tomate rôtie, à la Ricotta et à la Crème fraîche … (Country Style, March 2016) 

Ingrédients : 

- 700 g de petites tomates en grappes
- 1 petit bouquet de thym
- 2 cuillerées à soupe de vinaigre balsamique
- 2 cuillerées à café d’huile d’olive
- 1 cuillerée à café de sel fumé
- 2 gousses d’ail pelées et grossièrement hachées - 150 g de ricotta
- 200 ml de crème fraîche
- 2 gros œufs
- 1 pâte feuilletée rectangulaire
- 50 g de fromage de chèvre dur et émietté ( le mien était fort en goût mais encore crémeux ... le résultat fut parfait ...)

 Préparation :

1. Préchauffez votre four à 200°C ou allumez votre barbecue et faites-y rôtir vos tomates en grappes et quelques branchettes de thym sur une plaque tapissée de deux feuilles de papier alu. Remontez légèrement les bords du papier pour éviter que le jus rendu au cours de la cuisson ne se perde. Arrosez d’huile d’olive et de vinaigre balsamique. Saupoudrez de cristaux de sel fumé. Enfournez ou placez sur la braise et laissez rôtir une trentaine de minutes, ou jusqu’à ce que les tomates caramélisent mais gardent encore leur forme.

tomates rôties

 2. Mélangez l’ail, la ricotta et la crème fraîche dans un saladier. Ajoute les œufs et battez jusqu’à obtenir un mélange homogène. Réservez à température ambiante. Placez la première plaque de pâte feuilletée dans un moule à tarte rectangulaire à fond amovible.

3. Émiettez le fromage de chèvre sur le fond de pâte. Répartissez dessus les brins de thym qu’il reste.

fond de tarte

 Versez alors le mélange d’œuf, de crème et de ricotta et enfournez à 180°C pour 25-30 minutes, de façon à ce que la pâte soit dorée et la garniture juste prise. Laissez tiédir une dizaine de minutes avant de couvrir des tomates caramélisées. Serve tiède avec quelques feuilles de roquette, par exemple …

morceau de tarte

Ps : Comme je n'avais pas de barbecue au charbon de bois pour donner un goût fumé à mes tomates, je les ai juste fait cuire au four ... puis les ai fumées ensuite ... avec ce pistolet génial dont je vous ai déjà parlé une fois ou deux ...

comment fumer les tomates ?

Un beau cadeau que m'a fait ma maman l'année dernière et dont je me sers toujours avec beaucoup de plaisir ... Alors mes tomates, c'est au bois de pommier que je les ai fumées et elles étaient délicieuses ! ;-)

La pièce de résistance était ce gigot de huit heures ... je vous l'ai déjà présenté il y a deux ans, lors de notre repas pascal sur l'Île Sainte-Marguerite mais il est tellement bon que je vous le remets ici ...Bon, pour le servir à midi, vous aurez noté qu'il faut vous lever très, très tôt ...  en plein milieu de la nuit, en fait ... quitte à vous recoucher un peu ensuite ... ou ne pas vous coucher du tout ! ;-)

Agneau de Huit Heures à la Feta ... d'après Katie Quinn Davies ...

 agneau de huit heures

Ingrédients :

 - 4 oignons coupés en quartiers
- 2 bouquets de romarin
- 1 gigot d'agneau de 2,5 kg
- 2 têtes ail
- 12 gousses d'ail, pelées et coupées en deux dans la longueur
- sel et poivre noir fraîchement moulu
- 200 g de feta émiettée
- des quartiers et du zeste de citron pour servir

Vinaigrette aux herbes et au citron :

- 1 grosse poignée de basilic frais
- 1 grosse poignée de persil plat frais
- 1 grosse poignée de menthe fraîche
- 1 cuillère à soupe de moutarde de Dijon
- 1 cuillère à soupe de vinaigre de Xérès
- 1 cuillère à soupe de câpres au sel, rincées
- Le jus et le zeste d'un citron
- 2 ou 3 filets d'anchois au sel, rincés
- 12,5 cl d'huile d'olive

Préparation :

1. Placez l'oignon avec les moitiés d'ail avec le côté coupé vers le haut dans le fond d'un plat à rôtir et posez un des bouquets de romarin par-dessus.

2. Placez le gigot d'agneau sur le dessus et arrosez d'un peu d'huile d'olive. Faites avec un couteau pointu 12 fentes dans l'agneau et poussez dans chacune d'elles deux moitiés d'ail et un brin de romarin. Assaisonnez généreusement de sel et de poivre et arrosez encore d'un peu d'huile. Couvrez de papier d'aluminium en rentrant bien ce dernier à l'intérieur du plat.

3. Faites cuire votre gigot pendant 8 heures dans un four à 140°C. Vérifiez le fond du plat de temps en temps et rajoutez un peu de vin blanc ou de bouillon de volaille si vous trouvez que le fond devient trop sec (j'en ai rajouté très régulièrement ...).

gigot

4. Retirez du four et laissez reposer pendant 20 minutes avant de dilacérer la viande à l'aide de deux fourchettes. La viande doit littéralement tomber de l'os.

5. Préparez la sauce : Placez le herbes, la moutarde, le vinaigre, les câpres, les anchois, le jus de citron, le zeste et l'huile d'olive dans un robot culinaire et mixez jusqu'à obtention d'une pâte. Ajoutez encore un peu d'huile si nécessaire. La consistance doit être un peu plus liquide que celle d'un pesto.

sauce verte

 6. Disposez la chair de l'agneau et la feta émiettée sur un plat et arrosez de la vinaigrette. Servez avec des quartiers de citron et saupoudrez de zeste de citron. La chair est juste fabuleuse, dégustée en petits sandwiches (les ciabatte de chez Picard sont parfaites pour cet usage !), avec un peu de sauce aux herbes et quelques feuilles de roquette pour apporter un peu de piquant et de fraîcheur.

 petit pain

J'ai fait des hot cross buns, aussi. ceux de Paul Hollywood, une valeur sûre ... Comme je vous ai déjà donné la recette sur ce billet-là, je fais ma feignante et je vous remets la recette exactement comme je l'avais publiée à cette époque-là ... :-)

Sachez juste que, comme vous allez vous lever au beau milieu de la nuit pour mettre le gigot au four, vous pourrez en profiter pour sortir votre pâte du réfrigérateur, la truffer de délicieux zestes d'orange confits, de cannelle et de raisins secs ... Vous la m modelerez en forme de petites boules que vous mettrez à lever dans la douce chaleur de votre cuisine. Dans l'absolu, c'est seulement là que vous pourrez retourner vous coucher un moment ... ;-)

Paul Hollywood's Hot Cross Buns ...


hot cross buns 15.jpg

La technique n'est pas compliquée, il faut juste être un peu rigoureux. Mais vous serez alors largement récompensé en croquant une bouchée de ces tendres petits pains au sortir du four ... Le jeu en vaut la chandelle, croyez-moi ! ;o)

Ingrédients pour 15 buns :

Pour les buns ...

- 300 ml de lait entier + 2 cuillerées à soupe
- 50 g de beurre
- 500 g de farine type 55 au moins
- 1 cuillerée à café de sel
- 75 g de sucre en poudre
- 1 cuillerée à soupe d'huile de tournesol
- 7 g de levure de boulanger
- 1 oeuf battu
- 75 g de raisins secs
- 50 g d'écorces d'oranges confites
- Le zeste d'une orange
- une pomme moyenne, pelée, épépinée et coupée en tout petits dés
- 1 cuillerée à café ce cannelle moulue

Pour la croix ...

- 75 g de farine blanche

Pour le glaçage ... 

- 3 cuillerées à soupe de confiture d'abricot ou, comme moi, 3 cuillerées à soupe de Golden syrup ...



Préparation :

1. Faites bouillir le lait. Ajoutez-lui le beurre pour qu'il fonde. Retirez du feu et laissez tiédir jusqu'à ce qu'il ait atteint la température de votre main.

Mettez la farine, le sel, le sucre et la levure dans un saladier. Faites un puits au centre et versez dedans le lait tiède et un œuf. Remuez à l'aide d'une cuillère en bois puis commencez à rassembler cette pâte très collante avec une main pour essayer d'en faire une boule.

2. Renversez la pâte sur une planche légèrement farinée et commencez à pétrir la pâte; Pour ce faire, tenez la pâte en place avec une main et étirez-la devant vous avec l'autre main. Repliez-la sur elle-même et recommencez. Faites cela pendant au moins 5 VRAIES minutes ! ;o) Elle va devenir souple et élastique. Le tout est de résister à rajouter plein de farine. C'est votre pétrissage qui doit lui donner cette consistance ... Mettez la pâte dans un bol légèrement huilé. Couvrez-la de film huilé lui aussi et laissez lever dans un endroit tiède une heure environ, ou jusqu'à ce qu'elle ait doublé de volume.et qu'un doigt enfoncé dans la pâte laisse une empreinte ...

Le mieux, c'est de la laisser lever une nuit ... au réfrigérateur. Le résultat est incomparable ...

3. Laissez la pâte dans son saladier et ajoutez-lui les raisins secs, les écorces d'orange, le zeste d'orange, la pomme et la cannelle. Pétrissez pour que ces éléments soient bien intégrés dans la pâte. Recouvrez du film huilé et laissez lever à nouveau 1 heure.

pâte à hot cross buns

4. Lorsque la pâte a à nouveau doublé de volume, renversez-la sur votre planche légèrement farinée et
détaillez-la en pâtons de 75 g.

boules de pâte

Ça a l'air idiot à dire mais des buns de même taille cuiront de façon bien homogène alors oui, ça vaut le coupe de sortir sa balance ... ;o)

Formez alors des boules bien régulières et placez-les sur une ou deux plaques de four couvertes de papier sulfurisé, en laissant un peu d'espace entre les buns pour qu'ils puissent lever librement. Couvrez encore de film huilé et laissez encore lever une heure.

hot cross buns 9.jpg

5. Allumez le four à 220°C. Mélangez la farine avec environ 5 cuillerées à soupe d'eau pour faire une pâte épaisse, qui devra néanmoins être encore assez fluide pour couler au travers d'une fine douille. Ajustez donc votre quantité de farine en fonction ... Placez la pâte obtenue dans une poche à douille munie d'une douille à petite section puis faites une croix sur chaque bun, en faisant attention à ce que vos croix descendent bien jusqu'en bas du bun ... Facile, non ?

hot cross buns 11.jpg

Vous voyez ici que je place mes buns non pas comme indiqué, sur une plaque, mais plutôt dans un gros plat destiné d'habitude à rôtir mes grosses viandes et volailles ... C'est très pratique et je trouve que mes buns sont ainsi plus moelleux ...

les croix

Les voici encore brûlants, prêts à être glacés avec du Golden Syrup ou, si vous préférez, avec de la confiture d'abricot que vous aurez tiédie puis tamisée ... Vous voyez, en fin de cuisson, ils se touchent légèrement mais sont néanmoins très faciles à détacher les uns des autres. Ceci les rend encore plus moelleux et c'est très bien ! ;o)

les buns 2

Voilà pour les buns. Un truc extra, c'est qu'ils se congèlent très bien, ces hot cross buns ... À bon entendeur salut ! :-)

hot cross buns 13.jpg

On peut les manger tout tièdes, au sortir du four, nature ou tartinés de marmelade d'orange ... J'ai un jour trouvé une excellente recette de marmelade et depuis, je la refais, sans rien y changer, année après année ...

Marmelade d'Oranges comme en Écosse ...

confiture d'orange amère.jpg

Préparation : 2h plus une nuit de macération (on peut aller jusqu'à 48 heures)

Cuisson : 2h15

Ingrédients (pour 20 pots) : 

 - 2 kg d'oranges amères
- 4 litres d'eau de source
- 5 kg de sucre en poudre

 Préparation :

1. Lavez les oranges, épluchez-les, réservez les peaux entières avec toute leur épaisseur. Coupez chaque quartier de pulpe en deux. Mettez les pépins dans un nouet de gaze.

 2. Coupez fin les écorces entières au couteau pour obtenir des filaments pas plus épais que des carottes râpées. Mettez à macérer ensemble écorces, chair, eau et pépins enfermés dans une gaze. Laissez tremper une nuit ... ou deux ! ;-)

oranges

3. Le lendemain, placez sur le feu et laisser cuire à petits bouillons le tout pendant 2 heures en couvrant à moitié. Faites attention à ce que cela ne déborde pas. Remuez uniquement à la cuillère en bois, sans écumer. Si vous croyez devoir ajouter de l'eau pour compenser une évaporation, n'ajoutez pas plus d'un demi-verre.

4. Ajoutez tout le sucre en une fois puis ramenez à ébullition. Laissez alors bouillir à gros bouillons à découvert pendant 15 minutes.

 5. Vérifiez si la marmelade est prise en déposant une cuillerée sur une surface froide. La cuisson peut aller jusqu'à 20 minutes mais pas plus. Mettez en pot et couvrez à chaud. Retournez les pots et laissez-les ainsi jusqu'à refroidissement. On obtient environ 10 pots par kilo d'oranges.

Nos buns, on peut aussi les déguster avec une cuillerée de ce beurre au chocolat dégoté sur un autre magazine Sud-Africain sympa ...

Chocolate Butter ... (Taste Woolworth, South Africa, March 2016) 

les buns et le beurre au chocolat

Ingrédients : 

- 115 g de beurre ramolli
- 25 g de chocolat noir fondu
- 25 g de chocolat au lait fondu
- 1 cuillerée à soupe de cacao amer
- 2 cuillerées à soupe de sirop d’érable

Préparation : 

Battez tous les ingrédients ensemble puis place au frais jusqu’au moment du service. Tartinez-le alors en couche épaisse sur du pain de campagne toasté, des pancakes ou … des hot cross buns, au moment de Pâques !

Bon, on aurait pu s'arrêter là mais j'avais d'autres idées ... Je lis trop de journaux, en fait, je crois ...  Et le Gourmet Traveller du mois de mars m'a offert sur un plateau un excellent gâteau sans farine au chocolat, à la poudre de noisettes et au lait fermenté ...

 Flourless Chocolate, Hazelnut and Buttermilk Cake … (Gourmet Traveller Mars 2016 )

gâteau au chocolat

Ingrédients : 

- 170 g de noisettes
- 280 g de chocolat noir grossièrement haché
- 100 g de beurre grossièrement coupé
- 100 ml de lait fermenté bien battu, à température ambiante
- 2 cuillerées à soupe de cacao en poudre
- 6 œufs, blancs et jaunes séparés
- 150 g de sucre en poudre

Préparation : 

1. Préchauffez votre four à 190°C et beurrez un moule à manqué rond de 22 cm de diamètre que vous tapisserez en plus d’un rond de papier sulfurisé.

2. Faites rôtir les noisettes sur une plaque pendant 5 à 8 minutes, jusqu’à ce qu’elles soient dorées. Quand elles sont tièdes, place-les dans un torchon et frottez les pour que les peaux se détachent. Ensuite, hachez les noisettes.

3. Mélangez le chocolat et le beurre dans un saladier résistant à la chaleur que vous placerez sur une casserole d’eau bouillante. Remuez jusqu’à obtention d’un mélange bien lisse. Retirez du feu et mélange le lait fermenté battu, le cacao et les jaunes d’œufs.

4. Pendant que le chocolat fond, battez les blancs en neige en ajoutant progressivement le sucre en poudre. Continuez à battre jusqu’à ce que des pics souples se forment. Ajoutez alors progressivement le mélange chocolaté et les noisettes hachées, versez dans votre moule préparé et faites cuire pendant 25 à 30 minutes. Le gâteau va lever et sa surface se craquèlera. Laissez tiédir dans le moule en appuyant légèrement, pendant qu’il refroidit, sur sa surface de façon à ce que sa surface s’aplatisse. Vous pouvez alors le démouler, le saupoudrer d’un nuage de cacao et le servir, accompagné de fruits rouges et de crème fouettée, par exemple … Ce gâteau pourra se garder de 2 à 3 jours dans une boîte, à l’abri de l’air. D'ailleurs, pour avoir expérimenté la chose, il était encore bien meilleur le lendemain, servi avec encore quelques fraises ... et une grosse cuillerée de yaourt à la grecque bien épais !

Ma dernière idée, indissociable de Pâques réussies, le fameux Simnell Cake, façon Mary Berry ... Un délice !

 Mary Berry’s Simnel Cake : 

simnell cake

 Ingrédients :

- 100g de cerises confites
- 225g de beurre ramolli
- 225g de sucre Muscovado clair
 - 4 gros œufs
- 225g de farine avec levure incorporée
- 225g de raisins secs blonds
 - 50 g de raisins de Corinthe
- 50 g d’écorces de citron et d’orange confites
- Le zeste de deux citrons
- 2 cuillerées à café de quatre-épices

Pour la garniture et le décor : 

- 450g de pâte d’amande
 - 1-2 cuillères à soupe de confiture d'abricot, réchauffée
- 1 gros œuf battu

 Préparation : 

1. Préchauffez le four à 150°C. Graissez et tapissez d’un rond de papier sulfurisé un moule de 20 cm de diamètre.

 2. Coupez les cerises en quatre, placez-les dans une passoire et rince-les sous l'eau courante. Égouttez-les bien et séchez-les ensuite sur du papier de cuisine.

3. Placez les cerises dans un saladier avec le beurre, le sucre, les oeufs, la farine, les raisins secs, groseilles, les écorces confites, le zeste de citron et d'épices mélangées et battez bien jusqu'à ce que le mélange soit homogène.

 4. Versez la moitié du mélange dans le moule préparé. Prenez un tiers de la pâte d’amande et étende-la en un cercle de la taille du moule, puis placez-la sur le dessus de la pâte déjà dans le plat. Versez alors la fin de la pâte à gâteau sur la pâte d’amande et la surface.

5. Faites cuire dans le four préchauffé pendant environ 2 heures et demie, ou jusqu'à ce que le gâteau soit bien levé, uniformément brun et ferme au toucher. Couvrez-le de papier d'aluminium après une heure si le dessus brunit trop vite. Laissez-le refroidir dans le moule pendant 10 minutes puis démoulez-le, décollez le papier sulfurisé et laissez-le refroidir complètement sur une grille. Quand le gâteau est froid, badigeonnez le dessus avec un peu de confiture d'abricot réchauffée et couvrez-le du deuxième tiers de la pâte d’amande, étalé lui aussi en un cercle de la taille du moule.

 simnell cake 1

Pincez les bords pour faire une jolie bordure décorative.

6. Formez avec la pâte d’amande restante 11 petites boules. Une par apôtre, en excluant Judas, bien sûr ... :-) Badigeonnez le dessus de ces boules avec l'œuf battu et arrangez-les tout autour du gâteau. Glissez le gâteau sous un gril chaud jusqu'à ce que le dessus soit légèrement doré. Et régalez-vous !

cake

Alors voilà, ce billet "post-pascal" est terminé. J'espère qu'il vous aura plu et donné quelques idées, pour l'année prochaine ou bien pour avant ... ;-)

12524145_10154105139108399_1668712256313834089_n

Pour l'instant, je dois vous laisser ... On se retrouve vite, je vous le promets. J'ai quelques promenades parisiennes à vous proposer mais il va me falloir quelques jours pour mettre un peu d'ordre dans tout cela !  

À très vite, donc !;-)


table de pâques

63 commentaires:

  1. Il n'y a rien de plus beau qu'un bouquet de renoncules !
    C'est toujours un vrai bonheur de partager ton quotidien, j'ai l'impression de partir en vacances à chaque fois.
    Chez moi, on ne vend pas les artichauts déjà tournés, quel gain de temps !
    Merci pour ces belles recettes, il faut que j'essaie ce tiramisu au citron.
    Bisous Hélène.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chez nous non plus, on les vend pas déjà tournés. C'est pourquoi je m'en donne à cœur joie quand je passe à Vintimille !

      Supprimer
  2. De bien délicieuses recettes Hélène, je craque pour ton tiramisu au citron bien original. Ah ce beau marché couvert de Vintimille ou règne toujours une bonne ambiance. Je te souhaite un très bon week-end gourmand!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est tout à fait délicieux, ce tiramisu-là ! j'en referai très vite, d'ailleurs ! ;-)

      Supprimer
  3. Cela fait plaisir de te suivre mais que d'informations
    Je crois que je reviendrais me poser pour déguster des yeux
    @ Bientôt
    Un immense merci pour ce fabuleux billet riche en tout
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Prends ton temps et repasse autant de fois que tu le souhaiteras ...

      Supprimer
  4. quel bonheur de revoir tous ces délices. Je vais devoir acheter du mascarpone, Baptiste rêve encore du tiramisu.....Et aussi refaire les buns, et le simnel cake, et...... Tu es une vile tentatrice mais une hôtesse de rêve!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On a vraiment été contents de vous avoir ! Des bises à tous

      Supprimer
  5. Le retard est pardonné tant ce billet nous met en appétit. ...Que de belles et bonnes choses. Je vais tester les buns et le tiramisu au citron. Merci

    RépondreSupprimer
  6. Hohoho..on commnece par le bol avec la vache:)♥
    Tes amis sont chanceux de vous avoir..une famille pleine de partage.
    Une chose certaine Hélène..la journée que tu seras mamie..cet enfant.. .sera comblé!
    Les renoncules♥ Nous sommes sortis hier et avant-hier et je n'avais que des renoncules sur ma "wish" liste..
    mais pas du tout..nulle part.
    Tellement de pétales..les couleurs..la forme.L'amour avec le grand A.
    Tes recettes..tes petites attentions toutes douces..
    Tellement beau chez vous..toujours.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. et toi tu es toujours aussi adorable, Monique ! Des bises en te souhaitant un bon dimanche.

      Supprimer
  7. Encore un grand merci pour ce voyage et les magnifiques recettes. En ce qui concerne les "Malappris" ça n'a pas l'air de s'arranger.....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu ne m'étonnes pas, Marisa. je n'ai plus aucun espoir de ce côté-là ... Le mal est fait et le terme "remise en question" ne fait de toute façon pas partie de leur vocabulaire ! ;-) Ravie en tout cas que ce billet t'ait plu. Bises et à bientôt

      Supprimer
  8. Je suis toujours autant ébahi devant tes belles tables bisous

    RépondreSupprimer
  9. Vous étiez à combien pour faire ce repas? Bravo, tu sais très bien accueillir et tout est bien présenté. J'adore! Si ça n'était pas si loin, j'aimerais bien refaire une fois ce si beau marché. Bien que les prix semblent aussi élevés que chez nous! Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour le faire, juste moi, et pour le déguster, heureusement, bien plus ! ;-)

      Supprimer
  10. tu as raison, je me suis dit que le délai entre 2 était très court lolll
    contente de vous voir tous si joyeux, qu'est ce que Manon et Baptiste ont grandi c'est dingue !!
    je note ta recette de citronnade car j'en ai quelques une en stock, ça peut donc tjs servie :-p
    gros bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce sont de grands jeunes gens, maintenant, c'est vrai ! Une chouette famille que celle de Catherine. Bises, Domi

      Supprimer
  11. Encore un billet magnifique....Merci de cette jolie promenade, je retiens surtout la recette du gigot ! une merveille !
    Je te souhaite un beau week-end, bien riche et gourmand, à bientôt...
    Agnès

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Agnès. Oui, ce gigot est délicieux ! Les livres de Katie Quinn Davies sont toujours de vraies mines pour les gourmands. Bises et à bientôt

      Supprimer
  12. Quel billet!!! Je lisais en bavant derrière l'écran!
    Bravo Hélène; tu reçois comme une "pro" Tes invités doivent avoir l'impression qu'ils sont très importants à tes yeux!
    Quand au marché... J'ai adoré m'y promener.
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est juste parce que tout les gens qui sont à ma table SONT importants à mes yeux ! :-) Bises, Brigitte

      Supprimer
  13. hummmmmmmmmmmerci pour toutes les recettes, quel bonheur de manger chez toi !! bisous

    RépondreSupprimer
  14. C’est bon, tu es pardonnée de ce retard… Comme toujours tes tables sont superbes. Tu me donnes envie de m’y mettre. Vous savez accueillir vos hôtes à Cannes.
    Des bises à toute la famille

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme je te l'ai dit, j'ai autant de plaisir à bricoler des trucs pour la table qu'à faire la cuisine, en fait ! ;-) Bisous et bon dimanche

      Supprimer
  15. Tes images d'Italie chaude et ensoleillée me semblent terriblement exotiques au retour de mon petit séjour sur une côte belge un peu ensoleillée mais glaciale!
    Je garde tes recettes mais ne garantis pas le lever du milieu de la nuit....
    À bientot !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu peux éviter la levée de la nuit mais je trouve chouette de les avoir tout frais (enfin, bien chauds ...) au lever. Mais pour l'heure du thé, ça pose de fait moins de problème. Un truc quand même: Il vaut mieux les manger le jour-même mais s'il en reste, tu les mets dans une boîte en fer et tu les passes 15 secondes au micro-ondes juste avant de les déguster.

      Supprimer
  16. Encore des plats superbes et délicieux! En tant que fan de feta ta recette d'agneau n'est pas passée inaperçue! C'est un plaisir de te lire, quel menu de Pâques appétissant en tout cas :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. UN superbe plat que l'on peut manger tiède, idéal pour un grand buffet entre copains. Bises Romain

      Supprimer
  17. C'est toujours un plaisir de revoir Vintimille, moi qui adore les marchés, si ce n'était pas aussi loin...j'irais souvent...! Je n'ai pas de mascarpone sous la main, mais c'est sûr, dès lundi je teste le tiramisu au citron. Dire que je n'aimais pas le tiramisu, j'en suis à la période où j'en mangerais tous les jours....(pas bon pour le régime mais...tant pis...hi hi)
    Merci et à très bientôt j'espère.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pareil que toi. Pendant des années, j'ai cru que je n'aimais pas le tiramisu ! ;-)
      Bisous Tanette, et bon dimanche

      Supprimer
  18. bonjour hélène,
    encore de bien belles choses et bonnes choses
    dans ton gâteau à la noisette : il n'y a pas de farine ????
    merci de ta réponse..............je suis en train de le faire lol
    bises
    corinne de limoges

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, pas de farine, juste le cacao et la noisette réduite en poudre ... Bon appétit !

      Supprimer
    2. merci!!!! il était excellent juste pas assez tenu," mietteux" je dirais, j'ai dû louper un petit truc mais recouvert de chantilly et de fraises miam miam !!!

      Supprimer
  19. Quelle belle balade italienne!

    Et une table de paques merveilleuse!

    ♥ Franka

    RépondreSupprimer
  20. On craque devant toutes ces gourmandises!! En voyant ton beau et grand plat de farci, j'ai cru voir celui que prépare ma maman le dimanche quand toute la famille est réunie!! Bises et bon dimanche

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est bon, les déjeuner de famille, hein ? :-) Bises et bon dimanche, Nathalie

      Supprimer
  21. Superbe table de Pâques comme toi seule sait si bien le faire. Chapeau Hélène!

    Je craque devant le traditionnel calzone italien. À Québec se trouve un typique resto tenu par un immigrant qui fait les meilleurs pizza en province. J'irai capter tout cela en photo pour te montrer. C'est bon!!!!

    Site: http://www.casacalzone.com/

    Bonne semaine à vous tous,

    AnneXX

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faudra quand même que tu viennes en déguster un ici, de calzone ! ;-)

      Supprimer
  22. Encore une fois de superbes recettes, l'agneau est à tomber, sans parler du reste !! Et la petite balade à Vintimille, plein de souvenirs, merci !! Bonne soirée Hélène et j'attends le prochain billet avec impatience ....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il devrait arriver assez vite, Brigitte. je fais des efforts ! ;-)

      Supprimer
  23. Rhoo les prix sur le marché de Vintimille !!! et la fraîcheur des produits, quel rêve !
    Ça me fait plaisir de voir la famille de Catherine, et surtout de voir que Mamyvonne est en forme.
    TU penses bien que je vais noter les recettes, surtout la tarte aux tomates et le tiramisu au citron, car je n'aime pas trop le vrai tiramisu, trop ecoeurant pour moi. Celui-ci doit âtre terrible.
    bisous à vous tous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, ils étaient tous bien en forme et on a passé de bien bons moments ! Des bises, Marielle

      Supprimer
  24. Je sais où je vais venir bruncher l'année prochaine pour Pâques ! Qu'est-ce que j'aimerais avoir un tel marché près de chez moi ! Bonne journée !

    RépondreSupprimer
  25. Marie-Claude de Grenoblelundi 2 mai 2016 à 15:17:00 UTC+2

    Délicieusement tentant comme d'habitude ! Ce marché de Vintimille est un vrai bonheur et je suis fan de leurs produits, j'y vais chaque fois que je suis dans le sud. Des bises Hélène

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nous irons peut-être un jour tous ensemble, alors ! ;-)

      Supprimer
  26. Tout est parfait ! des recettes a tomber j'ai TOUT noté merci pour ce délicieux partage!
    bises
    sicacoco

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Sicacoco. C'est toujours un plaisir de te voir par ici !

      Supprimer
  27. Tes billets me font toujours saliver! Magnifique Simnel Cake et Hot Cross Buns.

    Bises,

    Rosa

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On aime les même gâteaux anglais, Rosa ! Ton Simnell cake était magnifique aussi !

      Supprimer
  28. Hélène mon amie, tu ne peux t'imaginer à quel point j'aurai aimé, voulu qu'on soit voisines.
    Je t'aurai rendu visite avec plaisir et gourmandise.
    Il y a plusieurs recettes qu'il faut absolument que je teste.
    A bientôt

    RépondreSupprimer
  29. Toujours aussi anglo-saxonne dans tes inspirations, avec l'Italie et ses fabuleux produits toute proche, que du bonheur.
    Bises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai qu'on a de la chance d'être tout près de l'Italie ! Dommage qu'on soit en même temps si loin de l'Angleterre ... je crois que si j'habitais encore à Paris, je passerais la Manche très, très souvent ! ;-)

      Supprimer
  30. Contente d'voir de tes nouvelles, et merci pour ce plein de belles recettes qui éveillent nos papilles !
    Bisous du mercredi
    La mule garde-grande-fée

    RépondreSupprimer
  31. J'avais raté ce bel article tiens, les hot cross buns ça fait un bail que je veux en faire, merci pour la recette!

    RépondreSupprimer
  32. Coucou Hélène,
    Comme d'habitude on en a plein les papilles, les pupilles. J'adore le marché de Vintimille dommage que ce soit très loin de chez moi, mais quand je passe, je rafle ce que je peux. Alors comme je te comprends. J'aime toute tes recettes on sent l'amour qu'il y a les dénicher, choisir, et peaufiner cette merveilleuse table avec un goût certain. J'aime beaucoup. Biz bien cordiale

    RépondreSupprimer
  33. Hummm les Buns ! Et tout le reste !
    Merci pour ces photos, ces recettes, te lire est toujours un plaisir !
    Amitiés d'Isa Marie

    RépondreSupprimer