16 octobre 2016

Kaliméra de Naxos : Un billet cycladique ... Part 1 ...



mosaïque Naxos 1

Kaliméra, les amis !

kalimera

La dernière fois que nous nous sommes rencontrés ici, nous quittions Athènes et nous étions sur le ferry en route pour l'île de Naxos ... Nous voici aujourd'hui bien installés dans nos petits studios, tout près de la plage d'Agios Prokopios ... Design simple et efficace. On est dans les Cyclades et c'est bon !

chambre Naxos

Premier matin ... Réveil matinal ... Je sors subrepticement, sans faire de bruit pour laisser le monde dormir encore un peu, et je file explorer les environs ...

allée maison Naxos

Bonne nouvelle ! Il fait chaud mais un fond de vent atténue la brûlure des rayons du soleil. En fait, la nuit a été très douce. On est loin de la fournaise d'Athènes.

Tito's garden

Je découvre enfin la belle plage d'Agios Prokopios. On la dit l'une des plus belles de Grèce et je veux bien le croire.

la plage le matin

Nous sommes ici dans une petite baie plutôt bien protégée des vents, particulièrement de l'infernal Meltem, dont je vous reparlerai plus loin, à cinq kilomètres environ de Hora, la capitale de l'île.

o fotis

L'eau est cristalline ...

escalier dans la mer

... et les deux kilomètres de plage sont un véritable enchantement, surtout de bon matin ...

la plage de Naxos le matin

... quand seuls quelques courageux épicuriens sont déjà sur les lieux !

aller dans l'eau

Transats et parasols sont déjà prêts ...

parasols plage de Naxos

Les bars, qui ont ouvert jusque fort tard dans la nuit, commencent juste à se remettre de leurs émotions ...

 chaises retournées et sol naxiote

Et moi, après un petit bain de mer bien agréable, je reviens le long de la plage en longeant les restaurants, tout en m'imprégnant de la culture locale ! ;-)

sunset

La voilà enfin, cette fameuse pomme de terre de Naxos que l'on dit cultivée uniquement sur l'île et sans aucun engrais ! La Patata Naxou, ou Πατάτα Νάξου, est désormais une IGP (Indication géographique Protégée) et j'ai vraiment hâte de la goûter !

naxos potato salad

Un petit cours de grec en passant ... Allez, bientôt, le veau braisé, les boulettes de viande, la moussaka, les farcis, les aubergines cuisinées façon Imam Bayildi ou encore le fameux Kleftiko, dont nous reparlerons dans le prochain billet, n'auront plus de secret pour nous !

kleftiko

Car oui, il y aura deux billets sur Naxos. Trop de choses à voir sur cette île, décidément ! ;-)

cheminée Naxos

Allez, il est temps de rentrer réveiller le reste de notre désormais grande troupe !

Blue Fin Drivers

L'occasion encore de me repaître de belles images ...

maison blanche à Prokopios

... et de vous montrer un peu à quoi ressemble notre demeure pour les douze prochains jours ! Et rien qu'à cette idée, je fais comme l'imam des aubergines ... Je m'évanouis de plaisir ! ;-)

la terrasse

Toujours est-il qu'après un petit café grec (comme un café turc mais je vous déconseille de commander un café turc dans un bistrot en Grèce !), nous grimpons dans un car pour aller découvrir Hora .... Le bus sera notre moyen de locomotion privilégié, à Naxos. Il y en a jusqu'à deux heures du matin et c'est pratique comme tout ! Nous voilà donc, quelques minutes plus tard, devant la Portara de Naxos, une porte monumentale de marbre blanc, vestige d'un temple archaïque probablement dédié à Apollon dont la construction remonterait à 530 avant notre ère. Elle se dresse sur un îlot, l'îlot de Palatia, relié à l'île par une jetée. Le temple resta inachevé.

Portara 1

Notre premier arrêt, c'est dans une boutique de produits typiquement naxiotes que nous le faisons ... De quoi aiguiser les appétits ... Sucreries et liqueurs sont au programme, et particulièrement le célèbre Kitron de Naxos, une liqueur issue de la distillation de feuilles de cédrat ...

kitron

Nous décidons alors de nous enfoncer dans la vieille ville, en passant sous cette belle arche-là ...

welcome to the old market

On est ici à l'intérieur des vieux murs du château de Naxos ...

porte d'église cachée

Les rues sont étroites et pavées de cette façon si typique aux îles grecques, avec cet épais joint blanc ...

vassilis garden

Partout, de jolies tavernes.

vassilis since 1951

Le décor est ravissant ...

au fond de chez Vassilis

... et les menus, instructifs et appétissants.

menu en français

Si on peut souvent déjeuner à n'importe quelle heure du jour à Athènes, il n'en va pas de même à Naxos ...

rue terrasse

Tant pis, nous finirons bien par trouver un chouette endroit où nous poser !

placette hora

Pour l'instant, on fait un peu de lèche-vitrines.

antons popes

On entre dans chaque petite église ...

église hora 1

Je photographie chaque jolie enseigne ...

naxos Café 1

Je soupire d'aise à chaque terrasse de café, en me disant que rien n'est plus beau que la vie sur une île grecque ...

naxos café 2

On tourne et on vire ...

metaxi mas premier jour

... en laissant monter notre appétit ...

menu metaxi mas

Partout, ça sent bon le basilic. À chaque fois que l'on passe devant un pot, on ne peut résister à l'envie de l'ébouriffer pour en faire s'envoler de divines effluves ...

basilic dans les escaliers

Cette ville est une merveille. Love at first sight, vraiment !

escaliers superposés

Les murs et les marches des escaliers passés à la chaux sont si lumineux ...

table en haut de l'escalier

... qu'on ne serait pas loin d'attraper mal aux yeux !

arrière de la petite église de hora

Oh, mes premiers poulpes suspendus !

premiers poulpes suspendus

Encore une jolie enseigne ...

timologion

Celle d'un vieux boulanger francophile bien sympathique !

pain dans le four

Pendant que l'on achète un gros morceau de pain de campagne, j'en profite pour prendre quelques photos ...

chez le boulanger

Voilà un chouette étal de produits de l'île.


fruits dans la rue à Hora

Ce qui est extraordinaire, à Naxos, c'est que l'on peut manger local en permanence ...

les oignons de Naxos

On ne fait pas de courses parce que comme vous pouvez le voir ici, il y a des escaliers, des escaliers et encore des escaliers à gravir ...

vers le Kastro

Alors se promener à vide, c'est quand même plus facile.

cactus sur ciel bleu 

Les escaliers sont rudes mais la récompense est toujours au rendez-vous ...

terrasse hora et linge étendu

Et si l'on a trop chaud, on peut toujours trouver de jolis coins d'ombre ..

table cachée

Les chats du coin ne s'y trompent d'ailleurs pas ! ;-)

deux chats dans les escaliers de Hora

On est à chaque instant plongé dans le folklore grec ...

unset concert

... et le château vénitien présente un festival sympathique !

casablanca

Alors, vous trouvez ça comment ?

ondulations et angles

Bon, on redescend un peu. Nous nous garderons le kastro vénitien pour un autre jour.

belle église hora

Après tout, nous avons douze grands jours devant nous.

demeure vénitienne

Et à ce point du séjour, on croit encore que ce sera trop pour tout explorer.

grotta 1

Autant vous dire maintenant que l'on se fourre le doigt dans l'œil.

vieille église en bas de grotta

Et profondément, encore !!! ;-)

okeanis

 Pour l'instant, on prend juste notre temps ...

croix sur ciel bleu

De toute façon, comment ne pas prendre son temps dans les Cyclades ?

hat sous les chaises colorées

Un petit ouzo nous rafraîchit joliment ...

Ouzo et petite assiette

... et nous remet en jambes ...

église des chevaliers de Rhodes 2

Cette fois-ci, on va vraiment se mettre en quête d'un endroit pour déjeuner.

poulpes 2

Il commence à "faire faim" ...

fresh fish

Vraiment faim !

pots bleus

Et on continue à tourner et à virer ...

kreopleiou

On entre dans une mini-église ...

la minuscule église de Hora

... histoire peut-être d'allumer un cierge ou deux pour trouver un restaurant délicieux !

l'intérieur d ela minuscule église

On en aura bien besoin :

jolie terrasse blanche

Comme je vous le disais un peu plus haut, on ne peut pas manger trop tard dans l'après-midi, à Naxos ...

doukato

Ça nous apprendra à trop traîner ...

palia agora

... dans ces paysages idylliques ! :-)

église, porte bleue et olivier

Vous comprenez ?

clem et les chaises vertes

Bon, on a quand même repéré tout à l'heure le Metaxi Mas, un restaurant qui avait l'air sympa.

arrêt au metaxi mas

Metaxi Mas (Μεταξύ Μας), ça veut dire "entre nous", en grec ...

déjeuner au Metaxi Mas

Mon veau rôti en cocotte, servi dans une sauce au citron, est divin ...

agneau au citron

D'autres se délectent de poulpe grillé ...

grilled octopus

... cependant que ma maman se régale d'une "petite chaussure", ou Papoutzakia (παπoυτσάκια) une espèce de moussaka individuelle tout à fait délicieuse.

presqu'une moussaka

En ressortant du restaurant, on reprend notre route ...

le chat devant la porte verte

Encore quelques marches ...

clem descend le escaliers

Quelques petits arrêts à l'ombre, aussi ...

lala et clem assis

Des arrêts dans les boutiques, également.

used books

... et pour terminer l'après-midi en beauté ...

portara et mer

... une balade du côté de Palatia, là où est posée la porte monumentale, l'emplacement des ruines du temple d'Apollon ...

palatia 2

À l'entrée de la jetée, une statue récente représente la belle Ariane. Vous connaissez Ariane ?

Ariane est une princesse mortelle. Séduite par Thésée, elle aide celui-ci à s'échapper du fameux labyrinthe du roi Minos : C'est en effet l'aide qu'elle apporte à Thésée qui permet à ce dernier d'obtenir la victoire sur le Minotaure : Contre la promesse de l'épouser, elle lui fournit un fil qu'il dévide derrière lui afin de retrouver son chemin. Mais, après avoir tué le Minotaure, le héros abandonne Ariane sur l'île de Naxos.

Il existe différentes hypothèses quant à l'abandon d'Ariane par Thésée et à ce qu'elle deviendra par la suite :

Dans une version, elle quitte finalement Naxos pour suivre le dieu Dionysos qui l'emmène sur l'île de Lemnos. Elle aura de lui plusieurs enfants. J'aime bien cette version-là ...

D'autres pensent qu'elle meurt de chagrin. J'aime moins.

Selon Homère, elle est tuée à Naxos par une flèche d'Artémis, sur l'ordre d'un Dionysos jaloux, sans avoir eu d'enfants de lui.

Une autre version présente l'abandon d'Ariane plutôt comme un accident : Face à une tempête qui menace leur bateau, Thésée est obligé de lever l'ancre sans Ariane. Cet abandon forcé serait aussi la raison pour laquelle Thésée oubliera de changer les voiles noires du navire, qui auraient dû être remplacées par des voiles blanches en cas de triomphe du héros. En effet, un brouillard va entourer le bateau et perturber Thésée. Un châtiment envoyé par les dieux pour le punir de sa trahison ?
En tout cas, Égée, le père du héros, guette le retour du navire. En apercevant les voiles noires, signe de deuil et d'échec contre le Minotaure, il se jette dans la mer qui  porte désormais son nom.

Une version plus ancienne prétend encore que Thésée et Ariane auraient trouvé refuge sur l'île de Dia à la suite d'une tempête. Athéna serait apparue à Thésée pour lui apprendre qu'Ariane est promise à Dionysos et que par conséquent, il devait renoncer à elle. C'est le cœur déchiré que Thésée dut quitter Ariane et qu'il oublia de changer les voiles de son navire. Parallèlement, Aphrodite serait apparue à Ariane pour la réconforter en lui annonçant la nouvelle de ses noces proches et la coiffer d'un diadème d'or que les dieux changeront plus tard en constellation pour plaire à Dionysos : La couronne boréale.

L'historien Péon d'Amathonte raconte qu'à la suite d'une tempête, Thésée est immobilisé sur les côtes de Chypre et doit faire descendre à terre Ariane qui est incommodée par la mer car elle est enceinte En remontant sur le navire pour veiller à sa sécurité, il se trouve emporté en pleine mer. Les femmes du pays recueillent Ariane, tentent d'adoucir son chagrin en lui remettant de fausses lettres de Thésée; Elle meurt avant d'avoir pu accoucher. Thésée serait arrivé pendant les obsèques et aurait laissé une somme d'argent pour instituer un sacrifice annuel à Ariane, ainsi que deux statues, l'une d'argent, l'autre d'airain.

Le mythographe Hésiode, dans sa "Théogonie", affirme qu'Ariane fut transportée au ciel, Zeus l'ayant rendue immortelle afin de faire plaisir à Dionysos qu'elle avait épousé.

Voilà, choisissez la version qui vous plaira le plus !

ariane

Et si, après cette petite exploration des différentes versions mythologiques de la vie d'Ariane, on trempait les pieds dans l'eau ?

paul fait trempette

Oui, une trempette, ça fait toujours du bien, surtout lorsqu'il fait très chaud ...

au bord de l'eau

Ensuite, si ça vous dit de nous suivre ...

hora vue de la portara

... tournons le dos à la ville et empruntons la jetée qui mène au temple d'Apollon ...

hora et le Kastro

On a de la chance, elle est bien sèche. Il paraît que lorsque le vent souffle, les paquets de mer s'abattent sur elle et rendent la mini-traversée ... très humide ! ;-)

philippe et paul

Pour l'instant, aucun risque, donc !

clem et lala prêts à monter

Et nous voilà maintenant sous cette porte impressionnante ...

Portara 2

Le bijou de Naxos !

Portara 1

Du petit monticule sur lequel elle se trouve, la vue sur la ville est jolie.

Lala et Clem devant Naxos

La vue sur la mer n'est pas mal non plus ! ;-)

mer et paillotte

En redescendant, on s'arrête dans le bar qui surplombe la mer : Le Palátia

palatia

La terrasse est abritée par de grands parasols en paille.

hora depuis le bar de la portara

On y vient, à cette heure-ci, pour grignoter de bonnes petites choses. Plus tard, vers 18 heures, ils allument le grill et alors seulement, poulpes et autres bestioles sont mis à griller. Mais pour l'instant, il est encore un peu tôt et nous nous en tiendrons à quelques boissons fraîches ...

apéro au bord de l'eau

En regardant les gens passer.

le pêcheur

Une jolie toile de fond ...

le beau clem

... pour des mannequins d'exception !

lala a soif

Alors que vous dire ? Eh bien que le café frappé est une perfection !!! Vous avez vu cette mousse ? Elle a la même consistance que celle de la pinte de Guinness dans les pubs anglais, c'est dire ! ;-)

café frappé sous la portara

Les garçons optent pour un Schweppes Tonic glacial. D'après Clément, c'est vraiment la meilleure boisson quand la température se fait brûlante ...

tonic sous la portara

Chacun ses goûts. En tout cas, voir les ferries arriver et repartir à quelques mètres de nous est un impressionnant spectacle !

blue star ferry sous la portara

Paul ne résiste pas à une petite baignade supplémentaire et on rentre ...

naïade

Tiens, une autre variété de poulpe pendouille devant la maison ! ;-)

poulpe ou maillot ?

Affairons-nous un moment aux préparatifs du dîner. Carole prépare une salade de fruits.

carole en cuisine

Elle a un admirateur qui préfèrerait sans doute qu'elle soit en train de vider des sardines ! ;-)

le petit chat gris

J'ai rapporté des pommes de terre locales de Hora ... Nous les ferons sauter à la poêle ...

patata naxou

... et nous les accommoderons avec de la bonne huile d'olive et des épices adaptées ...

minoan mix

On accompagnera cela de légumes du jardin rôtis. Car oui, il y a juste devant nous un chouette jardin planté de tomates, de poivrons et d'aubergines ... De la terre à l'assiette, il y a juste ... deux petits mètres ! Le rêve, quoi ! De l'huile d'olive, encore, de l'origan séché et plein de feta émiettée dessus durant les dernières minutes de cuisson ! Un délice simple ... So sorry pour la photo pourrie mais en Grèce, on mange tard, le soir ... ;-)

légumes grillés et feta

J'allais en oublier la bière ! ;-)

mythos à Naxos

Fin de cette première soirée naxiote en profitant de la douceur de la nuit ... Nous sommes conquis !

première soirée à Naxos

Jour 2 : On commence par une petite promenade au jardin ? Tout le monde dort encore. L'occasion donc de vous montrer tranquillement "nos" poivrons ...

un poivron à NAxos

... "nos" aubergines ...

une aubergine à Naxos

... et "nos" tomates !

tomates à Naxos

Clem s'est installé pour relire quelques cours devant ma chambre ...

un travailleur à Naxos

Moi, je retourne à la plage ...

coquillages

Un peu de marche dans l'eau et sur le bord de mer ...

éponges

... et l'on se retrouve tous chez Ilias pour le petit-déjeuner.

Des œufs et du bacon pour les plus grands appétits, du délicieux yaourt grec servi avec du miel et des amandes concassées pour moi. De bonnes oranges pressées ...

petit déj chez ilias

Et puis du café, bien sûr. Là, deux clans s'opposent : Paul et moi ne rêvons que de café frappé. Clem, Philippe et Lala ne jurent plus que par l'expresso glacé ! On commande donc les deux ! ;-)

café frappé et expresso glacé

Ce matin, nous resterons à Agios Prokopios (ça veut dire Saint-Procope, en français ! ). Il faut quand même que l'on connaisse le coin où l'on habite !

bignone

Oh la la, on annonce un festival avec au programme Zorba le Grec ...

zorba le grec

... et de la musique grecque !

naxos fiesta

Tiens, ça vous dirait, un petit déjeuner "grec", avec un café et ... une cigarette ?  À moins que le petit-déjeuner "gueule de bois", le dernier sur la liste, ne soit plus adapté pour vous ? Un verre de vin pétillant, un cornichon et une aspirine ! ;-) En tout cas, il y en a pour tous les goûts ! 

greek breakfast

Eh bien figurez-vous que Paul a décidé que le meilleur petit-déjeuner, pour lui, c'était le fameux gyros ...

gyros at grill house

Et que vu son prix ici, il ne devait pas s'en priver ! ;-)

gyros du matin ...

Il en embarque donc un et nous partons nous promener le long de la baie ...

mer et rochers

Tiens, ma nièce Zoé, qui aide au club de plongée du coin, est déjà dans l'eau.

Z

Non, Paul, pas un deuxième gyros !

gyros pitta à Agia Anna

Nous voilà vite sur la plage d'Agia Anna.

rideau de coquillages

Se succèdent des restaurants et des bars branchés mais toujours très jolis.

resto en terrasses à Agia Anna

Pour un peu, on se croirait dans un village perché !

resto-village

Il est trop tôt pour déjeuner ...

On the grill

... et les terrasses sont encore vides.

Tables dans le sable

L'heure idéale pour découvrir les lieux tranquillement ...

marches blanches

... et faire des tonnes de photos de ces paysages de carte postale ...

table bleue, arbre et mer

... sans gêner quiconque !

la plage d'agia anna

Le petit port d'Agia Anna est ravissant.

bateau de pêche à Agia Anna

On s'y arrêterait bien un moment ...

huile et vinaigre

Mais il nous faut nous rapatrier vers la maison, maintenant.

bar à Agia Anna

Non, non, pas de Spritz en pleine journée ! ;-)

spritz à Agia Anna

Encore quelques photos de jolis menus ...

trata

... ou de jolies maisons.

bleu et blanc

Les autres sont déjà au boulot !

préparation du déjeuner

... et nous sommes rapidement devant une bonne salade crétoise, peine de délicieux dakos, ces croûtons de pain à l'orge très dur, et encore enrichie de quelques œufs durs ... Et de ces divines olives !

salade grecque et oeufs durs

Une petite sieste au frais plus tard et nous voilà à nouveau à l'arrêt du bus ...

théâtre grec

On retourne à Hora ...

le port de Naxos

Je découvre ce poisson séché au soleil appelé "gouna" ... Étonnant produit qu'il me faudra goûter ...

gouna

Voici encore des poulpes.

poulpes sur deux chaises

Ce ne sont pas les derniers que vous verrez sur ces deux billets cycladiques !

poulpes sur un fil

Depuis le bord de mer, on grimpe ces quelques marches, vers une jolie église malheureusement fermée pour le moment.

entrée de l'église à naxos

Tant pis, on aura bien l'occasion d'y revenir ...

la porte bleuede l'église

En attendant, on reprend notre balade le long du port ...

kitron de naxos

Voilà le Rendez-Vous ... Un café sympathique ...

le rendez-vous

... à la terrasse duquel nous prendrons notre café frappé. On nous l'apporte avec des petits beignets délicieux.

beignets et café frappé au rendez-vous

Le truc, c'est qu'on a auparavant commandé "quelques" desserts et voilà que la table se couvre de délices en un instant ! Une part de galatopita, un gâteau fait de feuilles de filo et de d'une farce lactée parfumée à la cannelle ...

galatopita du rendez-vous

Il y a aussi une glace "kaïmaki" parfumée au mastic, un peu élastique grâce à la poudre de Salep ...

glace kaimaki du rendez-vous

Quelqu'un a très envie d'un bon yaourt au miel et aux noix. Moi, en l'occurrence !;-)

yaourt du rendez-vous

Lala, elle, tombe sous le charme de ce ravissant baklava ...

baklava du rendez-vous

Une fois notre sweet tooth satisfaite, on peut repartir. On entre dans une grande librairie-papeterie. Paul y achète de jolis bracelets pour son frère, sa grand-mère et lui-même.

bracelets ...

Moi, je repars avec un livre de cuisine. Ça vous étonne ? ;-)


P1200522

Ouh la la ! Il est encore bien trop tôt pour se laisser aller à un cocktail. Mais les enseignes des bars et restaurants sont tellement jolies que l'on s'arrêterait partout !

cocktails à Naxos

Je me contente de les photographier ! ;-)

strofoli

On descend voir les petits bateaux de pêche au bord de l'eau.

hélice

J'en vois qui me plaisent bien.

coque de bateau

Ils ne sont pas tout neufs mais ...

bateau multicolore naxos

... les peintures multicolores écaillées leur donnent beaucoup de charme.

coques de bateaux

Paul se verrait bien pêcheur par ici ! ;-)

paul et son tracteur

On continue la promenade en remontant dans le village. Je découvre le magasin de l'Union des Coopératives Agricoles de Naxos.  Fondée en 1926 par un petit groupe de producteurs de l'île pour promouvoir son activité agricole et, tout particulièrement, celle de la fabrication du fromage avec le lait des animaux élevés sur l'île, cette union compte aujourd'hui 26 coopératives et 3274 membres. C'est ici que nous ferons nos courses ...

la coopérative de Naxos

Pour de la musique grecque en live, c'est par ici !

live greek music

La promenade dans les rues grimpant vers le kastro est assez merveilleuse ... On déambule sous les bougainvilliers en fleurs ...

bougainvillée

Le petit Grec est entreprenant avec les jeunes filles ! ;-)

la drague

Nous voilà de l'autre côté de l'église que nous avions trouvée fermée  tout à l'heure ...

etrée de l'église et parvis

Encore une belle terrasse de maison ...

église et linge qui sèche

Encore des marches ... :-)

 des marches

La vie s'écoule tranquillement sur les balcons de Hora ...

hommes en plein effort

... et sur les terrasses des restaurants.

 typografico

Je passe la tête par la porte d'un atelier de céramique ...

 atelier

On s'arrête dans la boutique, bien sûr ...

Paul à la bijouterie

Elle est pleine de petits trésors ... Je pique quelques idées pour enrichir ma banque de données de trucs à faire avec mes patients ! :-)

bateaux

Il y a de la jolie céramique, aussi ...

céramique Naxos

Et puis des bijoux en argent vraiment sympathiques, dont un joli poisson que nous rapporterons chez nous !

Notre grimpette nous entraîne vers de chouettes auberges ...

today's special

... aux menus appétissants.

today' special 2

Vous avez vu comme on a su recycler les morceaux des vieux temples dans les constructions plus "récentes" ?

colonne et mur dans le kastro

On s'assied un moment devant les ruines du donjon du kastro de Naxos. Il faut quand même que je vous dise deux ou trois choses sur ce fameux kastro vénitien dans lequel nous déambulons en ce moment ...

Kastro, cela signifie "l'âme de la ville". Cette cité fut construite au XIIIème siècle tout en haut de la colline et placée sous domination vénitienne.

En 1204,  la quatrième Croisade s'empare de Constantinople et les vainqueurs se partagent l'Empire Byzantin. Le Duché de Naxos est alors fondé par des Vénitiens qui se placent assez vite sous la tutelle de l'Empereur latin de Constantinople.  À cette époque, le système féodal occidental se surajoute donc au système byzantin qui existe ici depuis 1500 ans environ. Les christianismes catholique et orthodoxe vont alors cohabiter.

Marco Sanudo, premier duc de Naxos, va faire construire une nouvelle capitale au bord de la mer, sur le site de la ville antique abandonnée. Sur l'ancienne acropole, il fera édifier une forteresse, le kastro. Un mur d'enceinte complété de sept tours entoure le palais ducal, avec un donjon et une chapelle aujourd'hui disparue, les résidences des familles latines et la cathédrale catholique, dédiée à l'Annonciation.

Aujourd'hui, il ne reste que peu de choses de l'ancien kastro, juste des morceaux des murailles, les ruines du palais, deux entrées et deux tours qui témoignent de son ancienne importance. À l'intérieur du kastro  se trouvent encore de magnifiques demeures des XIVème et XVème siècles, au milieu desquelles on peut encore se promener.

devant la cathédrale de Naxos

 Voilà donc cette fameuse cathédrale catholique, que nous reviendrons visiter ... un jour où elle sera ouverte ! :-)

la cathédrlae catholique, Naxos

Et juste à côté, voici l'ancien Palais des Doges, le Dhoukiko Palati, qui accueille l'archidiocèse de Naxos, Tinos, Mykonos et Andros. Je ne l'invente pas, c'est écrit en grec et en latin au-dessus de la porte ! ;-)

Il fut édifié sur ordre de Marco Sanudo, le premier duc de Naxos dont je vous parlais il y a quelques minutes. Autrefois siège du duché de Naxos, il devint palais des archevêques en 1522, lors de la défaite des Hospitaliers et la prise de Rhodes par les Ottomans. Le siège de Rhodes, pour vous expliquer un peu, fut l'évènement qui mit fin à la présence des ordres militaires nés des Croisades en Méditerranée orientale. Les Hospitaliers avaient conquis Rhodes, alors sous suzeraineté byzantine, autour de 1307. Quand Soliman (vous savez, Soliman Ier, que l'on appelle aussi le Magnifique ...) prit Rhodes, il obtint la maîtrise de la mer dans ce coin du monde et sécurisa ainsi les routes maritimes entre Constantinople, Le Caire et les différents ports du Levant.  Seule la Crête resta dans l'escarcelle des Vénitiens, liée cependant par des traités commerciaux à l'Empire ottoman.

Allez, je sais que l'histoire grecque n'est pas des plus simples mais il est nécessaire de la connaître un peu pour arriver à déchiffrer et à comprendre ce que l'on voit dans le pays ! La vie des Grecs ne fut pas un long fleuve tranquille ...

musée d'archéologie de Naxos 1

Mais en attendant, entrons dans l'ancien couvent des Ursulines ... Je vous rappelle que nous sommes dans le coin catholique de l'île. On y annonce une bien belle terrasse ... et elle semble ouverte ! ;-)

panneau 1739 terrasse café

À l'entrée du bâtiment, une boutique.

 everyday is a gift

Une très belle boutique ...

colonne dans le couvent des ursulines

... exposant le travail de designers grecs. Le magasin dont on rêve si l'on veut rapporter de jolis souvenirs.

boutique ursulines

Et puis derrière la boutique, la fameuse terrasse !

 les ursulines

Je vous laisse apprécier la vue que l'on peut avoir depuis le café 1739 ...

vue de la terrasse 1739

Regardez cette petite église perchée en haut de rochers escarpés ...

Petite église sur la colline d'en face

Clément ne résiste pas à l'envie de se faire photographier devant. Seul ...

clem terrasse 1739

... et avec sa grand-mère.

Lala et Clem sur la terrasse 1739

On peut passer un moment à contempler la vue depuis la terrasse. Il y a toujours un détail qui nous avait échappé quelques minutes auparavant ! ;-)

toits et moulin naxos

Mais pour l'instant, on s'attable. Attention, je ne suis pas archi-sûre que ce café soit ouvert hors la saison estivale ... Je vous dis ça au cas où vous décideriez de visiter Naxos à un autre moment ...

cendrier et table orientale

En tout cas, à l'heure de l'ouzo, c'est un must ! Il paraît qu'ils font de très bons cocktails, aussi.

mezedes 1739

Mais encore une fois, l'apéro nous coûtera ici sept petits euros pour cinq beaux verres d'ouzo et de chouettes bricoles à grignoter avec ! Long live l'ouzo !

note

Après cela, on peut traîner encore et encore, personne n'essaye de nous pousser vers la sortie. Comme toujours en Grèce.

apéro terrasse 1739

On attend donc que la nuit tombe pour profiter du spectacle ...

terrasse du 1739 la nuit

Mon frère et sa famille nous rejoignent. Une petite photo avec la belle Zoé.

les trois cousins sur la terrasse de nuit

On redescend ensuite tranquillement ... L'atelier de la céramiste est encore ouvert ...

dans l'atelier

Sur la terrasse panoramique du Typographico, des chats attendent leur part du repas ...

chats de nuit

Nous, on attend une table. Le Typographico, c'est un restaurant qui dispatche ses tables sur au moins quatre ou cinq terrasses superposées.

on attend une table 2

On y mange très bien. Ça vaut le coup de patienter un moment.

on attend une table 1

Comme il fait bien nuit et pour vous éviter le visionnage de photos trop pourries, je vous épargnerai le contenu de nos assiettes mais sachez néanmoins que mon veau braisé servi avec de petites pâtes "kritharaki" et une sauce à la tomate, puis garni de copeaux de fromage melanotyri, est un pur délice ...

terrasse du tipographico de nuit

Vous imaginez cette ambiance nocturne merveilleuse ?

marches blanches et église naxos la nuit

On redescend prendre le dessert à la Waffle House, une institution dans Hora que l'on ne peut pas manquer tant l'odeur des cornets fraîchement cuits vous chatouille les narines ...

cornets de glace

À côté des parfums habituels, ceux issus de produits naxiotes ont une cote certaine ... De la glace au miel de thym de Naxos, truffée de petits grains de barre croustillante au sésame ...

naxian thyme honey

De la glace à la pistache et au chocolat rehaussé de sel de la mer Égée ...

sel de la mer Égée

De la glace à l'amande et à la brioche Tsoureki. Vous vous souvenez ? Celle que l'on sert surtout à Pâques, délicieusement parfumée au mastic et au mahlep ?

tsoureki

Et puis une autre, encore plus étonnante, façon Cheesecake naxiote ... Du fromage de Naxos, de la sauce tomates sucrée et des croûtons émiettés, comme dans la salade crétoise ! ;-)

naxian cheesecake

Je m'en tiendrai quant à moi à une boule de ma glace "Kaïmaki", celle au mastic et au salep. Depuis que je l'ai goûtée ... je ne peux plus m'en passer ! ;-) ... Nous dégusterons nos cornets en déambulant dans la rue commerçante de Hora.

Mon frère nous conseille quelques boutiques dans lesquelles nous reviendrons quand il fera jour ... Cette fromagerie, d'abord ...

cave à fromages de Naxos

... qui nous promet monts et merveilles ...

fromages de Naxos

... et que nous reviendrons dévaliser rapidement !

dans la cave à fromages

Outre le fromage de l'île que l'on ne cesse de nous vanter, elle vend aussi quelques produits secs intéressants, comme ces fameux pois que l'on utilise dans la confection de ce divin plat appelé fava ... Ceux-ci proviennent de Schinoussa, l'une des six îles de l'archipel des Petites Cyclades, au Sud-Est de l'île de Naxos.

fava sèche

Il y a aussi ce fabuleux origan sauvage, dont je rapporterai, c'est sûr, une cargaison à la maison !

wild oregano

Mon frère nous recommande aussi la viande grillée de chez Ariston ... Nous ne manquerons pas de l'essayer, c'est certain aussi.

to ariston de nuit

La fin de la soirée est douce ...

deux messieurs la nuit à Naxos

Nous sommes de plus en plus sous le charme de Naxos ... Vivement demain !!!

port de naxos la nuit

J 3 : Encore levée de fort bonne heure pour profiter de la douceur de l'air, je commence ma journée en cueillant quelques poires sur l'arbre qui jouxte ma chambre ... Je me prépare un café grec ...

récolte du matin

... tout en sachant que j'en reboirai un dans pas longtemps au Golden Beach, notre QG du matin, là où l'on peut traîner et traîner encore en lisant les nouvelles du jour via le wifi de la maison ! ;-)

golden beach

Et nous voilà repartis à Hora. Décidément, la ville ancienne nécessite vraiment plusieurs jours pour se laisser découvrir ...

greece naxos

Car oui, à chaque pas, on fait une nouvelle découverte ... Une vieille église ...

église à la porte bleue

... au portail bleu un peu cabossé ...

grille et croix bleue

L'entrée d'un palais vénitien qui a gardé au-dessus de la porte de marbre blanc le blason de la famille qui l'habitait ...

anda jaleo

Une jolie enseigne ...

skifto

... et vous savez combien j'aime les jolies enseignes ...

serbet

Attendez, je vous fais grimper quelques marches ...

vieilles marches blanches

... pour vous montrer la terrasse du Typografico sur laquelle nous avons si bien dîné hier soir.

notre table au typografico

Je vous montre aussi le menu complet : Tous les plats essayés se sont révélés excellents.

menu typografico

On est bien, non ?

derrière l'église, la mer

Si la musique grecque vous plaît, voilà de quoi ravir vos oreilles.

aegean voice

Le déjeuner se fera aujourd'hui chez Ariston ...

to ariston 2

Je vous laisse les coordonnées. Ça vaut le coup, vraiment.

carte d'artiston

Voici la salade grecque réglementaire ...

salade grecque ariston

... excellente dégustée avec du pain grillé à l'huile d'olive, à l'ail et à l'origan.

pain à l'huile et à l'origan

Les envies sont partagées ... Bière Alpha ou Retsina. On goûtera les deux.

retsina kourtaki

À la vôtre !

en attendant le gyros

Souvlaki ...

souvlaki ariston

... et gyros arrivent.

gyros ariston

Pendant que l'on déguste, la jeune fille de la maison déjeune elle aussi ...

la jeune fille de la maison

... devant sans doute un équivalent grec de notre très français "Plus belle la vie" ! ;-)

plus belle la vie … à Naxos ?

La note arrive. Surprise ! ;-) 19 euros pour cinq personnes, c'est peu ... et c'était très bon !

note ariston

La famille qui tient la boutique est charmante. Une mention spéciale au grand fils qui s'occupe des tables avec gentillesse et professionnalisme, tout en s'essayant au français qu'il maîtrise d'ailleurs très correctement. Il nous propose gentiment en dessert un "glyco tou koutaliou" de pamplemousse. Ces fruits confits dans un sirop épais se partagent à la fin du repas, juste une petite cuillère (d'où leur nom de tou koutaliou) pour avoir un goût sucré en bouche, servie avec le café ou un verre d'eau fraîche. C'est une tradition à Naxos, où les fruits sont si bons qu'on ne les laisserait perdre sous aucun prétexte ... Une jolie tradition !

glyco

Plus faim pour du poulpe dans le petit bistrot d'en face. Même avec un ouzo ! ;-)

ouzo with octopus

Je vous invite plutôt à partir sur votre gauche, toujours dans la rue Papavasilieou, pour tomber, un ou deux magasins plus tard, sur l'échoppe extraordinaire que voilà :

paniers

La boutique s'appelle Tzimplakis.

K A Tsimplakis

Un magasin ouvert en 1938 par le père et grand-père des propriétaires actuels, qui vendait tous les produits que voulaient bien lui amener, au départ à dos de mules, les éleveurs et les cultivateurs des villages de l'île ...

monsieur

Une vrai magasin traditionnel grec.

paniers tsimplakis

Le genre de boutique dont on ne voudrait jamais sortir ...

madame

La tradition continue aujourd'hui ...

 traditional naxos products

 ... et bien que les marchandises arrivent en véhicules à moteur plutôt qu'à quatre pattes, on trouve encore ici parmi les meilleurs fromages ...

 traditional homemade cheese

... câpres (fruits autant que feuilles) ...

câpres

... raki artisanal et huile d'olive locale ...

raki

... miel du thym des montagnes et olives ...

miel de naxos et olives

Des épices, des herbes sèches ...

origan sec tsimplakis

... du mastic, de l'encens ...

mastic

Un extraordinaire et très, très puissant gingembre que Paulo offre à sa grand-mère ...

gingembre confit

Du matériel de cuisine incroyable ...

basilic et plateaux

... auquel vous ne serez pas capables de résister !!!

BBQ et pichets colorés

Même si vous ne faites pas comme moi en rapportant dans vos bagages un vrai brasero en terre, vous pourrez vous charger de savons délicieux ou de plats traditionnels qui vous permettront de vous retrouver un peu encore à Naxos, même quand vous serez rentrés chez vous ! Et croyez-moi, vous en aurez besoin !

huile d'olive et savon

Alors entrez, saluez gentiment Monsieur Tzimplakis père, qui sera certainement là, assis à regarder un match de football sur sa petite télévision, cependant que son fils, qui gère aujourd'hui la boutique, vous servira en ... ce que vous voudrez ! ;-)

Kyr A Tsimplakis

Pensez juste "excédents de bagages", avant de trop vous charger ! ;-) Mais ne loupez en aucun cas, si vous vous arrêtez à Naxos, cet endroit d'exception !

cartes

Si vous avez envie de sandales et que vous avez loupé celles de Melissinos à Athènes, vous pouvez vous arrêter ici.

pagonis greek sandals

Encore un chouette choix de produits made in Greece ...

love greece

Encore de belles coupoles d'église d'un bleu éclatant ... Celle-ci appartient à l'église de la rue Aristide Protopapadakis.

l'église de Naxos

Et voici le ravissant cimetière attenant.

le petit cimetière de Naxos

Il n'y a pas que les morts qui se reposent, ici ...

le chat qui dort sur la tombe

Tiens, un petit supermarché. Je ne résiste pas. J'entre jeter un œil ... On y vend de la drôle de verdure ... Celle que l'on fera sauter à l'huile d'olive avec un peu d'ail. La fameuse horta, souvent servie avec les viandes grillées ou en mezze.

horta

Des grenades et de l'aloe vera de Naxos ... Je ne savais pas que ça se mangeait, l'aloe vera. Il semblerait que si ... J'aime bien trouver des choses étonnantes dans les supermarchés.

aloe vera

On redescend vers la mer et l'on se trouve très vite vers la plage d'Agios Georgios. Elle est marrante, très, très fréquentée par les familles ... et avec très peu de fond. Pas mon rêve, quoi, mais elle offre un spectacle étonnant.

plage sans fond

Paul se met à genoux pour me faire croire qu'il a trouvé du fond ! ;-)

paul à genoux dans 
l'eau

Clem profite de l'instant présent.

clem devant la mer

Et il est sympa, l'instant présent.

café frappé et eau glacé

On remonte vers le port ...

kavouri

Ambiance idyllique ...

petite église au bord de 
l'eau

La promenade plaît à tout le monde.

les gars au bord de 
l'eau

Vraiment, on se régale.

le vacancier

Petit passage dans la fameuse fromagerie "Tyrokomia Naxou".

chez le fromager

Alors là, de fait, on a envie de tout acheter et l'arrêt était vraiment obligatoire !

 clem choisit les fromages

On va en acheter un assortiment, de ces fromages de Naxos. Au fur et à mesure que je les commande, je les prends en photo. Comme ça, je saurai peut-être me souvenir des noms ? Le premier, c'est un Arseniko, fait de lait de vaches et de chèvres de l'île. "Arseniko", ça veut dire "Mâle". Et de fait, il est costaud, l'Arseniko. Un régal.

 fromages 1

Voilà la fameuse Graviera, proche cousine du gruyère suisse. Lait de vache et lait de chèvre. Celle-ci a deux ans d'âge ...

 fromages 2

 Quant à cette graviera-là, elle est beaucoup plus affinée. 5 ans, ça commence à faire !

fromages 4

Je choisis aussi un morceau de melanotyri, qui mûrit dans de la lie de vin ... Assez sec, plutôt épicé. J'adore.

 fromages 3

 C'est beau, une cave à fromages ...

 la cave à fromages

La boutique vend aussi du vin. Le krassi artisanal de Naxos, ainsi que du raki et des huiles d'olives locales.

de quoi arroser le fromage

Là, ce sont des pots de "spoon sweets", ou "glyco tou Koutaliou" dont je vous parlais un peu plus haut. Douceurs à la cuillère ... C'est exactement ça !

 glyco koutaliou

Derrière la caisse, icônes et portraits de famille protègent sans doute la maison ...

 hommages au fromager

Nos achats terminés, nous repartons.

tyrokomia

 On s'enfonce à nouveau dans Hora ...

 commémoration

Des dames grecques prennent le "frais" dehors ...

 les deux dames en noir

Un pope discute avec une jeune femme sous un gros eucalyptus. La troupe passe.

 devant l'église, pope et promeneurs

Coup de chance, l'église est ouverte, cette fois-ci. On en profite pour entrer. Elle est bien jolie.

 inside Naxos church

Naxos me plaît de plus en plus. Dans quelques jours, on ira découvrir des coins un peu cachés ...

 discover hidden naxos

Mais pour l'instant, on erre dans les ruelles. J'aime les boutiques qui s'attachent à promouvoir l'artisanat grec.

 agora fashion naxos

Là, je découvre que la gouna, ce poisson sec, est en fait un maquereau.

 gouna-maquereau

Encore quelques poulpes suspendus ...

 poulpes pendus et filet de pêche

En rentrant à la maison, je déballe mes trésors.

 nos fromages

Au passage, je vous montre notre jolie cuisine.

 notre cuisine à naxos

Je vous montre aussi mon chouette brasero, rapporté de chez Tzimplakis. J'ai aussi acheté de grandes brochettes. Presque plus chères que mon brasero.

 le brasero

Au supermarché, j'ai fait provision de mastic et de mahlep pour mes brioches futures ...

 mastic et mahlep

Comme je ne vous ai pas encore montré mon sceau à prosphore, celui acheté dans ce bazar d'Omonia à Athènes, je vous le montre maintenant. Grand côté  pour les grosses prosphores.

 sceau à prosphore recto

Petit côté pour petites prosphores.

 sceau à prosphore 2

De chez Tzimplakis, j'ai rapporté du raki et des câpres, ainsi qu'un autre sachet de mastic.

 câpres, mastic, raki et braséro

Pendant que certains vont admirer le coucher de soleil en baie de Prokopios ...

 coucher de soleil à Prokopios

... d'autres s'activent. Lala et Philippe sont allés chercher du petit bois, que nous entreposerons bien au sec jusqu'au moment d'utiliser le brasero pour une soirée kalamaki.

 petit bois

Carole et Olivier préparent le dîner en coupant des tomates juste cueillies.

 il faut couper des tomates

Le menu de ce soir sera délicieux !

 tomates glacées et spaghetti

Un bon dîner fait souvent une bonne soirée !

 un dîner tous ensemble

Sitôt les pâtes avalées, je file avec Lala et Paul sur le bord de mer. Ce soir, pour le Festival de Prokopios, on joue Zorba le Grec en plein air. Raki et retsina à volonté, la soirée promet d'être bonne !

 ciné et retsina

C'est un chouette film, Zorba le Grec. Un film de Michael Cacoyannis sorti en 1964 qui met en scène les merveilleux acteurs Anthony Quinn, Alan Bates ...

 zorba 1

 ... Lila Kedrova et la très belle Irène Papas.

 Zorba 2

Un film pas facile mais vraiment beau. Et puis le premier sirtaki de l'histoire ... :-)

 zorba 3

Un peu plus de deux heures plus tard, on repose nos verres, Clem nous rejoint pour manger une crêpe aux fraises et au chocolat au village puis on rentre dormir ...

 Fin de la séance de cinéma

J 4 : On commence par un somptueux petit déjeuner sur la terrasse.

 bignone du matin

La charcuterie est un porc fumé mariné au miel ... Il y a aussi du café grec, du yaourt bien épais au miel de Naxos et aux noix, du fromage, des tomates et bien sûr, de la pita.

 un vrai petit déjeuner à Naxos

Ce matin, on va traîner à Agios Prokopios. Plage ...

 paul et clem plage

... et promenade au programme ...

premiers pas du matin

À midi, on retrouve la famille pour aller déjeuner chez Nikos, le spécialiste de la viande grillée. Passer devant son restaurant sans s'y arrêter est une torture, tant les odeurs sont entêtantes ! ;-)

menu Nikos

Pour commencer, tzatziki et melitzanosalata sont servis avec du pain grillé à l'origan.

pain à l'origan, caviar d'aubergine et tzatziki

On boit de la bière, avec ça !

petit apéro chez Nikos

La suite du repas  c'est une belle aubergine façon Bayildi pour Lala ...

aubergine farcie

 Pour Carole, c'est une assiette de sardines et crevettes grillées.

assiette de la mer

Et pour tous les autres, c'est le fameux pork on the spit, la spécialité du lieu ...

 le grill

 Avec des frites comme souvent, et une horta toute simple, c'est bien, bien bon !

pork on the spit et horta

On passe encore une fois un excellent moment tous ensemble.

déjeuner chez Nikos 1

Il y a un merveilleux petit courant d'air qui nous rafraîchit bien ...

déjeuner chez Nikos

De beaux morceaux de pastèque glacée terminent agréablement le repas.

pastèque chez Nikos

En ressortant, on croise Barbie et Ken ... ainsi qu'une lectrice acharnée ! ;-)

barbie et ken

On rentre faire une petite sieste au frais ...

sieste

... et en fin d'après-midi, je vous le donne en mille, nous revoilà avec Paul et Philippe dans Hora ! Décidément, on doit être les meilleurs clients de la compagnie de bus du coin !

vieille porte bleue dans le kastro

Ce sera une fin d'après-midi très féline. Jamais vu autant de chats réunis ...

chat beige

Nous allons maintenant grimper vers le kastro, mais en empruntant l'autre entrée, la massive porte Trani. N'ayez crainte, vous aurez votre compte de grimpette ! ;-)

les marches du Kastro

Les amateurs de sport seront ravis. Ceux qui aiment la grosse chaleur aussi !

petit dôme

L'arrivée par le nord-ouest sur le Kastro est impressionnante. Voici l'une des tours qui reste des constructions d'origine, la tour Glezos, ou tour des Crispi.

en grimpant vers le kastro

De là, la vue est splendide.

vue mer du Kastro

Ah, on annonce un autre bon film grec, de Jules Dassin, cette fois-ci : Never on sunday ... Jamais le dimanche ... avec la talentueuse Mélina Merkouri.

never on sunday

Et un concert à l'heure où le soleil se couche. Dans la kastro, ce doit être assez extraordinaire.

sunset concert

Les projections et concerts ont lieu ici, au pied de la tour.

terrasse domus festival

Et la voilà, cette fameuse Trani porta, ou "Porte forte"..

ancienne entrée kastro

Parfaitement conservée, elle présente, sur le montant droit, une longue encoche dans la pierre. Cette incision permettait aux marchands d'étoffes entrant dans le kastro de mesurer leurs marchandises.

mesure dans le mur

Là, on arrive sur la place de la cathédrale catholique ...

placette devant la cathédrale de Naxos

... et elle est à nouveau fermée ! Quand on pense à l'effort qu'il faut faire pour y grimper ... ;-)

façade de la cathédrale de Naxos

Tiens, ce chat s'est endormi en plein soleil. Ça peut se faire une insolation, un chat ? ;-)

chat et bouche d'incendie

Il fait trop, trop chaud, ce matin. Heureusement, la terrasse du 1739 est par là ...

enjoy your coffee

Et bien ouverte, elle !

terrasse du 1739 Café, de jour

Ils ont une citronnade maison absolument divine.

limonade fraîche et café frappé

À cette heure-ci, en plus, il n'y a presque personne.

au loin, la montagne

Nous disons donc au revoir à la cathédrale. J'espère quand même que l'on arrivera à y rentrer un jour. Le challenge de la quinzaine, dirons-nous ? ;-)

au fond, la cathédrale

Enfonçons-nous dans le kastro, maintenant.

le kastro de Naxos, plan

On est là au cœur d'un vrai décor de cinéma.

une arcade

Des petites places croquignolettes.

un arbre devant l'escalier

Partout, des escaliers de marbre blanc ...

les marches rondes

Des petits passages -presque- secrets ...

encore de belles arcades

Des terrasses paradisiaques ...

bleu et blanc

Des souvenirs de temps anciens ...

plaque et parasol

Nous sommes dans les Cyclades et nous nous sommes rarement sentis aussi bien.

Naxos Festival 2016

Nous redescendons du kastro.

cactus et kastro

On a beau faire attention à rester discrets, des fois, on a l'impression que l'on dérange ! ;-) Les chats, pas les gens, je vous rassure ...

siamois qui baille

Une jolie vue du site antique de Hora ... Je vous en redirai deux mots un peu plus loin ...

la très vieille ville

Vous avez vu la terrasse idyllique de ces gens ?

derrière la terrasse, Grotta

Un hamac sous une treille de vigne ...

vigne et hamac

Une vue merveilleuse sur Grotta, le site préhistorique de la ville ... qui n'a plus grand-chose de visiblement préhistorique, d'ailleurs, mais durant les fouilles duquel on a retrouvé des tas de jolies pièces que nous verrons demain au musée archéologique.

jolie vue sur grotta

Encore des entrées néo-classiques remarquables ...

vieille porte et vespa

Des chats flegmatiques ...

le chat s'en va

Une petit fille qui joue tranquillement sous un araucaria.

petite fille sous un araucaria

De vieilles portes de maisons de pêcheurs, sans doute ... On est tout près du port ...

porte au filet rouge

Le quartier n'est pas encore totalement rénové, comme vous pouvez le constater ! ;-)

porte au filet jaune

Mais il a vraiment beaucoup de charme !

drôle de  maison

C'est vraiment le quartier des chats ...

chat alangui

Ils ont la belle vie, par ici.

chats taquins

Ils sont en général nourris par les habitants ...

chat gris sur mur blanc

... et vivent leur vie tranquillement.

deux chats gris

En même temps, ils auraient tort de s'exciter.

une église du kastro

Ils ont de parfaits terrains de jeu, en plus. Vieilles pierres ...

ruines dans le kastro

.. ou maisons joliment restaurées ...

escaliers noirs

Qui n'aimerait pas vivre dans un tel environnement ? ;-)

hôtel Anixis

À chaque coin de rue, il y a une nouvelle petite église. En fait, ces chapelles sont nombreuses, en Grèce, car souvent construites par les familles du coin. Chacun la sienne, en l'honneur du Saint qu'il préfère ...

église dans le kastro, Naxos

En tout cas, c'est beau !

 Pierre et chaux

Parfois, les habitants ont des idées étonnantes quant à la décoration de leur maison. Cette façade-là est vraiment kitsche, mais pas dans le moment sens du terme, juste rigolote. Je me demande comment est l'intérieur ? ;-)

balcon bleu 2

Allez, on est presque en bas.

arche de pierre hora 2

On repasse sous cette porte pour atteindre la rue qui contourne le kastro, pas loin du bord de mer.

arche de pierre hora

La nuit va bientôt tomber ... Il paraît que les couchers de soleil sont magnifiques depuis Hora ... Nous nous attablons donc à une terrasse au bord de l'eau.

mare

 La foule commence à grimper en direction de la porte du temple d'Apollon.

aller voir le coucher du soleil

Je pense qu'on sera très bien en bas ...

le coucher du soleil à Naxos

Un petit ouzo ...

de l'ouzo au coucher de soleil

... et quelques croquettes au fromage de chez Grigoris ...

ouzo et croquette au fromage

Ça y est, le spectacle commence.

Paul coucher de soleil

Le soleil est absolument ...

coucher de soleil 3

... extraordinaire !!!

coucher de soleil grec 2

Pas de filtre sur cette photo. Admirez ce tableau !

 soleil grec

Voilà, il se couche maintenant ... Bien contente d'avoir assisté à cela ...

 coucher de soleil et portara naxos

Le temps de rentrer à la maison ... et de préparer deux ou trois bricoles à manger. Ce soir, ce sera risotto et salade de tomates ... De la cuisine simple de vacances ...

 clem et les tomates

J 5 : Encore de nouvelles affiches devant l'arrêt de bus ! Never on Sunday arrive à Prokopios !

 Never on sunday à Prokopios

La plage est toujours aussi belle mais aujourd'hui, nous visiterons le musée archéologique de l'île.

 parasol à pois

Et on espère bien qu'il sera ouvert à l'heure où nous arrivons ! ;-)

 beau tour de porte

La surprise du jour, c'est qu'en allant au musée, on trouve la cathédrale catholique enfin accessible !

 cathedrale à trois nefs

Des fois, il faut croire en sa bonne étoile !

 icône cathédrale catholique de Naxos

Et je verrai enfin la fameuse Panagia Eleousa ! Pas l'autre côté de l'icône, malheureusement. Saint  Jean-Baptiste restera dans l'ombre ... :-)

panagia eleousa<

Ne jamais désespérer, surtout ... :-)

 vierge cathédale naxos

Allez, qui trempe ses doigts dans ce joli bénitier ? ;-)

 bénitier ?

Pas Clem, en tout cas, qui, comme toujours, fait le lézard au soleil. Il adore le soleil, Clem !

 clem devant le musée archéologique

Nous sommes maintenant devant l'entrée du musée archéologique, Il est installé dans l'ancienne École de Commerce de l'île, fondée par les Jésuites. C'est ici qu'étudia le célèbre écrivain grec Nikos Kazantzakis, celui d'Alexis Zorba  et de La Dernière Tentation du Christ ...

 le musée archéologique de Naxos est ouvert

Le musée archéologique est étonnant : Installé ici depuis 1973, il a un charme délicieusement désuet ...

salle cycladique musée Naxos

... mais ne vous y trompez pas, les pièces exposées sont exceptionnelles.

colonne creusée

Il y a des tas de plaquettes explicatives qui rendent la visite très intéressante.

colonne ionique

Les objets les plus anciens datent du Néolithique (5300 avant J.C), et les plus "récents", d'autour de 500 après J.C. Cette pierre tombale du Ier siècle avant Jésus Christ est ravissante. J'aime la façon dont elle nous raconte une histoire ...

homme et enfant

Mais celles que j'aime par-dessus tout, ce sont les statuettes de la première période Cycladique (3200-2300 avant J.C).

statues cycladiques Naxos

Admirez ce jeune homme (kouros) qui date quand même du VIème siècle avant J.C. !

torse d'un kouros nu

Et ces pots ouvragés ?

 vases Naxos

Ne sont-ils pas extraordinaires ?

 vase aux serpents

Plus ancien encore, ce récipient zoomorphique en terre daté d'autour 2500 avant J.C.

 petit vase zoomorphique 2800 BC

Ce mignon sceau cylindrique représente un jeune prince debout devant une table couverte d'offrandes et un palmier. Pouvez-vous vous imaginer qu'il est daté du XIVème siècle avant J.C. ?!

 sceau 14eme siècle BC

J'adore ces petites bestioles-là, aussi ...

 oiseaux

Quant à cette vaisselle en terre ...

 poêle de Grotta

... et ce pot de l'époque géométrique, je les emporterais bien avec moi ! ;-)

 vase géométrique 8eme siècle BC

Ah, il y a aussi cette statue de femme drapée, sculptée dans le style de Praxitèle, qui date de l'époque romaine. N'est-elle pas d'une rare élégance ? Avez-vous vu ce drapé somptueux ?

 statue façon praxitèle période romaine

Et ces poids en marbre, ne sont-ils pas élégants ?

 poids en marbre

Ou ces fragments de stucs décorant les murs d'une maison de Hora, au IIème siècle avant-J.C. ? Tout cela est bien émouvant, non ?

 fragments de fresques 2ème siècle avant JC.

Il y a un truc que je trouve incroyable, quand même : Vous avez vu ce pichet en verre soufflé ? Il date de la période romaine, soit aux environs des Ier-IIIème siècles après J.C. Finalement, on voit où nos maîtres verriers du début du XXème siècle sont allés chercher leur inspiration ! En le voyant, j'ai un instant cru qu'il s'agissait d'un Daum ... ;-)

 pâte de verre

On continue la promenade dans le musée ...

 un couloir du musée archéologique de Naxos

... passant d'une pièce à l'autre sans le moindre ennui.

 balade dans le musée archéologique

Dans la pièce des statuettes cycladiques, un photographe travaille sur des toutes petites pièces ...

 photographie dans le musée

Avant de repartir, ne manquez pas la délicieuse terrasse.

cour du musée archéologique

Il y a en son centre une somptueuse mosaïque. Et très bien conservée, en plus ...

mosaïque musée archéologique de Naxos

Bref, le musée archéologique vaut vraiment la visite. Vous en sortirez encore plus amoureux des Cyclades, croyez-moi ...

depuis la terrasse du musée archéologique de Naxos

On ressort en plein cagnard, en tout cas. En même temps, le musée n'était pas climatisé ... ;-) 

le drapeau du musée

On va donc maintenant essayer de trouver un peu de fraîcheur quelque-part.

 du bleu et du blanc

 Ce ne sera pas facile ...

 une cloche de la cathédrale

C'est fou ! Après quelques jours en Grèce, on devient comme les chiens qui se débrouillent toujours pour trouver les zones d'ombre ...

 tout petit escalier

Allez, faites quelques pas avec moi ...

 la coupole de la cathédrale catholique de Naxos

Levez les yeux ...

INRI

... mais faites quand même gaffe aux marches des escaliers. Facile de se vautrer dessus en moins de deux, surtout quand elles sont super-blanches et éblouissantes ...

ombre et soleil

Nous revoilà devant la terrasse au hamac ...

gros pied de vigne

Si ça vous tente, laissez 20 centimes dans l'assiette. Ça fera plaisir aux gamins de la maison qui les ont peints, ces galets ! Ou comment je me suis chargée dans l'avion du retour !!!

1 stone, 20 cents

Au passage, vous voyez l'intérêt de la moustiquaire, dans les îles ...

de l'intérêt de la moustiquaire ...

Et des coins d'ombre ...

le chat aux yeux bleus

Je vous montre cette façade, que j'aurais plus vue en Alsace qu'ici.

volets de bois

Lala déchiffre les blasons couramment ! ;-)

lala devant une maison blanche

Quant à Clément, il connaîtra tous les murets de l'île.

on se repose

Ça vous dirait, une petite terrasse comme celle-là ? Bon, avoir une très belle vue nécessite ...

HEU-REUX

... quelques belles grimpettes.

despina panteleou

Voici les systèmes de surveillance de l'île ... Celui-ci, d'abord ...

des yeux

... et celui-là, aussi. Avec des yeux comme ça, pas besoin de caméras ! ;-)

tête noire

Les miradors sont élégants ...

 escalier bleu

Oh, la porte de cette chapelle est ouverte ! Chouette ! Je ne pensais pas pouvoir glisser un œil dedans. Je pensais même qu'elle était désaffectée.

chic, la porte est ouverte ...

Bon, elle l'est presque, désaffectée ! Mais un gars vient d'y entrer pour y faire quelques travaux et je profite de l'occasion, moi ...

dans la toute petite église

Simplicité émouvante !

vierge de la vieille église

Pas envie de partir à la recherche d'un nouveau resto pour déjeuner. Comme on passe devant le Metaxi Mas, on décide de s'y arrêter une nouvelle fois.

metaxi mas taverna

On y est au frais, ça sent bon le basilic ...

basilic et pensées

... et il y a toujours de très bonnes choses à manger.

dish of the day

Pas d'originalité pour commencer. Mais vous savez, la salade grecque, c'est presque un truc thérapeutique ! On en avale une et on se sent tout de suite bien !

salade grecque du metaxi mas

On est ensuite comblés qui par  un pastitsio moelleux ...

pastitsio metaxi mas

... qui par une moussaka excellente.

moussaka 2

On évite quand même l'ouzo, le raki et le krassi local ... On en reste à la bière !

ouzo, raki et krassi

Comme ça, on marche encore à peu près droit en sortant.

basilic et église grecque

Sinon, il ne nous resterait plus qu'à allumer un cierge dans une chapelle pour demander à ne pas nous rompre les os. Je vous dis ça en connaissance de cause ! ;-)

cierges

Ici, je vous montre combien on aime la pomme de terre de Naxos, sur l'île. Vous y aurez droit dans chaque restaurant et la corvée de patates n'est pas qu'un vain mot. ;-)

épluchage de Naxos

On vient de rater notre bus ... J'en profite pour faire deux courses ... et provision de ces divines pâtes d'amandes parfumées au mastic de chez Grigoris. Une merveille !

amygdalota au mastic

Et pour tromper les 20 minutes qui restent, on va faire un tour sur la place Metropolis.

metropolis square

Là se trouvent les ruines d'une partie de l'ancienne ville, que l'on appelle Grotta, datant des débuts de la période cycladique, soit entre 3200 et 2800 avant J.C.

église metropolis 1 

Cette découverte fut si importante qu'on appelle maintenant cette période "Grotta-Pelos". C'est de là que proviennent la plupart des objets du musée archéologique que nous venons de visiter. Les fouilles sont visitables sous le sol de la grande place mais le site fermant à 15 heures, nous nous cassons le nez ! ;-) On peut néanmoins y jeter un coup d'œil au travers de vitres très, très cradouilles ...

églises metropolis

Sur cette place, il y a deux petites chapelles ...

église metropolis 2

... ainsi que la grande cathédrale orthodoxe de la ville.

église metropolis 3

J'aime bien cette maison, qui sera sans doute bientôt remise en état.

vieille maison vénitienne

Un dernier regard en direction du kastro ...

le haut du kastro

... et sur Grotta. On saute dans notre bus pour rentrer.

grotta et la mer

Il fait un vent terrible. On sait maintenant ce qu'est vraiment le Meltem ...

la mer sous grotta

À la maison, on se met en cuisine. J'ai rapporté des piments verts que je farcis d'un mélange d'oignon haché, de feta, de menthe sèche et d'origan.

piments farcis

Les voilà braisés. On les mangera dans un moment, tièdes ou à température ambiante.

piments cuits

J'ai aussi préparé des ramequins de skordalia ...

skordalia

Des pommes de terre ... même si elles ne sont pas de Naxos, ça ira quand même ! Des noix hachées ... avec les moyens du bord, c'est à dire à l'aide du cul d'une tasse solide ... Pareil pour l'ail, en bonne quantité. De l'huile d'olive, un chouilla de vinaigre, de l'origan, de la menthe, du thym ...  Si vous voulez la recette, vous la trouverez sur ce billet-là ...

noix pilées sous une tasse

Tartinée sur un morceau de pita ou servie, plus classiquement, avec des beignets de morue, c'est un régal et on a bien du mal à s'arrêter de piocher dedans.

skordalia noix

On a encore quelques beaux restes de fromages d'hier.

restes de fromage

On ouvre deux boîtes de feuilles de vigne ...

feuilles de vigne

Tout est prêt. On n'a plus qu'à dîner. Et à aller se coucher ! Demain sera une longue journée ...

on dîne bientôt ?

J 6 : On se lève carrément tôt. On doit attraper le bus de 8h00 !

beau voilier

Vingt minutes plus tard, on est à Hora et on va faire un tour chez Grigoris, sur le port.

tsoureki  à Naxos

Un café ...

réchaud à café grec

... une brioche tsoureki ou ...

tsoureki 2

... un koulouri ... On prend un rapide petit-déjeuner ...

koulouri de Grigoris

On évite les poulpes, à cette heure matinale ! ;-)

les poulpes du port

La mer est plutôt tranquille. Le vent semble s'être enfin calmé, ce matin ...

portara le matin

... et c'est tant mieux ! Nous voilà sur l'embarcadère.

saint-Nicolas

Un ferry arrive ... et nous allons le prendre ! Direction Paros.

le Patmos

En attendant que le bateau accoste, je vous montre la sympathique taverne qui se trouve tout au bout de la jetée ...

i provlita 1

J'adore cette table suspendue, un peu à la façon de Spoerri ...

comme un tableau-piège de Spoerri

Des tables, il y en a aussi qui sont posées sur la jetée. Point n'est besoin de grimper aux murs pour se sustenter ! ;-)

les tables de la taverne au bord de l'eau

Mais le ferry arrive.

le drapeau grec sur le Patmos

Je vous embarque donc pour Paros !

plan de l'île de Paros

Le ferry quitte Naxos. Derrière nous, nous laissons quelques nuages matinaux accrochés à la montagne ...

nuages sur Naxos

Une heure d'agréable traversée plus tard ...

sur le Patmos 2

... sur une mer d'un joli bleu, ...

derrière le Patmos

... nous arrivons dans le port principal de Paros. Paros, c'est encore une île des Cyclades située à une heure environ de Naxos, dont elle fut longtemps la rivale. Une île réputée pour son marbre, qui fit sa richesse durant l'Antiquité, le plus pur qui soit, paraît-il. Le préféré des sculpteurs, celui qui servit à la création des plus grands chefs-d'œuvre de la sculpture ! L'île fait 111 km de circonférence, contre 148 pour Naxos.

bateau  de guerre sur Patmos

C'est un peu le souk, la descente du ferry ! ;-)


gros merdier à la sortie du ferry

Le temps de se repérer un peu ...

traditional settlement

... de découvrir cette jolie petite église ...


la petite église de paros

... derrière laquelle des paysans de l'île viennent vendre en direct les produits de leur terre ...

marchands de Patmos

(une mention spéciale à ces concombres particulièrement tarabiscotés ! ;-) )

concombres enroulés

... nous entamons réellement notre -petite- découverte de Paros.

coupole de la petite église de Paros

Nous sommes donc ici à Paroikia, ou encore Parikiá, la capitale de l'île ...

dans la petite église de Paros

Décidément, les Cyclades sont un endroit merveilleux, sans doute très proches du Paradis ...

pub pour l'Essence des Cyclades

À une centaine de mètres derrière le port, voici le joyau de la ville ... La basilique aux Cent Portes, appelée en grec Panaghia Ekatontapyliani.

la cathédrale de Paros

On ne doit pas en manquer la visite. Je crois que nous commencerons donc par là, ...

clocher d ela cathédrale de Paros

... de peur de nous laisser déborder par toutes les belles les choses à voir plus tard dans la journée ... :-)

mendiantes devant la cathédrale de Paros

Enfin, nous commencerons par là ... dès que nous aurons bu un bon café glacé sous l'immense ficus placé juste devant l'entrée de la basilique !

sous le ficus de Paros

Il a des feuilles immenses, ce ficus. Et très lourdes, de surcroît. Si, si, ma tête se souvient encore du choc ! ;-)

lunettes et feuille de ficus géante

Je profite de l'attente pour compulser un peu mon guide du jour ...

Le guide de Paros

Clem roupille encore un peu ! ;-)

paul et clem, 1er bistrot de paros

Heureusement qu'un expresso glacé lui redonnera vite une énergie indispensable pour appréhender cette longue journée ! Pour moi, ce sera un café frappé, plutôt ... J'adore la mousse du café frappé ! ;-)

café glacé à Paros

On prend le temps de le déguster ...

paul café paros

... en regardant le bal des popes qui entrent ou sortent de la basilique. On a les popes bavards ...

deux popes à Paros

... les papes connectés ...

pope connecté

... ou encore les papes pressés !

pope pressé

Tout ce ballet a donné faim à Paul, qui décide d'accompagner son café, bientôt suivi par son frère, par un de ces cheese toasts dont les grecs ont le secret ! ;-)

paul et son cheese toast

Allez, il faut qu'on se bouge ... Le shopping, ce sera pour un peu plus tard.

le sac à l'oeil

Pour l'instant, entrons dans ce petit bijou !

devant la cathédrale de Paros

La basilique de la Panaghia Ekatontapyliani est l'un des monuments paléochrétiens les plus anciens de Grèce. Sa construction daterait du IVème siècle de notre ère.

Sainte-Hélène, la mère de Constantin le Grand, s'arrêta en bateau à Paros sur le chemin qui la conduisait vers la Terre sainte, où elle espérait trouver la Vraie Croix.

Elle trouva une petite église, y pria et fit le vœu que si elle retrouvait cette croix, elle construirait à cet endroit une grande église. C'est ainsi que cette grande église vit le jour. C'est en fait Constantin qui la fit édifier, vers 328-337, sa mère étant morte trop tôt pour tenir sa promesse jusqu'au bout.

Il s'agissait au début d'une basilique en forme de croix, avec un toit en bois et une tour avec un dôme à la croisée du transept, qui fut sans doute détruite par un incendie. Elle fut reconstruite à l'époque de Justinien et aménagée avec des voûtes et des coupoles. On dit aussi que c'est un disciple du maître d'œuvre de Sainte-Sophie, à Constantinople, qui s'occupa de la reconstruction.

Au cours des occupations franque puis ottomane, elle fut plusieurs fois pillée et partiellement détruite. Les plus grands dégâts survinrent malgré tout lors d'un terrible tremblement de terre en 1773.

C'est en 1959 que débutèrent les derniers grands travaux de rénovation de la basilique, qui nous permettent de la voir aujourd'hui dans toute sa splendeur.

Les sculptures qui décorent l'église proviennent d'un temple antique de Demeter, qui se trouvait face au port de Paroikia.

Sur le flanc sud de l'église se trouve un baptistère du IVème siècle, le plus ancien et le mieux conservé de tout le Levant orthodoxe. Sur ce baptistère, on trouve une fresque qui est la plus ancienne des fresques retrouvées sur l'île de Paros. Elle daterait du XIème siècle et représente Saint-Georges.

Dans la basilique est hébergé un très joli musée byzantin dans lequel sont exposées des icônes aussi magnifiques que rares, des sculptures sur bois et bien d'autres merveilles ecclésiastiques de la période byzantine et de l'occupation ottomane.


jardin de la cathédrale de Paros

 Mais je vais vous montrer tout cela "un peu" plus en détail !

 entrée de la 
basilique

Si vous n'êtes pas en tenue suffisamment décente, voilà de quoi vous couvrir un peu avant d'entrer dans l'église...

de quoi se couvrir ...

À l'entrée, une belle icône recouverte de feuilles d'argent ciselé ... On la vénère puis on l'embrasse ...

icône ornée de plaques d'argent

En entrant, on peut allumer un cierge. Ils sentent bon la cire d'abeille, les cierges grecs ...

cierges de la basilique de Paros

Basilic et cire d'abeille ... Ça rend les visites plaisantes ! ;-)

basilic dans la basilique de Paros

On va accrocher un ex-voto ...

ex voto paros 1

... ou deux ... sous ses icônes préférées. Elles sont jolies, ces petites plaquettes de métal repoussé ...

ex voto paros 3

En levant la tête, on ne manque pas d'admirer les deux séraphins à six ailes qui encadrent ...

séraphins en angles sphériques comme à Sainte-Sophie

... le choeur de l'église.

entrée du synthronon san nikolaos

On y passe un bon moment, dans la basilique.

pope basilique paros 1

Le temps de regarder chaque détail ... Avez-vous vu cette poupée ...

chapelled e osia 
theoktisti

... bien cachée derrière le tombeau d'Osai Theoktisti ? À ce propos, je vais vous raconter une petite histoire : Celle de Theoktisti, d'ailleurs ... On raconte que cette jeune fille de Mytilène aurait été enlevée au VIIIème siècle, à l'époque byzantine, par des pirates. Elle aurait réussi à s'échapper du bateau et se serait échoué sur Paros, alors désertée, où elle aurait vécu 30 ans en ascète dans l'église que nous visitons maintenant. Enfin, celle de l'époque ... :-) On dit que sous le synthronon coulerait une source miraculeuse qui aurait abreuvé la jeune fille. Un chasseur l'aurait retrouvée là, presque un squelette. À sa mort, elle fut enterrée dans l'église et devint alors la patronne de l'île. Vous pouvez lui faire un petit coucou en passant .. ;-)

chapelle de osia theoktisti 2

Les garçons sont sortis un moment. Il faut dire que les odeurs d'encens sont entêtantes ...

clem et paul à l'extérieur de la basilique de paros

Cela me permet de remarquer ce portail baroque, qui fut installé sur une façade de la basilique au XVIIIème siècle. La façade fut supprimée lors des réfections dans les années 60 et le portique est resté là, juste posé contre un mur. Ce qui fait un drôle d'effet, en fait ...

reste du temple grec à paros

Juste à côté se trouve une petite chapelle, à l'extérieur du bâtiment principal. Elle a subi une rénovation au cours du XVIIème siècle.

Panaghia Ekatontapyliani "

Juste à côté, une cellule de moine est ouverte ...

Panaghia Ekatontapyliani 4

Et dans les murs, quelques éléments antiques ont trouvé leur place.

restes antiques

Bien.

 restes antiques basilique Paros

Rentrons à nouveau dans la basilique.

lustre basilique

On n'a pas encore tout vu.

icône aux mains d'argent

La chapelle Saint-Nicolas, par exemple, dont les colonnes proviennent d'un temple dorique de la période archaïque.

chapelle saint nicolas paros

Faisons maintenant le tour des icônes ...

Panaghia Ekatontapyliani 8

Il y en a beaucoup ...

Panaghia Ekatontapyliani 7

Le décor est riche et somptueux.

Panaghia Ekatontapyliani 5

Le baptistère se trouve au sud de l'église principale, à laquelle il est relié par un narthex.

le baptistère de la basilique de Paros

On le dit le plus ancien (IVème siècle) et le mieux conservé des baptistères de l'Orient orthodoxe. Il sera remanié au VIème siècle et ...

bassin baptistère

... on remplacera son toit par un dôme et des coupoles en calcaire polychrome.

 calcaire polychrome

Les fonds baptismaux remontent au IVème siècle, une époque où l'on procédait au baptême des adultes par immersion totale.


le bassin en marbre

 J'allais oublier de vous monter cela ... L'église possède un étage réservé aux femmes, le gynécée ... Une belle galerie surplombant la basilique.

gyneceum

La fresque qui suit représente la Vierge Nikopoios, ou Vierge de Victoire, encadrée par les archanges Michel et Gabriel. Elle remonte, comme les autres fresques de la basilique, au XVII ème ou au XVIII ème siècle.

fresque rouge

Sans arrêt, des fidèles se succèdent devant la Sainte pour la prier d'abord ...

Panaghia Ekatontapyliani

... et l'embrasser ensuite.

on embrasse la vierge d'Ekatontapili

Voilà, je ne peux que vous conseiller de passer un peu de temps dans cette merveilleuse basilique.

chapelle saint nicolas 

Encore un petit tour dans le cloître ...

Panaghia Ekatontapyliani 2

Et on ressort sur le port.

blue star ferries enseigne paros

On salue Zorba ...

grill zorba

Il est encore trop tôt pour déjeuner mais on a tous envie de grignoter quelque-chose ...

menu Zorbas

Avant de nous occuper de nos estomacs, on doit trouver la gare routière.

le moulin du port de paros

La voilà enfin, tout près du débarcadère, en fait.

la gare des bus de Paroikia

Nous voilà rapidement avec nos tickets de bus pour le village de montagne de Lefkes.

tickets de bus à paros

Prudente, je prends la pancarte des horaires de retour en photo. Il serait dommage de se laisser coincer sur l'île ce soir ! ;-)

les horaires de bus à Paros

Ah, voilà ce qu'il nous faut !

pâtissserie paros 1

Une boulangerie gigantesque où l'on voudrait tout goûter.

pâtisseries paros

La pâtisserie Ragoussis est une invitation à la gourmandise. La visite vaut le coup. Elle se trouve sur la place Mavrogenous et vous pourrez difficilement la louper !

couronne briochée à Paros

Après ça et comme nous avons encore une petite demi-heure devant nous avant que le bus ne parte, on se promène un peu dans la vieille ville.

boutique branchée paros

C'est joli, vraiment joli.

vers le château franc

Cela ressemble un peu à Naxos, en fait ...

paroikia 2

... mais en plus bobo. On se croirait vite à Saint-Tropez ou à Juan-les-Pins, en fait. Vous verrez ce que je veux dire lorsque nous reviendrons ici ce soir.

ruelle paros 1

Il reste néanmoins des tas de coins tout simples. Ce sont ceux que je préfère ...

paroikia 3

Il est temps de se rapatrier sur le bord de mer ...

paroikia 4

On salue ce poulpe mal barré ...

un poulpe à Paros

Et on attend notre bus en regardant le ballet des ferries dans le port de Parikia.

paul et clem à paros>

C'est bon, nous voilà dans notre car, roulant à vive allure sur les routes tortueuses de montagne, en direction de Lefkes, un petit village au centre de l'île.

Lefkes, c'est par lÃ

Lefkes est l'un des villages les plus peuplés de Paros et c'est le plus haut de l'île. Ce fut la première capitale de l'île, à une époque où l'on avait besoin d'être très en hauteur pour surveiller les attaques des pirates ...

lekfes

Ses maisons égéennes sont construites en amphithéâtre et forment un dédale de ruelles aux joints blancs si typiques des Cyclades.

lefkes 1

Les premiers résidents de Lefkes étaient des réfugiés venus de Crète et de Naoussa, au Nord de l'île.

la vieille église de Lefkes 2

Alors là, je vais juste vous laisser vous promener tranquillement ...

la vieille église de Lefkes

C'est tellement joli !


l'église de lefkes

Quand vous arriverez, vous trouverez ce grand panneau de bois ... Vous n'aurez plus qu'à faire votre programme ! ;-) Pas simple, hein !?

un restaurant ?

Lefkes est un village dans lequel on déambule sans but ...

Porte bleue et volet blanc

Notre but à nous, cela dit, c'est maintenant de trouver où déjeuner !

boulangerie de lefkes

Après avoir fait un tour de toutes les tavernes du centre, notre choix se porte sur la Taverna O Klarinos ...
taverne o klarinos

Une terrasse en étage, avec de grandes tables rondes, ce qui est toujours bien sympa pour faire la conversation ...

la taverne de lefkes

De grosses grappes de raisin au-dessus de nos têtes ...

treille lefkes

Les traditionnels pots à vin bien alignés sur les étagères.

les pichets à vin

Une vraie cuisine du coin ...

aegean cuisine 2

... avec des produits du coin !

nature morte aux escargots

Les escargots sont servis avec une sauce à l'ail, une sorte d'aïoli, la skordalia dont je vous parlais un peu plus haut, en fait, et sont un must dans le village. Ce monsieur, qui semble être le patriarche en ces lieux, s'en régale ! On appelle ici l'escargot "ο καράβολας", "o karavolas", et on le célèbre même lors d'une grande fête qui se tient dans le village le premier samedi qui suit le 15 août.

le propriétaire

Je vous laisse lire le menu ... Sachez que la viande rôtie n'est servie que le soir, même si elle est déjà en train de cuire et que l'odeur est assez terrible !

menu lefkes 2

Cela dit, vous trouverez plein de bonnes choses quand même ...

menu lefkes 1

... comme cet agneau au citron, délicieux ...


agneau au citron

 ... ou ces farcis. Dommage quand même, on est arrivé tard et il n'y a plus de poivron ... Cela dit, les tomates sont parfaites, alors ... ;-)

gemista lefkes

 En attendant les plats, je m'imprègne de l'ambiance du lieu ...

à table à lefkes

Cuisine vraiment grecque ...

horta 2

... servie en quantité plus que convenable ...

salade grecque et horta

Bière Alpha glacée ... Je l'adore, l'Alpha ... On déjeune en bavardant. L'addition reste très convenable, surtout pour un village touristique. Bref, une bonne expérience. Encore une ! ;-)

alpha et guide à lefkes

Ensuite, nous envisageons un instant de suivre, à pied, la Route Byzantine que l'on dit très jolie ...

chemin byzantin

Elle part d'un peu plus bas dans le village ...

lefkes 11

À droite de cet édifice très coloré. Une enseigne grattée indique qu'il s'agissait avant d'un Kaféneion, de ces cafés pittoresques où les hommes venaient se retrouver, komboloï à la main, pour boire l'ouzo ou le raki et discuter entre eux ...

lefkes 9

Mais les rues sont escarpées ...

paul dans les rues de lefkes

... et il fait bien chaud ...

 paul à Lefkes

Alors nous resterons dans le village ...

folklore museum

De toute façon, je pense qu'il y a suffisamment de belles choses à voir ici pour ne pas avoir besoin de trop nous éloigner du centre.

centre traditionnel

C'est avec des étoiles dans les yeux que l'on commence notre promenade.

lefkes 16

La vie a l'air bien douce, dans ce village-là ...

lefkes 13

Je crois qu'on sait bien profiter des choses simples de la vie, ici.

lefkes 8

C'est tout ce que j'aime ...

poisson sur le sol

Et c'est un peu comme cela que je vis.

lefkes 6

Une jolie pancarte et me voilà aux anges ! :-)

lefkes 5

Une église blanche sur un ciel bleu marine et mon bonheur est complet !

lefkes 4

Un étroit escalier chaulé, pavé de gros joints blancs et je me prends à rêver ...

lefkes A

Ça ressemblerait à quoi, une vie ici à l'année ?

l'église sous l'arche

Ben oui, moi, depuis que je suis dans les îles ...

paul et lala à Lefkes

... j'ai un peu de mal à imaginer ce que sera notre retour ...

maison blanche Lefkes

Et je ne suis pas la seule de la troupe. Je crois que la Grèce nous a tous conquis !

pots grecs

Tout y est mignon, sur ces iles ...

l'église en miniature

On ne voudrait jamais les quitter !

que de bleu !

Bon, en même temps ...

terrasse bleue

... elles ne sont pas à l'autre bout du monde non plus ... ;-)

raisin rouge

Pas trop difficile de venir s'y ressourcer si le besoin se fait trop sentir !

sous les frondaisons

Pour l'instant, je vous assure qu'on fait le plein de belles images.

sous les frondaisons 2

Le plein de bons moments.

clem et lala à Lefkes

Nous voilà, chemin faisant, devant l'impressionnante église de la Sainte-Trinité, édifiée en 1835 en marbre de Paros. Une église à trois nefs ...

cathédrale de Lefkes

... et à deux gros clochers. Elle est malheureusement fermée lorsque nous arrivons ...

devant la cathédrale de Lefkes

Pas grave, on en fait le tour en admirant le paysage en terrasses.

la campagne de Lefkes

On tente de repérer tous les moulins alentour ...

moulin complet

... et on finit par aller faire un tour au cimetière.

cimetière lefkes entrée

Lui aussi, il est en pente ! Je descendrai avec Paul et Clément. Les autres resteront en haut, effrayés à l'idée de devoir faire le chemin en sens inverse. Il faut dire qu'on est déjà bien bas par rapport à notre point de départ et que tout ce qui se descend devra être remonté ! ;-)

l'escalier du cimetière

J'aime les cimetières grecs.

vieille dame au cimetière de Lefkes

Un peu comme chez nous, surtout à Nice, les tombes sont ornées de portraits des défunts ...

 famille grecque

On pourrait presque dire que cela met un peu de vie dans le cimetière ! ;-)

un pope au cimetière

Je m'arrête un long moment dans la première partie du cimetière. Ici sont principalement enterrés des aviateurs, tous morts en 1947, sans aucun doute pendant la Guerre civile grecque qui fit rage entre février 1946 et octobre 1949.

Quelques mots à propos de cette guerre qui fit opposa les partisans royalistes aux opposants communistes organisés en armée, l'ELAS.

Plaçons-nous dans le contexte ... La Seconde Guerre mondiale voit l'émergence en Grèce de groupes de résistance contre les Italiens et les Allemands. La Grande-Bretagne, après le départ des Allemands, se débrouille pour protéger le gouvernement royaliste contre ces groupes communistes qui occupent alors la majorité du pays. Un accord secret entre Churchill et Staline, en 1944, va accorder 90% d'influence aux Britanniques. Une bonne illustration de la Guerre Froide.

La résistance communiste grecque, organisée en armée (l’ELAS), se rebelle et de violents combats l'oppose aux troupes royalistes soutenues par les Britanniques. Au retour du Roi Georges II de Grèce dans le pays, la guerre civile reprend en 1946 et durera 3 ans.

mort en 1947

Les communistes de l’ELAS (30 000 soldats dont 10 000 femmes) forment un Gouvernement Démocratique Provisoire (le "gouvernement des montagnes") dont leur général Markos Vafiadis devint le premier ministre. Ils bénéficient du soutien des communistes albanais et yougoslaves.

Le gouvernement monarchiste grec, qui était soutenu par les Britanniques, d'abord militairement puis financièrement, reçoit ensuite le soutien économique des Américains.

Après la mort de Georges II en 1947, c'est son fils Paul Ier qui continue la guerre. Celle-ci sera gagnée le 29 août 1949 par le monarchiste Thrasyvoulos Tsakalotos.

La guerre a fait environ 150 000 morts et 1,2 million de sans-abris. Elle laisse le pays déchiré et ruiné.

La Grèce, seul pays libre derrière le rideau de fer, devient un solide allié du Bloc de l’Ouest, adhérant à l’OTAN en 1952 devenant la principale base occidentale d’Europe orientale.

mort en 1947 aussi

C'est émouvant, non ?

couple grec

On remonte du cimetière.

devant l'église de Lefkes

Le pope s'en vas'en va ! ;-)


le pope de Lefkes 2

Il nous reste pas mal de temps avant de reprendre notre bus. Nous allons donc nous asseoir un peu ...

kafeneio tis marigos

Le café de l'autre côté de la place de l'église nous semble tout indiqué.

frappé or lemonade

L'intérieur est mignon ...

dans la taverne de 
Lefkes

... mais une table sur la ruelle se libère et on s'y précipite.

terrasse toute simple

Tiens, notre pope repasse.

le pope de Lefkes

De l'autre côté de la ruelle, des oiseaux en cage chantent.

cages à oiseaux

On commande cafés frappés et citronnade fraîche ...

limonade ou café ?

Et aussi deux parts de ce divin gâteau à l'orange : Le Portokalopita dont je vous ai donné la recette dans le billet précédent.

gâteau à l'orange

Et ici, il est trop, trop bon !

goûter à Lefkes

Tellement bon que Clément est chargé par le patron de nous en découper un autre morceau ! ;-)

clem coupe le gâteau à 
l'orange

Là, je peux  tranquillement dépiauter la bête, histoire de voir à quoi ressemblent ses entrailles. Les deux premières parts furent avalées trop vite ... Le feuilletage des feuilles de filo est superbe ! Une belle nature-morte ... Et comme c'est bon, encore une fois !

gâteau à l'orange 2

Trois assiettes vides en sont la preuve !

goûter terminé

On repart ensuite traîner dans les rues ...

grille église Lefkes

La fin de l'après-midi arrive. La morsure du soleil se fait moins insistante ...

chat noir à Lefkes

Les chats sortent de leur cachette.

chat N°2 à Lefkes

Les volets resteront clos encore un moment ...

volets verts

Lefkes est un village d'artistes ...

artiste à Lefkes

On a encore un petit moment avant que notre bus arrive.

sous un arbre, Lefkes

Ça y est, dans tous les restaurants, les tournebroches sont en marche ... J'adorerais goûter à cet agneau rôti dans une papillote de papier sulfurisé ...

gigot en papillote

On grimpe dans les rues avoisinantes. Remarquez la jolie girouette ...

girouette

Encore quelques photos de jolies pancartes ...

Giouli

J'en comprends certaines mieux que d'autres ... ;-)

douceurs

Lala lit son bouquin à l'arrêt de bus. Ce dernier devait passer à 17h25. Il est 18 heures et toujours rien en vue ... Ne jamais croire les horaires de bus dans les montagnes des îles ... ;-)

Lala lit

On finit par arriver à Parikia vers 19 heures ... Notre ferry repartira à 20 h 30. Cela ne nous laisse pas trop de temps pour nous promener !

paroikia le soir

On a le temps quand même de repasser devant le grand mur d'enceinte de la ville. Étonnant mélange de blocs de marbre et de colonnes couchées !

dalles de marbre et colonnes

Pour dîner, on va devoir faire vite.

le soir à Paaroikia 2

Les lumières de la ville s'allument.

le soir à Paroikia 3

Spectacle charmant.

le soir à Paroikia 4

Je repère un bazar un peu comme celui de Tzimplakis, à Naxos.

pantopoleion Paros 

 Mais non, je n'y achèterai rien ! Il faut savoir se raisonner, des fois ! ;-)

bazar Paros

La nuit tombe ...

ciel bleu de nuit sur Paros

Les boutiques sont toutes ouvertes, incitant  les touristes au shopping ...

paroikia le soir, encore

... avant d'aller dîner dans des patios charmants.

porte bleue et mur jaune à Paros

Les chats profitent de la fraîcheur, absolument insensibles aux passants pourtant très nombreux ...

chat rouquin

Quelques kalamakis avant de partir ...

ta kala ….. makia

On rentre une dernière fois saluer la basilique aux cent portes ...

clocher de paros la nuit

Ainsi éclairée, elle est encore plus belle que ce matin.

la basilique la nuit

La journée a passé vite et on l'a adorée. Le retour en ferry se passe vite et bien. Allez, on file se coucher ! ;-)

la basilique la nuit 2

J 7 : Aujourd'hui, ce sera journée tranquille.

les oliviers de chez Tito

Petite balade à la plage. Comme les autres ...

les grecs de bon matin

... nous admirons Club Med 2 qui a jeté l'ancre dans la baie d'Agios Prokopios.

club med 2

Zoé est déjà au boulot au club de plongée.

zoé  club plongée

Évidemment, leur bateau paraît tout petit, devant le paquebot ! ;-)

scuba diving

Ce matin, donc, pas de bouzouki, non ...

greek night

... mais un sérieux petit-déj chez Ilias pour ceux qui le souhaitent !

petit déj chez Ilias

Ensuite, avec Philippe, Paul et Clem, on décide d'aller à pied jusqu'à la lagune. On croise un troupeau de moutons à la sortie de Prokopios.

moutons à Prokopios

Et on continue à grimper. Parce que la route grimpe, à cet endroit ...

rochers

Et soudain, la lagune est en vue. Plutôt sèche mais en vue ! ;-)

lagune

Là, on hésite. On rentre ? Et si on poussait jusqu'à Hora ? Après tout, 5 km, c'est très faisable ! Bon, on ne va pas marcher au bord de la route, c'est moche ... et ce peut être dangereux ...

sur la route

On va "couper" à travers dunes, plutôt.

premier bord de mer

Couper est mis entre guillemets à dessein parce qu'avec notre système, on doit bien doubler notre trajet ! ;-)

la mer et derrière, Hora

Le Meltem souffle horriblement, ce matin.

surfing Naxos

On se prend du sable plein les yeux, plein les cheveux. Ça gratte ! ;-)

paul dans l'eau

Mais on en prend plein les yeux aussi !!!  C'est somptueux !

quelques ruines

Alors tant pis pour le vent, on va s'en accommoder. Se mettre à l'abri dès que l'on peut ...

fenêtre sur mer

Photographier les yeux seulement entrouverts ...

clem au bord de l'eau

... et protéger l'appareil photo des embruns.

quelques vagues, merci le Meltem

 ... et du sable.

 fleurs blanches de bord de mer

Et des kilomètres dans le sable, ça use, ça use ...

dune

J'en viens à me demander si nous arriverons à Hora avant la nuit ! ;-)

l'eau est agitée

Non, je plaisante. Au bout d'un moment quand même, nous finissons par arriver. Et par un heureux hasard, nous arrivons devant chez Ariston ...

ariston deuxième fois

... celui qui fait de si bons gyros !!!

gyros et kalamaki

Notre déjeuner est une belle récompense. Non seulement on peut s'asseoir mais on n'a plus le vent dans la poire !!! Je vous fais des rimes, en plus ! ;-)

alpha beer

Cafés frappés et dessert commun au Rendez-Vous ...

glace et café frappé

Petite déambulation digestive ...

poulpes et gouna sur un bateau

... sur le front de mer.

pêcheur et ses poulpes

C'est l'heure de la sieste, on dirait ? ;-)

chat sous un olivier

On passe à la boutique des coopératives de producteurs de Naxos.

chez le boucher

J'y achète du porc.

emplettes

Et puis deux ou trois autres bricoles !

glyco, mastha sweet et mahlepi

De bonnes bricoles !

cerises confites et Yaourt

 Je suis contente de trouver de la pâte à sucre aromatisée au mastic, avec laquelle je pourrai refaire des "submarines" comme à Athènes ...

mastiha sweet

En arrivant, je découpe mon porc ...

 morceau de porc

...  et le mets à mariner, comme Jamie Oliver dans son "Jamie does Athens", avec de l'huile d'olive, du jus de citron, de la menthe sèche et de l'origan séché lui aussi ... j'allais oublier l'ail haché ...

porc mariné

Vous avez vu ma jolie menthe de chez Tzimplakis ? Elle sent le chewing gum. Incroyable !!!

menthe fraîche

J'enfile des poivrons allongés sur des brochettes. Je les badigeonne d'un peu d'huile d'olive ...

viande marinée et poivrons

Un petit lézard me surveille ...

porte-bonheur

On allume le feu ...

fire in progress

On met nos poivrons à cuire ...

poivrons dans le feu

Quand ils sont cuits et que la peau est brûlée, on les retire du feu et on les épluche.

poivrons grillés

On les vide de leurs graines, on les taille en lamelles que l'on assaisonne, toujours comme Jamie, avec de la menthe fraîche, pas mal d'aneth, un peu de vinaigre, de l'huile d'olive, du sel et du poivre.

condiment aux poivrons

On goûte pour équilibrer les parfums, surtout ...

pites et chutney de poivrons

On met les brochettes de porc mariné à cuire et quand elles sont bien dorées, on les sale, on les poivre ...

les kalamaki de Prokopios

... et on les sert sur une pita chaude avec un peu de condiment aux poivrons ...

home made souvlaki

... et une belle cuillerée de yaourt grec très épais. On saupoudre d'une pincée de paprika et ... on se régale !!!

souvalki façon Jamie

Voilà qui marque la fin de cette première découverte de Naxos. Bientôt, je vous le promets, vous aurez la seconde. On terminera même par une dernière journée à Athènes ... Mais c'est une autre histoire ... ;-)

Pour l'instant, donc, je vous laisse avec une recette de tsoureki. La brioche de Pâques avant Pâques ... Vous aurez le temps de vous entraîner ... ;-) La recette provient d'un chouette site, ...

Tsoureki de Pâques ...

tsoureki 3

Ingrédients pour deux tsoureki ou bien une énoooooorme !!!

- 135 g de beurre, à température ambiante
- 135 g de lait, à température ambiante
- 200 g de sucre
- 4 oeufs moyens, à température ambiante
- 870 g de farine T 55
- Deux sachets de levure lyophilisée
- 100 g d'eau tiède
- Le zeste d'une orange
- 3 g de mastic
- 4 g de mahlep moulu
- 1 oeuf et 1 cuillère à soupe d'eau pour la dorure

 Préparation : 

1. Placez dans le mortier les larmes de mastic, ajoutez une pincée se sucre, et écrasez jusqu’à obtenir une poudre fine. Pour ma part, je fais tout cela avec un moulin à café électrique.

2. Mélangez la levure sèche avec les 10 cl d’eau.

3. faites fondre le beurre. Quand il est juste fondu, ajoutez le sucre et le lait. Le mélange sera alors tiède. On peut alors ajouter le mélange levure + eau. Si le mélange était trop chaud, il pourrait inactiver la levure.

 4. Dans la cuve du robot, mélangez la farine avec le zeste d'orange, le mahlep et le mastic moulus. Ajoutez ensuite le mélange lait + Levure + œufs + beurre + sucre. Pétrissez à vitesse moyenne une dizaine de minutes, ou jusqu'à ce que la pâte soit bien élastique et se décolle facilement des bords du bol pétrisseur. Résistez à rajouter de la farine. La pâte doit être souple et légère.

5. Placez le bol, couvert d'une feuille de film plastique huilé, dans un endroit tiède et laissez pousser la pâte deux heures, ou jusqu'à ce qu'elle ait doublé de volume.

 tsoureki 1

 6. Sortez-la du bol, dégazez-la en la repétrissant quelques secondes et séparez-là en trois parties. Ou en six si vous voulez faire deux brioches ... Étirez chaque pâton pour obtenir trois ou six cordons que vous tresserez en natte. Laissez pousser une heure encore sous un torchon.

7. Pendant ce temps, préchauffez le four à 170°C. Quand la pâte est bien gonflée, badigeonnez-la du jaune d'œuf dilué dans un peu d'eau. Enfournez pour une quarantaine de minutes, en surveillant la couleur. Si la brioche dore trop vite, on peut la couvrir d'une feuille d'alu. Vérifiez la cuisson en glissant une pointe de couteau au centre de la brioche. Laissez-la tiédir avant de la déguster.

 tsoureki 2



33 commentaires:

  1. J'arrive à la fin de cet article avec regret et tristesse.
    J'ai été emportée par ce beau voyage.
    Je me demande comment les poulpes sont préparés avant d'être grillés.
    Merci Hélène :)
    Bon après midi, bisous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les frères Pourcel racontent que le poulpe était mis traditionnellement à sécher car on le gardait pour les jours de jeûne. En effet, la bestiole étant dépourvue de sang, on pouvait la consommer ces jours-là ... On continue à les suspendre par tradition mais en fait, ils sont le plus souvent cuisinés frais. Les plus petits sont grillés (marinés ou non) et les autres sont coupés en morceaux puis cuisinés en sauce ou bien mis en salade ...

      Voilà ! ;-) Pas de regret à avoir, Carole, un second bien naxiote suivra "bientôt" !

      Supprimer
  2. Metaki Hélène..c'est a couper le souffle..Le bleu..le blancg..toute ta famille semble adorer.
    Quelle joli nid vous aviez..et quel shopping..La mer..le soleil..la bouffe..les acteurs de cinéma (vos fils)..très beaux.
    Je peux le dire..:)
    Le tampon pour les prosphores..ton nouveau brasero..tes ingrédients..combien de temps y avez-vous passé?
    Super billet..merci beaucoup!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On a passé une semaine à Athènes puis deux semaines à Naxos. ça nous a laissé le temps de bien nous reposer ... et de bien connaître "notre" île ! Le second billet sur Naxos te montrera l'intérieur de l'île ... Superbe aussi !

      Supprimer
    2. Il me fera plaisir de vous suivre..c'est trop beau.

      Supprimer
  3. Pour ainsi dire, je ne me sent pas dépaysée, cela ressemble à notre vieille ville en plus entretenu , sinon, les ruelles , les marches, les portes, pareil, j'ai adoré la boulangerie, deux gouttes d'eau comme celle de mon enfance, on y entrait jusqu'au fournil pour y chiper les cacahuètes qu'on apportait à griller par les commerçants de cacahuètes, alors les boutiques des produits artisanaux je n'en sortirais pas non plus quoiqu'on en a presque pareil, pour le brasero, toutes les maisons modernes ou pas, on en a, alors Hélène, si tu as un coin jardin, et quand tu tailles tes arbres, garde les grosses branches que tu scies en tronçons de 20 cm environ, puis tu creuses un trou bien profond qui pourrait prendre tout le bois, tu allumes un feu à l'aide de brindilles et tu laisses brûler jusqu'à noircir pour avoir du charbon, dès que que tu remarques que çà devient cassant ( tu tapes dessus)et le coeur noir, tu stoppes la "cuisson"en les couvrant de terre tu les étouffes hihi, le lendemain ils sont froids et tu as du charbon que tu ranges pour ton brasero, attention, tu ne dois pas laisser se consumer et devenir de la cendre, d'où la nécessite de grosses branches

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Zika, je n'ai pas de jardin mais j'aime ce que tu me racontes-là ! J'étais sûre que ton coin de pays avait des ressemblances avec la Grèce. Et avec notre Côte d'Azur, aussi. Ça, c'est sûr ! ;-) Bisous

      Supprimer
  4. j'aime voyager en ta compagnie, tout y est .....je dis bien tout, MERCI

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi de passer à chaque fois par là et de me laisser un petit mot ! Bisous, m'dame !

      Supprimer
  5. Merveilleux!! on en voudrait encore et encore!!! Bisous Hélène

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y en aura encore un peu dans pas trop longtemps, Michèle ...

      Supprimer
  6. Merci merci merci pour ce beau voyage et à très vite pour la suite !!!!!
    Amitiés de Mylène

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Mylène. Cela ne devrait pas trop traîner ! ;-) Bises

      Supprimer
  7. Je viens de passer quelques minutes merveilleuses!! des photos magnifiques, des endroits charmants !! un vrai régal !merci Hélène de nous faire partager ce beau séjour
    bises
    sicacoco

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que cette île est charmante ! Bises, Sicacoco

      Supprimer
  8. Ces lieux me semblent paradisiaques, j'ai passé un excellent moment devant mon écran, merci!

    RépondreSupprimer
  9. Une escale charmante et gourmande...Que de jolies choses. Merci Hélène pour ce voyage

    RépondreSupprimer
  10. Quel beau voyage je viens de faire, tout ce bleu, ce blanc, ces petites ruelles, les bougainvillers, les chats (j'adore les chats) et surprenant ces poulpes qui pandouillent... Merci un vrai dépaysement. Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai toujours eu envie de les voir pendouiller "en vrai", ces poulpes ! ;-) Bisous, Jackie

      Supprimer
  11. Heureusement que tu es là pr me faire voyager! Bisous

    RépondreSupprimer
  12. le frappé, sérieux, ya que les grecs pour le réussir aussi bien !! après des mois d'entraînement quotidien quand je vivais à Mytilini, je n'y suis jamais arrivée, du coup d'en voir autant dans ton billet du jour me donne encore plus envie de me réconcilier avec la grèce; un jour j'y retournerais, j'en suis sure maintenant !

    RépondreSupprimer
  13. Quel décor de rêves dis donc tu nous fais voyager! je ne savais pas qu'ils étendaient des poulpes comme ça devant les commerces ! et les desserts ont l'air tellement bons! miam!!

    RépondreSupprimer
  14. Que ces couleurs sont belles! Avec le froid et la pluie qu'on a chez nous en ce moment, ca parait encore plus depaysant et desirable.

    RépondreSupprimer
  15. Quel joli reportage ensoleillé! Ca me donne bien envie de découvrir cette partie de la Grèce. Bravo pour ton tsoureki, il est absolutement magnifique! :)

    RépondreSupprimer
  16. Crénon, des bières que je ne connais pas, Naxos non plus d'ailleurs et tes belles photos donnent envie d'y faire un tour, d'y flâner et de déguster quelques petites salades ou grillades, et je ne parle pas des poulpes, je suis fan. Bisous à tous.

    RépondreSupprimer
  17. Bonjour Hélène , pour quand le prochain billet , j'espère qu'il sortira bientôt avec halloween peut être ! J'ai eu avec ma fille ' qui a eu de gros problèmes de santé une mauvaise passe ' et , vos reportages m'ont bien tenus compagnie . Merci et à bientôt de vous lire !

    RépondreSupprimer
  18. Entre les frasques de d'Ariane et de Thésée, les cours d'histoire et d'histoire de l'art, les poulpes séchées, tout ce bleu et ce blanc lumineux, sans oublier les chats, il va falloir que je revienne découvrir ton voyage en détail plus longuement. Bisous

    RépondreSupprimer
  19. Bonsoir Hélène,
    Cela donne vraiment envie d'allez y faire un tour, les photos sont super belles, et franchement ce n'est pas cher non, pour sur chez nous c'est plus cher, en plus en été il triple voir quadruple les prix.
    Merci Hélène pour ces belles photos qui nous font voyager sans bouger de chez nous, j'attend avec impatience les autres photos pour la préparation pour les Fêtes de Noël, gros bisous a vous et a très bientôt.

    RépondreSupprimer
  20. Ton billet fait l'éloge à ce formidable pays ! si je m'écoutais, mon prochain voyage serait la Grêce. Je garde dans un coin de ma tête tes belles photos, ces détails merveilleux que tu soulignes font le bonheur de mon âme voyageuse pour un futur plus ou moins proche. J'ai aimé ces produits locaux pour leur simplicité et leur authenticité, les chats qui semblent plus nombreux que les habitants et la palme a celui qui veille sur la tombe (j'ai vu recemment un reportage sur les chats sans poils, il faut leur mettre de la crême solaire !!!) ton brasero, les bracelets de Paul, toutes les enseignes, le bleu du ciel si intense contre le blanc des murs, le musée avec la statue de style Praxitèle... je reviens demain pour la partie 2
    Bises

    RépondreSupprimer
  21. Coucou Hélène
    Encore de beaux paysages, de belles tablées, de jolies photos qui donnent envie de déambuler. Le poulpe qui sèche au soleil me rappelle des souvenirs d'ailleurs.
    J'aime la densité de tes articles, le côté voyageur très organisé qui donne plein de pistes pour ceux qui viendront piocher quelques idées de balade.
    Merci d'être notre reporter préf Hélène on se régale

    RépondreSupprimer