21 avril 2017

Le Printemps est bien installé ... Le juste moment pour préparer un délicieux fraisier ... On invite les copains ... Curry Party Tonight !!!



mosaïque blog printemps 2017


Ça y est, le printemps est vraiment installé, semble-t-il ! Les glycines sont en fleurs. Leur parfum est un régal dans nos rues ...

glycine et palmier

Notre nouveau citronnier commence à bien fleurir lui aussi. Il a l'air de se plaire ici.

le citronneier est en fleurs

Les jeunes pousses fleurissent sur les étals du marché ... Le renouveau de la nature fait du bien à tout le monde ...

cressson nouveau

On ressort les vieux magazines ...

saveurs

- Ce Saveurs de l'été 2012 sera aujourd'hui à l'honneur -

saveurs été 20&é

... et on prépare à manger aux copains. Ceux du boulot sont particulièrement vernis, cette année ! 😀 On a plus que jamais besoin de se faire du bien ! Au menu de ce mercredi-là, entre deux réunions, une salade de pâtes aux petits pois frais et pois gourmands croquants, parsemée de miettes de feta, de plein de menthe fraîche et de petites feuilles de roquette du marché. Une poignée d'amandes effilées et le tour est joué ... La sauce est un pesto citron-menthe ...

salade de pâtes aux pois frais et pois gourmands, pesto de menthe aux amandes, au parmesan et au citron

Je vous laisse un aperçu de la recette ici. Rien n'est à modifier, tout est parfait. D'ailleurs, pourquoi voudrait-on bidouiller une recette déjà parfaitement aboutie ? ;-)

pâtes saveurs été 2012

Pour le dessert, je propose un gigantesque Eton Mess, toujours aussi facile à faire en mélangeant au dernier moment de bonnes fraises bien sucrées, de la crème fouettée et de beaux morceaux de meringue. Meringues que mon nouveau four réussit à la la perfection, soit dit en passant ... Quelques feuilles de menthe cueillies au jardin ... Un régal express !

eton mess

Sinon, c'est aussi le premier printemps de notre Bounty !

exercice

À juste 10 mois, il aime explorer la maison dans tous ses recoins ...

herbe à chat

Cela fait seulement un mois que nous l'avons rencontré ...

chaton dans la cuisine

... et nous avons l'impression de toujours l'avoir eu à nos côtés.

sur la table

Il a déjà ses habitudes avec chacun d'entre nous ...

les copains

... et vit à notre rythme ...

le livre des Baltimore

... sans aucun problème ! :-)

sieste

Un vrai rayon de soleil, ce petit chat !

bounty et la nappe du dîner

Même s'il nous empêche de mettre le couvert chaque soir en s'enroulant dans la nappe ... Quel clown !

clément essaye de mettre le couvert !

Bon, et si on reparlait cuisine, maintenant ? Le printemps voit l'arrivée des fraises, et qui dit fraises dit chez nous furieuses envies de fraisiers ... Un post sur le blog de Samar  a achevé de me tenter ... Il me fallait un dessert pour aller déjeuner un dimanche midi chez ma copine Mary et j'ai donc laissé tomber ma recette habituelle pour suivre sa façon de procéder. En fait, c'est surtout pour le biscuit que sa recette est plus pratique que la mienne ! Le reste ressemble bien mais là, je dois dire que j'en referai plus souvent. J'ai horreur de battre mes oeufs des plombes au batteur électrique au-dessus d'un bain-marie. Je trouve ça tellement peu pratique !!! ;-)


Je vous mets ici le lien direct de l'article sur le blog de Samar, que tout le monde ici doit déjà connaître, cela dit, et vous trouverez donc la recette de ce simplissime et délicieux fraisier par là.

Le Fraisier comme le fait Samar :

fraisier 2

Ingrédients pour 8 personnes :

 Pour la génoise :

- 120 g de farine
- 120 g de sucre
- 4 oeufs

Pour la crème mousseline :

- 500 g de lait entier
- 1 gousse de vanillé
- 200 g de sucre
- 2 œufs + 1 jaune
- 50 g de maïzena
- 200 g de beurre

Sirop :

- 100 ml d’eau
- 125 g de sucre
- 25 g de sirop de fraise (Samar met du coulis de fraise)

Au moins 500 g de jolies fraises sucrées et pas trop grosses, si possible toutes de la même taille.

 - Pâte d'amande verte ou rose pour décorer

Préparation :

Pour la génoise ...

1. Préchauffez le four à 180°C.

2. Tapissez une plaque de cuisson de papier sulfurisé ou utilisez une plaque à biscuit roulé en silicone graissée au spray anti-adhésif. C'est à mon avis le plus simple ...

3. Placez les œufs et le sucre dans le bol de votre processeur et battez à grande vitesse pendant une quinzaine de minutes (oui, c'est long mais nécessaire ... Déjà, on vous évite le "fouettage" au bain-marie alors ne vous plaignez pas ! 😀 ) et commencez à battre à grande vitesse durant 15 minutes, ou jusqu’à ce que le mélange triple de volume.

4. Tamisez la farine au-dessus du bol et incorporez-la délicatement à l'aide d'une spatule. Répartissez la pâte dans votre plaque préparée. Enfournez pour une douzaine de minutes. La génoise doit être cuite mais pas sèche, néanmoins. Démoulez et laissez refroidir la génoise.

5. Préparez le sirop : Dans une casserole, mélangez l'eau et le sucre. Portez à ébullition, retirez du feu et laisser refroidir avant d'ajouter le sirop de fraise.

fraisier 2

6. Préparez la crème mousseline : Portez à ébullition le lait avec la moitié du sucre et la gousse de vanille fendue en 2. Dans un saladier, battez les œufs et le reste de sucre jusqu’à blanchissement. Incorporez la maïzena et versez le lait bouillant sur la préparation tout en remuant. Reversez la préparation dans la casserole et remettez sur le feu tout en remuant jusqu’à épaississement. Versez la crème dans un saladier, filmez au contact et laissez refroidir.

Fouettez le beurre mou dans votre processeur pendant 1 minute puis ajoutez la crème pâtissière 1 cuillerée à soupe à la fois. Battez jusqu’à obtenir une belle texture lisse.

Coupez quelques fraises en deux, de quoi faire le tour de votre gâteau, et réservez-les.

Placez un cadre  à pâtisserie (cercle ou rectangle, comme ici) sur votre plat de service.  Découpez votre plaque de génoise en deux morceaux aux dimensions de votre cadre.

 fraisier 3

Placez l'un des deux au fond du cadre. Disposez tout autour les fraises, la partie tranchée vers l’extérieur, contre le cadre.

 Faites-vous aider par un marmiton compétent, si besoin ! 😺

surveillance

 Imbibez cette génoise de sirop.

fraisier 1

Recouvrez le fond de génoise d'un peu de crème mousseline et répartissez les autres fraises pointe vers le haut. Recouvrez de crème en vérifiant qu'il y en ait partout entre les fraises. Déposez la seconde tranche de génoise, Imbibez-la également d'un peu de sirop et étalez une très fine couche de crème mousseline.

Étalez finement la pâte d'amande colorée et découpez-en un morceau de la taille de votre fraisier. Poser délicatement sur le gâteau. Décorez la surface selon votre goût. Je vous signale que le fraisier traditionnel est assez kitsch, quand même ! 😀 Placer au frais jusqu'au moment de servir, non sans avoir au préalable décerclé la bête ! Ensuite, il n'y a plus qu'à se régaler !

Fraisier

Et puisque l'on parle des copains, nous avons eu à dîner, la semaine dernière, notre amie Valérie et sa famille. Une façon d'à la fois les remercier pour leur aide lors de notre déménagement et aussi de leur faire découvrir notre maison un plus habitée ...

dîner indien

On a opté pour un menu indianisant ... Je vous raconte un peu ce que l'on a décidé de préparer ? Commençons par partager un verre de ce délicieux et léger apéritif, alors ...

Un Cocktail aux Fraises et à la Clairette de Die ...

cocktail aux fraises

 Ingrédients pour 8 -10 personnes ...

- 1 bouteille de Clairette de Die "Tradition"
- 1 bouteille de 75 cl de limonade à l'ancienne
- 25 cl de Grand-Marnier
- 2 citrons verts
- Quelques feuilles de menthe fraîche
- 3 cuillerées à soupe de sirop de fraise des bois (ou de sirop de fraise de bonne qualité)
- 1 belles poignée de fraises.

Préparation :

Commencez par mélanger une heure à l'avance la Clairette, le Grand-Marnier, les citrons verts coupés en tranches fines, les feuilles de menthe entières, les fraises tranchées et le sirop de fraise des bois. Si vous avez un récipient qui ferme, c'est l'idéal. Sinon, une carafe fera l'affaire aussi. Réservez au frais. Au moment de servir, ajoutez une poignée de glaçons et la limonade.


Pour accompagner le cocktail, des poppadums, ces galettes frites de farine de pois chiches, seront idéales.  On les accompagnera de quelques sauces dans lesquelles il sera agréable de faire trempette.

apéritifs indiens

Un chutney de coriandre, d'abord. Une sauce très fraîche et très aromatique. Toutes les idées qui suivent proviennent encore une fois du livre des Hairy Bikers ...

Le Chutney de Coriandre au Yaourt ...

chutney de coriandre

Ingrédients :

-100 g de coriandre fraîche
- 1 petite poignée de feuilles de menthe fraîche (environ 30 feuilles)
- 2 piments verts épépinés (dosez selon votre goût ... et votre résistance !)
- 10 g de racine de gingembre frais, épluchée et râpée
- 4 oignons verts (nos cébettes du Sud), grossièrement hachés
- 1 cuillerée à soupe de jus de citron
- 2 cuillerées à café de sucre en poudre
- 1/4 de cuillerée à café de sel fin
- 3 cuillerées à soupe de yaourt brassé

Préparation :

1. Raccourcissez les branches de coriandre en gardant, en plus des feuilles, 5 bons centimètres des tiges pour booster l'arôme de votre chutney. Mettez feuilles et tiges dans votre mixeur. Ajoutez les feuilles de menthe, les piments, le gingembre, les oignons verts le jus de citron, le sucre, le sel le yaourt et trois cuillerées à soupe d'eau froide. Mixez jusqu'à obtenir une purée d'un joli vert. Réservez au frais et servez avec vos poppadums.

On continue avec un autre condiment ...

Le Chutney de Noix de Coco et Coriandre ...


chutney de coco

Ingrédients :

- 150 g de copeaux de noix de coco
- 1/2 cuillerée à café de gros sel
- 1 long piment vert, épépiné et finement haché
- 10 g de gingembre frais pelé et râpé
- 2 cuillerées à café de sucre en poudre
- Le jus d'un citron vert
- 17,5 cl d'eau froide
- Les feuilles finement hachées d'un petit bouquet de coriandre

Préparation :

Placez la noix de coco et le sel dans un bol. Ajoutez le piment, le gingembre, le sucre, le jus de citron vert et l'eau. Laissez reposer pendant une dizaine de minutes, le temps que la noix de coco se réhydrate et gonfle.

Ajoutez la coriandre puis versez le mélange dans un bol. Servez avec les poppadums.


Et voilà une autre trempette agréable ...

Relish à la Tomate et à l'Oignon ... Un condiment rafraîchissant originaire de la région du Kerala ...


tomato relish


Ingrédients :

- 1 petit oignon rouge épluché et coupé en rondelles très fines
- 2 tomates (environ 275 g)
- 1 petit bouquet de coriandre, effeuillé
- 1 cuillerée à soupe de jus de citron vert
- 1 pincée de sucre
- 1 pincée de sel
- Poivre noir du moulin

Ingrédients :

Placez l'oignon dans un bol de service.

Concassez grossièrement les tomates et ajoutez-les aux oignons. Hachez grossièrement les feuilles de coriandre et ajoutez-les aux autres ingrédients. Arrosez de jus de citron vert, saupoudrez de sucre et de sel puis assaisonnez de deux ou trois tours de moulin à poivre. Servez.

pour terminer, voici le classique chutney de mangue ... Vous pouvez en utiliser un tout fait, c'est bien pratique, mais je vous laisse aussi la recette de nos amis chevelus ! :-)

Le Chutney de Mangues des Hairy Bikers ...


chutney d emangue

Ingrédients :

- 6 gousses d'ail
- 30 g de gingembre frais pelé puis haché
- 2 grosses mangues fermes (environ 1,2 kg)
- 600 g de cassonade
- 50 cl de vinaigre de vin blanc
- 2 cuillerées à café de sel fin
- 1 long piment rouge épépiné puis finement haché

Pour les épices :

- 2 bâtons de cannelle
- 2 étoiles de badiane
- 6 capsules de cardamome
- 4 piments oiseaux séchés
- 2 cuillerées à café de graines de cumin
- 2 cuillerées à café de graines de coriandre
- 1 cuillerée à café bombée de graines de nigelle
- 10 clous de girofle
- 10 grains de poivre noir

 Préparation :

Placez toutes les épices dans une poêle et faites-les griller légèrement à sec, sans les laisser brûler, surtout. Retirez alors du feu.

Retirez les bâtons de cannelle et les étoiles de badiane. Mixez les autres épices dans un moulin à épices électrique ou dans un mortier. Concassez-les grossièrement.

Placez la cannelle et la badiane  dans une grande casserole avec les épices concassées. Épluchez les gousses d'ail et pilez-les avec le gingembre pour former une pâte. Ajoutez-la aux épices.

Pelez les mangues puis détaillez la chair en longues lamelles de 1 cm x 6 cm. Ajoutez ces lanières dans la casserole. Ajoutez le sucre, le vinaigre, le sel et le piment rouge haché. Remuez, couvrez et laissez reposer toute une nuit dans un endroit frais.

Le lendemain, retirez le couvercle et mettez à cuire. Portez à ébullition puis baissez le feu et laissez mijoter une grosse heure, jusqu'à ce que le mélange soit épais et sirupeux. Remuez souvent pour éviter de laisser brûler le fond de la casserole.

Retirez le chutney du feu et laissez reposer dix minutes avant de répartir dans deux bocaux stérilisés. Quand ils ont refroidis, couvrez-les hermétiquement. Laissez reposer au frais au moins deux semaines avant de consommer ... Utilisez dans les six mois suivant la préparation.


On continue avec le plat de résistance, un délicieux curry de style bhuna, qui est en outre un excellent plat à préparer pour une grande assemblée. Il présente un vrai avantage lorsque l'on est pressé, celui de pouvoir utiliser un curry en pâte déjà prêt. J'ai choisi un curry moyennement épicé, pour ne pas heurter les palais non aguerris ... ;-)

Les Hairy Bikers cuisinent des cuisses de poulet désossées parce qu'elles sont plus moelleuses que les habituels blancs et peuvent être réchauffées sans devenir difficiles. Elles ont également plus de goût et donneront un résultat final bien plus savoureux. On peut faire cet excellent curry à l'avance, et il est bien sympathique de n'avoir plus qu'à le réchauffer lorsque l'on est presque prêt à passer à table. Je vous donne la recette ? Vous pouvez évidemment réduire, comme je l'ai fait, les quantités en fonction du nombre de convives que vous souhaitez nourrir ! ;-)

 Le Grand Curry des Hairy Bikers ... 

le curry


Ingrédients pour 14 à 16 personnes ... 

- 5 CS d'huile de tournesol ou de ghee
- 6 oignons moyens, coupés en deux puis en tranches fines
- 24 cuisses de poulet désossées et sans peau (je pense que leurs cuisses de poulet sont assez petites ...)
- 8 gousses d'ail écrasées
- un morceau de 50g de gingembre frais, pelé et râpé finement
- 250 g de pâte de curry de moyenne intensité (ou fort si vous supportez !)
- 4 boîtes de 400 g de tomates concassées
- 300 ml d'eau froide
- 1 cube de bouillon de poulet
- 2 CS de chutney à la mangue
 - Un gros bouquet de coriandre fraîche, feuilles grossièrement hachées
 - Sel et poivre noir fraîchement moulu

 Préparation : 

1. Faites chauffer l'huile dans une très grande cocotte, de préférence antiadhésive. Ajoutez les oignons et faites-les cuire à feu moyen-élevé pendant environ 10 minutes jusqu'à ramollissement, en remuant régulièrement. Pendant que les oignons sont en train de cuire, mettez les cuisses de poulet sur une planche et enlevez-en la graisse et les os. Coupez chaque cuisse en 4 morceaux, assaisonnez avec un peu de sel et de poivre puis réservez.

2. Baissez la chaleur et faites cuire les oignons pendant 6 à 8 minutes de plus ou jusqu'à ce qu'ils soient souples et dorés, en remuant constamment. Ajoutez l'ail et le gingembre et laissez cuire pendant une autre minute, tout en remuant. Ajoutez les morceaux de poulet et faites-les revenir pendant 5 minutes, en tournant souvent jusqu'à ce qu'ils ne soient plus rosés. Incorporez la pâte de curry et faites-la cuire avec le poulet pendant 2-3 minutes, en remuant jusqu'à ce qu'elle enrobe totalement le poulet et laissez dorer doucement. Ajoutez les tomates dans la casserole, puis l'eau et le bouillon-cube émietté. Remuez. Ajoutez enfin le chutney et mélangez bien avant de laisser mijoter doucement, cocotte à demi-couverte, en remuant régulièrement, pendant 1h15 environ ou jusqu'à ce que le poulet soit tendre et la sauce bien réduite mais encore assez abondante pour pouvoir mouiller le riz dans les assiettes. Attention à ne pas laisser le fond de la cocotte brûler en fin de cuisson !

NB 1 : Si vous préparez le curry à l'avance, il est préférable de réduire le temps de mijotage à environ 50 minutes : le poulet finira de cuire lorsque vous le réchaufferez.

Au moment de servir, retirez la casserole de la chaleur et jetez toute la graisse qui flotte à la surface avec une cuillère - certaines pâtes de curry prêtes à l'emploi sont assez huileuses- .

Si vous servez tout de suite, ajoutez dans la cocotte la plupart des feuilles de coriandre, en en gardant quelques-unes pour la garniture. Garnissez avec le reste de la coriandre.

NB 2 : Pour Valérie, j'ai ajouté, pour 9 personnes, une bonne CS de graines de moutarde blonde et une autre de graines de nigelle (black onion seeds si tu vas chez les indiens). Je les ai fait dorer et éclater en début de recette dans l'huile chaude, juste avant de mettre les oignons à cuire. Ça donne vraiment quelque-chose de plus au curry ...

Avec ce curry délcieux, j'ai présenté un riz très parfumé ...


Le Riz au Citron, aux Noix de Cajou et aux Cacahuètes des Hairy Bikers ... 

lemon and cashews rice

 Ingrédients pour 4 à 6 personnes ... 

- 2 CS d'huile de tournesol
- 1 CC de graines de moutarde noire ou jaune
- 1 CC de curcuma en poudre
- 1 CC d'urad dhal (facultatif)
- 1 CC de chana dhal (facultatif)
 - 1/4 CC d'asa fétida (chez les Indiens; indispensable)
- 1/2 petit oignon, très finement haché
- 1 long piment vert, finement haché (graines et membranes intérieures enlevées si vous préférez moins piquant)
- 10 g de gingembre frais, pelé et haché finement
- 10 feuilles de curry fraîches ou séchées
- 50 g de cacahuètes non salées, rôties
- 50 g noix de cajou non salées, rôties
- 550 g de riz basmati blanc cuit et refroidi (environ 300 g de riz non cuit)
- Le jus fraîchement pressé d'1 gros citron, plus le zeste d'une moitié

Préparation : 

1. Faites chauffer l'huile dans une grande sauteuse antiadhésive ou un wok. Ajoutez les graines de moutarde, le curcuma, l'urad dhal et le chana dhal si vous les utilisez, ainsi que l'asa fétida. Faites frire à feu moyen pendant 1 minute, en remuant constamment jusqu'à ce que les graines de moutarde commencent à éclater.

2. Ajoutez l'oignon, le piment vert, le gingembre, les feuilles de curry et toutes les noix. Faites sauter pendant encore 2 à 3 minutes jusqu'à ce que les noix soient légèrement grillées et l'oignon assoupli et doré.

3. Ajoutez le riz dans la casserole et faites sauter pendant 3 à 4 minutes jusqu'à ce qu'il soit bien chaud. Versez le jus de citron et saupoudrez du zeste. Mélangez bien et assaisonnez avec plus de sel et de poivre noir fraîchement moulu, si nécessaire.



J'ai servi ce curry entouré de tas de petits ramequins de fruits frais, noix de coco, chutneys et autres amandes et noix de cajou grillées ... Comme dans les années 80, quand on se réunissait entre copains. Mes premiers currys, tout un tas de souvenirs ... 😀 Et pour poser tout cela sur la table, j'ai utilisé ce merveilleux plateau tournant danois Digsmed de la même époque, trouvé par ma copine Caroline ... à côté d'une poubelle ! ;-) Les gens jettent des trucs étonnants, quand même !

L'inde sur la table

Ma copine Val m'a apporté de bien jolis cadeaux ... Un superbe photophore qui nous sera bien utile pour nos repas de l'été ...

lanterne

... et puis aussi deux jolies corbeilles dont les pompons colorés intéressent depuis au plus haut point notre petit Bounty ! ;-)

corbeilles

Enfin, quand il ne roupille pas sur les genoux de ses maîtres ! 😀

chaton endormi

C'est que les dimanches où l'on traîne, il adore ! Tout comme nous, d'ailleurs ! Un petit brunch de restes ...

brunch indien

Et là, en l'occurrence, on a de beaux restes ! ;-)

salade de fruits

Des restes que l'on peut aussi recycler toute la semaine qui suit pour se faire des déjeuners très colorés au boulot ... Elle est pas belle, la vie, dès qu'il y a du soleil et des amis ?

déjeuner sur l'herbe


Je vous retrouve très vite pour vous raconter nos agapes pascales ! ;-) À très vite, donc ... Des bises félines !!!

salut le chat




















29 commentaires:

  1. J'envierai presque le petit bounty qui peut choisir un lit au gré de ses envies en plus de se délecter des bonnes odeurs de ta cuisine. A bientôt pour de nouvelles idées en lisant tes agapes pascales. Bises.

    RépondreSupprimer
  2. Bonsoir Hélène , que cela fait du bien de retrouver tes billets avec plus de régularité ! Qu'il est craquant ton petit Bounty ! J'ai pensé à toi hier car j'étais chez Criqui à Wissembourg car nous avons passé Pâques à en Alsace . A bientôt pour de nouvelles aventures . Amicalement . Mireille

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'étais sûre que tu serais contente de cette salve rapprochée! ;-) Quant à Criqui, c'est gentil d'avoir pensé à moi. j'y retournerais bien ... Bises, Mireille

      Supprimer
  3. Et bien, sacré menu! Et puis, ce Bounty, il me fait rigoler. Rares sont les photos où on le voit les yeux ouverts, hi!!!!!!!! Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh la la, quand il a les yeux ouverts, Bounty, on ne peut plus trop le prendre en photo tant il caracole ! ;-)

      Supprimer
  4. Déjà les fraises! Quel bonheur! C'est pas demain la veille ici!
    Mes salutations à Bounty; il est craquant.

    Ah la cuisine indienne... si généreuse et parfumée...le nirvana!

    Heureux printemps!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ici, des fraises, on en trouve beaucoup et, cette année, de très bonnes, je trouve ... Bisous et à très vite

      Supprimer
  5. Un billet printanier à souhait, plein de gourmandise avec un BOUNTY attendrissant.... mais nous sommes "une maison CHAT" alors je reconnais bien le comportement de votre petite boule de poils ( idem ici et ça s'accentue en vieillissant!!!!) qui a su trouver la trèèèès bonne maison pour être choyée , entourée d'affection.
    Belle saison estivale dans votre nouveau nid déjà bien adopté
    NIC

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, Nic. C'est vrai que notre petit Bounty ajoute un supplément de saveur à notre printemps ! Bisous et à très vite.

      Supprimer
  6. Waouh, trop chou petit Bounty .............. et toutes ces saveurs, les printanières, les indiennes, miam, j'ai faim ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Cali ! Le printemps donne envie de cuisiner, non ? Bises

      Supprimer
  7. Le p'tit chanceux! Evidemment vous étiez destinés l'un pour l'autre..

    très joli chez vous..et le glycines♥
    Bon printemps!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que c'est joli, la glycine ! En ce moment, ici, elles sont toutes en fleurs. ravissant. Allez, des bises de toute la famille ... et un coup de langue de Bounty en prime ! ;-)

      Supprimer
  8. Ravie de te retrouver comme d'habitude , Bounty semble le plus heureux des chats ! que de belles choses a manger .
    vilain vent qui sème le pollen.

    amicalement

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai qu'on a du pollen plein le nez, en ce moment ! Bisous, Françoise

      Supprimer
  9. chouette petit chat d amour....
    merci pour ce joli billet j adore

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi ! C'est vrai que c'est un amour, ce petit chat ! ;-)

      Supprimer
  10. Merci de partager ces doux moments avec nous.
    Bisous

    RépondreSupprimer
  11. Passionnée pas la cuisine Indienne, je suis comblée !!
    Je vais prendre plaisir à essayer tes recettes, merci Hélène ;)
    Bonne soirée, bises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai été ravie de tout ce que j'ai essayé ces temps-ci ! POurvu que ça dure ! Bisous, CArole

      Supprimer
  12. Un régal comme d'habitude. Bisous Hélène

    RépondreSupprimer
  13. C'est vrai je c'est un régal pour les yeux et le moral cette chaleur (même si le matin c'est plutôt glacial ici), les couleurs, les odeurs... les petits oiseaux ! Et cet article fait aussi beaucoup de bien sûr ma pause déjeuner 😕 (surtout apres un si bon we en Normandie, clôturée par une soirée électorale ...) 😉
    Bonnes vacances, reposes toi bien ! Bisous à tous (c'est bien le livre de Baltimore, j'avais trouvé le 1, un peu
    Long ... peut être le fait que tout le monde le trouvait génial ???)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois avoir préféré le 1er, moi ... J'ai eu du mal à le laisser lorsque j'ai été sur le point de le terminer ! Clément a préféré les Baltimore, lui aussi.Bisous M'dame ! ;-)

      Supprimer