14 mai 2017

Beau temps pour Pâques sur la Côte d'Azur ...



Pâques 2017

Joyeuses Pâques ! C'est ainsi que pourrait commencer ce billet, non ?

joyeuses pâques

J'aime Pâques ... Peut-être pas autant que Noël mais quand même, j'aime Pâques ...

poulettes

C'est une de ces jolies fêtes de l'année où l'on se réunit en général en famille autour d'une belle table. Chez nous, la famille est loin donc c'est souvent plutôt avec les amis que nous fêtons cette période de l'année. Il fait en général bien beau et l'on ressort la vaisselle colorée ... On bricole, aussi. Cette année, Agathe, notre ergothérapeute, nous a initiés à la laine feutrée ... Je dois dire que je m'amuse vraiment bien, et avec pas grand-chose.

lapin de laine

Vous savez, moi, avec du papier coloré ou un peu de laine, je sais m'occuper ! ;-)

travaux pascals

Bref, Pâques, c'est chouette ! 🐰

lapin

Le déménagement m'a permis de remettre en ordre toutes mes caisses de décorations ...

poulailler

Il y a des fleurs plein le jardin ...

dwarf

Bref, tout est réuni pour faire la fête ! À mon boulot, on a donc décidé d'organiser un grand apéritif avec les patients de ma collègue Agathe. Ils ont une activité de rééducation via la cuisine qui est tout à fait intéressante à bien des égards.

pâques crl 3

Confection de décorations pour la table, d'abord, et puis élaboration du menu grâce à un petit livre sympa que nous avons collégialement offert à Agathe pour son anniversaire ...

 livre apéro

Vous voyez, c'est plus de l'assemblage que de la haute cuisine et c'est justement ce qui fait son charme. Les recettes sont toutes excellentes, dès lors que vous utilisez les meilleurs produits, et avec un livre comme ça, que personne ne vienne plus me dire qu'à l'apéro, c'est plus facile de servir des cacahuètes et des biscuits sortis de leur boîte ! ;-)

creme de feta

Et puis ensuite, confection des recettes, qui relèvent plus de l'assemblage que d'autre chose, ce qui est en fait un gros atout pour nos résidants. De quoi stimuler leur activité motrice et leurs facultés cognitives de la plus efficace des manières.

crostini

 Clem est venu nous donner un coup de main pour la mise en place ...

pâques crl 2

... et on a dressé une table colorée et appétissante.

table pâques crl

Il y avait des des crostini à la tomate cerise juste rôtie, des sandwiches au concombre et à la ciboulette hachée, des crostini de pain complet au pistou et au jambon de Parme, tandis que d'autres étaient garnis Philadelphia, de saumon fumé et d'un morceau de betterave. Il y avait aussi un délicieux houmous de petits pois ainsi qu'une une très chouette crème de feta ...

pâques crl 4

On pouvait aussi croquer dans des tartelettes feuilletées au confit d'oignon et fromage bleu ou chèvre frais, ainsi que dans des crostini au gorgonzola, poires et épinard frais.

tartelettes feuilletées

Je me suis attelée moi-même à la confection de ces petites boules de fromage de chèvre frais enrobées de poudre de curry, de ciboulette hachée ou encore de noisettes rôties puis concassées. Le roulage de fromage frais, c'est décidément un truc infaisable par nos résidants ! ;-)

boules de fromage

On n'a pas servi de vin, il faisait très chaud et nous ne voulions saouler personne! Nous nous en sommes donc tenus à un cocktail aux fraises, peu alcoolisé. Le même que celui dont je vous ai parlé dans mon dernier billet, en fait, mais avec plus de tranches de fruits et moins de Grand Marnier. On sait rester raisonnable ! ;-)

cocktail fraises

 Au dessert, c'était un Eton Mess tout simple mais énorme, avalé en un rien de temps par nos convives !

eton mess

Mon ancien collègue et mes deux fils ont donné un sérieux coup de main pour le service ...

pâques CRL 1

... ce qui a permis à chacun de manger tranquillement, au soleil et au calme, des choses délicieuses et en savourant, surtout, le plaisir d'avoir fait quelque-chose pour les autres, ce qui n'arrive pas souvent lorsque l'on est "coincé", selon leur terme à eux, dans une collectivité qui prend toujours tout en charge, et pas toujours bien finement. Les recommandations de bonnes pratiques de l'ANESM, vraiment intéressantes, sont une chose, mais leur mise en pratique dans les institutions en est parfois une autre. Ceci est une autre histoire, dont je vous reparlerai peut-être un jour tant elle me tient à coeur ... Pour l'instant, place à la détente dans un jardin baigné de soleil, en compagnie de gens sympathiques et heureux. Et moi, quand les gens sont heureux,  je suis contente !

dans le jardin

Une petite balade en Italie, ça vous dit ? Juste avant Pâques, c'est sympa, l'Italie. Direction Vintimille, donc ...

vintimille 1

Et forcément, qui dit Vintimille dit marché de Vintimille !

artichauts et fèves

Ah, ce marché au printemps, dont les étals débordent de févettes ...

piselli

... de pois frais et d'asperges fabuleuses !

asperges 2

Fraises italiennes parfumées et sucrées au tiers ou quart du prix de celles que l'on trouve sur nos étals à nous, 50 kilomètres seulement plus à l'Ouest ...

fraises

 Artichauts déjà tournés à un prix défiant toute concurrence dont on fait provision et courgettes trompettes tellement douces et délicates ...

treize artichauts pour 5 euros

Ah, on se régale, en faisant ses achats au marché de Vintimille !

clem attend ses artichauts

C'est aussi l'époque de la colombe pascale ... Si vous en voulez une recette, je vous ressors celle-là ! Elle date un peu mais elle était bien bonne !

la colombe de p^ques

Quelques pâtes vous feraient-elles plaisir ?

pansotti di burrata

À moins que les nèfles ne soient votre péché mignon ? Je vous les laisse, cela dit. Je n'ai jamais été une grande fan. Une nèfle bien mûre cueillie sur l'arbre, oui, mais delà à en acheter un kilo ... ;-)

nefles

Alors, vous aimez ?

asperges 1

Si les plantations sont votre truc, vous trouverez sûrement ici de quoi faire.

plants

N'oubliez pas, en repartant, de prendre aux paysans du coin quelques olives, quelques citrons parfumés ou encore un paquet de légumes déjà tout découpés pour préparer un minestrone d'anthologie.

olives

Cette fois-ci, après le marché, on fait l'impasse sur l'apéro ! On a décidé d'aller déjeuner et de terminer le repas un peu plus légèrement que d'habitude ... 😛

jardin public

On longe le bord de mer ... On dépasse le portail d'entrée de l'association des pêcheurs amateurs de Vintimille ... et ça nous donne envie de manger du poisson.

les pêcheurs

Tout à côté, il y a le Marco Polo ...

marco polo 1

Une affichette annonce qu'il est répertorié dans le guide Michelin et en jetant un œil au menu, on se rend compte qu'il est très, très abordable ...

menu du jour

Nous l'essayons donc. Clément adore essayer de nouveaux restaurants, de toute façon !

marco polo 5

On entre dans une jolie salle toute lambrissée, un peu à la façon d'une cabine de bateau ...

marco polo 3

Une belle corbeille de pain surgit sur notre table ...

pains

... bientôt suivie par quelques légumes à tremper dans un bagna cauda tiède cuisiné à la piémontaise, avec de la crème ...

bagna cauda

En entrée, une superbe escalope de saumon servie tiède, posée sur un carpaccio d'artichaut poivrade ... Une petite sauce tomate et aneth ... Un régal !

saumon

Suit un filet de dorade extra-frais juste grillé accompagné d'une simple mais très parfumée compotée de tomate, basilic et olives noires locales ... Vous savez, les fameuses taggiasche ?

dorade

Les pâtes servies à côté sont très, très riches en œufs et elles sont merveilleuses ...

pâtes aux oeufs

Inutile de vous dire que nous nous régalons. Les serveurs sont d'une belle élégance mais le service n'est en rien obséquieux.

clem au marco polo

Un nuage passe au-dessus de la terrasse et nous nous félicitons d'avoir choisi une table à l'intérieur du restaurant.

terrasse marco polo 2

Notre tiramisu arrive. Une réussite !

tiramisu

Avec le café, une petite madeleine ...

café

... servie directement dans le moule ! Jolie et amusante idée !

madeleines

Au moment de payer, on nous offre un verre de limoncello ! Quand je vous dis que le service est attentif !

limoncello

On sort faire un tout petit tour dehors.

terrasse marco polo

La terrasse est jolie, placée entre le restaurant et la mer ...

marco polo 2

Une petite promenade digestive sur le front de mer ... avant de rentrer à la maison ...

immeuble vintimille

... chargé de courses suffisantes pour nous aider à passer un été italien ! ;-)

cueillette

Et hop, nous voilà rendus à Pâques ... Du chocolat, bien sûr ...

easter special

... une brioche grecque au mastic et au mahlep ... On l'appelle tsoureki, là-bas, et je l'adore ! Ma recette est < a href="http://questcequonmange.blogspot.fr/2016/10/kalimera-de-naxos-un-billet-cycladique.html">par-là
! Vous en profiterez pour retourner faire un tour à Naxos, en même temps ... :-)

brioche de pâques

Il faut de l'agneau aussi, forcément ... Servi à la mode anglaise, avec de la gelée de groseilles et la délicieuse sauce à la menthe de Mary Berry ...

 épaule d'agneau

Vous pouvez la retrouver  sur ce billet-là, avec une autre manière de traiter l'épaule d'agneau. Une excellente façon de procéder, entre nous soit dit !


Sauce à la Menthe fraîche de Mary Berry :


Ingrédients :

- 1 petit bouquet de menthe fraîche
- 2 cuillerées à soupe de Golden Syrup
- 2 cuillerées à soupe de vinaigre de cidre

Préparation :

Détachez les feuilles de menthe des tiges et hachez-les finement. Dans un bol, mélangez le sirop et le vinaigre. Ajoutez les feuilles de menthe. Les feuilles doivent être juste immergées. Laissez macérer quelques heures au réfrigérateur ...




Le lundi de Pâques, on migre sur l'île Sainte-Marguerite, avec un copain de Paul, un autre Paul, et ses parents. J'ai préparé un pique-nique pascal. Une tarte aux Asperges et au Chèvre frais, d'abord ...

tarte aux asperges 3

Des asperges, du chèvre frais ...

tarte asperges 1

... et un appareil à quiche aromatisé de plein de menthe fraîche ... Rien de plus simple, rien de meilleur !

tarte ds le four

Je n'ai pas eu d'autre option que de refaire encore une fois le Gigot de Huit Heures de Katie Quinn Davies ...

gigots de 7 heures

Agneau de Huit Heures à la Feta ... d'après Katie Quinn Davies ... 

 Ingrédients : 

- 4 oignons coupés en quartiers
- 2 bouquets de romarin
- 1 gigot d'agneau de 2,5 kg
- 2 têtes ail
- 12 gousses d'ail, pelées et coupées en deux dans la longueur
- sel et poivre noir fraîchement moulu
- 200 g de feta émiettée
- des quartiers et du zeste de citron pour servir

Vinaigrette aux herbes et au citron : 

- 1 grosse poignée de basilic frais
 - 1 grosse poignée de persil plat frais
- 1 grosse poignée de menthe fraîche
- 1 cuillère à soupe de moutarde de Dijon
- 1 cuillère à soupe de vinaigre de Xérès
- 1 cuillère à soupe de câpres au sel, rincées
- Le jus et le zeste d'un citron
- 2 ou 3 filets d'anchois au sel, rincés
- 12,5 cl d'huile d'olive agneau 2

Préparation : 

1. Placez l'oignon avec les moitiés d'ail avec le côté coupé vers le haut dans ​​le fond d'un plat à rôtir et posez un des bouquets de romarin par-dessus.

2. Placez le gigot d'agneau sur le dessus et arrosez d'un peu d'huile d'olive. Faites avec un couteau pointu 12 fentes dans l'agneau et poussez dans chacune d'elles deux moitiés d'ail et un brin de romarin. entailles Assaisonnez généreusement de sel et de poivre et arrosez encore d'un peu d'huile. Couvrez de papier d'aluminium en rentrant bien ce dernier à l'intérieur du plat. gigot cru

3. Faites cuire votre gigot pendant 8 heures dans un four à 140°C. Vérifiez le fond du plat de temps en temps et rajoutez un peu de vin blanc ou de bouillon de volaille si vous trouvez que le fond devient trop sec (j'en ai rajouté très régulièrement ...).

 4. Retirez du four et laissez reposer pendant 20 minutes avant de dilacérer la viande à l'aide de deux fourchettes. La viande doit littéralement tomber de l'os.

5. Préparez la sauce : Placez le herbes, la moutarde, le vinaigre, les câpres, les anchois, le jus de citron, le zeste et l'huile d'olive dans un robot culinaire et mixez jusqu'à obtention d'une pâte. Ajoutez encore un peu d'huile si nécessaire. La consistance doit être un peu plus liquide que celle d'un pesto.

6. Disposez la chair de l'agneau et la feta émiettée sur un plat et arrosez de la vinaigrette. Servez avec des quartiers de citron et saupoudrez de zeste de citron.

 gigot et feta

Pour aller avec, une Salade de Pappardelle à la Tapenade et aux Pois Gourmands ... 

Des pappardelle cuites al dente et refroidies tout de suite, bien enrobées de bonne huile d'olive puis additionnées d'une tapenade home-made (on mixe des olives noires avec quelques filets d'anchois, quelques câpres, qui donne leur nom à cette délicieuse tartinade, un peu d'ail ... ou beaucoup ..., du thym frais et de l'huile d'olive en quantité suffisante pour que le mélange forme une sauce qui enrobera facilement les pâtes ... On ajoute à l'ensemble quelques poignées de pois gourmands cuits mais encore bien croquants. Quelques pignons, aussi, si l'on aime ... Rien de plus simple, donc ...

 salade de pâtes à la tapenade et aux pois gourmands

Les parents de l'autre Paul apporteront le dessert ... Je prépare quand même un gâteau repéré il y a quelques années dans le show culinaire Mary Berry's Absolute Favorites ... Dans le troisième épisode, si vous parvenez à mettre la main dessus ! ;o)

Gâteau à la Verveine Citronnelle d'après Mary Berry ...  

gâteau à la verveine 2 

 Ingrédients : 

 - 225 g de matière grasse végétale type Fruit d'Or (c'est vraiment le meilleur corps gras pour ce gâteau, essayez ... la pâte est d'une légèreté étonnante ...) ou de beurre à température ambiante, et un peu plus pour le graissage du moule
- 225 g de sucre en poudre
- 275 g de farine à levure incorporée
- 2 cuillerées à café de levure chimique
- 4 œufs
- 4 cuillerées à soupe de lait
- 2 citrons, le zeste seulement
- 1 cuillère à soupe bombée de verveine citronnelle hachée très finement

Pour le glaçage : 

- 175 g de sucre en poudre
- 2 citrons, le jus seulement (du citron jaune ou, comme moi, un mélange de citron jaune et de citron vert)

NB : Cette fois-ci, j'ai préparé un glaçage au jus de citron et sucre glace, plus épais et délicieux aussi ... Vous ferez comme vous le souhaitez ...

 Préparation : 

1. Préchauffez le four à 180 °C. Graissez le moule et couvrez le fond d'un rond de papier sulfurisé.

2. Mettez tous les ingrédients dans le bol de votre processeur et battez pendant 2 minutes, ou jusqu'à ce que tout soit bien mélangé. pâte des biscuits Versez le mélange dans le moule préparé et égalisez le dessus. Faites cuire au four pendant 35-40 minutes.

3. Pendant la cuisson, préparez le glaçage (celui de Mary Berry, pour le mien, vous aurez le temps plus tard ...). Mélangez le sucre avec le jus de citron. Laissez le gâteau refroidir pendant 5 minutes dans le moule, puis démoulez-le, avec le papier sulfurisé toujours en place. Posez-le sur une grille et badigeonnez le glaçage sur toute la surface du gâteau chaud, si vous avez utilisé du sucre en poudre. Si vous faite un glaçage épais au sucre glace, versez-le sur le gâteau bien refroidi. Laissez durcir le glaçage pendant une heure ou deux. Retirez le papier de revêtement tout à la fin. Servez. C'est le jour-même qu'il sera au meilleur de sa forme, sachez-le alors n'hésitez pas ! ;-)

NB : Si vous le souhaitez, vous pouvez cristalliser quelques feuilles de verveine pour décorer le gâteau. Il suffit pour cela de badigeonner les feuilles d'un peu de blanc d'œuf battu et de les tremper dans le sucre. Laissez sécher une nuit à température ambiante ... En plus d'être joli, c'est vraiment délicieux ! Si vous voulez voir ce que donne ce gâteau fait strictement à la façon de Mary Berry, allez voir sur cet ancien billet-là. En plus, vous pourrez faire une petite promenade sur l'île de Porquerolles ... 😀

gâteau à la verveine 3

Je le servirai avec de belles fraises trouvées en Italie. Des fraises hyper-sucrées de la Basilicate, une région du Sud de l'Italie, enclavée entre Pouilles, Campanie et Calabre ..

Faire ses courses dans les pays étrangers permet de réviser ... ou de viser ... sa géographie ! ;-)

fraises de  la Basilicata

Nous montons donc sur l'île en cette fin de matinée du lundi de Pâques, armés de nos sacs et paniers d'osier ...

sous le vent

On a pris quelques décorations avec nous, et une nappe fleurie ... Vous savez, mon immense coupon de tissu Pierre Frey dont l'enduit a su résister à tant de passages en machine ?!

poulettes

Les cloches ont semé quelques œufs par ici aussi ...

oeufs d ePâques

Le Frizzantino amabile est bien glacé ...

frizzantino

Je pose juste les plats sur la table ... Le gigot, qui a cuit toute la nuit et que j'ai transporté emballé dans une bonne couverture en laine, est encore bien tiède ...

bout d etable

La crème de feta ainsi que les artichauts italiens émincés et enrobés dans une mayonnaise à l'huile d'olive très citronnée feront une bonne entrée en matière, pour accompagner le premier verre de vin !

crème de feta

Les petites ciabatte sont prêtes à être fendues en deux et garnies beaux morceaux de gigot, de gousses d'ail fondantes et de sauce aux herbes fraîches ...

ciabatte et huile d'olive

Je vous montre une ancienne photo. Trop occupée à bavarder pendant ce repas-ci pour penser à en reprendre une ... De toute façon, elle aurait été très similaire ! ;-)

petit pain

 Nous voilà bien installés, donc, pour profiter d'un moment amical de qualité !

déjeuner pascal

La mousse au chocolat et la tarte aux pommes de nos amis sont délicieuses ... Tremper les fraises dans la mousse se révèle être une belle expérience pour certains ! ;-)

quatre desserts

On part ensuite se promener les long de la côte. La mer est superbe mais encore bien fraîche ...

la mer

Le soleil, par contre, est bien chaud et on s'enduit déjà de crème solaire ...

au soleil

On passe de l'autre côté de l'île, en face de Saint-Honorat. Il y a encore peu de bateaux au mouillage. Bientôt, ce sera bondé ...

mer turquoise

La mer est turquoise par endroits ...

mer turquoise 2

... et les galets ne semblent pas si durs que ça aux amateurs de sieste ! 😀

sieste au soleil

La jeunesse s'essaye à une baignade fraîchouille mais ressort assez vite de l'eau ...

baignade

Ce n'est pas encore l'été ...

jeux de vilains !

Un peu de land art ...

land art à la méduse morte

... avec des méduses échouées ...

land art à la méduse morte 2

Une balade dans la forêt entre les rangées d'eucalyptus ...

eucalyptus

... et au milieu des pins courbés par les vents du Midi ...

pins

Un petit arrêt au cimetière communal ...

tombe sainte marguerite

Il est ensuite temps de rentrer ...

fin de journée sur les îles

... et retrouver Bounty, qui nous a attendu à la maison bien sagement !

bounty 1

Et puis voilà, Pâques est passé ... Nous sommes définitivement entrés dans la belle saison. À nous les pique-niques du samedi midi, en rentrant du marché.

pique nique à notre-dame du Brusc

Un endroit de choix pour poser ses victuailles, c'est l'herbe qui entoure la chapelle de Notre-Dame du Brusc, à Châteauneuf, pas loin de Valbonne et d'Opio ...

notre dame du brusc

On s'installe sous les oliviers centenaires ...

au pied d'un olivier

L'herbe est épaisse et fleurie ...

 fleurs jaunes

On se détend.

l'oliveraie

La saveur de chaque bouchée est décuplée, dans un tel paysage ...

tartine

La nduja de Calabre et la burrata fumée n'ont jamais eu si bon goût !

burrata fumée

On pousse un peu plus loin, juste après le moulin d'Opio ...

abreuvoir

... pour aller cueillir fleurs de sureau ...

sureau

... et jeunes feuilles de figuier ... Il est temps de préparer les sirops et apéritifs de notre été. Pour les recettes, je vous renvoie sur ce billet-ci ainsi que sur ce billet-là !

feuilles de figuier

Et on arrive au mois de mai ... avec, bien sûr, les Fêtes de Mais ... Les fameux Festins de Nice, qui animent les quartiers de la ville et réunissent les habitants autour de chants, de danses et de bonnes bouffes ... Comme chaque année, nous allons passer un dimanche dans les arènes de Cimiez, tout près de ce joli monastère.

monastère de Cimiez

Et comme chaque année, je commence ma journée dans le cloître du monastère ...

monastère 2

Il y a là, à cette époque, une merveilleuse brocante dans laquelle on trouve toujours, à très petits prix, de la ravissante vaisselle.

vierge du monastère

Et comme chaque année, j'ai du mal à en repartir les mains vides.

Monastère 1

C'est année, c'est avec cette adorable assiette en faïence de Saint-Clément que je repartirai, ainsi qu'avec un vieux moule à manqué un peu cabossé que vous verrez bien un de ces jours sur l'une de mes photos ... Le tout pour 4 euros ...

assiette en Saint Clément

On traverse la route et on entre dans le jardin des arènes ...

lu festin de Nissa

Se trouve ici une ravissante oliveraie ...

guirlandes

... qui entoure le musée Matisse.

musée Matisse

Sur le ciel bleu se détache le toit de l'hôtel Regina ...

matisse et le Regina

 ... dans lequel vécut justement Henri Matisse entre 1938 et 1943.

le regina

Les Romains ont aussi laissé dans la coin quelques jolis vestiges.

ruines cimiez

Je ne m'étendrai pas trop longtemps sur cette fête, ...

fanions

Je vous y emmène chaque année depuis bien longtemps.

programme de la fête des Mai

Mais bon, je ne résiste pas à vous montrer un peu l'ambiance très bon enfant qui règne par ici.

échasses

Le meilleur moment de la journée, c'est lorsque l'on arrive à avoir en main le délicieux pan bagnat. Le meilleur qui soit ...

pan bagnat 1

Le vrai pan bagnat ...

pan bagnat 2

Celui qui sert de nid aux plus fraîches crudités du printemps.

pan bagnat 3

Tiens, je me demande si je ne retournerai pas encore un dimanche de mai déguster un de ces petits bijoux. ;-)

pan bagnat 4

Dimanche 7 mai, j'avais un peu l'humeur morose flippée en attendant le résultat des élections présidentielles ! 😓

le vrai niçois

En même temps, encore une fois, cette fête populaire a su rassembler. C'est rassurant ... Les enfants grimpaient tous aux mêmes arbres ...

grimpette dans les oliviers

Chacun profitait au mieux du soleil ...

devant le musée Matisse

On célébrait juste Nissa la Bella ...

arrivée des danseurs

... autour d'une part de torta de blea ...

tourte aux blettes

Les auteurs locaux étaient à l'honneur. C'est fou ce que l'on écrit de jolies choses, avec Nice en toile de fond !

auteurs locaux

Je n'ai pas goûté la bière aux pois chiches mais cela ne tardera pas ...

socca biera

Et si j'habitais Nice ...

you feel nissart

... je filerais tout de suite m'inscrire à un cours de Nissart !

lou trident

La danse folklorique a le vent en poupe, dans la région ... Elles sont chouettes, ces danses !

 danses nissardes

Quant aux groupes de musiciens qui se succèdent sur la scène, ils sont plutôt agréables à écouter. C'est rigolo, une reprise des Beatles en Nissart !

mas de cocagne et oliviers

Encore une photo de l'ambiance générale de la fête ...

festin sous les oliviers

Tiens, la Reine des Mai a déjà été élue ?

election de la reine des Mai

La queue pour les pan bagnat est toujours aussi impressionnante que tout à l'heure. Bientôt, ils manqueront de pain !

chapeau de nice

Regardez le tableau qui suit ... Il y a cent cinquante ans, les fêtes aux arènes n'étaient pas si différentes, finalement ?


la fête des cougourdons

Fin de notre festin du dimanche ...

le festin de Nice

Un petit tour dans la roseraie du monastère ...

les jardins du monastère de cimiez

C'est un classique auquel on tient ...

les trois garçons

Chaque année, renifler les roses justes ouvertes est un vrai régal !

roses jaunes

Elles sont toutes très belles ...

rose rose

... mais ma préférence va aux variétés les plus anciennes, bien plus odorantes et délicates.

rose rose 2

L'air embaume aussi la fleur d'oranger.

roses et orangers

Vraiment, une promenade dans ce lieu délicieusement tranquille ...

puit

... est un moment à ne pas manquer.

jardin aromatique

De quoi retrouver la sérénité qui nous manque souvent, par les temps qui courent ...

des roses

Ici, on peut penser ...

artichaut

... respirer les parfums d'une nature généreuse ...

ça sent le curry

... et prendre un peu de hauteur, histoire de se dire que la vie est belle, quand même !

la colline du château

Vous avez vu comme ce petit portail, qui doit donner à l'arrière de l'école de Cimiez, est joli ? Ils en ont de la chance, ces écoliers !

école de Cimiez

Il est temps de se remettre en route ...

parterre fleuri

Rendons au passage hommage à la Reine Victoria, dont la couronne trône en haut de l'hôtel Regina !
😀

le toit du regina

On repart vers l'hôpital de Cimiez, un ancien hôtel chic lui aussi.

l'hôpital de Cimiez

Pins et palmiers, qu'elle est belle, notre région !

pin et palmier

Passons par Rimiez pour rentrer à la maison ... Admirez la vue !

vue de Gairaut

Voici le quartier de Gairaut ...

église de Gairaut

... où l'on est encore à la campagne !

la campagne à Gairaut

Si vous prenez garde, il y a un petit chemin qui vous indiquera, sur votre gauche, la cascade de Gairaut ! Eh bien la voici, dans toute sa splendeur ! Une jolie folie !


cascade de Gairaut

La Cascade de Gairaut est une large chute d’eau artificielle qui fut construite au 19ème siècle. Elle commémore le terminal d’arrivée à Nice des eaux du canal de la Vésubie en 1883.

La cascade s’écoule dans différents bassins de chute surmontés d’un chalet de type alpin en bois travaillé. Étonnant ensemble dans notre région ! Le site est aménagé de grottes ...

 canal

... et d'accessoires en rocaille de ciment armé imitant des branches de bois. Un peu comme les barrières du jardin des Buttes Chaumont, pour ceux qui connaissent.

troncs en béton

Au début du XXe siècle, la cascade était une étape incontournable des circuits touristiques du pays niçois. Aujourd'hui encore, elle continue d’oxygéner l’eau de la Vésubie avant qu'elle ne parte alimenter la ville de Nice et d'être un lieu de promenade pour de nombreux visiteurs.

compagnie générale des eaux


Et aussi un chouette lieu de baignade pour les canards ! 😀

canards

L'ensemble est inscrit au titre des monuments historiques depuis le 28 novembre 2001.

cascade 2

Un tout petit peu plus bas, voici la jolie église de Gairaut.

l'église de Gairaut

L'église Saint-Sauveur ...

les murs ocres de l'église de Gairaut

On vient y vouer un culte à Notre-Dame-de-la-Merci, si cela vous tente !

fresque église

Derrière l'église, il y a un magnifique petit cimetière ...

cimetière de Gairaut 1

Le repos éternel doit y être agréable ...

manufacture des tabacs

C'est ici qu'est enterrée la famille Médecin ... en toute simplicité ! ;-)

tombe famille médecin

Il y a aussi quelques pierres tombales étonnantes ... Ici, un négociant de Constantinople dans les années 1800 revenu passer ses vieux jours à Nice ...

constantin arlaud

... et là, une noble famille qui accueillit auprès d'elle, dans sa dernière demeure, cette Julia Phillips, "née à Louisville (EU)" qui fut sans nul doute leur domestique dévouée "soixante années durant".

julia philips

En repartant, on note quelques adresses de restaurants de campagne sur les terrasses desquelles il doit faire bon s'attabler et goûter quelques spécialités locales ...

la halte de Gairaut

Autant de raisons de revenir très vite, non ?

l'autobus

Allez, je vous laisse aujourd'hui pour mieux revenir très vite ... Il y a ce dimanche une fête dans un village italien et j'aimerais bien ne pas en louper le début ! À très vite, donc ...


38 commentaires:

  1. Bonjour Hélène , je me suis régalée ! Ce matin je n'avais pas trop le moral mais en regardant ces jolies photos ; que du plaisir . Vos amis on beaucoup de chance . J'aimerai bien venir faire un déjeuner sur l'herbe avec vous ! Tes enfants ont bien grandis et ils sont devenus de beaux garçons . J'adore le marché de Vintimille que j'ai découvert par tes billets .J'aime beaucoup revenir sur tes anciennes années . Les blog restent vraiment formidables . Amicalement . Caresses à Bounty . Bon dimanche . Mireille

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mireille, j'aime vraiment bien quand tu passes par ici. ça me donne plein d'énergie pour rédiger le billet suivant ! ;-) Bisous

      Supprimer
  2. rrro ces petits pains à l'agneau, feta et sauce aux herbes, on en bave encore un an après!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, ils font remonter à chaque fois de bons souvenirs ! ;-) Bisous

      Supprimer
  3. Merci Hélène, une fois encore pour ce superbe billet.
    Je lis ton blog depuis plusieurs années mais n'ai jamais osé laisser un commentaire... Timidité et l'impression de ne pas pouvoir exprimer une réflexion intéressante.
    C'est avec impatience que j'attends chacun de tes résumés sur vos pérégrinations familiales. Un moment d'évasion et de soleil alors que dans ma belle Bretagne la chaleur n'est pas toujours au rendez-vous. Actuellement nous avons la chance d'avoir un temps superbe et je pioche dans tes posts afin de préparer des buffets avec des amis.
    Merci ce blog qui est une petite pépite dans la sphère internet.
    Bise

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut laisser des traces de son passage, au contraire. Je n'ai, mis à pas d'impersonnels compteurs de statistiques qui m'annoncent de gros chiffres désespérément anonymes tous les jours, aucun autre moyen d'être en contact avec les gens qui me lisent. Surtout lorsque ces personnes n'ont pas de blogs elles-mêmes. Or c'est toujours un grand plaisir que de tisser des contacts amicaux avec les gens qui passent par ici avec plaisir et fidélité ! Bref, merci de ce petit mot et au plaisir de te relire par ici, Catherine ! Bises

      Supprimer
  4. Jai aime beaucoup yours posts Helene :)yours pictures, the food, these asparagus, these strawberries, all lovely !

    RépondreSupprimer
  5. Merci encore une fois pour ce bon moment. J'ai redécouvert ton gâteau à la verveine... Gros bisous

    RépondreSupprimer
  6. Tu nous fais un beau cadeau.
    Grâce à toi je suis en vacances et je mange merveilleusement !
    Merci pour ces belles photos.
    Bises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu es gentille, Carole ! :-) À très vite, donc
      Hélène

      Supprimer
  7. Merci Hélène pour ce blog qui est vraiment extraordinaire! Je vous lis depuis des années, chaque nouveau billet est un ravissement et je ne compte plus le nombre de fois où j'ai copié vos recettes pour mes célébrations ou repas de famille ou entre amis! Vous mettez magnifiquement en valeur votre région, ses produits et ses coutumes, mais aussi tous les endroits que vous visitez (oui, j'avoue que j'ai attentivement lu et noté tous vos itinéraires dans Londres avant d'y aller moi-même avec ma fille!). Merci merci pour ces bons moments qu'on vit à travers vous! J'habite à Lille et le soleil me manque beaucoup (je suis espagnole, de Madrid). Vous lire est une bouffée de bonheur. Encore merci, et continuez s'il vous plaît! Amitiés. Maria José

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Mariajo. Mon frère vit à Lille mais je dois dire que c'est bien loin ! ;-) J'avais beaucoup aimé cette ville, néanmoins. Enfin, je n'en ai visité que le centre historique, je pense ...Revenez donc prendre un peu de soleil ici. Je vous en offre avec plaisir. Laissez-moi des petits mots au passage. Je les lirai avec plaisir. À bientôt

      Supprimer
  8. Coucou Hélène, ah ces belles couleurs partout, sur la table, dans la nature, dans le ciel .... bref ! Allez une pause repas déprimante améliorée grâce à la visite de ton blog ! Ah ah ah ... un bon réconfortant! Et quand il n'y a pas de publication je vais voir les anciennes ;-) à bientôt
    Bises. Emmanuelle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as raison, mes publications sont lentes à venir mais après tout, il y a bien 200 ou 250 billets à relire ! ;-) Bisous, Emmannuelle

      Supprimer
  9. J'ai aimé ton billet, comme toujours. Comment ne pas aimer, les couleurs, les saveurs, les bonnes idées, la région...ta gentillesse...? J'ai déjà hâte que tu nous parles de ce village italien et de sa fête, tu m'as mis l'eau à la bouche, ..dès qu'on parle de l'Italie...tous mes sens sont en éveil.
    A bientôt.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci tanette. Oui, j'essaye par ce blog de remettre à l'honneur les choses simples de la vie ... J'aie beaucoup l'Italie pour cette raison et cette fête de l'artichaut dans la montagne était vraiment sympathique. Je t'en parle bientôt, promis ! ;-) Bisous

      Supprimer
  10. C'est déjà un peu les vacances.....le soleil, la mer, les bras nus, les déjeuners en plein air quelle belle région
    Toujours des découvertes dans tes articles oh combien plaisant à lire et tes recettes que j' adopte merci Hélène
    Amitiés de Mylène


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Mylène ! Oui, je pense que nous sommes vraiment en route vers l'été; Bisous et à très vite.

      Supprimer
  11. J'ai encore passé un excellent moment à regarder tes photos et imaginer le goût des bonnes choses que vous avez dégustées.....je retiens spécialement le gâteau à la verveine car la mienne est vigoureusement repartie après l'hiver et j'ai très envie de l'utiliser comme ça. J'avais arrêté d'utiliser la margarine il y a un moment, je ne sais plus pourquoi, mais je vais en racheter pour le gâteau! À bientôt pour la suite de vos week end ensoleillés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Babeth, je n'utilise jamais de margarine non plus mais en fait, j'ai été bluffée par le résultat ! Essaye, tu me diras. C'est fabuleux, la verveine ! Bisous

      Supprimer
  12. Encore une belle journée passé avec toi et les tiens.
    Gros bisous.

    RépondreSupprimer
  13. Je veux aller à Vintimille.... A défaut, dans notre coin nous irons à San Sebastian dans une dizaine de jours. A bientôt et grosses bises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Viens à Vintimille ! Je ne connais pas SAn Sebastian mais je viens de jeter un oeil sur internet et ça a l'air bien joli ! Bonne balade, alors ... Bisous à toute la famille.

      Supprimer
  14. Merci pour ces jolies photos qui font voir notre belle région (je ne suis pas trés loin de chez toi)sous un autre angle et avec des yeux différents. belle journée !

    RépondreSupprimer
  15. Encore une jolie tranche de vie! Quelle magnifique recette d'agneau à la feta, ça me donne envie. Et cette promenade dans les hauteurs de Nice, ça me rappelle quand je vivais à Cimiez, je n'ai toujours pas oublier la vue depuis le monastère :)

    RépondreSupprimer
  16. très belles photos!!! les paysages sont si magnifiques que je veut entammer des séjours là-bas

    RépondreSupprimer
  17. Une belle promenade pour moi à faire défiler ces jolies photos et me régaler des délicieux mets préparés pour Pâques. Bises Hélène et bonne journée

    RépondreSupprimer
  18. Vos traditions ont du bon! On les retrouve toujours avec plaisir.
    Bonne continuation, et beaucoup de soleil sur vous.

    RépondreSupprimer
  19. Superbe Hélène ce billet.Les couleurs, les saveurs de cette magnifique côte d'azur, tout y est. Et je n'ai qu'une hâte m'y retrouver cet été après l'avoir délaissée 3 années de suite. Des bises et très bon weekend!

    RépondreSupprimer
  20. Que de beaux souvenirs !! le marché de Vintimille, ses légumes tous prêts pour le pistou dont mes papilles ont encore un souvenir ému. La fête des mai, sa brocante, la roseraie et la divine odeur des fleurs d'orangers !!
    Je te pique tes recettes,surtout la crème de féta, elle m'interpelle ;o)
    bisous à vous quatre ( enfin cinq maintenant)

    RépondreSupprimer
  21. à très vite, ton blog entier est une source de plaisir, tu fais partie des très rares que je suis encore et toujours tellement c'est le bonheur de s'y promener au gré de tes balades et de tes repas !! je t'embrasse, à bientôt, pour le festival de cannes !! bises

    RépondreSupprimer
  22. Quelles magnifiques photos de ta belle région;)Tu me donnes envie de venir m'y prélasser!
    Bises Hélène

    RépondreSupprimer
  23. quelles magnifiques ces photos!!!! les paysages sont aussi très paisibles

    RépondreSupprimer
  24. Que tu sois en Italie..ou chez toi..tout me captive..

    les photos..les paroles..les recettes..

    je découvre que la margarine..peut prendre sa place..avec assurance:)

    C'est le printemps chez nous..des inondations..(tu t'y connais)..pas chez moi..mais a quelques rues..le fléau dévastateur..point de vue maisons..

    les jardins demandent toute notre attention..et nous avons eu le soin de "prendre soin" de 3 boys pendant 6 jours..

    bref..mon délai de te dire bonjour et merci de ce billet:)

    RépondreSupprimer
  25. Très sympa ce reportage photo, comme toujours, j'adore l'eton mess!! Le marché de Vintimille, étant partie en vacances à Juan les pins toute mon enfance, je le connais bien!! merci pour ces souvenirs! bisous!

    RépondreSupprimer