15 février 2009

De vraies clémentines confites ... après une visite du Marché de la truffe de M. Chibois !

clem confites 2.jpg

Quelques jours de grande activité m'ont retenus loin de mon blog, vous avez sans doute pu le constater ... :o) Pour m'en excuser, voici un billet que j'avais à coeur de vous présenter depuis quelque temps déjà. Le Marché de la Truffe de la Bastide Saint-Antoine, à Grasse, fief de l'exceptionnel Jacques Chibois ...

entrée de la Bastide.jpg

C'était un samedi de Janvier, une des rares journées de franc beau temps que nous ayons eu cet hiver ! ;o)) Et ce samedi-là, Monsieur Chibois nous accueillait dans sa sublime Bastide pour un nouveau Marché de la Truffe, une manifestation qui, si elle n'est pas grandiose (quantativement parlant ...), n'en est pas moins un moment de gourmandise collective qu'il serait définitivement dommage de manquer ! Et même si l'on n'aime pas la truffe, la visite du domaine vaut en elle-même le déplacement.

fontaine.jpg

La bastide est nichée sur une colline de Grasse, encadrée de restanques où poussent joyeusement oliviers et agrumes ...

La Bastide Saint-Antoine.jpg

Entourée d'un parc magnifique ...

parc de la bastide.jpg

... elle accueille un samedi dans l'année un rassemblement de passionnés de ce diamant noir qu'est la truffe ...

trufficulteurs.jpg

Ici, tout est possible ... De l'achat de plants truffiers ...

chênes truffiers.jpg

... à la dégustation de plats truffiers ;o) sortis de l'imagination du Maître de céans ...

de 'autre côté de la porte.jpg

L'année dernière, c'est avec Garance et sa petite famille que j'y étais allée faire un tour. Cette fois-ci, c'est Vanessa qui s'est déplacée de Fréjus pour venir goûter à son tour les petites choses préparées à notre intention ( On peut rêver, non ? ).

Non, je l'avoue, nous ne sommes pas allées déjeuner DANS la bastide ... Le repas avait l'air superbe, bien sûr, mais l'ambiance nous a semblé un peu ... ... ... snob ? ;o))) On a quand même écouté quelques discours dans le jardin ...

le discours.jpg

... où l'apéritif était servi ...

amuse-bouches.jpg

On a aussi "mitraillé" la Bastide ...

la bastide 2.jpg

... tant elle était séduisante sous ce soleil d'hiver ...

jardin bastide.jpg

Et puis bien sûr, on a dégusté ... enfin, pas trop moi, ceci dit, car il me revient soudain à l'esprit que j'ai été littéralement rackettée par mes deux garçons ... Ah, ces délicieux croque-monsieur à la pâte de truffe ... une couche si épaisse que Vanessa s'est au départ demandée s'ils n'avaient pas plutôt mis de la tapenade ... ;o)

crooque aux truffes.jpg

Les amateurs de truffe se sont pressés toute la journée devant les cuisiniers affairés ...

caviar de pâtes aux truffes.jpg

Vanessa et Paul se sont délectés ...

Paul et Vanessa.jpg

... d'un énorme morceau de brie truffé posé sur une belle tranche de pain de campagne ...

brie aux truffes.jpg

Certains ont préféré la brouillade aux truffes ...

brouillade aux truffes.jpg

Clément, lui a adoré le Caviar de pâtes aux truffes ... onctueux et bien parfumé ...

clem et le caviar de pâtes aux truffes.jpg

Il faut dire qu'à 3 € la portion de ces délices truffées, personne n'avait envie de se priver ... Comme l'a si justement souligné Vanessa, 12€ pour un repas tout truffe, dans un décor de rêve, avec café offert, de surcroît ... que demander de plus ?...

jardin de la bastide.jpg

Et comme vous pouvez l'imaginer, nous avons fait notre marché avant de partir ... pas de truffe, non, mais de très jolies clémentines pas traitées qui, sur une idée de Vanessa, encore -emmenez-là dans vos promenades gourmandes, Vanessa ... c'est une vraie mine à idées ! ;o) - termineraient joliment confites dans un lourd sirop sucré ...

clémentines.jpg

Allez, je vous explique comment j'ai fait ... Je suis d'abord allée rechercher une recette qui m'avait déjà interpellée sur "linternaute.com". Et puis après ... Après ? Eh bien je me suis lancée ! Fastoche ... Un peu long et collant mais vraiment fastoche ! ;o)

Les Clémentines Vraiment Confites

clem confite GP.jpg

Quelle que soit la quantité de fruits, du moment qu'ils sont non traités, bien mûrs, bien fermes et bien frais ...

1. Lavez les fruits, piquez-les plusieurs fois avec une fourchette ou une aiguille à tricoter.

2. Couvrez d’eau et laissez frémir pendant 15 minutes.

3. Égouttez les fruits en recueillant le jus de cuisson. Placez les fruits dans un récipient suffisamment grand pour qu’elles tiennent les unes à côté des autres.

4. Mesurez le jus de cuisson et ajoutez 500 gr de sucre cristallisé et 200 gr de sirop de glucose par litre de jus de cuisson recueilli. Faites bouillir ce sirop et arrêtez dès les premiers bouillons. Versez ce sirop bouillant sur les clémentines et posez une assiette sur les clémentines, avec un poids dessus pour éviter qu’elles ne surnagent. Laissez reposer 2 jours.

clementines en cours de confisage.jpg

5. Le surlendemain, à J+2, retirez le sirop, ajoutez-lui 100 g de sucre, portez à ébullition et reversez bouillant sur les clémentines. Laissez reposer 2 jours à nouveau.

6. À J+4, J+6, J+8, J+10, J+12 recommencez exactement la même opération en ajoutant à chaque fois 100 g de sucre supplémentaires.

7. J+14 : Deux solutions s'offrent à vous ... Soit vous mettez les clémentines dans un bocal et vous les couvrez de sirop. Vous conservez ainsi jusqu'à utilisation.

clamentines confites 1.jpg

8. Ces clémentines peuvent être éventuellement glacées. Dans ce cas égouttez-les pendant 24 heures, mélangez un peu de sucre glace au sirop de confisage, plongez les clémentines dans ce sirop, passez au four et laissez sécher les fruits 3 ou 4 heures à th. 1, porte entr'ouverte. Ça donne ça ... et c'est tout simplement sublimement bon ! ;o)

Quartier de mandarine confite.jpg


Essayez ... régalez-vous ... et passez un excellent dimanche ! ;o)

77 commentaires:

  1. Une bien belle balade par une rare belle journée de janvier.
    Je ne suis pas très fan de fruits confits mais tes superbes mandarines me donnent envie quand même !
    Bises
    Michèle

    RépondreSupprimer
  2. La prochaine fois j'adopterai ta recette.
    Elles me paraissent au top.

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour,
    Je découvre ton blog via celui de Micky des Jardins des délices . Je le trouve super beau .
    Amitiés ,
    Roland

    RépondreSupprimer
  4. Les clémentines, je peux en faire, les truffes... non. J'en ai eu une cette année, c'est le bonheur à l'état pur... je ne peux pas expliquer à quel point j'aime ça... ça fait un peu snob, non? mais ça fait partie des choses qu'il faut goûter une fois dans sa vie: la truffe melanosporum crue.

    RépondreSupprimer
  5. les balades gourmandes , voilà qui me plait ! d'ailleurs je cherche un calendrier qui recenserait ce genre de manifestations , c'est toujours trop tard !

    RépondreSupprimer
  6. et c'est toutes les années cet évènement truffes ? je serais bien capable de faire le déplacement juste pour goûter tout ça, pas pour en acheter car je les ai en direct, alors... mais pour l'ambiance et le reste ! super tes clémentines confites en plus !

    RépondreSupprimer
  7. Tout comme Miechambo je ne suis pas fan de fruits confits trop sucré pour moi mais j'aurais par contre volontiers dégusté ce menu truffes.

    RépondreSupprimer
  8. Une belle balade au pays de la truffe et d'exquises clementines confites: qu'est-ce qu'on est bien chez toi...
    Bises

    RépondreSupprimer
  9. Tes mandarines sont superbes ! je craque pour les (bons)fruits confits. Très bon WE

    RépondreSupprimer
  10. Superbes clémentines! Un délice...

    Merci pour cette magnifique balade ensoleillée!

    Bises,

    Rosa

    RépondreSupprimer
  11. encore une sublime promenade! le soleil est aussi de retour par chez moi et c'est tant mieux! de grosses bises claire

    RépondreSupprimer
  12. Si tu le souhaites, un petit prix t'attend sur mon blog...
    A bientôt.

    RépondreSupprimer
  13. Ah ici c'est grève génerale ....donc pas de restos ...BIZ et bon dimanche

    RépondreSupprimer
  14. Tu laisses deux jours entre chaque séance de confisage ? Il faudra que j'essaie... Une fois sur deux mes fruits confits entiers se "dégonflent" mais je ne me suis pas encore penché sur le pourquoi du comment... Je testerai ta façon aussi, mais pour les mandarines c'est quasi la fin.
    J'ai bien salivé et envié cette journée truffière !

    RépondreSupprimer
  15. Quelle réussite ces mandarines confites !
    Une journée avec des truffes, mmmmhhh, j'arrive !

    RépondreSupprimer
  16. encore une bonne promenade en ta compagnie!....j'aurais bien goûté ces petites choses aux truffes!....

    RépondreSupprimer
  17. elles sont parfaites ce sclémentines, parfaites pour agrémenter les desseerts les plus fous !

    RépondreSupprimer
  18. Toujours autant de délices chez toi mais je me mets au régime ça urge bises

    RépondreSupprimer
  19. Merci pour ce magnifique reportage et ces clémentines qui me mettent l'au à la bouche.

    RépondreSupprimer
  20. holalaaaaa! ce que tes mandarines sont magnifiques, elles me font vraiment bâver!!c'est vrai que c'est long pour faire tous ces fruits confits!
    pour ma recette, les p de terre sont chaudes, mais peut être pourrait t on les faire froides!je t'embrasse micheline

    RépondreSupprimer
  21. Merci de nous faire profiter de cette belle journée...

    bisous

    RépondreSupprimer
  22. toujours de trés belles balades gourmandes chez toi !!!!! et ces mandarines confites me donnent envie :)

    RépondreSupprimer
  23. ça avait l'air vraiment géniale. En plus c'est un très bel endroit et vous avez eu un temps magnifique...Que demander de plus ???

    RépondreSupprimer
  24. Jolie bastide, j'irais bien y passer quelques jours. Le brie truffé, trop bon !

    RépondreSupprimer
  25. Jolie bastide, j'irais bien y passer quelques jours. Le brie truffé, trop bon !

    RépondreSupprimer
  26. coucou,

    je n'ai pas glacé les miennes, mais elles sont si parfumées !
    on se voit tjs demain ?

    RépondreSupprimer
  27. Nous vous avons laissé une tonne de neige lol

    Bonnes vacances

    RépondreSupprimer
  28. une belle visite et une recette plus qu'originale et même pas pour 12€, que demander de plus loll
    bizzz

    RépondreSupprimer
  29. Que de belles couleurs dans ce billet. Un repas à la truffe, le rêve. Je devrais peut-être planter un arbre dans le jardin. Vivement Avril, j'ai hâte de pouvoir admirer ces beaux paysages.
    Bises à toute la famille

    RépondreSupprimer
  30. Les photos sont superbes et ton blog est vraiment beau!
    merci pour cette recette j'ai du mal à obtenir des fruits qui ne soient pas amèrs (j'ai deja tenté une recette d'orange et de clementine confite) mais je vais peut être essayer la tienne

    RépondreSupprimer
  31. http://ptitminou.over-blog.fr/mercredi 18 février 2009 à 08:00:00 UTC+1

    comme ca devait etre sympa je t'envie là

    RépondreSupprimer
  32. Tes clémentines confites sont superbes, elles sont vraiment très réussis!

    RépondreSupprimer
  33. Hummm !!! que de bonnes choses encore à décuvrir avec toi.
    Ces petites clémentines m'apporte un peu de soleil, ça fait du bien ;o)
    Je t'appelle bientôt.

    RépondreSupprimer
  34. J'ai découvert la truffe depuis peu et j'ai beaucoup aimé ! Un beau reportage photos !
    Bonne journée, Doria

    RépondreSupprimer
  35. Je ne connais gustativement ni l'une ni l'autre mais Truffes et clémentines confites me font envie :o)

    RépondreSupprimer
  36. super ces clémentines confites!!j'avais essayé de confire des citrons mais sans succès, il faudra que je retente mais aussi avec des clémentines comme toi!

    RépondreSupprimer
  37. Une bonne tartine au fromage et à la truffe oh je me serais délectée également ! Surtout dans un bel endroit !
    C'est long tes mandarines confites alors je me régale à travers ton blog lol
    bises bonne journée

    RépondreSupprimer
  38. Voilà un moment que j'ai envie de me lancer dans ces belles choses, ces clémentines sont superbes, cette couleur!!!! Je m'inspirerai de ta recette quand je me déciderai!

    RépondreSupprimer
  39. Cela demande un peu de temps mais quel beau résultat ! JE me laisserais bien tenter avec les dernières clémentines de saison

    RépondreSupprimer
  40. Une jolie ballade et tes clémentines sont superbes ...

    RépondreSupprimer
  41. QUelle escapade! Si on pouvait trouver des clémentines non traitées, ta technique est simplissime et quel résultat!

    RépondreSupprimer
  42. Bonjour:) Je te Remercie de ta chaleureuse visite à mon blog et par le fait même je découvre le tien:))

    Tu as de Magnifiques photos et un blog très intéressant!! Au Plaisir d'échanger de bien jolies choses avec toi;) xxx

    RépondreSupprimer
  43. J'aime beaucoup la bière mais je dois avouer que de temps en temps, je préfèrerais que dans le Nord, ce soit la truffe qui soit à l'honneur surtout après un passage chez toi !

    RépondreSupprimer
  44. CES CLEMENTINES ont l'air excellentes,
    et ce marché aux truffes fort sympa!
    mary

    RépondreSupprimer
  45. Une belle découverte que ce marché de la truffe.
    Quand aux clémentines confites, ma mère en fait parfois à Noël et c'est vraiment délicieux.

    RépondreSupprimer
  46. Humm ces clémentines confites sont vraiment très réusses. J'ai tenté d'en faire dernièrement mais elles n'étaient pas terribles, je pense réitérer avec ta recette prochainement.
    Quelle chance de pouvoir chaque année aller chez Mr Chibois pour cette fête des truffes
    bises
    jojo

    RépondreSupprimer
  47. Ben c'est sur le gazon par chez-toi. Ici, c'est encore plein de neige.
    Tes photos me transportent, elles sont magnifiques.
    :)

    RépondreSupprimer
  48. Quelle belle journée, avec en prime la gourmandise à porter de la main.
    Un bien bel endroit.
    Tes clémentines sont magnifiques. Je fais de cette manière les kumquats, mais cette année mon arbuste à fait grève (lol)
    Bises

    RépondreSupprimer
  49. quel travail, mais quel résultat ! les photos sont très alléchantes.

    RépondreSupprimer
  50. Voilà une bien belle journée que vous avez passé! Peu de cèpes, mais beaucoup de truffes, paraît-il cette année! Enfin, dans le Vaucluse, c'était le cas, vers Cannes, je ne sais pas! Gros bisous

    RépondreSupprimer
  51. Un día interesante alrededor de la trufa y unas preciosas mandarinas. Un proceso largo y laborioso con un resultado magnífico. Tus fotos bellísimas sobre todo las de las frutas.
    Yo he puesto a confitar con sal unos limones para poder hacer tajines. Tengo que esperar un mes y ojalá me salgan bien. ¿Has preparado tu alguna vez los limones?.
    Besos y hasta pronto.

    Paqui.

    RépondreSupprimer
  52. Bon alors tu vois moi j'avais tout faux avec mes kumquats car je les recuisais avec le sirop à chaque fois.. Ils étaient donc MOUS, bons mais mous . Genre fruits au sirop sauf qu'après je suis partie à Paris (de dépit;-)!!) en les abandonnant ds le sirop et au retour ils étaient plus confits, pas top mais pas mal...Après tu fais un cake moelleux avec de la coco...
    Je ne pensais pas que cela pouvait se faire dans ton coin la truffe...

    RépondreSupprimer
  53. Ma chère Hélène,

    Un tel soleil d'hiver me fait envie, c'est certain.

    Depuis mon coin de pays où une tempête de neige est à nouveau annoncée pour demain matin, il me plaît de faire une ballade chez-toi, bien au chaud. Vive la blogosphère!

    Tourlou, la.

    RépondreSupprimer
  54. Je ne connais malheureusement pas le goût de la truffe, mais ce serait le rêve si j'arrivai à y goûter un jour!
    Il faudra que je tente ta recette de clémentines confites, j'en ai fait une une fois, le résultat n'était pas concluant! Les tiennes sont superbes!
    Bonne journée

    RépondreSupprimer
  55. l'an prochain je VEUX y aller moi aussi, aux truffes :-)
    ce sont autant de petits soleils ces clémentines ! superbe

    RépondreSupprimer
  56. Oooh le truc delirant, juteux, paradisiaque, la clementine confite a la maison. Comment ca devait sentir bon tout ca.

    RépondreSupprimer
  57. Le cadre est splendide !! Un petit paradis...
    Quant aux clémentines confites, c'est une bonne idée. Ça change des citrons.

    RépondreSupprimer
  58. Avec mille excuses de ne pas avoir pu venir plus tôt…Chez Eléonora, c’est le tourbillon en ce moment. C'est toujours des billets magnifiques que tu nous offres et j'adore...Sympa ce petit goût de la clémentine confite...une petite pépite en gourmandise....bravo

    RépondreSupprimer
  59. Hé oui : il n’y a pas qu’au Périgord que cela pousse, les truffes. Philippe, ton très cher époux et mon non moins cher frère a dû vous raconter que nous avons été initiés très tôt à la quête du diamant noir.

    Car l’on cherche la truffe avec des cochons, des chiens mais également avec des gamins !

    Cela se passait dans la propriété familiale de Callian dans le Var. Le paternel nous emmenait dans le bon coin : un rond de petits chênes autour desquels l’herbe semble comme brûlée. Chaque galopin était équipé d’un piochon et d’une petite baguette. Le jeu consistait à balayer lentement la baguette au sol et guetter l’envol d’une petite mouche. A l’endroit précis où se trouvait la mouche, il fallait creuser délicatement la terre avec le piochon et renifler à la recherche de l’odeur de la truffe. Plus ça sentait fort, et plus l’on « brûlait » jusqu’à découvrir le champignon.

    Et le pire, c’est que cela marchait et que nous ramenions à chaque fois une bonne poignée de ces merveilles.
    Bon : on mouchait aussi de la terre toute la journée mais c’était un bien maigre inconvénient !

    L’odeur de la truffe fraîche est très puissante. De quoi avoir la tête qui tourne. D’ailleurs nous ne mangions pas directement le fruit de notre récolte. Une bonne technique consiste à enfermer les truffes fraîches dans un bocal contenant des œufs. Au bout d’un jour ou deux, les œufs sont suffisamment parfumés pour une bonne omelette aux truffes… sans truffe. On remettait des œufs dans le bocal et ainsi de suite…

    La dernière fois que j’ai trouvé une truffe par cette technique c’était dans le parc de la légion étrangère à Castelnaudary. C’était pour un mariage (de militaires !) et j’étais en avance. J’ai repéré ce qui me semblait bien être une truffière et une petite baguette plus tard, j’ai repéré la mouche. En creusant un peu avec ma clé de contact et en sniffant discrètement : il n’y avait pas de doute : la truffe était là.

    Le costume et les conventions sociales m’ont empêchées d’aller plus loin. Pfff : on vieillit !

    Bisous

    Jp

    RépondreSupprimer
  60. Eh non, Jean-Pierre, ton frère, mon époux, ne renifle plus la truffe ! Dommmmmmmaaaaaaage !!!! ;o)))
    Bisous et merci pour ce petit moment d'histoire familiale !
    Hélène

    RépondreSupprimer
  61. Je me demande si les clémentines confites supporteraient le voyage jusqu'à Paris au cas où les morphalles en auraient laissé, elles ont l'air si délicieuses?
    bonnes vacances. Lala

    RépondreSupprimer
  62. Ma chère Hélène comme j'aurai aimé être à ta place pour ce délicieux déjeuner spécial truffes dans ce si joli cadre....merci de nous faire partager ces magnifiques photos....quand à tes clémentines confites, moi qui en suis une grande consommatrice; elles sont vraiment superbes...félicitations à toi !!!!
    Je t'embrasse et à bientôt

    RépondreSupprimer
  63. Quelle somptueuse recette!!! J'adore l'histoire de ta belle soeur renifleuse de truffes
    . Bises.

    RépondreSupprimer
  64. Oh la la ! Du brie truffé ! Ça doit être délicieux ! Quant à ces belles clémentines confites, j'aimerais bien essayer !

    RépondreSupprimer
  65. Vous avez dû passer un excellent moment très riche en goût!
    Tes clémentines confites sont magnifiques!
    bises

    RépondreSupprimer
  66. Tes reportages photos sont toujours un ravissment pour les sens...j'ai jamais goûté aux clémentines confites et ça doit être délicieux tel quel ou bien dans un petit cake.
    Bon week-end!@

    RépondreSupprimer
  67. Un petit coucou après une semaine surchargée qui m’a tenue éloignée de ton joli blog !
    Quelle jolie recette, quant aux photos...waouh, c'est toujours aussi beau:)
    Bon dimanche!

    Bisous:)

    RépondreSupprimer
  68. Bonjour Hélène,
    Un grand merci pour ces merveilleux reportages sur le marché de la truffe et Antibes. Nous avions dîné chez J Chibois en 1999 pour nos 10 ans de mariage et j'en garde un souvenir ému. Le "maître" n'était pas là, occupé à préparer un repas commandé à l'extérieur, mais nous avions alors été très bien accueillis par sommelier et serveurs. La bastide est vraiment magnifique.
    Bonnes vacances !
    Bien cordialement,
    Marie-Claude de Grenoble (et épouse de Thomas, celui du fort Ste Marguerite)

    RépondreSupprimer
  69. Merci pour cette recette, elles sont sublimes !
    Je découvre ce bien joli blog où il fait bon se balader :)

    RépondreSupprimer
  70. I found this site using [url=http://google.com]google.com[/url] And i want to thank you for your work. You have done really very good site. Great work, great site! Thank you!

    Sorry for offtopic

    RépondreSupprimer
  71. coucou.... comme je croule sous les clémentines (bio, bien sûr!) je vais tenter ta recette qui donne l'eau à la bouche!!!!

    Mais avant de me lancer, éclaire ma lanterne: sirop de glucose...je trouve ça où????

    Merci, j'espère que je vais réussir... Bon dimanche.
    Laurence

    RépondreSupprimer
  72. Alors soit tu prends du glucose en poudre que tu dilues ... regarde sur internet, je n'ai plus exactement la façon de procéder en tête ... Le plus simple reste quand même de t'en procurer chez les fournisseurs de produits pour pâtisserie.
    Regarde ici :
    http://www.meilleurduchef.com/cgi/mdc/l/fr/boutique/produits/gre-sirop_glucose.html
    Ce n'est as cher et ça sert bien ! ;o)

    RépondreSupprimer