12 octobre 2009

Balade au pays gourmand de Cézanne ... et des pommes de terre aux olives, lard demi-sel et sauge fraîche ...

cocotte de patano.jpg

Les dimanches du mois d'Août, lorsque les enfants sont avec leur grand-mère en Alsace, là même où je vous ai emmenés il y a quelque temps, sont propices aux balades en Provence ...

Les journées sont bien longues, l'ambiance est encore aux vacances ... Alors on part sans savoir vraiment où l'on ira et l'on se laisse guider par l'instinct et la douceur du moment présent.

On peut décider par exemple de se diriger vers l'Ouest, et se retrouver coincé dans les embouteillages ... la faute aux pauvres touristes qui repartent vers des terres moins ensoleillées ... On prend alors les chemins de traverse ... on n'est pas pressé, nous ... Ça nous donne l'occasion de traverser des villes que l'on ne connaît que par leur nom, inscrit en grosses lettres sur les panneaux sur l'autoroute ... Et puis les villes regorgent de petits restaurants bien sympathiques qu'il serait dommage de ne laisser qu'aux autochtones ... Pour l'instant, nous sommes à Salon-de-Provence ... ville du célèbre Nostradamus ...

le craponne, restaurant Salon de Provence.jpg

... et que l'on se rend compte qu'il est plus que temps de s'arrêter un peu ... La carte est belle et la petite terrasse intérieure est adorable ...

apéritifs et alcools de Provence.jpg

Quelques tartines de "poivronnade" pour attendre ... Le cuisinier est appliqué et doit pouvoir prendre son temps ...

tartines de poivronnade.jpg

Une terrine de melon, avec un coulis fleurant bon le muscat, commence le repas avec un brin de folie élégante ...

terrine de melon, sauce au muscat.jpg

La terrine de petits légumes croquants et filets de rouget est bien tentante aussi ...

terrine de rougets aux petis légumes.jpg

Une tête de veau, parfaite avec sa sauce gribiche ... Voilà un plat que j'adore et que je ne fais jamais ... Profitons-en ...

tête de veau.jpg

Une terrine fraîche à nouveau pour le dessert, à la fraise, cette fois ...

terrine de fraises.jpg

Parfait repas d'été avec un petit verre de vin rouge ... Rien de bien compliqué, en fait, mais tout de belle facture ... pour une poignée d'euros ... petite, la poignée ... En continuant la route, on passe par Cavaillon, juste sous une colline que vous commencez à connaître ... celle de la belle Garance ...

melon de cavaillon.jpg

En continuant un peu plus loin, après une délicieuse divagation au fil des petites routes provençales, on arrive à l'Isle sur la Sorgue. Si vous n'êtes jamais allé vous perdre par là-bas, n'hésitez plus et filez-y au plus vite ...

philippe à l'Isle sur la Sorgue.jpg

Cette petite ville de 20 000 habitants fait partie des joyaux de la Provence ... Située dans la grande plaine du Comtat Venaissin, elle est parcourue de nombreux canaux alimentés par la rivière Sorgue ...

la sorgue.jpg

Au fil de l'eau, de grandes roues à aubes, dont certaines fonctionnent encore, mais juste pour le plaisir, rappellent que l'Isle sur la Sorgue était jadis une ville industrialisée ... Au 18ème siècle, ces roues faisaient fonctionner les nombreuses manufactures de soie, qui furent remplacées au siècle suivant par des fabriques de papier.

roue à aube.jpg

Aujourd'hui, on va à l'Isle sur la Sorgue pour chiner, surtout ... La petite ville compte en effet plus de 300 brocanteurs et galeries d'art réparties, souvent regroupés dans de grands bâtiments comme celui qui suit ...

Quai de la gare isle sur la sorgue.jpg

L'endroit est fantastique, car on y trouve de tout ...

vieilles grilles à vendre.jpg

Au fil de la balade, on parcourt la Provence d'antan ...

grilles, l'isle sur la sorgue.jpg

Chaque détail a une âme ...

fontaine.jpg

Les riches propriétaires anglais viennent piocher des idées pour remeubler leurs grandes bastides ... Eh oui, on parle beaucoup anglais, par ici ... Un marchand expose des dizaines de fontaines anciennes, reconstituée dans une grande cour ... juste superbe ...

vieille fontaine à vendre.jpg

On grimpe d'un étage à l'autre par de vieux escaliers métalliques repeints ...

tables et chaises à l'isle sur la sorgue.jpg

Les objets présentés sont très divers ... Ici, ce brocanteur a récupéré un grand casier rouillé sur lequel on mettait à sécher les fromages ...

paillons  à fromage.jpg

J'aime l'entrée de ce restaurant ... tout à fait délicieux au demeurant ...

michelin et vache, isle sur sorgue.jpg

Devant, une galerie expose des meubles immenses fabriqués avec des éléments récupérés de vieilles lignes de train ... traverses de chemin de fer, grands poteaux métalliques, le résultat est époustouflant !

meubles sncf.jpg

D'autres galeries exposent des objets nettement plus modernes ... que j'aime beaucoup aussi !

new york city.jpg

L'Isle sur la Sorgue est le royaume de la récupération. Les grands décorateurs d'intérieur viennent souvent se fournir d'idées ... et d'objets ... par ici !

grnades lettres colorées.jpg

J'aime particulièrement ce magasin, tenu par un couple charmant, entièrement dédié à l'antiquité culinaire. Je craquerais sur tout ... La dernière fois, j'ai résisté in extremis à un merveilleux moule à pâté "pantin" ... Je suis repartie avec juste deux faisselles en aluminium patiné par le temps ... Parfaites pour fabriquer mes petits fromages de chèvre ou de brebis à la sarriette, je les verrais bien aussi montés en petites lampes ... On verra avec le temps ...

sorguissimo.jpg

Continuons notre flânerie parmi antiquaires et galeries ...

vaches, isle sur sorgue.jpg

J'ai l'impression d'être dans un gigantesque écomusée ...

horloge isle sur sorgue.jpg

Je placerais bien ce billot dans ma cuisine ...

billot de boucher.jpg

Je craque aussi pour les bouteilles anciennes et les pots de confitures dépareillés ...

bouteilles en verre.jpg

Au milieu des galeries, de petits cafés permettent de se désaltérer ou de manger une bricole ...

le café du village.jpg

Je termine mon verre de sirop d'orgeat en parcourant "La Provence" ...

verre et la Provence.jpg

Le journal local regorge d'informations étonnantes ...

les boulangères de Dieu.jpg

Je me rends compte que je raterai encore une fois, cette année, la foire à l'ail de Piolenc ... ça m'énerve ...

foire à l'ail de Piolenc.jpg

Un joli matou gris nous tient compagnie ...

chat gris.jpg

C'est la vraie Provence, ici ...

comptoir casse croûte, isle sur sorgues.jpg

Au centre de la ville, la traditionnelle grand-place est entourée de platanes immenses ...

fauque, l'isle sur la sorgue.jpg

Quel meilleur endroit que la fraîche terrasse du Café de France pour siroter un petit pastis en croquant quelques olives ?

café de France.jpg

On écoute le ruissellement apaisant de l'eau de la fontaine ...

fontaine isle sur sorgue.jpg

On regarde autour de soi ... On traîne ... c'est bon ...

pigeons à l'isle sur la sorgue.jpg

Les ruelles de l'Isle sur la Sorgue sont étroites et sinueuses ... Les portes des maisons restent ouvertes et l'on s'inviterait volontiers ...

vélo à l'isle sur la sorgue.jpg

Au fond d'une impasse se niche un joli hôtel particulier ...

hôtel particulier isle sur sorgue.jpg

Juste à côté, un cheval de bois perché sur un vieux char nous montre l'entrée d'une autre galerie ...

cheval de bois.jpg

À l'intérieur, sur des toiles anciennes, un chat sommeille ...

le chat dort.jpg

C'est le moment de se remettre en route ... J'aime les grandes routes de France bordées de hauts platanes ...

route aux platanes.jpg

J'aime la France rurale, celle où l'on récolte ce qui nous régalera ... Ici, les courges viennent d'être ramassées ...

champs de potirons.jpg

Empilées dans d'immenses caisses en bois, dans la lumière du soleil couchant ...

1 caisse de potirons.jpg

... elles sont tout simplement irrésistibles !

1 potiron rescapé.jpg

Les vignes ne sont pas en reste ...

vignes au coucher du Soleil, Provence.jpg

On sort de la voiture et l'on erre entre les pieds chargés de beaux fruits mûrs ...

raisin noir provence.jpg

C'est beau, ça sent bon et l'on se prend tout à coup à avoir envie d'un petit verre de blanc très frais !

raisin blanc Provence.jpg

Sur le chemin du retour, arrêtons-nous une journée dans la belle ville d'Aix en Provence, mise à l'honneur cette été grâce à la superbe exposition Picasso-Cézanne organisée par le merveilleux musée Granet ... Bienvenue dans la ville aux mille fontaines ...

fontaine croix de Malte.jpg

Tâchons de rencontrer les fantômes de Zola et Cézanne à la brasserie des Deux Garçons ...

les deux garçons.jpg

Saluons le bon Roi René, au bout du Cours Mirabeau ...

statue Roy René, Aix.jpg

Nous sommes au pays des santons ...

santons Fouque.jpg

Voici Paul Cézanne peignant sur le motif ...

santon Cézanne.jpg

Aix en Provence, c'est aussi le pays des calissons ... ces petites barquettes d'amandes et de melon confit, recouvertes d'une fine couche de glace royale et posées sur une feuille d'hostie ...

calissons bremond.jpg

La maison Brémond est l'une des plus ancienne à fabriquer cette délicate friandise ...

fabrique de calissons.jpg

Déambulons dans les rues de la vieille ville ...

rue d'aix.jpg

Admirons les plus belles façades ...

belle façade.jpg

Cherchons de l'ombre sous les immenses platanes ...

aix, marché sous les platanes.jpg

Profitons-en pour humer les effluves des bons produits d'un marché en plein air ...

marché Aix.jpg

Dévorons ces fromages ...

fromages marché Aix.jpg

... avec quelques olives macérées aux herbes de la garrigue ...

etal marché aix.jpg

Encore une fontaine ...

fontaine sanglier aix.jpg

... et la Tour de l'Horloge ...

tour de l'horloge.jpg

... juste à côté de l'Hôtel de Ville ...

place de l'hotel de ville.jpg

La foire aux livres anciens est intéressante ... La littérature régionale y est bien représentée ...

foire aux livres aix.jpg

Regardons les gens assis aux terrasses des cafés ...

aix, terrasse verte.jpg

Prenons place nous-mêmes, peut-être ...

aix, terrasse rouge.jpg

Encore le doux clapotis de l'eau d'une fontaine ...

fontaine 1.jpg

... et nous voilà sur la grande place du Forum des Cardeurs.

toits de la place des cardeurs.jpg

Les restaurants y sont nombreux ...

ventilo.jpg

... jolis ...

aix, table et chaises.jpg

... aux menus alléchants ...

le vin des Philosophes, Aix en Provence.jpg

Mon choix à moi, c'est le Papagayo, avec ...

assiette des calanques.jpg

... sa délicieuse assiette des calanques, aux petits supions marinés ...

l'assiette des calanques, détail.jpg

... et son rosé bien frais, qui remet les idées en place et rafraîchit divinement ...

rosé bien frais.jpg

On termine par une lichette de clafoutis aux abricots ... tout simple ... très bon ...

clafoutis aux abricots.jpg

On se promène encore un peu ... Remarquez ces statues au coin des rues ... Elles furent placées là pour permettre aux aixois de prier depuis chez eux lors des épidémies de peste. On en croise souvent ...

bouillon KUB.jpg

J'ai aimé ces rangées de chaises un peu rouillées, devant un bar fermé ...

aix, chaises rouillées.jpg

Mon coin préféré ... La place d'Albertas ... datant du 18ème siècle ...

place d'Albertas.jpg

... construite par le Marquis du même nom qui désirait pouvoir faire avancer ses carrosses jusqu'à son hôtel particulier ... Les pavés sont toujours là ...

place d'Albertas et fontaine.jpg

La fontaine fut ajoutée en 1912. Elle ajoute au charme de cette place délicieuse ...

fontaine d'Albertas.jpg

Je m'assieds toujours un moment sur les marches, à l'entrée de ce lieu d'exception, pour apprécier le calme ...

pharmacie place d'Albertas, Aix.jpg

Revenons un instant à ce qui nous a amené cette fois à Aix-en -Provence ... L'exposition Picasso-Cézanne ...

expo picasso et cézanne.jpg

Prenons les tickets dans la petite rue en-dessous du Musée Granet ... On n'a pas été prévoyant mais faire la queue et piétiner un moment parmi des gens qui ont en commun cette envie de voir de vraies belles choses, de découvrir une sublime partie de notre patrimoine culturel ... ça a quelque-chose de grisant, je trouve ...

fontaine aix 2.jpg

Essayons grâce à la juxtaposition de réels chefs-d'oeuvre de deux grands génies de la peinture de prendre la mesure de l'influence, mêlée d'admiration et de respect, qu'exerça Cézanne sur Picasso ...

picasso.jpg

Au travers de peintures, sculptures, dessins et gravures, on rencontrera Picasso à plusieurs moments de sa réflexion ... Quatre thématiques sont proposées au spectateur ...

Picasso regarde Cézanne … et l'admire ...

Picasso collectionne Cézanne ...Picasso possèdera, dans sa collection personnelle, plusieurs chefs-d’oeuvre de Cézanne … que nous découvrirons ici ...

Thèmes, objets, formes et traits partagés ... des sujets en commun ... avec des compotiers, des crânes, et des baigneurs ... et des fumeurs ...

fumeurs.jpg

Picasso se rapproche de Cézanne ... Il acquiert même le château de Vauvenargues, au pied de la Sainte-Victoire que Cézanne a si longtemps peinte ... À son marchand d'art Kahnweiler, il dira fièrement : "J'ai acheté la Sainte-Victoire de Cézanne" ...

Aujourd'hui, à l'heure où je vous raconte mon histoire, l'exposition est terminée ... Dommage, ce fut une manifestation d'exception ...

picasso, Cézanne.jpg

Mais il y aura d'autres belles expositions, au musée Granet ... Et puis ... la collection permanente est superbe aussi ... Et quand vous en ressortirez, vous entrerez comme nous dans l'église de Saint Jean de Malte, première église gothique construite en Provence ...

saint jean de malte.jpg

... vous admirerez sa belle nef voûtée ...

voûte romane.jpg

En ressortant, ne manquez pas de vous recueillir un instant devant La Vierge de la Seds, celle qui accompagne chaque année, au début du mois de Septembre, la procession de la bénédiction des calissons ...

pelerinage.jpg

Aix en Provence est si belle ...

croix de Malte rouge.jpg

Si vous n'avez pas l'occasion d'aller à Aix en Provence tous les jours, procurez-vous ce livre merveilleux ... La cuisine selon Cézanne ... Encore une fois, je pèse mes mots ... Cet ouvrage est un régal de la première page à la toute dernière ...

la cuisine selon Cézanne.jpg

Vous apprendrez à mieux connaître le merveilleux Cézanne, au décours d'une balade en Provence où magnifiques paysages se mêlent à de somptueuses tables chargées de toute l'essence du Pays ... 50 recettes accompagnent un texte délicieusement appétissant ...

"La famille Cézanne n'est peut-être pas la famille dont peut rêver un jeune artiste qui voudrait que tout, dans la vie, aille dans le sens de son art, mais au moins n'y manque-t-on jamais d'olives ! Au moins y cultive-t-on, dans la tradition, anchoïade et tapenade, pâté de grives et de foie de volaille, gigot et bouillabaisse, daube et estouffade, tomates et courgettes, thym et laurier ..."

page 2.jpg

"Et Noël ne se passe pas sans accomplir le rituel des treize desserts qui voit s'allier sur la même table calissons, nougats noir et blanc, pâte de coing, abricots confits, melon d'hiver, pompe à l'huile (...) et la ribambelle de fruits secs : figues, raisins, noix, poires et pommes."

page 4.jpg

" L'atelier sentait ces chambres campagnardes où l'on conserve, à l'automne, des poires et des champignons."

page 1.jpg

"On ne perd guère de temps et, vite, on passe à table". Pour manger "des petits pâtés chauds", qui viennent de "chez un pâtissier renommé", et une fricassée de poulet aux olives et aux champignons. Le vin, ce jour-là, est ordinaire, le litre posé sur la table est généreusement servi."

page 3.jpg

"Cézanne aime les produits de la terre de son pays, la cuisine traditionnelle de Provence. A Paris, quand il était jeune, il ne débarquait jamais sans avoir dans ses bagages une bonbonne d'huile d'olive et, provoquant ses camarades par ses goûts culinaires autant que par son accents, il ne manquait jamais de faire l'éloge de la tomate et de l'ail. Il ne cessa jamais d'affirmer, parmi les impressionnistes qui veillaient plutôt à ne pas paraître provinciaux, son originalité provençale."

page 5.jpg

" Il faut imaginer Cézanne toujours marchant dans la campagne aixoise, partant des journées entières, heureux de sa solitude quand il est ainsi en pleine nature, avec cette obsession de voir ce qui n'a encore jamais été vu, de peindre ce qui n'a jamais été peint avant lui.
Content aussi, de temps à autre, d'être accompagné de quelque ami dont il accepte qu'il peigne à ses côtés, Marion, Ravaisou, Solari, Emile Bernard, avec lesquels il est bon de faire halte, à l'heure du déjeuner, particulièrement le dimanche, l'auberge du Tholonet (en fait une simple épicerie), chez Rose Berne qui fait bien la cuisine, une cuisine traditionnelle, paysanne. Elle sait vous réjouir d'une omelette aux truffes ou aux champignons, d'un canard aux olives, d'un petit verre de vin blanc tiré des vignes voisines."

Vous verrez, vous lirez ce livre comme un carnet de voyage, pas forcément d'une traite mais en y revenant souvent, pour mieux vous imprégner des senteurs et des goûts de notre belle Provence ...

Une petite recette extraite du livre, pour finir ...

Les pommes de terre aux olives et au lard ...

Un plat rustique qui se suffira à lui-même avec une belle salade de mesclun aillée ... mais qui accompagnera aussi avec bonheur une pièce de boeuf rôtie ...

pommes de terre cuites, olives et lard.jpg

Ingrédients pour 6 personnes :

- 12 pommes de terre moyennes
- 200 g d’olives noires dénoyautées
- 200 g de lard de poitrine demi-sel rincé puis coupé en bâtonnets, sans retirer la couenne qui donnera du moelleux
- 1 gros oignon épluché et émincé
- 3 gousses d’ail épluchées et hachées
- 2 cuillerées à soupe d’huile d’olive
- 1 tomate mûre ou 2 cuillerées à soupe de coulis
- 1 feuille de laurier
- 3 feuilles de sauge
- 1 verre de bouillon de veau
- Sel, poivre du moulin

Préparation :

Dans une cocotte en fonte épaisse, faites chauffer l’huile et ajoutez-y les lardons. Laissez-les dorer de tous les côtés en les remuant souvent.
Épluchez les pommes de terre, lavez-les, séchez-les et coupez-les en gros morceaux.
Retirez les lardons de la cocotte, en laissant la graisse. Remplacez-les dans la cocotte par les oignons et laissez-les prendre couleur en les remuant souvent. Quand ils sont blonds, retirez-les du feu et réservez-les avec les lardons. Dans la cocotte, faites dorer les morceaux de pommes de terre. Remontez le feu et laissez prendre couleur uniformément en secouant de temps en temps la cocotte.
Remettez alors les lardons et les oignons ...

olives et lard .jpg

Ajoutez l’ail et les olives, le laurier et, sur le dessus, sans remuer dans un premier temps, le coulis ou la tomate non pelée, juste coupée en 4 et pressée pour éliminer les graines.
Après 5 minutes seulement, mélangez le tout, poivrez généreusement mais ne salez pas encore à cause des olives et du lard. Versez le bouillon et baissez le feu, couvrez et laissez cuire 35 à 40 minutes. Les feuilles de sauge se mêleront à la cuisson 10 minutes avant la fin.
Versez dans un plat creux chauffé pour passer à table.

cocotte rouge.jpg

Régalez-vous ... et passez une bonne semaine ! ;o)

81 commentaires:

  1. Une fois de plus une superbe ballade dans une région que j'aime beaucoup et que tu mets si bien en avant..et pour finir une jolie recette qui est tout à fait à mon goût. Pour tout ça, merci Hélène :) Bisous

    RépondreSupprimer
  2. Je viens de me régaler en te lisant, j'ai adoré, je me suis retrouvée dans un livre que j'adore, d'un anglais qui s'installe en Provence et qui cherche, chine, pour refaire sa maison et y vivre...!
    Quant à la recette, elle me plait bien, une variante de nos "patates" au lard lorraines.
    Bisous et merci pour ce beau partage.

    RépondreSupprimer
  3. Hélène~ Comme j'aime ce billet.. Magnifique..et.. le fait que nous sommes allés à l'Isle sur la Sorgue.. et bien.. tout est plus réel~Tu as vu beaucoup plus de choses que nous..:) J'ai adoré!

    Aix.. sera définitevement sur notre prochain itinéraire si jamais le bonheur d'occasion se reproduit.

    Tout est beau que vous avez partagé avec nous,vous faites vraiment de belles balades et écrivez si bien.

    Mon éducation n'est pas aussi complète:(Je trouve un plaisir immense à lire vos mots..

    Un autre petit bouquin tentant:)

    Je vais définitivement faire les pommes de terre..mais avec un bouillon de dinde~ Le goût sera différent mais j'ai un beau bouillon d'hier..et une envie folle d'en faire bientôt~

    Merçi pour tes "contes de fées"..!:)

    RépondreSupprimer
  4. très beau reportage une fois de plus !
    Je ne connais pas Aix, par contre je connais bien Isle sur la Sorgue, dire qu'on y parle anglais est un euphémisme, personnellement j'ai trouvé cette petite ville complètement dénaturée par le tourisme, trop de tourisme tue le tourisme je trouve !
    Je n'y ai rien acheté, d'une part car tout y est fort (trop) cher, et surtout je déteste avoir l'impression d'être prise pour une touriste (pigeonne)...
    Par contre je note le brocanteur d'ustensiles de cuisine, j'irai un jour !
    Bisous à toi

    RépondreSupprimer
  5. Faut pas acheter, Val, mais regarder ... Que de beaux objets, quand même ! ;o)

    RépondreSupprimer
  6. Jolie balade, je t'envie l'expo que j'ai ratée. Les livres anciens aussi, j'y passerais des heures, bien plus que devant des objets de déco... Quant à la fête de l'ail, le jour où tu y passes fais moi signe bien sûr ! Nous ne la ratons jamais.

    RépondreSupprimer
  7. A chaque fois que je passe chez toi, tu me fais découvrir des " pays " différents, colorés, parfumés.....
    Bonne journée
    maneu

    RépondreSupprimer
  8. Une bien agréable balade !
    Tout me plaît sauf peut-être la tête de veau dont je ne suis pas très fan :o)

    RépondreSupprimer
  9. tout le monde s emoque de moi car quand je vois une route bordée de platanes, je dis "ah ça sent les vacances"!!! anicens souvenirs de la nationale 7 avant qu'on ne coupe tout ou presque pour éviter des accidents ;)

    Le resto de l'isle ce ne serait pas les chineurs???
    En tous cas si tu y retournes, je cherche de vieux jolis pots à conf', tous dépareillés....
    biz

    RépondreSupprimer
  10. Nous faisons exactement comme vous l'été : nous prenons "le courbe" ...
    Nous n'étions pas montés si haut pour suivre la route de Cézanne mais avions bifurqué à Aix et nous étions dirigés vers le Tholonet presque au pied de la Sainte Victoire si belle.
    C'est ici = http://laurejo.canalblog.com/archives/2008/09/24/10677412.html

    Je ne connais pas l'Isle sur la Sorgue mais je note !
    Il y a tant et tant à voir dans notre belle Provence +++

    J'ai moi aussi tilté sur le billot !

    Nous étions dimanche dans des villages similaires dont Barjols et ses 43 fontaines..., Montmeyan, Quinson et son musée de la préhistoire, le Verdon .... Bref, il n'y aurait pas assez de deux vies pour tout admirer....

    Aujourd'hui est le premier jour (un 13 octobre quand même) où j'ai froid ... Quelle sensation délicieuse après ces grosses chaleurs et cet été indien. Dimanche il faisait encore 26° !
    Mais nous aurons encore plus froid dans quatre jours puisque nous partons à Valloire (1500 m d'altitude) !

    Bisous et bonne journée

    RépondreSupprimer
  11. bon j'avoue, je n'ai pas pris la patience de tout lire, mais ....... mais .........
    j'aime aussi les objets anciens qui ont une âme, une histoire, un vécu .......
    j'aime aussi les calissons, la provence, ses rues, ses ruelles ......
    j'ai aussi loupé la foire à l'ail rose
    j'aime aussi le parfum de la sauge qui embaume la maison quand on la cuisine .......

    bon au final, j'ai pas loupé tant de chose que ca !!!!

    bonne journée gourmande

    virginie

    RépondreSupprimer
  12. Je connais un peu l'Isle sur la Sorgue, à éviter en été, mais en octobre c'est si beau. J'ai adoré le monastère du Barroux construit en 80 avec les méthodes du moyen âge, un remarquable ouvrage entre Ventoux et dentelles de Montmirailles. L'arrière pays est tellement plus beau que le littoral.
    Je vois que toi aussi Hélène tu ressors les cocottes en fonte, pour redécouvrir les bons plats de nos campagnes. Je te souhaite aussi une bonne semaine, au plaisir de te lire que ce soit en Alsace ou en Provence.

    RépondreSupprimer
  13. pour une fois j'ai aussi visité ces merveilleuses illes que sont aix et salon de provence (pas cavaillon malheureusement) donc j'ai moi aussi baigné dans ces rues ensoleillées...souvenirs souvenirs ;-)
    bizzz

    RépondreSupprimer
  14. Magnifique escapade, tes photos sont superbes et ça donne vraiment envie de t'accompagner dans tes balades. Le tout conclu par un bon petit plat...que demander de plus ?!
    Amicalement,
    Flo

    RépondreSupprimer
  15. je n'arrête pas de me dire que la France est belle. Quel plaisir ces balades sur ton blog. C'est beau, c'est authentique, c'est bucolique c'est reposant, c'est vivifiant....
    Et la promenade se terminant par un bon petit plat je me sens comblée !

    RépondreSupprimer
  16. I truly hope you do not mind that I am writing this in English, I am so sad I can not speak French, I do love the language and wish I could live in France!!!! How lovely all the scenery and the art and the food and most of all the people!!!!!! So beautiful, I am going to follow all your posts, they are so informative and interesting and such divine recipes, and the photos, you make me want to be there!!!!
    Merci!
    Margaret B

    RépondreSupprimer
  17. Merci de nous régaler por toutes ces belles photos....je ne me lasse pas de voyager avec toi

    bisous

    RépondreSupprimer
  18. Il est trop beau le frigo "New York City", et ces fontaines et ses petits restos, ça fait du bien celle belle ballade en provence alors que nous venons d'avoir nos premières gelées.
    Je préfère la peinture de Cézanne plutôt que celle de Picasso, mais il en faut pour tous les goûts, n'est ce pas ?
    A bientôt ;o)

    RépondreSupprimer
  19. J'ai oublié de te dire que j'adoooore les pommes de terre cuisinées de cette façon.

    RépondreSupprimer
  20. il y a un petit moment que je ne suis pas allée dans cette région et pourtant j'aime beaucoup
    tes photos sont toujours très belles et donnent envie de voyager , quand plat de pommes de terre , il existe par chez moi a peu près la même recette mais sans les olives , il faudra que j'essaye cette version
    bises

    RépondreSupprimer
  21. Eh ! quelle belle photo de Philippe ! J'attendais le non moins beau dessert de samedi... au prochain épisode très certainement. Bisous talentueuse jeune fille !

    RépondreSupprimer
  22. Comment faire pour ne pas se régaler, rien qu'en lisant tes billets ? Celui-ci sent bon la Provence du début à la fin. L'Isle-sur-la-Sorgue m'avait déjà conquise lors de ma visite mais avec tes photos et ton texte je la découvre encore.
    Merci pour la recette finale je vais la tester un de ces jours; A bientôt.

    RépondreSupprimer
  23. Encore !!!! Je viens de trouver chez toi le soleil, mille petites merveilles à admirer et la saveur de la cuisine du soleil...Tout me plait mais comme je ne pourrai pas y aller de suite je commencerai par ta recette si simple et si tentante....Ensuite j'essaierai de me procurer ce beau livre...Et peut être aux prochaines vacances, je partirai sur tes traces....

    Amicalement de la vallée

    RépondreSupprimer
  24. Comme d'habitude, ta balade, tes recettes et tes photos m'enchante! Ces pommes de terre m'ont l'air bien appétissantes!

    Bises,

    Rosa

    RépondreSupprimer
  25. magnifique ballade dans une région que j'aime aussi beaucoup...

    RépondreSupprimer
  26. Tu as l'art de nous faire regarder avec un œil tout neuf ce que l'on traverse tous les jours ou du moins très souvent sans même le voir. Merci pour cette promenade dans "mon" pays. Bisous.

    RépondreSupprimer
  27. Merci pour cette belle balade, vraiment c'est extra, tes photos sont superbes!et ta recette aussi d'ailleurs!bises

    RépondreSupprimer
  28. Quelle jolie ballade, et quelle belle recette fleurant bon le sud.

    RépondreSupprimer
  29. tiens, un instant, j'étais de retour à Aix !

    bisous

    RépondreSupprimer
  30. Quel magnifique voyage. Je t'accompagne quand tu veux.
    Et en plus ces patates me font saliver.
    A bientôt.

    RépondreSupprimer
  31. Une jolie promenade qui me fait voyager à chaque fois que je viens te voir.
    Bisous, Doria

    RépondreSupprimer
  32. très jolie balade qui ebsoleile ma journée bz patmamy

    RépondreSupprimer
  33. Encore une fois merci pour ette superbe ballade ensoleillée...dire que j'ai de la famille dans le coin....ah ce que je peux détester la distance!

    RépondreSupprimer
  34. Les photos sont superbes, les pommes de terre ont l'air excellentes, merci pour cette belle balade et cette bonne recette,
    Biz Sarah.

    RépondreSupprimer
  35. Merci Hélène pour toutes ces balades culturelles, bucoliques, curieuses, gourmandes, apaisantes et idéales pour entonner les ballades mélodieuses. De Buenos-Aires en passant par l'Alsace jusqu'à cette picturale Provence vous me faites vivre une palette de couleurs voyageuses. Vous y rajouter ces "passages avides" d'Epicure où le palais est au garde à vous, prêt à se disputer le bonheur de la vue.Si toutefois, le Lot, l'Aveyron, je n'ose (Toulouse(vous l'avez déjà si bien décrit) vous tentent, n'hésitez pas à me questionner.
    Amicalement

    RépondreSupprimer
  36. encore un coin où j'irais bien faire un tour!...

    RépondreSupprimer
  37. Ne sachant jamais quoi faire de ma sauge, je prends donc cette recette.

    RépondreSupprimer
  38. une balade dans une région aimée,
    des plateaux de succulents produits
    des portes et des tableaux magiques
    que du bonheur que tu nous fais partagé merci et bravo

    bonne journée

    et pour ce plat de pommes de terre,
    il est déjà sur ma table enfin très bientôt ! bisou

    RépondreSupprimer
  39. Oh Helene, what a beautiful blog you have! So chic, so pretty! Thank you for this post. I feel as if I went on a holiday and back, reading it :)

    RépondreSupprimer
  40. Coucou la belle Hélène!

    Ah la Provence, cela me fait rêver. Je crois que c'est un coin de pays où j'aimerais bien m'y établir une partie de l'année... dans mes vieux jours. J'y crois encore.

    J'ai lu le livre 'Une année en Provence' avec grand délice. Tes photos rendent bien toute la beauté de ces petits villages.

    Chanceuse de pouvoir y vivre pas très loin, au soleil et au chaud.

    Quant à la bouffe, je ne vois jamais rien de semblable à Québec. vraiment. Je suis épatée, toujours. Wouhhh!

    RépondreSupprimer
  41. Très belle balade Hélène dans notre Provence enchantée. Ces deux villes ne sont pas très loin pourtant je n'y suis jamais allée. Donc j'ai "dévoré" ta note. Je crois que je passerais des heures à flâner chez les brocanteurs, et j'aurais adoré admirer l'expo Picasso Cézanne, tout cela entrecoupé d'escapades gourmandes qui mettent l'eau à la bouche.
    Les pommes de terres ont l'air fondantes à souhait. J'essaierais un de ces jours.
    Une chose que je regrette, c'est de voir notre beau patrimoine, comme la fontaine s'expatrier; mais c'est la loi du marché!!!
    A bientôt

    RépondreSupprimer
  42. Une superbe ballade qui se termine en beauté avec ce bon plat rustique!!

    RépondreSupprimer
  43. Ben voilà, c'est tout trouvé, un copain à qui j'ai rendu service doit me faire un petit cadeau, ce sera donc La cuisine selon Cézanne, tu m'as bien alléché avec les extraits cités. En plus, c'est l'un de mes peintre et personnages favoris... En plus, tu me soulages : j'ai une dizaine de personnes à nourrir demain soir, en toute simplicité, je pensais à un couscous, mais tes pommes de terre ce sera moins long à faire et raviront les palais les plus gourmands ! Yapluka sortir la grosse cocotte en fonte de la cave (oh la la, c'est hyper lourd à manipuler, ce truc, et j'ai toujours peur pour mon évier en grès quand je la lave !). Mais foskifo, hein, pour les règles de l'art ? Merci Hélène, pour la balade, dans cette région que j'adore (faudrait être difficile !)...

    RépondreSupprimer
  44. Je ne suis jamais allee a Aix en Provence. maintenant, grace a toi, j'ai vu un peu a quoi ca ressemble, ca ressemble a nos reves de Provence, c'est magnifique.

    RépondreSupprimer
  45. Merci pour cette jolie ballade dans une région que je ne connais pas. tes photos sont superbes, on a vraiment l'impression d'y être. Et merci pour cette appétissante recette que je mets bien vite de côté.
    Bisous.

    RépondreSupprimer
  46. Quel voyage pour les yeux... merci pour tous ces souvenirs!

    RépondreSupprimer
  47. Très rapidement de gros bisous,
    j'ai une réunion, je repasserai demain,Mamouzette

    RépondreSupprimer
  48. Quelle belle balade tu nous offres là....je me suis régalée ,merci!

    RépondreSupprimer
  49. Que ces photos estivales sont agréables...surtout quand la neige commence à tomber sur Munich!

    RépondreSupprimer
  50. l'Isle sur Sorgue ; Cézanne, tout me parle pour des raisons personnelles, j'ai du être Provençale dans une autre vie, mais cela c'est une autre histoire.
    merci de ce beau reportage et cette excellente recette.
    bises

    RépondreSupprimer
  51. Je viens de chez mon amie Framboise.
    Sourire: Et dire que parfois, je me demande si ma Note n'est pas trop longue...Mais il y a tout ce que j'aime dans votre Note (même si certaines choses me sont "interdites") au sens plaisir de la table, plaisir des yeux (j'ai retrouvé des endroits que j'aime beaucpoup), plaisir de l'Art...

    Un vrai bonheur matinal, merci.

    PS: Je note les références du livre.

    RépondreSupprimer
  52. Bon je suis le 56ème commentaire ! Mais ah là là que de souvenirs à ta lecture ! Deux années d'études à Aix et un nombre incalculables de déjeuners aux cardeurs, de pots sur la place de la mairie etc. Les meilleures de mes années lol !
    Pour ton prochain passage je ne saurai que trop de conseiller Chez Charlotte, rue des bernardins et Le Formal, rue Bédarride, non loin de la place d'Albertas, qui, toi aussi te semble chère !

    RépondreSupprimer
  53. Je note volontiers ces deux recettes aixoises ! Merci beaucoup, Alice Merveilles ! :o)

    RépondreSupprimer
  54. Et en manche courte dehors... Tu nous nargues coquine. Une chose est certaine : les pommes de terre vont plaire à toute la famille.
    Comme d'habitude, tes billets sont un grand bol d'air.
    J'ai rallumé le chauffage...Le vie est bien injuste.
    Bises à toute la famille.

    RépondreSupprimer
  55. Ne te plains pas, Hélène, toi, au moins, tu peux faire des cottage pies sans craindre de surchauffer ta cuisine ! ;o))

    RépondreSupprimer
  56. J'aime beaucoup Isle sur la Sorgue, je me souviens y avoir fait de joilies photos aussi.
    Ton plat de pommes de terre rustique me tente bien vu le froid qui vient hélas de s'installer ! bises

    RépondreSupprimer
  57. oh la Provence ! que c'est beau ! ses marchés, son solel, ses odeurs, ses bruits j'adore !
    ta recette aussi me plait beaucoup

    RépondreSupprimer
  58. Bonjour Hélène,
    Ma Nostalgie latente et mon "Envie" de France Métropolitaine viennent de faire un Bond énorme à la lecture de ce billet !!!
    Je t'embrasse et te souhaite un très Bon week-end :-)

    RépondreSupprimer
  59. encore une fois merci pour la ballade...
    j'aime TOUTES tes photos, c'est... frustrant ! :o) (chuis jalouse)

    RépondreSupprimer
  60. Aix-en-Provence. Je regardais les photos et j'avais une impression de déjà vu. Une ville que j'aie profondément aimée. La Sainte-Victoire, Fuveau, la garrigue. Dire qu'il existe des coins pareils sur la planète. Et la recette est tellement tentante. Merci pour le merveilleux voyage.

    RépondreSupprimer
  61. Plains-toi, Tarzile ! ;o) Tu as vu comme c'est beau, chez toi ? Moi, j'échange quand tu veux ... Enfin, pour un moment ... ;o)

    RépondreSupprimer
  62. ça fait du bien une promenade ensoleillée à Aix et à l'Isle sur la Sorgue. ça nous rappelle des souvenirs Ici il fait 3¨la nuit et 7 dans la journée,aussi ce soir mangerons nous une bonne soupe suivie d'une tarte à l'oignon &accompagnée de Neier Wein (Federwein dans le Palatinat.
    Tu vas être jalouse, on a des figues (mûres)en pagaïe au jardin.A bientôt
    à Paris. Lala et A.

    RépondreSupprimer
  63. On va parfois très très loin en se disant qu'on va trouver des merveilles, mais il y a beaucoup à explorer vers chez nous... je ne connais pas du tout la Provence , mais des amis qui viennent de s'y installer et qui nous y attendent vont me donner l'occasion de la découvrir. Tes récits m'y encouragent encore, et je vais te piquer cette recette, très vite ;-))

    RépondreSupprimer
  64. Mmmm, merci pour ce merveilleux et délicieux voyage !!!! Bises

    RépondreSupprimer
  65. encore et toujours de magnifiques photos et quelle balade splendide. je connais un peu et notamment l'isle sur la sorgue et je dois dire que ce parfum de provence est un délice.

    RépondreSupprimer
  66. merveilleuse cette balade ! que te dire, nous avons adoré ! ce billet fleuve est extraordinaire, domme les précédents ! tu devrais faire éditer tes billets , on se régale, pas seulement avec les bonnes recettes, mais avec ton génie de narratrice, MERCI ! bon dimanche et grosses bises

    RépondreSupprimer
  67. superbe ballade tout est beau et à l'air superbement bon bisous

    RépondreSupprimer
  68. What gorgeous photographs Helene! I wish I had been there too.And I love that little red casserole in the first picture :))

    RépondreSupprimer
  69. Une magnifique ballade au cœur de la Provence, j'ai beaucoup aimé ce voyage.
    Bon dimanche

    RépondreSupprimer
  70. Tu m'as fait reculer 15 ans et revivre nos 3 semaines de vacances, encore avec les enfants, à Isle sur la Sorgue. Un énorme merci, Hélène.

    RépondreSupprimer
  71. Merci à toi, Malou, de ta visite. ça me fait toujours très plaisir d'avoir de tes nouvelles ! Contente aussi que le billet t'ait plu ! ;o)

    RépondreSupprimer
  72. Merci pour ce superbe reportage. C'est toujours un vrai plaisir de voyager avec toi.
    Bises
    paola

    RépondreSupprimer
  73. super ballade ensoleillée
    et fort sympa

    mary

    RépondreSupprimer
  74. Je découvre cette région et sa gastronomie avec toi et avec grand plaisir !

    ** Bises

    RépondreSupprimer