29 mai 2007

Lu mai, ou lou festin de Nissa ... un pain perdu d'aubergines , une terrine de brousse aux légumes d'été et de petits biscuits très chocolatés ...

peinture nice.jpg

Chaque année, pendant tout le mois de mai, a lieu une fête dans les jardins des arènes de Cimiez, une colline de Nice dont les premiers occupant furent celtes et ligures et sur laquelle les ruines romaines sont légions ! ;o)))
Cette fête est en fait une reprise plus moderne, quoique très traditonnaliste dans l'esprit, de fêtes païennes organisées dans la région pour célèbrer le retour des beaux jours.
Pour ceux qui voudraient en savoir un peu plus sur l'origine des festins de Nice, voici un lien intéressant.

Chaque jour férié du mois de mai, les jardins des arènes se remplissent de milliers de gens, niçois pour la plupart, qui viennent partager l'espace d'une journée le bonheur d'être ensemble, autour d'un pique-nique sous les oliviers, au son des galoubets et tambourins ... Les groupes de danses folkloriques se succèdent, on valse au bal musette, on s'amuse, tout simplement !
Si le soleil est de la partie, comme c'est le cas cette année, le régal est encore plus grand ...

Deux petites photos, tout d'abord, pour vous montrer un endroit que j'aime beaucoup, l'Hôtel Regina, juste à l'entrée du jardin ...
Un hôtel, alors appelé l’Excelsior Régina Palace, inauguré en 1897 pour accueillir la Reine Victoria lors de ses visites à Nice ... Elle en avait de la chance, la Reine Victoria !

toits du Regina.jpg

Il y a plus moche, comme lieu de villégiature, non ?


hôtel Victoria.jpg

En tournant le dos à ce palace somptueux, on entre dans les jardins des arènes.


affiche.jpg

Une oliveraie somptueuse, dans laquelle se déroule chaque été le Festival de Jazz de Cimiez ...

l'oliveraie.jpg

Entre les arbres, on distingue le toit du Monastère franciscain de Cimiez.

le monastère.jpg

Ici, c'est le musée Matisse, qui longe les ruines des thermes romains, juste à côté du musée d'archéologie.

musée matisse et ruines.jpg


termes.jpg

On reconnaît les habitués ... Ils ont tout prévu ! Tables, chaises, glacières, jeux de cartes ou de pétanque, pour être sûr de passer la meilleure journée qui soit ...


jeux de cartes.jpg

Au programme ...

programme.jpg

Le pique-nique au pied des oliviers a un charme fou, vous ne trouvez pas ?

pique-nique.jpg

Devant le musée Matisse, donc, et sous les oliviers ...

olivier et Matisse.jpg

... les musiciens nous donnent l'aubade ...

musicien de face.jpg


musiciens:danseurs.jpg

...et les danseurs nous font revivre les danses du temps passé ...

danseurs.jpg

Voici un curieux instrument de musique, fait à partir d'une coucourde (courge séchée) ! C'est "lou petadou". Cet instrument traditionnel fait partie de la famille des percussions. C'est un tambour à friction. Le musicien fait vibrer la peau du tambour en y frottant la tige qui y est attachée avec un chiffon humide.

cougourde.jpg

Mais ils ont beau chanter la sérénade sous les fenêtres du Musée, les volets restent désespérément clos ! ;o)

fenêtre château.jpg

Quand on a bien faim, il est temps de passer parmi ces petites baraques colorées. Chacune est spécialisée dans un ou deux plats traditionnels. On y fait son marché, et chacun choisit ce qu'il a envie de goûter !

stand pissaladière.jpg

Là, c'est devant cette appétissante part de pissaladiera que nous avons succombé !

pissaladière dans main.jpg

Enfin, surtout Paulo ... Mais en gentil garçon, il nous en a donné un peu !

paul pissaladière.jpg

L'attraction de ces festins de mai reste quand même à mon sens le merveilleux pan bagnat. Nulle part je n'en mange de si savoureux ! Voyez plutôt ce qu'il renferme au coeur d'un petit pain moelleux tout mouillé d'huile d'olive ... Pour un bon pan bagnat, les petits légumes doivent être de première fraîcheur, découpés juste avant la dégustation ! Ah, la févette et le radis bien croquants !!! Une bénédiction !

ingrédients du pan Bagnat.jpg

La préparation du pan bagnat donne lieu ici à un vrai rituel ! Tout se passe devant vous ...

prépa PB 1.jpg

De jolies filles en costume traditionnel provençal empilent qui le mesclun, qui la fraîche tomate, qui le filet de thon moelleux ...

préparation des pan bagnats.jpg

De petites olives noires de Nice viennent ponctuer le tout de touches brillantes ! Attention aux dents quand on les croque ! Ici, on n'enlève pas les noyaux ... Du pur bonheur !

pan bagnat.jpg

Clément n'a-t-il pas l'air heureux, assis sous son arbre, à croquer dans ce concentré de nature ? ;o)

clem pan bagnat.jpg

Philippe, lui, préfère la "socca", cette fine galette faite de farine de pois chiche et d'eau, cuite sur une grande plaque dans un four à bois.

préparation socca.jpg

Dès la sortie du four, d'accortes jeunes filles vous en découpent une portion ...

dame qui coupe la socca.jpg

... que vous vous dépêchez de manger, en vous brûlant les doigts, copieusement saupoudrée de poivre !

paul, philippe et clem socca.jpg

Quant à moi, une fois par an, j'ai droit à ma petite part de "torta de bléa", une tourte faite comme son nom l'indique avec des feuilles de jeunes blettes, bien sûr, ainsi qu'avec des pommes, des raisins secs, des pignons et d'autres choses délicieuses. Une bonne recette est celle du site Saveurs du Monde, à laquelle vous pouvez aller jeter un oeil ! Mais je vous avoue que je n'en fais jamais, rien que pour retrouver le plaisir, chaque année renouvelé, de la déguster à l'ombre des vieux oliviers de Cimiez . Notez au passage cette somptueuse allitération en é ! ;o))

tarte aux blettes.jpg

Poudrée d'un voile de sucre glace, quel délice !

tarte aux blettes croquée dans main.jpg

Les petits niçois - et les grands aussi, d'ailleurs !- raffolent de la "grata queca" ! Des sirops à tous les goûts possibles et imaginables sont versés, à la demande, sur un grand verre de glace pilée ! C'est une boisson très ancienne que l'on retrouve fréquemment maintenant dans de grands bidons aux couleurs merveilleusement ... chimiques ! Les grands-mères niçoises utilisaient parfois aussi, pour parfumer cette glace pilée, des fruits trop mûrs qu'elles écrasaient en purée.

Grata Queta.jpg

Voici un échantillonnage de costumes locaux traditionnels ... La marchande de fleurs est bien élégante !

personnage stand 2.jpg

Quant à la femme du pêcheur, elle n'a finalement pas grand-chose à envier aux belles festivalières de Cannes, avec sa longue robe bordée de fines dentelles ...

personnage stand.jpg

Qui dit bon déjeuner dit bonne sieste après ... N'est-ce pas Paulo ???

paul allongé sur muret.jpg

Moi, pour digérer, je préfère aller marcher un peu ! Et comme le mois de mai est la saison des roses, nous partons faire un tour dans les jardins du monastère de Cimiez ... Nous serons bien, sous les treilles couvertes de roses aux couleurs éclatantes !

monastère.jpg

Les bâtiments sont splendides, et l'endroit respire la paix ...

monastère 2.jpg

On vagabonde en respirant l' enivrant parfum des roses.

clem roseraie.jpg

Un peu de repos au bord du vieux puits ...

paul et clem sur muret.jpg

Une pie aux aguets surveille son monde ...

pie.jpg

Au loin, un bateau reprend la mer !

vue du monastère.jpg

Voilà une bien jolie balade, que je vous enjoins à refaire si ,d'aventure, vous passez par ici durant le mois de mai ! Et, si cela vous fait plaisir, faites-moi signe, et je vous y emmènerai ...

Pour conclure cette promenade, voici deux petites recettes d'inspiration provençale que j'aime à faire quand vient l'été ...
Elles sont issues d'anciens numéros "spécial cuisine" de Madame Figaro, l'un consacré à la cuisine du pain, l'autre aux petites terrines ...
Ces deux recettes, je les ai servies à nos amis Alain et Valérie, avec quelques bonnes merguez juste grillées et une salade fattouche, dont je ne vous donnerai pas la recette (le billet serait trop long ! ;o)) mais que vous pouvez retrouver sur le remarquable Sahten, site de la non moins remarquable Salwa.

salade Fattouche.jpg

Pour commencer, un pain perdu d'aubergines, une recette du grand Jacques Chibois, chez qui mon papa nous a emmené dîner un jour ! Un souvenir indescriptible tellement c'était grandiose !

Le Pain perdu d'aubergines :

pain perdu d'aubergine.jpg

Proportions pour 6 à 8 personnes

- 1 kg d'aubergines,
- 250 g de pain de mie,
- 200 g de lait,
- 300 g de crème liquide,
- 6 œufs,
- 60 g de beurre,
- 3 cuillérées à soupe de vin blanc sec,
- 2 gousses d'ail,
- 20 g de sel fin,
- 60 g de gros sel,
- Poivre

Préparation: 30 minutes

Cuisson : 40 minutes

Epluchez les aubergines à l'aide d'un couteau économe (gardez les épluchures). Coupez-les en dés de 1 cm environ et mettez-les dans un saladier avec 1 litre d'eau et le sel fin. Mélangez, laissez-les dégorger 10 minutes, égouttez-les. Détaillez les épluchures d'aubergine en lanières de 2 à 3 mm d'épaisseur, mettez-les à dégorger 10 minutes dans la même eau que les aubergines, égouttez-les puis hachez-les grossièrement.
Faites bouillir 4 litres d'eau avec le gros sel, y plonger les dés d'aubergine, retirez-les au bout de 2 à 3 minutes, faites-les égoutter 1 heure dans une passoire. Pochez les épluchures 4 minutes dans la même eau de cuisson, Mettez-les à égoutter. Coupez le pain de mie en dés de 1 cm, faites-les dorer (blond) dans 50g de beurre, dans une grande poêle à revêtement antiadhésif. Epluchez l'ail, hachez-le finement. Mettez le lait, la crème, 3 oeufs entiers et 3 jaunes, le vin blanc et l'ail dans le bol du mixeur. Salez, poivrez. Faites tourner jusqu'à obtention d'un mélange homogène. Beurrez le plat à gratin. Dans un grand saladier, mélangez les dés d'aubergine, les épluchures, le pain et la crème. Vérifiez l'assaisonnement. Versez dans le plat à gratin. Faites cuire à four moyen (180 °C-200 °C) pendant 40 minutes environ.

On poursuit avec ...

Une terrine de poivrons grillés et courgettes à la brousse :

terrine à la brousse.jpg

Ingrédients pour 6 personnes :

- 500 g de brousse,
- 2 gros poivrons rouges,
- 2 gros poivrons jaunes,
- 5 courgettes moyennes,
- 1/4 l d'huile d'olive,
- 100 g d'olives noires de Nyons,
- 5 brins de basilic,
- 2 tomates,
- Sel, poivre

Lavez et essuyez les courgettes.Coupez-les en fines tranches, dans la longueur.
Faites-les blanchir une minute dans une casserole d'eau bouillante. Séchez-les, salez, poivrez et arrosez d'un filet d'huile d'olive.
Epluchez les poivrons en les faisant griller au four, jusqu'à ce que la peau soit toute noire et se décolle facilement. Coupez-les en deux et videz-les de leurs graines. Coupez-les en lanières et arrosez-les eux aussi de quelques gouttes d'huile d'olive tiède.
Dénoyautez les olives et hachez-les grossièrement.
Mettez la brousse dans un saladire et ajoutez-y les olives. Mélangez en incorporant 6 cuillérées à soupe d'huile d'olive. Travaillez le mélange à la fourchette. Rectifiez l'assaisonnement en sel et en poivre. Réservez.

Montage de la terrine :

Chemisez le fond et les côtés de la terrine avec le tiers des lamelles de courgettes. Etalez une couche de brousse, puis une couche de poivrons rouges, puis une couche de brousse, puis une de courgettes, puis une de brousse, puis une de brousse, puis enfin une de courgettes pour terminer.
Posez un poids sur la terrine et glissez-la au réfrigérateur pour 4 ou 5 heures.

Ensuite, si vous le souhaitez :

Finitions :
Hachez le basilic. Epluchez et épépinez les tomates et coupez-les en dés. Mélangez-les avec 3 cuillérées à soupe d'huile d'olive, le basilic haché, le sel et le poivre.
Servez la terrine en tranche, avec un peu de sauce à la tomate.

Pour terminer ce petit repas estival ( oui, je suis un peu en avance mais ici, c'est vraiment l'été !), un crumble de fruits rouges tout simple, comme vous en trouverez dans une multitude d'excellents blogs, servi avec une glace façon tarte au citron ( achetée !) et de petits biscuits au chocolat dont je ne résiste pas à l'envie de vous confier la recette ...

Petits biscuits moelleux très chocolatés ...

biscuit chocolat.jpg

Pour 38 biscuits environ :

. 200 g de chocolat noir, cassé en petits morceaux
. 90 g de beurre
. 115 g de sucre en poudre
. 3 œufs
. 1 cuillerée à café d'extrait de vanille liquide
. 200 g de farine
. 25 g de cacao en poudre
. 1/2 cuillerées à café de levure chimique
. 1 pincée de sel
. 175 g de sucre glace, pour la décoration

Commencez par beurrer deux plaques à pâtisserie. Dans une casserole à fond épais, faites fondre le chocolat à feu doux avec le beurre en remuant fréquemment. Retirez du feu puis ajoutez le sucre en remuant jusqu'à ce qu'il soit dissous. Ajoutez les œufs un par un, en battant bien à chaque fois, puis incorporez l’extrait de vanille liquide.

Tamisez la farine, le cacao, la levure et le sel, et incorporez au mélange précédent de façon à obtenir une pâte souple. Enveloppez-la dans un film plastique et mettez-la au réfrigérateur au moins 1 heure jusqu'à ce qu'elle soit assez ferme pour conserver sa forme.

biscuit avant cuisson.jpg

Préchauffez le four sur 160°C/thermostat 5-6
Mettez le sucre glace dans un bol assez profond. Façonnez de petites boules de pâte avec une cuillère à café et roulez-les entre vos mains.
Roulez les boules l'une après l'autre dans le sucre glace afin de bien les en enrober. Éliminez le surplus de sucre en les tapotant contre le bol. Posez les boules de pâte sur les plaques à pâtisserie en les espaçant de 4 cm environ.
Faites cuire les biscuits 10 à 12 minutes, jusqu'à ce que leur sommet soit assez ferme au toucher. Laissez-les sur la plaque pendant 2 à 3 minutes, puis transférez-les sur une grille pour qu'ils refroidissent complètement.


Et pour finir en beauté, une petite photo du crumble, acidulé à souhait ...

crumble cuit 2.1.jpg

La prochaine fois, nous quitterons cette chère Provence pour partir un tantinet plus loin ... destination New York, mon rêve de toujours qui, à l'heure où vous me lisez, sera devenu réalité ... En attendant, bonne semaine !

69 commentaires:

  1. je n'en reviens pas... je suis la première !!!
    merci une nouvelle fois pour ce beau voyage !!
    quelle bonne idée ce petit plat d'aubergines !
    c'est avec un énorme plaisir que je reviens te lire à chaque fois... quels récits magnifiques !

    RépondreSupprimer
  2. Et voilà, je vais rêver de pan bagnat aux légumes croquants, de pain perdu d'aubergines et de terrine à la brousse toute la nuit ! Merci pour ce billet, plein de soleil comme toujours...

    RépondreSupprimer
  3. J'apprécie toujours autant tes balades.....aime new-york comme je le fis moi-même il y a sept ans maintenant...il y avait juste deux tours de plus.
    bises et bon voyage
    kashyle

    RépondreSupprimer
  4. Encore une ballade magnifique! Je connais (un petit peu) Cimiez, j'y suis allée une fois,mais jamais au mois de mai! Moi je suis comme ton mari, je raffole de la socca: en revenant de la plage, en début de soirée, c'est un régal! Achetée dans le vieux nice...hum, j'y suis déjà!! et figures-toi que pendant que tu me nargues avec tes paysages ensoleillés, chez moi en bretagne, il pleut, il y a du vent et il ne fait pas plus de 11 degrés!!!! Grrrrrrrrrrr!
    Vivement tes billets nous relatant ton voyage à New-York!
    Bisous

    RépondreSupprimer
  5. Dans le Nord, nous avons aussi le Musée Matisse mais pas le pic-nic (on a la bière et les ducasses à la place). Très sympa cette petite manifestation de printemps.

    RépondreSupprimer
  6. Merci encore pour ce soleil et cette ballade. La socca, j'adoooore ! Même si je n'ai pas faim, je peux en manger par gourmandise. J'ai bien pensé à toi pendant que tu étais à NY car j'adore cette ville et je suis certaine que tu as aimé mais aussi car j'ai utilisé mon gratt'ail plus d'une fois... Et le résultat est là : http://danslacuisinedesophie.blogspot.com/2007/05/tagliatelles-de-courgettes-un-peu-comme.html

    Je t'embrasse. Bonne semaine.

    RépondreSupprimer
  7. Argh ! J'étais sûre que c'etait toi ce titre alléchant ! Mais il y a encombrement devant l'écran... Je reviendrai lire ton billet plus tard, tu peux y compter !

    RépondreSupprimer
  8. Quel beau billet! Et dire qu'on s'y baladait hier matin! J'ai envie d'y retourner! Je suis folle du jardin du Monastère, je rêve de l'acheter pour y vivre, il a vraiment une ambiance apaisante et sereine!Jamais allés à lu mai, pas fans de la foule, on a pas osé s'y aventurer, mais fais moi signe à ta prochaine balade sur Cimiez,j'emmenerais Miss Prout!

    RépondreSupprimer
  9. Encore une bien belle balade en venant sur ton blog! Quelle belle journée vous avez du passer au milieu de soliviers! Le rêve!
    Tu es sans cesse en vadrouille et là qu'est ce que je vois? tu es partie pour la Grosse Pomme?!?
    Bon en attendant de tes nouvelles, je vais m'atteler à cette terrine estivale....dès que le soleil sera revenu dans nos montagnes!

    RépondreSupprimer
  10. Magnifique reportage! Tes pan bagnats me mettent l'eau à la bouche et ces paysages... Je suis toute^rêveuse tout à coup. Si c'est ton fils sur la photo, il est mimi comme tout!

    RépondreSupprimer
  11. Quelle fête de printemps magnifique ! Et les photos sont toutes plus jolies les unes que les autres.
    J'ai repéré aussi la fabuleuse recette de pain perdu d'aubergine que je vais plagier, et je ne parle pas des biscuits chocolatés renversants (dis , l'intérieur est comment?)
    Bises

    RépondreSupprimer
  12. Quelle belle balade tu nous offres là. On a l'impression de remonter le temps, de retrouver un rythme de vie plus tranquille, plus serein. J'aime particulièrement la photo de la fenêtre du musée, si caractéristique de Nice.
    En Uruguay aussi il y a de la socca (probablement importée par les italiens), là bas elle s'appelle faina. C'est délicieux.
    Et bravo pour la somptueuse alitération :-)

    RépondreSupprimer
  13. heusement que je n'habite pas ta region sinon je peserait 100 kg, je t'envie d'avoir ete a NY, j'y etais il y a 3 ans et j'y retournerai

    RépondreSupprimer
  14. Quel menu alléchant et merci pour ce beau reportage!
    Bon voyage à New York!!

    RépondreSupprimer
  15. Merci pour ces très belles images qui m'ont fait chaud au coeur !
    Et les recettes semblent exquises !

    RépondreSupprimer
  16. Coucou Hélène

    C'était donc pour cette semaine ce beau voyage à NY. Veinarde !!!!

    Reviens avec plein de photos et de reportages et qui sait : tu trouveras peut être un petit coin d'inspiration provençale. Bonnes vacances

    RépondreSupprimer
  17. Superbes photos ! Un vrai bel avant-goût des vacances... Et le soleil qui ici nous a tant manqué !

    RépondreSupprimer
  18. Que celui qui ne comprend pas pourquoi j'attends avec impatience tes billets viennent se plonger dans celui-ci...Tu as vraiment le don et l'immense gentilesse de nous faire partager des moments extraordinaires et les recettes que tu nous donne à partager sont à chaque fois plus qu'alléchantes!

    RépondreSupprimer
  19. C'est toujours un vrai délice de venir voir tes merveilles, je prendrais bien un petit biscuit chocolaté

    RépondreSupprimer
  20. Encore un billet fantastique. J'en prends plein les yeux à chaque fois. Je passais mes vacances dans le coin plus jeune avec mes parents. Mumm! que de souvenirs la pissaladière et le pan bagnat dégoulinant d'huile d'olive.
    Tu vas apprécier New-york.
    Ps : Avant de partir Hélène, peux-tu voter pour le Sucré-salé ?

    RépondreSupprimer
  21. Et bien, ca c'est du billet...quel bonheur que de te lire! Ici il fait grand beau, mais seulement 5°C..alors quand on voit tes photos...pas normal ! Et moi dans un mois, je suis à New-York !!! ;-)

    Bonne journée
    Claude

    RépondreSupprimer
  22. Très jolie balade encore une fois... et là je me dis que le sud me manque vraiment avec son soleil, ses oliviers, ses odeurs, ses payages, son folklore.... snifff
    Je me reconforte en dégustant du regard tes recettes appétissante et le tour est joué !

    RépondreSupprimer
  23. merci pouir cette ballade! Ici on a bien besoin de soleil en ce moment. Je te prendrais bien un petit gateau au chocolat... Et surtout bon voyage a New York!

    RépondreSupprimer
  24. Encore une superbe ballade dans une région que tu mets vraiment bien en valeur, j'ai vraiment en envie de la découvrir...en attendant je ferai entrer le soleil chez nous avec ta terrine !

    RépondreSupprimer
  25. Une très belle promenade, mais cette fois, je connais un peu ; ma fille aînée a habité 2 ou 3 ans à Nice et nous aamenés dans ce magnifique endroit...
    Le pain perdu d'aubergines et la terrine à la brousse, je crois que je ne pourrai pas m'empêcher de les tester!

    RépondreSupprimer
  26. Quel beau menu bien appétissant!
    Encore un beau billet qui présente une belle balade! ... on visite avec toi virtuellement merci beaucoup!
    je craque pour tous les délices que mes yeux ont vu et entre autres pour ces petits biscuits au chocolat si jolis et sûrement très bons!!! merci encore! à bientôt!

    RépondreSupprimer
  27. aie aie aie, encore une fois tu m'as tuée avec tes magnifiques photos, franchement, à chaque fois que je lis ton blog, ça me donne envie d'aller à Nice...

    aaaaaargh, la pissaladiera, miaaaaaam !!!!!!!!!!

    Vous partez quand, à New-York, alors ? j'y suis allée, tu verras, c'est impressionnant !

    RépondreSupprimer
  28. bonjour hélène!belle ballade virtuelle excellente pour le moral...c'est toujours un réel plaisir de voyager avec ces magnifiques reportages..promis lors de mon prochain saut de la méditerranée,vous serez mon guide???bon voyage et fabuleux séjour à New york!revenez avec plein de photos pour nous!!!Zohra.

    RépondreSupprimer
  29. Enfin je peux lire de bout en bout ce génial billet ! Nice j'en rêve, les fêtes folkloriques et traditionnelles, j'adore ! J'aurais bien aimé goûter cette torta blea qui a l'air fameuse ! je retiens la recette du pain d'aubergine et les gateaux chocolat n'ont pas l'air mal non plus ! Quoi pas de recette pour le crumble ?
    Tu ne participes pas à la semaine de la courgette de Lavande avec une terrine pareille ?

    RépondreSupprimer
  30. Comme toujours, quel billet genereux! Et j'aime autant tes recettes que les jolies balades gourmandes. Je suis curieuse de savoir quelles bonnes choses tu as trouve a manger a New York!

    RépondreSupprimer
  31. humm j'ai craqué devant le pain bagnat et les biscuits au chocolat !Ce qui est chouette chez toi, c'est que tu nous offres une balalde avec plein de bonnes choses gourmandises

    RépondreSupprimer
  32. Je craque pour ces beles images de le provence traditionnelle! que de mets savoureux, je craque!

    RépondreSupprimer
  33. Je suis tres heureuse d'avoir decouvert vos specialites regionales grace a ce joli billet. Merci!

    RépondreSupprimer
  34. ces gateaux au chocolat m'avaient fait de l'oeil chez Avital .Je gardais la recette sous le coude mais tu me redonnes l'envie d'en faire .
    Profites bien de la Grosse Pomme et rapportes nous de magnifiques photos comme d'hab!

    RépondreSupprimer
  35. C'est toujours agréable de te lire. Je voyage à chaque fois. Je ne connais pas très bien ta belle région et cela me parait accessible dans mon quotidien de région parisienne. Un grand merci pour ce billet qui m'a un peu remonté le moral vu qu'il est un peu en berne actuellement.
    Bisous, Doria

    RépondreSupprimer
  36. C'est super cette journée aux arènes. Je n'y suis jamais allée (pendant les mais) mais je suis ravie d'avoir partagé votre savoureux pique nique.
    J'aime les arènes et Cimiez comme le reste d'ailleurs.......en dehors des grandes manifestations. Toujours mon côté sauvage....... on ne se refait pas !
    Et dans mon hermitage de sauvage je vais tester tes recettes.

    J'attends avec impatience le (ou les ) reportages sur NY.
    Bises à toi et aux 3 garçons.
    Michèle

    RépondreSupprimer
  37. Comme tu me fais rêver Hélène. La région que tu habites est vraiment une pure merveille. Et tes reportages superbes lui font vraiment honneur.
    Tes recettes sont superbes et pleines de générosité.
    Et bon voyage, veinarde !
    Bises. Chrys

    RépondreSupprimer
  38. le guide du routard n'a plus qu'a bien se tenir tu fais mieux qu'eux comme guide : il y a les photos, les commentaires , les conseils et les recettes!
    avant de partir en vacances maintenant je consulterai ton blog :-)
    que vas tu nous ramener de NY ?
    j'y suis allée plusieurs fois mais ce n'est pas ma ville préférée des E.U

    RépondreSupprimer
  39. toutes ces photos sont superbes! merci de partager avec ns tes ballades très appétissantes;-)
    leonine194.canalblog.com

    RépondreSupprimer
  40. Merci pur cette agréable balade provençale pleine de couleurs, de chaleur et de bons p'tits plats !
    Ravie de pouvoir te lire à nouveau :o)

    RépondreSupprimer
  41. Je savais que tu habitais une bien belle région mais chacun de tes billets me fait découvrir des merveilles que je ne soupçonnais même pas... Grâce à toi j'entends les cigales maintenant...
    Pour le pain perdu, j'ai hâte d'essayer, je ne connais que les versions sucrées et là avec des aubergines ça me parle bien :o). Quant à tes petits moelleux, je les connais bien (aurais-tu "le grand livre du chocolat" ?), j'en fais pour mes colis gourmands de Noël (et pour nous aussi bien sûr), ils sont délicieux...

    RépondreSupprimer
  42. tu nous fais tjs des reportages magnifiques, et celui de Cannes est vraiment superbe, moi qui suis allée au mois d'avril, quand je vois le Martinez et le ZEN, je "bave" un peu !!!!!
    bisous

    RépondreSupprimer
  43. Oh god, je n'en reviens pas, a chaque fois que je passe chez toi j'en sors completement rassasiee. J'aime beaucoup la part de gateaux aux blettes, le pain perdu aux aubergines, les photos de ciel bleu et les alliterations :)
    A quand le reportage sur new York?

    RépondreSupprimer
  44. je me suis régalee avec cette balade au pays des oliviers et du soleil ,de la grâce et de l'art ;merci beaucoup pour ces allechantes recettes et photos qui crèvent mon écran :))

    RépondreSupprimer
  45. Quel beau billet,une fois de plus!!
    Merci de m'avoir permis de découvrir les spécialités du coin. Tes recettes sont terriblement appétissantes,j'ai un faible pour la pain perdu aux aubergines!

    RépondreSupprimer
  46. Tout me plaît dans ton reportage. J'aimerais bien goûter la torta de bléa que je ne connaissais pas. Ton pain d'aubergines, ta terrine et tes petits biscuits me tentent beaucoup aussi.
    Je me languis de voir ton reportage sur New-York que je rêve de découvrir un jour.
    A bientot !

    RépondreSupprimer
  47. Je venais voir the big Apple, mais je vois que ce n'est pas encore l heure :-))
    Toi encore décalée sûrement...et ça vaut la peine!!
    Tu ne peux pas savoir comme j aime NY, je m'y sens chez moi ...
    NY ce ne sont pas les USA, c'est un monde à part...
    si ecclectique, si viviant, excessif...
    NY me va comme un gant...sauf que pas sûr que je pourrais y habiter...allez on va dire un petit loft à Manhattan pour le temps en temps ( on peut rêver:-)).
    Je pourrais te parler de NY pendant des heures, de mes footings à Central Park , de mes long drinks tous verts verts à la menthe incertaine, de Chinatown de la Fifth avenue, du métro, de Brodway ou j'ai vu des tonnes d'excellentes comédies musicales..., de la malbouffe et de l'excellente bouffe (quartier à la mode pour manger maintenant le Bronx)puis juste des gens...des gens de partout,le monde entier s'y trouve..Ah Jadore!!!
    Ok j'arrête et me contente (me contente???? oh l enfant gâtée que je suis!!) de tes excellentes aubergines, ta terrine de brousse et tes petits ultra chocoexplo!!!
    Absolutely delicious, as usual!!!
    Gros bisous kissitos

    RépondreSupprimer
  48. comment fais tu pour tjs être au courant des bons plans de la région ?

    have e safe trop to NY...

    see u soon...

    RépondreSupprimer
  49. Moi je meurs en lisant tes billets. J'en salive, je bave... C'est du beau tiens ! Tout ce que j'aime en quelques lignes... et de superbes photos.
    j'ai toujours cette idée de pique nique en tête. Tu es toujours partante ? Pour quoi pas la fin juin le 23 ou le 30 ? Je dis un pique nique mais ça peut être un resto ou une rencontre chez moi.
    Céline
    www.cuisinedusud.fr

    RépondreSupprimer
  50. Merci pour ton commentaire, qui m'a touchée...
    Une fois de plus, je me régale en lisant ton reportage, les photos me font rêver, et les recettes sont toujours aussi alléchantes (et pourtant, je suis difficile...). Si je passe un jour, j'hésiterai pas à te faire signe :-)
    [juste un micro-détail : c'est une assonance en é]
    J'espère que tu prends du bon temps à New York, et que tu reviendras avec plein de choses à nous raconter et à nous montrer :-)

    RépondreSupprimer
  51. Je retiens la recette de la terrine aux poivrons et courgettes. Je suis sure d'adorer.
    Très belles photos encore une fois.
    Bises, Marie

    RépondreSupprimer
  52. quelles magnifiques photos encore et quels supers plats!! biiises micky

    RépondreSupprimer
  53. que de bonnes recettes provencales, j'adore!
    bon séjour à new york! profites en bien!

    RépondreSupprimer
  54. c'est toujours un plaisir de venir se balader chez toi !
    bon voyage à NY ( si tu veux , j'ai une amie qui y vit , son blog est dans mes liens : c'est Florence et son blog est sur les écureuils , tu peux peut être lui écrire pour une rencontre là bas ! dis lui que c'est moi qui t'envoie !)
    et je te pique la recettes des biscuits aux choc pour tester prochainement !

    gros bisous

    RépondreSupprimer
  55. Comme tout cela est exotique quand on n'est jamais allé par là-bas!
    Le soleil, le vrai pan bagnat, la socca... tout cela me rend toute joyeuse! Merci Hélène!

    RépondreSupprimer
  56. merci pour cette magnifique balade
    je craque complètement pour ces pan bagnat, et puis la socca et puis....le pain perdu d'aubergine et puis... et puis ..et puis tout, voilà!!!

    RépondreSupprimer
  57. Hum la terrine courgettes poivrons à la brousse me tente bien ! Passe un bon séjour à NY et rapporte nous de belles photos, on compte sur toi ! Bises !

    RépondreSupprimer
  58. ce pain perdu d'aubergines m'interpelle, il va falloir que je teste tres rapidement !!!

    RépondreSupprimer
  59. hmmm quel joli post, qui sent trop trop bon le soleil, j'en rêve de ce pan bagnat, ce pain perdu aux légumes du soleil, magnifique ballade. Bravo pour ce beau post

    RépondreSupprimer
  60. New York! Mon rêve!
    En attendant, tu m'as fait découvrir la soca et la grata queca, j'ai envie d'y goûter!
    Je garde tes deux recettes salées pour les faire très très prochainement!!

    RépondreSupprimer
  61. Et bien pour moa ce sera la totale, pan bagnat socca & co... et adieu le régime maillot et vive la mayo ! :-)
    BIZZ ! :-)

    RépondreSupprimer
  62. pas besoin de partir en vacances avec toi ! bon moi je chipe un gâteau au passage

    RépondreSupprimer
  63. Ouhlala ! J'en ai manqué des choses ! Voyons un peu cela... Le beau voyage à deux pas de chez toi !

    RépondreSupprimer
  64. Une autre jolie ballade comme toi seule sait les faire.

    Si je visite ces jolis coins de pays, un jour, c'est que tu m'auras grandement inspirée. Oui, oui!

    Anne (Ville de Québec)
    Famille Gerdel

    RépondreSupprimer
  65. Bonjour,Je vais faire la recette des aubergines. Au fait, je suis à la recherche de coiffures simples pour ma fille! On trouve de tout sur les blogs, c'est pourquoi je vous invite sur le mien... Bon week-end, Marie "Une Flamande à Perpignan" http://flaperpi.over-blog.com

    RépondreSupprimer
  66. http://flaperpi.over-blog.commardi 17 juin 2008 à 21:45:00 UTC+2

    On y revient. Décidément, vos photos sont superbes. Amitiés. Marie

    RépondreSupprimer
  67. Je ne me lasse pas ... Ce blog est si riche .... Des que j'ai quelques minutes je vais découvrir un billet plus ancien !
    Le mois de mai approche ainsi que le pique nique a l'ombre des oliviers ! ?
    Hum, la pissaladière et le pan bagna me font bien envie ... Et le soleil aussi, qui nous manque cette année, pourvu qu'il arrive !
    Emmanuelle (de Sainte Marie, Bretagne)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh c'est sû, Emmanuelle, on l'attend toujours de pied ferme, ce pique-nique! Ici, le soleil semble se remontrer pour de bon. Tant mieux. Après un début de printemps si humide, peut-être auront-nous unFestival de Cannes bien ensoleillé. Cest qu'il arrive bientôt aussi ...: 0)))

      Supprimer