28 décembre 2006

Une pompe à l'huile, comme à Marseille...

pompe 2

Cela fait de nombreuses années que je désirais aller à la Foire aux Santons de Marseille. Cette année, c'est chose faite !

Santon lumière 2

Il y a quelques semaines, le week-end du 16 décembre très exactement, et malgré le temps qui s'annonçait plutôt maussade, voire carrément mauvais, nous nous sommes engouffrés dans la voiture un samedi matin, sous une pluie battante ! Deux heures plus tard, nous débarquions en plein cœur de Marseille, sur le Vieux Port, avec notre amie Christine et ses deux enfants, Barbara et Pierre-Antoine.
Après quelques tours du quartier dans une circulation monumentale, nous avons enfin trouvé une place pour nous garer, et nous avons investi avec grand plaisir nos chambres de l'Etap Hotel de la rue Sainte, juste derrière le cours Estienne d'Orves.

Cours Estienne d'Orves
le cours Estienne d'Orves

Je donne le nom de l'hôtel car il est très central, pratique et pas très cher, ce qui en fait l'endroit parfait pour un petit week-end familial. Une fois la voiture garée, plus de souci pour se déplacer. Une bonne paire de chaussures, et accessoirement quelques bus, suffisent pour arpenter cette ville magnifique.

Vue de l'Hôtel
Vue de la chambre d'hôtel

Dès notre arrivée, le temps s'est quasi-miraculeusement dégagé, et c'est sous quelques rayons de soleil que nous avons pu commencer notre balade marseillaise !

Foire aux santons

La Foire aux Santons - la 204ème, imaginez-vous ! -, se tenait juste sous notre hôtel, au beau milieu du cours Estienne d'Orves, sans doute mon endroit préféré à Marseille. En passant, dans le très beau site historique de l'ancien arsenal des galères, qui connut son apogée sous Louis XIV, une adresse incontournable, si vous aimez les beaux livres ( littérature, beaux-arts, cinéma, photographies, voyages, Provence, livres anciens, réimpressions des éditions Jeanne Laffitte…) : C'est la librairie - salon de thé - restaurant des Arcenaulx.
librairie - salon de thé - restaurant des Arcenaulx
Un pur bonheur ! Quel plaisir que de feuilleter quelques ouvrages rares, réédités par Jeanne Laffite, maîtresse des lieux, puis de siroter un délicieux thé - un Chine fumé pour moi, s'il vous plaît ! -, et de poursuivre ce moment de farniente en faisant quelques emplettes dans la jolie boutique attenante.

Les Arcenaulx

La visite de la Foire au Santons, c'est un vrai bonheur également. Tous ces étals garnis de petits sujets, certains parfois très très réalistes, d'autres plus naïfs, donnent envie de s'arrêter et de regarder vivre ce petit monde... je dis "petit monde", car c'est vraiment ce qui me vient à l'esprit en les regardant. La crèche provençale regroupe tous les petits métiers de la Provence. Pour un peu, on les verrait presque bouger...

Santons 1

Chaque année, je me dis que je les achèterais bien tous, pour avoir un vrai village provençal à la maison. Mais je recule devant la tâche... et le coût. Il faudrait sans doute que j'achète quelques santons chaque année, et d'ici une bonne quinzaine de Noëls, mon petit monde serait parfait...
En attendant, j'ai fait provision de belles images !

Bon, à cet endroit du récit, je vais faire une petite digression, puis je reprendrai le fil de la balade...

Parmi tous les santons, j'ai une tendresse particulière pour... le boulanger. Il est presque toujours représenté portant une magnifique Pompe à l'huile, comme vous pouvez le constater :

Santon boulanger

La pompe à l'huile, c'est une sorte de brioche faite à partir d'huile d'olive, aromatisée à l'eau de fleur d'oranger. Tous les boulangers de Marseille en vendent, à cette période. Voyez plutôt les devantures de ces lieux de tentation...

Pompes à l'huile 2

La pompe à l'huile

ALors, de retour à la maison, j'ai compulsé mes livres, j'ai hésité entre celui-là...

cuisine provençale,


et puis celui-là...

Lansard Côte d'Azur,

ou bien encore celui-là...


Gedda table d'un provençal,

à moins que celui-ci ne convienne mieux...

Biehn Provence

Celui-là n'est pas mal non plus !...

Besson Provençale,

Oh, et puis celui-là...

Var et Alpes du Sud,

Oui, mais j'aime tellement celui-ci...

P.Wells Provence

Et bien finalement, après avoir tourné, et tourné encore, en grande maniaque que je suis, les pages de tous ces superbes ouvrages (et je vous fais grâce d'un certain nombre d'autres...;o), j'ai choisi celui-là !!!

Histoire et recettes de la

Et voici le recette, éprouvée et approuvée !

La Pompe à l'Huile

Pompe à l'huile cuite

Ingrédients :

- 500 g de farine,
- 150 g de sucre,
- 1 dl d'huile d'olive,
- 2 sachets de levure de boulanger lyophilisée,
- 2 cuillérées à soupe d'eau de fleur d'oranger,
- 4 oeufs,
une pincée de sel.

Préparation :

Délayez la levure avec l'eau de fleur d'oranger. Laissez- la dans un endroit tiède pendant une vingtaine de minutes.
Disposez la farine tamisée en fontaine au milieu de laquelle vous placerez les oeufs, la levure diluée, le sel, le sucre et l'huile d'olive.
Pétrissez bien la pâte, qui doit rester un peu molle.
Faites-la pousser à couvert pendant 2 heures.
Abaissez la pâte en ovale sur une feuille de papier sulfurisé. Tracez des entailles profondes dans la pâte et laissez reposer à nouveau 1 heure, dans un endroit tiède.

Pompe à l'huile crue

Mettez à cuire dans le four, préchauffé à th. 6 (180°C), pendant une trentaine de minutes. La brioche doit être légèrement colorée, mais attention à ne pas la laisser sécher.

Je dois vous avouer que, quelques minutes après sa sortie du four, il n'en restait déjà plus beaucoup. Son moelleux ainsi que son petit goût de fleur d'oranger ont convaincu toute la famille, qui l'a dévoré à belles dents ... Une jolie bougie distillait ses effluves de vin chaud dans toute la maison. On était bien ...

Bougie vin chaud

Le dimanche matin, après un petit-déjeuner ensoleillé sur une terrasse du Vieux Port, nous avons traîné sur les quais, parmi les étals magnifiquement achalandés du Marché aux poissons.

Vieux Port au petit matin

Petit Déjeuner en plein soleil

Retour de pêche

retour de pêche 2

Baudroie

Leurs bateaux à peine amarrés, nous avons pu admirer les pêcheurs qui extirpaient les poissons encore frétillants de leurs filets et, hop, les envoyaient directement dans les bacs remplis d'eau. Certains tentent, dans un ultime effort, de retourner à la mer, mais ils sont bien vite achetés par une clientèle d'habitués, que l'on voit jauger la qualité du poisson au premier coup d'oeil !

Jolis poissons

Nous avons passé le reste du week-end à nous promener dans une plaisante ambiance de Noël, regardant les gens flâner, les bras chargés des cadeaux qu'ils avaient soigneusement choisis. Une visite à la Bonne Mère, qui veille sans relâche sur Marseille, une promenade dans les ruelles en pente du pittoresque quartier du Panier,

Promenade dans le Panier
dans les escaliers de la Montée des Accoules

un petit tour au Marché de Noël, en bas de la Canebière...
Marché de noel 1

Marseille noel 1

manège et barbe à papa

Manège 1

Le week-end est vite passé, et nous sommes rentrés à regret à Cannes. Marseille est une ville tellement attachante !!! Nous y retournerons bientôt !!!

Lumière santon 1

28 commentaires:

  1. ahh depuis le temps que j'en entend parler et que je ne savais pas a quoi ca ressemblait , merci helene , la tienne me donne bien envie !

    RépondreSupprimer
  2. Houlala Hélène, tu m'as fait revivre mon enfance à Marseille. J'adorais aller à la foire aux santons pour me faire acheter des "taraillettes" !
    Je n'y suis jamais retournée depuis mais je suis allée plusieurs fois à celle d'Aubagne. J'espérais bien y aller cette année encore...... mais voilà on ne dispose pas toujours de son temps comme on le voudrait !
    Ca sera pour "l'an qué ven".
    Bises
    Michèle

    RépondreSupprimer
  3. Super balade !!!!
    Merci pour la visite !
    Bizzzzzzzzzzz
    Barbichounette

    RépondreSupprimer
  4. Bon, ça fait un bail que j'ai envie de visiter Marseille, et d'essayer de faire une pompe à huile. A défaut de petit weekend sympa, et au vu des recherches effectuées, je vais essayer ta recette, je suis convaincue par la photo.
    Bises et bonne nuit.

    RépondreSupprimer
  5. comme ces poissons sont magnifiques et apétissants qui frétillent encore, je ne connais pas grand chose de marseille à part son contournement autant dire rien mais maintenant que marseille ne se trouve plus trés loin de paris c'est une ville que j'aimerai découvir et res photos m'en donnent encore plus envie.

    j'ai vu dans ton précédent post ton trés joyeux noel! apétissantes ces amuses bouches!

    RépondreSupprimer
  6. Ton billet m'a fait rêver. Ma mère a constitué sa crèche en achetant ses personnages année après année mais cela reste une crèche toute simple. J'aimerais beaucoup aller voir tous ces santons ! Dommage que je n'ai plus de levure de boulanger sinon j'aurais fait ta recette sur le champ !

    RépondreSupprimer
  7. Moi qui aime beaucoup la fleur d'oranger, j'adopte ta pompe à huile ;o)
    Merci pour cette visite sympa !

    RépondreSupprimer
  8. Tu as de quoi chercher une recette il me semble... ta bibliothèque m'a l'air particulièrement bien fournie. et quand je vois tes photos de Marseille que je ne connais pas, on dirait l'Italie...

    RépondreSupprimer
  9. C'est une autre chose que j'aimerais faire un jour. Tu nous as fait un beau tour d'horizon des livres de recettes de la Provence. La mère Besson, tu connais?

    Tarzile

    RépondreSupprimer
  10. Un vraie promenade plaisir ce dernier post ... Marseille, une superbe sélection de livres de cuisine provençale et la pompe à huile, la tienne est divinement réussie !

    RépondreSupprimer
  11. on est toujours gâtées avec toi!! toujours beaucoups de belles photos!! ton pain me fait vraiment envie!! je l'imprime!! passes un excellent réveillon!! bises mimi

    RépondreSupprimer
  12. La pompe à huile, je ne connaissais pas. mon mari qui est niçois ne connait pas non plus. Bon, c'est vrai que Marseille c'est pas Nice! Belle ballade en tous cas!
    Bonnes fêtes

    RépondreSupprimer
  13. Quel joli reportage... Cette pompe à huile a l'air drôlement appétissant!! Est- ce qu'elle a les propriétés que son nom laisse deviner?? Non, parce qu'après les fêtes, j'aurais bien besoin d'un pommpe-graisse!! ;-) Non, sans rire, merci pour ces belles photos ensoleillées et pour cette belle recette!

    RépondreSupprimer
  14. Merci pour cette balade sympathique. Amitiés et Bon Réveillon !

    RépondreSupprimer
  15. Quel beau week-end tu as bien voulu partager avec nous! Marseille nous tente vraiment après ça. Et la pompe à l'huile, j'y goûterais bien volontiers!

    RépondreSupprimer
  16. Merci pour cette balade et cette pompe! Moi qui suis tres boulange, ca me plait beaucoup! Je t'assure, je vais m'expatrier dans le sud un de ces jours! Tres bon reveillon, bises.

    RépondreSupprimer
  17. Je passe un peu en vitesse pour t'embrasser et te souhaiter une excellente année 2007!!Je reviendrais avec plus de temps pour m'atarder plus longtemps sur ton post , magnifiaue comme d'hab!!
    Gros gros bisous à toi!

    RépondreSupprimer
  18. Toujours autant de plaisir à te lire et quand je vois les températures chez toi, je suis folle. Continue de nous envoyer du soleil.
    Bonne année à toi.
    Hélène bis

    RépondreSupprimer
  19. elle est très belle ta pompe à huile, dixit mon marseillais de mari !!!

    RépondreSupprimer
  20. Tous mes voeux de bonheur pour 2007 à toi et à toute ta famille de gourmands. A très bientôt. Bisous.

    RépondreSupprimer
  21. Là où ne pouvons aller, tu vas pour nous, tu regardes et tu reviens avec plein de photos. Merci Hélène !
    Et bravo pour la pompe. On comprend sans mal qu'elle ait été dévorée aussi vite !

    RépondreSupprimer
  22. Merci pour ce beau billet et bonne année à toi ainsi qu'à tes proches!

    RépondreSupprimer
  23. Bonne et heureuse année, chère Hélène! :-)

    Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
  24. ta 1ere pompe est particulièrement savoureuse!!
    très bonne année!

    RépondreSupprimer
  25. Merci pour cette recette délicieuse que j'ai essayée Samedi dernier. Tout le monde s'est régalé ! C'est la première fois que je réussis à faire une pompe à l'huile. Paroles de Marseillaise...

    RépondreSupprimer
  26. Voilà le genre de compliment qui me fait vraiment plaisir ! Au plaisir de vous relire sur mon blog !
    Hélène

    RépondreSupprimer