08 novembre 2006

Et un poulet Shai-Korma, un !

Il y a de nombreuses années, lorsque je vivais encore à Paris, nous allions de temps à autre dîner indien dans un restaurant que j'aimais beaucoup, le Raajmahal. C'était rue de la Convention, au 192, très exactement, dans le 15ème arrondissement. Currys, tandooris, kormas et autres vindaloos étaient délicieusement parfumés, les serveurs ne manquaient jamais de nous mettre en garde lorsque nous commandions un plat qualifié d'"épicé" et pour rien au monde nous n'aurions fait un repas là-bas sans accompagner ces mets succulents des fameux cheese naans, ces petites galettes de pain fourrées au fromage, servies bien brûlantes, tout juste sorties du four à tandoor contre les parois duquel on les avait faites cuire. Un délice, je vous dis !

Je me souviens particulièrement d'un jour, celui où j'y ai emmené Philippe, qui n'était pas encore mon mari et dont c'était la première visite à Paris. Je voulais lui faire découvrir la gastronomie indienne, et j'ai donc commandé le dîner, un assortiment de plats divers, représentatifs des différentes cuisines de l'Inde. Certains étaient doux, d'autres légèrement épicés, certains, enfin, arrachaient carrément la g..., le palais, dirons-nous dans ce contexte raffiné ! ;-)

Lorsque les serveurs ont déposé devant nous ce splendide festin, j'ai mis Philippe en garde, moi aussi, et lui ai suggéré de commencer par quelque-chose de pas trop épicé. Il a regardé chaque plat, et a arrêté son choix sur un petit ramequin de curry de pommes de terre. La pomme de terre, m'a-t-il dit, c'est toujours assez doux !
J'avoue que j'avais à cet instant déjà sifflé mon verre de cocktail-maison, et sans doute un verre ou deux de vin... Toujours est-il que je n'ai sans doute pas réagi assez vite, quand j'ai vu Philippe piquer un gros morceau de patate du bout de sa fourchette et se le flanquer dans le bec avant que je puisse lui dire quoique ce soit. Quelques secondes après les premiers mouvements de mâchoires, le voilà qui se met à pleurer, pour un peu, la fumée lui sortait des narines !
Le fou rire m'a pris, je ne l'avais jamais vu dans un tel état ! J'ai fini par lui annoncer ce que je voulais lui expliquer quelques minutes auparavant : Que l'expression "ne jamais se fier aux apparences" prend dans cette cuisine tout son sens...

En tout cas, croyez-moi, cette "cuisante" expérience ne l'a pas dégoûté, loin s'en faut, de la gastronomie indienne (même si son nez a coulé pendant tout le reste du repas;-)), et c'est toujours avec plaisir qu'il revient régulièrement à ses plats pleins d'arômes délicieux !

La recette que je vous confie aujourd'hui est l'une de mes préférées; Elle vient en direct de mon restaurant préféré, qui a malheureusement fermé il y a quelques années, remplacé, oh, horreur !!!, par un vilain fast food! Elle est très douce, surtout si vous ne versez pas dedans un flacon entier de Cayenne. Les enfants l'adorent, avec sa sauce d'une onctuosité incomparable ! Elle est vite faite et se prépare facilement à l'avance, ce qui est bien pratique, avouez-le !
Pour ma part, je décore mon plat de petites feuilles de coriandre fraîche et de graines de grenade. C'est joli, et très bon !!!
Allez, au boulot et régalez-vous...



LE POULET SHAI-KORMA

Pour 6 personnes :

- 1 beau poulet,
- 1 oignon,finement haché,
- 2 tomates,
- 4 gousses d'ail,
- 1/2 litre de lait,
- 250 g de noix de cajou,
- 50 g d'amandes effilées,
- 1 cuillérée à soupe de gingembre frais écrasé,
- 1 cuillérée à soupe rase de sel,
- 1 cuillérée à café de poivre blanc,
- 1/2 cuillérées à café de curcuma,
- 10 graines de cardamome,
- 1 pincée de piment de Cayenne,
- 10 cl d'huile d'arachide,
- 1 cuillérée à soupe de crème fraîche,
- 3 oeufs durs.

Découpez le poulet en morceaux.
Pelez, épépinez et concassez les tomates.
Préparez d'abord la sauce : Réunissez dans le bol du mixer le lait, l'ail, les tomates, l'oignon, tous les épices et aromates, les amandes et les noix de cajou (moins quelques-unes que vous réserverez pour le décor). Mixez.
Faites chauffer l'huile dans une cocotte; lorsqu'elle est chaude, incorporez-lui la sauce en remuant avec une cuillère en bois. Ajouteez les morceaux de poulet, couvrez.
Laissez cuire 30 minutes à feu moyen. Au bout de ce temps, dégraissez la sauce si nécessaire, et faites-la réduire à gros bouillons si elle est trop longue. Hors du feu, ajoutez la crème.
Servez le poulet nappé de sa sauce, entouré de demi-oeufs durs. Parsemez des noix de cajou réservées.
Servez avec un bon riz basmati.

PS. : Je ne vous mets pas ma recette des cheese naans, puisqu'elle ressemble terriblement à celle de Cléa, de Clea cuisine,même si la mienne n'utilise pas de vache qui rit nipponne !!!;-)

22 commentaires:

  1. Ce que tu racontes sur Philippe me fait penser à une expérience de cuisine Indonésienne à Amsterdam, au 10 ème plat, nous avons failli mourir. Pour la cuisine indienne mes expériences sont plutôt anglaises, excellentes mais pas trop "hot".

    RépondreSupprimer
  2. Ah la la, que je suis contente, j'adore la cuisine indienne, mais j'ai peu de recettes. Merci!

    RépondreSupprimer
  3. J'adoooore la cuisine indienne, cette ra l'air dêtre dans mes cordes et j'ai tous les ingrédients, donc à tenter !

    RépondreSupprimer
  4. Quel délice ! Il existe toujours ton resto dans le 15è

    RépondreSupprimer
  5. Bonsoir les filles !
    mamina, c'est vrai que les expériences culinaires étrangères peuvent parfois être cocasses.
    confituremaison et cathy, vous pouvez vous lancer, c'est hyper-facile et délicieux;
    Fabienne, mais où l'as-tu vu, le resto de mes rêves? Il a peut-être changé d'adresse, parce que j'ai vérifié sur place, et maintenant sur les Pages jaunes, et au 192 de la rue de la Convention, il y a bien un McDo !
    Parce que si il existe encore, même ailleurs, et que ça fait 10 ans que je crois qu'il a disparu, je saute illico dans l'avion ;-)

    RépondreSupprimer
  6. Le resto ,y en a plus ,on vient manger chez toi alors...cela à l'air si bon.

    RépondreSupprimer
  7. Il y'a bien longtemps que j'ai pas été au resto Indiens...un peu trop longtemps à mon goût mais je me fais quand même une petit curry maison une fois de temps en temps.
    Ton Shai-Korma me tente beaucoup!!

    RépondreSupprimer
  8. Merci pour cette appétissante recette de cuisine indienne !

    RépondreSupprimer
  9. ton poulet est ultra tentant!! toutes ces épices!!

    RépondreSupprimer
  10. J'adore la cuisine indienne. A chaque séjour in England chez mes beaux-parents, je me fais inviter dans un restautant Indien.

    RépondreSupprimer
  11. Je ne connais pas vraiment la cuisine indienne mais je sens que je vais carrément me lancer à fond là dedans ! Tes photos sont tellement appétissantes.
    Et puis je n'ai aucune excuse : tout près de chez moi il y a un magasin de produits indiens, je dois pouvoir trouver tous les ingrédients nécessaires.
    Merci Hélène.

    RépondreSupprimer
  12. Miam, top bon, j'adore. Tu as raison, meme les petits palais tendres aiement ca!

    RépondreSupprimer
  13. Avec les fotos et la cuisine, on a toujours l'eau à la bouche

    RépondreSupprimer
  14. Moi aussi j'adore la cuisine indienne, d'ailleurs je viens de m'acheter une merveille de livre : saveurs du monde: Inde. il y a des recettes fabuleuses, je te le conseille. Je te conseille aussi les films Bollywood pour aller avec, un de mes préférés est "La famille indienne"! A voir et à revoir!
    En tous cas, ton poulet a l'air fabuleux!
    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
  15. Je note l'idée des films "Bollywood" pour aller avec mes petits dîners indiens !
    Merci à toutes de venir me rendre visite si régulièrement, tout en me laissant vos commentaires. C'est bien agréable de vous lire !
    A bientôt
    hélène

    RépondreSupprimer
  16. ha c'est rigolo j'ai la même expérience que mamina en matiére de cuisine épicée, amsterdam et la cuisine indonésienne!!! sinon ta recette à l'air succulente il faut absolument que je goute les grenades que je ne connais pas. ps: héléne pour les canneberges c'est sucré un peu acide donc trés bon dans un plat salé comme sucré. même principe que les airelles pour le moment je n'en ai trouvé que séchées alors frais je ne connais pas le gout.

    RépondreSupprimer
  17. il a l'air très bon ton poulet dit donc j'adore la cuisine indienne (quand elle pique pas trop)

    RépondreSupprimer
  18. J'ai bien envie de me faire inviter chez toi la prochaine fois que tu fais de l'indien.
    Merci pour cette recette.
    Bon WE chez toi.

    RépondreSupprimer
  19. voilà une semaine que je basssine tout le monde avec mon envie de poulet..une belle façon de la contenter!

    RépondreSupprimer
  20. Ce soir, à la table des Mijoteurs, un poulet Shai-Korma !!!
    Super facile à faire pour un résultat d'enfer. Merci.

    RépondreSupprimer
  21. Moi aussi j'adore la cuisine indienne et ton poulet sur l'image me fait saliver devant mon écran...

    RépondreSupprimer