11 janvier 2007

Promenade d'hiver à Gourdon et pain d'épices d'un jeune toqué de cuisine, Clément

pain d'épices 1

Ma maman réclamait depuis plusieurs jours un pain d'épices, celui que Clément avait appris à faire chez Lenôtre (la recette se trouve aussi dans le livre "Les petites toques sucrées").

Comme elle était sur le point de repartir à Paris, elle a été exaucée et, de bon matin, Clément s'est attelé à la tâche.
Voici ce qui, une heure plus tard, est sorti du four, après avoir embaumé toute la maison. On l'a enroulé dans un linge, et on l'a laissé tranquille…

Pain d'épices tranché 2

Le Pain D'épices des Petites Toques de Lenôtre

Pour 1 moule à cake

Ingrédients :

- 210 g de miel,
- 75 g de farine complète,
- 1/2 sachet de levure chimique,
- 1 oeuf,
- 1/2 verre à moutarde de lait,
- 25 g de sucre vergeoise blonde,
- 1/2 cuillerée à café de cannelle en poudre,
- 1/2 cuillerée à café de noix de muscade râpée,
- 1/2 cuillerée à café d'anis en poudre,
- 1 clou de girofle réduit en poudre.

Faites fondre le miel et le sucre dans une casserole à feu très doux.
Dans un saladier, versez la farine et la levure, creusez une fontaine et cassez l'oeuf au milieu, en ajoutant peu à peu le lait froid et les épices.
Versez le miel fondu et incorporez-le petit à petit au fouet. Mélangez bien.
Dans un moule à cake bien beurré, versez la pâte et enfournez, à 170°C, pour 40 à 45 minutes. Vérifiez la cuisson avec la pointe d'un couteau.
Démoulez le pain d'épices dès sa sortie du four sur une grille.

Enveloppez le pain d'épices dans du film alimentaire alors qu'il est encore un peu tiède, et mettez-le au frais 24 heures avant de le consommer.

La confection de ce pain d'épices m'a donné une idée de promenade pour l'après-midi :

Dans l'arrière-pays grassois se trouve un petit village perché qui attire toujours beaucoup de monde. Ce pittoresque village s'appelle Gourdon.
En été, les ruelles sont assaillies par des hordes de touristes, il y fait très chaud, et nous nous replions un peu plus loin, dans les montagnes presque désertes.
Pendant le reste de l'année, en revanche, c'est un endroit charmant, idéal pour une petite promenade d'après-déjeuner dominical.

Père noël

Le Père Noël vient aussi parfois s'y promener, à Gourdon !

maison enfants terre

Ce village est bien pittoresque !

Dès que le soleil est un peu "énergique", on y fait de sympathiques pique-niques, sur de grandes pelouses, juste en contrebas du village, sous des nuées de parapentes et de deltaplanes multicolores qui effectuent un ballet aérien des plus gracieux.
Ils sont parfois rejoints par quelques vautours fauves, dont la réintroduction dans la région, il y a déjà plusieurs années, a été un succès.

Alors, dimanche dernier, après avoir dégusté quelques huîtres rapportées du marché, c'est par là-bas que nous nous sommes tout naturellement dirigés.
Il y avait peu de monde. Même si nous connaissions l'endroit par cœur, c'est avec un plaisir immense que nous avons gravi la route escarpée –mais courte ! :o)- qui mène au village.

Gourdon a plusieurs spécialités. D'abord, il y a le pain d'épices, dont je vous ai parlé tout à l'heure.

au bon miel

Miel des ruchers

bonbons

Gourdon est aussi un endroit où les enfants aiment à venir acheter quelques gourmandises

La ruelle principale embaume le miel et la cannelle, et les gens se pressent, en suivant ces effluves, jusqu'à "la Marquisette" pour goûter les petits morceaux qu'un sympathique monsieur met à leur disposition dans de jolies panières.

a la marquisette

Nous lui en achetons souvent, mais je dois avouer que, lorsque Clément a la gentillesse de nous en préparer un de ses petites mains habiles, il est encore meilleur ! Comme c'était le cas dimanche, nous avons donc passé notre chemin… tout en profitant quand même des odeurs délicieuses.

la source parfumée

Nous nous sommes ensuite arrêtés à la "Source parfumée", un petit magasin charmant au fond duquel se trouve, je vous le donne en mille !, une source parfumée, dans laquelle Paul a tenu à jeter une petite pièce en faisant un vœu, juste pour voir si, par hasard, cela ne pourrait pas marcher… Il n'était pas très convaincu, et n'a donc jeté qu'un tout petit centime !!!

Paul à la source

Dans un coin de cette échoppe, une dame s'affairait à la fabrication de jolies bougies en forme de fruits, aux odeurs confondantes de réalisme.
Ma maman, en bonne pharmacienne, était surtout intéressée par les alambics, que j'ai photographiés juste pour elle.

alambic maman

Alambic+enfants

flacons

de si jolis flacons...

santon parfumeur
Le santon parfumeur

Un petit tour parmi les eaux de fleurs et les savons parfumés, un œil jeté dans la petite pièce-musée où l'on peut admirer les anciens outils utilisés pour la fabrication des parfums –de la culture des plantes à la distillation-, et nous continuions notre ascension jusqu'au sommet du village.

outils

le joli petit musée

De tout là-haut, le panorama est splendide, et quelques restaurants ne s'y sont pas trompés !

l'auberge provençale

l'auberge provençale

le nid d'aigle

Le Nid d' aigle

Ils sont bien agréablement situés pour un petit café de milieu d'après-midi !

Quelques pas de plus et Clément nous invitait à nous arrêter devant une boutique des plus appétissantes !

fromage de chèvre

Gourdon possède aussi un château, que l'on peut visiter.

Château de gourdon

Pour vous représenter l'endroit, allez donc jeter un oeil là !


chateau 1

le château, vu du jardin

entrée chateau gourdon

L'entrée du château

Je voulais depuis longtemps faire découvrir cet endroit superbe à ma maman. Malheureusement pour nous, le guide qui avait assuré la visite lors de mes premiers passages n'était plus là. C'était un homme passionné, un conteur-né, qui savait captiver son auditoire et rendre, grâce à plein d'anecdotes savoureuses, la visite passionnante.
Cette fois-ci, nous avons eu droit à une visite au pas de course -moins de dix minutes, avouez que c'est un record !-, durant laquelle le guide s'est contenté de citer les objets, sans nous laisser le temps de les regarder tellement il semblait pressé d'en finir.
Les vingt euros que nous avons laissés à l'entrée, je les ai toujours un peu en travers de la gorge !
Inutile de vous dire que lorsqu'il s'est agit de laisser libre cours à notre générosité (si, si, il a osé !), nos mains sont bien gentiment restées scotchées au fond de nos poches…
Une seule fausse note dans cette belle journée, mais sans trop d'importance puisque j'ai pu assurer moi-même une visite parallèle –rapide, bien obligée !-, truffée des anecdotes que nous avait si bien confiés notre ancien guide.
J'espère que le tir sera un jour rectifié, c'est un si bel endroit, avec tant d'objets magnifiques, dans un décor somptueux !

La poste

les enfants et Lala, leur grand-mère, devant la poste

La nuit tombait lorsque nous sommes redescendus vers Cannes. Le ciel était sublime, et les villages, encore illuminés après les fêtes de Noël, brillaient de tous leurs feux …

24 commentaires:

  1. Félicitations à Clément pour son pain d'épices, il doit être délicieux et merci pour toutes ses jolies photos de Gourdon, je me souviens que mon amie qui habitait Nice à l'époque, nous avais fait visiter ce joli village que nous avions beaucoup aimé !

    RépondreSupprimer
  2. j'adore gourdon j'y vais chaque été
    il y a aussi un magasin qui vend des produits style pâtés, fromages...et des alcools de ste catherine, j'en achète chaque fois car c'est mon prénom!!!!
    merci pour cette balade

    RépondreSupprimer
  3. Le pain d'épices... génial. Accompagné de fromage de chèvre, j'adore (avec une lichette de miel dessus !!)

    RépondreSupprimer
  4. Tu n'aurais pas vu mon EURO ,je l'ai lancé au mois de juillet 2007 lors de mon escapade à CANNES,nous y avons mangé dans un restaurant sur une petite place....ah de bons souvenirs....merci

    RépondreSupprimer
  5. Clément est décidément bien talentueux ! Il est superbe ce pain d'épices, bises
    Sand1972
    QUand l'Appétit va, Tout Va !

    RépondreSupprimer
  6. Je suis venue chercher du reconfort chez toi; je suis comblee! Tres bonne recette, tres joli reportage. C'est si paisible! Savourons tes photos, elles sont magiques.

    RépondreSupprimer
  7. Toute la Provence est là, en commençant par ton pain d'épices et ton reportage avec des photos toujours aussi jolies.

    RépondreSupprimer
  8. Bravo à Clément, son pain d'épices est magnifique !
    La relève est assurée ;o)

    RépondreSupprimer
  9. ton reportage photo est une fois de plus extra! et le pain d'épices me plait beaucoup aussi avec anis et clous de girofle ça doit avoir un gout terrible!

    RépondreSupprimer
  10. ton pain d'épice est magnifique ainsi que es photos!! bises mimi

    RépondreSupprimer
  11. Magnifique région, merci encore de me la faire découvrir. Que c'est beau ces petites ruelles, ces artisans. Et félicitations à Clément, si jeune c'est si rare d'aimer la cuisine. J'ai attendu 30 ans avant de faire mon premier pain d'épices, shame on me !

    RépondreSupprimer
  12. J'adore ces belles promenades que tu nous offres, assorties de recettes délicieuses.

    Merci. :-)

    RépondreSupprimer
  13. Wouah!! Quel billet!! après t'avoir lu, j'ai demandé à mon mari de m'amener à Gourdon cet été! Lui y allait quand il était enfant.
    Merci pour cette "pré-découverte"!

    RépondreSupprimer
  14. j'avais été visiter ce lieu, au début que je suis arrivée sur Frejus avec mes parents, en 86, mais celà fait longtemps, j'aurai plaisir à y revenir !au fait ut viens à la rencontre du 18 à Fréjus ?

    RépondreSupprimer
  15. dis-donc, c'est un vrai petit chef, ton fiston, je suis impressionnée!

    RépondreSupprimer
  16. Tu me donnes sacrément envie, d'aller m'y promener, dans ce charmant village, moi, qui adore les vieilles pierres !
    Très jolies photos et mangifique reportage, Bisous, Marie

    RépondreSupprimer
  17. chouette la balade je connaissais pas je craque pour les bonbons ;o)t'as un super cuisinier à la maison !

    RépondreSupprimer
  18. Jolie promenade, et le pain d'épices est magnifique, bravo Clément!Gourdon est une ville que j'aime beaucoup aussi, moi qui suis fan de vieiles pierres!

    RépondreSupprimer
  19. Quelle chance d'habiter au sud. Merci pour la ballade, mais attention je vais finir par debarquer :)

    RépondreSupprimer
  20. J'aime beaucoup tes ballades qui me font découvrir des coins que je ne connais pas du tout. Merci Hélène

    RépondreSupprimer
  21. Merci pour nous avoir fait partager encore une fois une super ballade et une bonne recette (merci Clément). Cela faisait un petit moment que je ne m'étais pas promenée sur ton blog (et sur le reste de la blogosphère) et j'en ai pris plein les mirettes :o)
    Je te souhaite une très bonne année ainsi qu'à Clément, Paul et ton mari avec de nombreux moments comme ceux que tu photographies si bien.

    RépondreSupprimer
  22. Je connais Gourdon, nous y passons presque à chaque fois que nous venons à Nice... très beau petit village On y fabrique un super pain d'épice!!!
    Bravo au petit jeune homme pour ses ccokies.

    RépondreSupprimer
  23. j'ai adoré visité Gourdon avec mes amis! mais la route sineuse beaucoup moins biz

    RépondreSupprimer
  24. Malheureusement, le "Nid d'aigle" a fermé, et le château ne se visite plus ...
    Il reste le pain d'épices ...

    RépondreSupprimer